#1 le 16.08.15 20:48

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1789
× Øssements 1153
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1789
× Øssements 1153
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort
Clique et accède directement à l'info qui t'intéresse !


mort = invicibilité ?

En passant de l'autre-côté, tu ne deviens pas "immortel" pour autant. Ayant toujours une enveloppe charnelle, on peut être blessés, fatigués, affamés, etc. On a pas forcément mal mais il faut veiller à satisfaire ses besoins vitaux. Evidemment, on ne peut pas mourir de faim/soif/fatigue à proprement parler, mais le corps se dégradera. Ainsi au bout de quelques siècles passés dans l'au-delà, ou si l'on ne s'occupe pas bien de son corps, on finit par tomber en poussière !



manger, boire, dormir sont ainsi des nécessités

Les sensations telles que la faim, la soif, la douleur sont censées persister dans l'au-delà pour aider à prendre soin de son enveloppe, mais sont généralement très atténuées. Ensuite tout dépend des individus, certains constatent une exacerbation des sens, d'autres au contraire ne ressentent rien du tout. Il s'agit de cas un peu extrêmes, mais sachez que plus votre mort est violente, plus vous risquez d'être atteint d'insensibilité à la douleur.

Il faut également se méfier, car certaines transformations post-mortem peuvent entraîner l'apparition de pathologies. Ainsi, certains spectres ne peuvent par exemple plus se bourrer la gueule suite à leur zombification, vampirisation ou chimérisation.





temps de "survie" d'un mort

Un fantôme subsiste en moyenne 8 siècles. Comme il s'agit d'une moyenne, tout dépend en réalité de l'âge auquel ils sont morts, de leur état de santé à ce moment-là, de la façon dont ils s'occupent de leur corps une fois dans l'au-delà. Les Zombies mettent évidemment moins longtemps à tomber en poussière, et on a également remarqué que le produit injecté aux Chimères réduisait également un peu leur espérance de "vie". Le record est pour l'instant détenu par une vampire âgée d'environ 13 siècles.


N.B : Cela restera toujours le record : autrement dit, la limite d'âge pour créer un personnage est de moins de 13 siècles  



les séquelles du moment de la mort

Certaines personnes subissent de graves blessures et dégradations au moment de leur mort. Que se passe-t'il pour quelqu'un qui a été décapité, par exemple ? Tout dépend de l'individu, généralement la tête se rattache facilement ou ils n'ont qu'une cicatrice sur le cou, mais on a vu plusieurs cas d'hommes sans-tête qui se baladaient avec leur crâne dans leurs bras ou un sac.
En général, les morts violentes laissent des traces visibles physiquement, comme psychologiquement.


En ce qui concerne le psychisme, donc, l'amnésie temporaire ou permanente n'est pas rare chez les Morts, et on constate souvent des traumatismes créés à partir du moment de la mort.



► Beaucoup de spectres aiment s'amuser à faire peur aux autres en utilisant ce traumatisme. Il est donc conseillé de ne pas avouer à n'importe qui comment vous êtes mort !

#2 le 19.04.17 20:15

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 193
× Avatar : Greed/Lin Yao - FMA
× Pouvoir : absolu /PAN/
× Logement : (à venir, je suis sdf présentement)
× Métier : Roi ♛
× Communication : (portable à venir)
× Péripéties vécues : 3235
× Øssements 1408
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 08/02/2014
× Présence : complète
× Surnom : le koala
× DCs : Luap Jones
Monseigneur Jojo roi des lémures et dragon des archives
http://peekaboo.web-rpg.com/t9-joshua-o-je-m-aime-quel-talent#14 http://peekaboo.web-rpg.com/t68-j-suis-grave-open-liens-rps-de-joshua#page-body http://www.peekaboo-rpg.com

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
38/15  (38/15)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 193
× Avatar : Greed/Lin Yao - FMA
× Pouvoir : absolu /PAN/
× Logement : (à venir, je suis sdf présentement)
× Métier : Roi ♛
× Communication : (portable à venir)
× Péripéties vécues : 3235
× Øssements 1408
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 08/02/2014
× Présence : complète
× Surnom : le koala
× DCs : Luap Jones
Monseigneur Jojo ♛ roi des lémures et dragon des archives
Les maladies typiques des fantômes
idées allègrement piquées à @Etsu Morugawa, merci de sa (riche) contribution ♥

Bien que les maladies des vivants ne soient plus un danger pour les fantômes (une potion, et ça repart !), certaines maladies typiques du monde des morts posent un peu plus de problèmes. Ces pathologies ne sont pas très répandues et beaucoup d'ectoplasmes tombent en poussière sans en avoir jamais souffert ; néanmoins, elles existent et ton personnage peut éventuellement en souffrir !


la rage Klemens Chimères

  • Une Chimère atteinte de ce virus voit son caractère animal exacerbé, parfois même au point d'oublier son humanité. Les porteuses d'ADN de prédateurs deviennent extrêmement agressives, et c'est là que réside le principal danger de cette maladie.

  • Elle s'attrape généralement par l'infection d'une blessure qui n'a pas été soignée par potion, mais peut aussi se transmettre par les fluides corporels (salive comprise) d'une autre Chimère atteinte, voire ceux d'un animal atteint.

  • Probablement apparue en même temps que les Chimères, cette maladie porte le nom du nécromancien allemand qui a théorisé un antidote pour la première fois au XIIIème siècle seulement.

  • Elle est donc soignée par une potion spécifique qui est très difficile à préparer, et qui doit être prise à intervalles réguliers jusqu'à une semaine après la disparition des symptômes afin d'éviter la récidive.

  • Les symptômes perdurent en moyenne une à deux semaines, à condition de soigner la malade. Dans le cas contraire, les symptômes continuent d'empirer jusqu'à devenirs irréversibles, entraînant la perte totale de raison de la Chimère.

  • Une Chimère ayant déjà été atteinte et correctement soignée de la rage Klemens ne pourra a priori pas l'attraper une seconde fois. A moins que la théorie se trompe...


le Delirium Zombies

  • Il s'agit d'un dérèglement psychologique qui entraîne un dérèglement des visions de Zombies : fausses visions, vraies visions exacerbées et violentes, maux de têtes intensifs... Certains symptômes sont si violents qu'il y a eu quelques rares cas de perte de raison temporaire.

  • Plus courantes chez les jeunes Zombies, les plus vieux n'y sont pour autant pas immunisés et perdent tout le contrôle difficilement acquis durant le temps de leur convalescence. Néanmoins, cette maladie n'est pas contagieuse.

  • Par chance, le Delirium est plutôt rare et se soigne bien : les potions sont complexes, mais nettement moins que l'antidote de la rage Klemens par exemple. De plus, le traitement est efficace en une seule prise et permet de soulager la douleur mentale et de se débarrasser de la maladie en l'espace de deux ou trois jours. Mais, même sans potion, cela finit par passer et on en souffre jamais plus d'une semaine.


le Suppresseur Nécromanciens

  • Nettement plus courante que les autres, cette maladie neutralise le ou les pouvoirs du Nécromancien atteint et l'empêche donc également de fabriquer des potions.

  • Le plus souvent, cette pathologie résulte d'une utilisation trop intensive du pouvoir, mais elle peut également être causée par une alimentation trop riche en fruits de mer. De plus, le Suppresseur est parfois un des symptômes d'autres maladies. Mais, au moins, il n'est pas contagieux.

  • Il s'accompagne d'une forte fièvre, qui tombe au bout d'une dizaine de jours, premier signe d'amélioration.

  • Aucun remède n'existe encore à ce jour, même si les recherches sont intensives. Seul du repos permet d'accélérer le rétablissement du sujet, qui peut réutiliser ses pouvoirs au bout de 10 à 12 jours.


Le Polissage Lémures

  • Les fantômes atteints de cette maladie deviennent peu à peu translucides et immatériels. Elle n'est pas dangereuse pour la santé, juste très énervante. Plus la maladie perdure, plus les convalescents auront du mal à tenir des objets et à garder des vêtements sur eux !

  • Le polissage s'attrape à partir d'une bactérie souvent présente sur la peau des poires européennes : ne pas retirer la peau d'un fruit importé d'Europe peut donc rendre un fantôme malade s'il n'est pas vacciné : car oui, un vaccin existe depuis le XVIIIème siècle, mais n'est toujours pas explicitement porté à l'attention des nouveaux morts.

  • Faute de soins elle finit par passer, mais cela prendra plusieurs semaines, jusqu'à 1 mois dans les cas les plus sévères. Heureusement, une potion relativement simple permet d'y remédier et un usage quotidien rétablit la situation en l'espace d'une semaine.

  • Par chance, seuls les Lémures (et quelques très rares Nécromanciens) sont susceptibles d'attraper cette maladie, puisque la zombification, la chimérisation, l'apparition de pouvoirs et la vampirisation agissent comme des vaccins.

le Blob toutes races

  • Nommée en référence au Blobfish, cette pathologie rend la peau collante et molle au point de la faire pendouiller.

  • Bien soignée par potion, cette maladie ne dure que quelques jours, une semaine au maximum.

  • Elle semble être le résultat d'une piqûre d'un moustique peu courant au Japon mais très répandu dans les pays d'Amérique du Sud.

le Rainbutton toutes races

  • Similaire à la varicelle des vivants, celle des morts est un vrai cauchemar. La peau se couvre de pustules multicolores qui démangent et irritent la peau. Mieux vaut ne pas les gratter, car leur explosion peut laisser des cicatrices de la couleur du bouton. Même si, la plupart du temps, 40% explosent d'eux-même.

  • Sans un traitement rapide, la maladie peut s'étendre sur plus d'une semaine. Une potion permet de soulager les démangeaisons et de réduire considérablement la pression à l'intérieur des boutons... Si elle est prise sous 24h après le début des symptômes.

  • Elle s'attrape la plupart du temps par contagion, car comme celle des vivants, cette maladie est très contagieuse.

le Thriller toutes races

  • Très inoffensive, cette maladie est néanmoins très contraignante dans la vie de tous les jours car elle agit sur le cortex moteur et fait marcher en Moonwalk à chaque écoute d'une chanson sortie entre 1964 et 2009 (soit la durée de la carrière vivante de Michael Jackson).

  • Elle est causée par l'écoute de musique à un volume trop fort.

  • Une potion permet de s'en débarrasser rapidement. Néanmoins beaucoup de Nécromanciens apprécient cette maladie assez contagieuse et se délectent des symptômes ; il est donc difficile d'accéder aux soins. La maladie s'estompe d'elle-même au bout de quelques jours.

l'Aléapparence toutes races

  • Les effets de cette maladie modifient l'apparence du sujet, mais comme son nom l'indique cela se traduit très aléatoirement. Peau bleue, oreilles de lapins, nez de troll ou feuilles d'arbre à la place des joues... Ou tout ça en même temps ! De plus, les modifications physiques changent environ toutes les deux à trois heures.

  • Des potions de changement d'apparence peuvent remédier aux effets, mais il faut en reprendre à chaque transformation, soit toutes les trois heures, ce qui peut avoir des effets secondaires qui rendent la chose très contre-productive.

  • Elle semble être causée par une consommation excessive de potions d'invisibilité.

  • Heureusement, cette maladie ne perdure que cinq jours dans les pires cas.


le Noot toutes races

  • Agissant sur le cortex à l'image du Thriller, cette maladie se concentre sur l'aire de Broca qui contrôle le langage, et tout fantôme souffrant de ce mal dira régulièrement "noot" à la fin de toutes ses phrases. Plus le temps passe, plus le tic empire, jusqu'à rendre impossible la formulation d'autres mots et à condamner ainsi la personne à s'exprimer par klaxons pendant les dernières heures de la maladie.

  • Le Noot est vraisemblablement le résultat du contact avec une plante toxique propre au monde des Morts et surtout à Tokyo, née de la pollution de la ville et de l'air du monde des morts.

  • Le phénomène disparaît de lui-même tout d'un coup au bout de deux ou trois jours, le temps d'éliminer le poison.

#3 le 28.06.17 17:23

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1789
× Øssements 1153
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1789
× Øssements 1153
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort
Les maladies typiques des fantômes
idées allègrement piquées à @Etsu Morugawa, merci de sa (riche) contribution ♥

Bien que les maladies des vivants ne soient plus un danger pour les fantômes (une potion, et ça repart !), certaines maladies typiques du monde des morts posent un peu plus de problèmes. Ces pathologies ne sont pas très répandues et beaucoup d'ectoplasmes tombent en poussière sans en avoir jamais souffert ; néanmoins, elles existent et ton personnage peut éventuellement en souffrir !


la rage Klemens Chimères

  • Une Chimère atteinte de ce virus voit son caractère animal exacerbé, parfois même au point d'oublier son humanité. Les porteuses d'ADN de prédateurs deviennent extrêmement agressives, et c'est là que réside le principal danger de cette maladie.

  • Elle s'attrape généralement par l'infection d'une blessure qui n'a pas été soignée par potion, mais peut aussi se transmettre par les fluides corporels (salive comprise) d'une autre Chimère atteinte, voire ceux d'un animal atteint.

  • Probablement apparue en même temps que les Chimères, cette maladie porte le nom du nécromancien allemand qui a théorisé un antidote pour la première fois au XIIIème siècle seulement.

  • Elle est donc soignée par une potion spécifique qui est très difficile à préparer, et qui doit être prise à intervalles réguliers jusqu'à une semaine après la disparition des symptômes afin d'éviter la récidive.

  • Les symptômes perdurent en moyenne une à deux semaines, à condition de soigner la malade. Dans le cas contraire, les symptômes continuent d'empirer jusqu'à devenirs irréversibles, entraînant la perte totale de raison de la Chimère.

  • Une Chimère ayant déjà été atteinte et correctement soignée de la rage Klemens ne pourra a priori pas l'attraper une seconde fois. A moins que la théorie se trompe...


le Delirium Zombies

  • Il s'agit d'un dérèglement psychologique qui entraîne un dérèglement des visions de Zombies : fausses visions, vraies visions exacerbées et violentes, maux de têtes intensifs... Certains symptômes sont si violents qu'il y a eu quelques rares cas de perte de raison temporaire.

  • Plus courantes chez les jeunes Zombies, les plus vieux n'y sont pour autant pas immunisés et perdent tout le contrôle difficilement acquis durant le temps de leur convalescence. Néanmoins, cette maladie n'est pas contagieuse.

  • Par chance, le Delirium est plutôt rare et se soigne bien : les potions sont complexes, mais nettement moins que l'antidote de la rage Klemens par exemple. De plus, le traitement est efficace en une seule prise et permet de soulager la douleur mentale et de se débarrasser de la maladie en l'espace de deux ou trois jours. Mais, même sans potion, cela finit par passer et on en souffre jamais plus d'une semaine.


le Suppresseur Nécromanciens

  • Nettement plus courante que les autres, cette maladie neutralise le ou les pouvoirs du Nécromancien atteint et l'empêche donc également de fabriquer des potions.

  • Le plus souvent, cette pathologie résulte d'une utilisation trop intensive du pouvoir, mais elle peut également être causée par une alimentation trop riche en fruits de mer. De plus, le Suppresseur est parfois un des symptômes d'autres maladies. Mais, au moins, il n'est pas contagieux.

  • Il s'accompagne d'une forte fièvre, qui tombe au bout d'une dizaine de jours, premier signe d'amélioration.

  • Aucun remède n'existe encore à ce jour, même si les recherches sont intensives. Seul du repos permet d'accélérer le rétablissement du sujet, qui peut réutiliser ses pouvoirs au bout de 10 à 12 jours.


Le Polissage Lémures

  • Les fantômes atteints de cette maladie deviennent peu à peu translucides et immatériels. Elle n'est pas dangereuse pour la santé, juste très énervante. Plus la maladie perdure, plus les convalescents auront du mal à tenir des objets et à garder des vêtements sur eux !

  • Le polissage s'attrape à partir d'une bactérie souvent présente sur la peau des poires européennes : ne pas retirer la peau d'un fruit importé d'Europe peut donc rendre un fantôme malade s'il n'est pas vacciné : car oui, un vaccin existe depuis le XVIIIème siècle, mais n'est toujours pas explicitement porté à l'attention des nouveaux morts.

  • Faute de soins elle finit par passer, mais cela prendra plusieurs semaines, jusqu'à 1 mois dans les cas les plus sévères. Heureusement, une potion relativement simple permet d'y remédier et un usage quotidien rétablit la situation en l'espace d'une semaine.

  • Par chance, seuls les Lémures (et quelques très rares Nécromanciens) sont susceptibles d'attraper cette maladie, puisque la zombification, la chimérisation, l'apparition de pouvoirs et la vampirisation agissent comme des vaccins.

le Blob toutes races

  • Nommée en référence au Blobfish, cette pathologie rend la peau collante et molle au point de la faire pendouiller.

  • Bien soignée par potion, cette maladie ne dure que quelques jours, une semaine au maximum.

  • Elle semble être le résultat d'une piqûre d'un moustique peu courant au Japon mais très répandu dans les pays d'Amérique du Sud.

le Rainbutton toutes races

  • Similaire à la varicelle des vivants, celle des morts est un vrai cauchemar. La peau se couvre de pustules multicolores qui démangent et irritent la peau. Mieux vaut ne pas les gratter, car leur explosion peut laisser des cicatrices de la couleur du bouton. Même si, la plupart du temps, 40% explosent d'eux-même.

  • Sans un traitement rapide, la maladie peut s'étendre sur plus d'une semaine. Une potion permet de soulager les démangeaisons et de réduire considérablement la pression à l'intérieur des boutons... Si elle est prise sous 24h après le début des symptômes.

  • Elle s'attrape la plupart du temps par contagion, car comme celle des vivants, cette maladie est très contagieuse.

le Thriller toutes races

  • Très inoffensive, cette maladie est néanmoins très contraignante dans la vie de tous les jours car elle agit sur le cortex moteur et fait marcher en Moonwalk à chaque écoute d'une chanson sortie entre 1964 et 2009 (soit la durée de la carrière vivante de Michael Jackson).

  • Elle est causée par l'écoute de musique à un volume trop fort.

  • Une potion permet de s'en débarrasser rapidement. Néanmoins beaucoup de Nécromanciens apprécient cette maladie assez contagieuse et se délectent des symptômes ; il est donc difficile d'accéder aux soins. La maladie s'estompe d'elle-même au bout de quelques jours.

l'Aléapparence toutes races

  • Les effets de cette maladie modifient l'apparence du sujet, mais comme son nom l'indique cela se traduit très aléatoirement. Peau bleue, oreilles de lapins, nez de troll ou feuilles d'arbre à la place des joues... Ou tout ça en même temps ! De plus, les modifications physiques changent environ toutes les deux à trois heures.

  • Des potions de changement d'apparence peuvent remédier aux effets, mais il faut en reprendre à chaque transformation, soit toutes les trois heures, ce qui peut avoir des effets secondaires qui rendent la chose très contre-productive.

  • Elle semble être causée par une consommation excessive de potions d'invisibilité.

  • Heureusement, cette maladie ne perdure que cinq jours dans les pires cas.


le Noot toutes races

  • Agissant sur le cortex à l'image du Thriller, cette maladie se concentre sur l'aire de Broca qui contrôle le langage, et tout fantôme souffrant de ce mal dira régulièrement "noot" à la fin de toutes ses phrases. Plus le temps passe, plus le tic empire, jusqu'à rendre impossible la formulation d'autres mots et à condamner ainsi la personne à s'exprimer par klaxons pendant les dernières heures de la maladie.

  • Le Noot est vraisemblablement le résultat du contact avec une plante toxique propre au monde des Morts et surtout à Tokyo, née de la pollution de la ville et de l'air du monde des morts.

  • Le phénomène disparaît de lui-même tout d'un coup au bout de deux ou trois jours, le temps d'éliminer le poison.