ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son organisation

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Cinemont a posté un rp libre dans l'allée des cerisiers

    Alexiel Etsuko cherche plusieurs rps pour son personnage deux en un.

    Alexiel Etsuko a posté un rp libre dans l'appartement Kiss

    Urie Kaneki recherche divers vampires pour rp !

    Ao Ishidaru recherches plusieurs liens menant à des rps.

    Event du moment
    Calendrier de l'avent
    du 1er au 24 décembre

    Un puzzle géant avec un zombie puant.

    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 34 Masculin
    × Age post-mortem : 34
    × Avatar : Ruvik Victoriano - The Evil Within
    × Appartement : Brossard
    × Métier : Chômeur
    × Péripéties vécues : 73
    × Øssements237
    × Age IRL : 23 Féminin
    × Inscription : 29/10/2017
    × Présence : complète

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    0/100  (0/100)
    34Masculin34Ruvik Victoriano - The Evil WithinBrossardChômeur7323723Féminin29/10/2017complète
    avatar
    zombie
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2545-hannibal-zakharov-le-russehttp://www.peekaboo-rpg.com/t2553-hannibal-co
    34Masculin34Ruvik Victoriano - The Evil WithinBrossardChômeur7323723Féminin29/10/2017complète
    zombie
    #1 le 15.11.17 18:31
    Alexiel Etsuko & Hannibal Zakharov

    « Un puzzle géant avec
    un zombie puant. »

    Il y a des jours comme ça, où tu as envie de partir à l’aventure, explorer des lieux inconnus et trouver de quoi t’occuper.
    J’étais dans un de ces jours-là. Et bon, il faut dire qu’avoir manqué de perdre mon bras m’avait secoué et que j’avais besoin de penser à autre chose. Je vagabondais donc dans les couloirs de l’agence Azazel, pourquoi partir loin quand on peut descendre que quelques niveaux ? Et puis, cette agence est tellement grande !
    Je reste septique devant la salle de musculation. Je n’en ai jamais fait en 34 ans, je me demande si je devrais m’y mettre, mais avec un corps en décomposition, j’imagine très mal le mélange de sueur et de pourriture. Et puis, je n’oserais jamais enlever ma capuche de sweat. Je ne m’habituerais jamais à ne plus avoir de cheveux.
    Peut-être qu’un jour, j’arriverais à m’y faire ou en récupérer grâce à une potion. Pour ça, soit Nae devient douer, soit je travaille pour gagner de l’argent et m’en payer.

    Dur, dur de choisir.

    Une salle attire alors mon attention. J’entre à l’intérieur, l’endroit est calme et paisible. Pas un bruit ne rompt ce silence. Au sol, plusieurs personnes se creusent la tête pour trouver la bonne pièce à leur puzzle. Ils sont tous si concentrés. Et ça me donne envie d’essayer. Je m’avance en faisant le moins de bruit possible. Oh, le bruit, ce n’est pas ce qui me caractérise. On ne m’entend pas, mais on me sent. Je n’ai pas encore acheté de parfum, malgré ce que me demandent mes colocataires.
    Mais utiliser le reste de mon argent venu du monde des vivants pour acheter du parfum, ça me fout un peu les boules. Peut-être qu’un jour, ils en auront si marre qu’ils m’en achèteront ?
    Ça fait très profitard tout ça….

    J’observe les puzzles mis à disposition et qui ne sont pas encore au sol, une image attire mon attention. C’est un puzzle sur Final Fantasy XV, le jeu que je n’ai pas pu finir avant ma mort. Je pense pouvoir le trouver ici, mais je me sens si blaser par ce monde que je ne me suis pas encore penché sur la question.
    Une fois la boite en main, je m’installe dans un coin de la pièce, à l’autre bout de là où sont les autres personnes. Je veux de la place pour mon puzzle et d’un côté, je leur évite une odeur horrible. Que je supporte assez facilement, je dois bien le reconnaître.

    « - C’est partie ! »

    Je pose une pièce au hasard et commence ce puzzle. J’ignore combien de temps je vais passer dans cet endroit, mais j’ai l’espoir d’au moins réussir à assembler un visage connu.
    Afficher toute la signature


    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 25 Transgenre
    × Age post-mortem : 283
    × Avatar : OCS - sack and clothes
    × Pouvoir : Genderbend
    × Croisée avec : Sa soeur
    × Appartement : Kiss
    × Métier : Peintre - Hôtesse
    × Péripéties vécues : 98
    × Øssements132
    × Age IRL : 24 Féminin
    × Inscription : 12/11/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Urie Kaneki

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    30/100  (30/100)
    25Transgenre283OCS - sack and clothesGenderbendSa soeurKissPeintre - Hôtesse9813224Féminin12/11/2017complèteUrie Kaneki
    avatar
    ☿ Pile et Face ☿
    D'une même pièce

    http://www.peekaboo-rpg.com/t2596-alexie-deux-ailes-eux-terminee#70661
    25Transgenre283OCS - sack and clothesGenderbendSa soeurKissPeintre - Hôtesse9813224Féminin12/11/2017complèteUrie Kaneki
    ☿ Pile et Face ☿D'une même pièce
    #2 le 18.11.17 8:15

    Un puzzle géant avec un zombie puant


    Je m’ennuyai fermement aujourd’hui. Depuis mon arrivée au Japon je n’avais peu acheter de quoi peindre alors les journées étaient bien longues pour moi, à défaut d’Alexielle qui voyaient ses nuits remplies.

    Aujourd’hui en particulier les heures me semblaient bien longues. Je décidai alors d’aller vadrouiller de ça et de là au sein de l’agence, on m’avait dit que bien des pièces mystérieuses s’y trouvaient.

    Mes cuissardes enfilées par-dessus un pantalon noir près du corps, une chemise noire avec un veston rouge et enfin une veste rouge et je fus parti à la découverte de ces longs couloirs, ouvrant et passant la tête un peu au hasard. Une pièce retint mon attention mais je me dis que cela serait pour plus tard. Passer la journée entière à éclater du papier bulles pourrait être intéressant à faire lors d’un énervement inadéquat. Ou pour occuper Alexielle aussi, je sais qu’elle aime à se perdre dans quelques activités pareil seule.

    Une porte, une autre et encore une autre. Quelques regards surpris de mes airs occidentaux, et d’autres feignant l’indifférence la plus totale. Comment se fait-il qu’un cas tel que moi décida de se stopper dans la pièce aux puzzles? Hé bien cela occupe les doigts ainsi que l’esprit, quoi de mieux dans mon cas me dis-je sur l’instant.

    Enjambant certains à même le sol, d’autres sur des bureaux… je cherchai et malgré toute ma bonne volonté je n’eus pas le coeur à faire un puzzle seul.

    Je ciblai alors l’homme le plus en retrait sans me douter que cette étrange odeur émanait de lui. Et quand bien même m’en rendis-je compte que je ne me défilai pas pour autant. M’installant à ses côtés je saisi quelques pièces que je fis tourner entre mes doigts habiles, cherchant toujours à s’occuper d’une manière ou d’une autre.

    « Puis-je me joindre à vous? » dis-je dans un japonais plutôt basique. Je n’étais au Japon que depuis peu alors mon accent pouvait laisser à désirer parfois.

    « Je m’appelle Alexiel, Alexiel Etsuko et je viens d’arriver à l’agence Azazel, au Japon même. Et vous alors? Que faites-vous ici? Vous êtes japonais à la base? Moi je suis Français. »

    Mes doigts continuèrent de jouer, faisant disparaître puis apparaître la pièce par quelques manipulations habiles. Je souris à cet inconnu sans même me douter que je puisse gêner la recherche de calme de ce dernier.

    « Oh j’en ai une ici » dis-je en emboitant une pièce à un endroit déjà entamé par la personne. Puis je continuai en attendant patiemment sa réponse, ma joue enfoncée au creux de ma paume. Quoique, je continuai tout de même un peu.

    « Moi je ne savais pas quoi faire aujourd’hui alors je me suis dis que je devais visiter un peu, on m’a parlé de pièces invraisemblables et me voici~ »

    Je ris doucement, naturellement chaleureux j’ai toujours eu cette facilité à me mêler au monde sans trop de difficultés. Malheureusement ça n’a pas toujours été au goût de tous mais je sais m’adapter et me montrer très convaincant lorsqu’il le faut.


    #913D88 - Alexiel#68C3A3 - Alexielle


    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 34 Masculin
    × Age post-mortem : 34
    × Avatar : Ruvik Victoriano - The Evil Within
    × Appartement : Brossard
    × Métier : Chômeur
    × Péripéties vécues : 73
    × Øssements237
    × Age IRL : 23 Féminin
    × Inscription : 29/10/2017
    × Présence : complète

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    0/100  (0/100)
    34Masculin34Ruvik Victoriano - The Evil WithinBrossardChômeur7323723Féminin29/10/2017complète
    avatar
    zombie
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2545-hannibal-zakharov-le-russehttp://www.peekaboo-rpg.com/t2553-hannibal-co
    34Masculin34Ruvik Victoriano - The Evil WithinBrossardChômeur7323723Féminin29/10/2017complète
    zombie
    #3 le 21.11.17 20:34
    Alexiel Etsuko & Hannibal Zakharov

    « Un puzzle géant avec
    un zombie puant. »

    Un petit moment était passé depuis le début de mon puzzle et j’avais commencé plusieurs parties du puzzle en même temps. Il faut dire que c’était assez agaçant de chercher le même coin sur le nombre de pièces restantes.
    Je fus sortie de ma concentration par une voix, je relève la tête, conscient d’être à moitié étalé sur les pièces. Je me redresse, lui fait un signe de tête et rajuste ma capuche. Et dire que je pensais être tranquille dans cette salle… Mais comment aurais-je pu refuser ? Il semblait nouveau et j’avais raison, puisqu’il se présenta.

    « - Hannibal Zakharov, enchanté. Je suis là depuis deux mois, enfin, je veux dire, à l’agence, pas dans cette salle. »

    Je lâche un rire gêné. Je n’ai jamais été très doué pour me présenter aux autres. C’est probablement mon petit côté insociable qui ressort, même si j’essaye de me guérir.

    « - Etsuko, ça ne fait pas très français, vous avez des origines japonaises ? Pour ma part, je suis Russe. »

    Et je ne vais pas m’attarder sur le fait que si j’arrive à me faire comprendre facilement en japonais, c’est simplement que j’ai décidé de l’apprendre pour pouvoir jouer aux jeux vidéos japonais qui ne sont pas traduits dans ma langue natale, et pour regarder les animés sans être obligé de lire. ça fait très fainéant…

    Je l’observe jouer avec les pièces pour finalement en placer une. Je pense que ça va être très long de finir ce puzzle, mais à deux, ça peut être possible ? Enfin, il faudrait que nous restions concentrés et que nous cessions de discuter. Cependant, ça me gênerait beaucoup d’être à côté d’un inconnu, en train de faire une activité assez intime, - pouvons-nous dire ? – sans parler.
    Déjà que je ne suis pas très à l’aise, bien que ce jeune homme semble sympathique et son sourire est chaleureux. Je pense que c’est à cause de mon odeur, même si je m’en fiche, j’ai été réprimandé par une de mes colocataires parce que j’empestais le cadavre. Mais je suppose qu’il a senti l’odeur avant de se poser à mes côtés.

    Je pose une pièce en l’écoutant d’une oreille.

    « - C’est vrai qu’il y a des salles improbables ici… Je n’ai pas jeté un œil aux autres salles des autres étages, mais ça doit être quelque chose aussi. »

    Je me détends peu à peu. Je commence un nouveau tas un peu plus loin ayant trouvé déjà trois pièces. J’arrive à apercevoir le visage du héros du jeu et ça me fait sourire.

    « - D’un côté, ça nous permets de trouver quoi faire sans être obligé de sortir en ville. »

    C’est, certes, une méthode facile, mais efficace. Et pour moi qui n’aime pas trop bouger, c’est très bien, je pense que je viendrais squatter cette salle plus d’une fois, car le calme y règne. Par chance, nous sommes assez loin pour ne déranger personne. Aucun de ceux que j’ai dans mon champ de vision ne m’a jeté un regard noir pour me dire de la fermer. C’est qu’on parle doucement, et d’un côté, je fais en sorte de ne pas parler trop fort.

    « - Sans vouloir être indiscret, vous venez tout juste d’arriver à l’agence ? Vous êtes donc mort depuis peu ? »

    Je reste septique sur ma phrase. C’est la première fois que je demande à un mort s’il est mort depuis longtemps. C’est limite flippant. Je crois que je préfère faire comme si on est encore vivant. Bien que mon physique en dit long sur mon état, mais ça fait moins peur ainsi. Et ça fait moins mal aussi. Beaucoup moins mal.
    Afficher toute la signature


    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 25 Transgenre
    × Age post-mortem : 283
    × Avatar : OCS - sack and clothes
    × Pouvoir : Genderbend
    × Croisée avec : Sa soeur
    × Appartement : Kiss
    × Métier : Peintre - Hôtesse
    × Péripéties vécues : 98
    × Øssements132
    × Age IRL : 24 Féminin
    × Inscription : 12/11/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Urie Kaneki

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    30/100  (30/100)
    25Transgenre283OCS - sack and clothesGenderbendSa soeurKissPeintre - Hôtesse9813224Féminin12/11/2017complèteUrie Kaneki
    avatar
    ☿ Pile et Face ☿
    D'une même pièce

    http://www.peekaboo-rpg.com/t2596-alexie-deux-ailes-eux-terminee#70661
    25Transgenre283OCS - sack and clothesGenderbendSa soeurKissPeintre - Hôtesse9813224Féminin12/11/2017complèteUrie Kaneki
    ☿ Pile et Face ☿D'une même pièce
    #4 le 22.11.17 8:03

    Un puzzle géant avec un zombie puant

    Pv Hannibal

    l« Si vous n’en êtes qu’ici sur ce puzzle après plus de deux mois dans cette pièce je crois que vous avez réellement besoin de mon aide » je vous fais un clin d’oeil et continue de fouiller dans les pièces, plutôt heureux de ne pas avoir été réprimandé ou rejeté par cette personne. Avec sa capuche et son air prostré il semblait souhaiter le calme et la solitude mais j’ai bien fait. Il me paraît assez agréable et je sens qu’il n’est pas totalement à l’aise, mais ceci le rend d’avantage adorable à mes yeux, j’ai toujours trouvé les gens attendrissants lorsqu’ils étaient gênés.

    « Enchanté Hannibal d’origine Russe, pour ma part je suis un Français pure souche et il est vrai que vous avez mis le doigt sur mon petit secret… » je me penche légèrement et plaque une main près de ma bouche, sur le ton de la confidence « mais si je vous en dis d’avantage sur ma réelle identité je serai obligé de vous tuer une fois ce puzzle terminé. » mon air sérieux ne dure qu’à peine une seconde et je lâche un rire en secouant négativement la tête « Disons que je souhaitais d’avantage me fondre dans la masse alors j’ai décidé d’adopter un nom sonnant d’avantage Japonais. Ils sont très compréhensifs dans le monde des morts, selon notre passé ou ce genre de choses ils acceptent que nous changions d’identité, afin que nous puissions poursuivre notre périple en paix ou pour simplement reprendre sur de nouvelles bases. »

    Et une autre pièce que je viens emboiter dans celles devant moi. Mes doigts fouillent distraitement le tas face à nous et je cherche d’abord les contours du puzzle. Les coins d’abord. Oui, ce puzzle risque d’être long mais heureusement nous avons toute notre journée, voir quasiment huit siècles devant nous.

    « J’ai ouïe dire qu’il y en avait une pleine de papier bulles. Mais je ne l’ai pas encore trouvée, une plage artificielle aussi… » j’ai une légère moue, ma soeur m’a dit de ne pas aller me perdre dans ce genre de pièce. J’occupe déjà bien assez mes mains avec divers gadgets, cette pièce me perdrait au moins une semaine entière.

    « Oh vous n’aimez pas sortir? Moi je suis du genre à vadrouiller sans cesses avec ma soeur. La nuit on écume un peu les quartiers~ c’est plutôt amusant de découvrir le Tokyo des morts! » j’agite une main, nullement gêné par la question du zombie à en juger par son odeur. Heureusement avec le temps on s’habitue aux choses bien que parfois c’est un peu difficile, surtout le matin au réveil, le ventre vide.

    « Non, à vrai dire j’ai déménagé il y a peu de France… D’où mon accent plutôt terrible et infâme. » je souris, la langue japonaise n’est pas si difficile à l’oral mais je dois avouer que quelques prononciations restent compliquées pour moi et les structures de phrases aussi. « Je suis mort il y a de cela… » je m’enfonce dans mon siège en réfléchissant un peu, continuant de jouer avec la pièce entre mes doigts « Je suis mort le 29 décembre 1759. Nous sommes en 2017, quasiment 258 ans maintenant. Le temps passe tellement vite vous ne trouvez pas? Et vous alors? Que vous est-il arriver pour terminer ici, avec moi dans cette pièce à faire ce puzzle? »

    Le sujet de la mort ne me pose aucun problème. Après autant de temps il a été plus qu’accepté et puis je suis de nature optimiste. Nous sommes morts mais continuons en quelques sortes de vivre dans cette seconde chance. C’est pour cela que je suis à l’aise avec de tels sujets, même si je me rends bien compte que parfois certaines personnes ne supportent pas encore l’idée d’être mort, ils n’ont pas fait le deuil et c’est tout à fait normal.

    Mes mains se croisent et je pose mon menton dessus, attendant la réponse de mon interlocuteur avec curiosité. S’il est devenu un zombie c’est qu’il n’a pas eu de chance sur une potion vendue à la va vite… Ou alors il l’a choisi de son plein gré. Mais je reste toujours sceptique sur cette idée de choix quant à l’envie de finir dans un état de décomposition. Moi ma peau est douce et rebondie, un vrai visage de poupée au teint de porcelaine.

    « Ha encore une là. »

    Et me voici avec un premier coin et quelques pièces supplémentaires sur ce dernier. A deux nous allons y arriver.

    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 34 Masculin
    × Age post-mortem : 34
    × Avatar : Ruvik Victoriano - The Evil Within
    × Appartement : Brossard
    × Métier : Chômeur
    × Péripéties vécues : 73
    × Øssements237
    × Age IRL : 23 Féminin
    × Inscription : 29/10/2017
    × Présence : complète

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    0/100  (0/100)
    34Masculin34Ruvik Victoriano - The Evil WithinBrossardChômeur7323723Féminin29/10/2017complète
    avatar
    zombie
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2545-hannibal-zakharov-le-russehttp://www.peekaboo-rpg.com/t2553-hannibal-co
    34Masculin34Ruvik Victoriano - The Evil WithinBrossardChômeur7323723Féminin29/10/2017complète
    zombie
    #5 le 26.11.17 19:45
    Alexiel Etsuko & Hannibal Zakharov

    « Un puzzle géant avec
    un zombie puant. »

    Réflexion pertinente de Alexiel, si au bout de deux mois sur ce puzzle, si je n’étais qu’au début je pense que je me serais arracher les cheveux. Enfin, façon de parler, vu que je n’en ai plus. Tristesse et désespoir, mes pauvres cheveux.
    Je reste de marbre lorsqu’il me dit qu’il devrait me tuer s’il m’avoue son secret. Un : je suis déjà mort. Deux : il n’est pas obligé de me le dire. Mais son air sérieux s’évanouit rapidement et il me dit la raison. J’acquiesce légèrement songeur.

    « - C’est une excellente idée, je n’y avais pas pensé. »

    Avec un nom tel que Zakharov, il est certain que personne ne pourrait me prendre pour un japonais, et je ne parle pas de mon physique, de mes yeux que très peu bridé et de la pâleur de mon teint qui n’est pas qu’à cause de ma condition de zombie.
    J’arrive à trouver une pièce d’un morceau que j’ai commencé et un sourire satisfait illumine mon visage pourri caché légèrement par ma capuche. J’ai l’impression d’avoir enfin réussi à faire quelque chose de ma vie. Ce qui est parfaitement ridicule, j’en ai conscience.

    « - Pleine de papier bulles ? Ce doit être parfait pour y passer ses nerfs. »

    Après tout, le papier bulle à une vertu relaxante pour certaines personnes. Ce que je ne comprends pas vraiment, car il est très rare que je me mette en colère. Je suis plutôt blasé comme type, je le sais, mais ce n’est pas plus mal, ça m’évite bien des problèmes. Et puis, je serais probablement tout le temps en colère avec ce qui m’est arrivée si je n’avais pas été comme ça.
    Je secoue la tête pour lui dire que je n’aime pas sortir, puis sa remarque sur sa sœur me laisse étonné. Il a bien de la chance d’avoir un membre de sa famille avec lui, mais est-ce que ça signifie que tous les deux sont morts en même temps ? Qu’ils ne se sont jamais amusés dans leur vie ? Il n’a pas l’air d’être quelqu’un qui se laisse abattre pourtant…
    Une pensée part vers mon frère. S’il venait à mourir, viendrait-il ici, lui aussi ? Je n’ai pas eu beaucoup de ses nouvelles en étant vivant, je me demande bien ce qu’il devient dans son coin. J’espère qu’il a cessé cette drogue qui a détruit notre famille.

    Je suis étonné de l’entendre dire qu’il est mort il y a 258 ans. Putain ! Et il a réussi à « vivre » tout ce temps ? Sans tomber en poussière ? Quoi que, il y a bien des mammouths au zoo ! Il y a probablement d’autres fantômes bien plus vieux que lui. Je me demande comment je serais dans un an, dans cinq ans, dans cent ans. Serais-je encore en un seul morceau ? Est-ce que cette fripouille de nécromancien qui m’a transformé fera enfin des potions dignes de sa situation ? Je n’arrive pas à me projeter plus loin que demain. C’est comme si j’étais encore vivant et que je ne savais pas quoi faire du reste de mes jours.

    « - Dans mon cas, je trouve que le temps passe trop lentement, mais je suppose qu’au bout d’autant de temps de « vie » ce doit être différent. Et je m’ennuyais, je cherchais quoi faire et j’ai trouvé cette pièce, calme, apaisante et avec de quoi s’occuper pour toute la journée, l’idéal pour moi qui erre comme une âme en peine. »

    Je trouve une nouvelle pièce et je souris. Je ne remarque même pas que j’ai répondu à côté de la réponse qu’il voulait obtenir. Je poursuis mes recherches en remarquant qu’il a commencé un coin. C’est astucieux, mais au vu du nombre de pièces, je me suis dis que ça serait probablement inutile de commencer par ça. Enfin bon, il fait comme il veut.
    Je suis un peu plus à l’aise qu’au début, même si ce n’est pas encore ça. Il faut dire que j’ai appris à me méfier de tout le monde. Impossible de reconnaître qui est quoi. Sauf les vampires s’ils font apparaitre leur croc. Mais comment savoir qui est un zombie comme moi vu que la plupart se soigne aux potions ? Mais bon, ça ne coûte rien de demander.

    « - Mon apparence et mon odeur ne semble pas vous gêner, êtes-vous un zombie ? Ou avez-vous l’habitude ? »

    Je doute qu’on arrive à s’habituer à ça, mais sait-on jamais. Parfois, les gens peuvent vraiment nous impressionner.
    Afficher toute la signature


    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 25 Transgenre
    × Age post-mortem : 283
    × Avatar : OCS - sack and clothes
    × Pouvoir : Genderbend
    × Croisée avec : Sa soeur
    × Appartement : Kiss
    × Métier : Peintre - Hôtesse
    × Péripéties vécues : 98
    × Øssements132
    × Age IRL : 24 Féminin
    × Inscription : 12/11/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Urie Kaneki

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    30/100  (30/100)
    25Transgenre283OCS - sack and clothesGenderbendSa soeurKissPeintre - Hôtesse9813224Féminin12/11/2017complèteUrie Kaneki
    avatar
    ☿ Pile et Face ☿
    D'une même pièce

    http://www.peekaboo-rpg.com/t2596-alexie-deux-ailes-eux-terminee#70661
    25Transgenre283OCS - sack and clothesGenderbendSa soeurKissPeintre - Hôtesse9813224Féminin12/11/2017complèteUrie Kaneki
    ☿ Pile et Face ☿D'une même pièce
    #6 le 05.12.17 11:36

    Un puzzle géant avec un zombie puant

    Pv Hannibal

    l« Oui, du papier bulles, quelle idée n’est-ce pas? Il faut absolument que je trouve cette pièce lorsque je partirai tout à l’heure. Je ne veux pas manquer une telle chose. Je sais aussi qu’il en existe une autre totalement vide, une avec une piscine à balles… Je me demande vraiment qui est à l’origine de telles pièces. Il ne doit pas manquer d’imagination en tout cas! C’est peut-être la même personne qui a créé les appartements de l’agence… Il y en aurait un tout en sucre, un autre où il n’y a pas de pesanteur… » j’énumère les appartements dont je me souviens, le mien est l’appartement KISS… a l’effigie du même groupe que je ne connaissais pas.

    C’est avec une lueur curieuses dans mes saphirs que j’observe le zombie me faisant face. Je me demande bien ce qui peut le pousser à revêtir sa forme naturelle sans le moindre artifice. Fait-il partie d’une sorte de groupe ûzombiste s’assumant dans leur totalité et le revendiquant à qui veut l’entendre ou le sentir? En soit je suis pour le fait de l’acceptation de soi, j’en suis même grand partisan depuis plus d’un siècle. Seulement… l’état de décomposition reste un sujet plutôt difficile étant donné qu’il renvoie directement à la mort, ainsi que l’odeur offerte en bonus.

    A mes yeux, cette condition serait la pire de toutes si j’avais à choisir. Gabrielle m’en voudrait énormément je pense et elle m’accuserait de bien des maux.

    Si tu savais mon tout jeune zombie comme ta mort est loin d’être terminée. Je connais un vampire âgé de 969ans et la moyenne d’espérance de mort ici est d’environ huit siècles alors tu n’es pas au bout de tes peines. Tu es tout jeune malgré ta peau usée, n’est-ce pas?

    Ta réponse, loin de me déstabiliser, me fait rire tendrement. Je te trouve adorable avec ton petit air renfrogné, sa capuche tombant sur le haut de son visage. Le fait qu’il réponde à côté de la plaque le rend bien plus tendre encore à mes yeux.

    « Les premières années peuvent sembler une éternité. » les 150 premières furent les pires à mes yeux, mais je ne veux pas le décourager. Puis ma situation était bien différente que la sienne ainsi que mon état d’esprit probablement. « Mais cela n’est qu’une continuité de notre vie passée au final, il faut le prendre comme une seconde chance. Faire table rase de nos vieux démons pour repartir d’un bon pied! » je te souris de toutes mes dents, t’offrent mon plus beau sourire, digne d’une campagne d’enrôlement dans l’armée. « Il faut juste l’accepter. » et c’est bien cette partie là qui est la plus compliquée pour beaucoup. Il faut lâcher prise de notre vie précédente pour embrasser celle-ci pleinement.

    « Il faudrait peut-être que tu trouves un travail pour occuper tes journées. Une activité qui te permettrait de t’introduire bien d’avantage dans le Tokyo des morts et sa population. Quelque chose pour lequel tu te lèves le matin. Investir son temps ainsi pourrait te permettre de moins errer si tu veux mon avis. »

    Je te pointe du doigt tout du long de la réplique et presse finalement ma paume contre ma joue sans te quitter du regard, quoique, je suis tout de même attiré par ce puzzle dont j’assemble les pièces l’air de rien peu à peu. Parfois ma main droite s’amuse à faire disparaître une pièce entre mes doigts habiles. Il ne faut vraiment pas que j’oublie de la faire réapparaître ensuite sinon nous risquons d’avoir quelques trous.

    «  Gabrielle et moi avons tout les deux un travail, et crois-moi, ça change bien des choses. »

    J’acquiesce à ma propre idée comme si cela pouvait rajouter à sa légitimité. J’ai incliné le visage, plutôt surpris quant à ta question concernant ma condition. Clignant des yeux, j’ai finalement secoué négativement la tête de gauche à droite. Pour tout dire, je respire par la bouche depuis le début,  peut-être par automatisme. En autant de temps dans ce monde, on peut s’habituer à pas mal de choses il est vrai.

    « Perdu! Je suis un tout jeune nécromancien » je te fais un clin d’oeil complice puis enchaîne « et… Je ne saurais dire si j’ai l’habitude, disons qu’à mon époque j’ai connu quelques odeurs dérangeantes mais avec un peu de persuasion on arrive à tout. Je me demandais d’ailleurs, puisque nous sommes sur ce sujet : comment se fait-il que tu ne prennes pas de potion? C’est plutôt rare de voir un zombie dans son état naturel, j’admire la chose d’ailleurs. Il faut du courage pour s’assumer pleinement. »

    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 34 Masculin
    × Age post-mortem : 34
    × Avatar : Ruvik Victoriano - The Evil Within
    × Appartement : Brossard
    × Métier : Chômeur
    × Péripéties vécues : 73
    × Øssements237
    × Age IRL : 23 Féminin
    × Inscription : 29/10/2017
    × Présence : complète

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    0/100  (0/100)
    34Masculin34Ruvik Victoriano - The Evil WithinBrossardChômeur7323723Féminin29/10/2017complète
    avatar
    zombie
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2545-hannibal-zakharov-le-russehttp://www.peekaboo-rpg.com/t2553-hannibal-co
    34Masculin34Ruvik Victoriano - The Evil WithinBrossardChômeur7323723Féminin29/10/2017complète
    zombie
    #7 le 10.12.17 20:49
    Alexiel Etsuko & Hannibal Zakharov

    « Un puzzle géant avec
    un zombie puant. »

    Et dire qu’il existe de telles pièces alors que je n’en savais rien. Il faut dire que je ne me suis pas penché sur la question. Je souris lorsqu’il énumère les étranges appartements à notre disposition.

    « - Le mien c’est la savane… C’est assez surprenant au début, mais on s’y habitue. »

    Et ça mets un peu de piquant au quotidien. Je dois quand même avoué que je m’y suis habitué rapidement.

    Je pose à nouveau quelques pièces en disant à Alexiel que je trouve le temps long, et pourtant j’ai encore plusieurs années à vivre, plus que dans le monde des vivants. Cette perspective me déprime. Je n’imagine pas ma vie dans dix ans, dans vingt ans et encore moins dans cent ou deux cents ans. Une chose est sûre, si je ne trouve pas une solution pour mon corps, je finirais en poussière bien plus vite que ce que je pense.

    Je lève les yeux vers mon partenaire de puzzle. Il me sourit et j’affiche un petit sourire. L’acceptation. C’est bel et bien le plus difficile dans la mort. Je sais que certains considère cette vie comme une nouvelle chance. Moi, je suis juste malheureux d’avoir perdu celle que j’aimais et de m’être fait avoir par un nécromancien qui m’a transformé en zombie. Je ne me reconnais même plus en me regardant dans un miroir.

    « - C’est un véritable travail sur soi pour réussir à accepter. »

    Et je ne me sens pas près pour le faire. Pour l’instant, j’essaye de prendre les journées comme elles viennent, sans me poser de question, sans réfléchir. Tant pis si je passe mes journées devant la télé ou à faire le ménage pour mes colocataires.

    « - Tu as raison, je devrais me trouver un travail, mais je n’ai pas encore d’idée précise sur quoi faire. J’aimerais bien trouver quelque chose qui me plaise et qui me motive à me lever. »

    Déjà que j’avais du mal à travailler en étant vivant, une fois mort, c’est pire. Surtout que je n’ai pas besoin d’avoir un travail pour vivre ici, c’est assez avantageux. Mais je me rends bien compte qu’au bout de quelques années, je vais vite m’ennuyer si je ne fais rien de mes journées.
    Je me pencherais sur la question plus tard.
    Je me gratte la joue droite, celle qui est en étant de décomposition plus importante que celle de gauche. Puis, je demande à Alexiel s’il ne serait pas un zombie, vu qu’il est venu vers moi sans sourciller, ni par mon apparence physique, ni par mon odeur.
    Plutôt mon odeur, car à part mon visage, il ne peut pas constater le reste de mon corps en décomposition. Et c’est une horreur !

    Je redresse la tête étonné de l’apprendre dire que c’est un nécromancien. Un jeune nécromancien, d’après ce qu’il me dit, mais... Je me demande s’il ne va pas essayer de me refiler des potions louches… Ai-je réellement une tête de naïf ?
    Il n’a pas l’air d’être méchant, mais je n’ai pas soupçonné Nae quand il m’avait eu… D’un côté, Nae a l’art de parler… Et puis, je me suis fais avoir une fois, je ne recommencerais pas.
    Et bon, que peut-il m’arriver de pire ?

    « - Eh bien… Disons que le nécromancien qui m’a transformé n’est pas très doué en potion efficace… Et comme je n’ai pas d’argent, je ne peux rien y faire. J’espère juste qu’il apprendra vite. »

    J’imagine qu’une fois qu’il aura appris, il me fera payer ses maudites potions… Il va falloir que je me montre méchant ou très convaincant pour réussir à en grappiller quelques unes. Il me doit bien ça, quand même ! Ce n’est pas comme si j’étais consentant pour la zombification.

    « - Mais je dois reconnaître que je m’en fiche un peu d’être comme ça, enfin ça dépend de l’endroit… Mon odeur ne me dérange pas non plus, du coup, je dois reconnaître que je ne fais pas vraiment attention aux autres. »

    C’est probablement égoïste de ma part, mais je n’y peux rien si je suis comme ça. Et puis, je me dis que si mes colocataires en ont marre, ils vont m’offrir du parfum gratuitement ! Et oui, je fais mon profiteur !

    « - Pour avoir croisé d’autres zombies, c’est vrai que je dois être l’un des rares et ne pas me jeter sur des potions pour récupérer une apparence plus agréable à regarder. »

    Pour les autres. Parce que ce n’est pas moi qui irait me regarder dans le miroir !
    Il y a d’autres avantages à être en état de décomposition un peu trop horrible pour les dire. Mon hygiène laisse vraiment à désirer…
    Quand je pense à la jeune femme zombie de mon appartement, elle, elle doit dépenser une bonne partie de son argent en potion pour être belle !
    Serais-je un jour capable de faire ça ? Je me le demande vraiment…
    Afficher toute la signature


    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 25 Transgenre
    × Age post-mortem : 283
    × Avatar : OCS - sack and clothes
    × Pouvoir : Genderbend
    × Croisée avec : Sa soeur
    × Appartement : Kiss
    × Métier : Peintre - Hôtesse
    × Péripéties vécues : 98
    × Øssements132
    × Age IRL : 24 Féminin
    × Inscription : 12/11/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Urie Kaneki

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    30/100  (30/100)
    25Transgenre283OCS - sack and clothesGenderbendSa soeurKissPeintre - Hôtesse9813224Féminin12/11/2017complèteUrie Kaneki
    avatar
    ☿ Pile et Face ☿
    D'une même pièce

    http://www.peekaboo-rpg.com/t2596-alexie-deux-ailes-eux-terminee#70661
    25Transgenre283OCS - sack and clothesGenderbendSa soeurKissPeintre - Hôtesse9813224Féminin12/11/2017complèteUrie Kaneki
    ☿ Pile et Face ☿D'une même pièce
    #8 Hier à 14:15

    Un puzzle géant avec un zombie puant

    Pv Hannibal

    lJ’ai connu bien des morts tristes de l’être, malheureusement, passer du temps à se tourmenter sur notre changement d’état ne résout rien. Nous ne pouvons revenir à la vie. Quelques vampires s’y sont risqués et ont terminé à retomber en poussière dans le monde des vivants, ce qui expliquerait que leur population soit aussi moindre. Des lémures aussi ont essayé et se sont transformés en zombies, est-ce ton cas? Je me le demande bien. Cela doit être encore plus terrible que de vouloir accéder à un état et de voir son corps devenir encore plus mort, de rendre cela encore plus réel et invraisemblable. Voir son corps se décomposer alors qu’on souhaitait le ressusciter… Quel calvaire.

    « J’imagine bien oui… je m’excuse de paraître indiscret mais comment as-tu terminé dans cet état? C’est totalement indépendant de ta volonté ou tu as fait les frais d’une expérience mal menée? »

    En quel cas tu n’as pas réellement de voie de recours mais tout de même, il doit sûrement y avoir moyen de sanctionner le nécromancien à l’origine d’un tel fléau. Après, malheureusement, si tu n’as pas été vers un nécromancien agréé par dépit et en toute conscience cela joue contre toi… Mais tout de même, on ne devrait pas risquer de se voir être transformé en zombie sous principe que l’argent manque… Je me demande pourquoi un système minimal de soins et de remboursement des « frais médicaux » n’est pas instauré ici au Japon. En France cela commence à faire son bonhomme de chemin puisque les français ont déjà la sécurité sociale, la mutuelle et les complémentaires santé.

    Du fait de ma pauvre expérience dans les potions, je n’essaie pas d’en faire un quelconque commerce. Et pour faire plus simple, je ai découvert mon pouvoir de nécromancie il y a seulement un mois maintenant. Autant dire que je suis purement novice, et même la simple maîtrise de mon pouvoir semble être un parcours du combattant. J’espère qu’en étant au Japon j’aurais le temps de m’entrainer d’avantage afin de ne pas causer de trouble à ma soeur. En attendant, les potions genderbend sont là pour me sauver de quelques situations compliquées ou pour assurer le service de ma soeur en tant qu’hôtesse de luxe, afin qu’un client ne se retrouve pas mécontent d’être en face d’un homme et non d’une femme comme souhaité.

    « Mon pauvre, ça n’a pas dû être simple à accepter… Ce nécromancien n’a donc aucun scrupule à te laisser ainsi? J’espère au moins qu’il a prévu de t’offrir à mort les potions dont tu auras besoin  une fois qu’il aura acquis les notions nécessaires et l’expérience pour pouvoir fabriquer les potions dont tu as besoin. » je secoue la tête, effaré qu’un nécromancien puisse avoir si peu de scrupules. Je crois que s’il m’arrivait pareil malheur je ne sais de quelle manière je pourrais réagir… Mais ça serait tragique. Réellement.

    « Je crois que de toutes les personnes que j’ai rencontré jusqu’alors, les zombies font partie des plus apprêtés et les plus concernés par leur apparence… Je repère certains à cela. Ils sont bien trop parfaits, propres sur eux et sans le moindre détail de travers. Tu es le premier que je vois qui est volontairement dans son état naturel. »

    En vrai, l’état de zombie c’est un peu tout ou rien pour certains.

    « Après… Il est vrai qu’ainsi tu peux d’avantage assumer ta condition, et l’air de rien c’est une sacrée force que tu acquiers là. Je pense que peu ont le courage de rester dans cette condition. Ceci dit… »

    J’incline le visage, mes doigts continuant de jouer avec les pièces que je fais disparaitre sans me rendre compte. J’ai le doigté des magiciens et… parfois je ne me rends pas compte que je le fais par pur automatisme. De ce fait, si à la fin de ce puzzle il manque une bonne quinzaine de pièces ce sera tout à fait normal puisque entièrement de mon fait.

    Je me suis penché vers l’avant en réfléchissant un peu, mes yeux scrutent le puzzle dont je place une petite dizaine de pièces que j’ai rassemblé ensemble mais ça ne rentre pas. Je retente ailleurs mais ça n’est pas franchement mieux. J’abandonne l’idée et le place dans une zone où ça pourrait à peu près coller.

    « Comme je te l’ai dit auparavant, je suis novice voir totalement sans connaissances dans le monde des potions. Et même si actuellement ça n’est pas envisageable pour moi faute de fonds nécessaires, j’aimerais beaucoup aider ma soeur concernant le travail… En clair, j’aimerais en plus de la peinture profiter de mon nouvel état pour peut-être pouvoir aider des personnes telles que toi. Bon, bien sûr je me doute que mes premières potions ne seront pas parfaites d’entrée de jeu mais je me demande si toi et moi nous ne pourrions pas expérimenter les choses ensemble~! Après tout, comme tu es un zombie je doute que tu puisses avoir « pire » état qu’importe la potion… »

    Le bout de mes doigts tapotent sur la table et je relève les yeux vers toi, à vrai dire j’ai une curiosité immense concernant ton physique lorsque tu n’es pas zombie. Quel est ton état d’origine? Parfois ma curiosité me pousse à bien des choses et  je me dis que ça pourrait être amusant.

    « Bien sûr, je suppose que tu as peut-être été échaudé par cette mauvaise expérience avec ce nécromancien de pacotille. Mais j’aimerais que tu y réfléchisses. Et puis… Je pourrais te rémunérer. Pas énormément malheureusement mais un peu. Et il faudra que tu supportes de me recroiser souvent »

    Je ris doucement, agitant ma main en faisant disparaitre une nouvelle pièce l’air de rien par quelques mouvements de doigts nerveux.

    Allez, dis-moi oui, je veux tester de nouvelles choses et cela risque d'être très amusant!


    Alexis a fait disparaitre :
    1) moins de 10 pièces
    2) 10 pièces
    3) plutôt 15/20 pièces
    4) un vrai kleptomane, plus de 25.


    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
    × Age post-mortem : 0
    × Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
    × Pouvoir : omnipotente
    × Péripéties vécues : 1991
    × Øssements2071
    × Age IRL : 0 Autre
    × Inscription : 15/03/2014

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    0/0  (0/0)
    0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente199120710Autre15/03/2014
    avatar
    maitre de la mort
    0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente199120710Autre15/03/2014
    maitre de la mort
    #9 Hier à 14:15
    Le membre 'Alexiel Etsuko' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


    '4 FACES' :
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires