avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 31
× Avatar : Tomoko - Ikenaga Yasunari
× Pouvoir : Poussière d'étoile
× Croisée avec : Rien du tout :nose:
× Appartement : Pucca
× Métier : Au chomage
× Péripéties vécues : 2207
× Øssements1941
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 13/01/2017
× Présence : réduite
× Surnom : la pousse de bambou
× DCs : Toulouze Ka | Liam Gold | Silver Leifsson

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
54/100  (54/100)
27Féminin31Tomoko - Ikenaga YasunariPoussière d'étoileRien du tout :nose:PuccaAu chomage2207194125Féminin13/01/2017réduitela pousse de bambouToulouze Ka | Liam Gold | Silver Leifsson
☢ Désintégrator ☢
☢ Désintégrator ☢
27Féminin31Tomoko - Ikenaga YasunariPoussière d'étoileRien du tout :nose:PuccaAu chomage2207194125Féminin13/01/2017réduitela pousse de bambouToulouze Ka | Liam Gold | Silver Leifsson
http://www.peekaboo-rpg.com/t1294-etsu-morugawa-lassee-de-la-viehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1298-etsu-morugawa-come-watch-the-sky-with-me#23487http://www.peekaboo-rpg.com/t2068-etsu-447-55-87-13#72550
#1 le 04.10.17 18:58

- Et puis zut !

Etsu fulmina dans le coin de sa chambre, London se carapatant alors qu'elle ruminait contre les dessins encrés sur sa peau. C'était le sixième ! Six flacons de verre qu'elle avait fait disparaître en tentant de réaliser des potions à base de ses pouvoirs. Six fichus flacons. Et c'était dire que ça mettait les nerfs de la jeune femme en pelote.

Poussant un soupir, la japonaise se redressa avec prudence, ses paumes étant encore brûlantes et verdoyantes. Elle était bien partie pour ne pas contrôler son pouvoir de la journée. Et même jusqu'au soir si elle n'arrivait pas à se calmer. Une moue s'afficha sur son visage, ses pas la menant à l'extérieur de la pièce. Elle n'avait vraiment pas de pot pour le coup.

Malgré une meilleure maîtrise de ses émotions, il arrivait bien souvent que la jeune nécromancienne n'en mène pas large avec ses pouvoirs. Elle ne comptait plus le nombre de fois qu'elle avait fait disparaître des morceaux de meubles ou des objets, parfois aux détriments de ses colocataires. Etsu tentait pourtant de faire de son mieux mais ce genre de journée la rendait morose et un peu plus instable magiquement parlant. Comme si elle avait besoin de cela.

Soupirant toujours, la brune arriva dans la cuisine qui était dans un désordre plutôt alarmant. Des paquets de chips, des verres, des assiettes, des tablettes de chocolat. Etsu papillonna des yeux avec surprise, la jeune femme ne se souvenant pas qu'un tel désordre régnait dans l'appartement. Désordre qu'elle avait organisé en partie apparemment. Puis, curieuse, elle porta son regard sur le reste de la pièce où diverses objets en tout genre trônaient : livres, stylos, coussins, dvds, flacons de potion. Etsu n'était pas du genre à tout ranger, se concentrant généralement sur ses affaires mais depuis quelques temps, il y avait du sérieux laisser aller. Même les affaires de ses chats étaient en foutoir. La brune soupira, de nouveau. Elle allait devoir mettre un peu d'ordre dans tout ça avant de se poser tranquillement.

Mais avant d'entreprendre quoi que se soit, la jeune femme se dirigea vers le placard afin d'y piquer une tablette de chocolat blanc, le sucre la calmerait peut-être. Seulement, au moment où son doigt entra en contact avec la poignée de la porte du placard, celle-ci disparut ! Prise d'un sursaut, Etsu fit un pas en arrière, les yeux grands ouverts quand sa main rentra en contact avec une assiette... qui disparut également !

- Fichtre !

Et voilà qu'elle ne pouvait plus rien toucher ! Il fallait vraiment que ça lui tombe dessus !

- Mais non !

Une plainte s'éleva dans la cuisine, la jeune nécromancienne affichant une expression de profonde agacement. Elle était partie pour rester les mains jointes toute la journée avec cette histoire. Car elle n'était même pas en mesure de pouvoir prendre la potion qu'Ael lui avait confectionné, permettant de créer un film protecteur sur ses mains afin qu'elle ne désintègre rien. Etsu savait qu'elle ferait disparaître le liquide, la chose étant déjà arrivée une fois. Elle soupira, encore. Sale journée.



I'm done with this shit !

518 words#Puccaft Nox
Afficher toute la signature


I love and I hurt you
Sur mon coussin comme un dessin Comme une tâche C’est ton mascara qui déteint Quand on se fâche Et ce coussin d’ici demain Après l’orage Sera témoin que l’on sait bien Tourner la page


En japonais : #6600FF ; En anglais : #998AA8
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 143
× Avatar : C.C. - Code Geass
× Appartement : SDF
× Péripéties vécues : 62
× Øssements71
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 09/07/2017
× Présence : réduite

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
0/0  (0/0)
27Féminin143C.C. - Code GeassSDF627121Féminin09/07/2017réduite
J'écris ma fiche !
J'écris ma fiche !
27Féminin143C.C. - Code GeassSDF627121Féminin09/07/2017réduite
#2 le 28.10.17 22:22
Haut les coeurs moussaillon !
« Est-ce que ça veut dire que c’est comme ça qu’il faut mener sa vie ? Toujours en équilibre entre la beauté et la mort, le mouvement et sa disparition ? »
- Muriel Barbery

ft. Etsu

La journée était calme, sans soucis. Une bonne journée. Mais ennuyeuse pour Nox. Comme d’habitude sa librairie était encrée dans un silence qui avait fini par irriter l’italienne au point de se demander comment elle a pu tenir plusieurs années habituée dans un silence similaire pour lire autant de livres. Heureusement que cette journée ennuyante était tombée sur celle où elle n’ouvrait que pour une partie de la journée. Toujours peu habituée au monde social, la jeune femme avait décidé de rentrer à l’appartement au plus vite pour se plonger dans ses livres et leurs univers ou peut-être passer un peu de temps avec ses colocataires. Peut-être.

- Fichtre !

Effectivement. La jeune Nox n'aurait pas dit mieux. Dès que ses yeux s'étaient adaptés à la luminosité de l'appartement, un synonyme légèrement plus vulgaire lui avait traversé l'esprit lorsque le capharnaüm du salon s'était présenté à elle. Elle-même était désordonnée, pourtant le bazar apparent la surprenait. Sans doute parce qu'elle était habituée à ce que l'appartement soit bien entretenu. Dans un soupir sans bruit, l'italienne retira sa veste après avoir fermé la porte, ignorant le mot prononcé plus tôt pour s'avancer dans l'appartement. Les yeux sur la double-pièce, visiblement blasée par l'état du salon, elle ne savait pas quoi en penser. Nox avait l'habitude d'avoir des livres qui traînaient un peu partout sans jamais empiéter sur le territoire de ses colocataires, mais là les affaires étaient n'importe où dans l'espace partagé. Avec une expression interrogatrice elle passa une main dans ses cheveux, ne sachant pas quoi faire. Elle n'était pas la meilleure personne pour se plaindre du désordre après tout.

- Mais non !

Les mots surprirent encore une fois la demoiselle qui tourna les yeux vers l’endroit d’où venait l’exclamation sans pour autant voir qui avait relâché ces mots, mais en devinant sans trop de mal qui avait mis autant de bazar dans l’appartement étant donné que la voix semblait être féminine et qu’il n’y avait qu’une autre personne à part Nox qui était de ce genre-là. De surprise en surprise, Nox ne lâchait pas cette émotion. Si le capharnaüm avait été créé par la personne que son esprit imaginait alors c’était tout à fait surprenant. Cette pensée la fit gonfler une joue, boudant envers elle-même. Elle ne connaissait pas bien ses colocataires et pourtant elle se comportait comme si ce n’était pas le cas. Elle avait l’impression de les juger sans le savoir, en se doutant du comportement de telle ou telle personne.

- Etsu ? Qu'est-ce qui se passe ?

En prononçant ces mots, Nox avançait vers le coin cuisine pour se montrer devant la japonaise, ignorant du regard le bazar qui s'était aussi installé dans la cuisine pour l'instant. La curiosité s'était montrée sur son visage, mais aussi une petite pointe d'inquiétude s'était mêlée à tout ça. Peut-être que quelque chose de mauvais s'était passé, les prunelles vertes roula sur le côté, observant enfin l'état de la cuisine où il semblait qu'une tempête similaire s'était abattu sur ce coin-là aussi. Nox n'espérait pas que cette pensée soit vraie. Sa journée était ennuyeuse, autant qu'elle le reste au lieu de lui donner de mauvaises nouvelles.
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 31
× Avatar : Tomoko - Ikenaga Yasunari
× Pouvoir : Poussière d'étoile
× Croisée avec : Rien du tout :nose:
× Appartement : Pucca
× Métier : Au chomage
× Péripéties vécues : 2207
× Øssements1941
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 13/01/2017
× Présence : réduite
× Surnom : la pousse de bambou
× DCs : Toulouze Ka | Liam Gold | Silver Leifsson

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
54/100  (54/100)
27Féminin31Tomoko - Ikenaga YasunariPoussière d'étoileRien du tout :nose:PuccaAu chomage2207194125Féminin13/01/2017réduitela pousse de bambouToulouze Ka | Liam Gold | Silver Leifsson
☢ Désintégrator ☢
☢ Désintégrator ☢
27Féminin31Tomoko - Ikenaga YasunariPoussière d'étoileRien du tout :nose:PuccaAu chomage2207194125Féminin13/01/2017réduitela pousse de bambouToulouze Ka | Liam Gold | Silver Leifsson
http://www.peekaboo-rpg.com/t1294-etsu-morugawa-lassee-de-la-viehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1298-etsu-morugawa-come-watch-the-sky-with-me#23487http://www.peekaboo-rpg.com/t2068-etsu-447-55-87-13#72550
#3 le 31.10.17 13:29

Son cœur battait à une vitesse folle dans sa poitrine, son visage étant peint par la frustration et l'agacement. Fichu pouvoir. Voilà qu'il la mettait encore dans une situation délicate, ne lui permettant pas de faire quoi que se soit de sa journée. Etsu commençait vraiment à en avoir sa claque de ce genre de matinée foireuse ! Il fallait toujours que ça lui tombe dessus quand elle avait le plus besoin de ses mains qui plus était. Grimaçant de plus belle, elle observa le bazar qu'elle avait en partie orchestré dans la cuisine avant de soupirer profondément.

Elle ne remarqua pas tout de suite la présence de sa colocataire qui apparut alors dans son dos, un petit sursaut lui prenant avant qu'elle ne se tourne vers elle. D'abord surprise, la japonaise colla d'instinct ses mains l'une contre l'autre pendant qu'une moue s'affichait sur ses lèvres, ses yeux balayant rapidement la pièce.

- Bonjour Nox. Euh...

Un petit instant de silence prit place, Etsu réfléchissant aux paroles qu'elle avait prononcé. Elle n'avait jamais réellement parlé de son pouvoir à la jeune fille et aurait préféré le faire avec le reste de son entourage une fois qu'elle aurait complètement maîtrisé celui-ci. Seulement, il faisait bien trop des siennes pour qu'elle reste discrète à ce sujet. Ael lui avait dit d'être prudente et de ne pas trop en parler. Sauf qu'elle ne pouvait faire autrement pour l'heure. Etsu soupira de nouveau. Tout cela était fatiguant.

- J'ai quelques problèmes avec mon... pouvoir...

Un pincement de lèvres et une nouvelle grimace, Etsu observa sa colocataire la mine gênée. Ce n'était pas vraiment son jour.

- Je ne peux rien toucher sans le faire disparaître. Enfin pour l'instant, le temps que je me calme. Sauf que... je ne voulais pas laisser l'appartement dans cet état...

La japonaise soupira, l'une de ses mains passant négligemment et instinctivement dans ses cheveux. Elle n'était pas rendue avec toute cette histoire.

- Je crois qu'il va falloir que je m'assois quelque part et attende un moment, finit-elle par déclarer en riant amèrement.



I'm done with this shit !

344 words#Puccaft Nox
Afficher toute la signature


I love and I hurt you
Sur mon coussin comme un dessin Comme une tâche C’est ton mascara qui déteint Quand on se fâche Et ce coussin d’ici demain Après l’orage Sera témoin que l’on sait bien Tourner la page


En japonais : #6600FF ; En anglais : #998AA8