ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son organisation

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Rose recherche des rps et des liens !

    Saturday a posté un rp libre dans l'Izakaya Bchobiti

    Benedict L. Callum cherche des partenaires de rp et a plein d'idées à proposer

    Lilith Meath recherche des clients

    Event du moment
    La Chasse aux Lapins
    les 2 et 3 avril

    [event] The Nightmare...

    Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 25, 26, 27
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 16 Masculin
    × Age post-mortem : 17
    × Avatar : "Rotten to the Core" by kawacy (trouvé sur deviant art)
    × Appartement : Pucca
    × Péripéties vécues : 82
    × Øssements696
    × Age IRL : 16 Masculin
    × Inscription : 19/10/2016
    × Présence : complète
    × Surnom : la tourterelle
    × DCs : Léaux fedine

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    22/100  (22/100)
    16Masculin17"Rotten to the Core" by kawacy (trouvé sur deviant art)Pucca8269616Masculin19/10/2016complètela tourterelleLéaux fedine
    avatar
    vampire
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1122-kell-jayl-vampire-fan-de-jeux-sanglants#16890http://www.peekaboo-rpg.com/t1141-kell
    16Masculin17"Rotten to the Core" by kawacy (trouvé sur deviant art)Pucca8269616Masculin19/10/2016complètela tourterelleLéaux fedine
    vampire
    Terminé
    #261 le 05.11.17 17:59
    Le vampire, une malette à la main venait de trouver ce lieu qu'il haïssait profondément depuis qu'il avait perdu ses flacons. L'air déprimé, il entra dans la maison de justesse.

    Alors qu'il marchait, il se retrouva face contre terre. Il gromela. Sur quoi il avait-il glissé ?

    Une lettre. Comment avait-il trébuché dessus ?! C'était pas possible d'être aveugle à ce point...

    Elle parlait d'un certain Santa. Père noël ? Enfin, il y avait des mentions rayées. "JE TE HAIS". Ça décrivait exactement ce qu'il éprouvait envers ce voleur. Eh bien ! Celui qui n'avait pas eu ces cadeaux avait même rayer le "chèr". Enfin, il avait tout de même faillit le pardonner.
    Afficher toute la signature


    "Quand Kell parle Anglais"
    "Quand Kell parle Français"
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 17 Féminin
    × Age post-mortem : 19
    × Avatar : Gumi - Vocaloid
    × Appartement : Lascaux
    × Métier : Réceptionniste/serveuse au Karaoké
    × Péripéties vécues : 465
    × Øssements1059
    × Age IRL : 19 Féminin
    × Inscription : 10/06/2017
    × Présence : complète

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    11/100  (11/100)
    17Féminin19Gumi - VocaloidLascauxRéceptionniste/serveuse au Karaoké465105919Féminin10/06/2017complète
    avatar
    vampire
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1962-madeline-cause-you-know-the-good-die-younghttp://www.peekaboo-rpg.com/t1966-girls-just-wanna-have-fun-oo-madeline-oo#51322
    17Féminin19Gumi - VocaloidLascauxRéceptionniste/serveuse au Karaoké465105919Féminin10/06/2017complète
    vampire
    Terminé
    #262 le 05.11.17 20:40
    C'est une blague ? A peine as-tu le temps de saluer ta colocataire que la voilà entraînée plus loin par deux hommes que tu ne connais pas du tout. En plus, l'infirmier a complètement disparu. Bon, heureusement les deux hommes aux côtés d'Ebiko n'ont pas l'air de lui vouloir du mal. De toute façon, c'est pas avec ton gabarie que tu aurais pu défendre la japonaise... Un peu comme si Bambi s'attaquait à deux grands cerfs, zut, cette pensée t'as soudainement donné envie de revoir  Bambi.

    Bref, là n'est pas la question.

    Une moue se dessine sur ton visage tandis que tu suis ces trois jeunes gens "c'est ça, faite comme si j'étais pas là !" chuchotes-tu, violemment, mais suffisamment bas pour qu'ils ne t'entendent pas.

    Une fois entrée dans la fameuse maison vers laquelle vous marchiez, tu sens plusieurs frissons remonter le long de ton échine.

    "Flippant !" t'écries-tu, bien trop fort. "On dirait les maisons hantées de parc d'attractions, mais en genre trente fois pire. Et ça sent bien plus mauvais. En plus-"

    Alors que tu t'apprêtes à continuer ton bavardage inutile, une voix t'interrompt, elle-même coupée par un type qui semble un peu trop à cran, bien caché au milieu de la masse de gens se tenant à l'entrée de la bâtisse. Mais ce court échange est suffisant pour vous faire tous prisonniers de la demeure.

    Pour couronner le tout, voilà que des chauves-souris sorties de nul part fondent sur le groupe. Honnêtement, ces petites bestioles ne te font pas si peur que ça, tu les trouves assez mignonnes en temps normal. Mais là, elles sont juste tarées ! S'accrochant aux vêtements ou cheveux des personnes autour de toi, tu es bien contente d'avoir les cheveux courts.

    Le plus grand des gars accompagnant Ebiko joue les chevaliers servants et la couvre de ses bras, réussissant à te faire légèrement tiquer de jalousie. Alors, sans demander son avis au préalable, tu te glisses aux cotés d'Ebiko et lui attrapes la main, t'immisçant dans leur petit cercle, puis tu regardes un à un les garçons avec elle.

    "Salut, ça va ?" glisses-tu en leur direction, levant les sourcils répétitivement, un sourire moqueur dessinés sur tes lèvres.

    Spoiler:
    ok j'fais pas du tout avancé le truc, oups. @Ebiko Kaiyoutei @Cassian C. Sanders @Orpheus Ioannis

    EDIT URIE : 390 mots : gage → tu devras intégrer le mot "verseau" à ta prochaine réponse.
    Afficher toute la signature


    I think that God is gonna have to kill me twice
    Oops, I did it again, I forgot what I was losing my mind about. I only wrote this down to make you press rewind, and send a message I was Young and a Menace.
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
    × Age post-mortem : 0
    × Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
    × Pouvoir : omnipotente
    × Péripéties vécues : 2184
    × Øssements38
    × Age IRL : 0 Autre
    × Inscription : 15/03/2014

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    0/0  (0/0)
    0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente2184380Autre15/03/2014
    avatar
    maitre de la mort
    0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente2184380Autre15/03/2014
    maitre de la mort
    Terminé
    #263 le 20.11.17 18:39
    Fin de l'event

    Une goutte. Deux gouttes.


    La troisième vient s’écraser sur le front de l’individu emprisonné. S’ébrouant, la jeune femme lance d’une voix grave et agacée :


    « Tu sais, voler leurs affaires et les séquestrer en plus, ça risque pas de les faire t’aimer.
    - MAIS FERME-LA ! lui répond le ravisseur en lui balançant une de ses chaussures puantes en guise de réponse.

    Par chance, les barreaux de la cage arrêtent le projectile avant qu’il atteigne sa cible. L’odeur arrache tout de même une grimace à la personne visée. Ce zombie est réellement dégoutant : sa peau dégouline comme si elle était liquide et de petits lambeaux en tombent régulièrement sans qu’il daigne nettoyer derrière lui. Le sol en est couvert. Il n’a qu’une corne mais on voit la seconde pointer timidement le bout de son nez : elle est déjà en train de repousser, tandis que l’autre commence à chanceler. La texture du crâne de leur propriétaire ne supporte plus leur poids : elle ne peut qu’imaginer la douleur que cela doit lui causer. La prisonnière en a le cœur brisé, d’autant plus qu’elle sait à quoi ressemblait son ravisseur avant sa zombification. Ou plutôt… sa ravisseuse. Aujourd’hui, elle ne reconnait plus son ancienne amie derrière la putréfaction et la crasse, personne ne la reconnait, et sa défiguration est si spectaculaire qu’elle est devenue un cauchemar vivant pour de nombreux gamins des environs.



    Une, deux, trois autres gouttes. Le plafond fuit et la cave devient de plus en plus humide et inconfortable pour tout le monde.



    La bouche grande ouverte et la tête renversée en arrière, le corps du petit sbire nécromancien diffuse le son de ce qui se passe à l’étage précédent. « Sans importance. Je ne comptais pas sortir de sitôt. »
    La zombie-chimère aimerait se concentrer sur son espionnage, mais non seulement il n’y a aucune info intéressante sur leurs goûts, mais en plus les paroles de la prisonnière résonnent dans son esprit. Sur le dos du nécromancien, qui lui sert également occasionnellement de pupitre, la Chose tapote nerveusement un papier froissé et tâché portant la mention « idées de cadeaux », et rien d’autre. La page reste désespérément jaunie. Plus les gamins restent là, plus ils fouillent, et plus elle se sent gênée et prise au piège dans sa propre maison. Qu’elle a été stupide de les laisser entrer !


    « Je sais ce que tu veux faire et c’est déjà foutu Boogie, reprend l’autre moqueusement depuis sa cage. Ça fait tellement longtemps que t’as oublié comment être gentille.
    - FERME LA J’AI DIS ! reçoit-elle à nouveau comme réponse.
    - TU ME KIDNAPPES ET EN PLUS J’DOIS ME TAIRE, SYMPA LA SOIREE, MERCI !
    - EXACTEMENT ! »

    Renversant son sbire dans sa rage, Boogie se rapproche de la cage et cogne contre les barreaux en crachant :


    « T’es là pour observer et t’écraser ! Mon Noël sera meilleur que le tien, et tu verras ! Tout le monde verra ! Et vous serez tous obligés de me respecter. »

    Agrippée aux barreaux, elle maintient le regard énervé de sa prisonnière et les deux individus se défient pendant quelques secondes avant que celle située du mauvais côté de la barrière réponde plus calmement :


    « On te respectait Boogie. Avant que tu te transformes, avant que tu deviennes ce monstre… »
    Elle pose doucement sa main sur celle de sa ravisseuse :
    « Redeviens celle que t’étais, on pourrait refaire Noël toutes les deux, comme avant… »

    Pause. Boogie retire vivement sa main et recule. Elle ne sait pas quoi répondre, et ça l’énerve. Se mordant la lèvre rageusement, elle finit par interpeller son petit serviteur d’un ton étrangement posé.


    « Rodolphe.
    - Oui patronne !
    se précipite le nécromancien en courant gauchement jusqu’à elle.
    - C’est le moment de changer de place à notre chère Santa, annonce Boogie. Un petit voyage à l’origine de la légende lui rafraichira sûrement la mémoire, p’têt qu’elle se souviendra de comment elle me traite depuis vingt ans. Et prends aussi tout leur bordel, ce serait dommage qu’ils remettent la main dessus maintenant. »

    Se détournant de la cage, elle reporte son attention sur sa feuille pendant que son employé rassemble les objets volés et en fait un petit tas près de la prisonnière. Puis, une main agrippée à celle-ci et l’autre sur le tas, il disparaît avec eux.


    Et heureusement pour lui !


    Cinq minutes plus tard, un coup de tonnerre frappe la maison de plein fouet, faisant trembler les murs et le sol, mais surtout : le système de sécurité électronique qui maintenait la maison fermée est complètement grillé ! La porte s’ouvre, vous laissant vous enfuir… Le dernier d’entre vous sort in-extremis juste avant que la vieille bâtisse ne s’écroule.


    Coincée au sous-sol sous les débris, Boogie est désormais réellement prise au piège, et ne peut échapper aux Mangemorts enfin arrivés sur place. Aucune trace de vos possessions, en revanche…


    « Vos trésors ? Je les ai cachés quelque part dans ce monde ! » s’écrie la zombie-chimère interrogée à ce sujet avant d’être embarquée en direction de l’Agence. « Je les ai envoyés au même endroit où j’ai enfermé votre chère Santa… Bon courage pour les retrouver ! »

    Partant dans un rire guttural et creepy, elle n’écoute pas la réponse des enquêteurs qui s’interrogent. Santa ? Ce zombie qui fait le tour des Refuges pour distribuer des cadeaux ? … Mais si effectivement elle n’est plus là, qui va apporter la joie de Noël aux ectobabies ?



    Ce pavé marque la fin de l'event d'halloween ! On espère que vous aurez apprécié la petite histoire (surtout que la suite devrait arriver un peu avant Noël, donc si vous avez pas aimé c'est CHO) et que l'event a pas été trop chiant, 27 pages quand même ! Même si sur la fin ça s'est pas mal essoufflé (D'ailleurs, s'il y a une raison à cet essoufflement n'hésitez pas à en parler dans la boîte à idée ou par mp à un membre du staff, histoire qu'on puisse améliorer le prochain ). Il restait plein de dés à tirer donc ils seront probablement réutilisés ♥️

    OBVI tous les participants recevront dans quelques minutes les 5 PA qui leur sont dus pour leur participation, un merci et un bisou

    ont reçu leurs 5 PA ::
    Hoshi
    Dorina
    Urie
    Asuma
    Brendan
    Juunko
    Hyun
    Fubuki
    Cassian
    Chelsea
    Teodora
    Cyrus
    Léandre
    Andrea
    Ebiko
    Toulouze
    Rafaël
    Newt
    Inari
    Orpheus
    Angel
    Aellana
    Madeline
    Daisuke
    Kell
    Si tu as été oublié, n'hésite pas à crier

    A partir de maintenant l'event est officiellement "terminé", néanmoins je ne lock pas le sujet tout de suite et je vous laisse jouer la fin si vous le souhaitez, sachez juste que vous n'êtes plus tenus de respecter la règle des 120 mots (mais obvi les derniers gages qu'on vous a mis sont toujours à placer ♥️)


    EDIT : Ah, et, je l'explicite au cas où ce soit pas clair, mais vos objets sont toujours portés disparus, et vous ne les récupérerez qu'à Noël... Si vous avez de la chance
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 19 Transgenre
    × Age post-mortem : 20
    × Avatar : White robe - Journey
    × Appartement : Bozo
    × Péripéties vécues : 227
    × Øssements1097
    × Age IRL : 5 Féminin
    × Inscription : 02/02/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le requin-scie

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    19/100  (19/100)
    19Transgenre20White robe - JourneyBozo22710975Féminin02/02/2017complètele requin-scie
    avatar
    zombie
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1428-chelsea-aymen-pour-vivre-un-autre-jourhttp://www.peekaboo-rpg.com/t1429-au-pays-de-chelsea-wip-mais-vous-pouvez-poster
    19Transgenre20White robe - JourneyBozo22710975Féminin02/02/2017complètele requin-scie
    zombie
    Terminé
    #264 le 21.11.17 17:05
    Je pense que j' avais comme tourné de l' œil. Fût-ce l' espace d'un instant ou durant plusieurs heures, un semblant de conscience se rappela à moi lorsque les pas pressés de mes pairs manquèrent de m' écraser. Les battements saccadés de leur course avaient un côté hypnotisant, onirique.
    La scène était-elle réelle ? Je me posais souvent la question depuis mon arrivée dans ce monde. Et plus encore depuis que j' avais ces visions.

    "Chelsea, tu es vraiment ici, pas vrai ?", je murmurais dans mon esprit. Oui ; oui, c' était réel. Ça ne faisait aucun doute.
    Je tentais de me relever, mais une douleur se rappela à moi. C' est vrai, j' avais un morceau de verre dans mon bras. Et dire qu' avant de partir, je pensais être qualifiée pour le retrouver. Pitoyable. Pitoyable...
    Des larmes commençaient à perler sur ce qui me restait de visage. M' appuyant exclusivement sur mon bras gauche et mue par une force presque passive - dans le sens où l' énergie déployée était à peine consciente - je me relevais et avançais vers l' intérieur de la maison. Le monde tremblait, si bien que j' avais du mal à rester debout.
    Une poutre s' écroula devant mes yeux.
    Il me fallut quelques secondes pour réaliser ce qu' il se passait vraiment, à savoir que le manoir allait s' effondrer. C' était... Difficile à accepter ; après tout ça, de laisser filer cette chance de récupérer mon bien. Je jetais un regard en arrière. L' issue était toujours accessible.
    Oui, je sais, je devrais sortir d' ici.
    A contrecoeur, je me dirigeais vers la porte d' entrée, et trébuchait peu avant de pouvoir me déclarer en sécurité. La chute était déjà peu agréable, avec un bras blessé, elle n' était ni plus ni moins qu' une souffrance. Mon buste en extérieur, mais mes jambes encore à l' intérieur, une fenêtre tomba soudain dans l' encadrement de la porte. Par chance, mes membres étaient sains et saufs, tout juste dans un triangle entre le mur, la fenêtre tombée, et le sol ; seuls quelques morceaux de verre me coupèrent, sans m'invalider pour autant. Un inconnu me tira hors de là.

    Après une courte récupération, je vis des Mangemorts emporter quelqu' un.
    Une. Seconde.
    Pour la première fois de cette soirée, peut-être pour la première fois depuis ma mort, il ne me fallut pas plus d' une seule, d' une unique seconde pour comprendre ce que j' avais à faire.
    Je me hâtais, malgré ma douleur, vers l' individu.

    "Vos trésors ? Je les ai cachés quelque part dans ce monde !"

    - Je les reprendrai, crevure !

    Ma voix était plus aiguë que d' ordinaire, et moins contrôlée. Après tout, j' étais toujours en larmes.

    "Je les ai envoyés au même endroit où j’ai enfermé votre chère Santa… Bon courage pour les retrouver !"

    - Et avec, tout ce que vous êtes, et tout ce que vous sauriez espérer devenir !

    Il était encore loin, mais je levais malgré tout mon poing dans une juste furie. Et puis...

    Plus rien. Et celle dans mon bras laissa place à l' écrasante douleur de perdre tout ce qui avait encore de la valeur à mes yeux.

    EDIT URIE : 533 mots : gage → tu devras intégrer le mot "chtulhu" à ta prochaine réponse.
    Afficher toute la signature


    MuC N-- [f] S.H+ A(b- r---/) Os Wc-^/* Cc* OF(r-- o) Ppre+/psi/phy/mag/"afterlife" F# T(-/---) Ju Do R(--/++) C(-/+++!)  So(++/-)
    Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 25, 26, 27
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires