avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 16 Bigenre
× Age post-mortem : 28
× Avatar : Yuri Plisetsky (YOI)
× Appartement : Bozo
× Métier : emmerdeur·se professionnel·le & employé·e à mi-temps à l'animalerie.
× Péripéties vécues : 2830
× Øssements2407
× Age IRL : 17 Masculin
× Inscription : 02/04/2017
× Surnom : l'hirondelle
× DCs : Alwin et Narcisse.
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
31/100  (31/100)
16Bigenre28Yuri Plisetsky (YOI)Bozoemmerdeur·se professionnel·le & employé·e à mi-temps à l'animalerie.2830240717Masculin02/04/2017l'hirondelleAlwin et Narcisse.complète
zombie
zombie
16Bigenre28Yuri Plisetsky (YOI)Bozoemmerdeur·se professionnel·le & employé·e à mi-temps à l'animalerie.2830240717Masculin02/04/2017l'hirondelleAlwin et Narcisse.complète
http://www.peekaboo-rpg.com/t1845-angel-c-walsh-fallen-angel#45198http://www.peekaboo-rpg.com/t1875-notebook-angelhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2161-angel-smartphone
#11 le 16.01.18 13:03
distraction

250
mots

ft.
Cinemont

Comme il fallait s'y attendre, le petit garçon ne connaissait plus le chemin du retour vers son foyer. Angel soupira, se demandant ce qu'il allait bien pouvoir faire de ce gosse dont il ne connaissait même pas le prénom, lorsque celui-ci s'affaira dans son sac, en sortant un carnet qu'il lui tendit. Le blond s'en saisit. Des prénoms et des numéros de téléphone. Voilà qui simplifiait grandement les choses ! Mais pour que le parrain en question mette en place un tel dispositif, le petit avait dû se perdre un certain nombre de fois. A moins qu'il ne soit simplement très prudent, auquel cas Angel se demandait bien comment il avait fait pour réussir à égarer un enfant aussi facilement repérable. Enfin, dans l'immédiat, ce n'était pas son problème. Le zombie avait déjà sorti son portable pour commencer à taper le premier numéro de la liste – un certain "Eden" – mais il s'interrompit pour dévisager le petit garçon, qui venait de lui poser une question inattendue. Mais quand est-ce que les enfants faisaient ce qu'on attendait d'eux ? Apparemment, pas très souvent, surtout si l'attente en question était qu'ils restent bien sages en permanence. « Euh, Angel, » répondit-il (mais ne lui avait-il pas déjà dit ? Bah, qu'importe.) « Et toi, tu ne peux pas me le dire, c'est ça ? » Il avait déjà oublié pourquoi. Angel avait la mémoire courte lorsque cela ne l'intéressait pas directement.
avatar
Invité
Invité
#12 le 22.01.18 22:26
L’enfant aux cheveux bleus et aux yeux de la même teinte est occupé à regarder le vendeur qu’il trouve à la fois beau et à la fois ressemblant à une famille qu’il ne parvient pas à retrouver. Si partir en vacances était amusant au départ, il trouverait désormais plus fun d’être chez lui – quitte même d’aller à l’école. Il a l’impression que cette année dure éternellement et que les jours se suivent, les dodos après les dodos, sans que rien ne change. Ou plutôt que tout change, sauf lui. Les saisons, les gens, les animaux, les habitants et la vie en elle-même. Mais il toujours trois ans et demi. Et il est toujours Simon le magicien.

« Cinemont. Je m’appelle Cinemont Aileward. Je suis anglais. Je vis chez mon parrain. Mon parrain, c’est Eden. »

Il ne faut pas parler aux inconnus. Le vendeur était un inconnu. Maintenant qu’il lui avait vendu un oiseau, lui avait dit son prénom – encore – et qu’il lui semblait sympathique, Simon avait davantage envie de le connaître. Sans doute aussi, parce que même s’il ne le savait pas, même si son corps ne l’était pas, et que son mental n’avait pas encore commencé à évoluer totalement, la réalité était que Simon avait en réalité seize ans. Dont douze dans le coma, mais son corps avait vécu ses années et une part de sa conscience aussi. Ce qui expliquait que malgré un QI et un QE d’un enfant, il avait un vocabulaire et des attitudes plus adopté.


« Eden, il vit avec Peter Pan au Bochobidi. »
.




avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 16 Bigenre
× Age post-mortem : 28
× Avatar : Yuri Plisetsky (YOI)
× Appartement : Bozo
× Métier : emmerdeur·se professionnel·le & employé·e à mi-temps à l'animalerie.
× Péripéties vécues : 2830
× Øssements2407
× Age IRL : 17 Masculin
× Inscription : 02/04/2017
× Surnom : l'hirondelle
× DCs : Alwin et Narcisse.
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
31/100  (31/100)
16Bigenre28Yuri Plisetsky (YOI)Bozoemmerdeur·se professionnel·le & employé·e à mi-temps à l'animalerie.2830240717Masculin02/04/2017l'hirondelleAlwin et Narcisse.complète
zombie
zombie
16Bigenre28Yuri Plisetsky (YOI)Bozoemmerdeur·se professionnel·le & employé·e à mi-temps à l'animalerie.2830240717Masculin02/04/2017l'hirondelleAlwin et Narcisse.complète
http://www.peekaboo-rpg.com/t1845-angel-c-walsh-fallen-angel#45198http://www.peekaboo-rpg.com/t1875-notebook-angelhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2161-angel-smartphone
#13 le 03.02.18 15:20
distraction

198
mots

ft.
Cinemont

Le petit garçon se présenta, et Angel haussa les sourcils d’un air sceptique. Il n’avait jamais entendu un nom pareil. Mais après tout, c’était le cadet de ses soucis. Sa préoccupation, pour l’instant, était de faire en sorte que le gosse rentre chez lui – histoire qu’il n’ait plus à se soucier de lui. Merde, il n’avait jamais signé pour devenir baby-sitter, et encore moins en bénévolat !  « OK, heu… Cinemont. Je vais appeler ton parrain pour qu’il vienne te chercher, d’accord ? » Ce n’était pas vraiment une question, puisque le blond n’attendit pas de réponse avant de composer le numéro indiqué sur le cahier qu’il tenait toujours dans ses mains. Il ne lui restait que deux chiffres à taper lorsque le garçon aux cheveux bleus ajouta quelque chose à propos de Peter Pan qui habiterait quelque part avec son parrain ; les enfants racontaient vraiment n’importe quoi. Posant un doigt sur ses lèvres pour signifier à Cinemont de ne pas faire de bruit pendant qu’il téléphonait, le zombie ajouta les chiffres manquants et posa son doigt sur le bouton pour appeler. Il ne restait plus qu’à attendre et espérer que cet « Eden » réponde.
avatar
Invité
Invité
#14 le 04.03.18 18:28
Evidemment, je suis plutôt inquiet de savoir Simon égaré. J’ai beau être plutôt habitué à le voir disparaître, ça m’angoisse toujours autant. Je vais finir par lui installer un logiciel de tracker sur le téléphone pour m’assurer de l’endroit où il se trouve. C’est surprenant d’ailleurs que je ne l’ai pas encore fait. Peut-être que je me suis dit que perdre un enfant de trois ans était tout de même assez rare et que ne devais pas devenir paranoïaque. Il faut croire que c’était une erreur puisque le voilà encore loin de l’endroit où il devrait se trouver.

Le téléphone sonne alors que je suis en discussion avec un membre d’un réseau de trafic de potions qui ose s’amuser à faire ses deals sur mon territoire. Je lui fais signe de se taire et décroche rapidement, pour demander d’une voix grave et neutre : « … Oui ? »

Vous vous attendiez à un discours de ma part ? N’allez pas vous tromper. J’ai autre chose à faire que de donner mon identité ou de répondre joyeusement au téléphone. D’autant que la majorité de mes contacts proches savent qu’il est préférable de m’envoyer un SMS et non pas de me téléphoner.

Puisqu’il s’agit de Simon, mon visage passe de la neutralité à une dose légère d’énervement. Ce garçon me fait perdre un temps précieux dans mon travail et je n’ai pas le temps de m’occuper de ça.

« Je ne peux pas venir le chercher. Pourriez-vous le déposer au Bchobiti ? »

Même si je pars maintenant, je ne serais jamais assez rapidement à la boutique d’animaux. Et puis, c’est quoi cette histoire de vouloir acheter un animal. Vraiment. Cette enfant va finir par me causer des ennuis.

« Ou le conduire à l’agence à l’appartement Van Gogh ou Jolly Jumper ? »

Je sens mon interlocuteur à côté de moi qui s’impatiente. Lentement, j’ai levé mon arme à feu, le pointant avec un énervement qui ne cesse d’augmenter. Je n’ai pas le temps de m’occuper de ça.

« Occupez-vous de lui. J’arrive. Et j’espère pour vous qu’il n’a rien. »

J’ai raccroché, au même moment où je tire. Et pendant tout ce temps, Simon est resté sagement à attendre, ses grands yeux bleus fixant en direction du vendeur d’animaux. Angel, c’est un joli prénom, il l’aime bien alors il le répète. Un peu comme le prénom de son papa Lange. C’est amusant, juste un L de différence.

« Deden arrive quand ? »  

.