Invité

#1 le 14.05.15 16:12

avatar
Invité
La parole apaise la colère -ou pas-.
La colère, ça fait vivre. Quand t'es plus en colère, t'es foutu. Δ Richard Bohringer.

La mort. Un état peu avenant pour la plupart des vivants. Ils craignent la mort et essayent de la fuir le plus possible. Seulement, la mort est tenace et ne lâche jamais l'affaire. Lorsque l'heure est venue, elle n'attend pas que vous soyez prêt. Elle vous fauche sauvagement et ne vous laisse aucun choix. Dans une vie, il y a des choses comme celle-ci où l'être humain n'a aucun choix, il faut savoir s'en accommoder ou espérer réussir à fuir. C'est stupide cependant de penser que l'on puisse détourner la mort. L'équilibre du monde se joue entre la vie et la mort, c'est ainsi. Il n'y a pas de vie sans la mort, ce serait contre nature. Mais si l'humain craint tellement de mourir, c'est parce qu'il craint l'inconnu après celle-ci.

Si vous aviez cependant dit tout ceci lorsque Kai était au moment de sa mort, il y aurait peut-être pensé. Il savait sa mort imminente, mais un « espoir » y était apparu alors que tel n'était pas le cas. La mort était venue à lui et c'est bien trop tard qu'il l'avait compris. En un instant, c'était fini alors que l'espoir était revenue. C'est cruel n'est-ce pas ? Seulement aujourd'hui, notre vampire vivait encore. Certes, dans l'au-delà, mais il vivait pourtant. Réel aux yeux des gens de cet endroit et respirant, il vivait donc techniquement, mais n'était plus ce qu'il avait pu être un jour. Un humain. C'était terminé tout ceci.

A son arrivé dans ce drôle de monde, il avait été perdu un long moment, ayant du mal à s'y adapter, mais avec le temps, tout arrivait à se faire. C'était probablement à cause de cet homme également, que cela avait été dur. Joshua, le Roi de cet endroit. Combien de fois il lui avait foutu ses conneries sur le dos au juste ? Et pourquoi il avait passé une nuit avec lui aussi ? Kai ne se comprenait pas parfois. Aujourd'hui, il essayait de le fuir le plus possible, mais tout le monde connait le vampire … A chaque fois que quelque chose lui arrivait, que quelqu'un l'accusait de quelque chose qu'il n'avait pas fait, c'est vers lui qu'il se plaignait. Oui, il avait la sensation que ce Roi continuait de lui foutre des événements sur le dos. Des événements qu'il n'avait pas commis ou auxquels il n'avait pas participé. C'est débordant de colère qu'il franchissait son bureau sans attendre pour régler ses comptes, à chaque fois. Heureusement que cela n'arrivait pas si souvent.

D'ailleurs, ce n'était plus arrivé depuis longtemps, mais aujourd'hui était un autre jour. Furieux, le rouge se rendait en direction du bureau du Roi. Cela le faisait bien rire à chaque fois qu'il pensait que cet homme pouvait gouverner ce monde. Qui avait pu élire un tel homme au pouvoir ? Non, il ne le détestait pas, juste il ne pouvait pas s'empêcher de s'engueuler avec lui. Bruyant et flippant bien souvent, en entrant dans la salle d'attente, son regard avait très vite mis mal à l'aise la plupart des femmes présentes. Notre vampire faisait peur avec ses sourcils froncés la plupart du temps. Il n'y pouvait rien cependant, si tout le monde cherchait à le foutre en rogne. A cet instant c'était également le cas. La pensée de rester bien sagement dans la salle d'attente avec les autres lui avait traversée l'esprit. Oui, être sage et attendre son tour, mais … Non, ce n'était tout simplement pas possible. Cela prendrait trop de temps et sa colère ne ferait que croître, il devait passer le premier.

Sans cri égard, la porte du bureau s'était donc ouverte bruyamment, venant frapper le mur. Ses longs cheveux rouge noués en queue de cheval faisant un mouvement brusque sous l'impulsion.

« Nous devons parler ! »

Parle ou crier ? Pour le coup, il avait élevé la voix bien plus fort que prévu sous le coup de la colère. Encore une fois, il devait régler ses comptes avec lui, qu'il y ait déjà quelqu'un dans le bureau ou non, ce n'était pas son problème. Ça ne pouvait pas attendre. Probablement que la raison de tout ceci était stupide, voir futile à bien y penser, mais cela n'empêchait que le vampire était loin d'être content de devoir retourné dans son bureau.
© GASMASK

#2 le 07.09.15 21:46

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 193
× Avatar : Greed/Lin Yao - FMA
× Pouvoir : absolu /PAN/
× Logement : (à venir, je suis sdf présentement)
× Métier : Roi ♛
× Communication : (portable à venir)
× Péripéties vécues : 3037
× Øssements 1315
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 08/02/2014
× Présence : complète
× Surnom : le koala
× DCs : (prochainement Luap)
Monseigneur Jojo roi des lémures
http://peekaboo.web-rpg.com/t9-joshua-o-je-m-aime-quel-talent#14 http://peekaboo.web-rpg.com/t68-j-suis-grave-open-liens-rps-de-joshua#page-body http://www.peekaboo-rpg.com

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
38/15  (38/15)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 193
× Avatar : Greed/Lin Yao - FMA
× Pouvoir : absolu /PAN/
× Logement : (à venir, je suis sdf présentement)
× Métier : Roi ♛
× Communication : (portable à venir)
× Péripéties vécues : 3037
× Øssements 1315
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 08/02/2014
× Présence : complète
× Surnom : le koala
× DCs : (prochainement Luap)
Monseigneur Jojo ♛ roi des lémures
Nombreux étaient les spectres en colère contre Joshua. Etre le roi impliquait qu'on lui en veuille pour pas mal de choses, qu'il en soit véritablement responsable ou pas. Tous les jours des dizaines et des dizaines de personnes défilaient sur la chaise rembourrée en face de son bureau et lui prenaient la tête pour diverses raisons : pourquoi je peux pas vraiment mourir ? Pourquoi on m'a pas dit que j'allais devenir un Zombie ? Pourquoi j'arrive pas à remettre la main sur mon frère mort-né ? ... Et d'autres raisons plus ou moins légitimes. Mais généralement, ces gens-là bien que passablement énervés attendaient gentiment leur tour. Par respect pour quelqu'un de son envergure ou simplement par une certaine habitude d'obéir aux règles, il ne savait pas vraiment pourquoi ! Est-ce que ça l'intéressait seulement de savoir ? Toujours était-il que ceux qui ne prenaient pas la peine d'attendre... Et bien généralement c'était ceux-là qui étaient vraiment légitimes dans leurs réclamations. Comme on aurait pu s'en douter, ils étaient les préférés de Joshua.

L'individu qui fit irruption dans la pièce ce jour-là faisait partie de cette catégorie.

Le Roi des Lémures était en train d'accueillir une à une les victimes d'un récent crash d'avion, et il était en compagnie d'une jeune future nécromancienne pas mal gaulée lorsque Kai les interrompit grossièrement - cassant son coup au Roi des Lémures.

« Nous devons parler ! s'écria le vampire après avoir terrorisé la salle d'attente et défoncé la porte du bureau.
- ... Si elle est cassée tu vas devoir la repayer, tu sais ? » finit par répondre le brun qui tentait de garder son calme, désignant le battant qui venait de frapper violemment le mur.

En face de lui, il voyait le visage de la jeune morte se décomposer - elle était vraisemblablement très impressionnée par cette intrusion, et le choc devait probablement être encore plus fort après avoir vécu un crash d'avion. Avec un sourire commercial totalement faux visant à la rassurer au mieux, il lui glissa quelques mots et il la fit se lever. Il la dirigea vers la sortie, demanda à la Faucheuse de la filer au Croque-Mort, et s'excusa pour l'attente auprès de ceux qui patientaient.

« Ce ne sera pas long, servez-vous un petit thé, chantonna-t'il avant de contourner Kai sous les soupirs et les grommellements pour refermer au mieux la porte derrière eux. Qu'est-ce qu'il y a ? » s'enquit-il enfin en s'adressant à son compère.

Mais il savait bien ce qu'il y avait. Dans les grandes lignes en tout cas ! Il avait peut-être oublié quelques minuscules détails de rien du tout, mais ce qu'il savait, c'est qu'il avait encore abusé. Il avait encore compté sur sa bonne poire, son petit Kai, pour faire face aux conséquences à sa place. Mais c'était nécessaire pas vrai ? Un Roi ne peut pas être diminué aux yeux de son peuple ! Que dirait-on si une figure telle que lui était officiellement accusée d'avoir mit une main aux fesses d'une fille sans son consentement ? Alors oui, il l'avouait, il avait peut-être un chouïa montré Kai du doigt lorsqu'elle s'était retournée pour gifler le pervers qui l'avait tripotée.

:innocent:
J'espère que ça va pour la raison, je t'avoue que mes souvenirs de quand on a élaboré ce rp sont plus très frais /SBAFF/
Afficher toute la signature
Réduire la signature


Joshua l'anchois parle en darkcyan et ses pensées sont aussi purple que ses yeux de braise.