#11 le 12.10.17 20:45

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Masculin
× Age post-mortem : 969
× Avatar : Trafalgar Law - One Piece
× Pouvoir : Vampire : Groupe A+
× Croisée avec : Un chieur.
× Appartement : Van Gogh
× Logement : Envie de boire un verre ?
× Métier : Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.
× Communication : 090-1333-3999
× Péripéties vécues : 633
× Øssements 1318
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 10/04/2017
× Présence : complète
× DCs : Pom Warren, Cinemont
DIEU ALPHA TOUGENKYOU
La cour des miracles.
♠️ ROI DES VOLEURS RECHERCHÉ
http://www.peekaboo-rpg.com/t1694-eden-la-science-est-un-art http://www.peekaboo-rpg.com/t1733-eden-wsh

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Masculin
× Age post-mortem : 969
× Avatar : Trafalgar Law - One Piece
× Pouvoir : Vampire : Groupe A+
× Croisée avec : Un chieur.
× Appartement : Van Gogh
× Logement : Envie de boire un verre ?
× Métier : Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.
× Communication : 090-1333-3999
× Péripéties vécues : 633
× Øssements 1318
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 10/04/2017
× Présence : complète
× DCs : Pom Warren, Cinemont
DIEU ALPHA TOUGENKYOULa cour des miracles.♠️ ROI DES VOLEURS RECHERCHÉ





Je peux répondre à tes questions mentalement, à défaut que tu ne saches jamais vraiment. Je ne suis pas spécialement attiré par le sexe pour le sexe. Je comprends tout à fait que Pom Warren mon frère Kyoshi Indentshi, Urie Kaneki et toi-même, vous aimiez ça et je ne juge pas votre comportement ni vos attitudes par rapport à ce sujet. Juste que j’ai d’autres gouts et préférences pour occuper mes soirées de perdition. Comme bon nombre de personnes, j’ai des envies et quand elles surviennent, j’y réponds sans la moindre difficulté quitte à aller voir des spécialistes dans le domaine.
C’était ce que je faisais avant de te rencontrer. J’ai bien eu, plutôt des amantes que des amants, mais c’était pour leurs charmes et leurs qualités intellectuelles, leurs distractions et l’attirance que j’avais pour eux.  Ce n’était pas un besoin purement sexuel. J’ai besoin d’autres choses.
Cet aspect, je l’avais inconsciemment trouvé quand tu es devenu mon protégé. J’ai bien eu quelques écarts, des occasions auxquelles je n’ai pas dit non mais elles étaient assez rares. Il faut le reconnaître de façon légitime. Parce que tu revenais toujours et qu’alors je te prenais. Je préfère avoir un met de choix rarement que courir après un vulgaire plat au gout acceptable. Je dois reconnaître que depuis des années, il n’y a que Juunko Naonori lorsqu’elle le désirait et toi qui m’aient vraiment tenté. Et Peter. Mais Peter remonte à bien longtemps. Je me perds un peu dans le temps. J’oublie de voir les jours passer.

« … c’est moi ou mon corps qui t’a manqué ? » Vu comment tu me regardes, je me pose la question. Alors, quoi, Cyrus, ne va pas me dire qu’il n’y a pas assez d’hommes pour te satisfaire. Tu n’es qu’un enfant gâté. Et, … merde. Franchement, cette lueur de jeu ! Je ne peux pas résister. J’aime jouer. J’aime beaucoup trop jouer pour avoir des remords. Ton piercing appuie sur le bouton démarrer et le bout carmin et immaculé de la mienne me caresse le haut du palais.

Je crois que l’attirance physique n’est pas vraiment existante chez moi. Il m’arrive d’être complétement charmé par le passage d’une jolie femme à la chevelure blonde qui me semble être une sirène visuelle. Toutefois, c’est davantage un plaisir des yeux qu’une envie de mon bas-ventre. Ce sont les attitudes, les odeurs, les caractères et les yeux qui disent tout. Ce sont les mains, les ongles, les tics et les défauts. Il faut que je connaisse la personne et par cet aspect, si on retire des pulsions sexuelles rares, je ne suis pas enclin à la luxure débordante.

Pourtant, je suis un amant luxuriant. C’est sans doute pour cela, que le doute plane à mon encontre. Pourtant, j’ai été mariés, et tout le temps où je l’ai été, mes écarts étaient rares et provoquaient de vives réactions de ma femme. Mais ceux, comme toi, qui m’ont connu après peuvent en douter. Parce que sexuellement, j’ai peu de limite et que tout me semble acceptable tant que les partenaires sont consentants. Je n’ai aucune limite tant qu’on ne m’en fixe pas. Et je présume que ça peut laisser planer le doute.

Quant aux autres questions. Tu es bien indiscret. Si je t’ai autant éloigné, c’est parce que tu comptais. Beaucoup. J’avais peur de te blesser et te perdre et je ne voulais pas faire la même erreur qu’avec Pom. En voulant le garder près de moi, j’ai l’impression de l’avoir contraint à une vie à Babylone.

Je pense que la dominance avec Urie est variable. Sur le plan sexuel, je dois être celui qui domine le plus. Je compte sur mes doigts le nombre de fois où il l’a rentré entre mes cuisses et il n’est pas prêt de recommencer s’il continue à être autant absent. Car, son boulot le met dans un état désagréable et particulièrement à fleur de peau. Et lorsqu’il est dans cet état, je préfère lui faire perdre le contrôle et lui faire oublier le reste que le laisser dominer. Je me doute bien trop qu’il est capable de passer sa frustration et son énervement sur moi.

Sur le couple … Je pense que c’est parfois lui et parfois moi. Souvent, c’est lui qui établit les règles. C’est lui qui a décidé que je ne pourrais plus voir Pom Warren après qu’il soit joué de lui à mon sujet alors même que le lui fréquente et touche avec. Je suis souvent dans le questionnement. Je suis parfois un peu décalé. Le fait étant que je ne comprends pas toujours bien. La preuve étant à l’instant : tu es clairement prêt à ce que je te retourne contre le mur, tu ne demandes que ça et inconsciemment tu es totalement en train de me draguer comme un putain de connard – alors même que tu sais que je suis avec Urie.

Mais ça, c’est de ton coté. Du mien je ne vois qu’un habituel retour, une envie de bosser (tu dois manquer de tunes) et mes propres pulsions et de ce fait : ce n’est pas de ta faute. Alors, essaye de ne pas culpabiliser après coup. Je suis en train de faire un choix et il me faudra tôt ou tard l’affronter auprès ce celui qui t’a envoyé ici. Franchement, il aurait pu se douter que c’était dangereux. Il connait ton caractère séducteur et il connait mon manque de réflexion dans l’instinctif.

Mes doigts ont glissé sur ton verre et je l’ai déposé sur la table après avoir terminé le contenu. Ils ne l’ont quitté que pour s’engluer dans ta chevelure. Je me suis abaissé à ton niveau, et mes lèvres ont ravi les tiennes. Irrémédiablement mon corps s’est détendu alors que mes lèvres se sont jouées des tiennes, qu’elles ont cherché à te dominer, à forcer le passage de ma langue et à venir chercher ce morceau de métal qui n’était pas là à notre début. Je me suis redressé, continuant le baiser, tirant sur les lianes que je tiens pour te faire relever le visage, mes yeux se perdant dans les tiens alors que je m’amuse à m’en éloigner, à les effleurer, à jouer avec calmement. J’imagine que si tu deviens mon coéquipier, on aura de nombreux temps ensemble à devoir s’occuper.

... Arrête un peu Urie. Tu m'as dit que si je pouvais m'en passer, de ne pas en avoir d'amants. Je sais parfaitement bien ce que tu as dit. J'ai besoin maintenant. D'autant

Ton odeur me grise et je me souviens à quel point j’aime que tu mets dans la peau. J’aime ça quand tout ton être n’est plus que dans l’oubli de tout autre chose. J’ai écarté tes cuisses, me mettant entre les deux, te contraignant à demeurer assit. Je laisse tes lèvres tâchées de ma salive et j’appuie ta tête contre la fermeture éclair de mon pantalon. Sans la moindre odeur, je te presse contre, caresse le tissu. Mon pouce de ma main blessée, la gauche, a glissé dans ta bouche, entre tes dents …

« Nettoie le sang de ton obéissance. »




404

Error system
Bug

...

Afficher toute la signature
Réduire la signature


#12 le 13.10.17 9:49

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Masculin
× Age post-mortem : 28
× Avatar : Callum by Apriorii
× Appartement : Bozo
× Métier : Homme de main de Eden, prostitué de luxe pour le compte de Kyoshi
× Communication : Portable - Instadeath
× Péripéties vécues : 189
× Øssements 219
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 27/09/2017
× Présence : complète
× Surnom : la puce
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t2410-cyrus-kennedy-yolo-en-cours http://www.peekaboo-rpg.com/t2415-cyrus-kennedy

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
16/100  (16/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Masculin
× Age post-mortem : 28
× Avatar : Callum by Apriorii
× Appartement : Bozo
× Métier : Homme de main de Eden, prostitué de luxe pour le compte de Kyoshi
× Communication : Portable - Instadeath
× Péripéties vécues : 189
× Øssements 219
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 27/09/2017
× Présence : complète
× Surnom : la puce
vampire


Pourquoi diras-tu

FT. EDEN


La question n’est pas délicate à mes yeux. Un corps est un corps, une personne n’en est pas une autre. Tu vois ce que je veux dire, j’espère. A défaut qu’ils soient maigrichons ou un peu enrobés, la nature a doté tous les humains des mêmes caractéristiques. Malgré cela, tu sais que je suis généralement délicat pour choisir un partenaire. J’ai mes critères, parfois chiants. Je passe sans doute à côté de belles histoires.

Du sexe, bien sûr. Seulement cela. Mon cœur n’est pas sous cadenas mais sous une coquille bien épaisse. Je ne veux pas que quiconque puisse y accéder. Je ne veux plus me faire berner comme de mon vivant. Deux ans de relation pour se faire plaquer comme une gonzesse. Si c’est pas se foutre de la gueule du monde, ça ! Alors je les préviens. Du sexe, rien de plus. Et ils sont d’accord, généralement, parce que c’est ce qu’ils recherchent aussi. Certains deviennent récurrents, je les vois de temps en temps. D’autres disparaissent dans la foulée. Ça m’est bien égal.

Toi … et bien je t’ai laissé approché. Et de ce fait, tu as réussi à m’implanter dans le système. J’avais besoin de toi pour comprendre ce que j’étais devenu, me trouver une routine et faire des connaissances. Et les choses ont évolué, si le temps a passé, je reviens toujours. Parce que t’es foutrement implanté en moi. Je n’ai pas de sentiment, qu’on soit clair. Mais j’éprouve de l’affection pour toi. J’aime savoir comment tu vas, si les affaires fleurissent ou ternissent.

Je ne ressens pas de dette envers toi, je pense que je les ai déjà payées. Mais je sens de la sympathie me traverser, un petit picotement en me rappelant ce qu’on a vécu. Je n’ai jamais boudé parce que tu avais d’autres novices. Ta vie est ainsi, et je suis censé vivre la mienne. C’est ce que je fais, d’ailleurs, et même si je suis autonome, rien ne m’empêche de venir voir un bon ami, non ? Est-ce ainsi que je te caractérise ? Sans doute que oui. Un très bon ami, un ami proche … il y a un lien quelque part que je ne cherche pas à comprendre mais qui me retient à toi. Crois-moi que cela ne me dérange pas.

Quoi qu’il en soit, je ne suis pas ici pour ta queue ni pour tes beaux yeux. Enfin, maintenant que tu en parles, peut-être que nos ébats m’ont un peu manqué. On ne remplace jamais vraiment quelqu’un à ce niveau. Si les autres sont dans la suggestion, tu es dans l’ordonnance, là est toute la différence. Sans doute que travailler à nouveau ensemble va me remettre les idées en place. J’aurais bien besoin de me prendre quelques revers, de voir que je ne suis pas invincible dans tous les domaines. Et je n’ai aucun doute sur le fait que tu seras parfaitement à la hauteur pour cela.

« Disons que l’un ne va pas sans l’autre » je te réponds alors avec un regard brillant de lubricité.

Bien sûr qu’il y a assez d’homme dans ce monde pour me satisfaire. Si tu savais comme le tien y joue grandement … Mais oui je suis un enfant gâté. Je tente les autres jusqu’à ce qu’il soit les premiers à craquer. Et je ne fais rien pour cela que les regarder ou me mouver sur ma chaise. Généralement, ça marche. Plus le temps passe, plus la technique est efficace.

Je joue à un jeu dangereux qui me retombera sur le coin du nez. Peut-être que je n’ai pas totalement conscience de ça. Je le vois nettement chez les autres, mais pas chez moi. Je suis un peu borné sur ce sujet, je ne veux pas voir et admettre ce qui peut blesser. Ce n’est pas très intelligent de ma part, j’en conçois.

Tu as finalement pris mon verre pour le terminer à ma place. Mes yeux n’ont pas lâché les tiens. Et je les ai regardé se rapprocher jusqu’à ce que tes lèvres touchent les miennes. Alors j’ai fermé les paupières. Je t’ai senti tirer un peu plus sur mes cheveux et j’ai rouvert les yeux. C’es ça que tu veux n’est-ce pas ? Que je te regarde. Que je prenne peut-être conscience de ce que je fais. Mais tu sais, au fond de toi-même, que ce n’est que le début. On va bosser ensemble, Eden. Et je ne suis pas certain que tes missions soient seulement actives. Il y a de l’observation, sans doute, et du temps à tuer …

Dis-moi, quel est l’effet de mon piercing sur toi ? Tu ne l’as pas encore testé au bon endroit mais ça ne saurait tarder. Après tout, je suis désormais assis et tu me tiens la tête. Je sais ce que tu veux et je vais te le donner. Avec habilité j’ouvre le bouton et la braguette de ton pantalon. Ton membre est déjà dur n’est-ce pas ? J’ai pu le sentir contre ma joue.

Mais je ne vais pas plus loin, car c’est toi qui diriges le jeu, et tu souhaites d’abord autre chose. Ton pouce sanglant dans ma bouche ravive mon besoin de sang. Mes canines pourraient se planter ta peau pour cela, mais je ne fais que lécher ce qui s’est écoulé de ta plaie. C’est ce que tu me demandes, de toute façon.

« Tu vois » je finis par dire « peut-être que c’est mon corps qui a manqué au tien. »

(c) proserpina



#13 le 13.10.17 21:20

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Masculin
× Age post-mortem : 969
× Avatar : Trafalgar Law - One Piece
× Pouvoir : Vampire : Groupe A+
× Croisée avec : Un chieur.
× Appartement : Van Gogh
× Logement : Envie de boire un verre ?
× Métier : Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.
× Communication : 090-1333-3999
× Péripéties vécues : 633
× Øssements 1318
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 10/04/2017
× Présence : complète
× DCs : Pom Warren, Cinemont
DIEU ALPHA TOUGENKYOU
La cour des miracles.
♠️ ROI DES VOLEURS RECHERCHÉ
http://www.peekaboo-rpg.com/t1694-eden-la-science-est-un-art http://www.peekaboo-rpg.com/t1733-eden-wsh

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Masculin
× Age post-mortem : 969
× Avatar : Trafalgar Law - One Piece
× Pouvoir : Vampire : Groupe A+
× Croisée avec : Un chieur.
× Appartement : Van Gogh
× Logement : Envie de boire un verre ?
× Métier : Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.
× Communication : 090-1333-3999
× Péripéties vécues : 633
× Øssements 1318
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 10/04/2017
× Présence : complète
× DCs : Pom Warren, Cinemont
DIEU ALPHA TOUGENKYOULa cour des miracles.♠️ ROI DES VOLEURS RECHERCHÉ





Prise de décision
1. De tous, le diable est celui qui respecte toujours son pacte
2. Reporter pour mieux régner
3. Jouer encore en alcool doux et voir au prochain coup
4. Jouer encore en alcool fort et voir au prochain round
5. Au paradis, on cède aux interdits
6. Le choix est fait

Avant
1. Non
2. Un peu
3. Attachement
4. Amour sans le savoir
5. Sentiment de protection
6. Forme de culpabilité

Après
1. Non
2. Un peu
3. Attachement
4. Amour sans le savoir
5. Sentiment de protection
6. Forme de culpabilité

SMS
1. Oui d'Urie
2. Oui de Pom
3. Oui de Kyoshi  
4. Oui d'Urie, Pom et Kyoshi
5. Non
6. Non

Eden avait repéré Cyrus
1. Le jour de sa mort
2. Une semaine avant sa mort  
3. Un mois avant sa mort
4. Six mois avant sa mort
5. Dix ans avant sa mort
6. Depuis toujours


...


Afficher toute la signature
Réduire la signature


#14 le 13.10.17 21:20

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1864
× Øssements 1505
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1864
× Øssements 1505
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort
Le membre 'Eden Indentshi' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


'6 FACES' :

#15 le 14.10.17 2:30

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Masculin
× Age post-mortem : 969
× Avatar : Trafalgar Law - One Piece
× Pouvoir : Vampire : Groupe A+
× Croisée avec : Un chieur.
× Appartement : Van Gogh
× Logement : Envie de boire un verre ?
× Métier : Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.
× Communication : 090-1333-3999
× Péripéties vécues : 633
× Øssements 1318
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 10/04/2017
× Présence : complète
× DCs : Pom Warren, Cinemont
DIEU ALPHA TOUGENKYOU
La cour des miracles.
♠️ ROI DES VOLEURS RECHERCHÉ
http://www.peekaboo-rpg.com/t1694-eden-la-science-est-un-art http://www.peekaboo-rpg.com/t1733-eden-wsh

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Masculin
× Age post-mortem : 969
× Avatar : Trafalgar Law - One Piece
× Pouvoir : Vampire : Groupe A+
× Croisée avec : Un chieur.
× Appartement : Van Gogh
× Logement : Envie de boire un verre ?
× Métier : Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.
× Communication : 090-1333-3999
× Péripéties vécues : 633
× Øssements 1318
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 10/04/2017
× Présence : complète
× DCs : Pom Warren, Cinemont
DIEU ALPHA TOUGENKYOULa cour des miracles.♠️ ROI DES VOLEURS RECHERCHÉ





Ta langue ramasse le sang sur ma main gauche et tu longes les bandages avec autant de soin qu’une infirmière traitant affectueusement ses patients dans un film érotique diffusée à heure de petites écoutes aux dialogues affreusement kitch. Ne le prends pas mal, chéri ! Continue ! Je t’assure que tu fais ça très bien.

Mes yeux parcourent tendrement les lignes de la peau de ton visage et j’ai coulissé la paume de ma main sur ta joue avec une fermeté tout à la fois cruelle et douce. Parfois, tout semble se passer lentement. Quand tes papilles me gouttent,  chaque seconde est une minute délicieuse tant je prends le temps d’en apprécier la faveur. Je m’amuse à amplifier le mouvement. Je te pousse à ouvrir la bouche. Puis ! D’un seul coup, le temps rattrape les minutes en seconde. Tout s’enchaîne, je suis moins précis. Je suis plus barbare. Je deviens sauvage. J’adore ça quand je te prépare à peine et que je te prends solidement, jusqu’à ce que tes fesses en deviennent rouges et que ta voix se brise. Je suis plus efficace qu’une angine pour ça. Et quand je te remplis de tous les côtés, je parviens même à te faire tousser.

Je t’ai tiré par la chevelure, te redressant le visage, te faisant te lever, te ramenant vers le haut. Mes doigts te font aller en arrière. Et tu heurtes le premier mur à notre portée. J’avoue que j’ai une passion plutôt violente à te mettre dans cette position. Je me souviens du nombre de fois où je t’ai fait t’arquer ici, où ta tête à heurter le mur. Le nombre de fois où je suis entré dans tes chairs tellement accueillantes. Dans ce qui est de toi. Oh, oui, je te veux. Je veux t’ouvrir en deux et te disséquer.

J’ai l’avant-bras contre le mur, ton dos l’a atteint aussi et mes lèvres sont violemment sur les tiennes. Je mords, je te mordille, je te cherche, je te suce, je te parcoure, je te découvre et te redécouvre. Je mélange nos salives, mêlent nos pupilles et de ma ferveur s’écoule un fin liquide transparent alors que j’ai frappé d’un coup de buttoir, un autre encore, un autre enfin. Toujours des plus gros. Je me comporte comme un jeune adulte en rut avec inconscience et légèreté. J’aime ça. Mon membre palpite, contre ton pantalon que j’ai ouvert, mes doigts venant mêler nos deux membres, mes phalanges et ….

Un premier sms. Je grogne, je m’en branle. Je t’ai tourné, collant ton torse au mur, mon membre frappant contre ton cul. Dur. Solide. Violent. Je tire sur ton pantalon en même temps que sur ton sous-vêtement d’un coup sec et mes doigts claquent tes fesses avant que l’un ne joue avec l’entrée d’une fleur mainte fois ouverte et mainte fois fermer. Je vais te faire mien jusqu’à ce que le seul nom qui te vienne en tête quand tu verras des amants soit le mien. Je vais te marquer jusqu’à ce que hurle de plaisir. Ce premier SMS est pourtant le série d’une longue liste. Si j’avais su, je l’aurais enfoncé en toi, je suis certain que tu adorais le mode vibreur !

Un second sms. Ma bouche s’abat sur ton cou.

Un troisième … Et merde. Je t’ai relâché et j’ai sorti mon portable de ma poche. PARFAIT. GENIAL. MERCI URIE. Est-ce que t’envoie des SMS pendant que tu es avec tes amants ? DEUX en plus.

T’en es où?..


A me faire attendre comme ça, c’est toi qui va devoir prendre des potions de soins.



Le suivant est celui de mon frère,

J’ai vu Kennedy au bar. Dis-lui de passer me voir s’il a l’occasion.



… très bien ! Et un autre encore …

Qu’est-ce que fous Cyrus dans ton bureau ? Merde. T’es con. T’es déjà en sursit. Ps : demande-lui de m’accompagner me faire un piercing à la langue.  



QUELQU’UN D’AUTRE A UN MESSAGE A DIRE A KENNEDY ?

« Je suis dans une situation un peu compliquée sentimentalement parlant. »


Mon bassin remue d’avant en arrière alors que je t’explique ce que je juge être une situation « compliqué. »

« Mon homme, Urie Kaneki, vient de devenir second du roi. Je lui ai demandé de partir du Bchobiti du fait de son travail et ça a provoqué quelques tensions. »


Je mordille ton cou, mes dents dessinent ta peau.

« Et, je l’ai peiné dernièrement, de sorte qu’il n’apprécie pas l’idée que j’ai des amants. »

En avais-tu, toi, rien à faire que j’en ai ? Je ne crois pas que tu m’aies jamais posé la question.

« Je veux te baiser. Clairement. Entièrement. »


Apprécie cet aveu.

« Mais je dois en parler à Urie. »


Et comprends cette réalité. Et si on le fait avant d’avoir son accord. Il va être chiant. Tellement chiant.

« Je propose donc d’aller voir Pom ou Kyoshi. Pom est au bar western et Kyoshi est au love hôtel de la vingt-sixième. »

Va t’occuper, on va partir bientôt en mission ensemble et je te promets de me rattraper à ce moment-là.

« Et un peu de frustration à mon sujet va te faire du bien. T'as tardé à revenir cette fois-ci. »  

J’ai très envie de toi. J’ai vraiment très envie de toi. Je connais Urie. Aussi. Et si je cède maintenant, il n’aura pas confiance et il me demandera de faire un choix contraignant. Je ne veux surtout pas à faire un tel choix. Entre lui et un protégé. Encore moins mon favori. Et surtout, il y a ce SMS. Ce crétin à une sixième sens et je suis tellement un abruti lorsqu’il s’agit de mentir. Mes doigts se referment sur ta mâchoire :

« N’échappe pas plusieurs semaines … »
ou mois ? « Cette fois-ci. Garde ton téléphone ouvert et quand je te dis de rappliquer, rapplique. »

JE DOIS vous faire vous rencontrer. Ce n’est pas tant parce que tu as une odeur semblable à sa peau sur la tienne mais parce que tu es important pour moi et quand il te verra, il comprendra pourquoi tu es important. Tu comprendras qu’on s’aime et que ça n’empêchera en rien que tu deviennes mon binôme. Ce n’est plus une question de possibilité. Tu es clairement taillé pour ce rôle. Qui mieux que celui que j’ai tué pour s’assurer que je ne meurs pas.




404

Error system
Bug

...

Afficher toute la signature
Réduire la signature


#16 Hier à 10:30

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Masculin
× Age post-mortem : 28
× Avatar : Callum by Apriorii
× Appartement : Bozo
× Métier : Homme de main de Eden, prostitué de luxe pour le compte de Kyoshi
× Communication : Portable - Instadeath
× Péripéties vécues : 189
× Øssements 219
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 27/09/2017
× Présence : complète
× Surnom : la puce
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t2410-cyrus-kennedy-yolo-en-cours http://www.peekaboo-rpg.com/t2415-cyrus-kennedy

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
16/100  (16/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Masculin
× Age post-mortem : 28
× Avatar : Callum by Apriorii
× Appartement : Bozo
× Métier : Homme de main de Eden, prostitué de luxe pour le compte de Kyoshi
× Communication : Portable - Instadeath
× Péripéties vécues : 189
× Øssements 219
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 27/09/2017
× Présence : complète
× Surnom : la puce
vampire


Pourquoi diras-tu

FT. EDEN


Peu m’importe ce que tu veux, je te laisserai faire. J’ai autant envie que toi que tu domines la situation. Tu m’as tiré les cheveux pour me coincer contre le mur. J’ai fermé les yeux à ce contact, alors que mon bas ventre s’est d’avantage réveillé. Je me sens à l’étroit dans mon jean déjà serré de base. Ta bouche dans la mienne, je savoure chaque seconde. Cela faisait longtemps, c’est vrai. Tu as finalement pris une décision.

Tu ouvres finalement ma braguette et ta verge rejoint la mienne. Je continue de me laisser aller, parce que c’est toi qui mènes la danse. Je ne pense pas pouvoir être plus dur. C’est finalement mon visage qui se colle au mur, et je sens tes mains balader près de mon intimité. Je suis ouvert pour toi. Je mordille ma lèvre inférieure tandis que ta bouche s’occupe à présent de la peau de mon cou. C’est si bien, comme ça, Eden.

Mais tu finis par me lâcher, et je te vois du coin de l’œil sortir ton téléphone de ta poche. Tu lis attentivement tes messages, alors que tu continues de bouger contre moi. Et finalement, je t’entends m’expliquer ta situation. Tu es moins secret que Urie, c’est certain. Sans doute car tu sais que je me moque parfaitement de tes fréquentations. Tu me veux, je suis à toi, c’est seulement ce point qui m’a toujours intéressé. Que tu ailles voir ailleurs m’importait peu. N’est-ce donc pas le cas de tous tes protégés ?

J’ai seulement compris il y a peu votre liaison, et elle ne date pas d’hier. Vois-tu comme je m’en fiche ? Je t’écoute cependant, et je me doute de ce que tu vas me dire. Je me mords la lèvre plus fort, parce qu’il va falloir que je me débrouille seul sur le coup. Ou avec Kyoshi, peut-être. Je pense qu’il sautera sur l’occasion si je m’offre directement à lui.

Peut-être plus que toi, d’ailleurs. J’ai bien compris qu’il y avait quelque chose de fort entre vous. Il ne t’est pas exclusif et tu ne le seras sans doute pas bien longtemps. Mais je respecte ton choix. J’ai aimé, aussi, autrefois, et je sais parfaitement ce que ce sentiment de merde nous fait faire. Crois-moi, il est préférable de ne jamais le côtoyer de près. J’ai mis un cadenas sur le mien, j’ai bâti des forteresses imprenables tout autour. Je suis mort une fois à cause de cela, et je ne compte pas faire la même erreur une seconde fois.

Tu m’auras lorsque tu me voudras. Je suis partageur, et je sais à quel point Urie pourrait te faire chier à ce sujet. C’est tout à fait le style. En même temps, je ne peux m’en prendre qu’à moi-même d’être ainsi laissé. Je joue avec le feu. Mais la mort est trop douce si on ne la pimente pas un peu.

« Tu es dans une posture fâcheuse. Faudrait pas qu’il te la mette à l’envers si le roi te le corrompt. »

Ce n’est pas dans mon idée de te faire douter. Mais je connais Urie, moi aussi, et je connais sa droiture. Je ne voudrais pas que tes partenaires et ton allégeance soient confrontés à des choix délicats du fait de la place de ton homme. Je sais qu’il ne t’emmerdera pas sur le sujet. Mais on a tellement vu de gens retourner leur veste que je me suis senti obligé de dire quelque chose. Et pas des propos fortement gentils, malgré ce que je partage avec Urie. Peut-être parce que ça me fait chier que tu me laisses en plan.

« Mon cul n’est pas exclusif, si tu le veux, tu demandes et tu l’as. Parles-en avec ton copain, je préfère pas te voir grincheux la première fois qu’on va partir en mission. »

Je suis clairement une pute, oui, et dans tous les sens du terme. Mais je sais que tu me veux. Je suis une proie facile pour qui sait tendre le bon hameçon. Ne crois pas que tes clients m’auront si bêtement. Et ne pense pas non plus que je vais baisser la tête pour chacun d’eux. Outre le fait de les choisir, j’espère qu’ils auront envie d’un rôle de soumis. Je ne laisse pas mon cul à n’importe qui. Au pire, ils auront quand même ce rôle et ils jouiront quand même. Ce n’est pas vraiment négociable quand je sais ce que je veux.

« Kyoshi a sans doute quelques petites choses à me dire. Et une chambre de libre pour moi, j’en suis certain. »

Je ne veux pas te mettre l’eau à la bouche mais tu te doutes bien que je ne vais pas rester comme ça. Je t’écoute alors que je me suis rhabillé comme si rien ne s’était jamais passé. D’ailleurs, il ne s’est rien passé. Presque, mais non. Un petit sourire élargit mes lèvres quand tu me dis de rappliquer lorsque tu me le demanderas. Ne t’inquiète pas pour ça.

« Tu m’as déjà vu une seule fois laisser tarder ma réponse ? C’est toi qui n’as pas répondu. Mais je serai là, t’en fais pas. »

Vas-tu venir avec moi voir Kyoshi ? Ou vas-tu devoir te calmer seul ? Je ne veux pas en rajouter, je suis aussi tendu que toi. Mais tu es devant moi, et je suis bien obligé de me pencher vers le bureau pour récupérer ma bague et mon téléphone. Je ne regarde pas l’écran qui s’est allumé au contact de mes doigts, je le mets simplement dans ma poche.

Je ne sais pas ce que tu vas faire, aussi je m’approche et dépose le baiser le plus discret que tu puisses connaître de moi, juste au coin de tes lèvres. Mon regard soutient le tien pendant que je pose ma main sur la poignée.

« Vingt-sixième, c’est bien ça ? »

(c) proserpina