avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Péripéties vécues : 2354
× Øssements725
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
0/0  (0/0)
0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente23547250Autre15/03/2014
maitre de la mort
maitre de la mort
0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente23547250Autre15/03/2014
#21 le Sam 5 Mai 2018 - 23:18
Le membre 'Cassian C. Sanders' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


#1 'PILE OU FACE' :


--------------------------------

#2 '6 FACES' :
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : keith (voltron)
× Pouvoir : visions
× Logement : Maison
× Métier : petite main
× Péripéties vécues : 8089
× Øssements2996
× Age IRL : 21 Masculin
× Inscription : 11/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : le sans-surnom
× DCs : Léandre / Brendan / Ame

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
98/100  (98/100)
19Masculin30keith (voltron)visionsMaisonpetite main8089299621Masculin11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan / Ame
FLOODSHOOTER
★ FLOODSHOOTER ★
19Masculin30keith (voltron)visionsMaisonpetite main8089299621Masculin11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan / Ame
http://www.peekaboo-rpg.com/t1434-cassian-snowflakes-shit-of-paperhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2110-cassian-how-can-emptiness-be-so-heavyhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2049-cassian-081-966-546
#22 le Dim 6 Mai 2018 - 0:00
aveugle
Les propriétés de cette cave permettaient de réellement amplifier les sens tandis que d'autres étaient inhibés. Peut-être était-ceci, donc, le vrai retour à la primauté des hommes, à l'affût de bien des choses ? Chasseur, ils sont capables de mieux entendre tout en restant discret par une faible voix. Et dans la transposition préhistorique qu'était cette cave dont il avait déjà entendu parler lors de ses cours en France, à l'image, on n'avait pas forcément besoin de parler très fort pour se faire entendre. Même si le dialecte entre eux était assez maladroit puisque la compréhension du japonais de Cassian restait perfectible et sans doute que celle de l'anglais — britannique puisque Cassian a toujours veillé à ne plus paraître si vulgaire à cause de son accent américain parfois critiqué — pour Ebiko était encore pire, ils pouvaient au moins distinguer, un à un, tous les mots de leur vis-à-vis respectif.
En revanche, suite aux technologies destructrices, peut-être que la nature originelle de l'Homme s'était vue dégradée sur quelques plans sensoriels et en particulier la vue. D'assez loin puisque dans le canapé et elle debout, la lumière bleutée de l'eau traitée par le large aquarium ne pouvait vraiment faire ressortir les mimiques que singer son amie tout en parlant. Ce fut donc plus d'incompréhension que le garçon la dévisagea vraiment bizarrement en soulevant un sourcil qui est accompagné d'un mouvement de tête vers le côté. Comme il a détaché ses cheveux pour l'opération un couple de mèches coulent de leur racine pour aboutir sur le visage perdu du garçon.

Assez désorienté, donc, il se contenta simplement de la suivre ainsi que son empressement à rejoindre la salle de bains. Elle l'avertit aussi sur les plantes qu'il pouvait sans doute rencontrer dans le passage sans s'en rendre compte. En effet, s'il avait déjà dû mal à percevoir les intentions de communication gestuelles de sa voisine, trébucher dans un pot aurait pu être très facile.
Cela dit, le sac devait à priori rester là même si Ebiko n'avait pas communiqué une telle volonté. Après tout, cela restait assez naturel. Formuler une excuse pour éloigner cette place bien trop menaçante aurait été trop gros pour qu'elle ne se doutait de rien mais il le fallait bien. Sur l'idée que cette localisation restait une situation accidentelle pour le sac, une idée stupide émergea dans son crâne :

— Att-ttends, je préfère mettre mon sac dans un lieu un peu plus sûr, d'accord ? En fait, s'il arrête pas de tomber, mes potions restantes vont se casser elle aussi et c'est pas que je manque d'argent mais je préfère éviter d'envoyer mon argent par les fenêtres !

Dans son esprit, un dilemme s'était mis en place. Valait-il mieux qu'il garde le place à ses côtés et donc, près de sa portée comme celle d'Ebiko, mais peut-être plus sécurisant pour lui en terme de sensibilité ? Ou alors devait-il préférer quelque chose de plus intelligent mais plus aléatoire où il irait cacher l'objet coupable de sa réelle identité ? Finalement, même si cette situation n'était pas si rassurante, Cassian préféra encore et toujours la raison et décida donc de cacher le sac.
Cela dit, cela ne serait pas évident si la rosée s'en mêlait et lui proposer une place adéquate ce pourquoi il s'éloigna du chemin qu'elle commençait à tracer aveuglément mais avec confiance et qu'il fit un hors-piste peu recommandable qui menaçait vraiment d'alarmer sa trajectoire peu protectrice et respectable de la nature. Il fallait qu'il se dirige vers une autre pièce et vite. Mais certainement pas qu'elle connaisse quelle pièce exactement.

Il suffisait d'un seul faux pas pour que la propriétaire le remarque et comprenne sa tentative. Sans le vouloir mais en misant sur sa chance, il veilla à ne toucher aucune mine feuillue pour ni contrarier la fleuriste, ni l'alarmer. Mais visiblement, soit cette fille était trop excessive sur sa possession, soit le garçon était grand chanceux en ce jour puisque jusqu'à son but, il ne piétina aucun trésor émeraude même en courant et une seule stalactite frôla le haut de son crâne ; une chance d'être petit. Il finit par accéder à une cachette imprenable dans le noir. Même les yeux rose habitués à ses lieux ne le trouverait pas si facilement à moins d'en avoir vraiment l'intention ou de demander à son partenaire de le déterrer ce qu'il ne ferait pas facilement.

Ainsi, dans une armoire qui n'est par chance, pas fermée à clé, le garçon cache son sac en y posant une couverture qu'il trouve dans la même bonnetière et tout ceci à très grande vitesse puisque dans l'autre pièce, la demoiselle doit forcément l'attendre. L'appartement n'est pas si vaste mais la luminosité si peu fiable agrandit l'espace et son temps pour revenir vers elle. Il referme, ceci dit, la porte du meuble et cache la clé au bord mais en-dessous du meuble avant d'enjamber de nouveau des plantes toutes aussi fortunées par les sauts précis et habiles de Cassian.
En revanche, il a vraiment perdu la leader à se perdre ainsi dans une pièce pareille. Il s'arrête net. Il n'a plus qu'à l'appeler pour qu'elle aille le chercher.

— Euh... Il fait tout noir ici. Je me suis perdu, Ebiko. Y a une espèce de trucs moelleux, en fait. Et, eurk, je viens de marcher sur un paquet de chips. Ca pue la transpiration là-dedans.

Si Ebiko le rejoint dans la pièce, nul doute qu'elle allait se mettre en colère pour son non-respect des consignes et surtout parce qu'elle avait réussi à l'amener près de la salle de bains, loin de son sac. De plus, sa désinvolture l'avait mené à révéler un indice sur la localisation du sac caché.
全盲
Afficher toute la signature


nothing hurts
cause i'm nothing
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 21 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure Time
× Logement : Boutique de fleurs + maison
× Métier : Fleuriste au Hana no Yuki
× Péripéties vécues : 1520
× Øssements2179
× Age IRL : 22 Féminin
× Inscription : 30/04/2016
× Présence : complète
× Surnom : l'abricot
× DCs : Miu Nagareboshi

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
38/100  (38/100)
21Féminin30Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure TimeBoutique de fleurs + maisonFleuriste au Hana no Yuki1520217922Féminin30/04/2016complètel'abricotMiu Nagareboshi
zombie
zombie
21Féminin30Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure TimeBoutique de fleurs + maisonFleuriste au Hana no Yuki1520217922Féminin30/04/2016complètel'abricotMiu Nagareboshi
http://www.peekaboo-rpg.com/t2001-ebiko-kaiyoutei-flower-girlhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2048-ebiko-kaiyouteihttp://www.peekaboo-rpg.com/t2148-ebiko-kaiyoutei-les-messages-d
#23 le Dim 13 Mai 2018 - 19:58

      

   
Au-delà des reflets

   
feat. Sanders Cassian

   
   
Always believing I'm above the top.

   
Presque immédiatement, le bras de Cassian lui échappe pendant qu'il bafouille quelque chose qu'elle n'écoute même pas, mais elle ne s'en formalise pas et continue son petit bonhomme de chemin jusqu'à la salle de bain. Jusqu'au moment où elle se retourne et où il brille par son absence. Comment a-t-il pu disparaître sur une aussi courte distance ? Intenable, voilà ce qu'il est.

 
« Kasian-chan ? » appelle-t-elle, se demandant s'il n'a pas purement et simplement décidé de l'abandonner.


Après tout, elle est là, à lui donner des potions qui font n'importe quoi et à lui poser des questions peut-être trop intrusives sur son sac. Il pourrait simplement en avoir eu marre et préféré la fuite à un potentiel futur accident capillaire. Ebiko pourrait le comprendre, mais aurait-il vraiment fait ça en la laissant sans une explication ? Elle espère que non. Et si c'était le cas ? Alors elle serait vexée, vraiment. Est-il besoin d'expliquer à quel point elle ne trouve pas ça correct de sa part ?

Afin d'en avoir le cœur net, elle revient sur ses pas dans la pénombre. Pas de trace du garçon. Jusqu'à ce que sa voix émerge de l'étrange silence de la grotte, la faisant presque sursauter. Comment avait-il pu se retrouver aussi loin d'elle ? Ne se posant pas plus de questions, elle se fraye un chemin jusqu'à lui.

Une petite silhouette se découpe finalement sur les murs, reconnaissable entre mille avec ses cheveux multicolores. Que fait-il à moitié dans la chambre de Brendan, elle se le demande. Mais à l'odeur qui en émane, elle préfére se contenter de fermer la porte pour qu'elle y reste, le tout avec une petite moue désapprobatrice. Il faudrait qu'elle lui explique l'intérêt des déodorants et autres diffuseurs de parfums un de ces jours.

 
« C'était trop dur de me suivre sur quelques mètres ? Je sais qu'il fait sombre mais quand même. Si tu as besoin tu peux prendre une lampe tu sais, je n'y touche pas mais ce n'est pas une raison pour t'en priver. »


Ne lâchant pas sa main cette fois, elle l'entraîne à nouveau jusqu'à la salle de bain, évitant instinctivement tous les obstacles de l'appartement : stalagmites, stalactites, colonnes, pots de fleurs, échelle de mezzanine et meubles divers et variés. Elle n'oublie pas non plus son objectif d'aller fouiller dans le sac du plus très brun et cherche un moyen de disparaître, juste quelques minutes.

Toujours plongée dans ses pensées, la fiole à la main, elle joue avec une mèche de cheveux bleue. Jusqu'à ce qu'une idée lumineuse la traverse. Déjà, ce sera super joli, elle en est persuadée, mais en plus cela lui permettra de s'absenter quelques instants.

 
« Tu sais ce qu'on devrait faire ? Te mettre des fleurs, là, comme une couronne. Pas une très grosse, mais assez pour mettre un peu de couleur une fois qu'ils seront blonds. Je dois avoir ça dans ma chambre, j'irai les chercher le temps que ça fasse effet et tu pourras choisir ! »


Ravie de son idée, elle se concentre sur la potion et la chevelure de Cassian, essayant de ne pas en mettre partout et espérant qu'il acceptera de lui servir de tête à coiffer pour le restant de la journée.

   
joshua rokuro pour peek a boo!
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : keith (voltron)
× Pouvoir : visions
× Logement : Maison
× Métier : petite main
× Péripéties vécues : 8089
× Øssements2996
× Age IRL : 21 Masculin
× Inscription : 11/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : le sans-surnom
× DCs : Léandre / Brendan / Ame

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
98/100  (98/100)
19Masculin30keith (voltron)visionsMaisonpetite main8089299621Masculin11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan / Ame
FLOODSHOOTER
★ FLOODSHOOTER ★
19Masculin30keith (voltron)visionsMaisonpetite main8089299621Masculin11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan / Ame
http://www.peekaboo-rpg.com/t1434-cassian-snowflakes-shit-of-paperhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2110-cassian-how-can-emptiness-be-so-heavyhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2049-cassian-081-966-546
#24 le Lun 14 Mai 2018 - 18:05
coup bas
À peine l'eut-il appelée qu'elle rappliqua assez efficacement. Elle avait sans doute déjà remarquée sa présence le temps qu'il dissimule son vice quelque part dans cette pièce. Il s'en était donc fallu de très peu pour qu'elle comprenne son traquenard mais il l'avait mené avec presque brio puisque, certes, elle ne le soupçonna pas plus que cela sur son égarement mais ceci fut motif de reproche. Difficilement pardonnable, le garçon abaissa aussitôt la tête à la remarque de son amie qui le condescendit au point de le retourner à l'état enfantin qu'il avait pourtant fui il y avait un moment déjà. Quoique, Orpheus lui faisait autant revivre ce schéma déjà aboli depuis un temps à son goût.

Pour lui, sa remontrance était à la fois véridique mais manquait quelques peu d'arguments. Comment pouvaient-ils s'imaginer que ses lampes étaient amovibles et qu'ils pouvaient en emprunter une mais pas elle ? Il en déduisit que sa camarade avait un rapport quelque peu houleux avec ces artefacts mais c'était assez délicat de mettre la main dessus. Soit il aurait recours à l'action, soit à la parole. Le premier cas serait très révélateur et moins récalcitrant mais sans doute qu'Ebiko dévisagerait et désapprouverait l'entreprise du zombie. Il déciderait donc la seconde option en ne rapprochant pas les flammes vers le visage de l'énigmatique ectoplasme et en lui posant plutôt les questions. De plus, ceci éloignerait peut-être le sujet du sac et l'évaderait dans les méandres de la pénombre caverneuse.

Une fois dans la salle de bains qui semble être une des pièces les mieux illuminées de l'appartement, Ebiko jugea qu'elle était au bon endroit à la fois pour l'entretien des cheveux et peut-être pour y voir plus clair dans tous les échantillons. Il aurait pu, en effet, craindre qu'elle fasse encore pire mais l'américain avait beaucoup de mal à en vouloir à quelqu'un ce pourquoi il lui souriait encore et toujours d'un air béat. Après tout, pourquoi devrait-il se méfier d'une personne et surtout d'une si gentille femme qu'était Ebiko ? Elle aussi s'intéressait à son cas et ça lui plaisait quelque part ; tant qu'elle n'aille pas trop loin, il en était vraiment ravi.

La présence de la japonaise devant plutôt que dans son dos augmente sa félicité et même lorsqu'elle toucha une de ses mèches ; avant qu'elle ne se décide à partir à la recherche d'un bouquet pour ornementer ses mèches colorées. Jusque là, il laissa la teinture s'appliquer sur sa chevelure sans dire un mot de plus mais au moment du repos, avant qu'Ebiko ne se décide à partir après des agréments floraux, il la rattrapa à son tour par le poignet, comme si le vrai point de ralliement pour les deux amis étaient cette salle de bains.

— Ca ne me dérange pas d'avoir une fleur dans les cheveux mais il vaudrait mieux voir le résultat avant, tu crois pas ?

Il n'avait pas tort et à la fois, comme lui avait toujours assuré Toulouze, il valait mieux garder la précieuse carte de la prudence que laisser filer une quelconque chance à Ebiko de dénicher le sac. Certes, il était véritablement bien dissimulé hormis qu'elle devait avoir un indice sur la pièce nouvelle dans laquelle il se retrouvait, mais comme locataire de la caverne, elle devait à force, en connaître les meilleurs recoins. Pas Cassian.
Non, en effet, il la connaissait assez peu ce pourquoi il n'avait pas compris son refus de tenir un bâton d'éclairage dans la main directrice. Il n'en avait pas pris pour respect pour elle, au final, mais ce détail était interpellant.

— Dis, Ebiko, pourquoi tu ne pourrais pas prendre une torche ? Ce n'est pas comme si c'était un levier qui t'aspirerait dans un gouffre

Même si la cause ne devait pas être si drôle, il la fixa avec un sourire plutôt innocent avec un rire de fond, tout de même. En la gardant toujours dans sa main chaude et chaleureuse, il serra avec douceur le poignet de la japonaise. Bien que voulant se montrer rassurant et confident, sa curiosité voulait aussi s'alimenter. C'était à son tour de découvrir des choses qu'elle devait tout autant lui cacher.
ふいうち
Afficher toute la signature


nothing hurts
cause i'm nothing
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 21 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure Time
× Logement : Boutique de fleurs + maison
× Métier : Fleuriste au Hana no Yuki
× Péripéties vécues : 1520
× Øssements2179
× Age IRL : 22 Féminin
× Inscription : 30/04/2016
× Présence : complète
× Surnom : l'abricot
× DCs : Miu Nagareboshi

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
38/100  (38/100)
21Féminin30Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure TimeBoutique de fleurs + maisonFleuriste au Hana no Yuki1520217922Féminin30/04/2016complètel'abricotMiu Nagareboshi
zombie
zombie
21Féminin30Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure TimeBoutique de fleurs + maisonFleuriste au Hana no Yuki1520217922Féminin30/04/2016complètel'abricotMiu Nagareboshi
http://www.peekaboo-rpg.com/t2001-ebiko-kaiyoutei-flower-girlhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2048-ebiko-kaiyouteihttp://www.peekaboo-rpg.com/t2148-ebiko-kaiyoutei-les-messages-d
#25 le Jeu 24 Mai 2018 - 19:17

      

   
Au-delà des reflets

   
feat. Sanders Cassian

   
   
You're so pessimistic, you've only failed once.

   
Loin de s'opposer à l'idée des fleurs, Cassian la retient tout de même au moment où elle compte s'éclipser. Pestant intérieurement, Ebiko écoute ce qu'il a à dire d'une oreille. Ne peut-il pas juste la laisser fouiller tranquillement ? Ce n'est pas comme si elle ne savait pas comment fonctionnent les potions de coloration. Elle en utilise assez régulièrement pour ça.

 
« Mais non, ça fait effet normalement là. Et puis ça pourrait difficilement être pire qu'avant. Si vraiment ça ne te plait pas, tu choisiras une autre couleur, je ne suis pas à ça près. Tu sais où est mon coffre. »


Cette dernière phrase lui échappe. Il pourrait le prendre comme une invitation à aller fouiner dedans. Toutefois elle se rassure en se disant que s'il allait chercher une autre potion il ne remarquerait peut-être même pas les plus compromettantes. Sa deuxième question à propos des torches et autres choses à base de feu est plus embarrassante, puisqu'elle touche directement à une peur d'Ebiko.

 
« Mmh je n'ai plus de batterie sur mon téléphone » explique-t-elle simplement en lui montrant l'écran désespérément noir, « Et puis je connais cette appart' comme ma poche, je ne vais pas me perdre. » le rassure-t-elle avec un sourire.


Ce n'est pas du tout crédible, surtout qu'il y a plusieurs lampes à huile réparties dans la grotte, mais comme pour l'histoire des potions, elle préférerait qu'il s'en contente. Il n'est pas dans ses habitudes de dévoiler sa peur du feu ; il serait trop facile de s'en servir contre elle.

Sans attendre une nouvelle question un peu trop curieuse, elle dégage son poignet du sien, l'abandonnant avec ses cheveux qui commencent à blondir. En quelques pas, elle disparait dans l'obscurité et se repère grâce à la faible lueur des poissons. Il n'y a plus qu'à espérer que son invité n'aura pas la bonne idée de la suivre et elle pourra regarder le contenu du fameux sac. C'est en tout cas ce qu'elle espère. Jusqu'à ce qu'elle passe devant le canapé, se penche un peu et remarque son absence. Un de ses colocataires serait-il passé par-là entre temps ?

Décidant de ne pas traîner - ça pourrait éveiller ses soupçons - elle se contente de pester en japonais et pas trop fort. Dans sa chambre elle trouve tout ce dont elle a besoin, c'est-à-dire une vingtaine de couronnes de fleurs de formes et de coloris différents. Parmi celles-là, il y en aura au moins une qui pourra lui plaire ! Elle est tout de même déçue de ne pas avoir pu mettre la main sur le sac de Cassian. Plus elle y pense en revenant à la salle de bain, plus elle se dit qu'il n'a pas pu disparaître comme ça. Et elle ne voit pas qui aurait pu y toucher à part son propriétaire.

 
« Alors cette couleur ? »

   
joshua rokuro pour peek a boo!
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : keith (voltron)
× Pouvoir : visions
× Logement : Maison
× Métier : petite main
× Péripéties vécues : 8089
× Øssements2996
× Age IRL : 21 Masculin
× Inscription : 11/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : le sans-surnom
× DCs : Léandre / Brendan / Ame

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
98/100  (98/100)
19Masculin30keith (voltron)visionsMaisonpetite main8089299621Masculin11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan / Ame
FLOODSHOOTER
★ FLOODSHOOTER ★
19Masculin30keith (voltron)visionsMaisonpetite main8089299621Masculin11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan / Ame
http://www.peekaboo-rpg.com/t1434-cassian-snowflakes-shit-of-paperhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2110-cassian-how-can-emptiness-be-so-heavyhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2049-cassian-081-966-546
#26 le Ven 25 Mai 2018 - 19:54
équivalent
Sentant la hâte d'Ebiko à la fois dans son désir de fuite et son exaspération crispée, le coiffé sentit bien qu'elle ne comptait pas rester une seconde de plus en sa compagnie ce qui resta plutôt vexant de son point de vue puisqu'il avait jugé bonne la situation pour s'entretenir un peu avec elle. Considérant la rosée comme son ami, il n'eut pas vraiment l'impression que la relation était si réciproque. Ceci dit, c'était la même chose pour Toulouze jusqu'à ce qu'il prouve qu'il était en réalité bel et bien attaché à Cassian sans pour autant en démontrer autant et aussi excessivement que lui. Dans l'attente, le garçon observe son reflet dans la glace à sa droite mais retourne aussitôt dans une activité avec un peu plus d'humilité en se curant les ongles à l'aide de ses incisives et les rognant juste après, rendant la manucure absolument déplorable quand bien même il s'en fichait incroyablement.

Tout ce qui semblait potentiellement intéresser la japonaise était peut-être ce sac et peu dupe, Cassian savait très bien qu'elle ne compterait pas uniquement cueillir quelques fleurs pour ornementer sa coupe blonde. De toute manière, si c'était vraiment son intérêt principal, elle ne lui aurait peut-être pas proposé d'aller fouiner dans son coffre après une autre coloration puisque celle-ci restait désormais un prétexte même si, pourtant, il s'agissait bien là e l'objectif principal. Ebiko avait donc pris une autre voie et s'en était allé dans les méandres de l'appartement préhistorique ; il ne pouvait distinguer sa direction mais pouvait affirmer qu'elle avait souhaité se rendre au salon avant toute chose.

Assez docile, Cassian aurait eu tendance à rester stoïque jusqu'à son retour mais en guise de réplique à cet affront, il se leva pour sortir lui aussi de la salle de bains. Après tout, elle ne l'avait pas non plus obligé à rester ici et même l'avait invité à se servir dans son coffre. En pensant qu'il pourrait de nouveau croiser son amie s'il partait à la recherche de son trésor, puisque de son côté elle fouinerait dans le sien, il choisit de s'atteler à sa proposition en se rendant derechef dans le salon, muni cette fois d'une torche. Toutefois, il ne trouva pas la jeune femme qui avait dû essuyé un échec en ne retrouvant pas le bagage. Soit elle était parti récolter les agréments ou alors des indices sur la nouvelle localisation. Dans ce cas, le blond ne devait pas tarder à rejoindre la salle de bains. Sa revanche sonna lorsqu'il emporta précipitamment la caisse concave sous son bras et regagna la salle d'eau.

Il aurait pu laisser visible l'objet volé puisqu'elle lui avait autorisé mais lorsqu'il entendit les pas arrivés vers lui, il laissa le réceptacle ouvert et les potions à peine vues et lues dans une organisation tout autre que l'originale. Il avait en fait toutes les excuses mais si Ebiko ramenait son sac pour encore le questionner sur la nature du contenu, il pourrait répliquer en lui demandant la même chose. C'était une révélation à l'amiable et pas traître, de son point de vue. Ceci dit, cacher le contenant derrière le rideau de douche était peut-être la manière la plus sournoise de procéder alors que tout aurait juste pu être assez innocent. Sa réponse, un peu emballée par la prise risque se fit tout de même propice à la dissimulation du contenant à potions.

— Oui, dit-il, n'hésitant pas mais la voix tressautante, elle me va parfaitement, j'ai pas eu besoin de changer, je pense. L'avantage des potions, c'est qu'on a pas besoin de rincer je ne sais combien de fois.

En bon rusé, il fit cette remarque à double tranchant. Si Ebiko était assez connaisseuse de cet énergumène, elle saurait bien qu'il cache quelque chose. Mais il fallait que Cassian écarte toute éventualité qu'elle puisse proposer avec tant d'ingénuité l'accès à la douche. Après tout, qu'elle s'indigne pour avoir le droit de regarder était moins humiliant qu'essuyer l'échec de cette cachette — il avoue — un peu mal pensé.
En supplément, le garçon se regarda dans la glace pour y entraîner son excuse et Ebiko. Il pris le poignet de la jeune femme et colla sa tête légèrement plus basse à la sienne, estimant qu'il faisait un bon duo par ce sourire si guilleret. Du moins, en apparence.
同じ
Afficher toute la signature


nothing hurts
cause i'm nothing
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 21 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure Time
× Logement : Boutique de fleurs + maison
× Métier : Fleuriste au Hana no Yuki
× Péripéties vécues : 1520
× Øssements2179
× Age IRL : 22 Féminin
× Inscription : 30/04/2016
× Présence : complète
× Surnom : l'abricot
× DCs : Miu Nagareboshi

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
38/100  (38/100)
21Féminin30Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure TimeBoutique de fleurs + maisonFleuriste au Hana no Yuki1520217922Féminin30/04/2016complètel'abricotMiu Nagareboshi
zombie
zombie
21Féminin30Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure TimeBoutique de fleurs + maisonFleuriste au Hana no Yuki1520217922Féminin30/04/2016complètel'abricotMiu Nagareboshi
http://www.peekaboo-rpg.com/t2001-ebiko-kaiyoutei-flower-girlhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2048-ebiko-kaiyouteihttp://www.peekaboo-rpg.com/t2148-ebiko-kaiyoutei-les-messages-d
#27 le Dim 10 Juin 2018 - 0:20

      

   
Au-delà des reflets

   
feat. Sanders Cassian

   
   
Nobody knows about me.

   
Revenue sur ses pas, Ebiko découvre la nouvelle couleur des cheveux de Cassian et c'est une agréable surprise. La potion a transformé l'incroyable erreur en un joli blond tirant presque sur le blanc. La jeune zombie s'approche pour observer le résultat de plus près, si près qu'elle colle presque son nez dans sa chevelure alors qu'il l'entraîne devant la glace pour lui montrer le résultat. Elle veut être certaine qu'il ne reste pas une seule mèche de couleur improbable.

Tout est en ordre, parfaitement parfait et elle ne peut que se vanter de sa maîtrise des potions malgré les petits incidents mineurs qui ont précédé. D'ailleurs il suffit de voir le grand sourire qu'il arbore, c'est une victoire pour elle.

« C'est chouette ! » commente-elle « Et puis ça change de d'habitude. Les cheveux noirs c'était tristoune. Tu préfères quoi comme fleurs ? J'ai un peu de tout, comme pour les potions, alors tu peux choisir. »


Elle brandit fièrement une dizaine de couronnes aux coloris divers et variés. Dans le miroir qui leur fait face, ils ont l'air absolument magnifiques, aucun doute là-dessus. Ça mériterait bien une photo, mais avec sa batterie de téléphone à plat elle ne peut pas en prendre comme elle le souhaiterait.

« Du rose ça rendrait bien. On serait assortis ce serait cool, non ? Une couleur plus sombre sinon, pour contraster. Tu préfères quoi ? » le questionne-t-elle, ne voulant pas forcer le choix même si elle a clairement une préférence l'une d'elle.


Affairée comme une abeille dans cet environnement familier, Ebiko étale les différentes couronnes devant lui, mettant celle aux petites fleurs rose bien en évidence. Elles forment un joli dégradé, presque un arc-en-ciel et encore une fois elle se dit que ça mériterait une photo pour les réseaux sociaux. Elle est frustrée de ne rien pouvoir faire jusqu'à ce qu'elle remarque que Cassian a posé son portable pas si loin que ça.

« Je peux te l'emprunter ? »


Tout en posant la question, elle l'attrape sans attendre une réponse et trouve l'application qu'il lui faut en deux ou trois mouvements. Pleine de bonne volonté, elle recule pour cadrer sa photo, ne faisant pas attention au reste de son environnement. Une véritable erreur de débutant.

« Surtout ne fait pas attention à moi, ce seront les plus belles photos du- »


Sans pouvoir finir sa phrase, elle trébuche sur le tapis de la salle de bain - les tapis de Lascaux sont décidément bien traîtres - et finit par tomber le moins élégamment possible dans la baignoire avec un grand cri. Avec une grimace de douleur elle tente de se redresser, mais échoue lamentablement. La situation serait presque drôle si elle n'avait pas aussi mal dans le bas du dos. Elle le serait aussi beaucoup plus si depuis sa nouvelle place elle n'avait pas vue sur un de ses biens les plus précieux, dissimulé derrière le rideau.

L'esprit en ébullition, elle réfléchit à ce qu'il peut bien faire là et même si elle ne veut pas y croire une seule explication lui semble viable. Soudain, la douleur passe au second plan et elle reste sans voix, fixant le coffre, n'arrivant pas à savoir s'il a vraiment regardé dedans et si oui, ce qu'il a bien pu voir.

   
joshua rokuro pour peek a boo!
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : keith (voltron)
× Pouvoir : visions
× Logement : Maison
× Métier : petite main
× Péripéties vécues : 8089
× Øssements2996
× Age IRL : 21 Masculin
× Inscription : 11/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : le sans-surnom
× DCs : Léandre / Brendan / Ame

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
98/100  (98/100)
19Masculin30keith (voltron)visionsMaisonpetite main8089299621Masculin11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan / Ame
FLOODSHOOTER
★ FLOODSHOOTER ★
19Masculin30keith (voltron)visionsMaisonpetite main8089299621Masculin11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan / Ame
http://www.peekaboo-rpg.com/t1434-cassian-snowflakes-shit-of-paperhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2110-cassian-how-can-emptiness-be-so-heavyhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2049-cassian-081-966-546
#28 le Dim 10 Juin 2018 - 17:41
hiatus
La palette de couleurs florales qui lui était destiné s'étendant au-delà du plan de travail qui ne se limitait pourtant pas à un simple lavabo et il aurait bien eu du mal à choisir. Or, l'agencement des propositions était peut-être orienté de telle manière à ce qu'il prenne une des couronnes voulues. On ne pouvait pas qualifier Ebiko de médiocre manipulatrice mais si elle se mesurait au plus fin des renards, c'était certain qu'il pouvait comprendre au moins les tours de magie les plus simples sachant qu'elle avait déjà assez bien insisté sur sa préférence. Main ferrée sur sa bouche conspiratrice, il avoua un pouffement qui ne passa tout de même pas à travers la barrière de ses doigts. De sorte à contenter son amie, il attrapa donc une des tiares fleuries qu'il posa directement sur sa tête en lui montrant le chef d'oeuvre, tout heureux.

Même s'il agit d'un instinct de survie en satisfaisant un désir ou plutôt d'un bien moral pour récompense et que la déception d'Ebiko n'entre pas dans l'équation, qu'elle veuille une harmonisation dans l'apparence arrive à le convaincre qu'il peut vraiment s'en faire une amie véritable ce en quoi il est activement comblé, lui.
Il lui vint donc à acquiescer à la permission requise pour se munir de son téléphone portable — bien qu'assez franche, elle n'eut pas besoin de plus et s'en saisit automatiquement après l'avoir demandé — avec un sourire candide qu'il essaya de sauvegarder sur la prévisualisation de la photo prête à être prise.

Or la gaieté sur ses lippes s'évada assez vite lorsqu'il remarqua que la jeune femme qui était pourtant si proche de lui, mais aussi si proche de la baignoire, s'était vue tomber à l'intérieur. Aucun son ne témoigna la douleur physique qu'elle devait probablement ressentir mais ce qui semblait être de la colère put s'entendre directement et faire comprendre à Cassian qu'il avait commis une grossière erreur. Évidemment que c'était une erreur, il l'avait prédit mais les chances qu'elle tombe n'étaient que très minces, selon lui. Cependant, avant de feindre une inquiétude, il analysa en deux secondes à peine que le sol était mouillé depuis le départ tout comme le tapis qui n'était pas non plus si sec ce qui pouvait exempter Ebiko d'une maladresse née malgré l'énième chute.
Cet état de lieu le convainquit de prendre des précautions. Il redoubla de prudence et marcha vraiment en tâtons avant de tendre sa main à sa camarade qui devait probablement lui en vouloir énormément pour le coffre retrouvé derrière son dos. Il n'en tint absolument aucun mot et s'accommoda à garder la tête baissée, vigilant. Ou peut-être parce qu'il se sentait honteux.

Il se sentait quelque peu honteux de devoir encore lui mentir ce pourquoi, pour le moment, il ne témoigna pas plus vis-à-vis de l'incident. Le laisser couler n'était effectivement pas facile puisqu'il y avait toujours ce coffre à l'intérieur qui était, qui plus est, ouvert. Il fallait impérativement donner une excuse pour son emplacement.

— Écoute, ce n'est pas que j'aime la couleur mais comme tu m'as dit que je pouvais regarder dans ton coffre, je l'ai fait. Tu as vraiment beaucoup de couleurs, là-dedans.

Et il s'arrêta là. Non, il n'avait rien vu de plus puisqu'il n'en avait pas le temps mais ce n'était pas quelque chose qu'il dirait implicitement comme il ne confierait pas en grande intégralité le fait qu'il espionnait le contenu de ce coffre pour fouiller ses secrets qui lui titillait l'esprit. En élidant certains détails tout en essayant d'être le plus sincère possible dans le contenu de son propos, Cassian avait pour intention de ne pas mentir à la jeune femme en face de lui à qui il offrit sa main pour qu'elle lui fasse confiance.

Quelque part, tous les deux semblaient avoir un secret et chacun ne voulait pas le dévoiler à son prochain mais finalement, ils auraient juste pu se les échanger, sans faire plus d'histoire que cela. Cassian y pensa étroitement mais ce fut une assez mauvaise idée pour son ego. Déjà trop de personnes en savait sur sa nature. Et si le secret d'Ebiko n'en valait pas le coup ?

dés de l'amour ♥️:
Un SMS de...
1 ○ Eden.
2 ○ Un nécromancien.
3 ○ Toulouze.
4 ○ Ael.
5 ○ Teodora.
6 ○ Un client.

2, 5 ○ Il/Elle dévoile un secret explicitement.
1, 6 ○ Il/Elle dévoile un secret implicitement.
4, 3 ○ Rien d'important.

→ Le SMS reçu est donc à propos de Cassian, qui travaille pour Teodora, qui vend illégalement des patches. Pour l'instant, j'écris le SMS mais si Teo veut l'écrire juste après, ça serait top !

« Cassian, j'ai besoin de toi, c'est un peu comme la dernière fois, en solo cette fois ci, nouveau client tout ça, je t'expliquerai. J'ai clairement ni le temps ni l'envie de m'en occuper et comme tu m'as prouvé que tu pouvais gérer ça j'espérais qu'on pourrait voir pour que tu puisses opérer et idéalement en faire un client régulier. J'attends ton retour dès que tu peux. »
休止
Afficher toute la signature


nothing hurts
cause i'm nothing
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Péripéties vécues : 2354
× Øssements725
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
0/0  (0/0)
0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente23547250Autre15/03/2014
maitre de la mort
maitre de la mort
0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente23547250Autre15/03/2014
#29 le Dim 10 Juin 2018 - 17:41
Le membre 'Cassian C. Sanders' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


'6 FACES' :
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 21 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure Time
× Logement : Boutique de fleurs + maison
× Métier : Fleuriste au Hana no Yuki
× Péripéties vécues : 1520
× Øssements2179
× Age IRL : 22 Féminin
× Inscription : 30/04/2016
× Présence : complète
× Surnom : l'abricot
× DCs : Miu Nagareboshi

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
38/100  (38/100)
21Féminin30Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure TimeBoutique de fleurs + maisonFleuriste au Hana no Yuki1520217922Féminin30/04/2016complètel'abricotMiu Nagareboshi
zombie
zombie
21Féminin30Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure TimeBoutique de fleurs + maisonFleuriste au Hana no Yuki1520217922Féminin30/04/2016complètel'abricotMiu Nagareboshi
http://www.peekaboo-rpg.com/t2001-ebiko-kaiyoutei-flower-girlhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2048-ebiko-kaiyouteihttp://www.peekaboo-rpg.com/t2148-ebiko-kaiyoutei-les-messages-d
#30 le Ven 13 Juil 2018 - 19:52

      

   
Au-delà des reflets

   
feat. Sanders Cassian

   
   
Nobody knows about me.

   
Ne voulant pas tirer de conclusion hâtive, Ebiko accepte sa main pour se sortir de la baignoire. Son dos la fait affreusement souffrir, sans parler de son bassin. A ce qu'elle sache, elle pourrait très bien se l'être cassé. Toutefois, comme elle finit par se relever et à tenir debout, elle en tire la conclusion logique : tout va bien. Et au pire quoi ? Une potion et ce serait réglé, comme presque tout dans on existence. C'est fou tout ce qu'on peut faire avec des potions, tellement de mensonges qui s'accumulent.

Elle peut sentir que Cassian est inquiet qu'elle ait vu le coffre, mais certainement pas autant qu'elle à l'idée qu'il ait mis le nez dedans. Il se répand en excuses, mais elle ne saisit pas tout. Elle lui a dit qu'il pouvait, comment pourrait-elle même le lui reprocher ? Bien évidemment, elle regrette, mais elle ne peux pas s'en prendre à lui. D'ailleurs, il n'a pas l'air d'avoir vu les potions les plus compromettantes, sinon il aurait certainement eu une réaction différente.

« Et tu as vu une potion qui t'intéressais ? » lui demande-t-elle, un peu méfiante.


Soudain, le portable vibre dans la main de la zombie et, par réflexe, elle jette un coup d’œil au message qui vient d'arriver. Évidemment il est en anglais, presque incompréhensible pour elle, mais elle en saisit le sens général.

« Tu fais de la vente ? Je savais pas. »


Elle reste là, debout et pensive à essayer de déchiffrer un sms dans une langue qu'elle ne comprend qu'à moitié au lieu de rendre son téléphone au véritable destinataire. Elle devrait le lui rendre, mais d'un autre côté, elle aimerait des explications. Pourquoi avoir caché le coffre alors qu'il avait sa permission ?

« Enfin tu aurais pu le laisser dehors, il y a assez de place dans la salle de bain. »

   
joshua rokuro pour peek a boo!