avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 16 Bigenre
× Age post-mortem : 28
× Avatar : Yuri Plisetsky (YOI)
× Appartement : Bozo
× Métier : emmerdeur·se professionnel·le & employé·e à mi-temps à l'animalerie.
× Péripéties vécues : 2830
× Øssements2407
× Age IRL : 17 Masculin
× Inscription : 02/04/2017
× Surnom : l'hirondelle
× DCs : Alwin et Narcisse.
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
31/100  (31/100)
16Bigenre28Yuri Plisetsky (YOI)Bozoemmerdeur·se professionnel·le & employé·e à mi-temps à l'animalerie.2830240717Masculin02/04/2017l'hirondelleAlwin et Narcisse.complète
zombie
zombie
16Bigenre28Yuri Plisetsky (YOI)Bozoemmerdeur·se professionnel·le & employé·e à mi-temps à l'animalerie.2830240717Masculin02/04/2017l'hirondelleAlwin et Narcisse.complète
http://www.peekaboo-rpg.com/t1845-angel-c-walsh-fallen-angel#45198http://www.peekaboo-rpg.com/t1875-notebook-angelhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2161-angel-smartphone
#21 le 21.05.18 7:21
featuring etsu morugawa & angel c. walsh
« trois petits chats, trois petits chats »
Le temps qu'Angel commence à réfléchir à une nouvelle stratégie, la brune, elle, avait déjà agi. Son exclamation impérieuse calma aussitôt les petits monstres, et leur accompagnateur prit le relais, s'adressant à eux d'une voix ferme. Ils avaient la situation en main, du moins pour l'instant. Restant sur ses gardes, le jeune homme rejoint le petit groupe. Quelques frimousses enfantines se tournèrent aussitôt vers lui, et une voix s'éleva, interrogative. « T'es qui, toi ? » C'était une petite fille à la peau mate qui venait de lui poser cette question en japonais, et elle le dévisageait de ses yeux sombres, attendant une réponse. Impossible de l'esquiver. « Heu, je travaille ici– » « Oui, mais t'es qui ? » coupa la gamine, entêtée.

Angel fronça les sourcils, sentant l'agacement monter, mais il fit de son mieux pour garder son calme. Se mettre en colère risquait seulement de lui faire perdre encore plus de temps. « Je m'appelle Angel, » répondit-il d'une voix où on sentait l'exaspération contenue, « et je suis venu chercher le chaton, donc– » Il fut à nouveau interrompu, cette fois par une vague de protestations quasi-unanimes parmi l'attroupement. « Du calme, laissez le jeune homme faire son travail, » lança le rouquin, s'efforçant sans grand succès de rétablir le calme. Sa voix couvrait à peine celles des gamins, qui avaient repris leurs tentatives pour atteindre le chaton toujours prisonnier dans les bras de l'animateur. Visiblement terrifiée par toute cette agitation, la boule de poils avait à son tour commencer à s'agiter, probablement dans le but de s'échapper.

Et Angel en avait par-dessus la tête.

« FERMEZ-LÀ, PUTAIN ! »

Sa méthode était beaucoup plus violente que celle de la brune, mais elle s'avéra efficace. Médusés par tant de vulgarité, les gosses se turent pendant quelques instants, et il en profita pour enchaîner. « Toi, » fit-il en montrant du doigt le roux qui sursauta, « tu devrais changer de métier. Et donne-moi ce chaton. » L'intéressé s'obtempéra, mais non sans un air offensé. Angel ne lui laissa pas le temps de répliquer. « Toi, » continua-t-il en désignant cette fois la jeune femme, « montre-leur donc le rayon des animaux exotiques, ça les occupera. C'est au fond du magasin. » Quelques exclamations enthousiastes fusèrent. « Et vous, » acheva-t-il d'un air sombre à l'attention des petits morveux, dont la plupart le regardaient encore avec de grands yeux, « soyez sages. Et dites pas de gros mots. »

Sur cette déclaration d'une hypocrisie assumée, il s'éloigna d'un pas vif, retournant là où il avait laissé la caisse pleine de chatons. Celui qu'il tenait fermement contre lui avait cessé ses efforts pour s'enfuir, mais il reprit lorsqu'Angel entreprit de le faire entrer dans la cage où se trouvaient déjà ses complices. « Désolé, mais tu vas devoir rester là un petit moment, » murmura le blond en refermant l'ouverture. « Je vous trouverais un meilleur endroit tout à l'heure, d'accord ? » Impossible de les remettre dans leur cage d'origine; les parois supprimées par le pouvoir de la nécromancienne ne semblaient pas vouloir réapparaître d'elles-même. Il faudrait trouver une autre solution, mais d'abord, il devait récupérer le dernier chaton.

Angel soupira. Ils y étaient presque. Bientôt, tout rentrerait dans l'ordre.
(c) chaotic evil


avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 31
× Avatar : Tomoko - Ikenaga Yasunari
× Pouvoir : Poussière d'étoile
× Croisée avec : Rien du tout :nose:
× Appartement : Pucca
× Métier : Au chomage
× Péripéties vécues : 2253
× Øssements2058
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 13/01/2017
× Surnom : la pousse de bambou
× DCs : Toulouze Ka | Liam Gold | Silver Leifsson
× Présence : réduite

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
58/100  (58/100)
27Féminin31Tomoko - Ikenaga YasunariPoussière d'étoileRien du tout :nose:PuccaAu chomage2253205825Féminin13/01/2017la pousse de bambouToulouze Ka | Liam Gold | Silver Leifssonréduite
☢ Désintégrator ☢
☢ Désintégrator ☢
27Féminin31Tomoko - Ikenaga YasunariPoussière d'étoileRien du tout :nose:PuccaAu chomage2253205825Féminin13/01/2017la pousse de bambouToulouze Ka | Liam Gold | Silver Leifssonréduite
http://www.peekaboo-rpg.com/t1294-etsu-morugawa-lassee-de-la-viehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1298-etsu-morugawa-come-watch-the-sky-with-me#23487http://www.peekaboo-rpg.com/t2068-etsu-447-55-87-13#72550
#22 le 10.06.18 5:38

L'arrivée du vendeur avait été, comme qui dirait, fracassante. La jeune femme n'aurait pas cru voir une telle scène dans une situation pareille, bien qu'elle pouvait comprendre pourquoi le jeune homme avait agi de la sorte mais encore était-il que cela n'avait pas été la meilleure façon de faire. Crier sur les enfants et proférer des injures. Vraiment. Etsu avait poussait un petit soupir face ça tout cela, n'ajoutant rien de plus pendant le petit sermon du blond qui avait tout de même calmé le petit groupe – et un peu trop dérouté l'accompagnateur qui ne savait plus où se mettre.

Pourtant, il fallait tout de même dire que malgré son esclandre, le jeune vendeur avait récupéré le chaton pour le mettre en sécurité. Etsu l'avait regardé partir comme il était venu, quelques enfants s'agitant après le discours du blond qui avait fait mauvaise impression. Enfin, ce n'était pas le plus important pour l'instant.

- Aller les enfants. On va aller voir les serpents.

Des cris de joie se firent entendre, couvrant les exclamations de dégoût de certains qui malgré tout, suivirent le mouvement sans broncher. La japonaise ouvrait la marche, sachant où les vivariums se trouvaient et prenant un peu le relais de l'accompagnateur qui arborait une mine blasée. Elle lui lança un sourire bienveillant pour le rassurer, celui-ci n'en menant pas large cependant. Le pauvre, il en avait vu des vertes et des pas mûres en moins d'une heure.

Proche du rayon des lézards, la jeune nécromancienne se tourna vers le groupe qui suivait gentiment en chantonnant, certains se collant à elle en riant. Quand ses perles claires remarquèrent qu'une petite rousse tourna dans un rayon adjacent. Curieuse, elle tapota l'épaule du moniteur à qui elle donna le relais.

- Mais...

- Ca va aller, ayez-confiance en vous. Puis ces petits monstres seront sages, pas vrai ?

- Ouiiii !

Affichant un sourire, la japonaise tourna les talons pour retrouver la petite fille dans un rayon où trônait des cages à oiseaux. Tout en faisant attention, Etsu scruta les lieux avant de voir l'enfant... qui jouait avec une petite boule de poils blanche. Un soupir échappa à la brune qui s'approcha, la fillette se retournant pour la découvrir et lui lancer un sourire.

- Regardes. Le chat !

Un petit rire échappa à la jeune japonaise qui s'accroupit à côté d'elle, caressant à son tour le chaton qui semblait bien plus joueur que ses autres colocataires. Il était au moins retrouvé et Etsu allait pouvoir le ramener au vendeur qui pourrait les mettre en sûreté.

- Je peux le garder ? Demanda la petite rousse.

- Malheureusement non.

- Mais...

- Puis il doit retrouver ses frères et sœurs tu sais.

- Oh.

Une moue s'afficha sur le visage de l'enfant qui réfléchit un instant, le chaton miaulant doucement quand elle l'attrapa et se leva d'un bond.

- On va le ramener alors, dit-elle, tout sourire.

- D'accord.

Etsu ria doucement avant de se relever à son tour, un sentiment de soulagement l'habitant. Cette histoire allait bientôt se finir.
Miaou
510 wordsft Angel


HRP:
Bon je fais avancer un peu mais pas avec Angel du coup si tu veux qu'Etsu le retrouve dans l'autre allée, tu peux
Afficher toute la signature


I love and I hurt you
Sur mon coussin comme un dessin Comme une tâche C’est ton mascara qui déteint Quand on se fâche Et ce coussin d’ici demain Après l’orage Sera témoin que l’on sait bien Tourner la page


En japonais : #6600FF ; En anglais : #998AA8
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 16 Bigenre
× Age post-mortem : 28
× Avatar : Yuri Plisetsky (YOI)
× Appartement : Bozo
× Métier : emmerdeur·se professionnel·le & employé·e à mi-temps à l'animalerie.
× Péripéties vécues : 2830
× Øssements2407
× Age IRL : 17 Masculin
× Inscription : 02/04/2017
× Surnom : l'hirondelle
× DCs : Alwin et Narcisse.
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
31/100  (31/100)
16Bigenre28Yuri Plisetsky (YOI)Bozoemmerdeur·se professionnel·le & employé·e à mi-temps à l'animalerie.2830240717Masculin02/04/2017l'hirondelleAlwin et Narcisse.complète
zombie
zombie
16Bigenre28Yuri Plisetsky (YOI)Bozoemmerdeur·se professionnel·le & employé·e à mi-temps à l'animalerie.2830240717Masculin02/04/2017l'hirondelleAlwin et Narcisse.complète
http://www.peekaboo-rpg.com/t1845-angel-c-walsh-fallen-angel#45198http://www.peekaboo-rpg.com/t1875-notebook-angelhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2161-angel-smartphone
#23 le 15.08.18 11:10
featuring etsu morugawa & angel c. walsh
« trois petits chats, trois petits chats »
Le silence était presque revenu dans la boutique. Quelques exclamations pouvaient encore se faire entendre de la part des enfants qui se trouvaient en direction des reptiles, mais ce n'était rien comparé au brouhaha qu'ils faisaient quelques minutes plus tôt. Une accalmie qu'Angel comptait bien mettre à profit pour reprendre ses recherches du dernier chaton; mais il n'en eut pas l'occasion puisque la sonnette indiquant l'entrée d'un nouveau client retentit.

« Euh... Il y a quelqu'un ? » fit une voix provenant de l'entrée.

Le blond leva les yeux au ciel, mais il s'empressa de lancer un « J'arrive ! » et de faire demi-tour pour aller renseigner l'importun. Cet après-midi avait été... étrange, mais après tout, s'occuper des clients était ce pour quoi il était payé, à l'origine. Et pas poursuivre les animaux en fuite ou gronder des enfants. Parfois, Angel se demandait pourquoi il faisait ce boulot, au juste.

« Bonjour. En quoi puis-je vous être utile ? » La cliente, une grande femme brune au teint olivâtre, lui expliqua ce qu'elle cherchait, et il fit de son mieux pour l'aider tout en perdant le moins de temps possible. Plus vite il en aurait fini avec la cliente, plus vite il pourrait retourner à une tâche autrement plus urgente. « Voilà, et maintenant, au revoir ! Bonne journée ! » lança-t-il en poussant pratiquement dehors la pauvre fille, qui semblait quelque peu déroutée par son attitude. Angel referma la porte derrière elle, lui fit un sourire pour la forme et afficha le signe indiquant que le magasin était fermé. Il aurait dû y penser plus tôt. Tant qu'il y aurait encore des chats en vadrouille dans les allées, laisser les gens aller et venir n'était pas une option.

Enfin tranquille, le jeune homme s'empressa de revenir sur ses pas. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il découvrit qu'on l'avait précédé ! Dans l'allée où il avait laissé la cage des boules de poils se trouvaient la nécromancienne, accompagnée d'une gamine aux cheveux roux. Et apparemment, elles avaient retrouvé le chaton restant.

Donc il avait fermé la boutique pour rien. « Génial, » marmonna-t-il entre ses dents avant de s'approcher du duo. « Où est-ce que vous l'avez trouvé ? » demanda-t-il d'un ton sec tout en croisant les bras sur sa poitrine. C'était probablement stupide – il aurait dû être soulagé que tout soit enfin réglé – mais il ne pouvait s'empêcher de ressentir une pointe d'amertume devant l'efficacité de la jeune femme. Non seulement elle savait mieux s'y prendre avec les enfants, mais par dessus le marché, il commençait à se dire qu'elle était aussi plus douée que lui avec les animaux. Et il avait beau se dire que ce n'était pas une compétition, c'était plus fort que lui; il était légèrement jaloux. D'où son attitude soudain mesquine.

De toutes les personnes présentes dans l'animalerie, quel que soit leur âge, c'était bel et bien Angel qui avait le comportement le moins mature.
(c) chaotic evil


avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 31
× Avatar : Tomoko - Ikenaga Yasunari
× Pouvoir : Poussière d'étoile
× Croisée avec : Rien du tout :nose:
× Appartement : Pucca
× Métier : Au chomage
× Péripéties vécues : 2253
× Øssements2058
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 13/01/2017
× Surnom : la pousse de bambou
× DCs : Toulouze Ka | Liam Gold | Silver Leifsson
× Présence : réduite

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
58/100  (58/100)
27Féminin31Tomoko - Ikenaga YasunariPoussière d'étoileRien du tout :nose:PuccaAu chomage2253205825Féminin13/01/2017la pousse de bambouToulouze Ka | Liam Gold | Silver Leifssonréduite
☢ Désintégrator ☢
☢ Désintégrator ☢
27Féminin31Tomoko - Ikenaga YasunariPoussière d'étoileRien du tout :nose:PuccaAu chomage2253205825Féminin13/01/2017la pousse de bambouToulouze Ka | Liam Gold | Silver Leifssonréduite
http://www.peekaboo-rpg.com/t1294-etsu-morugawa-lassee-de-la-viehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1298-etsu-morugawa-come-watch-the-sky-with-me#23487http://www.peekaboo-rpg.com/t2068-etsu-447-55-87-13#72550
#24 le 01.09.18 9:40

Le jeune homme revint, les bras croisés et l’air boudeur. Et bien au moins, cela semblait lui faire plaisir de retrouver le petit chat. Etsu ne s’en formalisa pas davantage, préférant se concentrer sur cette tâche qu’elle s’était donnée : rassembler toutes les petites boules de poils. Et avec du bol et de la persévérance, ils y étaient arrivés. Alors, tout sourire, la jeune femme sourit au vendeur, la main de la petite fille dans la sienne se serrant un peu tandis que le blond approchait.

- Près des vivariums. D’ailleurs, c’est elle qui l’a trouvé.

L’enfant acquiesça difficilement, cachée derrière la japonaise, surement impressionnée par le vendeur. Il fallait tout de même dire qu’il avait crié sur tous les enfants tout à l’heure et certainement que plusieurs d’entres eux avaient pu être impressionné. Etsu tenta de la rassurer par sa présence, la couvant d’un regard doux et tranquille. Quand le moniteur du groupe repassa par le rayon, l’air essoufflé.

- Ah bah vous êtes là ! Désolé de vous avoir dérangé, on y va.

Comme rassurée, la fillette s’en alla vers son moniteur, non sans dire au revoir à la nécromancienne et lui offrir un grand sourire. Les deux spectres disparurent ensuite, laissant alors la brune avec le blond. Et le malaise s’installa.

Que devait-elle faire à présent ? Et que devait-elle dire ? Elle était à l’origine de tout ce foutoir après tout. Déjà, s’excuser.

- Euh… je voulais m’excuser une nouvelle fois pour les dégâts que j’ai causé.

Un peu hésitante, Etsu s’inclina dans un mouvement un peu gênée, ses joues rougissant quelque peu pendant qu’elle se redressait. Sa main passa nerveusement dans sa nuque, ses yeux ne fixant pas vraiment le vendeur qui semblait bien hostile. Ça n’allait pas être de la tarte.

- Je vous rembourserai. Pour l’instant, je n’ai pas encore été payée mais je vais vous laisser mon nom et mon adresse. Ainsi que mon numéro de téléphone.

Fouillant ses poches, la jeune nécromancienne en sortit un morceau de papier, son sac étant resté près de la vitrine où les chatons résidaient encore. Chance pour elle que personne ne l’ait piqué en son absence. Elle alla y récupérer un stylo avant de noter ses coordonnées et de les noter sur le morceau de papier.

- Tenez.

Etsu tendit la petite feuille blanche marquée de bleu au vendeur toujours revêche et bougon, une partie d’elle espérant qu’il ne se fâche pas davantage. Seulement ça, ce n’était pas gagné.
Miaou
414 wordsft Angel
Afficher toute la signature


I love and I hurt you
Sur mon coussin comme un dessin Comme une tâche C’est ton mascara qui déteint Quand on se fâche Et ce coussin d’ici demain Après l’orage Sera témoin que l’on sait bien Tourner la page


En japonais : #6600FF ; En anglais : #998AA8