ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son organisation

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Cinemont a posté un rp libre dans l'allée des cerisiers

    Alexiel Etsuko cherche plusieurs rps pour son personnage deux en un.

    Alexiel Etsuko a posté un rp libre dans l'appartement Kiss

    Urie Kaneki recherche divers vampires pour rp !

    Ao Ishidaru recherches plusieurs liens menant à des rps.

    Event du moment
    Calendrier de l'avent
    du 1er au 24 décembre

    Et dans le silence je nous perdais

    Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 24 Masculin
    × Age post-mortem : 28
    × Avatar : Callum by Apriorii
    × Appartement : Bozo
    × Métier : Homme de main de Eden, prostitué de luxe pour le compte de Kyoshi
    × Péripéties vécues : 226
    × Øssements443
    × Age IRL : 21 Féminin
    × Inscription : 27/09/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : la puce

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    21/100  (21/100)
    24Masculin28Callum by AprioriiBozoHomme de main de Eden, prostitué de luxe pour le compte de Kyoshi22644321Féminin27/09/2017complètela puce
    avatar
    vampire
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2410-cyrus-kennedy-yolo-en-courshttp://www.peekaboo-rpg.com/t2415-cyrus-kennedyhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2416-cyrus-kennedy-call-me
    24Masculin28Callum by AprioriiBozoHomme de main de Eden, prostitué de luxe pour le compte de Kyoshi22644321Féminin27/09/2017complètela puce
    vampire
    #31 le 26.10.17 14:37
    et dans le silence je nous perdais
    but i'm so fucking easy, easy to break
    Urie ✧ Cyrus

    « Vas y moque toi » je soupire sans nécessairement le prendre mal.

    Il me charrie souvent sur mon addiction avec les réseaux, mais il a bien le droit de le faire. Ça n’a rien de personnel, tout le monde sait à quel point je ne peux pas me séparer de mon téléphone et de capturer chaque petite chose de mon existence pour poster. C’est ridicule, c’est inutile … ouais, je sais. Beaucoup le disent, mais c’est quelque chose de vital pour moi. J’en ai à peu près autant besoin que le sang des humains.

    En attendant, ça ferait une anecdote à raconter si je ressortais de là où il veut me mener avec des ecchymoses sur les joues. Je sais que je vais finir dans un sale état, je n’ai pas l’entrainement nécessaire. Je vais être ridicule, mais je m’en moque. Depuis quand est-ce que je préoccupe de ce que vont penser les autres ?

    Toujours assis dans la baignoire alors qu’il prend soin de se laver juste devant moi, il commence à énumérer toutes les raisons qui font que je ne tirerai pas mon coup ce soir. Franchement, il a bien raison de s’excuser, parce que c’est entièrement sa faute si j’ai fini dans cet état et que j’ai déballé tout ce que je l’avais dans le crâne. Et en prime, je vais repartir les couilles pleines, si ce n’est pas le désastre le plus total, je ne sais pas ce que ça peut être.

    « T’es clairement pas cool … Putain t’as vu la chambre qu’on a en plus ? Ose me dire que ça ne t’a pas donné des idées ! En plus tu l’as payé bordel, tu devrais en profiter. »

    J’abuse clairement, je titille toujours et je suis en boucle quand je veux quelque chose. Je sais garder mes distances, parfois, mais je pousse le bouchon jusqu’à son maximum avant de capituler si ça ne fonctionne pas. Je râle donc pendant qu’il s’occupe de me shampooiner. De toute façon, s’il ne le fait pas, je ne vais pas le faire, et ce n’est pas pour bouder. C’est simplement que je vais glisser si je me lève, et je préfère donc rester assis. Bon … je peux me laver les cheveux tout seul sans aucun problème, mais puisqu’il a commencé, je ne vais pas l’empêcher de terminer.

    « Ah non mais le chantage ça marche pas avec moi, mon gars ! »

    Ma réplique est suivie de quelques autres mots incompréhensibles. Je ne sais même pas ce que j’ai voulu ajouter d’ailleurs, et je me mets à rire tout seul. Je crois que j’ai déjà fait quelques live en étant bourré, ça devait être ridicule. On va éviter de recommencer, en tout cas.

    En attendant, je l’ai laissé faire sans chercher plus pendant qu’il terminait de me laver. Je ne me déclare pas vaincu, mais il me faut un champ où je puisse avoir plus d’action … Le lit par exemple, et je sais qu’on va y finir. Autre mettre au point une technique. Même si l’on ne fait pas grand-chose, j’ai vraiment besoin d’un truc.

    Il ajoute une confession mais ne me laisse pas le temps d’en placer une. Je n’ai pas oublié ce qu’il a dit, et j’attends d’être en dehors de la baignoire, dans ses bras et toujours dans la serviette, pour essayer de dire quelque chose.

    « Ouais, dans tous les cas il faut un échappatoire. Personne n’a envie de se laisser bouffer par ses pensées. Mais si tu comprends, respecte au moins l'échappatoire que je choisis. J'veux dire, tu dois bien te douter que c'est le milieu dans lequel j'obtiendrai au mieux ce dont j'ai besoin. »

    Ce n’est que pure vérité. Sinon, on finit dépressif, on s’enferme là-dedans et c’est fini. C’est pire à mon avis lorsqu’on est mort. Donc, pour l’éviter, il faut bouger. Il faut expérimenter tous les dangers, qu’ils soient bons ou mauvais. Il faut faire des rencontres, il faut se tromper, recommencer. Je serai toujours à temps de démissionner si j’en ai marre de bosser pour Kyoshi. Je ne suis obligé de rien, ce sont mes propres choix.

    Ils ne conviennent pas à tout le monde, et peuvent en choquer certains, mais je m’en moque. C’est ce qui me plait. Je sais donner du plaisir aux gens en un seul mouvement de bassin, je ne vais pas me priver de me faire de l’argent en donnant si peu. Et je sais que je vais tomber sur des connards, sur des petits prétentieux qui penseront valoir plus moi. Ils se défouleront sur moi, j’en ressortirai sans doute avec quelques boiteries, et je vais très certainement devoir faire des choses qui ne me plaisent pas. Mais il n’y a pas un seul boulot où l’on a qu’une partie positive. Il y a forcément des choses qui nous rebutent.

    Urie m’a finalement mis dans le lit, et j’ai récupéré mon téléphone sur la table de chevet. Je regarde rapidement mon fil d’actualité sans y comprendre quelque chose. J’ai envie de sexe, ça doit crever les yeux à la façon dont je me tortille sous les draps. Et je n’ai toujours pas dit mon dernier mot. Je ne compte pas dormir en étant frustré.

    « Bon tu viens » je râle alors en laissant tomber mon téléphone sur la petite table.
    ©️ nightgaunt
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 20 Masculin
    × Age post-mortem : 20
    × Avatar : Kuki Urie - Tokyo Ghoul:re / Levi Ackerman SnK de Babushka Hi-Hi
    × Pouvoir : Jurer comme un charretier
    × Croisée avec : Ta mère
    × Logement : ici
    × Métier : Second du roi des vampires
    × Péripéties vécues : 1075
    × Øssements3511
    × Age IRL : 24 Féminin
    × Inscription : 30/04/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le scolopendre
    × DCs : Alexiel Etsuko

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    20Masculin20Kuki Urie - Tokyo Ghoul:re / Levi Ackerman SnK de Babushka Hi-HiJurer comme un charretierTa mèreiciSecond du roi des vampires1075351124Féminin30/04/2017complètele scolopendreAlexiel Etsuko
    avatar
    ●Prince of Vampires●
    Clopeur Nocturne

    http://www.peekaboo-rpg.com/t1802-urie-kanekihttp://carnetspectral.pab
    20Masculin20Kuki Urie - Tokyo Ghoul:re / Levi Ackerman SnK de Babushka Hi-HiJurer comme un charretierTa mèreiciSecond du roi des vampires1075351124Féminin30/04/2017complètele scolopendreAlexiel Etsuko
    ●Prince of Vampires●Clopeur Nocturne
    #32 le 27.10.17 19:24

    CRÈVE CRÈVE CRÈVE CRÈVE CRÈVE CRÈVE CRÈVE CRÈVE CRÈVE CRÈVE CRÈVE CRÈVE CRÈVE CRÈVE CRÈVE CRÈVE CRÈVE CRÈVE CRÈVE CRÈVE CRÈVE CRÈVE CRÈVE CRÈVE CRÈVE CRÈVE CRÈVE CRÈVE CRÈVE CRÈVE

    Dans le silence je nous perdais

    - Un faux-calme, t'aurais du t'en douter -


    " 'Tain t'en as jamais assez… T'as d'jà pas assez profité de la soirée comme ça? Mec, j't'ai fait faire des montagnes russes là " émotionnelles " tTen as assez comme ça pour la soirée, crois-moi, plus et c'est du sang que tu vomis. "

    Ouais je l'ai payé cette piaule, je pige vachement mieux cet air entendu qu'avait le type au bar quand il m'a filé les clefs. J'ai vraiment la gueule d'un type que fait dans le SM et autres trucs trash?.. Ok ok, je vais pas renier quelques trucs que j'ai pu faire mais merde, tu vas pas m'dire que c'est le costard cravate qui m'a grillé.

    Je continue de m'occuper du roux jusqu'à ce qu'il termine dans le lit, ayant peut-être vaguement espéré qu'il ne fasse aucun retour sur ce que je viens de lui dire.

    " J'comprends Cy', et c'est pas tant que je ne respecte pas ça, juste que je te demande de faire gaffe à toi. " d'autant plus maintenant que je t'ai vu dans cet état - que j'ai provoqué, je sais. J'te dis que j'm'en veux c'est bon, lâche-moi. - " Tant qu'la pire chose que tu risques ça n'est que la déchirure anale, moi j'ai rien à dire. " ouais, elle est gratuite celle-ci, c'est cadeau. Tout en légèreté, je sais.

    J'ai fait le trajet salle de bain - chambre en te portant à la manière d'une princesse et t'ai installé dans le lit après avoir défait ce dernier. T'y posant puis te recouvrant avec. Vu le prix que j'ai payé j'espère au moins que le matelas est confortable sérieusement.

    Retournant à la salle de bain je récupère ce qui est propre - nos boxers et chaussettes, termine de rincer la douche pour être certain de ne laisser aucune trace de ton passage et je t'entends déjà râler dans l'autre pièce. Mes yeux roulent.

    " Deux secondes, et tu f'rais mieux de pioncer! "

    Des mots vains, j'commence à te connaître et je sais qu'il n'y a pas plus buté que toi lorsque t'as une idée derrière la tête. Un dernier truc à faire, j'ai augmenté la température du sèche-serviettes pour avoir l'espoir que demain tout soit sec et je reviens enfin dans la chambre habillé de mon boxer - j'vais pas me balader à poil tu risques de me dire que je fais de la provoc' -.

    Je ne sais vraiment pas comment je vais pouvoir pioncer ici… y'a une légère odeur de ton contenu stomacale, des basses incessantes, entêtantes et j'ai besoin de cloper. Sauf que dans ton état j'me demande si ça va pas te refoutre la gerbe plus qu'autre chose… Tant pis, je tente, sérieusement pour que je me foute dans un état pareil faut vraiment que j'ai les nerfs en pelote et c'est pas souvent que ça m'arrive.

    " J'en fume une, j'aère un peu, j'viens après. "

    Je me dirige vers la chaise où j'ai placé ma veste, fouille dans la poche et attrape mon paquet de cigarettes, le zippo. Je cherche un cendrier, en vain et vais jusqu'à la fenêtre pour l'ouvrir et m'asseoir à son rebord le temps de m'en griller une.

    Je tire de façon incendiaire, mes lèvres pinçant un peu trop le filtre, je laisse la fumée emplir mes poumons puis je souffle avec lenteur, formant quelques volutes et autres arabesques qui disparaissent le temps d'un rien. Je suis accro à la nicotine, un autre de mes vices, mais ça tu le sais déjà.

    J'appuie mon coude sur la rambarde et enfonce ma joue contre la paume de ma main pour observer en ta direction. Il n'y a que ces petites lumières tamisées autour du lit, j'ai éteint la principale pour que tu essaies de dormir. Je devine ta silhouette sur le lit ainsi que tes mouvements nerveux. J'vais essayer de rester éloigné un peu, ouais clairement, j'ai peur que tu me dégueules dessus en pleine action.

    " Dis-moi plutôt… " on n'a jamais vraiment parlé toi et moi " à part le cul et fumé, tu fais quoi d'puis que tu es dans ce monde toi? Et depuis quand t'y es exactement? "

    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 24 Masculin
    × Age post-mortem : 28
    × Avatar : Callum by Apriorii
    × Appartement : Bozo
    × Métier : Homme de main de Eden, prostitué de luxe pour le compte de Kyoshi
    × Péripéties vécues : 226
    × Øssements443
    × Age IRL : 21 Féminin
    × Inscription : 27/09/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : la puce

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    21/100  (21/100)
    24Masculin28Callum by AprioriiBozoHomme de main de Eden, prostitué de luxe pour le compte de Kyoshi22644321Féminin27/09/2017complètela puce
    avatar
    vampire
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2410-cyrus-kennedy-yolo-en-courshttp://www.peekaboo-rpg.com/t2415-cyrus-kennedyhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2416-cyrus-kennedy-call-me
    24Masculin28Callum by AprioriiBozoHomme de main de Eden, prostitué de luxe pour le compte de Kyoshi22644321Féminin27/09/2017complètela puce
    vampire
    #33 le 04.11.17 12:02
    et dans le silence je nous perdais
    but i'm so fucking easy, easy to break
    Urie ✧ Cyrus

    Non, Urie, je n’en ai jamais assez. Plus le temps passe, et plus j’en veux. Il peut me dire, lui, à quel moment j’ai profité de ma soirée ? J’étais venu pour prendre du plaisir, et je me suis fait hurler dessus, j’ai vomi, et je me retrouve avec un mal de crâne d’enfer. Franchement, il faudra m’expliquer où est le profit dans tout ça. Je tire la tronche, quelques secondes, pas plus. J’ai des idées en tête, et il n’a pas pris cette chambre uniquement pour que j’y dorme parce qu’il a décidé que j’en avais assez eu pour cette nuit. J’ai l’éternité pour me reposer et me remettre sur pied.

    « Honnêtement, tu vois un autre danger que ça ? »

    Je ne suis pas certain d’avoir envie de connaître la réponse. Je vais subir forcément pire qu’un coup de rein trop fort ou des menottes trop serrées. Je vais devoir m’adapter à ce que les gens veulent de moi, je vais sans doute devoir coucher avec des femmes … Il y a certains points qui me rebutent, et j’ai déjà mis Eden sur le coup. Je choisi mes clients parmi ceux qui veulent de moi. Hors de question que je me retrouve avec une femme, ou avec des quadragénaires qui sont morts à un âge avancé. Non merci, je veux une apparence jeune, fraiche, et à croquer.

    Je râle, oui, et je souris lorsqu’il me répond. J’aurais dû me douter qu’il ne resterait pas nu comme un ver, mais son boxer le moule à la perfection. Franchement, c’est encore plus de la provocation, ça. Allongé en boule sous les draps, je ne m’empêche pas de le regarder avec un air entendu. Il n’y échappera pas, sincèrement.

    Il est posé près de la fenêtre, exactement comme on le fait lorsque l’on se retrouve. Les mêmes mimiques, la même pose. Je me doute qu’il a besoin de fumer, et pour une fois, je n’ai pas spécialement envie de le rejoindre. Je n’ai pas envie de fumer, ce qui est rare, mais je ne suis clairement pas en état pour ça. Même si ça ne va pas dans mon estomac, l’odeur trop forte risquerait de me faire chuter à nouveau. Et j’ai besoin de me concentrer si je veux obtenir gain de cause.

    Resté allongé me repose, j’ai moins mal à la tête, ça ne tourne presque plus. Je me sens bien, dans ces draps frais qui se réchauffent à mon contact. J’y pense, mais c’est la première fois que je vais réellement dormir avec lui. D’habitude, on rentre chez nous avant de pioncer. Pas cette fois. Il est tard, en même temps, et je ne suis pas certain de pouvoir aller jusqu’à mon appartement dans mon état. Dans tous les cas, vu le cirque qu’il a fait, il a intérêt à pouvoir se faire pardonner.

    « J’suis là depuis quatre ans. Court, long, j’sais pas, ça dépend à qui je parle. J’suis pas vraiment pressé de tomber en poussière si tu veux tout savoir. Et sérieux, tu m’as vu, qu’est-ce que tu penses que je fous de mes journées ? Des conneries. Des gages stupides, ce genre de trucs, pour faire passer le temps en s’amuser. Mais y a rien de mieux que le cul. »

    Je me garde bien de parler de la place que je vais bientôt occuper auprès de Eden. Homme de main, garde du corps, je ne sais même pas ce que je vais vraiment faire, en vérité. Je vais l’aider dans ses tâches, et je sais que ça ne va pas être tout rose. Et vu la relation entre Urie et Eden, vu comment Urie pète un plomb à ce sujet, je pense qu’il faut que je me tienne à carreau là dessus. Mieux vaut rester discret.

    « Et toi alors ? Ta seule ambition c’est de faire régner la loi ? Je suis sûr qu’il y a autre chose. »

    Aucun sous-entendu dans ma question. Une simple politesse, et parce que ça m’intéresse aussi. Ce n’est pas qu’un partenaire sexuel, c’est un ami, comme il me l’a répété plusieurs fois ce soir. Autant que l’on commence à creuser un peu, à savoir qui est vraiment l’autre et ce qu’il aime dans la vie … enfin, dans la mort. Les non-dits, ça mène toujours à des situations de merde, comme ce soir.

    « Tu me dois une faveur pour ton carnage. »

    Je suis sérieux, plus que sérieux même. Je le regarde droit dans les yeux, un air impassible sur le visage. Je ne compte pas dormir ou lui foutre la paix avant de recevoir ce pour quoi j’étais venu à la base. Pas pour une dispute, ni pour un mal de crâne. Mais pour une orgie digne de ce nom.
    ©️ nightgaunt
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 20 Masculin
    × Age post-mortem : 20
    × Avatar : Kuki Urie - Tokyo Ghoul:re / Levi Ackerman SnK de Babushka Hi-Hi
    × Pouvoir : Jurer comme un charretier
    × Croisée avec : Ta mère
    × Logement : ici
    × Métier : Second du roi des vampires
    × Péripéties vécues : 1075
    × Øssements3511
    × Age IRL : 24 Féminin
    × Inscription : 30/04/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le scolopendre
    × DCs : Alexiel Etsuko

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    20Masculin20Kuki Urie - Tokyo Ghoul:re / Levi Ackerman SnK de Babushka Hi-HiJurer comme un charretierTa mèreiciSecond du roi des vampires1075351124Féminin30/04/2017complètele scolopendreAlexiel Etsuko
    avatar
    ●Prince of Vampires●
    Clopeur Nocturne

    http://www.peekaboo-rpg.com/t1802-urie-kanekihttp://carnetspectral.pab
    20Masculin20Kuki Urie - Tokyo Ghoul:re / Levi Ackerman SnK de Babushka Hi-HiJurer comme un charretierTa mèreiciSecond du roi des vampires1075351124Féminin30/04/2017complètele scolopendreAlexiel Etsuko
    ●Prince of Vampires●Clopeur Nocturne
    #34 le 06.11.17 20:43

    •••

    Dans le silence je nous perdais

    - Un faux-calme, t'aurais du t'en douter -


    On va dire qu’aujourd’hui comme tout est parti en couilles autant continuer jusqu’au bout hein… Disons que c’est le bonus du paquet de lessive qui vient de t’exploser à la gueule en t’enfumant les poumons, te faisant tousser jusqu’à cracher du sang puis éternuer jusqu’à ce que ta cervelle recouvre l’intégralité du sol et du mur face auquel t’étais. Alors reste allonger, le temps que ça passe et laisse-moi cloper tranquillement, moi aussi l’air de rien je me refous les idées en place, j’recale les choses telles qu’elles devaient l’être à la base. Segmentées, compartimentées, cadrées. Nickel. Où est-ce que ça a chier? J’en sais rien…

    Par contre te citer bien des façons dont cela pourrait mal tourner, ça je peux le faire. Je peux t’en faire une liste longue comme le bras tant j’ai d’idées. Tant on m’en a filé d’ailleurs. Tu sais c’est quoi l’pire quand tu peux pas mourir? C’est que tu ne peux pas mourir justement. Crois-moi qu'ça fait un mal de chien. J’l’ai testé de mon vivant, non pas d’être éternel, pour preuve j’ai atterri ici mais on m’a préserver pendant cinq jours en me faisant les pires atrocités. Des ongles arrachés en passant par les extrémités, puis les membres et… Non, crois-moi Cyrus. Les dingues y’en a partout et surtout ici. Tu m’étonnes qu’ils aient abolie la peine de mort, sûr qu’ils se sont mis d’accords sur le fait que ça servait à rien d’envoyer des types dans un monde où ils pourraient encore vivre huit siècles et se la couler douce ou perpétuer leurs activités de leur vivant.

    Et je divague, vague. Mais ça tu ne le sais pas, bizarrement j’suis d’venu bien silencieux. Ma clope aux lèvres j’attends d’avoir ta réponse quant à ma question. Tu sembles moins bredouiller, tes propos sont plus cohérents aussi. Tant mieux, si on t’a glissé quelque chose dans ton verre ça semble ne plus faire effet, si c’était moi… on va dire que t’as trop abusé. Marre de m’balancer la pierre à la gueule alors que tu m’as dégobillé dessus. Fais gaffe à tes verres, avec qui tu traines, ce que tu fais avec eux, imposes des règles d’entrée de jeu. Tu veux le pire mais le leur peut être atroce.

    Je tire sur mon cancer en kit - que je n’aurai de toute façon jamais vu qu’j’suis d’jà crevé - avant d’en sortir une. Ouais je sais, je suis inspiré ce soir. Quand j’ai les nerfs ou que je suis trop fatigué je deviens un poil taquin.

    « Quatre ans à rien branler à part ta queue… Tu m’diras, autant l’faire à plusieurs. Huit siècles ça laisse de la marge avant d’avoir eu le temps de toucher à toutes les queues. Ça pourrait être un gage débile, essaie de t’en souvenir demain si t’as pas le crâne trop défoncé. » je trouve ça étonnant les gens qui arrivent à ne rien faire réellement… des conneries, aucun but à part quelques gages? « T’as aucun projet, ou but depuis que tu es ici? »

    J’aime le sexe, mais il ne me ferait pas passer quatre ans à rien foutre. Quoi que, un certain lâché prise devrait parfois m’être prescrit je crois. Eden est médecin à ses heures, il a p’t’êt’ ça dans un stock de pilules ou de potions aux noms rocambolesques « lâché prise », une dose matin et soir à laisser fondre sous la langue. En vrai je pourrais passer des journées au pieu mais ma moitié est moins demandeuse que moi. Mais le cul avec d’autres n’a strictement rien à voir. Alors je ne sais pas trop… Putain j’me perds encore.

    Je me suis pincé l’arrête du nez, j’ai soupiré. C’était quoi la question? Ha oui. Faire régner la loi? Non. En instaurer, ouais. C’est pire que ce que tu crois mon gars, à mon niveau je veux carrément renverser le système et revoir tout de A à Z.

    Mes journées devraient faire plus de 24h. Avec 12h de baise minimum, 8h de boulot comme second du roi à faire mes preuves, l’équivalent pour essayer de trouver une solution à ce système merdique, 8h pour foutre la main sur ces connards,  tu rajoutes à ça toutes les pauses clopes et éventuellement pioncer. J’avais un crédo mais il est devenu totalement périmé : « on dormira quand on s’ra mort ».

    « Je suis ici depuis le 1er mai de cette année.  » Un peu plus d’une demi-année maintenant. Le temps passe vite… Et je suis bien loin de ce que j’avais prévu de faire.

    « Je veux carrément revoir tout le système incompétent concernant la prise en charge des vampires lors de leur arrivée dans le monde des morts. Quand ils vont dans l’autre monde, qui ils tuent, comment ils tuent. »

    Je prends une pause, comment te faire ça de façon courte?.. Je pince le filtre entre mes lèvres, putain j’ai déjà fini ma clope. Fait chier, je fume trop je sais mais discuter sans rien avoir dans les mains, les yeux dans les yeux, c’est pas mon fort, surtout sur ce genre de sujets avec un type en train de désaouler dans un pieu et qu’attend juste de me foutre le grappin dessus. J’m’en rallume une, ne m’en veux pas.

    Mon paquet, une clope, mon zippo, un bruit métallique, une flamme, j’inspire puis j’expire bruyamment. Comme si cela pouvait me filer un tant soit peu de courage pour aborder un sujet aussi personnel que ma mort. Aussi inaccepté par moi-même surtout.

    « Quand j’ai débarqué dans le monde des morts, je ne savais pas que j’étais un vampire. C’est con hein? Mais… J’ai déjà digéré l’information première qui était que j’étais bel et bien crevé. On m’a juste dit que j’avais l’air d’avoir eu une vie merdique, et que c’était ma seconde chance et c’est limite si on m’a pas dégagé ensuite du bureau car y’avait du monde au portillon. »

    Akio aurait dû être là, j’sais pas, quelqu’un. Ou alors c’est parc’que ma mort a été particulièrement violente mais qui peut accepter de passer l’arme à gauche? Moi pas. J’avais des projets, un but de vie et j’m’y suis investi. J’aurais dû toucher une promotion, merde. Pas me retrouver ici.

    « Quand on devient vampire sans le savoir… On a une faim, un manque immense et insensé. Au début je pensais que je ne supportais simplement pas le fait d’être mort. Tu fais quoi quand tu crèves du manque d’un truc dont tu soupçonnes pas l’existence?.. Tu deviens dingue. » je crois que j’ai jamais été aussi exécrable qu’à ce moment. S’approcher de moi relevait du défi.

    « C’est @Eden Indentshi qui m’a appris à mes dépends ce que j’étais devenu… la condition qu’on m’a imposé, ma nouvelle addiction… J’ai perdu les pédales. » La cicatrice qu’il a dans sa main droite, elle vient de moi.

    Je ne supporte pas le fait d’être vampire. Je ne supporte simplement pas le fait d’être quelque chose qu’il a choisi pour moi. L’homme qui a mis fin à mes jours après cinq longs jours d’agonie… Comme si cela était une récompense. Non, plutôt la continuité de son emprise sur mon corps, mon esprit. Il m’attend quelque part dans ce monde, il m’a marqué, de ses dents, et de ses piercings.

    « Toute personne devenant un vampire devrait avoir un suivi sur le plan psychologique. On choisit et on ôte des vies, on devient cannibale, on franchit une ligne pourtant interdite et condamnée dans l’autre monde. La notion du bien et du mal, les bases de notre vie sont totalement revues. »

    Je suis militaire, j’ai eu à ôter des vies sous ordre. Cela ne me touchait pas directement, ça n’était pas de mon choix. Mais il faut avoir le coeur sacrément accroché pour ne pas flancher.  

    « Et ceux qui intègrent cela le plus simplement du monde sans ciller… devraient être d’autant plus surveillés. J’ai été tué par un groupe de cinq vampires venus passer leur temps et s’amuser ça a duré cinq jours… Car il n’y a aucune surveillance de la porte. Tant qu’on a les crocs. On peut tuer qui on veut, quand on veut, de la façon dont on le veut. Ça ne devrait pas être permis. »

    Ma clope a continué de se consumer alors que je te parle… je la fixe, regarde ces légers crans disparaître pour laisser place à la cendre.

    « Ma priorité principale c’est d’épargner à quelqu’un ce qui m’est arrivé. De se faire étriper puis bouffer contre son gré car il n’y a aucun contrôle de la porte, débarquer sans la moindre idée de ce qu’il se passe puisqu’il y a peu de prise en charge, l’apprendre - par un type aussi délicat qu’Eden -, péter un plomb, manquer de bouffer un ou deux morts tant la faim peut faire perdre la raison… » je tire souvent sur la corde, je repousse mon alimentation le plus possible. Je n’arrive pas non plus à avaler les poches de sang, le dégoût est plus fort que moi et j’ai ce besoin de savoir exactement. En vrai j’ai pas de bol d’être aussi difficile, et surtout j’ai un groupe sanguin plutôt rare. « et au final se faire couiller par le type qui t’a pris sous son aile et te monte un plan foireux pour que tu t'alimentes… Car si tu le fais pas tu risques de faire une connerie en tuant un innocent puis te foutre en l'air d'avoir fait ça. »

    J’ai un rictus.

    « Le poste payait bien aussi, j’crois que c’est ça plus qu’autre chose qui a fait pencher la balance. »

    J’ai écrasé la clope et l’ai laissé mourir dans le cendrier puis me suis levé en soupirant.

    « Désolé de t’apprendre que je fais pas partie des vampires badass. » J’ai des hauts-le-coeur au point où j’ai déjà vomi l’intégralité de poches de sang… ma condition physique est foutrement bonne mais je suis constamment anémié et je crève la dale car je refuse de m’alimenter. Eden me fait des plans à la con pour que je le fasse quand même.

    Je suis venu m’asseoir au bord du lit après avoir quitté le rebord de la fenêtre.

    « Autant te dire qu’en six mois j’ai à peine eu le temps de m’ennuyer… et que je suis pas prêt de m’arrêter. Y’a des types de plus de 900 piges qui exploitent les failles au maximum dont un tel changement les emmerderait. Surtout s'ils viennent de la part d'un petit merdeux de vingt piges. » je vis au Bchobiti, je sais de quoi je parle.

    Je soupire, je sais c’que tu veux mais… non. Là j’ai pas la foi, j’ai la flemme même et le sujet ne me laisse pas penser une seconde à une quelconque envie sous la ceinture. Je me suis laissé tomber sur le dos, me passant une main dans les cheveux et fixant ce plafond où pendent bien des accessoirement sûrement douloureux.

    « Si t’avais pas choisi le côté obscure t’aurais pu m’filer un coup de main. Quoique, t'aurais plus eu la main dans mon froc' si on y réfléchit bien. » ça pourrait quand même être pratique.

    « Mais en vrai... Ce que fait Eden, d'être un pilier pour des gens paumés, je veux pouvoir offrir la même chose et le faire dans la légalité. Ça évitera sûrement quelques cas désespérés comme le mien, ou que la personne s'enfile ensuite dans le réseau prostitution ou drogue... Ça réduit accessoirement les chances qu'elle termine derrière des barreaux. »

    Voici l'une de mes plus grosses ambitions, en un peu plus de six mois ici. J'ai pas chômé je trouve.

    Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires