ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son organisation

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Rose recherche des rps et des liens !

    Saturday a posté un rp libre dans l'Izakaya Bchobiti

    Benedict L. Callum cherche des partenaires de rp et a plein d'idées à proposer

    Lilith Meath recherche des clients

    Event du moment
    La Chasse aux Lapins
    les 2 et 3 avril

    A la poursuite d'un souvenir ♦ [ft. Dorina]

    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 17 Féminin
    × Age post-mortem : 19
    × Avatar : Gumi - Vocaloid
    × Appartement : Lascaux
    × Métier : Réceptionniste/serveuse au Karaoké
    × Péripéties vécues : 465
    × Øssements1058
    × Age IRL : 19 Féminin
    × Inscription : 10/06/2017
    × Présence : complète

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    11/100  (11/100)
    17Féminin19Gumi - VocaloidLascauxRéceptionniste/serveuse au Karaoké465105819Féminin10/06/2017complète
    avatar
    vampire
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1962-madeline-cause-you-know-the-good-die-younghttp://www.peekaboo-rpg.com/t1966-girls-just-wanna-have-fun-oo-madeline-oo#51322
    17Féminin19Gumi - VocaloidLascauxRéceptionniste/serveuse au Karaoké465105819Féminin10/06/2017complète
    vampire
    #1 le 04.09.17 1:55


     


    Bonjour, je cherche quelque chose pour réparer mon coeur.

    SHOPPING ! Enfin, la récompense de ces heures de travail, de l'argent à D E P E N S E R ! Depuis plusieurs jours, tu n'attendais que ça. Pourtant ce matin, tu n'as pas très envie de te lever. Ta tête te fait mal, ça doit être à cause l'alcool que tu as bu la veille. Ah, tu as encore dormi sur le canapé. Tu remarques rapidement tes vêtements étalés sur le sol, puis au milieu du bordel, tu distingues une lettre. La lettre. Non. Pas maintenant. Pas tout de suite.

    30 minutes plus tard.


    Tu enfiles un t-shirt gris qu'Ebiko t'a passé quelques jours plus tôt, un short jaune, des collants résille blanc et ta paire de Dr. Martens rouge préférée. Il est 15h lorsque tu quittes l'appartement en direction de la rue marchande, de la musique à fond dans ton casque. Lorsque tu passes devant un miroir, tes yeux se posent sur ton reflet et un sourire un peu maladroit se dessine sur ton visage en admirant ta dégaine haute en couleur : aujourd'hui encore tu es pareille.

               Et pourtant aujourd'hui tu as du mal à sourire, aujourd'hui ton esprit est ailleurs. Tu n'arrives à penser qu'à une seule chose : cette lettre que tu as reçue. Une lettre de Shirley. Oui, aujourd'hui, tu essayes surtout d'oublier cette nouvelle. Pourquoi est-ce qu'elle ne t'en avais pas parlé avant ? Une simple lettre reçue un matin, juste quelques mots pour expliquer son départ. Pourtant tu l'avais vu il y a peu encore, tu l'avais vu lire ses romans dont elle a si honte en cachette dans sa chambre alors que tu passais devant sa porte. Tu l'avais vu se rendre dans la cuisine alors que tu quittais l'appartement pour aller on ne sait où faire on ne sait quoi, alors qu'elle, elle pensait à partir. Tout ça semblait si peu réel. Tu t'attendais encore à la voir surgir à Lascaux. Tu pensais pourtant être assez proche d'elle pour qu'elle te parle de ce qui lui arrivait, tu pensais qu'elle savait que tu serais toujours là pour elle. Mais peut-être que non ? Peut-être que tu étais la seule à y croire ? Peut-être que...

    Ah ! Tant de questions se bousculant dans ton esprit, assez pour que tes pensées soient plus bruyantes que ta musique. Assez pour ne pas remarquer que cette dernière s'était arrêtée depuis déjà plusieurs minutes. Baissant les yeux sur ton téléphone, tu remarques que le logo de la batterie est rouge. Mince, tu as oublié de le charger cette nuit en rentrant chez toi... Pas étonnant vu l'état dans lequel tu étais en arrivant à Lascaux. Comme si l'alcool pouvait te ramener ton amie.

    Dépitée, tu rabaisses ton casque autour de ton cou et ranges ton téléphone dans ta poche. Tant pis, pas de musique aujourd'hui. Heureusement que le soleil, lui, brille encore.

    Arrivant enfin dans la rue commerciale, tu vagabondes de magasins en magasins, achetant un peu tout et n'importe quoi. Surtout n'importe quoi. Ton argent gagné en travaillant disparaît un peu plus à chaque boutiques, comme si ces objets pouvaient combler le vide qui avait pris place dans ton cœur.

               Soudain tu tombes face à une boutique que tu n'avais encore jamais remarquée, une petite boutique de vêtements et d'accessoires gothiques. Dire que tu ne portais que ce genre de chose avant... Ton reflet sur la vitrine du magasin te rappelle une nouvelle fois à quel point tu as changée. C'est vrai, tu n'étais plus pareil depuis ce fameux jour où tu étais entrée à l'hôpital. Tu avais tout perdu à l'époque, tes amis, tes habitudes, tes rêves... Alors tu avais changé de style. Tu avais tout changé. Cette boutique te rappelles des souvenirs douloureux. Mais alors que tu veux t'en éloigner, une impulsion dont tu ignores l'origine te pousse à y entrer. Probablement par nostalgie. Probablement parce que tu ressens à nouveau cette impression d'abandon. Celle que tu avais fuis par le passé.

    A l'intérieur, tu réalises l'absence totale de clients, bizarre, tu pensais pourtant que le gothique était une mode vestimentaire populaire par ici. D'ailleurs, tu ne vois même personne à l'accueil, personne ne travaille ou quoi ?

    Déambulant entre les rayons, tu tombes par hasard sur une paire de lunettes d'aviateurs de type Steampunk sublime. Mais un rapide coup d'oeil sur le petit carton posé sur l'étagère brise tes rêves : elles sont terriblement chères ! ! Tu regrettes déjà plusieurs de tes achats précédent. Tu le sais, au fond de toi, tu as BESOIN de ces lunettes. Oui c'est ça, elles elles t'aideront à oublier. Pensée stupide, ce n'est pas un achat de plus dans la longue liste des choses que tu as inutilement achetées depuis tout à l'heure qui changerait ce qui cloche chez toi actuellement. Mais tu n'es pas en état d'en juger. Acheter t'aide à ne pas penser. Alors juste pour voir, tu décides de les essayer. Après quoi tu t'avances vers le miroir de l'accueil pour regarder à quoi ça ressemble. Juste pour voir.

    Une pensée s'immisce lentement dans ton esprit, mais tu l'avais déjà réalisé depuis un moment : il n'y a personne ici. Tu pourrais sortir avec ces lunettes sur la tête, et personne ne le saurait jamais. Et puis, après tout, un vol dans ce monde c'est pas si grave que ça ! Ça doit arriver tout le temps ! Dans le pire des cas, tu n'auras qu'à fuir la justice, partir au Canada et retrouver Shirley ! Oui, pourquoi pas après tout ?

    Brusquement, la clochette de la porte d'entrée de la boutique retentit et une silhouette sombre apparaît à peine à quelques pas de toi.

    "C'est pas ce que vous croyez !" bégayes-tu sans  réfléchir, sans même lever les yeux pour voir qui te faisait face. C'était tellement spontanée, que tu l'avais dis en français alors que tu faisais tant d'effort à communiquer en anglais ces derniers temps.

               Mais qu'est-ce que t'étais en train de foutre exactement ? Paniquer pour ça, ça ne te ressemble pas. Le passé c'est le passé. Seul le présent compte. Alors pourquoi est-ce que tu trembles ? Pourquoi est-ce que tu luttes tant pour retenir tes larmes ?




    (c) naehra.

    Afficher toute la signature


    I think that God is gonna have to kill me twice
    Oops, I did it again, I forgot what I was losing my mind about. I only wrote this down to make you press rewind, and send a message I was Young and a Menace.
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 15 Féminin
    × Age post-mortem : 16
    × Avatar : OC par W-hosrising
    × Appartement : Van Gogh
    × Péripéties vécues : 643
    × Øssements884
    × Age IRL : 14 Féminin
    × Inscription : 12/04/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Thomas Slotlow

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    36/15  (36/15)
    15Féminin16OC par W-hosrisingVan Gogh64388414Féminin12/04/2017complèteThomas Slotlow
    avatar
    lémure
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1706-dorina-cthulthank-quand-la-mort-rencontre-euh-bah-la-morthttp://www.peekaboo-rpg.com/t1707-dorina-le-journal-d-une-paumee#38700http://www.peekaboo-rpg.com/t2115-dorina-03-421303
    15Féminin16OC par W-hosrisingVan Gogh64388414Féminin12/04/2017complèteThomas Slotlow
    lémure
    #2 le 04.09.17 18:15
    “ A la poursuite d'un souvenir ♦ „

    Tu traînes dans les rues comme à ton habitude. Tu regardes le boutiques, tu entres, tu tournes les objets dans tous les sens, essayes plein de vêtements mais sans jamais rien acheter. De toute façon, tu n’as pas de quoi acheter tout ça. Mais tu t’en fiches, toi ce que tu aimes c’est te balader, de regarder et d’observer. Si quelque chose te fait vraiment envie, tu le notes mentalement et reviendras un peu plus tard avec de l’argent. C’est amusant, ça te changes les idées et ça te fais oublier que t’as les guibolles et les bras en compote après ta séance de sport. Soudain, tu passes devant une boutique. Enfin, ce n’est pas qu’une boutique : c’est LA boutique. Que des vêtements gothique ! Tu te croirais devant les portes d’une mine d’or. Tu ne peux t’empêcher de te précipiter sur la vitrine et d’y coller ton nez pour admirer le magnifique corset à lacets noir qui y est exposé. Tu as envie de l’avoir, de pouvoir le porter mais tu te demandes si c’est raisonnable : tu en as au moins trois en plus de celui que tu portes aujourd’hui avec ta jupe en dentelle. Tu plisses les yeux pour mieux voir quels autres articles ils vendent. Dedans, tu vois une fille multicolore aux cheveux verts, pas trop le look de la boutique, ça ne doit pas être la vendeuse, en plus elle est en train d’essayer une paire de lunettes. Doucement, tu rentres. Et là, tu la vois qui s’affole. Tu comprends rien. Enfin, tu comprends ce qu’elle dit parce qu’elle cause en français mais tu ne comprends pas pourquoi elle te dit ça. Tu esquisses un sourire amusé et réponds :

    Mais je ne crois rien du tout moi !

    Tu jauges la fille du regard, elle a quoi ? Dix-sept, dix-huit ans pas plus ? Soudain, tes yeux se posent sur ses belles lunettes et tu ris en voyant les étiquettes qui y sont accrochées. Et là, tu comprends. Tu comprends ce qu’elle allait faire, tu comprends pourquoi elle panique. Tu prends conscience que si vous restez là trop longtemps, elle va s’attirer des problèmes cette demoiselle. Tu pourrais faire celle qui a rien vu, lui conseiller de reposer ces lunettes et de s’en aller, mais tu n’en fais rien. Ça serait beaucoup trop facile. Alors tu lui tournes le dos, tu ressorts en lui faisant signe et tu lui glisses :

    Grouillez-vous de sortir avant que quelqu’un arrive. Et un petit conseil : la prochaine fois, enlevez les étiquettes.
    Afficher toute la signature


    Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn !
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 17 Féminin
    × Age post-mortem : 19
    × Avatar : Gumi - Vocaloid
    × Appartement : Lascaux
    × Métier : Réceptionniste/serveuse au Karaoké
    × Péripéties vécues : 465
    × Øssements1058
    × Age IRL : 19 Féminin
    × Inscription : 10/06/2017
    × Présence : complète

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    11/100  (11/100)
    17Féminin19Gumi - VocaloidLascauxRéceptionniste/serveuse au Karaoké465105819Féminin10/06/2017complète
    avatar
    vampire
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1962-madeline-cause-you-know-the-good-die-younghttp://www.peekaboo-rpg.com/t1966-girls-just-wanna-have-fun-oo-madeline-oo#51322
    17Féminin19Gumi - VocaloidLascauxRéceptionniste/serveuse au Karaoké465105819Féminin10/06/2017complète
    vampire
    #3 le 11.09.17 3:37




    Tant que tes cordes vocales fonctionnent,
    utilise les pour hurler ce que tu ressens



    Quelle idiote. Tu réalises brutalement la situation et relèves les yeux pour observer la silhouette qui se tenait maintenant face à toi. En plus d'avoir l'air d'une hystérique, tu venais de lui crier dessus... en français. Tu le sais pourtant : quasiment personne ne parle français ici. Et heureusement, la colonisation a déjà fait assez de dégât comme ça. Te ressaisissant plus ou moins, tu t'apprêtes à t'excuser pour ta maladresse en anglais. Oui, il ne faudrait pas qu'elle te prenne pour une folle, surtout que tu étais sur le point de voler quelque chose. Il y a à peine quelques instants, tu ne pensais même pas aux conséquences de cet acte, ou plutôt, tu ne les craignais pas. Et pourtant, maintenant, tu as peur qu'elle n'appelle quelqu'un. La volonté humaine est vraiment fragile par moment. Peu importe, il faut que tu te reprennes et que tu lui expliques, tu pourras paniquer plus tard.


    Mais avant même qu'un son ne puisse s'échapper de ta bouche légèrement entrouverte, des mots plus que familiers atteignent tes oreilles : "Mais je ne crois rien du tout moi !".



    Il ne devait pas s'être écoulés plus que quelques secondes entre ton premier crie de détresse et sa réponse. Pourtant le moment t'avais semblé durer une éternité. Mais voilà que l'ouragan de pensées qui chamboulait  ton esprit venait d'être provisoirement contenu, juste comme ça, juste ces mots. C'est stupide. Ce n'est rien en soit après tout.  


    Tu es une personne qui dépend des autres,  et parler à toujours été ton remède. Mais là, c'est plus que ça. Là, elle vient de te parler dans la langue dont tu dépends le plus. Ce n'est rien, vraiment, elle ne l'a pas fait exprès. Peut-être même s'en fiche-t-elle complètement au fond. Tu es si stupide. Mais voilà. Du français. Cette langue qui te semblait parfois  si lointaine désormais. Bien sûr, il t'arrivait de croiser des français quelques fois, rarement. Mais tu ne le parlais plus que très peu. Et pourtant, cette langue te rattachais à tellement de choses de ton passé. Tant de chose. Et là maintenant tout de suite, cette langue te rappelait encore une fois Shirley. L'une des seules personne ici qui comprenait ta langue.


    Ah, voilà que tu divagues encore seule dans tes pensées.



    "Grouillez-vous de sortir avant que quelqu’un arrive. Et un petit conseil : la prochaine fois, enlevez les étiquettes." dit la silhouette. Ce "vous", si français.


    Ah, oui. Tu as encore ces lunettes sur la tête. Saisissant l'objet du crime, tu le fixes quelques instants posés entre tes mains. Pourquoi est-ce que tu les voulais déjà ? Reposant l'objet sur un des étalages à proximité, tu décides de remercier la voix. "La voix", c'est vrai que tu ne la même pas vraiment regardée. Ce n'était qu'une voix, une un peu plus forte que toutes celles qui emplissaient ton cerveau à cet instant.



    Lorsque tu relèves les yeux, il n'y a plus personne face à toi. La silhouette est partie. Quand est-elle partie ? Tu ne l'as pas vraiment remarquée. Elle était bien là, pas vrai ? Secouant la tête de gauche à droite, tu te remémores ses paroles.


    "C'est vrai, elle m'a dit de sortir." soupires-tu, ton idiotie te surprends un peu plus à chaque instant aujourd'hui. Quelque chose cloche chez toi. Tu sais très bien ce qui ne va pas, mais tu décides de l'enfouir un peu au fond de ton coeur pour l'instant. C'est le mieux à faire.



    Lorsque tes pieds dépassent le pas de la porte, lorsque celle-ci claque derrière toi, lorsque le soleil encore brillant brûle légèrement ta rétine, tu la vois enfin. C'est une jeune fille, enfin, en apparence. Les apparences ne veulent rien dire ici. C'est drôle, en la regardant bien, elle te rappelle un peu celle que tu étais avant. Ironique. Toi qui fais tout pour ne plus être liée à ce passé, voilà que tu croises quelqu'un qui semble en être le reflet.



    "Les étiquettes, je les oublis toujours ! Même sur les vêtements que j'achète... réellement, j'veux dire. Je serais même pas étonnée d'en avoir une sur mon short actuellement tiens." tu esquisses un sourire en lui tendant la main."Madeline, mais j'préfère Mad."


    Parler n'a jamais été dur pour toi, plus depuis ce jour là. Parler c'est tout ce que tu sais faire. Car tu l'avais oublié avant, et c'était douloureux. Alors souris. Ris. Oui, c'est ce que tu dois faire. C'est ce qui te rend heureuse. N'oublie pas Madeline : ne t'arrêtes jamais, s'arrêter c'est prendre le temps de penser à ce qui fait mal. Tu ne dois jamais t'arrêter. Tu n'es pas encore prête.



    "Maintenant que j'y pense, à cause de moi t'as même pas pu faire un tour dans la boutique. Tu devrais aller y jeter un coup d’œil, y a des trucs super sympas. Dont une paire de lunette d'aviateurs assez cool."

    Tu ries.



    (c) naehra.

    Afficher toute la signature


    I think that God is gonna have to kill me twice
    Oops, I did it again, I forgot what I was losing my mind about. I only wrote this down to make you press rewind, and send a message I was Young and a Menace.
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 15 Féminin
    × Age post-mortem : 16
    × Avatar : OC par W-hosrising
    × Appartement : Van Gogh
    × Péripéties vécues : 643
    × Øssements884
    × Age IRL : 14 Féminin
    × Inscription : 12/04/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Thomas Slotlow

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    36/15  (36/15)
    15Féminin16OC par W-hosrisingVan Gogh64388414Féminin12/04/2017complèteThomas Slotlow
    avatar
    lémure
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1706-dorina-cthulthank-quand-la-mort-rencontre-euh-bah-la-morthttp://www.peekaboo-rpg.com/t1707-dorina-le-journal-d-une-paumee#38700http://www.peekaboo-rpg.com/t2115-dorina-03-421303
    15Féminin16OC par W-hosrisingVan Gogh64388414Féminin12/04/2017complèteThomas Slotlow
    lémure
    #4 le 08.10.17 17:56




    À la poursuite d'un souvenir

    Ft. @Madeline LePrince

    La fille sort de la boutique et arrive face à toi. Tu la regardes et l’écoutes. Tu serres la main qu’elle te tend en répondant avec un léger sourire :

    Moi, c’est les antivols que j’oublie tout le temps d’enlever ! Au fait, je m’appelle Dorina.

    Tu l’observes attentivement. Elle ressemble à ces filles pleines de joie de vivre à qui tout sourit. Sa manière de parler, de rire, de bouger… Tout chez elle te rappelle Alison et une ombre passe sur ton visage quand tu évoques mentalement ce souvenir. Mais tu te reprends et souris. Un sourire parfait, un sourire comme on pourrait le voir dans une pub. Tu souris pour ne pas montrer que tu es mal à l’aise. Au départ, tu voulais être gentille avec cette fille parce que tu es naturellement gentille mais maintenant qu’elle est face à toi et commence la conversation, tu ne sais plus trop quoi faire. Tu te contentes d’agir en robot, comme toutes ces filles que tu as observée au collège, au lycée, dans la rue. Tu es une très bonne actrice, tu espères que cela suffira à donner le change. T’as jamais trop su comment te sociabiliser avec les filles qui avaient à peu près ton âge. Les garçons, ça allait, les personnes plus vieilles ou plus jeune aussi mais dès que c’était une fille de ton âge tu paniquais. Il faut dire qu’à part Alison, aucune d’entre elle n’était jamais venu t’adresser la parole spontanément. Peut-être que dans cet Madeline tu trouveras une nouvelle Alison, cette meilleure amie à qui tu pouvais tout confier qui te manques tant ? C’est grâce à cet ressemblance que tu essaies de faire un effort pour communiquer.

    Ne t’inquiètes pas tu ne m’as en rien empêcher de faire quoi que ce soit. De toute façon, je n’ai pas d’argent à dépenser.

    En fait, tu n’as que très peu d’argent trouvé ça et là mais ça te suffit pour vivre (au crédit de tes autres colocataires). Un silence, puis tu reprends, pensive.

    C’est joli comme prénom Madeline.  En tout cas, moi j’aime bien.


    Codée par Eli-Ls

    Afficher toute la signature


    Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn !
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 17 Féminin
    × Age post-mortem : 19
    × Avatar : Gumi - Vocaloid
    × Appartement : Lascaux
    × Métier : Réceptionniste/serveuse au Karaoké
    × Péripéties vécues : 465
    × Øssements1058
    × Age IRL : 19 Féminin
    × Inscription : 10/06/2017
    × Présence : complète

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    11/100  (11/100)
    17Féminin19Gumi - VocaloidLascauxRéceptionniste/serveuse au Karaoké465105819Féminin10/06/2017complète
    avatar
    vampire
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1962-madeline-cause-you-know-the-good-die-younghttp://www.peekaboo-rpg.com/t1966-girls-just-wanna-have-fun-oo-madeline-oo#51322
    17Féminin19Gumi - VocaloidLascauxRéceptionniste/serveuse au Karaoké465105819Féminin10/06/2017complète
    vampire
    #5 le 26.01.18 17:14

    « Nothing pleases me more than a slice of pizza »      

    ▬ Avec @Dorina Cthulthank



    I'm sorry,
    I'm just clingy.

    ▬     Ohlala, plus en retard que çà, j'crois c'est pas possible ! Désolée

    "Vraiment ? sans le vouloir, tu exploses de rire. Tu aimes bien mon prénom ? Mais il ressemble à rien ! Sans vouloir être méchante envers les autres Madelines de ce monde, c'est plus un prénom de gâteau que d'être vivant."

    Combien de fois on t'a appelé Madeleine à l'école...



    "Mais... merci !" conclues-tu, après un rire un peu trop long.

    Dorina... Dorina... Pas de doute, c'est la première fois que tu entends ce prénom de ta vie. C'est cool !



    "Tu sais d'où vient ton prénom ? C'est super original !"



    Faire les boutiques sans avoir d'argent, tu connais ça. Avant de travailler, tu n'avais quasiment jamais d'argent sur toi, et le peu que tu avais disparaissais mystérieusement en soirées...

    "Tu sais quoi, ça m'avait manqué de pouvoir parler en français sans me casser la tête à former des phrases en anglais ou japonais, alors si t'as rien de prévu, je te paye une pizza ?"



    D'accord, si tu lui proposes c'est parce que tu te sens mal de lui avoir hurlé dessus et de l'avoir gêné dans son shopping, un peu, mais surtout parce que tu te rends bien compte qu'à et instant précis, tu n'es plus triste -ou du moins, tu ne le ressens pas-. La raison étant évidente : la solitude est ta pire ennemie. Alors laisser filer cette opportunité de la chasser, hors de question !



    "Enfin, je suppose que se faire offrir une pizza par une inconnue qu'on vient de surprendre sur le point de voler, c'est un peu suspect. Mais je te promets, je suis pas une tueuse en série ! Enfin, je crois..." finis-tu dans un murmure presque inaudible, un sourire aux lèvres.



    Mais, soudainement, tu te souviens de la quantité de chose que tu viens d'acheter... Inviter c'est bien, être sûre d'avoir l'argent pour, c'est mieux. Allez, pas de panique, tu ne peux pas avoir dépensé TANT que ça. T'imagines la honte si elle accepte et ta carte passe pas ?




    Afficher toute la signature


    I think that God is gonna have to kill me twice
    Oops, I did it again, I forgot what I was losing my mind about. I only wrote this down to make you press rewind, and send a message I was Young and a Menace.
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires