ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son organisation

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Cinemont a posté un rp libre dans l'allée des cerisiers

    Alexiel Etsuko cherche plusieurs rps pour son personnage deux en un.

    Alexiel Etsuko a posté un rp libre dans l'appartement Kiss

    Urie Kaneki recherche divers vampires pour rp !

    Ao Ishidaru recherches plusieurs liens menant à des rps.

    Event du moment
    Calendrier de l'avent
    du 1er au 24 décembre

    Un emploi "presque" parfait [PV Eden]

    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 24 Féminin
    × Age post-mortem : 157
    × Avatar : Niya - TID
    × Appartement : Van Gogh
    × Péripéties vécues : 191
    × Øssements568
    × Age IRL : 26 Féminin
    × Inscription : 01/10/2017
    × Présence : complète

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    23/15  (23/15)
    24Féminin157Niya - TIDVan Gogh19156826Féminin01/10/2017complète
    avatar
    lémure
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2447-elisabeth-la-douceur-a-une-langue-qui-chatouille-et-des-paroles-qui-blessenthttp://www.peekaboo-rpg.com/t2462-carnet-d-une-anglaise-silencieuse
    24Féminin157Niya - TIDVan Gogh19156826Féminin01/10/2017complète
    lémure
    #1 le 31.10.17 2:47






    Un emploi "presque" parfait
    [Ft. Eden Indentshi]
    "Quand on a le physique d'un emploi, on en a l'âme" Guy de Maupassant



    PSoyons d'accord. Ici, j'ai surtout vécu d'histoires, d'écrits. Et de petits emplois trouvés de temps en temps. Servir dans un bar, bibliothécaire, travailler dans la rue ou chez des particuliers... Seulement... Je ne pouvais pas rester ad vitam eternam dans une colocation. Quoique ... Techniquement, si. J'étais morte, mes camarades aussi. Nous pouvions parfaitement vivre ensemble encore un millénaire ou deux. Cependant, je n'étais pas de celles qui aimaient cela. J'aspirais à avoir mon indépendance. Et cela passait par deux choses : mon propre appartement et donc un emploi fixe.

    C'est l'une des dames qui m'embauchaient pour lui lire des histoires qui m'en parla. Le Bchobiti. Le vrai nom c'était l'Izakaya Bchobiti. C'était, d'après ses dires et je la cite "Un endroit où vous trouverez plus de connaissances qu'ailleurs". Le patron cherchait une secrétaire, paraissait-il. J'avais répliqué que je n'y connaissais rien et que j'étais juste bonne à prendre des notes. La vieille dame avait sourit en secouant son visage ridé. Elle m'avait dit que j'avais le bon état d'esprit et souhaité bonne chance avec un sourire presque trop doux sans que je ne comprennes pourquoi.

    Et comme dans mon éducation il est naturel d'écouter les anciens... Et bien me voilà. Après avoir demandé à six passants, écouté leur indication approximative et leur tentative de me convaincre de ne pas y aller. À chaque fois, j'avais souris, remercié doucement et calmement en leur affirmant que je savais ce que je faisais. Je n'avais pas "la gueule de l'emploi" comme diraient certains. Après tout, je portais une robe, longue, d'une couleur claire. Un bleu rappellant le ciel dégagé d'été. J'avais complété ma tenue par de petits escarpins et laissé mes longs cheveux détachés. Comme d'habitude, mon visage était dénué de toute sorte de maquillage, tout comme mes doigts de vernis. Je ne savais pas vraiment ce qui m'attendais. Je n'avais ni curriculum vitae, ni lettre de motivation. Je venais les mains dans les poches. Calmement.

    C'est dans l'avenue Kappabachi qu'un serveur me dirigea vers l'endroit. Il me conseillait d'aller dans  la ruelle, là où l'odeur semblait pudride, ignoble. J'admettais clairement ne pas avoir envie d'y aller. Pourtant je m'y aventurais. Je continuais d'avancer en ignorant les frissons qui prenaient ma peau. C'était un endroit qui paraissait immonde. L'odeur, l'ambiance... Et c'était ici que je voulais travailler? Non... Cependant... Je me forçais à penser aux futurs livres que j'allais me prendre.

    L'Izakaya Bchobiti m'apparaissait, mon corps entrant dans la "boutique". J'arrivais dans l'entrée, replaçant mon manteau autour de mon cou, observant longuement la pièce avant de me diriger vers ce qui me semblait être tout sauf une boutique. C'était un bar. Rien qu'un bar. Je ne voyais rien de plus que ça. Je m'asseyais à une table, jambes collées sur le côté, témoignant de mon ancienne éducation. Et, sortant un livre de mon sac, je me laissais lire, espérant que quelqu'un me remarque. Après tout, ici, je me démarquais assez non...? Et puis, n'était-ce pas le but d'un bar?

    Codage par Libella sur Graphiorum

    Afficher toute la signature


    Elisabeth s'exprime en #6600FF
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 27 Masculin
    × Age post-mortem : 969
    × Avatar : Trafalgar Law - One Piece
    × Pouvoir : Vampire : Groupe A+
    × Croisée avec : Un chieur.
    × Appartement : Van Gogh
    × Logement : Venez !
    × Métier : Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.
    × Péripéties vécues : 715
    × Øssements1546
    × Age IRL : 30 Féminin
    × Inscription : 10/04/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Pom Warren, Cinemont, Rose

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    27Masculin969Trafalgar Law - One PieceVampire : Groupe A+Un chieur.Van GoghVenez !Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.715154630Féminin10/04/2017complètePom Warren, Cinemont, Rose
    avatar
    DIEU ALPHA TOUGENKYOU
    La cour des miracles.
    ♠️ ROI DES VOLEURS RECHERCHÉ
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1694-eden-la-science-est-un-arthttp://www.peekaboo-rpg.com/t2578-eden-toshokanhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2090-indentshi-eden-090-1333-3999
    27Masculin969Trafalgar Law - One PieceVampire : Groupe A+Un chieur.Van GoghVenez !Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.715154630Féminin10/04/2017complètePom Warren, Cinemont, Rose
    DIEU ALPHA TOUGENKYOULa cour des miracles.♠️ ROI DES VOLEURS RECHERCHÉ
    #2 le 05.11.17 6:59




    Je suis à la recherche d’une secrétaire. Elle devra rappeler aux gens que la porte d’entrée de mon bureau n’est pas celle d’un centre commercial un jour de sobre. Elle devra prendre des notes, gérer les rendez-vous, prendre mon apparence et ma place quand c’est nécessaire. Il faut dire que jusqu’à présent, ce sont mes deux serveuses principales qui s’en occupent. Toutefois, leurs boulots de servir les clients et d’espionner également pour moi les empêchent de se concentrer.

    De plus, elles sont bien trop occupées à bavarder de tout et de rien pour se permettre de prendre le temps de noter les appels téléphoniques et les rendez-vous sur un agenda. Ce qui est fâcheux, car on arrive souvent à des quiproquos. Hors je ne connais aucun secrétaire compétent, excepté Noé, le secrétaire de mon frère mais ce dernier ne me laissera pas lui prendre. Et même si je n’en connais aucun de compétent, je me refuse de faire une grande annonce dans le journal. Avoir un rang de fan d’Urie, de moi, des traitres et des curieux postulants pour un poste ? Non merci.  J’ai préféré en parler à quelques connaissances et gens de confiance. Le bouche à oreille a fonctionné puisqu’on m’a informé qu’une jeune fille semblant de bonne famille viendra bientôt postuler.

    Je suis dans mon bureau en train de bosser et je ne te vois pas arriver. C’est dommage, car tu es vraiment mignonne à regarder sur cette terrasse. Seulement, je bosse. Tu es restée à l’extérieur et même si le temps est clément peu de personnes attendent à l’extérieur. Tu es l’une des rares clientes à avoir le courage de te poser là.

    C’est une des serveuses, une jeune femme rousse à la peau très blanche, à la poitrine voluptueuse et au large sourire teinté d’un gloss cerise, qui vient vers toi. Elle est maquillée plutôt simplement, à l’exception de ses ongles parfaitement manucurés.

    Tout le monde la surnomme Orange. On pourrait croire que c’est parce qu’elle a des cheveux carottes. Ce n’est toutefois pas le cas. Elle est habillé d’un pantalon noir et d’une chemise blanche qui laisse clairement voir un soutien-gorge coloré aux motifs à dentelles, porte une queue de cheval attachée par une pince et se précipite rapidement vers toi en te voyant, ses cheveux flottant joyeusement au vent. Rien qu’en croisant ton regard, un grand sourire s’affiche sur son visage.

    « Bonjour mademoiselle, Bienvenue au Bchobiti. Que désirez-vous ? »

    Si tu lui dis que tu viens pour le poste, elle me contactera et je ne tarderais pas à venir.



    Afficher toute la signature


    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 24 Féminin
    × Age post-mortem : 157
    × Avatar : Niya - TID
    × Appartement : Van Gogh
    × Péripéties vécues : 191
    × Øssements568
    × Age IRL : 26 Féminin
    × Inscription : 01/10/2017
    × Présence : complète

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    23/15  (23/15)
    24Féminin157Niya - TIDVan Gogh19156826Féminin01/10/2017complète
    avatar
    lémure
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2447-elisabeth-la-douceur-a-une-langue-qui-chatouille-et-des-paroles-qui-blessenthttp://www.peekaboo-rpg.com/t2462-carnet-d-une-anglaise-silencieuse
    24Féminin157Niya - TIDVan Gogh19156826Féminin01/10/2017complète
    lémure
    #3 le 06.11.17 17:52






    Un emploi presque parfait
    [Ft. Eden Indentshi]
    "Quand on a le physique d'un emploi, on en a l'âme" Guy de Maupassant



    « B onjour mademoiselle, Bienvenue au Bchobiti. Que désirez-vous ? » 

    Mon visage se releva de mon livre. Instinctivement, je me laissais lui sourire. Une serveuse à la chevelure de feu embrasé me faisait face. Sa peau opaline semblait par instant briller, par d'autre on aurait pu jurer qu'elle s'effaçait assez pour que l'on puisse voir les tables derrière elle. Je me laissais refermer mon livre, y coinçant mon auriculaire pour ne pas perdre ma page.

    - Bonjour. Je me nomme Elisabeth Jaw. Et je viens de la part d'une amie du patron semblerait-il. Elle m'a dit que votre supérieur cherchait quelqu'un pour toutes tâches administratives. Aussi, je viens me présenter. Seulement... Ne dois-je pas commander avant? Peut-être que votre patron est trop occupé, cas dans lequel je reviendrais lorsqu'il aura plus de disponibilités.

    Ma voix est neutre, posée, calme. Mon regard planté dans le sien avec mon air aussi imperturbable qu'à l'accoutumée, je m'amuse mentalement à rire du regard de la serveuse qui ne sait quel oeil regarder. C'était devenu habituel. Une de mes plus grandes caractéristiques. Sûrement la seule que les gens retiennent. Les cheveux roses auraient dû en faire partie... Et personne n'avait l'air de le remarquer. Tant mieux ceci étant. La serveuse se présenta à son tour, Orange disait-elle s'appeller. Était-ce à cause de ses cheveux? Sûrement. Mais je ne m'y attardais pas. Peu importait son nom. Je voulais surtout savoir s'il y avait effectivement un emploi, si le patron était présent et disponible. Le reste ne m'importait que trop peu. Et elle me répondit presque instantanément, son regard choisissant mon oeil vert.

    - Je vois. Je vais voir de suite si Monsieur Indentshi peut vous recevoir et je reviens vers vous dès que j'ai l'information.
    - Je vous en remercie.

    Elle me tournait le dos après s'être assurée que je ne désirais rien à boire et je reprenais la lecture de mon livre. Toujours aussi calme, je replaçais une mèche, m'enfermant dans la bulle qui me servait de protection. Pour peu de temps ceci étant. Bientôt, l'irlandaise revenait vers moi de son pas sautillant, de son sourire heureux. Et elle me demandait de la suivre. Je répondais par mon sourire, fermant mon livre après avoir usé de mon marque-page.

    Je l'ai suivis sans trop observer les lieux, perdue dans mes pensées, le silence ambiant me plaisant. Et elle toqua contre une porte que je ne pouvais pas voir dans la salle où j'étais. Elle attendit quelques secondes avant d'annoncer, la voix claire:

    - Mademoiselle Jaw est là Monsieur...

    Elle hocha son doux visage et j'attendis, habituée à voir les portes s'ouvrirent dans ce genre de cas. Et une question emporta vaguement mes pensées : qui était Monsieur Indentshi? L'homme, le patron? Qui était-il? N'était-ce pas normal de chercher à savoir qui allait être son futur patron? Si. J'avais raison. Je devais le savoir. Possiblement que cela ne lui plairait pas. Ça tombait bien, j'étais là pour être secrétaire. S'il n'était pas compétant je partirais. S'il était faignant... Que l'on ai pitié de lui, il allait me détester, moi qui aimait tant l'ordre et les choses bien faites.

    Codage par Libella sur Graphiorum

    Afficher toute la signature


    Elisabeth s'exprime en #6600FF
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 27 Masculin
    × Age post-mortem : 969
    × Avatar : Trafalgar Law - One Piece
    × Pouvoir : Vampire : Groupe A+
    × Croisée avec : Un chieur.
    × Appartement : Van Gogh
    × Logement : Venez !
    × Métier : Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.
    × Péripéties vécues : 715
    × Øssements1546
    × Age IRL : 30 Féminin
    × Inscription : 10/04/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Pom Warren, Cinemont, Rose

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    27Masculin969Trafalgar Law - One PieceVampire : Groupe A+Un chieur.Van GoghVenez !Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.715154630Féminin10/04/2017complètePom Warren, Cinemont, Rose
    avatar
    DIEU ALPHA TOUGENKYOU
    La cour des miracles.
    ♠️ ROI DES VOLEURS RECHERCHÉ
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1694-eden-la-science-est-un-arthttp://www.peekaboo-rpg.com/t2578-eden-toshokanhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2090-indentshi-eden-090-1333-3999
    27Masculin969Trafalgar Law - One PieceVampire : Groupe A+Un chieur.Van GoghVenez !Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.715154630Féminin10/04/2017complètePom Warren, Cinemont, Rose
    DIEU ALPHA TOUGENKYOULa cour des miracles.♠️ ROI DES VOLEURS RECHERCHÉ
    #4 le 26.11.17 19:06


    Je suis à la recherche d’une secrétaire qui puisse gérer mon emploi du temps mais pas seulement. Nous reviendrons sur ce que j’attends de mon employée. Pour l’instant, je peux dépeindre le bureau où je vais la recevoir. Un lieu sobre, plutôt européen que japonais, avec un bureau massif en bois de chêne.

    Les murs clairs et sobres sont pourvus de peintures qui changent avec le temps. Actuellement, ce sont des tableaux de la renaissance française. Mais j’ai demandé à Alexis, un jeune artiste arrivé de France de me produire trois nouveaux tableaux pour les changer. J’aime le changement, la rareté et la nouveauté.

    Je porte un costume noir rayé de gris foncé, pas pour recevoir les entretiens du jour mais davantage car avant d’arriver dans mon bureau, j’étais à une réunion. D’ailleurs le nœud lâche de ma cravate, légèrement détachée, prouve qu’elle est belle et bien terminé.

    Orange est arrivée jusqu’à la porte de mon bureau, a frappé et signalé la présence de mon rendez-vous. Et voilà qu’elle ouvre le chemin à une jolie demoiselle aux cheveux clairs, d’un rose tout aussi adorable que sa frimousse et ses yeux de chats.

    Toi ma jolie, tu sais que tu vas devoir te méfier des hommes du Bchobiti. Certains ont une tendance à la séduction bien plus élevée que la dette du Japon dans le monde des vivants – et je peux t’assurer que cette dette est colossale.

    Je vous ai fait signe de vous asseoir sur le fauteuil en face de vous. Il est tellement massif, que vous semblez bien petits dessus. Une Alice aux pays des Merveilles.

    Bien que je ne savais pas qu’il y avait dans le livre de Lewis Carroll la présence d’un loup. C’est le problème avec les adaptions, ça finit par être n’importe quoi.

    « Installez-vous mademoiselle Jaw. Vous pouvez m’appeler Eden ou si vous préférez rester plus professionnel, monsieur Indentshi. Vous entendrez des employés me nommer l’Alpha, ou sensei – maître – essayez, à une moindre mesure de ne pas vous y mettre. »

    Evidemment quand je dis on, je parle de tout ceux qui ne m’appellent pas maître Indentshi, maître ou l’Alpha, à mon grand malheur. Ce n’est clairement pas le nom par lequel j’ai envie d’être appelé à l’heure d’aujourd’hui. Je suis déjà bien assez égocentrique comme ça. Mais je n’y peux rien face aux marques de respect. Je ne devrais peut-être pas me plaindre de l’être.

    « Avant de vous présenter le rôle de secrétaire que je recherche, pouvez-vous me dire si vous avez des appréhensions à bosser pour les enfers, les vampires ou les voyous ? »

    Vous devez voir le sourire se marquer sur mon visage des plus sérieux.




    買 地避 オ平 医天 淫


    Afficher toute la signature


    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 24 Féminin
    × Age post-mortem : 157
    × Avatar : Niya - TID
    × Appartement : Van Gogh
    × Péripéties vécues : 191
    × Øssements568
    × Age IRL : 26 Féminin
    × Inscription : 01/10/2017
    × Présence : complète

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    23/15  (23/15)
    24Féminin157Niya - TIDVan Gogh19156826Féminin01/10/2017complète
    avatar
    lémure
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2447-elisabeth-la-douceur-a-une-langue-qui-chatouille-et-des-paroles-qui-blessenthttp://www.peekaboo-rpg.com/t2462-carnet-d-une-anglaise-silencieuse
    24Féminin157Niya - TIDVan Gogh19156826Féminin01/10/2017complète
    lémure
    #5 le 26.11.17 20:23






    Un emploi presque parfait
    [Ft. Eden Indentshi]
    "Quand on a le physique d'un emploi, on en a l'âme" Guy de Maupassant



    Je restais sous la surprise. Contrairement à ce que je pensais, ce n'est pas mon futur employeur qui m'ouvrit mais la rouquine près de moi. Je n'ai pipé mot, me contentant d'hocher lentement la tête pour la remercier, me demandant si cela était normal. J'essayais d'oublier mon époque pour me dire que les moeurs avaient changé, que cela était tout au moins toléré. Si ce n'était pas le cas, ni elle ni lui se seraient si... détendus.

    Sous mon premier pas qui m'emportait dans la pièce, je laissais mon regard analyser ce que je pouvais voir. Des meubles en bois, assez massifs, quelques tableaux aux murs – dont certaines scènes qui venaient de mon époque -, et un homme. "Monsieur Identshi" je supposais. Il portait un costume, sûrement du sur-mesure, une cravate détendue, comme pour signifier qu'il ne me prenait pas au sérieux. Mais je n'étais pas en rendez-vous, peut-être qu'il avait été occupé et qu'il n'avait pas prit le temps de bien remettre sa cravate avant de m'accueillir. Admettons.

    Il m'a fait signe de m'asseoir sur l'immense fauteuil fait à cet usage. Je notais deux choses. La première était que m'asseoir dans un fauteuil pour un entretien était singulier. La seconde était qu'il était réellement immense. Mes pieds ne touchaient pas le sol, mes bras semblaient bien plus... Non pas que mes bras. Je devais paraître encore plus chétive qu'au naturel. Soit. J'en concluais qu'il aimait soit être supérieur soit cela devait le faire rire de voir ses invités dans ce meuble.

    Mes jambes se croisèrent avec l'aisance que l'époque victorienne m'avait offert. Mes doigts s'écartèrent pour s'entrelacer sur mes cuisses, mon regard se plongeant dans le sien. Trop de franchise dans mon petit corps diraient certains. Dont mon père. Mais ce n'était pas le sujet.

    « Installez-vous mademoiselle Jaw. Vous pouvez m’appeler Eden ou si vous préférez rester plus professionnel, monsieur Indentshi. Vous entendrez des employés me nommer l’Alpha, ou sensei – maître – essayez, à une moindre mesure de ne pas vous y mettre. »
     
    - Il n'y a aucun risque que je fasse de même.

    Mes yeux toujours dans les siens, je me laissais être moi-même. Et là... L'appeller "Maître"? "Sensei"? "Alpha"?? Et puis quoi encore? Je n'ai pas passé ma vie à me battre contre la soumission masculine pour laisser tomber mes principes alors que je cherchais un emploi. Je repensais à Scott qui avait déjà critiqué ma langue "cinglante". Peu m'importait ce que cet homme penserait de moi. Je me refusais de me plier sous une autorité que je ne reconnaissais pas. Déjà que lorsque je le savais...

    - Loin de moi l'idée d'être irrespectueuse. Mais comprenez que je ne suis pas encore votre employée. Et j'ose espérer que même en l'étant vous ne vous attendrez pas à une femme sans caractère qui dira "amen" à vos moindres ordres et/ou caprices. Si tel est le cas, je puis partir dans l'instant.

    Au moins, je supposais avoir été claire. Je ne pliais pas. Je ne cédais pas. J'avais affronté mon époque, tête relevée et dos droit. Il n'y avait aucune raison pour que ma façon de faire change. Et puis, sa question. Des appréhensions? Comment ça, des appréhensions? Je me laissais réfléchir un instant.

    - Les voyous ne me font pas peur. Je ne connais aucun vampire qui ne m'ait voulu du mal. Quant aux Enfers, tant qu'ils n'envoient personne pour m'empêcher de lire, je n'ai pas de réelles raisons de les craindre. Ni eux de me craindre. Puis-je me permettre de vous demandez la raison de cette question? Devrais-je craindre quoi que ce soit en étant votre employée?

    Codage par Libella sur Graphiorum

    Afficher toute la signature


    Elisabeth s'exprime en #6600FF
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires