avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 86
× Avatar : Rokudo Mukro - KHR
× Pouvoir : Illusion
× Appartement : Bozo
× Métier : Revendeur de potions/Musicien
× Péripéties vécues : 917
× Øssements1437
× Age IRL : 29 Transgenre
× Inscription : 03/04/2017
× Présence : réduite
× Surnom : l'astrance
× DCs : Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
19Masculin86Rokudo Mukro - KHRIllusionBozoRevendeur de potions/Musicien917143729Transgenre03/04/2017réduitel'astranceAsuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
nécromancien
nécromancien
19Masculin86Rokudo Mukro - KHRIllusionBozoRevendeur de potions/Musicien917143729Transgenre03/04/2017réduitel'astranceAsuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
https://www.peekaboo-rpg.com/t1664-maxence-listen-to-the-stereo-tonighthttps://www.peekaboo-rpg.com/t1674-valar-morgulis-maxence-rs
Terminé #11 le 19.10.17 13:25
A la pêche aux moules, moules, mouleuh, je veux plus y aller maman

Le nécromancien s'amusait de petits choses, c'était souvent ça qui le faisait sourire. Se rater pouvait apporter du positif, rencontrer une demoiselle, qui comme lui avait deux yeux différents, les couleurs n'étaient ps les mêmes que les siennes. Mais il trouvait celle de la demoiselle jolies, lui donnant un côté spécial, pas chaleureux. Il faudrait sûrement pour réchauffer la glace qu'elle avait dressé autour d'elle, comme une barrière. Maxence pouffait doucement, apparemment, elle n'avait rien dit de drôle, mais le fait qu'elle soit pas contre la musique. Il trouvait ça drôle. Il hochait doucement la tête. Lire pourrait l'occuper un peu. C'était tout ce qu'il demandait parfois.Le temps dans le monde des morts est plus grand que celui des vivants. Il la regardait, sa recommandation était pertinente. Il notait le titre du livre dans son téléphone. Ua moins, il n'oublierait pas.

« Ce que je siffle ? Un classique du rock, bien que ce style est né après que je sois mort. Je l'apprécie beaucoup. Mais mon style n'est pas tout fait ça. Il est plus brutal. Sûrement parce que je suis un garçon. »

L’illusionniste avait un petit rire. C'était une petit pique contre lui-même. Il souriait, il ne prenait pas ça mal. De toute façon, il ne pouvait que s'en prendre à lui seul.

« Eagles, Hotel California. C'est assez lent, mais les mots de cette chansons sont pas mal chargée de sous-entendus. Ce qui la rends très agréable pour l'auditeur que je suis. Merci pour le conseil, je me procurerai cet ouvrage dès que je peux dans ma langue maternelle. »

C'était bien beau de parler anglais à tord et à travers. Il n'oubliait pas le français. Même si il préférait chanter en allemand pour le métal. Sa langue, celle qu'il avait plus longtemps parlé durant son vivant. De sa mort, l'anglais et l'allemand se suivait de très près.

« La musique a ce pouvoir de faire passer des messages, même dans le classique, bien que je n'aime que moyennement le style nommé ainsi. Certaines langues se payent le luxe de ne pas être comprises pour tromper les gens qui écoute. Une chanson lente peut parler de quelque chose de joyeux et inversement. Comme les livres vous passionnent. Je suppose qu'il en est de même avec moi et la musique. »

Maxence souriait, leur passion pour deux arts différents pouvaient les aider à parler plus tranquillement, malgré la distance entre eux. Leurs façons de penser différentes. Le nécromancien n'avait rien contre le débat.
Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 157
× Avatar : Niya - TID
× Appartement : Van Gogh
× Péripéties vécues : 301
× Øssements984
× Age IRL : 27 Féminin
× Inscription : 01/10/2017
× Présence : complète
× Surnom : le gypaète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
23/15  (23/15)
24Féminin157Niya - TIDVan Gogh30198427Féminin01/10/2017complètele gypaète
lémure
lémure
24Féminin157Niya - TIDVan Gogh30198427Féminin01/10/2017complètele gypaète
http://www.peekaboo-rpg.com/t2447-elisabeth-la-douceur-a-une-langue-qui-chatouille-et-des-paroles-qui-blessenthttp://www.peekaboo-rpg.com/t2462-carnet-d-une-anglaise-silencieuse
Terminé #12 le 22.10.17 15:07






A la pêche aux moules, moules, mouleuh, je veux plus y aller maman
[Ft. Maxence Brydir]
"Une heure de lecture est le souverain remède contre les dégoûts de la vie" Montesquieu



LLe son de ses doigts qui notaient le livre que je lui conseillais m'interpella. Ne pouvait-il pas retenir le nom d'un simple ouvrage ? Ou bien était-ce moi qui avait de grosses facilités avec les livres ? Possiblement un peu des deux. Cependant, la question du livre se vit rapidement évincée lorsqu'il me parla musique. C'était un sujet qui lui plaisait. Cela se sentait dans son intonation, dans sa voix, dans le regard pétillant qu'il arborait. Ceci étant... Je ne compris pas son rire. Il n'avait rien dit de drôle. Il semblait joyeux de... rire ? Non... C'était comme s'il avait retenu une partie de phrase. Comme s'il l'avait pensé et y réagissait quand même.

Il y avait pourtant des idées dans ses propos. D'abord il conseillait – consciemment ou non – de me diriger vers deux groupes, faisant comme je l'avais fais plutôt avec Agatha Christie, me donnant un léger descriptif de ce dont il parlait. J'admettais ne pas m'y connaître énormément en musique. Enfin, je gérais plutôt bien le piano, le violon, le solfège, je pouvais parler des grands compositeurs. Mais autant un livre, je me permettais de le juger pour ses mots et ses tournures de phrases... Autant, avec l'époque actuelle, je préférais éviter tout contact avec ce genre de son. C'était quoi les derniers en date que j'avais tenté de comprendre ? Hum... Justin Bieber, Nicki Minaj, Britney Spears ou encore Beyoncé... Je n'ai rien retenu de leur texte. Les mots sont futiles, les images n'aident en rien. Cela à été une perte de temps. J'avais clairement l'impression qu'après les années quatre-vingt/quatre-vingt-dix, les musiques à texte se perdaient.

Certaines musiques me touchaient plus que d'autres, certains styles aussi. Comme pour tous...

- Pour un garçon devrait-il écouter quelque chose de brutal ? Est-ce une mauvaise chose que d'apprécier un Chopin calmement ? Les garçons doivent forcément courir et hurler partout ?

Je ne comprenais pas. Les hommes et femmes devraient être égaux. Et je ne supportais pas le siècle dernier qu'on me dise quoi faire, alors maintenant que cent années étaient passées... Je n'allais pas l'accepter de si tôt. Déjà quand on voit quand les femmes ont pu voter...1928 en Angleterre , 1944 pour les françaises et 1947 pour les japonaises... Et on se réjouissait d'avoir attendu tant de temps pour ce petit plus? Et on devrait s'en contenter? Vraiment? Est-ce qu'il est utile de rappeler que l'un des derniers pays qui a accepté cette « parité » - il faudrait que je revérifie ça d'ailleurs - est l'Arabie Saoudite ? En soi, l'information est neutre. Mais... 2011. Jusqu'à, il y a 6 ans, les femmes de ce pays ne POUVAIENT PAS VOTER !? Il n'y avait que moi qui était révoltée ?

Enfin... Ce n'était pas le sujet. Je divaguais, je pensais, je m'enflammais seule... J'inspirais longuement pour que ce sujet reste dans mon esprit, répondant en pesant l'importance de mes mots.

- Hum... J'ai plutôt un soucis avec les propos que j'écoute. Tout du moins ceux que les médias font écouter. Les musiques qui n'ont pas de fond ne m'intéresseront pas. Je peux néanmoins concevoir que la forme est là si les tonalités me parlent... Ceci étant, j'aime les détails qu'offrent les livres. L'ambiance, les décors, les personnages... Je n'ai qu'à fermer les yeux pour me faire mon film. Les musiques m'évoquent bien plus des tableaux à observer et à interpréter.

Je me laissais sourire doucement.

- Après je pense que toutes les langues sont là pour que l'on joue avec. L'anglais évidemment. Mais d'autres langues s'y prêtent bien plus. Le français me vient rapidement en tête. Beaucoup de mots similaires, beaucoup de formulations complexes. C'est une langue riche. Bien que plus simple maintenant. Lorsque je l'ai apprise, elle était beaucoup plus complexe.

Codage par Libella sur Graphiorum

Afficher toute la signature


Elisabeth s'exprime en #6600FF
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 86
× Avatar : Rokudo Mukro - KHR
× Pouvoir : Illusion
× Appartement : Bozo
× Métier : Revendeur de potions/Musicien
× Péripéties vécues : 917
× Øssements1437
× Age IRL : 29 Transgenre
× Inscription : 03/04/2017
× Présence : réduite
× Surnom : l'astrance
× DCs : Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
19Masculin86Rokudo Mukro - KHRIllusionBozoRevendeur de potions/Musicien917143729Transgenre03/04/2017réduitel'astranceAsuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
nécromancien
nécromancien
19Masculin86Rokudo Mukro - KHRIllusionBozoRevendeur de potions/Musicien917143729Transgenre03/04/2017réduitel'astranceAsuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
https://www.peekaboo-rpg.com/t1664-maxence-listen-to-the-stereo-tonighthttps://www.peekaboo-rpg.com/t1674-valar-morgulis-maxence-rs
Terminé #13 le 22.10.17 16:29
A la pêche aux moules, moules, mouleuh, je veux plus y aller maman

Maxence aimait tellement la musique qu'il s'y perdait régulièrement. Laissant Death Tube lui proposer de nouveau titres. Il était parfois de trouve des artistes inconnus. Il n'allait pas souvent sur la plate-forme. Donc il découvrait toujours quelque chose quand il y retournait. Il suivait certain coveriste qui faisait les chanson en version métal. Elle n'était pas d'accord sur sa définition de ce qu'il devait écouter. Il avait vécu à une époque assez machiste. Ses pensées envers les femmes avaient certes changer. Mais difficile d'oublier d'où on vient. Surtout que les époques s’enchaînaient dans un mélange presque dégoûtant. Elle aimait plus les livres. Et complimentait sa langue maternelle. Il souriait.

« Vous aimez donc le français, étant français d'origine, je suis flatté, mademoiselle. Je comprends votre amour les livres. J'ai le même pour la musique. Je ne pourrai plus lire un livre sans penser à ce que vous avez dit. Faire son propre film dans sa tête. Même si tout est en couleur actuellement, je pense fortement que mes films seront en noir et blanc. »

Pour qu'il passe au couleur, il fallait vraiment insister sur la couleur, comme le font certains. Mais il n'était pas là pour débattre sur le style un peu lourd de certains auteurs qui n'encourageait pas toujours aux gens de se lancer dans la lecture. Ce qu'était malgré lui le nécromancien. On lui appris à lire comme à tous les enfants de la république, même occupée par les Allemands. Ce que l'histoire avait un peu oublié pour se concentrer sur les méchants et les victimes. C'est fou comme la mémoire de l'humanité est teinté de rouge et de noir.

« Je déplore aussi ce qu'elle est devenu, sans vous vexer, elle a beaucoup emprunté aux langues influentes, comme l'anglais. Mas bon, les voix de la linguistique sont presque impénétrable, c'est pour ça que le néologisme est plus que permis. Si une langue progresse pas, elle meurt comme les gens d'ici... »

Le latin, parmi les religieux chrétien n'était pas une langue morte, pour le reste du monde, si. Il y avait des dialectes qui se créaient, d'autres qui s'évanouissait sans que personne en soit au courant. C'était la voie que le monde des vivants avaient choisi, en mettant les technologies en avant, certaines traditions se perdaient. Il ne pouvait pas faire grand chose contre ça.

« Certains chanteurs modernes ont encore des bons textes, ils ont pas la même popularité que ceux qui font n'importe quoi. Comme certains auteurs. Ce n'est pas les plus connus qui font les meilleurs ouvrages. »
Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 157
× Avatar : Niya - TID
× Appartement : Van Gogh
× Péripéties vécues : 301
× Øssements984
× Age IRL : 27 Féminin
× Inscription : 01/10/2017
× Présence : complète
× Surnom : le gypaète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
23/15  (23/15)
24Féminin157Niya - TIDVan Gogh30198427Féminin01/10/2017complètele gypaète
lémure
lémure
24Féminin157Niya - TIDVan Gogh30198427Féminin01/10/2017complètele gypaète
http://www.peekaboo-rpg.com/t2447-elisabeth-la-douceur-a-une-langue-qui-chatouille-et-des-paroles-qui-blessenthttp://www.peekaboo-rpg.com/t2462-carnet-d-une-anglaise-silencieuse
Terminé #14 le 22.10.17 17:35






A la pêche aux moules, moules, mouleuh, je veux plus y aller maman
[Ft. Maxence Brydir]
"Une heure de lecture est le souverain remède contre les dégoûts de la vie" Montesquieu



Suite à ses propos, je me laissais dire le fond de ma pensée. Pensées qui étaient méprisées de mon vivant. Effectivement, jamais une femme n'aurait pu avoir d'idées ! Quelle Diablesse serait-elle donc ? Vous imaginez ? Une femme avec un avis ? Avec des propositions et un cerveau ? Non... Les femmes de mon temps n'étaient que des pondeuses, bonnes à élever les enfants, faire la cuisine et cirer les chaussures de Monsieur. Quelle horreur...

- Je déplore également ce qu'est devenu mon anglais natal... Et je fais clairement partie de ceux qui pensent que les langues ne devraient pas autant changer. L'ancien français était bien plus joli à écouter, plus doux à prononcer et beaucoup moins vulgaire. Je trouve cela dommage pour une langue si riche que de se perdre en facilités telles. Je trouve cela bien plus dommage que cela se passe partout. Les anglais parlent français, les français anglais. Et dans cent ans, on aura perdu et votre français et mon anglais.

Je soupirais. Je détestais ça... Mais Dieu Merci, je n'avais plus le soucis maintenant. J'étais déjà morte. Et personne ci-bas ne pourra me retirer mon éducation.

- De plus, je pense que la popularité ne fait que l'argent. Si l'on regarde de grands auteurs, prenons Christie dont nous parlions plus tôt. Elle n'a pas réellement changé de style. Ces textes sont restés depuis le début les mêmes. Les formulations ont changés, l'intrigue aussi. Mais la forme du texte est restée intacte. Chose qu'on ne retrouve pas dans la musique. Je veux dire... Actuellement, la forme plastique a surpassé l'intérêt de la forme mentale... Alors pourquoi les vivants s'amuseraient-ils à réfléchir alors qu'en acquiesçant sur des basses bien fortes, ils peuvent « oublier » leur quotidien ?

Je secouais lentement de la tête, marquant mon incompréhension.

- Décidément, je ne comprenais pas mes confrères de mon vivant, je ne les comprends toujours pas. Comment peut-on danser sur des musiques qui nous insultent ou aux textes tristes ? Je repense à Stromae. Pourquoi tout le monde danse-t-il sur ses tonalités ? Ses textes sont extrêmement déchirants pourtant...

Je haussais les épaules, dépitée. Je ne comprenais toujours pas. Et je ne savais plus réellement si je voulais les comprendre... Je veux dire... J'ai toujours été en marge de la société. Anglaise ou non. En avance sur mon temps, je me disais que les mentalités changeraient avec le temps. Elles ont changés. Pas moi. Et je ne suis toujours pas à ma place... Combien de siècle allais-je devoir attendre avant d'être dans une époque qui me convienne ?

Codage par Libella sur Graphiorum

Afficher toute la signature


Elisabeth s'exprime en #6600FF
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 86
× Avatar : Rokudo Mukro - KHR
× Pouvoir : Illusion
× Appartement : Bozo
× Métier : Revendeur de potions/Musicien
× Péripéties vécues : 917
× Øssements1437
× Age IRL : 29 Transgenre
× Inscription : 03/04/2017
× Présence : réduite
× Surnom : l'astrance
× DCs : Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
19Masculin86Rokudo Mukro - KHRIllusionBozoRevendeur de potions/Musicien917143729Transgenre03/04/2017réduitel'astranceAsuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
nécromancien
nécromancien
19Masculin86Rokudo Mukro - KHRIllusionBozoRevendeur de potions/Musicien917143729Transgenre03/04/2017réduitel'astranceAsuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
https://www.peekaboo-rpg.com/t1664-maxence-listen-to-the-stereo-tonighthttps://www.peekaboo-rpg.com/t1674-valar-morgulis-maxence-rs
Terminé #15 le 22.10.17 19:47
A la pêche aux moules, moules, mouleuh, je veux plus y aller maman

L'llusioniste tient le coup, il arrive à être gentil. Ça tenait presque du miracle. Comme quoi tout pouvait arriver. Un sujet où ils pouvaient débattre était leurs points de départ. Après ils pouvaient tricoter autour comme le montrait leur conversation des plus courtoises. Il n'en fallait pas plus pour Maxence pour trouver ça exceptionnel. Elle aimait sa langue, celle d'autrefois. Il pouffait intérieurement, jusqu'à qu'elle époque trouvait-elle joli sa langue maternelle. Il se le demandait bien.

« Peut-être en effet qu'on l'aura perdu. Mais je ne vais pas m'annoncer sur cette fin des plus tragique. Après tout le grec n'as plus grand chose à voir avec l'ancien grec, mais certaines choses sont restées. Je ne suis pas un admirateur des langues comme certains.  Je ne suis pas le plus à même pour juger vos dire. Mais vu la musique actuelle es vivants, ça me fait un peu peur. »

Puis elle s'emportait sur la musique, je lui souriais. La danse sur la musique triste, c'était commun ici au Japon. Maxence lui souriait un peu.

« Les vivants sont devenus sourds au texte, le rythme seul les intéresse, ils pourraient danser sur un Opéra d'un grand compositeur classique si un petit malin s'amusait à le remixer pour en faire une soupe si infâme que le pauvre compositeur, sûrement quelque part das le monde des morts doit hurler. Ce n'est pas nouveau de danser sur des choses tristes. C'est plus flagrant ici au japon. J'ai été étonné de certaines paroles. Je ne regrette pas d'avoir appris cette langue. Sa sonorité chantante fait passer la pire des choses comme quelque chose de chouette. Si Stromae fonctionne, c'est parce qu'il un rythme, ses textes sont appréciés, mais peu compris dans le fond. C'est aux esprits critique comme vous ou moi qui pourront aider les morts à comprendre et à faire mieux que ceux des vivants. Peut-être que certains de nos vampires pourront les influencer. C'est en posant une première pierre que le reste de la maison pourra se construire. Enfin c'est ce que je pense. »

Changer demandait parfois pas mal de choses. Son don pouvait aide, mais pas remplacer des concepts si longtemps encré dans la tête des hommes et des femmes. Le monde des morts avait une certaine avance sur certains point et du retard sur d'autre. Le nécromancien marchait parfois sur cette faiblesse pour s'amuser. Il serait risible de pas en profiter un peu.
Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 157
× Avatar : Niya - TID
× Appartement : Van Gogh
× Péripéties vécues : 301
× Øssements984
× Age IRL : 27 Féminin
× Inscription : 01/10/2017
× Présence : complète
× Surnom : le gypaète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
23/15  (23/15)
24Féminin157Niya - TIDVan Gogh30198427Féminin01/10/2017complètele gypaète
lémure
lémure
24Féminin157Niya - TIDVan Gogh30198427Féminin01/10/2017complètele gypaète
http://www.peekaboo-rpg.com/t2447-elisabeth-la-douceur-a-une-langue-qui-chatouille-et-des-paroles-qui-blessenthttp://www.peekaboo-rpg.com/t2462-carnet-d-une-anglaise-silencieuse
Terminé #16 le 29.10.17 20:41






A la pêche aux moules, moules, mouleuh, je veux plus y aller maman
[Ft. Maxence Brydir]
"Une heure de lecture est le souverain remède contre les dégoûts de la vie" Montesquieu



"Les vivants sont devenus sourds au texte, le rythme seul les intéresse ». Dieu qu'il avait raison. Et c'était bien là quelque chose que je n'appréciais que peu. J'aimais la musique. J'aimais le doux piano qui avait bercé mon enfance, le violent qui m'aidait à extérioriser. J'aimais le violon qui m'envoûtait, celui qui me faisait frissonner de peu. J'aimais bien trop les notes et l'ambiance pour juste danser sur des sons que je pouvais comprendre. Encore un étranger qui ne saisissait pas les propos, je pouvais le concevoir. Il ne comprenait pas et se fiait uniquement aux sonorités qu'il entendait. Je pouvais parfaitement saisir la chose. Mais lorsque l'on a et l'artiste et le nom de la musique, pourquoi personne n'allait chercher une traduction des propos ?

- Je peux comprendre. J'arrive à imaginer la chose. Mais j'admets ne pas avoir l'envie d'aider les idiots à réfléchir. Je veux dire, si l'on doit attendre que les vampires changent leur façon de penser... Alors... Je crois que je préfère rêver de fin du monde.

De bien tristes propos. Et pourtant, bien que parfaitement consciente, j'avais pesé chaque mot. Que les vivants meurent. Qu'ils rejoignent les Grands Compositeurs. Et qu'ils se fassent sermonner. Peut-être qu'ils en apprendront quelque chose. Sinon... Et bien ils n'ont rien à faire sur Terre.

- J'aimerais cependant rencontrer les Grands de ce monde. Écouter leur histoire et apprendre d'eux. Les livres décrivent, traduisent. Alors que j'aurais directement leur point de vue. Ce serait tellement instructif... Mais bon, je doute qu'ils soient ici... Peut-être que je finirais par voyager et les rencontrer...

J'aimerais. Énormément. J'aimerais bien plus qu'on ne peut l'imaginer me laisser partir en discussion avec Aristote, Platon, Descartes, Shakespeare... Cependant... Cependant, objectivement et en toutes sincérités... Je ne pensais pas que les Grands de ce monde aimeraient discuter avec une simple femme comme moi. Je doutais d'avoir quelque chose à leur apprendre, leur offrir la discussion si intéressante qu'ils méritaient.

- Et vous ? Si vous pouviez rencontrer quelqu'un ici-bas, qui serait-ce ?

Codage par Libella sur Graphiorum

Afficher toute la signature


Elisabeth s'exprime en #6600FF
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 86
× Avatar : Rokudo Mukro - KHR
× Pouvoir : Illusion
× Appartement : Bozo
× Métier : Revendeur de potions/Musicien
× Péripéties vécues : 917
× Øssements1437
× Age IRL : 29 Transgenre
× Inscription : 03/04/2017
× Présence : réduite
× Surnom : l'astrance
× DCs : Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
19Masculin86Rokudo Mukro - KHRIllusionBozoRevendeur de potions/Musicien917143729Transgenre03/04/2017réduitel'astranceAsuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
nécromancien
nécromancien
19Masculin86Rokudo Mukro - KHRIllusionBozoRevendeur de potions/Musicien917143729Transgenre03/04/2017réduitel'astranceAsuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
https://www.peekaboo-rpg.com/t1664-maxence-listen-to-the-stereo-tonighthttps://www.peekaboo-rpg.com/t1674-valar-morgulis-maxence-rs
Terminé #17 le 04.11.17 16:42
A la pêche aux moules, moules, mouleuh, je veux plus y aller maman

Le nécromancien pouffait, il discutait de tout et de rien avec une demoiselle en étant assez gentil. Il pouvait l’embêter si l'envie le traversait. Ce qui arrivait souvent, l'air de rien. Il aimait voir la colère. Mais en voyant de prime abord son côté froid. Le français voulait connaître ce que cachait sous cette couche épaisse derrière laquelle elle était subtilement cachée. Curieux, comme un enfant. Bien qu'il soit majeur dans sa patrie et majeur dans sa mort. Il gardait son côté mauvaise graine. Malgré son calme actuel, il ne l'oubliait pas.

Elle parlait de son souhait de rencontrer ses grands esprits qu'elle semblait admirer. Il comprenait le principe de rencontre ses idoles. Mais il n'avait plus l'envie de croiser Hitler. Il n'était plus adhérant à son idéologie. Il avait été idiot de suivre cet idéal, mais bon son éducation n'avait pas aidé. C'était à son tour d'exprimer qui il voulait rencontrer.

« J'aimerai revoir un ancien ami à moi, sinon, je n'espère pas croiser certaines personnes. On a tous nos croix à porter. Si je croise de grands penseurs, je penserai à vous et transmettrai vos amitiés. Les autres personnes que je souhaite rencontrer sont celles qui soigneront mon cœur. J'ai un ami qui m'aide un peu, il manque un truc. Comme tous les être humains, je poursuis quelque chose. Votre rencontre a amener quelque chose. Des pensées que je n'aurais peut-être pas eu sans cette dernière. Je suis flatté. Un point de vue, même d'un néophyte comme je peux l'être sera peut-être agréable. J'ai des arguments et je sais mettre de l'eau dans mon vin. Si un de mes compatriotes m'entendrait, il s'insurgerait. De l'eau dans du vin, c'est un sacrilège. »

Maxence aimait jouer avec les mots, il était musicien après tout, une sorte de poète, en quelque sorte. Après tout Bob Dylan avait été en quelque sorte reconnu dans le monde des vivants. Il aimait chanter en allemands, car il trouvait la langue parfaite pour son style de prédilection, mais le japonais avait appris à cacher ses intentions avec des formulations. Il avait râler à apprendre cette langue étrange. Et à présent avec l'anglais, il avait l'habitude de l'utiliser. Ces dialectes pas toujours naturel dans sa bouche. Il y avait toujours un petit accent.

« Il y a t-il des gens que vous souhaitez pas rencontrer vous aussi ? Jeune femme. »

C'était glisser sur une pente dangereuse, mais il risquait.
Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 157
× Avatar : Niya - TID
× Appartement : Van Gogh
× Péripéties vécues : 301
× Øssements984
× Age IRL : 27 Féminin
× Inscription : 01/10/2017
× Présence : complète
× Surnom : le gypaète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
23/15  (23/15)
24Féminin157Niya - TIDVan Gogh30198427Féminin01/10/2017complètele gypaète
lémure
lémure
24Féminin157Niya - TIDVan Gogh30198427Féminin01/10/2017complètele gypaète
http://www.peekaboo-rpg.com/t2447-elisabeth-la-douceur-a-une-langue-qui-chatouille-et-des-paroles-qui-blessenthttp://www.peekaboo-rpg.com/t2462-carnet-d-une-anglaise-silencieuse
Terminé #18 le 13.11.17 11:47






A la pêche aux moules, moules, mouleuh, je veux plus y aller maman
[Ft. Maxence Brydir]
"Une heure de lecture est le souverain remède contre les dégoûts de la vie" Montesquieu



Je ne comprenais pas tout... Des personnes capables de soigner les plaies du cœur ? Je n'y croyais pas. De telles personnes n'existaient que dans les romans. Dans la vraie vie... les gens mourraient, trahissaient, mentaient. Personne ne pouvait soigner les plaies d'un cœur. Pas les plaies invisibles. Je pouvais comprendre que chaque rencontre apportait quelque chose. C'était le but même des rencontres. Mais je restais bloquée sur ce qu'il avait pu me dire. Soigner un cœur... C'était … Poétique. Mais très peu réaliste. Je me laissait sourire sous sa réflexion. Effectivement, même chez moi, diluer le vin était un crime que les bourgeois n'osaient pas faire. De mon temps, je supposais que les moins fortunés le faisaient. Ce qui était, je suppose, plus par pratique que par choix.

- Il y a t-il des gens que vous souhaitez pas rencontrer vous aussi ? Jeune femme.

Je haussais un sourcil, mon visage se penchant faiblement. Je n'étais pas certaine d'avoir saisit sa question. Je me perdais quelques secondes en réflexion. Voulais-je foncièrement voir quelqu'un ? Une personnalité en particulier ? Bach, Mozart … Voltaire. Platon. Le couple Cury. Sir Arthur Conan Doyle. Beaucoup trop à vrai dire. Je serais enchantée d'être devant eux. Impressionnée et sûrement bien trop enfantine pour donner l'air sérieuse... Le paroxysme du bonheur serait sûrement atteint si j'arrivais à tenir une seule discussion... Mais je m'emportais. Je n'étais pas si extraordinaire qu'eux... Tout au mieux une femme banale...

- Comme je le disais, un des Grands de ce monde. Je serais ravie de leur faire face. Mais j'admets ne pas avoir de préférence. Il y a tant de possibilité qu'en favoriser un serait injuste et improductif. Ceci étant... Je sais très bien qui je refuse de voir.

Depuis le temps, il devait être mort. Et avec ma chance il était ptêtre même dans ce monde-ci. Pour rien au monde je ne voulais revoir celui qui m'a amené à mourir avant d'avoir fait quelque chose. Si quelqu'un devait recevoir chaque particule de haine que j'avais... C'était Scott. Je pensais que si j'étais si calme au naturel, c'était parce que personne m'attisait autant ma colère ou mon dégoût que lui. Il personnalisait parfaitement ce qui m'était insupportable. Encore maintenant, parfois, mes nuits s'agitaient. Je ressentais de nouveau le couteau... Comme ce jour-là... C'était rare... Mais je détestais ces nuits-là...

- Malgré mon incompréhension sur vos propos concernant les soins du cœur... Reprenait ma voix calmement. Je vous admets bien volontiers que ceux qui m'ont entouré de mon vivant n'ont rien fait pour que je désire les revoir actuellement.

Bien évidemment, j'en voulais – et c'était peu de le dire -  Scott. Mais j'en voulais – de façon amoindrie mais non négligeable – à ses collaborateurs. À mon père aussi. Et surtout. Qui m'entouraient déjà... ? Mes camarades de classe dénuées de cervelle et d'esprit critique. Les domestiques de mon père qui avaient menés une vie de servitude et avec qui je n'avais jamais parlé plus de quelques minutes, concentrées sur mes études de l'époque. Les hommes. Ceux qui voyait « Jaw » avant de voir mon visage, qui me connaissaient pour ce que je représentais et non ce que je faisais. Non. Décidément non. Je ne voulais revoir aucun de ces visages.

- Cependant, bien que pas totalement d'accord avec vous, je comprends la logique qui vous fait dire que chaque rencontre apporte quelque chose. J'ignore ce que j'ai pu vous apportez mais si cela vous convient, j'en suis ravie. Quant à votre cœur... Je vous espère de rencontrer ces « médecins ».  

Je lui souriais. Je ne lui en voulais pas à lui. J'attendrais pour m'énerver contre le souvenir désagréable que je ressassais.

Hrp:
Excuse-moi pour le temps de réponse. J'ai eu une fin de semaine et un week-end mouvementé >.>

Codage par Libella sur Graphiorum

Afficher toute la signature


Elisabeth s'exprime en #6600FF
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 86
× Avatar : Rokudo Mukro - KHR
× Pouvoir : Illusion
× Appartement : Bozo
× Métier : Revendeur de potions/Musicien
× Péripéties vécues : 917
× Øssements1437
× Age IRL : 29 Transgenre
× Inscription : 03/04/2017
× Présence : réduite
× Surnom : l'astrance
× DCs : Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
19Masculin86Rokudo Mukro - KHRIllusionBozoRevendeur de potions/Musicien917143729Transgenre03/04/2017réduitel'astranceAsuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
nécromancien
nécromancien
19Masculin86Rokudo Mukro - KHRIllusionBozoRevendeur de potions/Musicien917143729Transgenre03/04/2017réduitel'astranceAsuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
https://www.peekaboo-rpg.com/t1664-maxence-listen-to-the-stereo-tonighthttps://www.peekaboo-rpg.com/t1674-valar-morgulis-maxence-rs
Terminé #19 le 15.11.17 14:47
A la pêche aux moules, moules, mouleuh, je veux plus y aller maman

Il y avait toujours des gens qu'on ne souhaitait pas voir. Que cette dame ne l'exprime pas clairement n'était pas une surprise pour Maxence. Mettre des noms sur les personnes qu'on préférait éviter était parfois comme leur donner plus d'importance qu'ils le méritaient. Et Pom faisait partie de ce lot de personnes. Le nécromancien haussait un sourcil, une femme aussi érudite qu'elle n'avait pas compris le sous-texte. Bizarre. Mais bon, il était encore novice avec ces sentiments. Et pourtant, le français était loin d'être un débile profond. Elle avait un petit côté naïf, malgré tout. C'était touchant de voir jeter son passé, comme il avait jeté le sien.

« On est un peu dans le même cas, je ne désire pas vraiment recroiser les gens qui m'ont connu vivant. La seule exception est un vieil ami à moi. Je me demande toujours ce qu'il est devenu... Mais bon, il doit sûrement profiter de sa liberté. »

Il pouffait doucement, elle n'avait vraiment pas compris le sens caché de ses mots. Preuve s'il en est, qu'il pouvait arriver à les maîtriser. Ça réchauffait un peu sa fourberie qu'il avait mise decôté. Il ne serait pas celui qui lui dirait de quoi il en retournerait, mais il pourrait lui en parler quand elle en saurait plus. Même si à son avis, elle se tournerai vers les livres.

« Même si ça m'as pas apporter ce qui me manque. Je dois dire que ça m'a permis de découvrir des choses que j'ignorais sur les livres et sur moi-même. Vous êtes une femme maligne, j'apprécie ce côté. Même si je ne saisi pas toutes les références littéraires que vous citez. Comme moi et mon jargon musical. Je les trouverai, ne vous en faites pas. »

Après tout, il avait toutes les chances devant lui. Maxence partait moins défaitiste. Il avait été, certes, une crapule, un monstre. Mais le monde des morts avait cette magie, de pardonner beaucoup, même de trop. Il avait profiter de naïveté de certains habitants. Oh oui, il en avait créer des zombies. Et il ne s'en voulait pas. Il ne redoutait pas leur colère, elle arriverait un jour ou l'autre. Le nécromancien lui tendait la main.

« Merci, je vous fait grâce d'une poignée de main, point d'embrassade très chère. »
Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 157
× Avatar : Niya - TID
× Appartement : Van Gogh
× Péripéties vécues : 301
× Øssements984
× Age IRL : 27 Féminin
× Inscription : 01/10/2017
× Présence : complète
× Surnom : le gypaète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
23/15  (23/15)
24Féminin157Niya - TIDVan Gogh30198427Féminin01/10/2017complètele gypaète
lémure
lémure
24Féminin157Niya - TIDVan Gogh30198427Féminin01/10/2017complètele gypaète
http://www.peekaboo-rpg.com/t2447-elisabeth-la-douceur-a-une-langue-qui-chatouille-et-des-paroles-qui-blessenthttp://www.peekaboo-rpg.com/t2462-carnet-d-une-anglaise-silencieuse
Terminé #20 le 16.11.17 13:25






A la pêche aux moules, moules, mouleuh, je veux plus y aller maman
[Ft. Maxence Brydir]
"Une heure de lecture est le souverain remède contre les dégoûts de la vie" Montesquieu



Je ne répliquais rien. Profiter de sa liberté ? J'en concluais qu'il devait manquer de liberté. Tout dépendait en fait de l'époque dans laquelle il était né, avait grandit. Techniquement, j'avais été enchaînée à plus d'un titre. Et pourtant, on n'avait jamais usé de moi telle une esclave. Pas dans le sens moyenâgeux du terme. Mais la curiosité me faisait me poser diverses questions.

Qui était-il ? Où avait-il grandi ? Qu'avait-il vu ? Entendu ? Comment étaient les mœurs chez lui ? Qu'avait-il vécu ? Plein de questions que je ne pouvais poser. J'estimais qu'il était trop tôt pour cela. Bien que personnellement, la question ne me dérange pas. On pouvait me la poser. Mon époque, mon Angleterre n'avait rien d'inconnu... L'époque victorienne hein... ?  

- Même si ça m'as pas apporter ce qui me manque. Je dois dire que ça m'a permis de découvrir des choses que j'ignorais sur les livres et sur moi-même. Vous êtes une femme maligne, j'apprécie ce côté. Même si je ne saisi pas toutes les références littéraires que vous citez. Comme moi et mon jargon musical. Je les trouverai, ne vous en faites pas.

Je lui rendais son sourire. Je comprenais ça. Je n'avais pas tout saisis de notre échange. Il semblait voir les choses d'une façon que je ne connaissais pas. Chez moi on aurait dit un romantique. Poète, aimant faire des sous-entendus. Et je ne les comprenais pas tous. Pas forcément de la bonne façon évidemment... La langue française avait cette facilité de dire une chose et, selon l'intonation, devenait un compliment adorable ou une insulte immonde.

- Je peux vous aider à améliorer votre culture littéraire si vous voulez. Tout comme je serais ravie d'améliorer ma culture musicale.

J'observais sa main se tendre devant mon buste. Et je me reculais pour tendre mon bras et enserrer sa main. J'usais instinctivement de la poignée de main que j'avais avec les collègues de mon père. Quand il était encore « mignon » de me voir copier les hommes. Quand j'étais encore trop jeune pour me rendre compte de ce que j'avais autour de moi. Ma poigne était sèche, assurée. Comme pour marquer ma présence.

- J'espère que j'arriverais à prendre un peu de votre optimisme. Même si – me connaissant – je préférerais ne rien cacher derrière.

N'avais-je pas dis qu'une phrase banale pouvait être une pique ? Et bien voilà un bon exemple. Je paraissais polie. J'avais travaillé mon sourire, mon intonation neutre, ma voix douce. Tout pour que l'on ne comprenne que la bonne chose et non le sous-texte. Lui... Lui il avait quelque chose dans le regard qui se cachait. Rien de grave ou de méchant. D'où la pique gentillette que je lui avais lancée.

- Ceci étant c'était un bel instant. J'ose espérer que dans les prochains, je verrais ce qui rend votre regard malicieux par instant. Peut-être que nous parlerons de nos époques respectives aussi. J'en suis quelque peu curieuse, je l'admets...

Ma main le délaissait doucement, s'éloignant de la sienne pour retomber sur mon flanc. Et déjà, je me laissais réfléchir à ce que j'allais faire pour finir cette journée.

Codage par Libella sur Graphiorum

Afficher toute la signature


Elisabeth s'exprime en #6600FF