avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : keith (voltron)
× Pouvoir : visions
× Logement : Penthouse
× Métier : petite main
× Péripéties vécues : 8570
× Øssements3398
× Age IRL : 21 Masculin
× Inscription : 11/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : le sans-surnom
× DCs : Léandre / Brendan / Ame

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
19Masculin30keith (voltron)visionsPenthousepetite main8570339821Masculin11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan / Ame
FLOODSHOOTER
★ FLOODSHOOTER ★
19Masculin30keith (voltron)visionsPenthousepetite main8570339821Masculin11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan / Ame
http://www.peekaboo-rpg.com/t1434-cassian-snowflakes-shit-of-paperhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2110-cassian-how-can-emptiness-be-so-heavyhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2049-cassian-081-966-546
#1 le 06.09.17 1:39
rainbow
Juste ses phalanges réveillant le silence des couloirs, il n'ose pour le moment faire plus. S'il y a une sonnette quelque part près de cette porte, il ne l'a pas trouvé ou plutôt ne l'a pas cherché.
Ce n'est pas que Cassian est du genre indiscipliné, loin de là. Il est surtout rêveur ces temps-ci alors qu'habituellement, il devrait plutôt se sentir stresser. Ce n'est pas la première fois qu'il la voit mais c'est la première fois qu'il va chez elle et, en permanence, ce garçon a besoin de faire ses preuves et se faire apprécier.
Se faire bien voir. Seule chose qui lui importe comme seule chose pour laquelle il est mort et s'amuse à perpétuer dans. N'est ce pas ainsi le principe ?

Mais quel paradoxe lorsqu'on constate qu'il est bien trop poli. De retour à cet appartement où il a pu rencontré celle qui se faisait appelé sous le pseudonyme Charlie, il a hélas sans doute trop peur de la déranger par cette apparence zombiesque qu'il a pu lui dévoiler un mois plus tôt.
Néanmoins, ce n'est pas la même femme qu'il revoit aujourd'hui.
Dans des circonstances plus légères, plus hasardeuses mais pourtant tout aussi graves puisqu'affamés sur une île ensemble, il l'a connu et ne l'a tristement pas comprise.

Suite à cet échange quelque peu étrange a tout de même découlé ou plutôt a jailli une source entre deux frontières linguistiques qu'on ne rapprocherait pas si facilement.
Peut-être que juste les mots les séparent.

Attendant ainsi devant la porte d'entrée de sa future hôte, il joue avec cette habitude de se caresser la nuque ou une ribambelle rebelle de mèches se bataillent. Obligatoirement, il en touche quelques unes. Il faut reconnaître qu'elles le dérangent assez souvent.
Il rit nerveusement.
C'est pour la même histoire qu'il est venu la voir : Ses cheveux. Visiblement, il ne veut pas déranger mais le fait tout de même ; involontairement. Ce n'est pas comme si elle s'est proposé pour l'aider dans cette tâche mais, instinctivement, il lui a envoyé un message sur son Deathbook, juste pour lui demander s'il peut passer. Il n'a pas évoqué la nature de sa venue mais ça semble naturel à force.
Un point de départ, probablement, vers la voie.
Ils ne parlent pas ensemble puisque, lui, parle trop vite pour elle et lui ne l'a pas comprise lorsqu'elle a agit par signes typique des japonais plutôt que des américains comme lui. Ils communiquent par points communs et c'est sans doute le seul trouvé pour l'instant.

Un élastique accroché qui devient lance-pierres à de nombreuses choses.
À de nombreuses potions qui lui débordent des bras, tellement accroc à elles.
Le ciel produit de magnifiques et resplendissants arcs-en-ciel versicolores et le zombie les recueille maintenant dans ses bras pour présenter son offre à Ebiko qu'il considère comme la meilleur pour cette tâche.
Au fond de lui, il sait que ça peut aboutir à quelque chose en démarrant ainsi donc c'est peut-être pour ça qu'elle est la meilleure.

Plus convaincu et plus franchement, il frappe plus fort pour se faire entendre mais le coup fait tomber quelques potions qui lui appartiennent. Le vomi de la potion dégouline autant sur le sol que sur la porte, signalant, à l'intérieur, d'une présence derrière la porte.
Normalement, il ne s'agit que d'élixirs colorants momentanés mais sachant que le zombie peut parfois confondre ses étiquettes, ça justifie son effroi lorsqu'il s'abaisse et se précipite vers elle.

Quelqu'un pourrait en être victime donc il préfère s'assurer hurler en anglais de faire attention à la flaque, chose qu'on ne comprendrait peut-être pas.
Dans son cas, il considère que ce n'est pas si grave et goûte à la mixture tombée pour vérifier de quel produit il s'agit et vérifier le danger pour les habitants de Lascaux.
Il ne voudrait certainement pas que Shirley puisse lui tomber dessus et lui devoir encore quelque chose en plus.

Mais, trop tard, la porte s'ouvre quelques secondes après son hurlement plus puissant que le toc à la porte qu'il a décoché de son faible poing.
Lui abaissé, il relève tout de même la tête vers l'hôte. De son sourire onctueux, il salue fébrilement de la main sans rien prononcer d'autre.

Ses mèches brunes sont devenues, désormais, plus multicolores que toutes les potions qu'il détenait.
Il y a vraiment du travail mais ainsi, ils trouveront leur voie ainsi, non ?
虹(にじ)
Afficher toute la signature


nothing hurts
cause i'm nothing
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 21 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure Time
× Logement : Boutique de fleurs + maison
× Métier : Fleuriste au Hana no Yuki
× Péripéties vécues : 1581
× Øssements2271
× Age IRL : 22 Féminin
× Inscription : 30/04/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : l'abricot
× DCs : Miu Nagareboshi - Moe Goto

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
43/100  (43/100)
21Féminin30Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure TimeBoutique de fleurs + maisonFleuriste au Hana no Yuki1581227122Féminin30/04/2016actuellement absent(e)l'abricotMiu Nagareboshi - Moe Goto
zombie
zombie
21Féminin30Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure TimeBoutique de fleurs + maisonFleuriste au Hana no Yuki1581227122Féminin30/04/2016actuellement absent(e)l'abricotMiu Nagareboshi - Moe Goto
http://www.peekaboo-rpg.com/t2001-ebiko-kaiyoutei-flower-girlhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2048-ebiko-kaiyouteihttp://www.peekaboo-rpg.com/t2148-ebiko-kaiyoutei-les-messages-d
#2 le 06.09.17 15:30

   
   

   
Au-delà des reflets

   
feat. Sanders Cassian

   
   
Nan ! Sans blague, quand j'vous ai vu j'me suis dit que vous étiez presque plus horrible qu'avant !

   
Il faisait toujours aussi sombre que d'ordinaire dans l'appartement, de quoi déprimer n'importe qui de normalement constitué. Le nez dans son thé, Ebiko observait les poissons. Les guppys tournaient en rond, s'arrêtant parfois pour la fixer, se demandant certainement pourquoi elle ne leur avait toujours pas fait de grimace, et les poissons-lanternes, tranquilles comme toujours, ne lui prêtaient pas la moindre attention. C'était vraiment morne comme ambiance.

Elle serait bien sortie pour fuir l'obscurité et la solitude, mais elle attendait. Ce n'était pas souvent que les gens passaient pour la voir chez elle, en dehors de son frère, alors elle avait été surprise qu'on le lui demande. Bien évidemment, elle avait dit oui. Regrettant presque immédiatement. La zombie avait voulu renvoyer un message, seulement la batterie de son téléphone avait lâché et sans électricité elle ne pouvait rien faire. Elle devrait attendre de retourner à la boutique pour le recharger.

Dans l'attente de l'arrivée imminente de Cassian, elle avait rangé un minimum la pièce principale, écartant aussi du passage une demi-douzaine de pots de fleurs récupérés la veille.

En finissant son thé, elle réalisa soudain ce qui était étrange et qui rendait l'atmosphère plus étouffante que d'habitude. Elle n'entendait plus aucun son, même le glouglou des aquariums. Elle en sourit un peu, avant d'aller fouiller dans son coffre à potions pour trouver de quoi remédier à ce léger souci.

Le breuvage ne faisait pas immédiatement effet, il fallait toujours attendre quelques minutes pour qu'elle retrouve entièrement l'ouïe. Et quand elle la retrouva, ses oreilles furent agressées par des hurlements venant de l'extérieur. Finalement, elle se demandait si elle n'aurait pas mieux fait de rester sans, ce n'était pas comme si elle comprenait ce que disait l'autre zombie de toutes manières.

Une fois la porte ouverte, elle découvrit son invité, accroupit devant une flaque de ce qui semblait être une potion et avec des cheveux arc-en-ciel. Comme il la saluait elle répondit machinalement en langue des signes, se demandant ce qu'il avait bien pu faire pour se retrouver dans cet état.

Elle l'aurait bien fait entrer immédiatement, mais elle ne pouvait pas laisser le couloir dans cet état. Qu'auraient pensé les voisins et même ses colocataires ? Elle n'était pas un modèle de propreté, mais il y avait des limites. Enlevant le sweat d'Ushio qu'elle portait pour traîner, elle le jeta par terre et essuya du bout du pied. Si le vêtement n'y survivait pas, elle serait obligée de lui en racheter un, ce qui la mit un peu en rogne.

Une fois le plus gros de la substance enlevé, elle tourna toute son attention sur Cassian et plus particulièrement sur ses cheveux. Afin de les observer, elle attrapa une mèche vert pomme, la faisant tourner entre ses doigts.

   
« Qu'est-ce que tu as fait ? », demanda-t-elle machinalement en japonais, oubliant qu'il ne comprendrait pas.


Elle était à la fois fascinée et horrifiée devant ce mélange un peu trop perroquet à son goût.

   
joshua rokuro pour peek a boo!
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : keith (voltron)
× Pouvoir : visions
× Logement : Penthouse
× Métier : petite main
× Péripéties vécues : 8570
× Øssements3398
× Age IRL : 21 Masculin
× Inscription : 11/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : le sans-surnom
× DCs : Léandre / Brendan / Ame

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
19Masculin30keith (voltron)visionsPenthousepetite main8570339821Masculin11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan / Ame
FLOODSHOOTER
★ FLOODSHOOTER ★
19Masculin30keith (voltron)visionsPenthousepetite main8570339821Masculin11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan / Ame
http://www.peekaboo-rpg.com/t1434-cassian-snowflakes-shit-of-paperhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2110-cassian-how-can-emptiness-be-so-heavyhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2049-cassian-081-966-546
#3 le 21.10.17 19:26
evasive
Ebiko Kaiyoutei
À la manière de l'hibiscus, il flétrit. Ses pétales de couleur fanent en se recroquevillant dans une position de défense sans pour autant perdre cette couleur aussi immonde que fascinante. La tête baissée, on imagine qu’il a honte et que l’embarras s’éprend de lui.
Étrangement, il n’était pas encore au courant de ce virement de chevelure en matière de couleur, mais il suit cette hypothèse : Il a honte.

Mais honte de quoi ? Seule la porte brutale qui le découvre est au courant de sa situation. Ne le sachant donc pas, sa gêne est probablement d’une autre nature.
N’étant pas clairement pas foetale, sa position tient à le maintenir invisible.
Hélas sa couverture semble avoir une limite cruciale.

Lorsqu’il lève les yeux, il constate qu’elle l’épie d’une manière plutôt complexe. Elle n’est pas si gênée mais elle ne semble pas bien maîtriser la situation. Après tout, que faire lorsqu’un invité répand une tâche devant chez vous ?
Serait-elle susceptible de sermonner le jeune homme craintif que ce soit ce qu’elle choisisse pour finalement expliquer son état ou alors, ferait-elle mine que rien n’est grave et laisserait même la tâche ainsi ?

Aussi logiquement qu’inattendu, elle jette un linge sur la trace qui tente de gagner son appartement. Le jeune homme est quelque peu surpris par cette solution qui est, en soi, inutile quand le tissu se voit vaincu par le liquide, mais la comprend. Après tout, bon maladroit et peu utile quand des aléas demandent des réponses improvisées, il aurait agi de cette manière voire pire. Il ne faut pas oublier qu’il n’a pas réfléchi en testant la potion pour tenter de l’identifier plutôt que de prendre des précautions.

Complices d’inconscience, les cheveux de l’un et le vêtement de l’autre sont ravagés mais chacun ne prend compte que généreusement de ce qui est arrivé à l’autre. Alors que les yeux gris sont davantage perchés vers la serpillère de fortune, Ebiko remarque une toute autre chose chez le garçon.
Lorsqu’elle s’adresse à lui, il la comprend partiellement pour deux raisons. Tout d’abord, son japonais n’est pas mauvais mais c’est quelque chose auquel il n’est pas forcément habitué à employer. Il sait s’exprimer et de faire comprendre. En revanche, le comprendre reste une toute autre histoire et surtout pour la seconde raison. En effet, Ebiko ne révèle pas vraiment de ce qu’il en est et s’accommode à demander au brun une explication qu’il n’a même pas.

Premièrement, il dodeline la tête vers la gauche avec un air circonspect mais surtout désorienté. Comme si l'élixir a pour but de l’égarer dans une marée solitaire, il tente de relever la tête pour pêcher le regard de la demoiselle qui s’empresse à la suite de détailler une de ses mèches.
Il n’en voit donc qu’un échantillon vert pour le moment et n’est pas très étonné puisqu’il a apporté une panoplie de colorants. Il hausse fait presque les épaules tandis que la jeune femme semble plutôt méfiante de ce qui lui est arrivé.
Il s’apprête à formuler son explication, assez serein concernant l’issue. Il aurait volontiers fermé les paupières pour paraître confiant et rassurant sur le problème, en bon sauveur, mais, sans aucun retard ou prétention, ses prunelles, au lieu de se clore, se déposent derechef sur le tissu transformé. Si sa couleur se retrouvait être monochrome au préalable, elle n’est pas seulement pétante mais multicolore.

Ses yeux s'écarquillent au fur et à mesure qu’il se représente la catastrophe. Plus qu’un désastre capillaire, c’est affreusement métaphorique.
Il n’a pas besoin qu’elle sache tout ça. Du moins, pas directement.
C’est comme si elle découpait une tranche de cucurma. Sans voir sa peau fade, elle voit son coeur éclatant d’émotions. Elle sait qu’il a besoin d’aide. Directement dans ses yeux effrayés, on décèle sa détresse alors qu’il se prétend, d’apparence, intouchable. Quelqu’un qui refuse d’ordinaire de se porter en victime mais ça arrive sans cesse.
Ça arrive d’entrée avec Ebiko.

Il secoue la tête et prétend toujours ne pas être désemparé par cet accident bien que quelques secondes ont suffi à le déstabiliser.
Maintenant, il lui sourit.

— C’était pas prévu. Mais je voulais vérifier quelle potion a explosé. Bon visiblement, c’était elle.

En réalité, il n’a même pas pensé s'être paré de ce flacon dans la gourde que forme ses bras. Il ne se précipite pas pour ranger les autres, pour le moment étalées, dans son sac avant de déclencher un second drame mais intérieurement, il est assez anxieux pour le faire avec précaution.

Encore en apparence, en plus de sa manière d’agir, le jeune homme modèle son visage et ses réactions. S’il est totalement perdu, il cherche du réconfort dans ses cheveux alors que c’est cependant le problème. Peut-être qu’en tournant une autre mèche de couleur indigo, il cherche à consoler toutes ses couleurs pour les calmer et les ternir. Pour ternir ses émotions et rendre la chose naturelle :

— Tu trouves que ça me va bien ?

Forcément que ça ne lui va absolument pas et il n’ose même pas sortir un miroir pour contempler toute l’horreur contenu dans cette pigmentation farfelue. Il ne la presse pas pour le faire rentrer alors que l’obscurité émanente pourrait assombrir tout ce feu.
Il se contrôle comme toujours.
Mais rien ne va. Les couleurs sont hors-de-controle comme les langues ne sont pas interchangeables.

Il espère que son sourire saura la rassurer pour finalement la convaincre.
虹(にじ)
Afficher toute la signature


nothing hurts
cause i'm nothing
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 21 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure Time
× Logement : Boutique de fleurs + maison
× Métier : Fleuriste au Hana no Yuki
× Péripéties vécues : 1581
× Øssements2271
× Age IRL : 22 Féminin
× Inscription : 30/04/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : l'abricot
× DCs : Miu Nagareboshi - Moe Goto

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
43/100  (43/100)
21Féminin30Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure TimeBoutique de fleurs + maisonFleuriste au Hana no Yuki1581227122Féminin30/04/2016actuellement absent(e)l'abricotMiu Nagareboshi - Moe Goto
zombie
zombie
21Féminin30Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure TimeBoutique de fleurs + maisonFleuriste au Hana no Yuki1581227122Féminin30/04/2016actuellement absent(e)l'abricotMiu Nagareboshi - Moe Goto
http://www.peekaboo-rpg.com/t2001-ebiko-kaiyoutei-flower-girlhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2048-ebiko-kaiyouteihttp://www.peekaboo-rpg.com/t2148-ebiko-kaiyoutei-les-messages-d
#4 le 29.10.17 17:18

   
   

   
Au-delà des reflets

   
feat. Sanders Cassian

   
   
Si on s'en sort, fais moi penser à te dire merci.

   
Une mèche toujours entortillée autour du doigt, Ebiko est absorbée par cette multitude de couleurs qui ne vont pas du tout ensemble. Elle ne pensait même pas que c'était possible, ni qu'elle verrait un jour un tel mauvais goût sur la tête de son ami. Ça n'a pas l'air de l'empêcher de sourire et elle se dit qu'elle va bien pouvoir rattraper ça avec d'autres potions.

De ce que la zombie comprend de son anglais, il a goûté une potion sans savoir ce que c'était. Immédiatement, elle commence à s'inquiéter. Quelle inconscience de goûter à n'importe quoi ! Il devrait pourtant se douter que ce n'est pas raisonnable. S'il venait de mourir encore, il aurait une excuse, mais elle ne peut pas concevoir qu'il ne soit pas au courant de l'existence des zombies. Quoique, au final, elle n'a aucune idée de ce qu'il peut bien savoir.

Toute à ses préoccupations, elle en oublie de sourire et se demande à quel moment elle doit le réprimander, lui et sa bonne humeur. Elle ne remarque pas qu'il est tout tracassé par cette histoire de couleur, surtout qu'il semble être fier de ce singulier mélange. Que répondre ? Dire non d'un léger mouvement de la tête et puis tenter de rassurer.

   
« Pas du tout. Mais avec d'autres potions, on devrait pouvoir arranger ça. »


La jeune femme baisse les yeux sur le vêtement de son frère, complètement fichu. Pour celui-là, pas de rattrapage. Elle devra faire les boutiques et espérer qu'il ne remarque pas le changement.

 
« Déjà, tu ne vas pas rester sur le pas de la porte. »


Ni une ni deux, elle pousse doucement Cassian dans l'appartement.

   
joshua rokuro pour peek a boo!
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : keith (voltron)
× Pouvoir : visions
× Logement : Penthouse
× Métier : petite main
× Péripéties vécues : 8570
× Øssements3398
× Age IRL : 21 Masculin
× Inscription : 11/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : le sans-surnom
× DCs : Léandre / Brendan / Ame

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
19Masculin30keith (voltron)visionsPenthousepetite main8570339821Masculin11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan / Ame
FLOODSHOOTER
★ FLOODSHOOTER ★
19Masculin30keith (voltron)visionsPenthousepetite main8570339821Masculin11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan / Ame
http://www.peekaboo-rpg.com/t1434-cassian-snowflakes-shit-of-paperhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2110-cassian-how-can-emptiness-be-so-heavyhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2049-cassian-081-966-546
#5 le 30.10.17 21:02
botch
Ebiko Kaiyoutei
Ne sachant vraiment si le message est vraiment bien passé, l'ancien brun paraît assez vexé par la réponse aussi négative que catégorique de la part de la japonaise. Nonobstant, elle admet vouloir lui conférer de l'aide quand au problème que rencontre actuellement Cassian.
Assez susceptible, le garçon affiche une moue plutôt dubitative lorsqu'elle lui suggère un remède. Il commence par toucher ses mèches comme si cela peut l'aider à reluquer l'état pitoyable de la chose. Toutefois, il s'avoue finalement vaincu devant tant d'inconscience et d'incompréhension quant à la situation et à la réaction de sa voisine.

Il finit par presque hausser les épaules autant que sa bouche pour paraître plus abordable et avenant. Après tout, même après l'avoir invité dans la grotte, elle peut toujours lui en refuser l'accès en reclaquant la porte qu'elle a à portée de main. Pourtant, sa main se dirige plutôt en faveur d'une poussée du garçon plutôt que de la cloison, lui faisant esquiver gentiment par la même occasion l'obstacle que représente le linge versicolore et humide par la potion.

Ce n'est sans doute qu'après qu'elle referme la porte derrière eux que les seuls couleurs qui rutilent dans le noir sont les mèches arc-en-ciel du jeune homme. Bien que la couleur d'Ebiko est sans doute, en général, la plus farfelue de toutes entre celles de ses autres colocataires, la lumière des aquariums que lui a déjà présenté Charlie — ou plutôt Shirley, de son vrai nom — durant sa première visite, sont aujourd'hui davantage attiré par le glamour de ces épis perdus entre les nuances fluos. Les reliefs se dessinant probablement par celles arborant un jus prune ou une soupe à la courgette.
Telle une diva qu'on vend comme un produit de consommation, le jeune homme se retrouve être même zieuté par chaque habitant de ces vastes bocaux ; sa perruque se reflétant à la manière des tableaux sur Marilyn Monroe.

Le échevelé se retrouve à s'asseoir, plutôt gêné par le désastre capillaire et environnemental qu'il a créé. Après quelques secondes, il considère que ce n'est pas très loyal de se loger ainsi dans le fond du canapé qui fait face à la grande vitrine aquatique et se relève en un bond, sac toujours dans le dos.
Depuis ce sac s'écoule encore quelques gouttes du fluide d'une autre fiole, probablement éventrée elle aussi. Instinctivement, l'américain repose son regard sur l'emplacement dernier de son derrière et s'estomaque à constater un bouquet de roses pousser depuis le dossier du divan. Depuis quand a-t-il acheté une potion du jardinier ? Et surtout, à quoi pouvait-elle servir dans le salon coiffure qu'il vient à proposer à son hôte de manière bien nonchalante ?
Si toutes les potions sont aussi bien étiquetées que celles responsables de la floraison du siège et de la chevelure, peut-on dire qu'il est vraiment prudent d'user ou plutôt, abuser des autres ?

Cassian en donne une réponse assez dégagée lorsqu'il répond par son inconscience mais aussi sa détresse. Constatant que l'aigreur de la réponse précédente de la rosée est bel et bien au goût de sa chevelure, le jeune homme a un hoquet de surprise et même de terreur lorsqu'il remarque le travail laborieux de la potion sur sa chevelure. Lorsqu'il s'approche plus près du miroir de fortune que représente cet aquarium, certains poissons bien plus hideux s'enfuient même.
Le garçon en fait de même lorsqu'il retourne dans son sac.
Après tout, elle lui a proposé d'arranger ça !

Il en ressort bien une dizaine de flacons bien plus énigmatiques encore que celui qui a explosé devant la porte d'entrée et les expose aux yeux de son amie, comme larmoyant. Il l'implore en lui imposant de choisir parmi l'une d'elle.

La séance commence !
虹(にじ)
Afficher toute la signature


nothing hurts
cause i'm nothing
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 21 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure Time
× Logement : Boutique de fleurs + maison
× Métier : Fleuriste au Hana no Yuki
× Péripéties vécues : 1581
× Øssements2271
× Age IRL : 22 Féminin
× Inscription : 30/04/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : l'abricot
× DCs : Miu Nagareboshi - Moe Goto

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
43/100  (43/100)
21Féminin30Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure TimeBoutique de fleurs + maisonFleuriste au Hana no Yuki1581227122Féminin30/04/2016actuellement absent(e)l'abricotMiu Nagareboshi - Moe Goto
zombie
zombie
21Féminin30Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure TimeBoutique de fleurs + maisonFleuriste au Hana no Yuki1581227122Féminin30/04/2016actuellement absent(e)l'abricotMiu Nagareboshi - Moe Goto
http://www.peekaboo-rpg.com/t2001-ebiko-kaiyoutei-flower-girlhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2048-ebiko-kaiyouteihttp://www.peekaboo-rpg.com/t2148-ebiko-kaiyoutei-les-messages-d
#6 le 30.10.17 23:48

      

   
Au-delà des reflets

   
feat. Sanders Cassian

   
   
Calme, je suis calme, je sens que je n'ai plus désormais le moindre sentiment...

   
La porte se ferme derrière les deux, les plongeant dans l'obscurité rassurante de l'appartement. Ebiko pourrait allumer des bougies ou les lampes à huile qui traînent un peu partout mais elle se sens trop maladroite pour garder la maison dans un état normal. Il suffirait d'un rien pour mettre le feu à toute la pièce. Surtout que son compagnon n'est pas beaucoup plus doué.

Elle lance le sweat dans un coin, à côté des aquariums. Ils pourront toujours s'en servir comme d'une serpillère. Elle observe aussi à la dérobée les cheveux de Cassian. Éclairés seulement par les poissons, ce serait presque joli. Mais il ne sera pas toujours dans une pièce comme ce salon et elle ne peut décemment pas le laisser repartir comme ça. C'est comme si elle mettait son honneur en jeu. Il ne ressortira pas avant d'avoir une couleur qui lui sied au teint.

Comme elle n'est pas sûre de ce que peuvent bien valoir ses potions, elle disparait dans sa chambre pour fouiller dans son coffre. Au milieu de tous ces flacons, il doit bien y en avoir un qui contient exactement ce qu'elle cherche, même si cela fait bien longtemps qu'elle n'a pas utilisé la préparation permettant de décolorer totalement une chevelure. C'était quand elle avait encore l'habitude de changer régulièrement de teinte. Finalement, elle met la main sur une fiole à l'étiquette à moitié effacée mais dont le contenu semble avoir la bonne couleur. Si ce n'est pas ça, alors qu'a-t-elle bien pu garder pendant toutes ces années ?

Laissant ses interrogations de côté, elle revient auprès du jeune homme en fredonnant un air qui lui passe par la tête. De son côté, il a à nouveau les bras chargés de potions, plus étranges les unes que les autres. Elle lui fait signe de les poser sur la table avant qu'un autre malheur n'arrive. Ce que la zombie voudrait faire aussi, c'est vérifier qu'il ne lui a pas ramené n'importe quoi. Le but n'est pas qu'il finisse en putréfaction et vu l'état dans lequel elle l'a trouvé devant sa porte, elle doute sérieusement de ses capacités à rester un banal ectoplasme.

   
« Qu'est-ce que tu voulais faire avec tout ça ? », elle attrape un des flacons, l'examine en s'approchant de l'aquarium, « Du roux ? Sérieusement ? »


Elle n'a rien contre celle couleur personnellement, mais elle doute qu'il veuille la porter. Est-ce qu'il a au moins lu les étiquettes ? Dubitative, elle lui présente sa propre vieillerie, essayant de lui expliquer ce qu'elle veut faire à l'aide de grands gestes.

 
« Déjà repasser par du blanc. Avant de changer encore. Parce qu'ajouter une autre potion sur... ça, je ne sais pas ce que ça peut donner. »


Pour bien illustrer son propos, Ebiko la débouche, diffusant dans toute la pièce une odeur de renfermé accompagnée d'une pointe de pot-pourri. Elle doit bien admettre que l'odeur rebuterait n'importe qui de censé, mais elle lui tend quand même.

   
joshua rokuro pour peek a boo!
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : keith (voltron)
× Pouvoir : visions
× Logement : Penthouse
× Métier : petite main
× Péripéties vécues : 8570
× Øssements3398
× Age IRL : 21 Masculin
× Inscription : 11/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : le sans-surnom
× DCs : Léandre / Brendan / Ame

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
19Masculin30keith (voltron)visionsPenthousepetite main8570339821Masculin11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan / Ame
FLOODSHOOTER
★ FLOODSHOOTER ★
19Masculin30keith (voltron)visionsPenthousepetite main8570339821Masculin11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan / Ame
http://www.peekaboo-rpg.com/t1434-cassian-snowflakes-shit-of-paperhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2110-cassian-how-can-emptiness-be-so-heavyhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2049-cassian-081-966-546
#7 le 31.10.17 14:45
zero
L'élection de la potion qu'elle fait n'est pas le plus judicieux et c'est sans doute son attention lorsqu'elle s'empare de cette fiole jamais débouchée. Étiquetée et pensée comme donnant la caractéristique rousse aux cheveux, l'air des deux jeunes adultes laissent sous-entendre qu'aucun n'est vraiment sûr de ce contenu plus (vert) glauque qu'orange.
Encore moins Ebiko.
Déjà peu confiante dans le contenu de cette lotion, elle suspecte davantage les choix esthétiques du brun en le dévisageant, lui et la dite teinture rousse.

La bouteille et le liquide rappelant une aigre vinasse se reflètent à leur tour, par la lueur marine des bocaux, sur la chevelure plurielle du garçon. En temps normal, il n'est pas facile de distinguer et décompter chacune des mèches mais étant donné que chaque voisine diffère d'une autre, le calcul parait bien plus facile à accomplir comme il est plus facile de mesurer leur impressionnante longueur.
Attrapant une mèche flavescente et un bout de rouge pour obtenir un minable orange, il les zieute de ses yeux, louchant, vers ce mélange précaire.

▬ Et bien, j'ai pas pensé à mettre du roux, mais pourquoi pas ? J'ai emporté un maximum de potions que j'avais acheté pour les coiffures. Comme je les utilisais pas tant que ça, j'pensais que ça pourrait être utile. Bon après, elles datent de deux mille... treize. En moyenne.

À cette réponse, on eu l'impression qu'Ebiko s'empresse de balayer le panel que propose le zombie pour finalement le jalouser par son attirail flambant neuf et bien plus sympathique et ordonné pour l'oeil que Cassian finit enfin de loucher et vire ses perles, brillantes, face à toute cette collection que sa partenaire lui offre à voir ; lui offre gratuitement, tout court.
D'après ce qu'il peut en dégager des explications plus complexes que justificatives d'Ebiko, elle compte bien passer par plusieurs couleurs. Probablement a-t-elle ce roux dans ce coffre inestimable et qu'elle compte bien le faire partager ? Après tout, ça pourrait clairement se défendre sachant que la rosée paraît plus attachée à sa couleur actuelle comparée à une teinture rousse qu'elle a presque discrédité quand elle a été dans le creux des paumes maladroites du zombie.

À son tour, donc, elle lui dévoile une teinture plus sécurisée que le garçon a pu proposé au préalable et impose presque ce choix lorsqu'elle ôte, dans son cas, le bouchon de l'erlenmeyer. Si la lumière est plus farouche encore que diffuse, elle ne déguise pas l'apparence du gaz qui s'extirpe du goulot et elle en masque encore moins l'odeur âcre qui n'embaume pas la pièce mais la putréfie par une odeur d'à la fois frais et renfermé. Un paradoxe pas si plaisant, en réalité. Le nez du jeune homme se renfrogne à cet arôme de peinture.
Néanmoins, on en déduit bel et bien qu'il doit s'agir d'un rapport avec un changement de couleur ou quelque chose dans le genre. Cela ne peut donc pas faire de mal.
Assez téméraire, il aurait pu l'enfiler directement mais face à la jeune fille plutôt franche dans son échange mais à la fois inquiète quant à la situation dans laquelle l'ancien a fini par se piéger, il hésite. Il hésite pour elle et passe donc un test.

La grotte étant déjà assez peinte, peut-on vraiment dire que le jeune homme l'attaque s'il la peint lui aussi. Evidemment, le résultat de son opération plastique ne sera pas très visible mais si ça peut lui permettre de distinguer quelques effets secondaires, il n'en serait pas mécontent.
S'approchant d'un des murs en pierre, il caresse la texture à la manière d'une reliure qu'on chérit mais, au contraire de l'auteur, plus dans l'esprit d'un artiste moderne, il balance une partie du liquide sur une des peintures rupestres blanches.

Ca n'est pas très efficace. Le sujet reste tel quel. Bon, dans tous les cas, la mixture ne représente aucun danger puisqu'elle n'a pas ravager sa victime. Lorsqu'il passe le doigt, il ne ressent aucun trou si ce n'est la peinture blanche qui s'écoule du mur, redevenant à l'état humide.
Il ne se pose pas de question sur ce changement d'état à en hausser les épaules et se retourne vers la jeune fille pour s'enfiler le restant ragoûtant de cette fiole.

Jugeant que le regard critique de sa comparse ne l'aide absolument pas, le garçon s'oppose au mur pour revenir une nouvelle fois au niveau de l'aquarium qui ne lui indique absolument pas l'effet qu'il a prévu :

▬ Mais, c'est pas du tout ce que je voulais !
虹(にじ)


dés chéris:
2,5,3 () Les cheveux de Cassian sont devenus blancs.
4 () Les cheveux de Cassian sont absolument humides et il est impossible de les sécher.
1 () La peau de Cassian est devenue blanche comme une feuille de papier.
6 () C'est comme si la peau de Cassian s'écaillait.
Afficher toute la signature


nothing hurts
cause i'm nothing
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Péripéties vécues : 2481
× Øssements1101
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
0/0  (0/0)
0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente248111010Autre15/03/2014
maitre de la mort
maitre de la mort
0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente248111010Autre15/03/2014
#8 le 31.10.17 14:45
Le membre 'Cassian C. Sanders' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


'6 FACES' :
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 21 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure Time
× Logement : Boutique de fleurs + maison
× Métier : Fleuriste au Hana no Yuki
× Péripéties vécues : 1581
× Øssements2271
× Age IRL : 22 Féminin
× Inscription : 30/04/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : l'abricot
× DCs : Miu Nagareboshi - Moe Goto

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
43/100  (43/100)
21Féminin30Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure TimeBoutique de fleurs + maisonFleuriste au Hana no Yuki1581227122Féminin30/04/2016actuellement absent(e)l'abricotMiu Nagareboshi - Moe Goto
zombie
zombie
21Féminin30Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure TimeBoutique de fleurs + maisonFleuriste au Hana no Yuki1581227122Féminin30/04/2016actuellement absent(e)l'abricotMiu Nagareboshi - Moe Goto
http://www.peekaboo-rpg.com/t2001-ebiko-kaiyoutei-flower-girlhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2048-ebiko-kaiyouteihttp://www.peekaboo-rpg.com/t2148-ebiko-kaiyoutei-les-messages-d
#9 le 31.10.17 20:20

      

   
Au-delà des reflets

   
feat. Sanders Cassian

   
   
Les hommes sont tous des bébés !

   
Malgré l'aspect peu avenant de la mixture, il attrape la fiole qu'Ebiko lui tend. Mais loin de lui faire confiance, elle l'observe bouche-bée aller en étaler sur le mur, par-dessus sa peinture préférée. Elle ne s'en alarme pas trop, de toutes façons elle aurait beau râler il ne comprendrait rien. Parfois elle se demande s'il le fait exprès mais bon... Au lieu de lui expliquer que peindre la maison des gens sans leur demander avant c'est mal, elle prend plutôt une photo, immortalisant par ailleurs sa coloration digne d'un perroquet.

La zombie ne peut s'empêcher de se demander pourquoi il teste cette potion en particulier et pas celle qui a renversée dans le couloir, mais comme elle préfère le voir prudent elle n'en fait pas tout un fromage. D'ailleurs, la potion n'a pas l'air de faire quoi que ce soit, à part ruiner l’œuvre originelle. Il décide donc de l'avaler.

Anxieuse, Ebiko fixe ses cheveux, attendant un changement - même minime - de couleur. Un changement qui ne vient pas. Quelle potion a-t-elle bien pu lui donner ? Elle était pourtant sûre d'elle. Un peu inquiète, elle reprend le contenant, essayant d'en déchiffrer les effets, mais sans succès. Toutefois, presque le nez collé sur la vitre de l'aquarium, Cassian décèle les conséquences de ce breuvage peut-être un peu périmé. Deux mille douze, ça commence à faire quand même. Tellement, que le résultat souhaité et celui obtenu n'ont aucun rapport.

Devant la peau qui s'effrite de son ami, elle blêmit. Elle s'approche pour toucher, et a un mouvement de recul en sentant sa joue qui est à la limite de tomber en morceaux. Toute à sa culpabilité, elle marmonne en japonais et finit par signer en même temps, discrètement, juste de vagues mouvements de poignet et de doigts.

   
« Je dois avoir un truc pour ça. Je crois. Ça doit bien marcher. », elle hausse un peu la voix, s'adresse directement à lui avec un sourire qui se veut rassurant, « Attends, surtout ne boit rien d'autre. »


Elle disparait à nouveau dans sa chambre, mais revient cette fois-ci avec le coffre complet. Il est lourd, un vrai trésor, et même la table penche dangereusement lorsqu'elle le pose dessus, avant de le pousser loin du bord. Farfouillant à nouveau dedans, elle écarte discrètement les potions anti-zombification pour se concentrer sur celles purement destinées à son apparence. Repousse des cheveux, différentes teintures pour les cheveux, de quoi modifier la couleur de ses yeux et même un flacon estampillé régime instantané, tout y est. Finalement, elle trouve l'objet de sa recherche et le brandit comme un trophée. La potion pour réparer la peau. Si ça fonctionne sur les brûlures, ça marchera peut-être sur lui.

 
« Essaye ça. Attends. »


Ouvrant une fois de plus une fiole, elle se prend les pieds dans le tapis au moment où elle va pour la donner à la pauvre victime des potions.

   
joshua rokuro pour peek a boo!

Petit dé:
1, 4 : Ebiko se rattrape à Cassian, mais il faudrait encore qu'il tienne debout lui aussi.
2 : Elle s'étale avec sa potion, éclaboussant tout l'appartement d'une substance lilas qui a pour effet de réparer les bobos de la peau. On va dire que c'était le but recherché ?
3 : Et pouf, une Ebiko par terre, recouverte de la tête aux pieds d'une vieille teinture qui a mal tourné et qui ressemblait un peu trop à la potion recherchée. A quel moment est-ce que c'était une bonne idée d'acheter du vert sapin ?
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Péripéties vécues : 2481
× Øssements1101
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
0/0  (0/0)
0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente248111010Autre15/03/2014
maitre de la mort
maitre de la mort
0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente248111010Autre15/03/2014
#10 le 31.10.17 20:20
Le membre 'Ebiko Kaiyoutei' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


'4 FACES' :