ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son organisation

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Rose recherche des rps et des liens !

    Meyah Sésatoriss recherche un partenaire de rp qui serait inspiré par son personnage !

    Lise K. Abbes a besoin de nouveaux partenaires pour rp et a quelques idées à proposer !

    Chappie Woodstock a posté un rp libre dans l'appartement Jolly Jumper

    Mitsuko Shinoda cherche plusieurs partenaires et a plein d'idées à proposer !

    Daisuke Yoshiro recherche un partenaire de rp nécromancien

    Saturday a posté un rp libre dans l'Izakaya Bchobiti

    Event du moment
    ... Before Christmas
    du 20 décembre au 20 janvier

    Bulles éphémères

    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 26 Féminin
    × Age post-mortem : 215
    × Avatar : Hinata Hyuga - Naruto
    × Appartement : Gagarine
    × Péripéties vécues : 303
    × Øssements308
    × Age IRL : 25 Féminin
    × Inscription : 27/09/2017
    × Présence : réduite
    × DCs : Etsu Morugawa | Toulouze Ka | Margaret E. Redford

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    41/15  (41/15)
    26Féminin215Hinata Hyuga - NarutoGagarine30330825Féminin27/09/2017réduiteEtsu Morugawa | Toulouze Ka | Margaret E. Redford
    avatar
    lémure
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2412-juunko-naonori-don-t-be-mad-babehttp://www.peekaboo-rpg.com/t2420-juunko-carnet-d-une-relouhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2423-juunko-cellphone
    26Féminin215Hinata Hyuga - NarutoGagarine30330825Féminin27/09/2017réduiteEtsu Morugawa | Toulouze Ka | Margaret E. Redford
    lémure
    #1 le 22.10.17 15:16




    S'il y a bien une chose que je ne supporte pas, c'est bien de m'ennuyer. Surtout quand la moitié de mes colocataires ont décidé de passer la journée dehors et que je me retrouve seule dans l'appartement à flotter au-dessus de mon lit. L'ennui est l'une des pires choses au monde, un plaisir de riches pourris gâtés qui ne lèvent pas le petit doigt pour aller chercher à manger. S'ennuyer, c'est mourir à nouveau. Et ce n'est pas tout de suite que je compte tomber en poussière.

    Alors, en cette journée fraîche d'automne et gris comme à Londres, j'ai décidé d'abandonner mon lit douillet, d'enfiler une combinaison short, de mettre mes baskets jaunes et une veste en jean avant de quitter l'agence d'Azazel pour aller me promener. Plusieurs options s'offraient à moi. Embêter les passants en leur tirant la joue. Aller vers du shopping. Encore. Passer par l'université voir si les cours de langue ancienne avait repris. Ou appeler quelqu'un pour faire un tour. C'était de long la meilleure option pour l'heure et tandis que je prenais mon cellulaire pour voir qui je pouvais bien appeler. Puis la bouille de Brendan apparut sur mon écran. Et un petit sourire s'afficha sur mes lèvres.

    Une journée avec Brenounet ! J'aurais dû y penser plus tôt. Il faut dire qu'il est super divertissant le bonhomme et que je ne m'ennuie jamais avec. Il est parfois sacrément vulgaire et sec mais sa façon de rougir quand je lui parle parfois est juste craquante. Puis il fronce les sourcils et fait la moue. Si j'aime quand il fait la moue ? Vous n'imaginez même pas !

    Mes pas s'arrêtent dans la ruelle où je me trouve, mes yeux observant les alentours pendant que mon portable compose le numéro du brun. Le quartier ne met pas inconnu, pour y être venue de nombreuses fois. Il y a la rue donnant sur de nombreux restaurants de ramen à l'angle, le cinéma pas loin, le bar à mojito où le serveur trop mignon me fait toujours des ristournes et l'onsen devant lequel je me trouve. Cela doit faire un long moment que je n'y suis pas allée d'ailleurs. Et bien, tant qu'à faire !

    La tonalité me laisse enfin le champ libre pour parler à mon interlocuteur, un immense sourire s'affichant sur mes lèvres alors que je sautille presque sur place. Une femme me lance un regard amusé alors qu'elle passe près de moi auquel je réponds par un clin d'oeil avant d'enfin parler.

    - Brenounet ! Rejoins moi vite devant l'onsen. On passe la journée ensemble aujourd'hui !

    don't make me waiting
    Afficher toute la signature


    some days I'm cute...


    Japonais : FBA960
    Anglais : FBA960 + italique
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 25 Masculin
    × Age post-mortem : 97
    × Avatar : Tobio Kageyama (Haikyuu!!)
    × Appartement : Lascaux
    × Péripéties vécues : 1125
    × Øssements58
    × Age IRL : 21 Masculin
    × Inscription : 14/08/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Cassian / Léandre

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    27/100  (27/100)
    25Masculin97Tobio Kageyama (Haikyuu!!)Lascaux11255821Masculin14/08/2017complèteCassian / Léandre
    avatar
    vampire
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2224-brendan-t-nightshade-i-fink-u-freekyhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2474-brendan-keep-you-head-high-and-your-middle-finger-higher
    25Masculin97Tobio Kageyama (Haikyuu!!)Lascaux11255821Masculin14/08/2017complèteCassian / Léandre
    vampire
    #2 le 25.10.17 16:45

    juunko

    onsen

    trouble(-fête) ;

    Dans une réflexion lui étant peu propre, Brendan cogite. Comme Urie lui a bien fait remarquer à plusieurs reprises, son existence en tant que mort vivant ne semble que peu évoluer. N'ayant que peu de preuves à l'appui, il faut remarquer que ce plus jeune fantôme n'a pas tort.

    Loin d'être pourtant quelqu'un d'introverti et encore moins quelqu'un de résigné au point de se laisser abattre, le jeune homme, néanmoins, atermoie ses responsabilités. Si dans le monde des vivants il a eu des rêves, ça s'est effondré en arrivant et défait en des petits boulots médiocres dont il a fini par être licencié.
    Des petits boulots qui se lient en une longue chaîne, une longue ribambelle de secondes perdues.
    Des heures et des occasions perdues.
    Si Brendan possède la motivation et l'énergie, il n'en reste pas moins blasé. Se dirige-t-il vers une acédie incurable ?

    Blasé au point de s'étaler sur le matelas qu'on lui a assigné dans une sorte de grotte plutôt qu'une réelle chambre, le vampire constate que peu de monde désire l'inclure dans la société. Ce n'est pas qu'il ne veut pas puisqu'il fait des efforts. Juste qu'il n'y arrive pas.
    Par une énième tentative, le jeune homme attrape son téléphone quasiment déchargé en y inspectant le fond d'écran et peut-être les mails qu'il a reçu.
    Le réseau est tellement rare dans cette pièce ; c'est ce qu'il essaye de se dire pour conforter le manque de message.
    Dommage et dommages.

    Le cellulaire déverrouillé au fond bleu et allumé, précédemment tendu dans ses mains levés comme pour tenir un livre vers le ciel, s'écrase finalement sur sa face pour faire souffler la machine. Instantanément, sa morosité ressort puisqu'il est du genre à exprimer son humeur très clairement. Bien qu'il n'y ait personne pour le demander ou le subir.

    Soudain, des vibrations s'imposent sur son nez plus épaté qu'écrasé par le téléphone. Ce dernier se déplace tel un insecte parasite et chatouilleur sur sa face. Sans étonnement, le garçon se met à grogner contre le dérangement qui le sort de sa torpeur.
    Or, voir que l'écran est toujours allumé mais plus aussi bleu ; plutôt vert pour signifier l'appel entrant, l'épanouit subitement. Sans prendre en compte le nom de son interlocuteur, Brendan décroche et ne regrette pas.
    Même si sa mine boudeuse et son ton nonchalant amènent à penser le contraire. Pour pallier à la bonne humeur de la voix entrante, le garçon souffle d'épuisement.
    L'attitude qu'il a est en complète contradiction avec ses souhaits mais il faut reconnaître que son caractère soupe-au-lait ne va pas au teint de tout le monde et il en est presque jaloux. Pourquoi est-elle de bonne humeur encore, tout guillerette ?

    Dans une pulsion sadique, Brendan réprimande son interlocutrice :

    — Alors déjà, tu m'donnes pas d'ordre, Juunko. Je viens si j'ai envie...

    Sa voix est méchante et rauque et il laisse une pause se développer. Une pause marquant un certain suspense qu'il ne désire même pas produire. Il comprend son égoïsme que de jouer avec elle et toussote dans le combiné pour reprendre quelque chose de plus posé.
    Juunko offre de son temps pour lui. Peut-être pour lui remettre les idées en place.

    — Et puis j'sais même pas où il se trouve. J'connais pas Tokyo comme ma poche. Donc, attends deux secondes.

    Le suspense est insoutenable à cet instant mais surtout irritant. Jamais quelqu'un de poli n'aurait procédé ainsi mais Brendan, pour mettre en attente son amie, décide de raccrocher pour se préparer et enfiler des affaires bien plus convenables. Du moins, ce qu'il considère comme convenable puisque un jegging n'est pas forcément élégant même si c'est un parfait camouflage en plus d'une chemise un peu plus élégante puisque à motif jacquard.

    Le pas léger, il ne gambade pas mais presque dans les couloirs. Sa cadence est rapide et il le faut s'il doit reprendre la conversation avec Juunko. Mais, trop insouciant, ce n'est pas l'effort d'être poli qu'il se presse. Juste pour se divertir et penser un peu à lui. Il ne se rend pas compte à quel point il peut être plus coercitif que son amie alors qu'il lui a justement reproché ça.
    Il ne s'en rend absolument pas compte puisqu'il la rappelle, sans attendre une insulte de sa part.

    — Voilà, maintenant que j'suis sorti de l'agence, indique moi la route.
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 26 Féminin
    × Age post-mortem : 215
    × Avatar : Hinata Hyuga - Naruto
    × Appartement : Gagarine
    × Péripéties vécues : 303
    × Øssements308
    × Age IRL : 25 Féminin
    × Inscription : 27/09/2017
    × Présence : réduite
    × DCs : Etsu Morugawa | Toulouze Ka | Margaret E. Redford

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    41/15  (41/15)
    26Féminin215Hinata Hyuga - NarutoGagarine30330825Féminin27/09/2017réduiteEtsu Morugawa | Toulouze Ka | Margaret E. Redford
    avatar
    lémure
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2412-juunko-naonori-don-t-be-mad-babehttp://www.peekaboo-rpg.com/t2420-juunko-carnet-d-une-relouhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2423-juunko-cellphone
    26Féminin215Hinata Hyuga - NarutoGagarine30330825Féminin27/09/2017réduiteEtsu Morugawa | Toulouze Ka | Margaret E. Redford
    lémure
    #3 le 29.10.17 18:25



    C'était bien le genre de Brendan ça. Me répondre avec son air faussement bougon, me raccrocher au nez puis me rappeler comme si de rien était. Par moment, je me demandais pourquoi j'aimais ce gamin. Il était tout de même vachement mal élevé et n'en faisait vraiment qu'à sa tête. Rien que sa façon d'avoir coupé la communication montrait son comportement. Mais allez savoir, j'adorais ce gamin. Certainement parce qu'il était justement aussi actif, inconstant et mal élevé. Des types pareils, on n'en rencontre pas souvent et je dois avouer que j'avais grandement envie de le garder.

    Il avait tout de même de la chance que je sois dans un bon jour. Je m'étais étonnée quand il avait raccroché, regardant mon portable avant de soupirer d'ennui pour finalement reprendre la communication après quelques secondes. Ça me faisait assez rire toute de même. Il ne connaissait pas si bien la ville alors que ça faisait un moment qu'il y était. Franchement mon gars, tu ne dois vraiment pas sortir assez pour ne pas savoir où se trouve l'onsen. Un sourire s'afficha sur mes lèvres pendant que je continuai de me dandiner sur une musique imaginaire jouée par mon cerveau, les passants m'observant d'un œil amusé.

    - Franchement Bren, tu ne sais vraiment pas où ça se trouve ? Va vraiment falloir que je te fasse faire le tour de la ville !

    Une nouvelle idée qui me fit sourire. Je m'imaginais déjà au volant d'une voiture louée, Brenounet sur le siège passager à visiter tout Tokyo avec la musique à fond. Encore une super journée en perceptive.

    - On va faire ça d'ailleurs ! Mais pas aujourd'hui. Ce week-end ! Bloques moi ton week-end poussin ! Je vais t'emmener faire un tour !

    Sautillant de plus belle, je balançai ma tête de gauche à droite tout en souriant malicieusement, organisant déjà cette virée par pensée avant de donner les fameuses indications au brun pour qu'il me rejoigne.

    - Et pour venir, tu prends le bus qui est juste à côté de l'agence. Le violet. Et tu t'arrêtes à l'Onsen tout simplement. Vas pas te tromper hein !

    Mes jambes s'arrêtèrent, une bande de garçons passant près de moi avant de me faire signe de venir avec eux. Je leur fis signe que non, que je restais pour reprendre ma communication haut et fort, leur faisant comprendre que j'avais déjà quelque chose de prévu.

    - Aller dépêches toi Brenounet ! Je t'attends. Puis tu me verras depuis le bus donc tu pourras pas te tromper d'arrêt. Normalement...

    don't make me waiting
    Afficher toute la signature


    some days I'm cute...


    Japonais : FBA960
    Anglais : FBA960 + italique
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 25 Masculin
    × Age post-mortem : 97
    × Avatar : Tobio Kageyama (Haikyuu!!)
    × Appartement : Lascaux
    × Péripéties vécues : 1125
    × Øssements58
    × Age IRL : 21 Masculin
    × Inscription : 14/08/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Cassian / Léandre

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    27/100  (27/100)
    25Masculin97Tobio Kageyama (Haikyuu!!)Lascaux11255821Masculin14/08/2017complèteCassian / Léandre
    avatar
    vampire
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2224-brendan-t-nightshade-i-fink-u-freekyhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2474-brendan-keep-you-head-high-and-your-middle-finger-higher
    25Masculin97Tobio Kageyama (Haikyuu!!)Lascaux11255821Masculin14/08/2017complèteCassian / Léandre
    vampire
    #4 le 30.10.17 22:33

    juunko

    onsen

    préjudice ;

    Inspirer sa bonne humeur.
    Expirer sa mauvaise humeur.
    Juunko est déterminée à prévoir et convenir à elle toute seule d'autres rendez-vous que Brendan ne lui a même pas autorisé. À la manière de son souffle saturé par son entrain, les yeux du jeune homme finissent par s'ouvrir puis se plisser pour finalement se fermer devant toute la charge que la jeune femme lui impose. D'un ton tout aussi désabusé, il lui réplique, en mimant avec sa main malgré le fait qu'elle soit à l'autre bout du fil et donc incapable de le voir, dans un anglais des plus rustres :

    — Ouais, ouais, m'en fous pour l'instant. On verra ! Laisse moi déjà débarquer à ton truc, avant.

    Cherchant déjà une issue par laquelle passer pour se rendre à l'endroit désignée par la belle quelques minutes plutôt dans l'autre conversation, il attend qu'elle lui dévoile le chemin ou plutôt la manière la plus courte pour s'y rendre. Néanmoins, à l'autre bout, la brune se fait plaisir en baragouinant un fredonnement agaçant que Brendan aurait bien envie de calmer. Il n'aurait même pas considérer la patience dont il doit faire preuve pour qu'elle ne lui raccroche pas à son tour au nez mais c'est par, du coup, sa démarche à suivre, qu'elle l'entrave dans sa potentielle insolence.
    Insolente est elle à son tour, par contre, lorsqu'elle lui propose de prendre plutôt une navette qui le dépose directement que de marcher à pied. Clairement, Juunko sous-estime la vélocité du brun face à un bus ; pourtant, il prend son choix pour une raison obscure.
    Entrer dans ses faveurs ? Non, ce n'est pas son genre comme ce n'est pas son genre de croire plus en quelqu'un qu'en son obstination des choses.

    À vrai dire, il pourrait le faire s'il cherche à défier quelqu'un mais en l'occurrence, c'est plutôt le bus qui se met à le concurrencer ou plutôt à tricher sur les termes du départ. Brendan n'a même pas le temps d'alerter ou de bien vérifier le numéro du bus qu'il doit prendre qu'il se précipite dans celui décollant à l'instant.

    Encore une fois, la conversation entre elle et lui se coupe mais cette fois-ci, sans que l'un ne semble décider à rappeler. Du moins, pas Brendan qui oublie complètement de regarder son téléphone et trop déconcentré par le paysage pour composer un simple SMS de quelques mots. Le paysage défile lentement et au rythme de la circulation de Tokyo et si l'autocar ne spécifiait pas le nom des arrêts, le jeune homme ne serait probablement pas descendu, même en remarquant la stature sautillante et dansante de la jolie brune semblant presque attirée un public majoritairement masculin.
    Si la voix synthétique l'informe en première qu'il faut descendre, ce groupe d'hommes sifflant presque la japonaise est bien plus percutant et fait faire sortir le grand du bus sans remercier le gratuité et la gentillesse du transport qui, par chance, la même mené à bon port.

    Retroussant ses manches comme le bon stéréotype de la brute, le groupe s'enfuit ; soit parce que le vampire les effraie, soit parce que leur intention n'est que de passer pour faire remarquer de leur présence à la japonaise. En tout cas, la longue chevelure ne bronche pas tandis que le caïd s'empare de son bras pour l'interrompre dans son activité. Le regard qu'il porte plus bas vers elle est aussi intimidant que menaçant.

    — J'suppose que c'est pas les premiers à te regarder gesticuler comme une dinde ! Tu peux pas rester en place cinq minutes à m'attendre, bon sang ?

    Si la lancée de sa phrase est venimeuse, la gêne qui le prend subitement justifie explicitement ses propos. Il n'est pas désolé mais son attitude laisse porter à croire quant à cette jalousie hâtive. Le vampire se gratte la joue rougie de son autre main puis finit par se la baffer pour apaiser ridiculement la montée d'émotions.

    À l'image de la vapeur s'extirpant des bains de l'Onsen, le garçon soupire dans l'automne avenant. Il ne fait pas si froid mais son souffle est aussi lourd que sa chaleur brûle sur le bras de la demoiselle qu'il finit par relâcher pour taper, dans un malaise évident, ses deux mains ensemble comme un petit garçon timide.
    Malaise.
    Sait-il encore pourquoi il est là ?
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 26 Féminin
    × Age post-mortem : 215
    × Avatar : Hinata Hyuga - Naruto
    × Appartement : Gagarine
    × Péripéties vécues : 303
    × Øssements308
    × Age IRL : 25 Féminin
    × Inscription : 27/09/2017
    × Présence : réduite
    × DCs : Etsu Morugawa | Toulouze Ka | Margaret E. Redford

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    41/15  (41/15)
    26Féminin215Hinata Hyuga - NarutoGagarine30330825Féminin27/09/2017réduiteEtsu Morugawa | Toulouze Ka | Margaret E. Redford
    avatar
    lémure
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2412-juunko-naonori-don-t-be-mad-babehttp://www.peekaboo-rpg.com/t2420-juunko-carnet-d-une-relouhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2423-juunko-cellphone
    26Féminin215Hinata Hyuga - NarutoGagarine30330825Féminin27/09/2017réduiteEtsu Morugawa | Toulouze Ka | Margaret E. Redford
    lémure
    #5 le 27.12.17 16:18



    Le truc avec Brendan c'est qu'il a cette fâcheuse tendance à approcher bien trop près des limites. Certainement avec tout le monde. Et moi compris. Par moment, c'est juste le gamin bien chiant qui mérite des claques, parce qu'il parle mal, se comporte mal, grogne pour un rien ou fait un truc de travers. Mais, parce qu'il y a un mais, ce môme a aussi un coté attachant et super mignon qui fait que j'arrive, pour ma part, à oublier son caractère de cochon. Comme là par exemple.

    Franchement, j'aurais pu m'énerver. Il me traite de dinde, me gueule presque dessus, boude presque. Sauf que non. Il a collé ses mains l'une contre l'autre, comme un gamin, rougissant presque, le regard fuyant. Non mais, comment voulait vous que je ne m'attache pas à ce môme ? Du moment qu'il ne dépasse pas la limite, je peux vous assurer que passer du temps avec ce type est juste génial.

    Je le regarde un peu amusé, ma tête se penchant sur le côté avec malice. Les garçons qui me reluquaient son partie, effrayés par la brute menaçante que pouvait être Brendan, nous laissant seuls sur le trottoir à l'entrée de l'onsen. Il va falloir que l'on y rentre à un moment donné, cependant, pour l'instant, j'ai juste envie de voir comment le poussin va réagir.

    - Alors comme ça je suis une dinde ? Ce n'est pas très gentil.

    J'affiche une moue après avoir prononcé ces mots d'une voix basse et lente, faussement en colère. Je garde mon regard fixé sur lui, me demandant ce que ce nigaud va bien répondre avant de croiser mes bras dans mon dos, l'air toujours moqueur.

    - Dire que ça fait un moment que je t'attends. J'aurais pu ne pas le faire. Ni même t'appeler en fait.

    Mon corps se balance d'un pied sur l'autre, donnant l'impression que je danse à nouveau mais bien plus lentement cette fois-ci. Je fixe toujours le brun, me demandant quoi faire, sourit une nouvelle fois avant de faire un pas en avant et de juste me placer sous son nez, le narguant de toutes mes dents.

    - Mais tu sais que je t'aime bien hein. Alors accompagnes-moi au bain !

    Une voix plus enjouée mais toujours aussi malicieuse sort d'entre mes lèvres, mon sourire s'agrandissant alors qu'un petit rire s'élevait de ma gorge.

    Qu'il dise oui rapidement et ronchonne qu'on y aille. J'ai envie de me baigner !

    don't make me waiting
    Afficher toute la signature


    some days I'm cute...


    Japonais : FBA960
    Anglais : FBA960 + italique
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 25 Masculin
    × Age post-mortem : 97
    × Avatar : Tobio Kageyama (Haikyuu!!)
    × Appartement : Lascaux
    × Péripéties vécues : 1125
    × Øssements58
    × Age IRL : 21 Masculin
    × Inscription : 14/08/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Cassian / Léandre

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    27/100  (27/100)
    25Masculin97Tobio Kageyama (Haikyuu!!)Lascaux11255821Masculin14/08/2017complèteCassian / Léandre
    avatar
    vampire
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2224-brendan-t-nightshade-i-fink-u-freekyhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2474-brendan-keep-you-head-high-and-your-middle-finger-higher
    25Masculin97Tobio Kageyama (Haikyuu!!)Lascaux11255821Masculin14/08/2017complèteCassian / Léandre
    vampire
    #6 le 09.01.18 16:43

    juunko

    onsen

    inavouable ;

    Encore une qui n'est pas concrète dans ce qu'elle cherche à transparaître. Entre des minauderies guillerettes et des paroles vexées, Juunko ne va tout simplement pas droit au but ; puisqu'elle n'est pas celle qui cherche un but. Uniquement Brendan en cherche un, actuellement, et la spécialité de cette femme, visiblement, c'est de barrer son chemin comme elle le fait visiblement avec tous les hommes. Ou du moins d'apporter des obstacles pour pouvoir clamer victoire.

    Mais peut-être que Juunko ne se prétendrait jamais comme quelque chose qu'on peut gagner. Brendan est bien conscient qu'il ne peut gagner les faveurs de cette demoiselle. Il n'est juste qu'un prétendant à ses yeux alors qu'il essaye d'être particulier.
    Autant sortir du lot.
    Autant admettre qu'elle en est bel et bien une.
    Même si c'est faux puisque Brendan est juste jaloux.

    Déglutissant, lorsqu'elle patiente ou plutôt, le fait mariner, il ne prononce rien et reste dans un silence militaire pour devoir le respect à cette femme qui prend malin plaisir à poser beaucoup de questions sans vraiment dire grand chose sur ce qu'elle ressent vraiment. Il ne confirme donc rien. Pour l'instant, puisqu'il ne remploie pas le même mot, ne voulant la vexer. Néanmoins, il reste toujours aussi empoté, n'osant ni avouer ses torts, ni sa sympathie :

    — Tu sais très bien c'que je veux dire, Juunko. Pas besoin de jouer cette comédie.

    Le brun n'est pas vexé ni menteur mais il se montre plutôt renfrogné lorsqu'il croise les bras en soupirant. Néanmoins, son regard reste plus impartial qu'énervé et donc, en paradoxe avec ses sourcils constamment froncés et irrités. À croire que la jeune femme peut dompter des brutes au même titre que des rhinocéros.

    Même une fois la supercherie presque levée, elle reste assez dominante de la situation. Jusque là, elle semble prendre décision de toute la démarche à suivre, comme d'habitude. Étrangement, Brendan ne la contredit pas et reste plutôt fidèle.
    Il la suit.
    Il suit autant sa vision que ses actions.

    Même si, dans la formalité, Brendan semble emboîter le pas, c'est bien Juunko qui l'a décidé au préalable, l'a guidé. Dans sa maison de poupées, elle tire les ficelles sur chacune de ses marionnettes favorites. Aujourd'hui, l'américain lui a fait de l'oeil ; à voir s'il compte toujours garder le devant de la scène.
    À voir s'il compte toujours chercher à être apprécié, vainement, en étant peu sûr de l'amour des autres.

    Souhaitant probablement reprendre le flambeau comme le voudrait les traditions patriarcales, vaguement, Brendan acquiesce en ronchonnant quelque pas et procède donc aux pas que Juunko attend de lui. Néanmoins, elle ne se montre pas assez précise dans la requête.
    Une fois l'accueil passé, l'américain ne semble pas savoir où se diriger ; sachant qu'il n'a pas prévu le nécessaire pour venir ici.
    Sur un des panneaux japonais comportant un symbole, il constate que la serviette n'est pas obligatoire mais vivement conseillée. Il n'a été que très peu pour ne dire jamais dans cet endroit. En une centaine d'années d'existence, il n'a jamais mis les pieds ici et Juunko semble attendre qu'il le sache.
    Le garçon bombe donc presque le torse pour clamer, juste après avoir lu le panneau.

    — J'sais pas ce que tu comptais faire mais j'ai pas pris de serviette. J'ai juste un caleçon et basta, hein.

    Ce simple détail arrive à trahir sa visite peu commune dans les bains de ce type.
    Coincé entre le chemin du hamman et des bains chauds, le garçon se situe en plein milieu, ne sachant vraiment où se diriger. Il ne peut décidément pas prendre les rennes.
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires