ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son organisation

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Cinemont a posté un rp libre dans l'allée des cerisiers

    Alexiel Etsuko cherche plusieurs rps pour son personnage deux en un.

    Alexiel Etsuko a posté un rp libre dans l'appartement Kiss

    Urie Kaneki recherche divers vampires pour rp !

    Event du moment
    Calendrier de l'avent
    du 1er au 24 décembre

    Shu Wang | Une fleur sauvage

    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 20 Féminin
    × Age post-mortem : 1277
    × Avatar : Marinette Dupain Cheng - Miraculous ladybug
    × Croisée avec : Main Coon - Renard Noir - Loup Gris
    × Appartement : Michalak
    × Métier : Garde du corps
    × Péripéties vécues : 25
    × Øssements142
    × Age IRL : 21 Féminin
    × Inscription : 14/10/2017
    × Présence : réduite
    × DCs : Hyun-Su - Orpheus - Newt

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    35/100  (35/100)
    20Féminin1277Marinette Dupain Cheng - Miraculous ladybugMain Coon - Renard Noir - Loup GrisMichalakGarde du corps2514221Féminin14/10/2017réduiteHyun-Su - Orpheus - Newt
    avatar
    chimère
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2481-shu-wang-une-fleur-sauvagehttp://www.peekaboo-rpg.com/t2509-shu-carnet-de-relation#68331
    20Féminin1277Marinette Dupain Cheng - Miraculous ladybugMain Coon - Renard Noir - Loup GrisMichalakGarde du corps2514221Féminin14/10/2017réduiteHyun-Su - Orpheus - Newt
    chimère
    Terminé
    #1 le 14.10.17 19:44


    當一個人跟隨一個人,一個學會變好;當一隻老虎跟隨一隻老虎,一個學會咬人


    identité
    NOM : Wang
    PRÉNOM : Shu
    DATE DE NAISSANCE : 21 Juillet 740
    DATE DE MORT : 13 Juin 761
    NATIONALITÉ : Chinoise
    LANGUE(S) PARLÉE(S) :
    [X] Anglais Moderne : 80% de maîtrise
    [X] Japonais : 100 %
    [X] Latin Classique : 70%
    [X] Vieux Chinois : 100%
    [X] Espagnol : 80%
    [X] Coréen : 100%
    [X] Allemand : 60%
    [X] Vieux Russe : 60%
    [X] Vieux Islandais : 70%
    [X] Vieux Turc : 70%
    RACE : Chimère
    PERSONNAGE DE L'AVATAR : Marinette Dupain Cheng






    physique
    Couleur des cheveux : De base ses cheveux sont aussi noirs que le plumage d'un corbeau, mais depuis qu'elle est devenue une chimère, ses cheveux sont devenus bleus foncés. Il rappel un peu une nuit étoilée.
    Longueur des cheveux : Elle a les cheveux longs même si elle a tendance à les couper régulièrement pour éviter qu'ils ne dépassent la moitié de son dos.
    Couleur des yeux : De temps en temps, elle prend des potions pour avoir les yeux bleues pour que cela suive avec la couleur de ses cheveux. Quand elle oublie, ses yeux sont marrons de par son origine.
    Style vestimentaire : Shu aime beaucoup porter des habits traditionnels chinois mais pour aller avec l'époque, elle a plus tendance à porter des vêtements modernes. Souvent, c'est un t-shirt surmonté par une veste en jean et un jean comme pantalon. Parfois, elle porte une robe mais c'est une tenue qui est plus rare. De temps en temps, elle porte aussi une jupe, le plus souvent avec des bas en laine noire. Sa tenue se doit d'être pratique pour qu'elle puisse se battre, c'est en parti sa doctrine pour son style vestimentaire. C'est pour cela que son armoire est ampli de nombreuses tenues, qu'elle a tendance à ne pas mettre à part si vraiment, elle en trouve l'occasion.
    Question pyjama, elle n'en porte pas vraiment même si elle en possède quelques uns. Elle a plus tendance à dormir en t-shirt en en boxer que en pyjama, qu'elle trouve un peu trop encombrant. D'ailleurs, elle ne porte jamais de pantoufle et rarement, elle met des chaussettes pour dire d'avoir un peu moins froid.
    Taille : Shu mesure environ un mètre soixante, ce qui lui attire quelques moqueries de la part des hommes mais elle n'est pas du genre à se laisser faire.
    Piercing(s) : Aucun.
    Tatouage(s) : Non plus.
    Corpulence : Le poids de Shu est aux alentours de soixante-cinq kilos. Si son poids dépasse la masse normale, c'est tout simplement à cause du poids de ses muscles.
    Habitudes : Elle a l'habitude de s'entraîne un peu tous les matins, que ce soit en effectuant quelques exercices ou en allant courir. Pour ses repas, elle ajoute le plus souvent des compléments en protéine. Dès que Shu a un peu de temps, elle va à la salle pour pousser un peu plus son entraînement.
    Pour se réveiller, Shu a besoin de boire un café le matin. Depuis qu'elle a découvert cette boisson dans le monde des morts, elle en devenu accro. Du coup, tous les matins, elle est obligé d'en boire un bol sinon elle sera de mauvaise humeur.
    Elle brosse régulièrement sa queue. Jusqu'ici personne n'a jamais réussi à la toucher mais des rumeurs racontent qu'elle serait extrêmement douce.
    Tous les soirs avant d'aller se coucher, Shu a pour habitude de changer ses peluches de place, un peu comme si quelque chose l'a dérangé. Ce n'est presque plus habitude mais un toque.
    Autre : Comme Shu est une chimère, elle est croisée avec trois animaux. Sa premier injection fut un Main Coon, ce sont surtout ses yeux qui ont pris. Du coup, Shu est nyctalope mais en plus, elle n'est pas capable de percevoir le rouge tandis que le vert lui paraît blanchâtre. Il faut aussi savoir qu'elle voit flou de loin et mal de près. De plus, de son côté félidé, elle a obtenu des coussinets sur ses paumes de mains et de pieds, ce qui fait qu'elle ne transpire plus que de là comme un chat. Sa deuxième injection fut un renard noir, ce qui fait qu'elle possède une queue aussi velu que celle des renards et assez longue, d'une couleur noire se finissant par un blanc immaculé. Au début, elle a eu beaucoup de mal à s'habituer à sa queue, qui avait créé un déséquilibre dans son corps mais maintenant, elle s'en sort sans problème. Pour sa dernière injection, ce fut un loup gris. Cette dernière lui a fait apparaître des oreilles de loup en dépit des siennes. Ses nouvelles oreilles lui permettent d'entendre des sons jusqu'à 40 kHz jusqu'à une distance de 6,4 à 9,6 km.



    précisions
    • Shu a toujours eu peur du noir, ce qui lui a entraîné une peur des orages. Le plus souvent, elle sort avec une lampe torche qu'elle accroche à sa ceinture.
    • Parfois, elle porte des lunettes pour corriger sa vue, mais elle a souvent tendance à les oublier donc elle les porte juste quand elle lit.
    • Shu est légèrement accro ... Aux peluches. Même si elle essaie de le cacher, elle ne peut pas s'empêcher d'en acheter et d'en avoir pleins dans sa chambre. A tel point, que parfois, elle ne sait plus où les mettre. Pendant son voyage à travers le monde, il lui fut difficile de ne pas y céder. Ce qui a entraîné, une sorte de crise chez elle.
    • Etrangement, l'animal préféré de Shu, ce sont les chauves-souris. Elle les trouve adorable avec leur petite tête. D'ailleurs, elle hésite beaucoup à en adopter une mais elle a peur de ne pas savoir s'en occuper.



    caractère

    Pour éviter tout problème avec la personne concernée, nous avons préféré mettre un anonymat sur les personnes interrogé.

    Témoin N°1
    « Ce que je pense de Shu Wang ? Hm ... Vous savez ... C'est un peu délicat. Hm ? C'est anonyme ? Ah ! Il valait le dire plus tôt ! Vous savez, je la connais que très peu mais je n'aimerais pas la connaître davantage. On dirait un animal sauvage ! J'ai déjà connu d'autre chimère mais elle ... J'ai l'impression qu'elle pouvait me sauter au cou à n'importe quel moment ! Quoi ? Oui. Oui. Je sais que c'est son rôle de garde du corps mais quand même ! Son regard, sa façon d'agir, tout ! J'ai l'impression qu'elle scruté au fond de mon être, un peu comme si elle savait ce que j'avais fais. L'instinct animal de certaines chimère est effrayant ... »

    Témoin N°2
    « Shu-chan ?! Cette fille est adorable ! En plus, c'est un vrai modèle. Vous savez, je ne suis pas lesbienne mais pour elle, je serais prête à le devenir. Hihi ! Plus sérieusement, cette fille, c'est mon héro. Elle n'a pas peur du danger ! Une fois, je me suis faite agressée et elle a sauvé à mon secours sans hésitation alors que d'autres fantômes ce sont contentés de regarder la scène. En plus, elle se bat tellement bien ! C'est vraiment impressionnant. Après ... J'espère juste que son courage n'aura pas raison d'elle. »

    Témoin N°3
    « Wang ? Cette fille, c'est une vraie peste. Elle se croit tout permis alors que c'est une simple fille sans défense. Quoi ? Ce coquard ? Cela ne vous regarde pas ! Non mais elle se croit indépendante, capable de pouvoir survivre sans homme tout ça parce que c'est une chimère ! Ses chimères commencent à me les briser. Après, je dirais que c'est peut-être la pire de tous avec ses grands airs. Elle serait capable de vous sortir un discours féministe sans problème, bien qu'elle n'a pas l'air de l'être. Non mais un jour, elle comprendra qu'elle ne peut rien faire toute seule. »

    Témoin N°4
    « Shu Wang ? Cela ne me dit rien. Hein ? La fille qui sert de garde du corps ? Vous parlez de la chimère ?! Non mais vous êtes fou ! Je ne parlerais pas d'elle, je tiens à ma vie ! Quoi ? C'est anonyme ? Hm ... D'accord mais je ne dirais pas grand chose. Hm ... Hm ? Quel différent j'ai eu avec elle ? Disons que ... Nous étions amis et en fait ... Elle m'a fait une crise de jalousie tout ça parce que j'ai ouvert une peluche à une autre fille ... Vous voyez ? Cette fille, elle est dangereuse ! Elle aurait été capable de me tuer sur place tout ça à cause d'une peluche ! Sa jalousie dépasse l'entendement ... Je ne veux plus jamais la croisée ! Sur ce, j'en ai déjà trop dis. Au revoir et bonne chance si elle vous trouve ! »

    Témoin N°5
    « Shu ? Ah oui ! Je la connais ! Ce que je peux dire sur elle ? Hm ... C'est une fille sympathique mais parfois, je n'ai pas l'impression que c'est une fille. Vous savez, je pense qu'elle pourrait se faire passer pour un homme sans problème. Pourquoi je dis ça ? Vous auriez vu ses affaires ! Un vrai bordel ! Cette fille n'est pas faite pour le ménage. Rien que d'y penser, j'ai envie de rire. Ses affaires peuvent traîner n'importe où sans qu'elle s'en soucie. Genre, un jour, elle avait une de ses culotte dans sa poche ! Elle l'a sorti en pensant que c'était son mouchoir ! C'était à mourir de rire. »

    Témoin N°6
    « Wang Shu ... Un prénom qui me rappel de vieux souvenir. C'est une jeune fille avec beaucoup de confiance, il n'y a pas à dire. J'ai beaucoup aimé la fréquenté. En plus de son courage, elle avait confiance en son instinct et sa force. Elle avait aussi confiance en moi ... Ce n'est pas le genre de personne que l'on doit trahir. Je le regrette beaucoup. Si vous apprenez à la connaître, ne trahissez pas sa confiance, elle vous sera précieuse. »

    Témoin N°7
    « Hm ? Quoi ?! Wang ? Cette chimère ... Si je pouvais la retrouver ... Elle m'énerve ! Je n'ai jamais vu une personne aussi bornée qu'elle ! Elle n'a pas voulu lâcher le morceau ! Je l'ai encore au travers de la gorge ... Un jour, elle sera obligé de l'admettre que j'avais raison, vous verrez ! Grrr ... Rien que d'y penser ... J'ai de l'urticaire. Comment peut-on être aussi buté ? Je ne la comprend pas ... »

    Témoin N°8
    « Shu ? Shu Wang ? Ah oui ! Je m'en souviens parfaitement. C'était une élève remarquable ! Elle comprenait très vite et elle était très vive. J'ai connu de nombreuses personnes depuis que je suis mort, mais elle. C'était vraiment quelque chose. Qu'elle soit vive d'esprit ou vive dans ses mouvements, tout chez elle m'impressionnait. J'aurais bien tenter de sortir avec elle mais elle ne semblait pas très attirer par ma personne. C'est bien dommage ! Haha ! En tout cas, si vous avez l'occasion de la croisée, passez lui mon bonjour ! »



    histoire


    « Combien d'années se sont écoulées ? Mille ? Plus ? J'ai oublié de compter. J'ai peur. J'ai peur qu'un soir, j'oublie tout. Ma vie avec mon passé, mon présent et mon futur. Ma mémoire n'est pas la meilleure et certains de mes souvenirs sont déjà flous, car le temps essaie de me retirer ce qui me reste de mon ancien moi. Pourtant, certains noms restent gravés au plus profond de moi, un peu comme un tatouage que vous gardez à vie. Tian, mon grand-frère est le seul qui m'a considéré comme une personne. Li, Ba et Yu, mes trois grande-sœurs qui n'ont pas vraiment eu conscience de ma présence. Xiu … Ô Xiu ! Petit frère que je n'aimais que trop peu, pourtant, j'ai pleuré à ta mort qui fut avant la mienne. Ta naissance fut la dernière, car mère a perdu la vie en te la donnant. Elle, que je n'ai connu qu'un an. Je ne me souviens pas de son visage … L'ai-je un jour connu ? Il reste père, lui, qui comptait sur moi pour être son meilleur atout mais je serais seulement la faucheuse. Je ne veux rien oublier, car ses moments de bonheurs ou de malheurs font partis de moi. Sans eux, je ne suis plus Wang Shu. Je serais une étrangère sans passé, un être vide de sens. C'est pour cela que j'ai décidé en ce soir d'hiver d'écrire ma vie, mon passé, que je sois vivante ou morte. Je dois me souvenir de tout jusqu'à ma vraie mort. Pour ceux qui liront ses pages, je serais un nom que vous retiendrez. Je serais une histoire. »

    21 Juillet 740

    Une histoire a toujours un début et une fin, bien que la mienne n'est pas encore écrite. Ma vie débuta en ce beau jour d'été. A cette époque, je n'étais qu'un petit être hurlant pour vivre. Quatrième filles, huitième enfants, je n'étais la plus attendue. Mon père aurait voulu un second fils, même un troisième. Pour ma mère, j'étais un nouvel espoir. J'étais l'enfant qui était enfin né, après la perte du précédent une année auparavant.

    14 Février 742

    L'enfant tant attendu par mon père était enfin là. Il sera d'ailleurs son dernier. J'étais encore trop jeune pour me rendre compte des choses et ma mère avait encore tant de chose à m'apprendre. Pourtant, elle quittera ce monde pour un autre en donnant naissance une dernière fois. Un petit garçon se logea dans les bras de mon père, qui le regardait avec fierté. Ce jour-là, il ne pleura pas. Ni même les jours qui suivirent. Par contre, mon frère et mes sœurs pleureront à sa place avant de faire le deuil. A la suite de la morte de ma mère, c'est Li qui s'occupera de mon frère et Tian s'occupera de moi.

    21 Mars 748

    Les années passent et le temps se fait de plus en plus précieux. Sous le soleil du printemps, Tian se maria avec une jeune fille du village. Elle même fille de paysan, elle devenait en ce jour, femme de paysan. Contrairement à ce qu'elle laissait paraître, elle n'était pas du tout heureusement de cette nouvelle situation. A ses yeux, elle méritait mieux. Ses desseins étaient plus grand mais elle devait suivre le choix de ses parents. Elle n'était pas la seule à ne pas être heureuse de cette nouvelle, je l'étais tout autant qu'elle. Tian était mon grand-frère et je n'avais pas envie qu'il souffre à cause d'une tierce personne. Pourtant, je due accepter.
    Pour compléter, ce qui semblait pour moi la pire année de ma vie, je me mis à travailler dans la rizière familiale. Le travail n'était pas simple. Mon corps souffrait tous les jours, mes mains hurlaient à la douleur mais je devais continuer. C'était devenu mon quotidien, c'était ma vie. A l'époque, je m’accommodais de tout car je n'avais pas d'autre choix.

    21 Juillet 749

    Ce jour, qui devait être celui de mon anniversaire, se transforma en une fête de mariage. Ma sœur Li se retrouva à épouser le fils d'un villageois, un paysan comme pratiquement chaque habitant de notre petit village. A la suite de cette cérémonie, elle quitta le foyer pour vivre auprès de sa nouvelle maison. Je n'eus le droit à aucun mot de sa part, pour elle, je n'existais pas. Lentement, les choses changeaient et je n'étais qu'un observateur.

    1er Janvier 751

    Cette fois-ci, ce fut le tour de Ba. Elle aussi quitta la maison pour rejoindre celle de son mari. C'est à ce moment-là que je compris ce qui m'attendait par la suite. Aux yeux de père, il n'était pas question que je reste. Plus tard, je devrais quitter à mon tour la maison pour vivre auprès de cet homme que je n'aurais pas connu auparavant. Cette vie, je n'en voulais pas ! Pourtant, Tian m'ouvrit les yeux sur un point que je n'aurais pas imaginer. Ses mots résonnent encore dans ma tête.

    « Shu. Tu es la fille la plus belle du village. Aucune ne peut égaler ta beauté. Père le sait et il compte bien en profiter. Peut-être que cela peut te paraître cruel mais il compte te céder à un homme avec une condition aisée, un homme qui serait prêt à payer cher pour toi. Tu n'es pas n'importe qui, tu es Wang Shu. Ton nom changera mais pas toi. Tu sais Shu. J'ai toujours rêvé de découvrir d'autres paysages, je voulais voyager à travers le pays mais je suis destiné à rester ici. Moi, mon fils, mon petit-fils, nous sommes ancrés sur ses terres. Toi, par contre, tu pourrais avoir l'occasion de te marier avec un marchand. Ce marchand t’emmènera chez lui. Chez lui, ce n'est pas ici. Il te fera découvrir le pays au travers de ses commerces. Découvre le monde à ma place, tu veux bien ? Le ciel n'est peut-être pas aussi bleu ailleurs mais tu dois le découvrir par toi même. Hahaha ! Je sais que tu ne m'oublieras pas. Shu ? Tu es la plus belle, ne l'oublie pas. »

    Avant de lui parler, j'aurais voulu fuir ma maison. Je voulais partir loin, très loin de tout ça. Pourtant, je suis restée. J'ai décidé d'affronter mon destin. Je ne pouvais pas imaginer ma vie sans Tian.

    20 Décembre 755

    Un des hiver les plus rude que je n'ai jamais connu. Cette année là, je suis tombée gravement malade. A cette époque, très peu de personne survivait à une maladie. Les médecins étaient rares et les prix élevés. Pourtant, mon frère ne m'a pas abandonné. Il est parti en ville à la recherche d'un médecin capable de me soigner et il est revenu. Je sais que ce jour-là, il s'est endetté pour moi. Les jours suivant furent longs et douloureux mais au moins, j'étais encore en vie. Tian était à mes côtés, il refusait de me laisser. Peut-être que les autres étaient inquiets, sauf que je ne le savais pas. Je me souviendrais encore longtemps de son visage déchiré par l'inquiétude.

    756

    Mon père commença à me chercher un mari. Tian avait raison, il cherchait la perle rare. Un homme qui ne soit pas fils de paysan, mais surtout, un homme qui était capable de payer cher pour m'avoir. J'étais une marchandise, un moyen pour lui de continuer à vivre tranquillement. Pourtant, je n'étais plus dérangée par cette idée. Je voulais voyager pour mon frère.

    10 Avril 757

    Était-ce un coup du destin ? Ce jour-là, mon petit frère, Xiu, quitta notre monde pour rejoindre ma mère. Une simple chute avait réussi à avoir raison de lui. Ce fut un coup dur pour mon père, lui, qui attendait tant de lui. Nous n'étions plus que quatre à la maison : père, Tian, Yu et moi. Yu qui restait ma grande-sœur. Elle aurait déjà du être marié, mais sa beauté ne faisait pas ravage dans le village et père ne voulait pas non plus la céder pour rien. Au plus une femme était belle, au plus sa valeur était importante. Tel était la mentalité de l'époque.

    5 Mars 759

    Ce fut un énorme changement dans ma vie. Certains soirs, je rêve encore de cette journée. Pourtant, elle avait commencer comme toutes les autres. Chacun était en train d'accomplir sa tâche de la matinée, tout était calme jusqu'au moment où la porte se fit enfoncer. Celle-ci s'étala au sol dans un bruit fracassant. Yu, qui était la plus proche à ce moment-là, se mit à hurler mais son hurlement ne dura pas longtemps. Assez rapidement, une lame vint se planter dans son ventre, lui arrachant un cri de douleur. Lorsque la lame se délogea de son ventre, le sang se mit à couler, créant alors une flaque au sol où son corps vint s'y baigner. Face à cette scène, mon père et mon frère se munirent de la première chose qui leur passait sous la main avant de se lancer au combat. Le problème était que ses hommes étaient plus nombreux et plus forts qu'eux. Tian eut la jugulaire tranchée et mon père se retrouva avec plusieurs épées plantées dans le ventre. Face à cette scène, je ne su quoi faire. Je savais que je devais fuir mais mes jambes refusaient de bouger, mon corps tout entier était paralysé. Aucuns mots, aucuns cris, aucuns sons ne voulaient sortir de ma bouche. J'étais tétanisée par la peur.
    Assez rapidement, ses inconnus s'occupèrent de moi. Bien-sûr, je n'allais pas être tué comme ma sœur, c'était une bien trop grosse perte pour eux de faire ça. Tout en s'approchant de moi, certains se frottaient les mains, d'autres s'humidifiaient les lèvres. Je revois parfaitement leurs visages d'hommes pervers s'approchaient lentement de moi. A ce moment-là, mes jambes ne surent plus porter mon corps et je tomba lourdement au sol. Mes yeux étaient grand ouvert, ils ne lâchaient pas une seule seconde ses hommes. Mes vêtements furent arrachés, ma peau fut mutilée, mon corps souillé. C'était ma première fois et c'était loin d'être ma dernière.

    A la suite de cette journée, mon village fut réduit en parti en cendre par ses inconnus et les filles furent toutes violées avant de finir en « fille de joie ». Nous avons été conduites à la ville et forcées de servir de « jouet » à certains soldats, certains hommes qui avaient les moyens de payer. Pendant des années, sans jamais pouvoir m'enfuir, je due subir ce traitement. J'étais la plus belle …

    13 Juin 761

    Mon corps tint jusqu'à cette date. Mon esprit était déjà brisé. A la suite d'une maladie, je perdis la vie dans ce bordel, entourée de nombreuses filles qui allaient continuer à subir cette vie. J'étais heureuse … J'étais enfin libérée de ce calvaire. J'allais pouvoir enfin rejoindre mon grand-frère. Dans un dernier souffle, je revis son sourire qui rapidement se teinta de rouge. Si j'avais eu la force, j'aurais voulu tuer ses hommes mais je n'étais qu'une femme sans défense. Une fille de paysan qui aurait dû être la plus belle.

    Je pensais que cette journée était finie. Je pensais que j'allais pouvoir enfin reposer en paix mais … Mes yeux s'ouvrirent à nouveau. Je ne sais pas où j'étais. Il faisait noir. Mon cœur était en train de battre la chamade, j'avais l'impression qu'il allait exploser. Soudain, quelque chose m'agrippa. Je voulu hurlée mais mon corps refusa toutes réactions. Cette chose me traîna le long d'un couloir où je pus apercevoir des écris sur le mur mais je ne sus pas lire, puisque je ne savais pas lire, ni écrire à l'époque. Un rayon de lire apparu enfin dans ce fameux couloir et avant de me faire jeter dans une pièce, je pus voir le visage de cette étrangeté qui m'avait tiré jusqu'ici. Une créature vêtu de noir avec un masque en bec d'oiseau … Je ne pus empêcher mon corps de frisonner face à cette vision.
    Le temps que mes yeux s'habituent à la luminosité, un homme se mit à parler. Face à cette voix grave, mon corps se tendit. Je n'étais pas morte ? Tout allait recommencer ? Le cauchemar n'était pas fini … ? Pourtant, il ne se passa rien. Mon regard se tourna alors vers cet homme, qui était en train de me fixer. Lorsque nos regards se croisèrent, il eut un petit sourire et il recommença à parler tout en mimant quelque chose. Au début, j'eus dû mal à comprendre de quoi il parlait mais rapidement, les souvenirs me revinrent en tête. Cet homme était en train de mimer ma mort. Assez rapidement et dans un chinois approximatif, il m'expliqua où j'étais. Le monde des morts, la grandeur du pays, les races, Tokyo … Enfin toutes les choses de bases et nécessaire pour ma nouvelle vie.

    Cette rencontre fut étonnante, mais le pire restait à venir. Lorsque je sortie du bureau, je me retrouva dans cette espèce d'agence. C'était immense mais beaucoup moins que la ville. Une ville que je ne connaissais pas, ainsi qu'un pays que je ne connaissais pas non plus avec une culture différente de la mienne. Ce début de nouvelle vie commençait mal et en plus de ça, j'étais seule. J'aurais espéré que mon frère soit dans ce monde mais cet homme ne voulu pas me renseigner.
    Assez rapidement, je me trouva placer dans un habitat avec des personnes inconnues. Ses personnes étaient d'ailleurs peu accueillante, sauf une. Il s'agissait d'une femme un peu étrange, puisqu'elle possédait sur son corps des attributs animales. Ses joues étaient capables de contenir un nombre incalculable de nourriture. Sous ses bras, sa peau s'étendait un peu comme des ailes et ses canines étaient plus longues que l'ordinaire. Elle avait toujours le sourire aux lèvres et c'était quelqu'un de très énergique. Grâce à elle, ma vie dans le monde des morts se passa un peu mieux. J'appris à parler japonais et à connaître la culture de ce pays.

    20 Décembre 770

    Un beau jour d'hiver, je m'en souviens parfaitement. Il faisait froid, tout le monde sortait sa petite laine pour visiter les rues enneigées. Tout était blanc, c'était beau. Ce jour-là, je suis sorti avec mon amie chimère. Beaucoup de personne l'a regardé comme si elle était un animal de foire, mais le pire, c'était le regard de certains hommes. Certains la regardaient avec dégoût ou encore colère, d'autres voyaient en elle un objet sexuel plus intéressant qu'une simple ectoplasme. Chaque regard me donnait envie de vomir, tandis que devant mes yeux se rejouaient des scènes horribles. Le sang tâche le sol, des cris se mélangent à des os qui se brisent, tandis que la chaleur monte dans mon corps. Je commence à manger maladroitement, ma respiration est irrégulière, j'ai l'impression d'étouffer. Mon amie s'en rend alors compte et m'invite à m'asseoir à un café où elle commande rapidement une pâtisserie pour moi. J'essaie de la rassure mais mon visage pâle n'aide pas. C'est alors que je décide de me confier. Je lui explique pourquoi je me sens mal, je lui raconte mon passé, ce qui s'est passé et les séquelles que cela a laissé sur mon corps. Ces hommes … J'avais l'impression d'être aussi faible qu'avant ma mort, je n'ai pas changé.
    Face à la tristesse de mon histoire et le témoignage de mon amertume envers ses hommes, mon amie me propose de devenir une chimère, d'être comme elle. Au début, je fus quelque peu hésitante. C'est vrai que l'offre était alléchante, en plus, les chimères avaient un pouvoir impressionnant mais en même temps, j'abandonnais une part de moi. Elle se mit alors à parler. Son discours était impressionnant, je ne l'avais jamais entendu parler comme ça, j'étais hypnotisé par ses mots. Sans réfléchir davantage, j'ai dis oui. Sans plus attendre, nous quittâmes le café où nous étions pour retourner à l'appartement. Heureusement pour nous, il n'y avait personne. Nous allâmes dans sa chambre. Dans un petit coffret en bois, elle sortit trois potions différentes. J'avais le choix entre une des trois mais aveuglée par ce discours qui m'avait changé, je lui demanda de m'injecter les trois. Au début, elle fut comme surprise mais rapidement sa stupeur se changea en un espèce de sourire.

    La première potion fut entre mes mains. Mon regard se perdait sur le liquide, qui remuait lentement à chacun de mes mouvements. Je devais arrêter de réfléchir et agir. Le flacon fut porté à mes lèvres puis le liquide se déversa dans ma bouche, quelques gouttes glissant sur le bord de mes lèvres. Le fluide fut rapidement ingurgité, suivit du deuxième, puis du troisième. Au plus vite, j'avais tout avalé, au plus vite, j'allais devenir forte.
    Soudain, une douleur se mit à tirailler mon corps. Mes jambes me laissèrent tomber au sol, tandis que j'étais en train de me plier en deux, maintenant mon ventre avec mes bras. J'avais chaud … J'avais mal. Mes cris résonnaient au travers de l'appartement. A cause de la douleur, je perdis connaissance.

    Des souvenirs me revinrent. Je voyais le sourire de mon grand-frère qui me regardait. Les traits de son visage étaient durs, son regard montrait toute la fatigue qu'il avait accumulé, pourtant, il restait toujours présent pour moi. Je voulais m'approcher de lui mais quelque chose m'en empêcha, une sorte de mur invisible. Soudain, il se retourna avant de commencer à s'éloigner de moi. Je tenta de l'appeler pour l'arrêter mais aucun mot ne sortit. Tout devint noir.
    Mes yeux s'ouvrirent. Tout était flou. J'avais légèrement mal à la tête. Doucement, je me redressa. La pièce semblait différente, je ne le la reconnaissais pas. Pourtant, je me souvenais être dans la chambre de mon amie avant de m'évanouir. Au loin, les détails étaient flous. De prêt, rien n'avait de forme. Entre les deux, à une distance raisonnable de moi, je voyais parfaitement. Tout était fade. Soudain, un bruit attira mon attention. Sous le drap qui me couvrait, quelque chose se mit à bouger. Un peu comme si un animal s'était glissé dessous. Avec appréhension, je souleva le morceau de tissu et je pus apercevoir avec étonnement, un touffe de poils. Ma main vint toucher la masse poilue créant alors un frisson qui m'arracha un petit cri de stupeur, cette chose était connectée à moi. La transformation en chimère semblait avoir fonctionné mais pour le moment, je semblait avoir développé qu'un seul attribut animal. Je ne pu m'empêcher de lâcher un petit soupire de déception.

    Au loin, un bruit se fit entendre. Quelqu'un était en train de bouger des choses dans l'appartement. Intriguée, je voulu sortir de mon lit mais je pu réussir à tenir debout. Certainement à cause du bruit de la chute, la personne responsable des bruits cessa et se dirigea vers la pièce où j'étais. A l'entrée, mon amie se présenta. Elle posa son regard sur moi avant de sourire et de s'approcher. Sa présence me rassura. Ses mots vinrent éclairés ma situation, le fait que je ne tienne pas debout, le fait que je vois flou et le détail que je ne savais pas, mes nouvelles oreilles. Elle m'expliqua aussi que j'avais bu un liquide me permettant de développer un caractère des chats, un caractère des renards et un caractère des loups. Un animal gracieux et deux animaux sauvages dangereux. A mes yeux, la fusion était parfaite. Je pouvais représenté tout ce qu'il y avait de plus beau chez une femme : sa beauté, sa grâce et son côté sauvage, inaccessible.

    14 Mai 811

    Je resta au Japon pendant cinquante ans, à apprendre de nouvelles choses, à développer mes capacités de chimère mais je trouvais qu'il me manquait quelque chose. Malgré ses nouvelles capacités, je me sentais toujours aussi faible. Je voulais apprendre à défendre seule sans forcément dépendre de ce cris ou encore de ses sens améliorés. Je devais apprendre à me battre. Il y avait des choses intéressantes à apprendre au Japon, mais je me rappela aussi la promesse que j'avais faite à mon grand-frère. Ma nouvelle vie allait être longue, j'avais le temps et la possibilité de découvrir le monde. Je fis mes au revoir à mon amie avant de quitter Tokyo.

    25 Mai 811

    A l'époque, je ne connaissais rien au monde. Alors, je me contenta de me laisser porter par les vagues jusqu'à une première terre. Mon voyage prit du temps, mais cela en valait le coup. J'avais accosté à ce qu'on appel actuellement « France ». La culture du pays était différente de la mienne et de celle du Japon, j'avais beaucoup de chance à apprendre de ce pays. Le problème, c'était que les femmes avaient toujours les mêmes conditions. Pour les hommes, elles servaient simplement d'appareil reproductif. C'est avec beaucoup de mal que je réussi à me faire une place dans ce pays. Souvent, je finissais avec deux ou trois cotes de cassées après une lutte infernale avec un homme qui voulait me dominer. Un coquard à l’œil, des bleues sur tout le corps, la totale. C'est au bout de trois longs mois que j'ai réussi à trouver un homme respectable, qui accepta de m'enseigner ce qu'on appel maintenant la « Lutte Bretonne ».
    Les entraînements n'étaient pas simples et il y avait toujours se préjuger sur les femmes, qui sont plus faibles que les hommes. Pourtant, en cent ans de travail, je réussis à lui prouver de quoi j'étais capable. Mon maître fut très heureux de m'enseigner son art et il fut aussi très fier de moi quand je réussi à vaincre certains lutteurs. Une première expérience qui fut enrichissante.

    24 Août 911

    Ce fut la date à laquelle je quitta la France pour partir vers ma nouvelle destination. Comme le voyage précédent, je laissa le vent m'emporter jusqu'à bon port. Au bout de longues journées en mer, mon bateau accosta sur une île, qu'on appelle maintenant « Islande ».

    30 Août 911

    L'Islande … C'était le premier pays île que je visitais. Ce n'était pas très grand et j'avais « rapidement » fait le tour du pays. De tout façon, l'intégration fut difficile pour les mêmes raisons qu'en France. J'avais beau changé de pays, le temps avait beau avancé, les mœurs n'avaient pas encore évolués. Je due me faire un nom pour réussir à trouver un maître qui accepterait de m'apprendre un sport de combat local. Cette fois-ci, j'appris ce qu'on appel la « Lutte Islandaise » ou chez eux, « Glima ». J'avais de la chance que les deux sports se ressemblaient énormément, ainsi la transition était plus simple. Malgré mon apprentissage rapide, je resta un siècle dans ce pays. Après tout, le paysage était vraiment beau et il valait que je me fasse de nombreux souvenirs. Je voulais avoir des choses à raconter à mon retour !

    2 Juin 1011

    Adieu l'Islande. J'étais de nouveau en mer. Cette fois-ci, je navigua longtemps, voir même très longtemps. Je fis quelques escales mais l'accueil n'y était pas, je due vite repartir de certains pays. Sans m'en rendre compte, je fis le tour du globe pour atterrir chez moi, soit en Chine.

    2 Juillet 1011

    La Chine … Je savais que j'avais vécu pendant une vingtaine d'année dans ce pays sans même avoir vu cinq pour-cent des terres. Pendant plusieurs mois, je consacra ma vie à visiter chaque recoins du pays. Je me devais de connaître les terres qui m'avaient vu naître.
    Après cela, je chercha après un maître. Je commençait à avoir l'habitude, la tâche n'était pas simple et beaucoup d'hommes me riaient au visage quand je leur demandais. En plus, les maîtres se faisaient plutôt rare. Après plus d'un mois de recherche, je réussis malgré tout à trouver un maître qui accepta de m'apprendre le « Chin Na ». Un sport qui ressemblait un peu à la lutte, à moins que ce soit la lutte qui ressemblait à ce sport de combat. Dans tous les cas, il me fallut du temps avant de réussir à maîtriser toutes les techniques. Encore une fois, je passa une centaine d'année dans ce pays avant de repartir.

    30 Janvier 1111

    Je venais à peine de quitter le pays, mais une boule s'était déjà formée dans mon ventre. J'avais presque l'impression de mourir une seconde fois, alors que j'étais loin d'avoir atteint mes limites. Mes yeux se levèrent au ciel avant de rapidement revenir sur la route. J'avais abandonné la mer pour rester un peu sur terre, j'appris au passage à monter à cheval.

    2 Février 1111

    Après plusieurs jours à cheval, ses sabots franchirent enfin le sol d'un nouveau pays. Actuellement, le pays est divisé en deux mais à cette époque, on parlait simplement de la « Corée ». Jusqu'ici, la langue avait été un gros problème pour l'intégration. Les islandais parlaient telle langue, la français une autre, il n'y avait qu'en Chine que les choses avaient été plus simple. Dans ce nouveau pays, la langue était plus proche du chinois et du japonais que des autres langues avec leur alphabet étrange et leur prononciation totalement différente. La barrière fut plus simple à franchir.
    Le problème qui se posa toujours, c'était cette condition. L'image de la femme dans la société. Est-ce que je croyais vraiment qu'un pays allait m’accueillir tel que je suis ? Je n'y pensais même plus, je ne voulais plus y penser. C'était le même refrain, la même chanson, les mêmes accords. Pourtant, je n'étais pas prête à m'arrêter, je ne voulais pas tout laisser tomber. Mon voyage avait à peine commencé.

    Cette fois-ci, je n'allais pas apprendre un sport de combat mais presque. J'allais apprendre ce que les coréens appelaient le « Gungdo », où tout simplement une sorte de sport qui vous apprend à tirer à l'arc. Ce sport était un Art traditionnel dans le pays et peu de personne pouvait y accéder. Exceptionnellement pour cet Art, je décida de me déguiser en homme et de prendre des potions pour cacher mes attributs de chimère. Je n'étais pas très à l'aise avec cette idée mais rien ne pouvait m'arrêter dans mon apprentissage.
    Avec cette nouvelle expérience, j'ai beaucoup évolution. Disons même que mon caractère à beaucoup changé. Même si j'étais fière d'être une femme, quelque part, je ne me sentais pas telle qu'elle. Au fond de moi, je n'avais pas l'impression d'être faite pour ça. Beaucoup de femmes sont ravinées, en plus d'être forte, elles ont ce côté charmant, aguicheur. Je n'étais pas comme ça. Je me sentais bien dans ce rôle d'homme, j'aimais me bagarrer, j'aimais apprendre des choses et parler crûment. Pendant ce siècle, j'appris à être une autre personne. Peut-être que si j'étais née en tant qu'homme, j'aurais aussi conditionné la femme. Est-ce vraiment la faute des hommes ? Ou plutôt, celle de la société ?

    15 Septembre 1211

    Une nouvelle fois, je quittais un pays pour en découvrir un autre. Je ne pris pas la mer, je retourna à cheval pour continuer mon voyage sur les terres orientales. Malgré une certaine proximité entre les deux pays, la culture était très différente.

    20 Décembre 1211

    La Russie … Un vaste pays où l'hiver est dominant sur tout autre saison. Quand je repense à ses paysages enneigés, j'en ai encore des frissons. Lors de mon voyage là-bas, j'eus la chance de rencontrer de grands guerriers ou plus précisément des pratiquants en Arts Martiaux très ancien. A l'époque, il n'y avait pas vraiment de nom pour désigner ses Arts mais on pourrait dire que c'est quelque chose qui ressemble au « Systema » ou encore au « Samoz », deux sports très connus actuellement en Russie. Cette pratique du sport de combat était bien différente de tout ce que je connaissais jusqu'ici.

    18 Décembre 1311

    Je reprenais la route pour un autre pays. Ce ne fut pas un de mes plus longs voyages, mais ce fut le plus long que je pus faire à cheval. Les paysages étaient magnifiques, j'avais l'impression de me croire dans un rêve.

    1er Janvier 1312

    J'étais arrivée en Turquie. Un petit pays à la frontière de plus grand. Comme depuis le début, je m'intéressa à la culture locale, la langue mais surtout à un sport précis. Cette fois-ci, je réussi à trouver un maître qui allait m'enseigner le « Kirkpinar ». Pour l'avoir pratiquer, je pense qu'on peut comparer ce sport au Sumo actuel. Bien-sûr, ce ne fut pas simple de l'apprendre, ni même de le pratiquer. Je n'avais pas la carrure, ni même la musculature pour. Pourtant, je ne renonça pas à l'apprentissage.
    Malgré mes efforts, je due m'avouer vaincue. Après, plusieurs tentatives, après de nombreux efforts, je due pour la première fois m'incliner face à un sport. Cette nouvelle m'attrista, ce qui fit que je resta pendant plusieurs années sans rien faire, juste à déprimer. C'est lors d'une altercation avec un homme que je repris mon voyage. Celui-ci m'avait redonné l'envie de me battre, de continuer mon voyage. J'avais vraiment été bête d'abandonner aussi facilement à l'époque. Je ne comptais plus le faire !

    5 Mars 1412

    C'était l'heure du départ. Ma nouvelle destination n'était pas très loin, c'était même le pays d'à côté. J'avais vraiment hâte de le découvrir, car j'avais entendu de nombreuses choses dessus. Un pays de conquête, un pays qui avait connu un immense moment de gloire par le passé.

    7 Mars 1412

    On dit qu'il existe une liste de grand nom. Comme son nom l'indique, elle contient le nom de grandes figures historiques dont l'une d'elle a siégé à Rome : Jules César. Un grand conquérant, il est d'ailleurs l'homme qui apportera le latin en France.
    L'Italie … Un magnifique pays avec des structures impressionnantes et un paysage a coupé le souffle. Si je pouvais y retourner, je pense que je le ferais sans hésitation. Sur ses terres, j'appris ce qu'on appelle « Savate Genovese ». Il semblerait que c'était un sport d'origine française, mais qui fut fort apprécier par les italiens d'où cette forte pratique. Ce sport se rapprochait beaucoup de la boxe. Cette fois-ci, les muscles n'étaient pas qu'une condition nécessaire pour la victoire, il valait aussi de la souplesse et de la rapidité. Grâce à ma petite taille, il fut facile pour moi d'apprendre à me débrouiller dans cette discipline. Je compensais mon manque de force par la vitesse.

    Ses années furent plutôt paisibles et agréables. Je baignais dans une culture artistique importante avec un passé glorieux. L'Italie fut certainement mon pays préféré.

    5 Juillet 1512

    C'était la fin de mon séjour en Italie. Malgré cet amour pour la culture et la civilisation, je due continuer mon voyage. Pour la suite de mon voyage, j'aurais pu couper par la mer mais j'ai préféré rester sur terre.

    14 Juillet 1512

    Après quelques jours à cheval, j'arrivais enfin en Espagne. Pays qui se trouvait juste en-dessous de la France, par où j'avais passé pour y aller. C'était encore une fois, une nouvelle culture qui s'offrait à moi. La langue était quelque peu ressemblante à celle d'Italie, ce qui entraînait parfois certains confusions dans mes conversations avec les habitants.
    Même avec ce léger handicap, je pu trouver une personne qui accepta de m'enseigner ce qu'on appelle le « Grappling ». Actuellement, ce terme n'a plus la même signification qu'à l'époque. Ce qu'on appelait « Grappling », c'était une sorte de lutte. Je fus heureuse de pratiquer ce sport, car elle me permettait de revenir à mes bases. Ainsi, ce que j'avais oublié, à cause de ma mémoire et du temps, j'avais réussi à le retrouver au travers de cette pratique.

    7 Juin 1612

    Après ce retour aux sources, je repris mon voyage. Cette fois-ci, je partais vers le Nord. Je traversais un pays que j'avais déjà visité par le passé, la France. Après plusieurs jours de cheval, j'atteignis la cotte Nord et je pris le bateau pour atteindre ma nouvelle destination.

    17 Juin 1612

    Un pays connu principalement pour sa monarchie, l'Angleterre. C'était un grand pays, qui se retrouvait entouré par la mer. J'étais toujours impressionnée par ce genre de découverte ou plutôt, d'apprentissage. Lors de ma visite dans ce pays, je pu rencontrer un maître d'arme qui accepta de m'enseigner l'« Escrime médiévale ». Jusqu'ici, j'avais rarement eu l’occasion de manipuler des armes, à part en Corée. Ce fut une découverte d'un tout autre style, mais qui était l'extension de ses sports de combat où on préconisait plutôt le corps à la place de l'arme.

    21 Décembre 1712

    Mon voyage n'était pas encore fini. Après l'Angleterre, je retourna en France pour ensuite continuer à cheval vers l'Est. Après ma traversée du Nord de la France et de la Belgique, je pus atteindre l'Allemagne. Un pays dont l'apprentissage de la langue n'allait pas être simple.

    28 Décembre 1712

    Cette fois-ci, je n'était pas venue pour apprendre un nouveau sport de combat auprès d'un professeur. Bien au contraire. Après avoir apprit à parler comme il faut l'allemand, je me lança dans la lecture de plusieurs livres qu'on appelait « Fechtbücher ». Ses livres étaient des manuels sur la lutte et parfois sur l'escrime, deux sports que j'avais parfaitement appris. Grâce à ses manuels, je pus approfondir mes connaissances. J'en profita aussi pour entretenir  mon corps au travers d'exercice, mais aussi de quelques combats. Je me fis assez rapidement un nom en Allemagne en tant que combattante, même si au début, ce n'était pas ce que je désirais.

    10 Avril 1812

    Après ce siècle sympathique en Allemagne, je repris la mer pour traverser l'Océan Atlantique. Au bout de cette océan, un nouveau pays m'attendait. Découverte assez récente, puisqu'elle datait seulement de quatre cents ans, les Etats-Unis.

    30 Avril 1812

    Pays avec une culture assez ressemblante à celle de l'Angleterre, l'intégration fut plus simple que pour tous les autres pays. Lors de ce siècle là-bas, j'appris à développer les Arts-Martiaux que j'avais appris en Russie, mais je me confronta aussi à ce qui semblait être des Arts-Martiaux artistiques. Un concept plutôt intéressant et amusant à la fois.
    Dans le même courant de siècle, une poste internationale naquit. Par le biais de lettres, je pris quelques nouvelles de mon amie chimère qui était restée au Japon. Je fus heureuse d'avoir de ses nouvelles et elle, elle était heureuse d'en avoir de moi. Je lui raconta mes voyages, ce que j'avais appris et ce que je faisais aux États-Unis.

    31 Octobre 1912

    Cela faisait plus d'un mois que je n'avais plus reçu de lettre de la part de mon amie chimère. Cela devait quelque peu inquiétant, surtout que dans sa dernière lettre avait été quelque peu … Étrange ? Rapidement, je décida de rentrer au Japon pour voir si quelque chose lui était arrivé. Jusque là, je n'avais pas encore imaginé ce qui s'était passé.

    2 Novembre 1912

    J'étais enfin de retour au Japon. Beaucoup de chose ont changé depuis mon départ. Sans même m'attarder sur les détails, je m’empressai d'aller à l'appartement qui m'avait été prêté lors de mon arrivée. La porte était fermée. Je toqua. La personne qui vint m'ouvrir, elle m'était inconnue. Sans lui demander son avis, je l'écarta du passage pour entrer dans l'appartement et je me dépêcha d'aller dans la chambre de mon amie. Lorsque j'ouvris la porte … Tout avait changé … Ses affaires n'étaient plus là. Du coup, je me mis à faire le tour de l'appartement, cherchant sa trace mais il n'y avait plus rien. C'était comme si elle avait été effacé.
    Je n'appris que bien plus tard qu'elle était tombée en poussière à cause de son âge important. La réalité était frappante. Je n'étais pas immortelle. Au lieu de repartir en voyage, je décida de m'installer à Tokyo pour m'amuser. Après tout, j'étais là pour ça.

    Le problème, c'est que je ne savais pas comment m'amuser. Voyager, c'était un amusement en soi. Je devais m'occuper, trouver quelque chose à faire. Je me mis à la recherche d'un emploi. Parmi les choix qui se proposaient à moi, je voulais quelque chose qui me permette de me défouler, qui mette en valeur mes talents, ce que je savais.
    Au début, je travaillais en tant que Mange-Mort. Un métier peu intéressant … Les méchants, on ne les tapait pas vraiment puisqu'ils n'était pas si méchant que ça et c'est à peine si on les trouvait. Du coup, je resta seulement quelque mois. Par la suite, je tenta de travailler dans un restaurant en tant que serveur mais cela ne dura pas longtemps. En vrai, j'ai enchaîné plusieurs métiers sans jamais rien trouver.

    28 Avril 2017

    Depuis cette date, j'ai réussi à trouver un boulot qui m'intéresse. J'ai fais la connaissance d'un homme du nom de Kyoshi. Je ne le connaissais pas du tout, mais il recherchait des personnes pour travailler en tant garde du corps pour un bar. De part ma race de chimère, j'étais plutôt apte à accomplir ce rôle et en plus de ça, j'avais des connaissances multiples en sport de combat. Après, un entretien avec Eden, je pu commencer à travailler. Depuis, je travaille toujours là-bas, je n'ai pas encore trouvé de raison pour quitter ce boulot.


    derrière l'écran
    PRÉNOM : Mélanie
    AGE : 21 ans
    COMMENT T'AS TROUVE LE FORUM ? Est-ce qu'on se pose encore la question ?
    Le smiley que tu préfères ici ?
    Tes mangas préférés ? J'en ai marre de la promettre donc la voilà mon animelist


    ©️️joshua rokuro pour peek a boo!
    [/right]
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 29 Féminin
    × Age post-mortem : 254
    × Avatar : Zelda
    × Pouvoir : Ficelles de squelette
    × Appartement : Jolly Jumper
    × Métier : Antiquaire et apothicaire.
    × Péripéties vécues : 817
    × Øssements443
    × Age IRL : 20 Masculin
    × Inscription : 28/04/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : la salamandre
    × DCs : Cassian / Brendan

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    48/100  (48/100)
    29Féminin254ZeldaFicelles de squeletteJolly JumperAntiquaire et apothicaire.81744320Masculin28/04/2017complètela salamandreCassian / Brendan
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1786-leandre-delacour-house-of-cardshttp://carnetspectral.pab
    29Féminin254ZeldaFicelles de squeletteJolly JumperAntiquaire et apothicaire.81744320Masculin28/04/2017complètela salamandreCassian / Brendan
    nécromancien
    Terminé
    #2 le 14.10.17 20:20
    J'aime particulièrement ce choix d'avatar
    ... Mais je n'aurais jamais deviné que tu allais associer cet âge.

    Tu joues avec les limites (mais ça passe tkt, j'le note juste)

    @La Faucheuse a écrit:N.B : Cela restera toujours le record : autrement dit, la limite d'âge pour créer un personnage est de moins de 13 siècles

    Bon courage pour le reste de ta fiche, ma grande !
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 24 Masculin
    × Age post-mortem : 28
    × Avatar : Callum by Apriorii
    × Appartement : Bozo
    × Métier : Homme de main de Eden, prostitué de luxe pour le compte de Kyoshi
    × Péripéties vécues : 226
    × Øssements439
    × Age IRL : 21 Féminin
    × Inscription : 27/09/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : la puce

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    21/100  (21/100)
    24Masculin28Callum by AprioriiBozoHomme de main de Eden, prostitué de luxe pour le compte de Kyoshi22643921Féminin27/09/2017complètela puce
    avatar
    vampire
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2410-cyrus-kennedy-yolo-en-courshttp://www.peekaboo-rpg.com/t2415-cyrus-kennedyhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2416-cyrus-kennedy-call-me
    24Masculin28Callum by AprioriiBozoHomme de main de Eden, prostitué de luxe pour le compte de Kyoshi22643921Féminin27/09/2017complètela puce
    vampire
    Terminé
    #3 le 14.10.17 20:35
    Bon courage avec ce nouveau personnage
    × Evolution :
    × Image : take me away × Age de la mort : 19 Masculin
    × Age post-mortem : 69
    × Avatar : KAITO - VOCALOID
    × Pouvoir : Hoshi (星)
    × Appartement : Brossard
    × Métier : Fleuriste / Serveur / Magicien
    × Péripéties vécues : 517
    × Øssements771
    × Age IRL : 21 Masculin
    × Inscription : 25/06/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le cachalot
    × DCs : Nope.

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    12/100  (12/100)
    take me away19Masculin69KAITO - VOCALOIDHoshi (星)BrossardFleuriste / Serveur / Magicien51777121Masculin25/06/2017complètele cachalotNope.
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2431-hoshiko-ito-my-dear-broken-boyhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2433-hoshiko-ito-shine-a-lighthttp://www.peekaboo-rpg.com/t2040-hoshiko-ito-telephone
    take me away19Masculin69KAITO - VOCALOIDHoshi (星)BrossardFleuriste / Serveur / Magicien51777121Masculin25/06/2017complètele cachalotNope.
    nécromancien
    Terminé
    #4 le 14.10.17 21:24

    Afficher toute la signature


    Mais il faut pas que tu désespères, perds pas espoir : "promis juré qu’on la vivra notre putain de belle histoire". Ce sera plus des mensonges, quelque chose de grand, qui sauve la vie qui trompe la mort qui déglingue enfin le blizzard. ▵ Joy
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 12 Masculin
    × Age post-mortem : 20
    × Avatar : yukine (noragami)
    × Pouvoir : télékinésie.
    × Appartement : Pucca
    × Métier : vendeur de potions truquées.
    × Péripéties vécues : 3057
    × Øssements591
    × Age IRL : 17 Neutre/Sans genre
    × Inscription : 14/01/2017
    × Présence : réduite
    × Surnom : la papaye
    × DCs : (laughs in ukrainian)

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    17/100  (17/100)
    12Masculin20yukine (noragami)télékinésie.Puccavendeur de potions truquées.305759117Neutre/Sans genre14/01/2017réduitela papaye(laughs in ukrainian)
    avatar
    (despite everything, it's still y o u)
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1289-mikhail-chernenkohttp://www.peekaboo-rpg.com/t2499-je-suis-tombe-par-terre-c-est-la-faute-a-voltaire-mikhail
    12Masculin20yukine (noragami)télékinésie.Puccavendeur de potions truquées.305759117Neutre/Sans genre14/01/2017réduitela papaye(laughs in ukrainian)
    (despite everything, it's still y o u)
    Terminé
    #5 le 14.10.17 21:29
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 20 Féminin
    × Age post-mortem : 1277
    × Avatar : Marinette Dupain Cheng - Miraculous ladybug
    × Croisée avec : Main Coon - Renard Noir - Loup Gris
    × Appartement : Michalak
    × Métier : Garde du corps
    × Péripéties vécues : 25
    × Øssements142
    × Age IRL : 21 Féminin
    × Inscription : 14/10/2017
    × Présence : réduite
    × DCs : Hyun-Su - Orpheus - Newt

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    35/100  (35/100)
    20Féminin1277Marinette Dupain Cheng - Miraculous ladybugMain Coon - Renard Noir - Loup GrisMichalakGarde du corps2514221Féminin14/10/2017réduiteHyun-Su - Orpheus - Newt
    avatar
    chimère
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2481-shu-wang-une-fleur-sauvagehttp://www.peekaboo-rpg.com/t2509-shu-carnet-de-relation#68331
    20Féminin1277Marinette Dupain Cheng - Miraculous ladybugMain Coon - Renard Noir - Loup GrisMichalakGarde du corps2514221Féminin14/10/2017réduiteHyun-Su - Orpheus - Newt
    chimère
    Terminé
    #6 le 22.10.17 12:33
    Merci beaucoup pour vos messages ♥️

    J'annonce que j'ai terminé ma fiche !
    Afficher toute la signature


    Miaw

    Voici venu le temps des miaulements et des hurlements ♪

    Sparky
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 19 Masculin
    × Age post-mortem : 27
    × Avatar : Keith (Voltron)
    × Pouvoir : visions
    × Logement : Maison d'Ael
    × Métier : Petits boulots et sbire de Teodora
    × Péripéties vécues : 6590
    × Øssements1187
    × Age IRL : 20 Autre
    × Inscription : 11/02/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le sans-surnom
    × DCs : Léandre / Brendan

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    68/100  (68/100)
    19Masculin27Keith (Voltron)visionsMaison d'AelPetits boulots et sbire de Teodora6590118720Autre11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan
    avatar
    FLOODSHOOTER
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1434-cassian-snowflakes-shit-of-paperhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2110-cassian-how-can-emptiness-be-so-heavy
    19Masculin27Keith (Voltron)visionsMaison d'AelPetits boulots et sbire de Teodora6590118720Autre11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan
    ★ FLOODSHOOTER ★
    Terminé
    #7 le 22.10.17 16:00
    Je viens lire ! Ptn ça va être long ^^

    Identité « vieux islandais » , « vieux russe » , « vieux turc » , « vieux chinois » ; ouais c'est une vieille quoi Par contre, c'est étonnant qu'elle connaisse rien du vieil anglais ou du chinois moderne mais après pourquoi pas, je ne suis pas contre

    Bon par contre, elle est tellement vieille que la calculette de mort marche plus Mais c'est pas grave, j'ai bien trouvé 20 ans et 1277 ans

    Okay, on passe à la suite superhero
    Physique Des moqueries alors qu'elle fait quand même 1m60 ? Bon d'accord mais c'est juste un peu en-dessous de la moyenne, ils sont cons, ma parole ^^

    Et je partage à 100% le fait de ne pas porter de pantoufles. Elle a tout compris cette petite dame

    Je t'avoue avoir eu un gros doute sur le nombre d'injections mais oui, c'est bien trois et pas au-delà ^^ Donc ça fonctionne et ça la rend pétée en plus
    Après, à la manière d'un nécromancien, elle a ses limites donc ça va, je pense Et ça match avec ses injections donc que demander de plus ?
    précisions Elle peut devenir pote avec Brendan si elle a autant peur du noir qu'elle aime la musculation
    Et les peluches Je l'enverrai bien chez Pucca
    caractère Okay le témoin 5 est grave sexiste ; il m'agace ^^

    Bon sinon, dans l'ensemble, je trouve que c'est assez redondant sur les traits. Enfin ce n'est pas une remarque négative puisqu'on va au principal et on dégage bien quel type de personnage elle est.
    J'aime pas tellement écrire le caractère sous forme de témoignages mais le lire, je trouve ça vachement intéressant En fait, c'est cool puisqu'on a la fois des visions mélioratives de Shu comme des péjoratives et dedans, ça ne dégage pas des traits forcément connotés avec le ton !

    Bref, je suis ok pour tout dans le caractère !
    histoire Alors euh, c'est absolument affreux mais tellement vrai, hélas.

    Tu as très bien respecté le contexte historique et culturel, du coup. On parle bien, à cette époque de femme en tant que « marchandise » (génial ), « objet sexuel » et ça fonctionne aussi bien avec la beauté qui est un critère pour faire monter le prix. Bref, c'est gai tout ça et je passe rapidement
    En plus de ça, on ne pense pas que les personnes étaient illettrées à cette époque mais toi, oui, alors je t'applaudis

    J'ai un petit problème par contre mais qui n'est que mineur en somme ;
    Concernant Tian — qui est marié — tu dis qu'il vit toujours dans la maison familiale. Mais c'est un peu contradictoire car il devrait être ailleurs, non ? Ou alors peut-être que sa femme est justement dans leur maison familiale mais elle n'est pas mentionnée, hélas. Si tu pouvais ajouter le fait qu'elle habite dans la maison familiale aussi (pour pas jarter Tian obvi)
    C'est un détail donc je te l'impose pas forcément mais c'est pour plus de clarté

    Concernant les injections qui passent par voie orale, je suis d'accord puisqu'effectivement, il n'y avait pas de seringue à l'époque Après, tu aurais pu les injecter bien plus tard Mais on va pas te faire modif toute ta fiche. Je le signale juste à l'admin qui prendra en charge ta fiche pour qu'il laisse passer ça mais pour moi, ça fonctionne

    Pour les voyages :
    Attention aux luttes. La lutte bretonne (gouren) a été importé par les Bretons au 4ème siècle mais on en parle pas plus par la suite. Ca devait être assez rare Mais bon, je l'accepte.
    En fait, tu joues avec les limites, toi ^^ Le glima, c'est viking donc des pays nordiques. Certes, l'Islande est considérée comme nordique mais elle a été colonisée, d'après ce que j'ai pu voir, vers le début des années 900 Bon encore une fois, j'accepte mais c'est très limite ce qui fait que j'ai toujours des doutes quant à l'authenticité.

    Bon par contre, pour tous les ports qui suivent, j'ai envie de te frapper car j'ai galéré ^^
    En plus, j'aime pas chercher des trucs en rapport avec le sport donc t'abuses de fou

    Concernant la lecture des Fechtbücher, c'est « possible » mais on est toujours limite. La normalisation de la langue allemande n'a pas encore eu lieu à cette époque et n'intervient que quelques années plus tard dans le même siècle. Après, s'il y a normalisation, c'est qu'il commençait à avoir une tendance à parler un allemand commun donc je suppose que le livre a été écrit il y a peu de temps avant qu'elle ne le lise en 1712. Donc, on va faire comme si elle ne s'était pas mise à lire des fechtbücher datant de 1320 alors qu'elle ne comprend pas ce vieil allemand

    Au fait, techniquement, le Japon est aussi une île donc c'est pas la première péninsule qu'elle visite mais d'accord j'ai saisi l'idée

    Par contre, je trouve ça intéressant que sa haine pour les hommes se tarit quand elle devient un par les potions et qu'elle comprend que c'est la société qui fonctionne ainsi. Après tout, des femmes étaient d'accord avec le fait qu'elles n'étaient que des instruments donc ce qu'on accuse aujourd'hui et qu'a vite compris Shu, c'est le système patriarcal. Après, y a ceux qui le promote, ouais
    Donc, je relève ça parce que c'est en cohérence avec son intelligence et adaptation rapide que t'as précisés plus haut dans le caractère

    Dernier détail pour lequel j'aimerai te féliciter ; c'est la relation avec le frère. Elle est fortement développée puis après très élidée au fur et à mesure. C'est à la fois en rapport avec le fait qu'elle commence à « oublier » je trouve. Mais c'est aussi une bonne base pour plus d'intrigue dans tes RPs

    Et maintenant je comprends pourquoi tu veux attendre Eden mais... Si tu lui as demandé au préalable, c'est pas nécessaire puisque ça fonctionne avec l'esprit de son organisation que je commence un peu à connaître.

    Bon écoute, j'ai beaucoup de problèmes à te valider et heureusement que je le fais pas Donc c'est cool qu'un admin passe après moi.
    Tout ce que tu as donné est correct mais ça touche beaucoup au contexte ; en partie dans les annexes. Ca serait des choses qu'on pourrait ajouter d'ailleurs.
    Mais ça, faut l'avis de Josh Donc... We'll see


    tu es prévalidée ! un admin arrive

    Pour l'admin :
    ▬ Faire passer les injections en traitement oral est possible parce que les seringues n'existaient pas à l'époque ?
    ▬ La poste japonaise a été créée dans les années 2000 mais celle du monde des morts est peut-être en avance sur son temps ?
    ▬ Accord d'Eden sur la fin ?
    Afficher toute la signature


    nothing hurts
    cause i'm nothing
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 18 Masculin
    × Age post-mortem : 193
    × Avatar : Greed/Lin Yao - FMA
    × Pouvoir : absolu /PAN/
    × Logement : (à venir, je suis sdf présentement)
    × Métier : Roi ♛
    × Péripéties vécues : 3639
    × Øssements1767
    × Age IRL : 21 Féminin
    × Inscription : 08/02/2014
    × Présence : complète
    × Surnom : le koala
    × DCs : Luap Jones

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    38/15  (38/15)
    18Masculin193Greed/Lin Yao - FMAabsolu /PAN/(à venir, je suis sdf présentement)Roi ♛3639176721Féminin08/02/2014complètele koalaLuap Jones
    avatar
    Monseigneur Jojo roi des lémures et dragon des archives
    http://peekaboo.web-rpg.com/t9-joshua-o-je-m-aime-quel-talent#14http://peekaboo.web-rpg.com/t68-j-suis-grave-open-liens-rps-de-joshua#page-body
    18Masculin193Greed/Lin Yao - FMAabsolu /PAN/(à venir, je suis sdf présentement)Roi ♛3639176721Féminin08/02/2014complètele koalaLuap Jones
    Monseigneur Jojo ♛ roi des lémures et dragon des archives
    Terminé
    #8 le 22.10.17 17:56
    Tu es validée ! Bon, du coup j'ai regardé en détails tout ça Cassian a bien fait son job et vérifié toutes les dates donc je rajoute pas grand chose sur ce qu'il a dit : en gros, ça flirte avec les limites mais ça passe
    Pour les injections sous forme de potions j'aurais bien voulu qu'on m'en parle avant pour que je puisse m'assurer que tout tenait la route et rajouter ça aux annexes tranquillement, mais comme ça se tient tel que tu l'as écrit je le ferais après ta validation !
    Pour la Poste si tu parles de l'UPU c'est bon du coup, le Japon y est entré en 1877 (Et du coup non la poste est pas en avance dans le monde des morts )
    Autrement pour Eden j'ai vu ça avec lui par SMS, il est ok

    Par contre en passant je suis obligée de rajouter un petit commentaire, mais la 1ère personne du singulier au passé-simple c'est en -ai, pas en -a (jor "je toquai", pas "je toqua"), parce que je l'ai vu à vraiment toutes les phrases dans ton histoire, donc fait vraiment attention dans tes rps par la suite si tu peux


    Félicitations, tu peux désormais aller rp !
    A son arrivée dans l'au-delà, ton personnage aura également été placé pendant une semaine dans un des appartements de l'agence Azazel :

    L'appartement Michalak
    En te rendant dans le sous-forum qui y correspond, tu trouveras un sujet de "flood privé" réservé pour la discussion avec tes colocataires, n'hésite pas à t'y présenter pour nouer de premiers liens sur le forum o/

    En parallèle, pense à aller recenser ton avatar dans le bottin pour ne pas qu'un futur nouveau te le pique, et à remplir les différents champs de ton profil ♥️.

    Tu pourras éventuellement aussi te créer un carnet spectral pour qu'on vienne te demander des liens et des rps, et surtout qu'on sache où tu en es dans ta vie sur le forum !

    Puisque ton personnage a déjà vécu plein de siècles dans l'au-delà, il a vraisemblablement déjà gagné quelques points d'amusement d'avance ! Je t'en donne 35 pour rester réalistes tout en te permettant de profiter du système de points. Si tu ne sais pas du tout de quoi je suis en train de parler, je t'invite à lire le sujet linké, les PA te seront probablement utiles dans le futur si tu souhaites faire évoluer ton perso !

    Enfin, même si on n'a pas envie d'y penser à peine validé, tu peux aussi passer faire un tour dans ce sujet afin de prévoir une éventuelle disparition de personnage en cas de reboot, de départ ou d'inactivité future

    Je pense que tu es assez submergée de liens pour le moment, je te laisse profiter du forum, étant donné que tu es officiellement une Chimère !
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires