ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son organisation

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Cinemont a posté un rp libre dans l'allée des cerisiers

    Alexiel Etsuko cherche plusieurs rps pour son personnage deux en un.

    Alexiel Etsuko a posté un rp libre dans l'appartement Kiss

    Urie Kaneki recherche divers vampires pour rp !

    Event du moment
    Calendrier de l'avent
    du 1er au 24 décembre

    Elisabeth Crow - Elle vous vole dans les plumes.

    avatar
    Invité
    Invité
    Terminé
    #1 le 02.09.17 12:53


    The crimson vengeance


    identité
    NOM : Crow
    PRÉNOM : Elisabeth
    DATE DE NAISSANCE : 12/08/1990
    DATE DE MORT : 24/01/2015
    NATIONALITÉ : Britannique
    LANGUE(S) PARLÉE(S) :
    [X] Anglais.
    [X] Japonais.
    [] Autre(s) :
    RACE : Chimère
    PERSONNAGE DE L'AVATAR : Xayah - League of Legends






    physique
    Couleur des cheveux : Prune
    Longueur des cheveux : Long (Omoplates)
    Couleur des yeux : Sable/Doré
    Style vestimentaire : Pratique. Souple. Adapté à sa morphologie.
    Taille : 1m65
    Piercing(s) : Aucun
    Tatouage(s) : Deux lignes stylisées symétriques sous les yeux.
    Corpulence : Fine
    Habitudes : Vagabonder.
    Autre : Elle n'aime pas être dévisagée.



    Précisions
    Pattes de corneille à la place des pieds.
    Longue aile unique derrière l'épaule gauche.
    Elle porte toujours les stigmates de sa mort : une épaisse cicatrice un peu sous le côté droit de sa poitrine. Elle est longue d'une dizaine de centimètre et à une couleur un peu plus sombre que sa peau. C'est là le souvenir de la lame lui ayant ôtée la vie. Elle ne l'aime pas et ne supporte pas l'idée que quelqu'un la voie, la touche, la fixe ou la commente.
    Ses tatouages aux yeux datent d'après sa transformation en chimère. Elle trouvait que ça mettait en valeur ses nouveaux attributs.



    caractère
    Elisabeth est obstinée, chanceuse, renfermée et indépendante.
    Elle sais parfois apprécié l'humour mais ne sait pas en faire. La seule forme d'humour qu'elle maîtrise aujourd'hui étant le sarcasme.
    Elle aime la musique sous toute ses formes, en spectatrice ou pratiquante.
    Elle dégage une aura d'assurance et de charme certain, qui dissimule le magma bouillant de ses sentiments exacerbés et meurtris depuis sa mort. Tout ce qu'elle ressent est puissant, en bien ou en mal.
    Cela peut la rendre tout aussi rancunière qu'extrêmement attachée à quelqu'un.
    Mais au fond, elle reste pour le moment viscéralement omnibulée par sa soif de vengeance et elle est persuadée de ne pas arriver à se libérer et à vivre pleinement, tant qu'elle ne l'aura pas accomplis.


    histoire
    Elisabeth était une jeune fille dans la fleur de l'âge. Une vie pleine de rêves l'attendait. Une vie aux sons mélodieux et aux parfums des découvertes à venir. Un avenir radieux. Sans ombre.

    Mais peut-être le soleil irradiant son existence de son plus beau zénith, n'avait fait que dissimuler les ombres planant sur sa vie. Car un doux mais sombre jour de janvier, on lui ôta la vie. Arrachant son souffle, ses rêves, son avenir de sa poitrine. Laissant couler le flot de sa vie à travers la plaie irrémédiablement plantée dans son existence.

    C'était il y a deux ans déjà...

    *-*-*-*

    Elisabeth menait une vie tranquille dans un beau quartier de Londres. Depuis sa naissance, le hasard ne l'avait pas réellement malmené. Une bonne et aimante famille et une toute aussi bonne éducation. Des amis chers. Pas de maladies, pas d'accidents...
    Elle n'était pas particulièrement sociale, mais cela lui venait en grande partie de sa plus grande passion. Celle pour laquelle elle offrait la majeure partie de son temps libre.

    La harpe.

    Sa famille comptait de nombreux membres ayant pratiqué d'un instrument, il était normal qu'elle aussi s'y adonne un jour. Mais jamais, de mémoire de Crow, on avait vu une enfant aussi investie dans l'étude et le travail de la musique. Ni aussi douée.
    La jeune Elisabeth fut rapidement inscrite à des concours de musique de son âge. Mais très vite, il fut clair qu'elle dépassait le niveau conventionnel attendu pour une si jeune enfant. Alors qu'elle grandissait tout autant que sa maîtrise, son avance se creusait. Et c'est à peine à sa majorité, qu'une place dans un orchestre lui fût proposée.

    Elle continua son ascension, consacrant sa vie entière à sa passion, se prêtant à rêver aux plus grandes salles du monde, aux meilleurs chefs d'orchestre, aux plus prestigieux concerts. Sa vie n'avait été que réussite. Aucune ombre ne semblait oser ombrager l'éclat de lumière pur qu'était la jeune fille. Alors pourquoi pas ? Pourquoi ne pas rêver ?
    Un autre rêve pourtant, naquit dans le premier. Une bulle inattendue dans un océan de certitudes. Une apparition incongrue. Celle de l'amour.

    Un amour pour un autre jeune joueur de harpe. Jeune et tout aussi talentueux qu'elle. Leur idylle s'embrasa aussi rapidement que la poudre. Elle qui n'avait jamais aspiré à nouer des relations, découvrait la symbiose. Comme le chant et les notes claires d'une mélodie en parfaite harmonie avec les battements de son cœur. Du moins. C'est ce qu'elle pensait. Au début.

    Le jeune prodige s'était révélé colérique. Impatient. Intolérant. Égocentrique. Il trouvait qu'elle se consacrait trop à la musique et pas assez à lui... Alors qu'il jouait autant qu'elle. Il se plaignait des propositions de concert qu'il recevait et regardait Elisabeth d'un étrange regard lorsqu'elle recevait les siennes.

    Plus les mois passaient, moins elle le reconnaissait. Et moins elle le reconnaissait, plus elle pensait pouvoir le changer... Le faire redevenir comme au premier jour, comme au premier baiser qui avait su faire résonner en elle une corde inconnue. Et moins elle y parvenait... Plus elle avait l'impression que le problème venait d'elle. Peut-être son inexpérience en amour était la cause des sautes d'humeur de son amant ? Peut-être n'était-elle bonne qu'à jouer de la musique ? Après tout... N'avait-elle pas sacrifié toute sa vie pour cela ?!

    C'est un jour, ainsi remplie de ces doutes qui emplissaient chaque jour un peu plus ses pensées, qu'elle avait appris une nouvelle qui avait balayé son mal-être.

    Elle était pressentie pour jouer en vedette d'une des plus grandes représentations dans sa discipline... De tout le pays. C'est en courant, les yeux emboués par des larmes de joie qu'elle était rentrée dans le petit appartement qu'elle partageait avec son amant.
    Elle voulait lui annoncer de vive voix et s'était retenu de lui envoyer la nouvelle par sms pendant tout le trajet. Alors les mots fusèrent. La bonne nouvelle d'abord. Puis les barrages de son excitation cédant, elle laissa échapper un flot ininterrompu de paroles en vrac. Son rêve se réalisait. Peut-être deviendrait-elle célèbre ? Peut-être son nom serait-il connu, voir que l'on se souviendrait d'elle ?
    Elle ne tenait pas en place, alors que Mike, sa tendre moitié, écoutait derrière son visage fermé.

    Elle sautait presque sur place. Se découvrant des sentiments et des sensations s'entremêlant comme jamais auparavant. Elle allait merveilleusement bien tout en ayant l'impression qu'elle allait être submergée. Elle avait envie de pleurer et de rire. Et de crier. Et de...
    Mike venait vers elle. Il l'a pris dans ses bras. Tendrement. Sa vie était parfaite. Ses deux rêves ne faisait plus qu'un... Et elle le vivait.
    Au milieu des sensations bienfaisantes qui se mélangeaient harmonieusement en elle... Une nouvelle tentait de s'insinuer et de briser cette précieuse union. De ternir ce moment sacré.

    Le soleil, doucement, continua sa course sur la vie d'Elisabeth. Et tandis qu'il descendait lentement à son crépuscule, l'ombre dissimulée grandissait.

    Le regard d'Elisabeth suivit la même courbe, baissant son regard sur la main de son rêve, qui tenait entre ses doigts, le manche du couteau de cuisine qui disparaissait dans sa poitrine. Et le murmure de son amant, autrefois écho de son être, était maintenant dissonant... malsain :

    " Assez que tu me voles la vedette, musicienne de seconde zone ! Je pensais arriver à te faire arrêter la musique en me rapprochant de toi pour te sortir de mon chemin, mais apparemment, tu es trop bête ou trop têtue pour comprendre quand on te parle !" Et dans un dernier soupir immonde, alors que sa main laissait la lame fichée dans son corps, ses mots se fichèrent dans son cœur et dans son âme. " Au moins, j'aurais eu ton joli corps à disposition tout ce temps. Je n'y ai pas tant perdu au change que ça..."

    Et alors qu'il se reculait, elle pu contempler son visage froid tandis ce que sur le sien, l'incompréhension l'y disputait à la douleur. Celle de son corps, blême, alors que son sang imbibait la moquette bon marché du salon. Celle de son cœur et de son âme, trahis, mutilés...
    C'est avec un goût de sang, mêlé d'une amertume salée que s'acheva sa vie.

    Et que commença sa vengeance...

    *-*-*-*

    Elle ouvre les yeux. Les referme aussitôt, éblouie. Entrouvrant les paupières avec précaution, elle finit par pouvoir regarder autour d'elle. Elle se trouve dans une pièce richement décorée. Des portes ouvertes donnant sur un couloir, ouvertes. D'autres, plus belle encore, mais fermées.

    On se croirait dans une antichambre. "Une antichambre... ?"

    L'idée fait son chemin à travers son esprit embrumé. Elle prend forme, elle prend sens. Et c'est au moment où l'image de la pièce s'associe à sa question, que le train de ses souvenirs décide d'entrer en gare, la percutant de plein fouet.
    Le concert. L'annonce. L'euphorie. L'avenir. La trahison. La douleur. La mort.
    Sa mort...

    Elle porte ses mains à sa poitrine, sous le choc.

    Prise de panique, ses yeux se font fuyant. Affolée, elle cherche une signification. Avait-elle rêvée son sort ? Sinon, était-ce ça la mort ? Si elle se trouvait dans une antichambre... Était-ce ce que certains appelait le paradis ? Ou... peut-être l'avait-on envoyée en enfer ?!
    Son angoisse grandit, son corps pris de tremblement. Au moment où elle se retourne, décidée à s'enfuir par la porte ouverte, elle se retrouve nez à nez avec quelqu'un d'autre. Enfin... Pas réellement nez à nez : son visage arrivant à peine au torse de l'inconnu. Ni tout à fait quelqu'un non plus. Car en relevant les yeux, ce qu'elle voit soudain la pétrifie. La Faucheuse. En ch... En os et en faux.
    Elle est immobile et la fixe. Regard qu'Elisabeth lui rend, la panique de sa mort envolée au profit de l'incongruité de la situation. Sans un mot, sans un bruit, l'image de la Mort s'avance vers les portes fermées. Elle les ouvre puis regarde Eli', l'invitant à entrer d'un mouvement de bras.

    Pour une raison inconnue, elle n'a pas peur. Elle lui fait confiance. Ne remets pas en doute que c'est par là qu'elle doit aller.
    Et une fois à l'intérieur...

    "Bonjour Elisabeth ! Bienvenue dans l'au-delà ! Viens près de moi, je dois te montrer quelque chose."

    *-*-*-*

    Mille cent cinquante-huit...
    Mille cent cinquante-neuf...
    Mille... PAF.

    Deux mains viennent de claquer au-dessus des yeux d'Elisabeth, sans même qu'elle ne daigne feindre les cligner de surprise. Elle continue à fixer le plafond, léthargique, alors que les mains s'ouvrent et libèrent ainsi le petit insecte volant, mort à présent, dont Eli' comptait les allées et venus devant ses yeux.

    Elle n'arrivait pas, ni à faire totalement le vide, ni à remplir l'abysse sans fond dans son âme. Alors elle devait se garder occupée. Même avec ces simples broutilles. Sans ça... Elle serait déjà devenue folle.

    "Hey Eli' ! Toujours pas bougée depuis que je suis partie ? Tu devrais marcher un peu, même morte, il faut continuer à prendre soin de son corps. Tu voudrais pas avoir les muscles atrophiés quand même ? Tu sais que c'est fréquent en arrivant ? Beaucoup se relâchent... Enfin, encore plus que de leur vivant je veux dire et après, ils deviennent ÉNORMES ! Si, je te jure ! Tu as pas vu le nombre d'obèses dans le coin ? Enfin, ils le cachent avec des potions. Et puis... tu as pas dû en voir beaucoup puisque tu bouges pas. Hey oh, tu m'entends au moins ?"

    Daphné. Une gentille fille. En train d'agiter sa main devant ses yeux fixes et vides. Gentille certes... Mais une vraie pipelette. Enfin. Elle avait au moins l'avantage de faire la conversation pour deux. Pour ce que ça importait à Elisabeth à présent.
    Elle ne daigna pas faire signe de vie cette fois-ci non plus. Se complaisant dans sa morne déprime. Deux mois déjà qu'elle était accueilli ici, à l'Agence. Deux mois de collocation. Deux mois dans l'enfer de sa réalité. La dure réalité.

    Elle était morte. Avec elle, son avenir. Elle était morte. Ni de vieillesse, ni de maladie. Elle n'avait même pas eu la chance d'une mort accidentelle, la faute à pas de chance inévitable. Le coup du sort ne lui était pas réservé. Non... Elle était morte des mains de celui qu'elle aimait. Et cela la détruisait. La trahison la rongeait, aussi sûrement qu'une gangrène.
    Tout son être était infecté et chaque jour qui passait la trouvait plus mal que le précédent.
    Deux mois dans l'au-delà. Des siècles de vie en perspective. Pour rattraper sa vie et s'amuser lui avait-on dit. S'amuser... Vivre ses rêves... Elle n'avait plus goût à ces choses-là. Plus goût à rien à vrai dire.

    Pour la première fois depuis sa naissance, l'idée de mettre fin à ses jours et au vide de son existence, effleurait son esprit.
    Tout comme le son de la voix de Daphné effleurait ses tympans.

    "... Lis-le quand tu seras prête, s'il te plaît. Les séances sont gratuites. Elles m'ont beaucoup aidé à passer le cap. Même si je ne suis pas là depuis beaucoup plus longtemps que toi, je peux quand même te dire qu'aller voir un des psy' de l'Agence ne peut te faire que du bien. Te permettre d'accepter ta nouvelle vie, si je peux dire. Essaie Eli'. Pour pouvoir vivre ta vie pleinement ici !"

    En réponse, elle tourna lentement les yeux vers la jeune femme, sa nuque lui faisant mal, grippée qu'elle était de ne pas bouger depuis des heures. Sa colocataire tenait un petit prospectus coloré. Dessus, des coordonnées afin de joindre les spécialistes de l'esprit.
    Serait-ce utile ? Elle n'y avait jamais vraiment cru... Ou plutôt n'y avait jamais trop réfléchis de son vivant. Après tout... Pourquoi pas ?

    Elle tendit ses doigts et attrapa le morceau de papier et rassembla toutes ses forces pour articuler un sobre et faible :

    "Merci."

    *-*-*-*

    "Cela fait maintenant six fois que tu viens me voir Elisabeth et nous n'avons toujours pas pu aborder le sujet de ton décès. Pardonne-moi mon manque de tact, mais je veux que tu saches que même s'il faut que tu sois prête pour en parler, tu viens aussi ici pour exprimer ton mal-être. Je ne peux pas t'aider si tu t'obstines à tout garder pour toi, tu sais."

    Eli' fixe le bureau du psychologue, sans rien dire. Un imperceptible mouvement de tête acquiesce à sa remarque alors que ses lèvres se tordent en un rictus de gène.

    "Écoute... La mort de chacun le regarde. Et je ne te forcerais jamais à m'en parler, sois en certaine. Mais tu t'es vu offrir une seconde chance. Une chance de vivre tout ce que tu aurais pu vivre de ton vivant, et tellement plus encore. Ne t'apitoie pas sur ce qu'il t'est arrivé, ne te renferme pas. Accepte ta nouvelle vie et sers toi de cet évènement comme d'une force. Un moteur pour réaliser tes rêves. Libère toi Elisabeth, tu es ici pour être comblée, pour réaliser ce que tu veux plus que tout au monde."

    Un murmure lui répond...

    "Ce que je veux... Le plus..."

    Son visage reprend vie peu à peu. Ses yeux s'écarquillent à mesure qu'elle prend conscience du sens de ses mots. Une lueur illumine le vide au creux de son être. Une raison de vivre. Un but. Un désir. De sa clarté de plus en plus aveuglante, il éclaire d'autre envie, d'autres possibilités. Mais avant qu'Eli' n'ai le temps de les apercevoir, il les éclipse de sa lumière. Et bientôt, seul lui domine son être, l'emplissant de chaleur.
    Elle inspire lentement, comme si elle respirait l'air de l'au-delà pour la première fois, levant son visage vers le praticien, le regard apaisé. L'éclat de la vie illumine son visage mort et son sourire le reflète dans toute la pièce.

    "Merci. Merci de m'avoir fait ouvrir les yeux."

    C'est en sortant de la séance, la main sur la poignée pour sortir du cabinet qu'Elisabeth sentit quelque chose profondément changer en elle. Un sentiment puissant. Un amour sincère. Un amour véritable. Un amour passionné... Qui, peu à peu, se mût en haine. Une haine farouche. Une haine à l'allure de trahison. Une haine... Aux couleurs de la vengeance.

    *-*-*-*

    "... D'accord, je comprends mieux ta situation ma pauvre chérie. Quel salaud... Enfin bref. Je t'ai déjà tout dis sur notre race et sur ses particularités. Tu as bien conscience de ce que tu me demandes ? Sur ce que ça implique ? Il n'y aura pas de retour en arrière. Seule les plus déterminés, les plus convaincues d'entre toute, peuvent y prétendre... Et certaines le regrette quand même après coup. Si tu t'engages sur ce chemin, soit bien consciente de tout cela. Maintenant, le choix te revient, tu as mon accord. Je te pose donc une dernière fois la question : es-tu prête à devenir une chimère Elisabeth ?"

    L'intéressée observait son interlocutrice, le regard emplie de détermination. Elle avait rencontré la chimère à moitié lionne dans une auberge fréquentée près de l'agence, autour d'un verre. Elle avait entendu parlé de leur race, de leur haine des hommes et de certaines de leurs "particularités", comme disait la chimère.
    Alors quand elle l'avait vu, elle n'avait pas hésité une seconde et était allait lui demandé la transformation.

    La chimère lui avait demandé si elle haïssait les hommes et la question l'avait déstabilisée. Elle haïssait bien un homme... Mais ce sentiment se propageait-il aux autres ? Mais très vite, la réponse se teinta des couleurs de la certitude. Elle avait aimé, sincèrement. Elle s'était offerte, totalement. Elle s'était engagée, passionnément. Mais on s'était engouffré dans cette unique brèche. La seule fois où elle avait laissé quelqu'un s'approcher autant. Il s'était installé là... Pour mieux la faire souffrir de l'intérieur. Elle ne leur ferait plus confiance. Elle ne laisserait plus de brèches dans les murailles de son âme. On ne pouvait pas leur faire confiance. Les hommes et leurs sentiments pervertis, souillant tout ce qu'ils approchent ou désir.
    Cela faisait plusieurs mois qu'elle survivait en s'accrochant à la lumière malsaine qui guidait son être. Le désir sordide, la haine vengeresse animant son âme. Il ne restait que ça. Son amour était devenu haine. Sa haine force. Et à présent, elle souhaitait faire de cette haine, le terreau de sa nouvelle enveloppe. Celle de sa nouvelle vie. Ce soir, elle tournait définitivement la page sur son ancienne elle. Ce soir, elle renaissait.

    "Je suis prête ! Fais-moi l'injection ! Fais moi devenir l'une des vôtres !"

    *-*-*-*

    Elles prirent une chambre à l'étage de l'établissement et Elisabeth s'allongea. Pendant que la chimère fouillait ses affaires, elle avertit la jeune femme :

    "Il était inutile que je t'en parle avant, mais la transformation est une étape... Difficile à vivre. Si chaque jeune chimère expérimente cette phase différemment, nous sommes toute d'accord pour dire qu'au mieux... C'est l'expérience la plus désagréable que nous ayons jamais vécue."

    À ce moment, elle sortit une seringue et une fiole contenant un liquide. Elle planta la première dans la seconde, fit transvaser le contenu et elle approcha l'aiguille du bras dénudé d'Elisabeth.

    "Tu es prévenue et il n'y a plus de retour en arrière. Nous y allons ?"

    Pour seule réponse, Eli' hocha la tête d'un mouvement sec et décidé.

    La chimère planta l'aiguille, arrachant un rictus à la jeune femme. Puis elle appuya sur la seringue et le liquide pénétra dans le corps de l'alité. Elle ne sentit d'abord qu'un petit picotement. Puis un trait de feu partant de l'a où l'aiguille l'avait piquée, alors qu'elle n'y était déjà plus. Elle regarda son bras, le visage contracté dans une expression de douleur naissante. La brûlure gagna en intensité, comme si son sang bouillait en elle... Littéralement. Elle se propagea bientôt partout, lui arrachant des gémissements de souffrance, alors qu'elle commençait à s'agiter sur les draps. Mais alors qu'elle pensait avoir compris de quoi parlait la lionne un peu plus tôt, elle découvrit une nouvelle signification au mot douleur.

    Un son d'os qui craque. Puis un autre. De la chair meurtrie. Et au milieu des sordides sons organiques provenant du corps d'Eli : un cri. Un hurlement. Sans fin.

    Elle perd son souffle. Elle ne peut pas arrêter de crier. Elle perd la notion du temps.

    Nouveaux craquements, nouveaux hurlements.

    La sueur perles sur tout son corps, alors qu'elle ne sent même plus sa gorge à vif, brûlée de hurlement. Elle se contorsionne, se tortille, se tend, se contracte. Elle tremble. Elle frappe le lit du plus profond de ses forces. Ses forces, toutes mobilisées qu'elles sont pour contenir la douleur insensée qui déferle sur elle depuis son corps, depuis son dos, depuis ses jambes.

    Son esprit ne sait plus comment il tient bon. Elle s'accroche à ce qu'elle peut, tente de garder conscience. Être forte. Tenir.
    Bientôt, la douleur reflue. Toujours présente, mais cessant de gagner en intensité. Elle la sent s'estomper, devenir sourde...
    Haletante, recroquevillée sur le lit, elle laisse s'échapper des larmes.

    Larmes au goût de souffrance.

    Larmes au goût de renaissance.


    derrière l'écran

    AGE : 23 hivers
    COMMENT T'AS TROUVE LE FORUM ? Top-site (pour une fois)
    Le smiley que tu préfères ici ? Beaucoup trop. Mais s'il faut choisir :   (Oui, je sais, c'est un reaction gif.)
    Tes mangas préférés ? Psycho-pass, D.gray Man, Berserk, Toradora, Darker Than Black, Negima/UQ Holder et tant d'autres.


    ©️joshua rokuro pour peek a boo!
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 18 Masculin
    × Age post-mortem : 193
    × Avatar : Greed/Lin Yao - FMA
    × Pouvoir : absolu /PAN/
    × Logement : (à venir, je suis sdf présentement)
    × Métier : Roi ♛
    × Péripéties vécues : 3639
    × Øssements1767
    × Age IRL : 21 Féminin
    × Inscription : 08/02/2014
    × Présence : complète
    × Surnom : le koala
    × DCs : Luap Jones

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    38/15  (38/15)
    18Masculin193Greed/Lin Yao - FMAabsolu /PAN/(à venir, je suis sdf présentement)Roi ♛3639176721Féminin08/02/2014complètele koalaLuap Jones
    avatar
    Monseigneur Jojo roi des lémures et dragon des archives
    http://peekaboo.web-rpg.com/t9-joshua-o-je-m-aime-quel-talent#14http://peekaboo.web-rpg.com/t68-j-suis-grave-open-liens-rps-de-joshua#page-body
    18Masculin193Greed/Lin Yao - FMAabsolu /PAN/(à venir, je suis sdf présentement)Roi ♛3639176721Féminin08/02/2014complètele koalaLuap Jones
    Monseigneur Jojo ♛ roi des lémures et dragon des archives
    Terminé
    #2 le 02.09.17 13:05
    AH QUE BIENVENUE officiellement, même si t'es là depuis plusieurs jours maintenant
    Si tu as besoin d'autres infos n'hésite pas à me mp ~

    Bon courage pour la suite de la fiche demon
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 27 Féminin
    × Age post-mortem : 30
    × Avatar : Tomoko - Ikenaga Yasunari
    × Pouvoir : Poussière d'étoile
    × Croisée avec : Rien du tout :nose:
    × Appartement : Pucca
    × Logement : Chez Eul la plupart du temps ~
    × Métier : Au chomage
    × Péripéties vécues : 1444
    × Øssements965
    × Age IRL : 25 Féminin
    × Inscription : 13/01/2017
    × Présence : réduite
    × Surnom : la pousse de bambou
    × DCs : Toulouze Ka | Liam Gold | Juunko Naonori

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    29/100  (29/100)
    27Féminin30Tomoko - Ikenaga YasunariPoussière d'étoileRien du tout :nose:PuccaChez Eul la plupart du temps ~Au chomage144496525Féminin13/01/2017réduitela pousse de bambouToulouze Ka | Liam Gold | Juunko Naonori
    avatar
    ☢ Désintégrator ☢
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1294-etsu-morugawa-lassee-de-la-viehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1298-etsu-morugawa-come-watch-the-sky-with-me#23487https://parolesdindecise.wixsite.com/blog
    27Féminin30Tomoko - Ikenaga YasunariPoussière d'étoileRien du tout :nose:PuccaChez Eul la plupart du temps ~Au chomage144496525Féminin13/01/2017réduitela pousse de bambouToulouze Ka | Liam Gold | Juunko Naonori
    ☢ Désintégrator ☢
    Terminé
    #3 le 02.09.17 13:37
    BIENVIENDUUU demon
    Afficher toute la signature


    I love and I hurt you
    Sur mon coussin comme un dessin Comme une tâche C’est ton mascara qui déteint Quand on se fâche Et ce coussin d’ici demain Après l’orage Sera témoin que l’on sait bien Tourner la page


    En japonais : #6600FF ; En anglais : #998AA8
    avatar
    Invité
    Invité
    Terminé
    #4 le 10.09.17 12:33
    Ché finiiiisss !!!!
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 18 Masculin
    × Age post-mortem : 193
    × Avatar : Greed/Lin Yao - FMA
    × Pouvoir : absolu /PAN/
    × Logement : (à venir, je suis sdf présentement)
    × Métier : Roi ♛
    × Péripéties vécues : 3639
    × Øssements1767
    × Age IRL : 21 Féminin
    × Inscription : 08/02/2014
    × Présence : complète
    × Surnom : le koala
    × DCs : Luap Jones

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    38/15  (38/15)
    18Masculin193Greed/Lin Yao - FMAabsolu /PAN/(à venir, je suis sdf présentement)Roi ♛3639176721Féminin08/02/2014complètele koalaLuap Jones
    avatar
    Monseigneur Jojo roi des lémures et dragon des archives
    http://peekaboo.web-rpg.com/t9-joshua-o-je-m-aime-quel-talent#14http://peekaboo.web-rpg.com/t68-j-suis-grave-open-liens-rps-de-joshua#page-body
    18Masculin193Greed/Lin Yao - FMAabsolu /PAN/(à venir, je suis sdf présentement)Roi ♛3639176721Féminin08/02/2014complètele koalaLuap Jones
    Monseigneur Jojo ♛ roi des lémures et dragon des archives
    Terminé
    #5 le 10.09.17 16:03
    Je viens lire ! Cette icon de Sunstone

    Identité Je lui calcule donc 24 ans pour l'âge de sa mort et 27 pour l'âge post-mortem ~ Tu penseras à le préciser dans ton profil ? Autrement les langues c'est bon et l'avatar colle bien à une chimère donc j'valide par ici !
    Physique Bon vu la couleur de cheveux et d'yeux zarb' il aurait fallu les justifier mais j'imagine que c'est dû à sa condition de chimère Pareil y'a pas de mention de ses attributs animaux ici mais comme c'est dit dans les précisions, ça va Mettons que c'est bon par ici aussi
    précisions Alors, les attributs animaux sont précisés, donc c'est top. Je me demande quand même comment se traduisent les stigmates dont tu parles C'est mental ? Physique ? Si c'est physique, où ça se trouve et quelle forme ça prend ? Est-ce que ça lui fait mal ? Bref, on peut avoir un peu de détails là-dessus ?
    caractère Bon c'est un petit peu court mais pas non plus trois lignes, c'est assez riche en infos donc ça me va. Je n'ai pas vu de contradictions Une Chimère vener C'est ok par ici !
    histoire J'ai beaucoup aimé les analogies avec les cordes et les sons quand tu parles de son copain Le moment de la mort est présent (tu pourras demander le badge des trucidés ), donc c'est niquel ! Heureusement qu'on a parlé du fait qu'elle se souvienne de sa mort avant qu'on la lui montre sinon j'aurais dit qu'il y avait un hic, mais je sais qu'on est d'accord là
    J'adore la réflexion sur les obèses
    La transformation en chimère est très bien décrite, j'aime bien laisser libre mais c'est totalement la façon dont j'imagine que ça se passe moi, donc c'est top Il y a juste un léger détail : elle n'a reçu qu'une injection, on est d'accord ? Pourtant elle est croisée avec linx et corbeau de ce que j'ai compris dans tes précisions. Un animal = une injection, du coup elle devrait en avoir reçu 2... ou alors n'être croisée qu'avec un seul animal pour l'instant, à toi de voir. (Sachant que, par la suite, le système d'évolution du forum peut te permettre de recevoir une injection supplémentaire inrp )


    un tout petit peu de rajouts !
    Juste une précision par rapport aux stigmates que tu évoques dans les précisions, mais au niveau de ses injections et de ces croisements, il faut décider si elle n'a qu'une injection dans l'histoire et reçoit la suivante dans quelques rps, ou si elle reçoit les 2 dans l'histoire.
    avatar
    Invité
    Invité
    Terminé
    #6 le 10.09.17 18:40
    Ravie de lire ta réponse !

    J'ai normalement corrigé ce qui n'allait pas.

    J'enlève les oreilles pour le moment. Je voulais qu'elle les ai déjà, pour mieux aller à l'avatar tout de suite. Mais je trouvais que finir sur le passage de sa première transformation était bien pour engagé sur le suite de sa vie. Je n'ai donc pas envie de rajouter un passage qui trancherais ça et je le jouerais en rp plus tard ! :3

    J'ai aussi rajoutée une précision pour ses stigmates et ses tatouages.
    Pour ce qui est de ses yeux particulier, il est vrai que je le liais à sa condition de chimère.

    J'espère que tout est bon maintenant.
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 18 Masculin
    × Age post-mortem : 193
    × Avatar : Greed/Lin Yao - FMA
    × Pouvoir : absolu /PAN/
    × Logement : (à venir, je suis sdf présentement)
    × Métier : Roi ♛
    × Péripéties vécues : 3639
    × Øssements1767
    × Age IRL : 21 Féminin
    × Inscription : 08/02/2014
    × Présence : complète
    × Surnom : le koala
    × DCs : Luap Jones

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    38/15  (38/15)
    18Masculin193Greed/Lin Yao - FMAabsolu /PAN/(à venir, je suis sdf présentement)Roi ♛3639176721Féminin08/02/2014complètele koalaLuap Jones
    avatar
    Monseigneur Jojo roi des lémures et dragon des archives
    http://peekaboo.web-rpg.com/t9-joshua-o-je-m-aime-quel-talent#14http://peekaboo.web-rpg.com/t68-j-suis-grave-open-liens-rps-de-joshua#page-body
    18Masculin193Greed/Lin Yao - FMAabsolu /PAN/(à venir, je suis sdf présentement)Roi ♛3639176721Féminin08/02/2014complètele koalaLuap Jones
    Monseigneur Jojo ♛ roi des lémures et dragon des archives
    Terminé
    #7 le 10.09.17 19:54
    Tu es validée !
    Hop, avec les modifs c'est tout bon. Du coup on est d'accord qu'elle aura les oreilles que dans 75PA

    Félicitations, tu peux désormais aller rp !
    A son arrivée dans l'au-delà, ton personnage aura également été placé pendant une semaine dans un des appartements de l'agence Azazel :

    L'appartement Lascaux
    En te rendant dans le sous-forum qui y correspond, tu trouveras un sujet de "flood privé" réservé pour la discussion avec tes colocataires, n'hésite pas à t'y présenter pour nouer de premiers liens sur le forum o/

    En parallèle, pense à aller recenser ton avatar dans le bottin pour ne pas qu'un futur nouveau te le pique, et à remplir les différents champs de ton profil ♥️.

    Tu pourras éventuellement aussi te créer un carnet spectral pour qu'on vienne te demander des liens et des rps, et surtout qu'on sache où tu en es dans ta vie sur le forum !

    Enfin, même si on n'a pas envie d'y penser à peine validé, tu peux aussi passer faire un tour dans ce sujet afin de prévoir une éventuelle disparition de personnage en cas de reboot, de départ ou d'inactivité future

    Je pense que tu es assez submergée de liens pour le moment, je te laisse profiter du forum, étant donné que tu es officiellement une Chimère !
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 31 Autre
    × Age post-mortem : 257
    × Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
    × Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
    × Appartement : Jolly Jumper
    × Logement : Viens jeter un œil ?
    - Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

    × Métier : Travaille pour Eden
    × Péripéties vécues : 1622
    × Øssements1333
    × Age IRL : 30 Féminin
    × Inscription : 21/01/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : la pomme
    × DCs : Eden / Cinemont / Rose

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    31Autre257(Rin Matsuoka Free!) Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.Jolly JumperViens jeter un œil ?
    - Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti
    Travaille pour Eden1622133330Féminin21/01/2017complètela pommeEden / Cinemont / Rose
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761
    31Autre257(Rin Matsuoka Free!) Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.Jolly JumperViens jeter un œil ?
    - Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti
    Travaille pour Eden1622133330Féminin21/01/2017complètela pommeEden / Cinemont / Rose
    nécromancien
    Terminé
    #8 le 11.09.17 0:23
    BIENVENUE ! C'est cool d'avoir de nouvelles chimères !
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires