Bienvenue jeune vivant !
Le Monde des Morts n'attend que toi, es-tu prêt à passer de l'autre côté ?
Rejoindre l'au-delà
Naviguer sur le Styx
ConnexionConnexion  AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  
Rechercher
Léon cherche de premiers rps par rapport à ses idées de liens
Elena a posté un rp libre dans la Roseraie
Abel recherche plusieurs rps
Tinek cherche plusieurs partenaires pour réaliser ses idées en rapport avec les potions
en partenariat avec...
Nano RoleplayNevada's GodfatherNew Life.comEsquisseTasty TalesSanctuary of Heart
L'automne des matriarches [ft. Aellana Kurohyô]
avatar
zombie

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
48/100  (48/100)
× Présence: présence réduite
× Evolution :
× Age de la mort : 21 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure Time
× Logement : Boutique de fleurs + maison
× Métier : Fleuriste au Hana no Yuki
× Epitaphes postées : 1627
× Øssements2453
Féminin
× Inscription : 30/04/2016
× Surnom : l'abricot
× DCs : Miu Nagareboshi - Moe Goto
zombie
#1le 30.10.17 12:42

   

L'automne des matriarches

feat. Kurohyô Aellana


All my windows still are broken, but I'm standing on my feet.

Petite soirée tranquille où le vent frais d'octobre emmêle joyeusement les cheveux d'Ebiko. C'est les bras serrés autour d'elle, regrettant un peu de ne pas avoir pris un manteau en partant ce matin, elle se dirige vers le cinéma. Armée de 10 Øssements, elle a décidé d'aller voir un film, toute seule puisque son frère refuse de mettre le nez dehors, trop occupé à des choses plus importantes qu'elle.

Il n'y a pas grand chose à l'affiche, en tous cas rien qui ne lui accroche l’œil, toutefois ça ne l'empêche pas de se mettre au bout de la file. Elle ira voir un film, peu importe lequel. D'ailleurs, il semble qu'il y ait une nouveauté ou une rediffusion d'un grand classique vu tout le monde présent. Tellement que la fin de la file n'est même pas à l'intérieur et qu'elle se les caille toujours dans sa robe peut-être un peu trop courte pour ne pas porter de collants. Elle se félicite tout de même d'avoir pensé à mettre un pull et des chaussettes dans un soupçon de lucidité matinal.

Elle avance doucement. L'intérieur du cinéma lui semble si accueillant vu de dehors. Avec un peu de chance elle y sera bientôt. Essayant de se réchauffer un peu, elle sautille d'un pied sur l'autre. Jusqu'au moment où, ce qui doit arriver quand on se promène avec des talons aiguilles sur une bouche d’égout arrive, elle chute sur la personne derrière elle.

joshua rokuro pour peek a boo!
avatar
La panthère écailleuse

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
8/100  (8/100)
× Présence: présent
× Evolution :
× Age de la mort : 25 Féminin
× Age post-mortem : 36
× Avatar : Zerochan ~
× Croisée avec : Alligator - Loup.
× Appartement : Gagarine
× Métier : //
× Epitaphes postées : 265
× Øssements1163
Féminin
× Inscription : 26/05/2016
× Surnom : le lama
La panthère écailleuse
#2le 30.10.17 14:49
L'automne des matriarches

Un légère brise accentuait la fraîcheur de ce matin. Je frissonnai ; je pouvais sentir les poils de mes oreilles se hérisser et mon bras gauche se couvrir de chair de poule. J'avais eu la merveilleuse idée de mettre un pantalon en cuir en me levant, à la place de mes habituels shorts ou robes courtes. On peut cependant pas être parfait, je n'avais pas pensé à prendre une veste, ou ne serait-ce même qu'un gilet. Je devais déjà m'estimer heureuse de ne pas avoir oublié mon porte-monnaie – même s'il était presque vide, ne contenant qu'une vingtaine d'Øssements.


Je me dirigeais d'un pas rapide vers le cinéma, passant devant différents bâtiments sans prendre la peine de les regarder. Je fixais le sol, dans l'espoir d'éviter tout accident stupide. Il me tardait d'arriver au cinéma pour enfin me réchauffer un peu. De plus, mon bras droit me picotait à cause de la potion que j'avais prise récemment. J'hésitais encore pour décider quoi de la chair de poule ou du picotement était le plus désagréable.


En arrivant enfin devant le grand bâtiment, je relevai les yeux... Pour me rendre compte que la queue s'étendait jusqu'à occuper les trottoirs à proximité. Je n'étais pas près de réguler ma température corporelle. Je passai en revue les films à l'affiche... Rien n'avait l'air vraiment intéressant. Mais j'étais prête à payer seulement pour qu'on me laisse au chaud. Je me rapprochai de la fin de la file, lorsqu'un bruit sur ma droite attira mon attention : une jeune femme aux cheveux roses venait de tomber sur quelqu'un derrière elle, ayant sûrement trébuché avec ses talons aiguilles. Voilà pourquoi j'en portais peu. Sa chute avec déclenché une mini réaction en chaîne, et quatre autres personnes s'étaient retrouvées au sol en quelques instants. Je m'approchai à grand pas, essayant de contenir un fou rire, puis m'accroupis devant elle :


« Besoin d'aide ? »

Je ne pus toutefois pas effacer un sourire moqueur de mes lèvres.

Afficher toute la signature


« Car il se fâchera encore une fois et il te fera ce qu'on lui faisait et il te dira que c'est ta faute à toi, que les grands sont mals et ne pleurent pas, mais qu'ils se battent, enfin battent leur femme, mais surtout leurs enfants et tu pleureras, mais c'est pas grave, oui tu oublieras, tu feras dodo, l'enfant do, bébé dormira bien vite. »
Aellana parle en :
— japonais en darkred (#8B0000)
— anglais en firebrick (#B22222)
avatar
zombie

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
48/100  (48/100)
× Présence: présence réduite
× Evolution :
× Age de la mort : 21 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure Time
× Logement : Boutique de fleurs + maison
× Métier : Fleuriste au Hana no Yuki
× Epitaphes postées : 1627
× Øssements2453
Féminin
× Inscription : 30/04/2016
× Surnom : l'abricot
× DCs : Miu Nagareboshi - Moe Goto
zombie
#3le 30.10.17 19:01

   

L'automne des matriarches

feat. Kurohyô Aellana


She lives in a fairy tale, somewhere too far for us to find.

Si quelqu'un avait dit à Makura ce matin-là qu'il allait se retrouver par terre devant un cinéma avec une jolie jeune fille appuyée sur son genou, il ne l'aurait certainement pas cru. Pauvre Lémure de sa condition mort la semaine dernière, il voulait juste passer une soirée tranquille. Mais le voilà, assis dans une flaque, ne comprenant même pas comment il en est arrivé là.

De son côté, Ebiko se redonne une contenance en redressant sa couronne, nonchalamment adossée sur le pauvre Makura. Elle vérifie rapidement qu'elle n'a pas cassé son talon - un miracle - et va pour se relever lorsqu'une silhouette rouge s'accroupit à ses côtés. Elle arbore un grand sourire, certainement un peu railleur, mais elle ne le remarque pas. Elle ne remarque jamais ça, c'est comme ça qu'elle se fait toujours avoir.

   
« Je crois que c'est bon, mais je n'ai rien contre un petit coup de main. »


Elle sourit, contente de trouver une âme charitable parmi tous ces gens, dont certains la fixent et marmonnent entre eux. Se retournant vers l'inconnu, elle se confond en excuses, le laissant se débrouiller avec les trois autres derrière lui. Puis, toujours en s'appuyant sur le bonhomme, elle commence à se relever.

joshua rokuro pour peek a boo!
avatar
La panthère écailleuse

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
8/100  (8/100)
× Présence: présent
× Evolution :
× Age de la mort : 25 Féminin
× Age post-mortem : 36
× Avatar : Zerochan ~
× Croisée avec : Alligator - Loup.
× Appartement : Gagarine
× Métier : //
× Epitaphes postées : 265
× Øssements1163
Féminin
× Inscription : 26/05/2016
× Surnom : le lama
La panthère écailleuse
#4le 01.11.17 16:01
L'automne des matriarches

Avec son accord, je l'attrapai par le bras et la tirai afin de l'aider. Les autres derrière semblaient y arriver seuls, et il faut dire qu'ils ne m'intéressaient pas plus que ça. Ma nouvelle camarade, au contraire, avait un style particulier qui attirait mon attention et qui me semblait plutôt sympathique. Elle n'avait pas l'air d'une chimère et, d'après l'odeur de parfum qui émanait d'elle, il me paraissait évident qu'elle était une zombie.


Je me dirigeais d'un pas rapide vers le cinéma, passant devant différentes constructions plus ou moins neuves. Je regardais mes pieds, puis la foule, afin d'éviter que ma nouvelle amie ne retombe sur quelqu'un. Il devenait urgent que je rentre dans cette salle pour échapper au froid mordant. Mon bras droit commençait désormais à me gratter, et la zombie semblait frileuse aussi.


« C'est bon ? Rien de cassé ? »

Je jetai un rapide coup d’œil à ses chaussures, mais les talons étaient en place. Ses vêtements ne s'étaient pas non plus écorchés, et les collants qu'elle ne portait pas ne risquaient pas de s'effiler.


« Je m'appelle Aellana. Quel joli nom puis-je associer à cette... inimitable chute ? »
Afficher toute la signature


« Car il se fâchera encore une fois et il te fera ce qu'on lui faisait et il te dira que c'est ta faute à toi, que les grands sont mals et ne pleurent pas, mais qu'ils se battent, enfin battent leur femme, mais surtout leurs enfants et tu pleureras, mais c'est pas grave, oui tu oublieras, tu feras dodo, l'enfant do, bébé dormira bien vite. »
Aellana parle en :
— japonais en darkred (#8B0000)
— anglais en firebrick (#B22222)
avatar
zombie

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
48/100  (48/100)
× Présence: présence réduite
× Evolution :
× Age de la mort : 21 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure Time
× Logement : Boutique de fleurs + maison
× Métier : Fleuriste au Hana no Yuki
× Epitaphes postées : 1627
× Øssements2453
Féminin
× Inscription : 30/04/2016
× Surnom : l'abricot
× DCs : Miu Nagareboshi - Moe Goto
zombie
#5le 08.11.17 21:25

   

L'automne des matriarches

feat. Kurohyô Aellana


Let's close our umbrellas and start walking forward.

Ebiko la suit tandis qu'elle passe devant tous les gens qui font la queue. C'est un peu inquiète qu'elle reste dans  son sillage, surtout quand elle croise leurs regards antipathiques. Ne vont-ils pas s'indigner de les voir s'incruster au début de la file ? Et si jamais on leur dit de retourner à la fin ?

La zombie angoisse, mais n'ose rien dire. C'est à peine si elle esquisse un mouvement de la tête pour répondre à sa question. Pour se rassurer, elle s'accroche au bras de la jeune femme.

   
« Ebiko. »


Rien de plus, rien de moins. Elle est gênée de cette chute, assez pour sentir ses joues s'empourprer. Quelle idée de tomber de manière aussi ridicule... Si au moins son voisin de derrière avait eu la présence d'esprit de la rattraper au lieu de tomber à son tour.

Alors qu'elles parviennent juste devant les portes du cinéma, Ebiko lève les yeux sur les affiches des films en salle cette semaine. Réalisant qu'elle n'a même pas fait son choix parmi tout ce qui est proposé, elle se tourne vers sa compagne.

 
« Tu venais pour un film en particulier ? »


N'ayant toujours aucune idée de ce qu'elle veut voir ce soir-là, elle se dit que le mieux est peut-être de suivre Aellana. Pas besoin de réfléchir plus que nécessaire et si le film est nul, elle pourra toujours dire que c'est de sa faute.

joshua rokuro pour peek a boo!
forums partenaires