ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son organisation

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Event du moment
    The Nightmare...
    du 20 octobre au 20 novembre

    "Viens boire un p'tit coup à la maison ♫" [PV Urie]

    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 24 Féminin
    × Age post-mortem : 157
    × Avatar : Niya - TID
    × Appartement : Van Gogh
    × Péripéties vécues : 130
    × Øssements414
    × Age IRL : 26 Féminin
    × Inscription : 01/10/2017
    × Présence : complète

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    19/15  (19/15)
    24Féminin157Niya - TIDVan Gogh13041426Féminin01/10/2017complète
    avatar
    lémure
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2447-elisabeth-la-douceur-a-une-langue-qui-chatouille-et-des-paroles-qui-blessenthttp://www.peekaboo-rpg.com/t2462-carnet-d-une-anglaise-silencieuse
    24Féminin157Niya - TIDVan Gogh13041426Féminin01/10/2017complète
    lémure
    #1 le 06.10.17 12:03






    "Viens boire un p'tit coup à la maison ♫"
    [Ft. Urie Kaneki]
    "Boire, c'est ça aussi : c'est accueillir ce qui devait rester caché" Virginie Despentes



    Le monde changeait. Le monde changeait alors que moi, je ne changerais plus jamais. J'étais juste là. À attendre. Attendre quoi? J'en savais trop rien. Mais j'attendais.

    "La mort n'existe pas, elle n'est qu'un changement de monde"
    [Seattle]

    J'ai erré un certain temps dans les rues plus ou moins grosses, plus ou moins peuplées de ce Tokyo-là. Pour les rares fois où je sortais... J'étais vue sûrement comme une casanière. Mais ce n'était pas important... J'avais des livres et quelques fois, j'avais même le calme que j'affectionnais tant... Et puis, il y avait ce jour-là.

    Ce jour-là je m'étais posée dans un bar, laissant le contenu de mon verre se remplir sous les conseils du barman. Il me servit un... comment déjà? "punch coco"? Je ne connaissais pas. Mais après les premières gorgées, force m'était de constater que c'était délicieux. Sucré, doux, des goûts que j'ignorais. La noix de coco par exemple. Ce n'était pas quelque chose de répandu de mon vivant. Et ce n'était pas non plus quelque chose que j'avais eu l'occasion de tester depuis... L'homme derrière le bar s'est occupé de remplir mon verre au fur et à mesure que je le vidais. Je ne m'arrêtais pas. C'était bon et doux, je ne me rendais pas compte.

    Le temps défila. J'écoutais silencieusement les discussions plus ou moins interessantes, plus ou moins construites. Et mes propres pensées semblaient se dissoudre dans un brouillard qui m'était inconnu. J'écoutais la musique de fond aussi. C'était... du jazz il me semble. J'appris même le nom de la chanson. "My favorite things". Mon doigt tapotait en rythme sur le bar de bois. Et la fin de cette musique me fit me lever et partir.

    Mon corps semblait lourd. Mon esprit léger. C'était quelque peu stupide, mais je souriais. Je n'avais pas l'impression d'observer le monde. J'observais mon monde. Je ne voyais certainement pas ce que les autres pouvaient regarder. Mais ce n'était pas important.

    Je me sentais plus ingénue aussi. Plus naïve. Sûrement plus apte à me diriger vers les endroits risqués sûrement... Quelques pas plus tard – ce qui me sembla durer une éternité – je devais me rendre à l'évidence. J'étais complètemnt perdue. Impossible de savoir vers où je me dirigeais. J'allais droit devant moi et j'espérais retrouver mon chemin. Je n'avais pour seule musique que les notes que j'entendais, ma voix chantonnant presque trop gaiement la chanson que j'avais entendu un peu plus tôt.

    - Raindrops on roses
    And whiskers on kittens
    Bright copper kettles and warm woolen mittens
    Brown paper packages tied up with strings
    These are a few of my favorite things ♫


    Au loin, une silhouette. J'haussais les épaules en chantonnant de plus belle. Perdue pour perdue... Peut-être que je pourrais trouver mon chemin grâce à lui... une fois arrivée à son niveau, mon pas sautillant, je me penchais en lui souriant, tentant .

    - Excusez-moi ~ Je cherche l'Agence Aza...zazel? Vous sauriez où... Où elle est? Hips...

    Codage par Libella sur Graphiorum

    Afficher toute la signature


    Elisabeth s'exprime en #6600FF
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 20 Masculin
    × Age post-mortem : 20
    × Avatar : Kuki Urie - Tokyo Ghoul:re / Levi Ackerman SnK de Babushka Hi-Hi
    × Appartement : Michalak
    × Métier : Second du roi des vampires
    × Péripéties vécues : 1043
    × Øssements3580
    × Age IRL : 24 Féminin
    × Inscription : 30/04/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le scolopendre
    × DCs : Alexiel Etsuko

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    20Masculin20Kuki Urie - Tokyo Ghoul:re / Levi Ackerman SnK de Babushka Hi-HiMichalakSecond du roi des vampires1043358024Féminin30/04/2017complètele scolopendreAlexiel Etsuko
    avatar
    ●Prince of Vampires●
    Clopeur Nocturne

    http://www.peekaboo-rpg.com/t1802-urie-kanekihttp://carnetspectral.pab
    20Masculin20Kuki Urie - Tokyo Ghoul:re / Levi Ackerman SnK de Babushka Hi-HiMichalakSecond du roi des vampires1043358024Féminin30/04/2017complètele scolopendreAlexiel Etsuko
    ●Prince of Vampires●Clopeur Nocturne
    #2 le 11.10.17 20:35

    Viens boire un p'tit coup

    - Non merci, je n'y tiens pas. -


    L'odeur d'une clope et l'air qui commence à se refroidir en cette période de l'année. Voilà maintenant quelques mois que je suis ici et j'ai déjà connu deux saisons, la troisième ne va pas tarder à arriver. Je remonte le col de mon manteau et termine de boutonner ce dernier.

    Depuis que je suis second du roi des vampires j'ai quelques missions ici et là. Je dois me rendre à certains endroits pour récupérer des informations et autres documents qu'il me faut ramener à Akio. Bref, ce soir cela s'est un peu éternisé et peut-être que les discussions se sont allongées bien plus que prévu. J'ai l'impression que parfois Akio teste un jeu de patience avec moi, voir jusqu'où je peux aller, à quel point je peux courber l'échine. Et j'avoue que je peux le faire plutôt pas mal mais faudrait arrêter d'en abuser. Je sais, je passe bien en société et tout ça mais merde.

    Je grogne en y repensant. Ma clope coincée entre les lèvres je continue mon avancée. J'étais pas loin du Bchobiti alors je me suis dit que je pouvais y faire un détour, croiser Eden, passer le temps avec. Me détendre un peu.

    Mais rien ne va jamais dans le sens où on le souhaite n'est-ce pas? Je marche à une allure modérée, j'en ai marre de courir partout, dans tous les sens en ce moment. Le nez sur mon portable je suis en train d'écrire un message lorsque dans mon champ de vision quelque chose s'insinue.  Et quoi que ce soit, ça ne semble pas beau à voir.

    Je n'entends qu'à peine qu'on me parle car j'ai mes écouteurs sur les oreilles. Le temps d'en ôter un et la phrase est déjà terminée. Me forçant à ouvrir la bouche et laisser passer cet habituel…

    " Excusez-moi, pouvez-vous répéter je n'ai pas entendu… " comme pour appuyer mes dires je montre l'écouteur que je tiens encore entre mes doigts.

    Mes yeux se relèvent de l'écran éclairé et tombe sur cette demoiselle, les cheveux roses - peu commun ça - et surtout ces yeux clairement brillants d'une certaine ébriété. Qui a décidé que c'était pour ma pomme ce soir? Hein? Qui essaie de m'empêcher d'aller tranquillement me poser, boire un verre et probablement me détendre par quelques activités charnelles? Non parce que là… j'aurais quelques mots à faire passer s'il y avait un larbin comme moi pour faire la commission à ses supérieurs.

    La seule chose que j'espère encore c'est qu'elle ne va pas vouloir me taxer une clope ou pire, me vomir sur les pompes.

    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 24 Féminin
    × Age post-mortem : 157
    × Avatar : Niya - TID
    × Appartement : Van Gogh
    × Péripéties vécues : 130
    × Øssements414
    × Age IRL : 26 Féminin
    × Inscription : 01/10/2017
    × Présence : complète

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    19/15  (19/15)
    24Féminin157Niya - TIDVan Gogh13041426Féminin01/10/2017complète
    avatar
    lémure
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2447-elisabeth-la-douceur-a-une-langue-qui-chatouille-et-des-paroles-qui-blessenthttp://www.peekaboo-rpg.com/t2462-carnet-d-une-anglaise-silencieuse
    24Féminin157Niya - TIDVan Gogh13041426Féminin01/10/2017complète
    lémure
    #3 le 13.10.17 0:41






    "Viens boire un p'tit coup à la maison ♫"
    [Ft. Urie Kaneki]
    "Boire, c'est ça aussi : c'est accueillir ce qui devait rester caché" Virginie Despentes



    J'en oubliais pourquoi il fallait que j'aille dans cette agence. J'avais des questions non? Oui j'en avais. Mais impossible de me rappeler de la raison qui faisait que. Mon visage se penchait lorsqu'il me répondait, me demandant de répéter mes propos. J'observais son écouteur, tentant de ne pas m'arrêter sur les détails. C'était bien trop compliqué. Mon esprit était conditionné pour s'arrêter et détailler les petites choses. Je lui souriais, lentement, inspirant longuement.

    - Vous sauriez où se trouve... euh... Ah! L'agence Aza...zazel?

    C'était ça le nom de l'Agence? Je ne savais plus trop. Mon regard tentait de discerner les images que j'étais censée voir. C'était... compliqué. Je voyais flou, mes pupilles papillonnant entre l'ébène de ses yeux et celui de sa chevelure. Une seconde, je comptais les bijoux trônant sur ses oreilles. Il y en avait bien plus que moi, aux oreilles intactes. Ma main se levait, caressant ma peau immaculée alors que je continuais de l'observer. J'observais ses lèvres, les courbes de son nez, son cou, sa démarche, sa posture. Et en continuant de détailler la position qu'il arborait, je compris mon erreur.

    - Je suis désolée... de vous embêter... Je vais vous... Vous laissez tranquille... Excusez... moi... hips!

    Il n'avait pas l'air de vouloir parler. Après tout, sa musique devait être une barrière, comme moi avec les livres... Me rappellant des coutumes du Japon où je me situais, je me penchais lentement en avant, me redressant en cachant ma bouche. Ouuuuh la mauvaise idée... Mon coeur se serra, mon estomac sembla se retourner. J'inspirais longuement avant d'expirer, calmement, lentement. Je me laissais marcher un peu, le dépassant, me rapprochant volontairement du mur. Mur qui allait devenir mon meilleur ami jusqu'à ce que mon corps retire les "punch coco" absorbés plus tôt. J'espérais ne pas l'avoir trop ennuyé... Normalement... je ne lui aurais pas parlé. Mais là... J'admettais ne pas me sentir en état de trouver l'Agence. Et j'allais devoir retourner chez "moi"... C'était où déjà...?

    - Mademoiselle! Mademoiselle Elisabeth!!

    Hein? Je me tournais en penchant le visage. Qui m'appellait...? Oh... Un serveur. Mon sourcil se haussa alors que sa main me tendait mon carnet. Je l'attendais. Comme si mon corps était bien trop lourd pour marcher vers lui. Le carnet était ouvert sur la dernière chose que j'avais dessiné. Un plan simple. Mon ancienne maison. Je le remerciais longuement, échangeant des politesses, de la simple courtoisie. Et je soupirais lorsqu'il s'éloigna. Je voulais rentrer chez moi. Je voulais... Je ne savais pas...

    Je souriais faiblement en laissant mon doigt effleurer la papier, comme si, une seconde, la texture des murs pouvait revenir sous la pulpe de mes doigts. Il me semblait qu'un soupir passa mes lèvres... Mais je n'étais pas sûre... Et puis, je me laissais reprendre ma marche laborieuse, la main libre me maintenant debout contre le mur froid.


    Codage par Libella sur Graphiorum

    Afficher toute la signature


    Elisabeth s'exprime en #6600FF
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 20 Masculin
    × Age post-mortem : 20
    × Avatar : Kuki Urie - Tokyo Ghoul:re / Levi Ackerman SnK de Babushka Hi-Hi
    × Appartement : Michalak
    × Métier : Second du roi des vampires
    × Péripéties vécues : 1043
    × Øssements3580
    × Age IRL : 24 Féminin
    × Inscription : 30/04/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le scolopendre
    × DCs : Alexiel Etsuko

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    20Masculin20Kuki Urie - Tokyo Ghoul:re / Levi Ackerman SnK de Babushka Hi-HiMichalakSecond du roi des vampires1043358024Féminin30/04/2017complètele scolopendreAlexiel Etsuko
    avatar
    ●Prince of Vampires●
    Clopeur Nocturne

    http://www.peekaboo-rpg.com/t1802-urie-kanekihttp://carnetspectral.pab
    20Masculin20Kuki Urie - Tokyo Ghoul:re / Levi Ackerman SnK de Babushka Hi-HiMichalakSecond du roi des vampires1043358024Féminin30/04/2017complètele scolopendreAlexiel Etsuko
    ●Prince of Vampires●Clopeur Nocturne
    #4 le 23.10.17 18:02

    Viens boire un p'tit coup

    - Non merci, je n'y tiens pas. -


    L'agence? Oui, je sais où elle est mais ça n'est carrément pas dans ce coin. Par contre, vu l'odeur que la demoiselle dégage je suppose qu'elle n'a pas fait que de se balader dans le quartier. Et à constater son état… Elle en a clairement abusé. Je l'observe aussi quelques instants, essayant de démêler les lettres et mots qu'elle prononce mais c'est pire qu'un casse-tête chinois à ce niveau.

    Sans que je m'en rende compte, mon air morne a déjà entamé de la faire fuir et je soupire doucement en la regardant se pencher, avoir le coeur au bord des lèvres et s'éloigner. J'ai jeté un oeil à ma montre, attrapé mon portable et j'ai envoyé un message à Eden pour lui indiquer - malgré que je ne l'ai pas prévenu de ma visite - que je venais de rencontrer une personne dans un état second et que j'allais devoir la raccompagner à l'agence… car ça n'était clairement pas une bonne idée qu'elle se balade dans cet état seule dans les rues sans même savoir où aller.

    J'écrase ma cigarette au sol. Une fois mon portable rangé, et essayant de la retrouver dans mon champs de vision, je la vois échanger avec une homme qui semble lui rendre un carnet. Au début j'ai pensé qu'il allait pouvoir l'aider mais aussitôt le livre donné qu'il repartait en quatrième vitesse vers un bar.

    Conclusion : ça allait être pour ma poire ce soir.

    Oui j'ai l'air ennuyé mais ça ne m'empêche pas d'avoir une conscience… Le syndrome du sauveur, tout ça. Je suis juste incapable de laisser quelqu'un dans la galère quitte à ce que ça me bouffe du temps alors me voilà. Je marche et rattrape bien vite la jeune poivrote de la soirée et ma main vient se poser doucement sur son épaule. Elle n'est pas du tout en état de se faire un trajet seul et je pense qu'il vaudrait mieux rapidement qu'elle retrouve son lit où décuver joyeusement et connaitre ensuite les joies d'une belle gueule de bois.

    " Excusez-moi, je ne peux pas vous laisser repartir seule dans cet état… Encore moins dans ce quartier. C'est bien l'agence Azazel que vous cherchez? "

    Je passe devant elle pour la stopper et lui indiquer - en essayant de ne pas sembler menaçant - que son périple toute seule dans ce coin est terminé. Et que désormais j'allais être son chaperon.

    " Je peux vous appeler un taxi si vous le souhaitez… On est assez loin de l'agence et je ne pense pas que vous soyez en état de parcourir la distance à pieds… "

    J'ai déjà sorti mon portable, il suffit que le taxi l'amène à l'agence et elle devrait… Je lève les yeux vers elle et hésite. Je crois que je vais faire partie du trajet aussi histoire d'être certain qu'elle ne se paume pas dans l'agence. C'est un labyrinthe, l'ascenseur en plus fait des siennes comme jamais… Non c'est pas prudent.

    " Vous habitez à quel appartement de l'agence? "

    Je recherche sur le deathnet le numéro d'une agence de taxis pendant que je lui parle. Ne la quittant que très rarement des yeux.

    " Je vais vous y accompagner… J'ai à faire là-bas en plus… "

    Mensonge, mais les gens sont tellement toujours en train de faire des courbettes, en disant que c'est pas la peine et qu'ils ne veulent pas déranger.

    "C'est quoi votre nom?"

    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 24 Féminin
    × Age post-mortem : 157
    × Avatar : Niya - TID
    × Appartement : Van Gogh
    × Péripéties vécues : 130
    × Øssements414
    × Age IRL : 26 Féminin
    × Inscription : 01/10/2017
    × Présence : complète

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    19/15  (19/15)
    24Féminin157Niya - TIDVan Gogh13041426Féminin01/10/2017complète
    avatar
    lémure
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2447-elisabeth-la-douceur-a-une-langue-qui-chatouille-et-des-paroles-qui-blessenthttp://www.peekaboo-rpg.com/t2462-carnet-d-une-anglaise-silencieuse
    24Féminin157Niya - TIDVan Gogh13041426Féminin01/10/2017complète
    lémure
    #5 le 29.10.17 20:40






    "Viens boire un p'tit coup à la maison ♫"
    [Ft. Urie Kaneki]
    "Boire, c'est ça aussi : c'est accueillir ce qui devait rester caché" Virginie Despentes



    C'était long. Et laborieux... Plus jamais autant de rhum. Plus jamais. Ou alors sans devoir sortir. Ça pouvait être rigolo cet état en plein libre... Mais sinon... Je ne voulais plus avoir l'air ... si surprise de découvrir mon corps. J'étais bien plus lourde, mes pas moins gracieux... Et c'était cet état que certains cherchaient? Je ne comprenais pas... J'avais l'impression d'entendre moins bien. Enfin, j'entendais ma voix qui chantonnait l'air jazzy que j'avais entendu. Mais rien de bien ... cohérent. Je ne me reconnaissais pas. Je découvrais une nouvelle Elisabeth que je n'avais jamais entrevu. Et j'ignorais si c'était une bonne chose.

    Pourtant, malgré mon état... second, j'estimais avoir réagit de manière normal lorsqu'une main se posa sur mon épaule et que je sursautais. Je tournais mon corps vers l'homme qui m'avait touché, haussant un sourcil en observant la personne que j'avais interpellé dans ma volonté de rentrer.

    " Excusez-moi, je ne peux pas vous laisser repartir seule dans cet état… Encore moins dans ce quartier. C'est bien l'agence Azazel que vous cherchez? "

    Je L'avais laissé passé devant moi. Comme s'il se mettait en travers de mon chemin. Désirait-il quelque chose de moi ou avait-il été touché par ma demande? Était-ce la bienséance qui l'avait fait revenir vers moi. Ou était-ce par ennui? Se sentait-il obligé de m'aider? Possible oui... De quoi avais-je l'air? D'une femme, alcoolisée, qui ne savait plus marcher droit. Oui... Il devait se sentir obligé de me rediriger vers l'Agence... Il annonçait pouvoir m’appeler un taxi afin de ne pas marcher. Et, quelque part, ma fierté en prenait un coup. Je pouvais marcher. Bon, il me fallait avouer que je ne pouvais pas marcher droit. C'était un fait. J'allais rétorquer que j'allais me débrouiller. Après tout, ici, personne ne m'attendait. Quelle importance si je rentrais tard ou non?

    " Je vais vous y accompagner… J'ai à faire là-bas en plus…

    Mes sourcils se froncèrent rapidement. Ce n'était pas vrai. Je le détaillais longuement, silencieusement. Il me demandait mon nom, après m'avoir questionné sur mon appartement. Et, peut-être était-ce mon état, mais je bloquais sur le mensonge – ou la semi-vérité – qu'il avait prononcé.

    - Menteur. Vous n'alliez pas dans la bonne direction. Et votre visage n'exprimait pas ça. La bienséance s'arrête au mensonge.

    Je m'arrêtais. Qu'est-ce que je racontais? Je n'étais pas censée passer outre et accepter son aide? Je n'étais pas censée rester sage et polie? Pourquoi ma langue se déliait ainsi? Ce n'était clairement pas normal. Cependant, je ne me sentais pas en état de tenir une conversation ... normale. En formulant gentiment, ne pas froisser mon interlocuteur. Après tout, c'est lui qui m'avait menti le premier...

    - Cependant, je ne dirais pas non à un taxi, il est vrai... Mais ne vous sentez pas obliger de m'accompagner. J'habite... Euh...

    Encore des sourcils froncés. J'ouvrais mon carnet, recherchant mes notes, souriant en les retrouvant. Un instant, j'avais eu peur de ne pas les retrouver...

    - Appartement Van Gogh.

    Malgré tout ce que je pouvais dire, je m'inclinais. Non pas en une courbette comme le Japon aimait tant, mais en une révérence polie, parfaitement anglaise. Je souriais. D'un sourire presque éteint. Mon père aurait heureux de voir que mon éducation subsistait même dans le monde des Morts.

    - Je suis Elisabeth Jaw. Et vous êtes?

    Je tendais mon bras vers lui, paume vers le haut, mon regard dans le sien. Les hommes de mon temps ne supportaient pas ça. Ils disaient que c'était un comportement trop masculin. Une femme devait baisser les yeux et écouter ce que disaient les hommes. Je m'excusais auprès d'eux. Je n'étais pas comme ça. Appellez-moi Monsieur au besoin. Je ne suis qu'une Jaw, décédée, errante. Je n'avais rien à offrir hors quelques pensées, des propos et une présence. J'avais eu une éducation, mais il était à noter qu'elle n'était clairement pas de celle que j'aimais user. J'étais bien plus apte à utiliser ce que j'avais appris. Seule.

    Codage par Libella sur Graphiorum

    Afficher toute la signature


    Elisabeth s'exprime en #6600FF
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 20 Masculin
    × Age post-mortem : 20
    × Avatar : Kuki Urie - Tokyo Ghoul:re / Levi Ackerman SnK de Babushka Hi-Hi
    × Appartement : Michalak
    × Métier : Second du roi des vampires
    × Péripéties vécues : 1043
    × Øssements3580
    × Age IRL : 24 Féminin
    × Inscription : 30/04/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le scolopendre
    × DCs : Alexiel Etsuko

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    20Masculin20Kuki Urie - Tokyo Ghoul:re / Levi Ackerman SnK de Babushka Hi-HiMichalakSecond du roi des vampires1043358024Féminin30/04/2017complètele scolopendreAlexiel Etsuko
    avatar
    ●Prince of Vampires●
    Clopeur Nocturne

    http://www.peekaboo-rpg.com/t1802-urie-kanekihttp://carnetspectral.pab
    20Masculin20Kuki Urie - Tokyo Ghoul:re / Levi Ackerman SnK de Babushka Hi-HiMichalakSecond du roi des vampires1043358024Féminin30/04/2017complètele scolopendreAlexiel Etsuko
    ●Prince of Vampires●Clopeur Nocturne
    #6 le 18.11.17 19:07


    Viens boire un p'tit coup

    - Non merci, je n'y tiens pas. -


    Menteur? T’essaies d’être arrangeant et voilà comment ça te retombe au coin de la gueule. La prochaine fois je me la ferme et je continue sans même prendre la peine de retirer un écouteur. Ça m’apprendra. Eden me l’à déjà dit, on peut pas sauver le cul de tout le monde malgré une bonne volonté.

    Mais sérieusement, je peux pas la laisser rentrer chez elle toute seule alors qu’elle semble avoir fait la tournée des bars et de quelques bars parallèles. Vu son état elle va finir par dessaouler sur un banc et risque de se faire piquer ses affaires par je sais pas quelle bestiole qui peut traîner dans ce monde. Ça n’est vraiment pas sérieux, ça craint même.

    J’ai grogné et me suis enfoncé d’avantage dans mon mensonge. Tant qu’à faire. Ça b’est pas totalement faut, disons juste que j’avais prévu de le faire demain mais au moins ça m’avancera de le faire ce soir.

    « Je bosse à l’agence et j’ai un truc à finir là-bas. Je voulais faire ça demain mais je peux très bien le faire maintenant. Vu votre état il est juste hors de question que vous rentriez toute seule. »

    Si elle ne sait déjà pas le nom de son appartement, alors se retrouver dans l’agence… Elle serait capable de prendre l’ascenseur et de s’y retrouver bloquée pendant des heures comme cela a pu m’arriver avec Lynn. Non, je peux juste pas la laisser trainer là, errer jusqu’à une possible agence et ensuite se paumer dans les couloirs. On va la retrouver desséchée dans un placard à balais, elle ne va rien comprendre.

    J’ai regardé la révérence plutôt surpris, en voilà une qui vient d’une autre époque. Puis sa main tendue vers moi contrastant avec le geste précédent. Je l’ai simplement saisi pour une poignée de mains tout en répondant à sa question.

    « Urie Kaneki, et je viens de commander un überdeath pour nous deux… Donc nous n’avons plus qu’à attendre ici le temps qu’il arrive. »

    Je lève les yeux pour vérifier le nom des rues ainsi que les numéros et tout me semble correct pour ne pas être raté par le chauffeur lorsqu’il arrivera pour nous récupérer. En attendant je me suis appuyé sur une rambarde pour envoyer un message à Eden et le prévenir que j’ai trouvé un chat errant. Une fois cela fait je reviens à ma nouvelle rencontre.

    « Comment se fait-il que vous soyez seule? Vous n’étiez pas avec des amis pour boire? »

    Généralement les gens ont l’habitude de s’encanailler en groupe ayant pour incidence d’inciter à la consommation leurs amis et d’en rendre d’autres responsables. En tout cas boire seul pour finir dans cet état est un peu… pathétique selon moi. Mais soit, il arrive parfois que l’on en ai besoin, qui suis-je pour juger.

    « Vous faites quoi habituellement ici? Je veux dire, vous bossez quelque part? »

    Le temps va paraître long si nous n’avons pas un brin de conversation alors je m’y essaie tant bien que mal. Je ne suis pas le meilleur parti il faut l’avouer pour parler de tout et de rien et passer le temps mais bon… Faute de mieux la demoiselle devra se contenter de moi.

    HRP : Mes excuses pour le temps >_<'

    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 24 Féminin
    × Age post-mortem : 157
    × Avatar : Niya - TID
    × Appartement : Van Gogh
    × Péripéties vécues : 130
    × Øssements414
    × Age IRL : 26 Féminin
    × Inscription : 01/10/2017
    × Présence : complète

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    19/15  (19/15)
    24Féminin157Niya - TIDVan Gogh13041426Féminin01/10/2017complète
    avatar
    lémure
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2447-elisabeth-la-douceur-a-une-langue-qui-chatouille-et-des-paroles-qui-blessenthttp://www.peekaboo-rpg.com/t2462-carnet-d-une-anglaise-silencieuse
    24Féminin157Niya - TIDVan Gogh13041426Féminin01/10/2017complète
    lémure
    #7 le 19.11.17 12:36






    "Viens boire un p'tit coup à la maison ♫"
    [Ft. Urie Kaneki]
    "Boire, c'est ça aussi : c'est accueillir ce qui devait rester caché" Virginie Despentes



    Lorsqu'il grogna, j'eus une sorte de confirmation qu'il n'avait pas apprécié quelque chose. J'ignorais quoi exactement. Était-ce ma révérence? La poignée de main qu'il me rendit? Je ne savais pas trop. Je l'avais écouté me dire qu'il avait des choses à faire à l'Agence. Il avait continué en disant que je n'étais pas en état de rentrer seule. C'était un fait. J'en avais bien conscience aussi. Seulement... Je ne pouvais pas vraiment me permettre de le déranger ainsi. Peut-être que j'allais être une épine et que lui se sentait dans l'obligation de m'aider.

    Il s'appellait Urie. Kaneki Urie. Je m'étais laissée hocher la tête lorsqu'il m'avait annoncé qu'il avait commandé un überdeath pour nous y emmener. Il avait eut l'air de vérifier que nous l'attendions au bon endroit. Ce qui était assez rassurant. Il envoya un message avant... Avant... Que les questions légitimes arrivent.

    - Comment se fait-il que vous soyez seule? Vous n’étiez pas avec des amis pour boire?

    J'avais relevé le visage, simplement. Je l'avais observé avant de sourire. Peut-être avais-je l'air triste? Ou peut-être étais-je neutre... Mais j'ai juste répondu la vérité.

    - On m'a fait découvrir les mojitos... Je ne connaissais pas et finalement... Bah voilà mon état. Et sinon, non. Je suis toujours seule. Je ne me suis pas fais d'amis.

    Ce n'était pas bien. Je mentais un peu. Je sous-entendais qu'ici, je n'avais pas d'amis. Dans les faits... Je n'avais jamais ressenti le besoin de me lier avec les dindes qui étaient mes consoeurs. Je n'avais rien contre me lier d'amitié... Cependant il était à noter que je préfèrais largement rester seule avec un livre plutôt que de côtoyer une personne connue mais sans esprit. Je me laissais pencher la tête en l'observant, m'adossant contre le premier mur qui vient à moi. J'ai hoché la tête faiblement, répondant à sa question, tentant d'être plus douce que dans mes propos habituels. J'avais conscience d'être trop... cinglante. Il allait falloir que ça change.

    - Ici? Pas grand chose... Enfin, je découvrais le quartier. Enfin... Je pense que je fêtais mon embauche. D'une certaine façon. Même si j'espérais une soirée beaucoup plus... Différente. Je travaille comme secrétaire au Bchobiti. Vous connaissez?  

    Je notais que je parlais bien plus sous alcool que naturellement. J'étais... Non. Je semblais plus détendue. C'était assez nouveau pour moi. Je notais les effets sans être sûre de m'en souvenir une fois que j'aurais regagner ma chambre...

    - Et vous, Monsieur Urie? Que faites-vous de votre temps? Vous ne semblez pas être le genre à faire des heures supplémentaires... Peut-être que m'aider va à l'encontre des plans que vous aviez? Oh! Peut-être qu'une dame s'impatiente de vous... Mes excuses dans ce cas. Je comprendrais que vous préféreriez la rejoindre...

    Je lui souriais. Je comprenais vraiment. Il était trop tard pour travailler. Et ... Je ne savais pas trop. Quelque chose dans le regard me donnait l'impression qu'il était... Disons... Plus adepte des parties de poker et autres lieux de grivoiseries que des bureaux froids et silencieux. Mais l'habit ne faisant pas le moine, je préfèrais garder mes conclusions pour plus tard.  

    HRP:
    Je me permets de caser ce RP avant celui avec Eden ^w^. Ne t'en fais pas pour le temps de réponse, je suis patiente ♥️ J'espère que ma réponse te plaît =D

    Codage par Libella sur Graphiorum

    Afficher toute la signature


    Elisabeth s'exprime en #6600FF
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires