en partenariat avec...
Nano RoleplayEsquisseJust MarriedMaster PokéThe Holiday ScamGifted
Recherche
Recherche avancée
Annonces
Elena a posté un rp libre dans le musée
Elena recherche un personnage masculin pour un rp négatif

About ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3
Terminé #21le 05.12.17 13:57
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Urie Kaneki
✘【 Prince of Vampires 】✘Clopeur nocturne, Alpha

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
About ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 As64OwE100/100About ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 EeIQN7j  (100/100)
× Présence: pause indéterminée
× Evolution : About ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 OHUS7GuAbout ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 EmptyAbout ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 6CZgETeAbout ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 EmptyAbout ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 EmptyAbout ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 IFGhJr1
About ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 Eye × Age de la mort : 20 Masculin
× Age post-mortem : 21
× Avatar : Kuki Urie - TG:re / Levi Ackerman SnK
× Pouvoir : Jurer comme un charretier
× Croisée avec : Ta mère
× Logement : Appartement au centre-ville avec Eden
× Métier : Second du roi des vampires || Alpha et gérant du Bchobiti
× Epitaphes postées : 1680
× Øssements7509
Féminin
× Inscription : 30/04/2017
× Surnom : le scolopendre
× DCs : Alexiel Etsuko
Urie Kaneki
✘【 Prince of Vampires 】✘
Clopeur nocturne, Alpha

http://www.peekaboo-rpg.com/t1802-urie-kanekihttp://www.peekaboo-rpg.com/t2716-urie-kaneki-a-la-lumiere-de-nos-amours-113eme-cigarette-sans-dormirhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2039-urie-kaneki-portable

About ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 Eye-shut-up

About ruining your day

- Will I regret? J'espère bien ouais! -


Dis-moi Mister Freeze, j’adorerais tout de même savoir pourquoi moi et pas un autre. Mes beaux yeux sûrement tu me diras, mon air chaleureux sûrement, ou bien ma douceur légendaire putain. Comment ai-je pu finir dans un tel foutu bourbier hein? Tu peux me le dire au lieu de trépigner sur place et jacasser? C’est pas le moment d’aller pisser merde! Puis comment tu peux bien penser à cela dans une situation aussi merdique? Ça y’est j’te hais plus encore. Et l’autre connard qui me casse les couilles pour une foutue boite dont je n’ai aucune foutre idée de sa localisation.

« C’est pas moi qu’il l’ait putain! Ça sert à rien de me secouer comme un prunier bordel. Lâchez-moi merde! J’vais le tuer cet empaffé! »

Vous vous éloignez avec l’autre grand gaillard et autant dire que j’ai joyeusement commencé à fulminer. Je suis à deux doigts de déverser ma haine sur le monde entier à ce moment bien précis. Je m’agite d’avantage et l’air refroidit considérablement à tel point que des nuages de condensation s’élèvent au-dessus de nous. Ma température corporelle chute brutalement encore et encore, si bien que lorsque le premier coup vient, j’ai senti la surface de ma pommette craqueler comme de la glace. Je gronde, regardant mon agresseur en coin, le visage tourné de l’impact qu’il m’a infligé.

« Batard, ça tu vas me le payer. »

Le tout pour le tout, j’ai donné un coup de crâne dans la face de celui qui me retenait et senti le bruit si particulier d’un os se brisant. Il relâche sa prise et me permet de me délivrer bien qu’un peu tard. L’autre salopard a le temps de m’en foutre une seconde, me faisant reculer de quelques pas. Légèrement sonné je vais pourtant au contact et me jette dessus. La mêlée se veut féroce mais je n’en démords pas pour autant. Je suis une putain de teigne et vous allez mouflet.

J’enfonce une dernière fois mon pied dans le vide de ce connard et m’essuie la lèvre rougie de mon propre sang dont le goût métallique ne me fait strictement rien, c’est perturbant. Se battre avec un corps différent du sien n’est pas une mince affaire, j’en ai légèrement bavé sur ce coup.

Et alors que je soupire, fouillant machinalement mes poches qui ne le sont pas, à la recherche d’un paquet de clopes inexistant, voilà qu’une silhouette familière -puisque c’est la mienne- refait joyeusement son apparition l’air de rien, débrayé.

« Qu’est-ce… » ma main tâchée de mon sang passe sur mon visage, comme pour tenter d’en extraire l’énervement, en vain. « Qu’est-ce que t’as foutu? Rhabille-moi merde! »

Je le fusille du regard et me stoppe. J’ai désespérément besoin d’une cigarette. Maintenant. Je m’accroupis près des carcasses étalées et fouille les poches de ces dernières qui se tortillent comme des larves sous la douleur. La chance semble être de mon côté, je trouve ce que je souhaite, me sers et garde le paquet. Coinçant la clope entre mes lèvres fendues, je l’allume et tire longuement dessus.

Mes yeux se sont exorbités et j’ai toussé bruyamment jusqu’à en cracher mes poumons tant la fumée m’a brûlé et piqué la gorge. Je fixe la cigarette, ahuri, la marque est pourtant similaire à celle que je prends habituellement. Je recommence le procédé… Et n’ai pas de résultat probant si ce n’est un même mal de chien à m’en remettre.

« C’est quoi ce bordel encore?! »

Je ne comprends pas ce qu’il se passe, je continue de fixer ce tube de tabac puis… Je grogne « … tu fumes pas, c’est ça? »

Je m’accroupis subitement, comme dépassé par les événements qui me prennent. Un long soupire bruyant quitte mes lèvres, le visage entre mes mains. C’en est foutrement trop pour aujourd’hui.

« Putain j’en ai marre. Rends-moi mon corps maintenant, on a assez joué avec tes potes tu crois pas? »

Je pointe les larves au sol. Avoir envie de fumer sans pouvoir accéder à cette requête est la pire torture que l’on puisse m’infliger. Je veux fumer! 

J’ai relevé les yeux vers le nécromancien revêtant mon corps. S’il se barre en courant comme tout à l’heure, c’est simple, je le démonte.

About ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 Mouth-shut-up
Terminé #22le 30.03.18 21:25
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Invité
Invité


Il aurait peut-être dû revenir plus tôt, finalement. En revenant avec toute la nonchalance du monde, Nae constate que l'autre s'en est plutôt bien sorti et une fois à sa hauteur, il l'exprime par un sifflement d'admiration alors qu'il touche du bout du pied l'un des types inconscients. Aucune réaction, bien évidemment, tout comme avec Kiyoshi. Et, avec encore une grande évidence, l'irlandais se fait disputer pour son apparence débraillée qui lui était parfaitement sortie de l'esprit. « Oups » lâche-t-il avec un sourire, remontant un peu le pantalon et fermant la fermeture éclair, replaçant le haut par-dessus. « J'me suis juste débarrassé de l'autre gars en l'faisant tomber dans un piège, c'tout ! Pas b'soin d't'énerver pour si peu, voyons. » Parfois, il ferait bien de se taire, et d'arrêter de sourire, aussi. Non, surtout ça, en fait.

En revanche, lorsque le vampire manqua de s'étouffer avec la fumée de sa cigarette tant désirée, il fut incapable de se retenir et éclata à nouveau de rire. Décidément. Tout en cette journée avait décidé d'emmerder Urie, tandis que tout souriait à Nae. Cette ironie ne pouvait que lui plaire. Réalisant que le nécromancien n'avait jamais touché à un bâton de nicotine auparavant, le japonais fit une tête qui arracha quelques larmes d'hilarité au coupable qui secouait doucement la tête. Il reprit un peu sa respiration pour pouvoir lui répondre : « Nop, jamais fumé d'ma vie. J'suis clean, moi. » Qui a un jour dit qu'il fallait un corps sain pour un esprit sain ? Car dans le cas de Nae, cela ne s'appliquait absolument pas. Il n'avait que rarement touché à l'alcool, jamais à quoi que ce soit d'illicite. Son corps était sain. Mais son esprit ? Oh, la question ne se posait plus depuis longtemps.

Compatissant - ou prétendant en avoir quelque chose à faire, au choix -, Nae tapota gentiment l'épaule du vampire avant de pointer quelque chose par-dessus son épaule du pouce. « T'as raison, même si c'était bien fun pour moi, j'pense aussi qu'ça a suffisamment duré. Cassons-nous pendant qu'ils sont encore inconscients et trouvons un coin tranquille pour faire l'échange ! » Oh, il paraissait bien trop docile tout à coup. Avec lui, ça pouvait être sincère tout comme ça pouvait prédire le pire. Il fit un clin d’œil à son compagnon d'infortune et lui tira sur le bras pour l'aider à se redresser avant de se diriger vers l'opposé de leur venue, et loin de ses poursuivants tant qu'à faire. Mais, il avait tout de même vraiment très envie de monter sur la grande roue, puisqu'ils étaient au parc d'attraction ..... Un sourire se dessina sur les lèvres de Nae alors qu'il mettait ses bras derrière sa tête.

peace and love bro

Yeah, I think about the end just way too much
But it's fun to fantasize
On my enemies who wouldn't wish who I was
But it's fun to fantasize

  Fantasize


Terminé #23le 14.04.18 23:18
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Urie Kaneki
✘【 Prince of Vampires 】✘Clopeur nocturne, Alpha

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
About ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 As64OwE100/100About ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 EeIQN7j  (100/100)
× Présence: pause indéterminée
× Evolution : About ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 OHUS7GuAbout ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 EmptyAbout ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 6CZgETeAbout ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 EmptyAbout ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 EmptyAbout ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 IFGhJr1
About ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 Eye × Age de la mort : 20 Masculin
× Age post-mortem : 21
× Avatar : Kuki Urie - TG:re / Levi Ackerman SnK
× Pouvoir : Jurer comme un charretier
× Croisée avec : Ta mère
× Logement : Appartement au centre-ville avec Eden
× Métier : Second du roi des vampires || Alpha et gérant du Bchobiti
× Epitaphes postées : 1680
× Øssements7509
Féminin
× Inscription : 30/04/2017
× Surnom : le scolopendre
× DCs : Alexiel Etsuko
Urie Kaneki
✘【 Prince of Vampires 】✘
Clopeur nocturne, Alpha

http://www.peekaboo-rpg.com/t1802-urie-kanekihttp://www.peekaboo-rpg.com/t2716-urie-kaneki-a-la-lumiere-de-nos-amours-113eme-cigarette-sans-dormirhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2039-urie-kaneki-portable

About ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 Eye-shut-up

About ruining your day

- Will I regret? J'espère bien ouais! -


Je suis dégoûté. Je fixe cette clope qui n’aura d’autre destinée que celle de terminer écrasée à même le sol et abandonnée sans avoir eu la chance d’être consommée et consumée, mon amour nous ne partirons pas toi et moi dans la fumée et j’en suis bien désolé.

Mon visage marqué, oui, marqué, par un sentiment de blase plus qu’ultime se redresse vers cet énergumène que je me traîne depuis maintenant un bien long moment. A croire que je les attire... mais généralement ils ne sont pas de ce genre. De ce fait j’ai bien du mal à m’en débarrasser avec les méthodes habituelles. Je soupire, résigné au fait que je ne pourrais pas profiter tranquillement d’une bonne clope.

Un soupire, un nuage de buée s’élève au-dessus de moi et quelques flocons semblent tomber dans mes cheveux. Oui, je suis un accro.

« Ça pourrait peut-être te canaliser un minimum la clope... Tss. Oublies ce que je viens de dire, tu taxerais tous les passants et serais capable d’emmerder les plus réfractaires. C’est quoi, une lubie pour toi?.. »

Mes billes noires se posent sur le nécromancien devenu vampire durant quelques temps. Cette nonchalance ainsi que ce rire et ces sourires que j’ai tendance à interpréter comme s’ils étaient de la pure provocation. Je dois me calmer, c’est sûrement mon manque de nicotine... ou cette surdose de lui.

Je note cependant que mes jointures rougies et égratignées ont quelque chose d’apaisant pour moi. Ça m’évitera de lui frapper sur sa gueule d’ange à lui. D’ailleurs je saisis la main qu’il me tend pour me redresser et je me dis que vraiment, j’aurais aimé être plus grand. Surtout quand je me dépasse moi-même.

« C’est quand même vachement perturbant. »

Je le fixe, ou plutôt, je me fixe.
Je serais curieux d’avoir un aperçu de mon corps dans toute sa globalité d’un point de vue extérieur. Mais il risquerait de mal interpréter et surtout sur-jouer je ne sais quoi cet allumé... ‘fin ce glaçon.

« Du coup tu sais comment remédier à ça?.. »

J’ai vraiment un espoir. Je ne me vois pas rester dans ce corps. Il n’est pas chétif mais pas fort pour autant. Et ma perception des distances est bien trop différente. J’essuie le sang que j’ai au coin des lèvres et suis Nae. Je ne peux pas m’empêcher de me souvenir d’une silhouette familière lorsque je vois mon corps ainsi.

Je ressemble à mon père.

Mes poings se serrent et je garde le silence bien que la neige continue de tomber sur mes épaules. Les passants se retournent et l’air est d’autant plus frais. Légèrement en retrait, heureusement qu’il n’a pas la même attitude du tout. Cela me fait revenir à la réalité et je me rapproche pour marcher à ses côtés.

« Tes parents te négligeaient pour que tu sois autant en manque d’attention, ou bien?.. »

Une phrase lancée ainsi, sans grande réflexion. J’aurais tout aussi pu lui demander si il avait pris une option « emmerder le peuple » en activité extra-scolaire.

Je continue d’avancer, il nous faut un endroit au calme pour revenir à notre état normal. D’ailleurs cela me trotte tellement dans la tête que j’enchaine en grinçant des dents. Je viens vraiment de tilter.

« Hey cap'tain Igloo… tu sais comment faire depuis le début en fait, hein? »

About ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 Mouth-shut-up
Terminé #24le 04.06.18 5:34
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Invité
Invité


Est-ce vraiment si étrange que cela ?
L'irlandais ne parvient pas à s'observer du même œil, à être perturbé par cette nouvelle vision de soi. S'il devait pointer quelque chose en particulier qui le dérange d'une certaine façon, ce doit être le manque de ressemblance avec sa génitrice. Il est certain d'être son fils, pas de doute à avoir là-dessus, elle n'aurait jamais pris la peine de le garder pendant autant de temps si ça n'était pas le cas. En revanche, cela le questionnait quant à son père. Devait-il son apparence à cet homme qu'il n'a jamais connu ? Jusqu'ici, Nae n'avait jamais songé à lui, ne s'est jamais intéressé à cette personne et ne sait pas comment le qualifier. Ce ne peut pas être un père ; il ne lui devait que sa graine (et sa belle gueule apparemment, s'il devait être honnête). Alors, non, il ne peut comprendre le trouble d'Urie.

Un léger ricanement se fait ouïr en réponse au questionnement dudit vampire, ne souhaitant pas argumenter là-dessus et lui faire réaliser la supercherie aussi rapidement. Nae allait continuer sur sa lancée afin de le rendre d'autant plus confus quant à la situation actuelle, seulement la question suivante le coupe net. Autant dans son élan que dans sa marche. Les bras toujours positionnés derrière sa tête dans une posture nonchalante, son visage quant à lui perd toute émotion. Pour avoir déjà vu le faciès du vampire, il se doute de ce à quoi il ressemble actuellement et que ce n'est pas aussi terrible que s'il s'agissait de son propre visage. L'effet n'est pas le même ; l'aura cependant est tout aussi glaciale malgré le manque de petits flocons au-dessus de sa tête, ces derniers préférant virevolter autour de l'autre homme.

Que peut donc provoquer un tel changement chez le nécromancien ?

Sa tête s'incline lentement sur un côté, observant celui qui parvient une nouvelle fois à déterrer en lui des choses qu'il préfère laisser là où elles sont. Celui qui met le doigt sur une blessure sans la voir. Ça lui donne presque envie de rire. Il ne lui répond pas, que ce soit à cette question ou la suivante, en se moquant bien de constater qu'Urie réalise qu'il connaissait le moyen d'échanger de corps depuis le début. Ses yeux glissent jusqu'à un nuage au-dessus de la grande roue. Le mot irrité ne convient pas à ce qu'il ressent en ce moment-même. Ce n'est pas assez fort, pas assez violent, pas assez démonstratif. Sa colère se fait sourde, invisible mais présente, qu'on ressent plus qu'on ne constate.

Tu l'saurais aussi si tu réfléchissais un minimum, commence Nae en reprenant sa route, presque comme si de rien était. Il n'aime pas la sensation de ses veines qui pulsent sur ses tempes, de sentir son sang y bouillir, d'avoir perdu la fraîcheur de son corps qui le maintenait d'une certaine façon à flot (aussi ironique que cela puisse paraître). Tu pensais sincèrement qu'ça durerait pour toujours ? Si j't'avais balancé qu'il fallait qu'on s'embrasse pour mettre fin au sortilège comme dans un vieux film à l'eau d'rose, tu m'aurais cru ? Nae ricane tout bas, sans cette touche espiègle qui lui est caractéristique. Il secoue un peu la tête, soudain de mauvaise poil, et trace sa route sans s'inquiéter de savoir si l'autre le suit ou non. Il ne démontre aucun signe de tentative de fuite, cette fois, alors ce doit probablement être le cas.

Il est aussi pressé qu'Urie de retrouver son corps et quitter l'autre, à présent.

peace and love bro

Yeah, I think about the end just way too much
But it's fun to fantasize
On my enemies who wouldn't wish who I was
But it's fun to fantasize

  Fantasize


Terminé #25le 07.06.18 22:27
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Urie Kaneki
✘【 Prince of Vampires 】✘Clopeur nocturne, Alpha

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
About ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 As64OwE100/100About ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 EeIQN7j  (100/100)
× Présence: pause indéterminée
× Evolution : About ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 OHUS7GuAbout ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 EmptyAbout ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 6CZgETeAbout ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 EmptyAbout ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 EmptyAbout ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 IFGhJr1
About ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 Eye × Age de la mort : 20 Masculin
× Age post-mortem : 21
× Avatar : Kuki Urie - TG:re / Levi Ackerman SnK
× Pouvoir : Jurer comme un charretier
× Croisée avec : Ta mère
× Logement : Appartement au centre-ville avec Eden
× Métier : Second du roi des vampires || Alpha et gérant du Bchobiti
× Epitaphes postées : 1680
× Øssements7509
Féminin
× Inscription : 30/04/2017
× Surnom : le scolopendre
× DCs : Alexiel Etsuko
Urie Kaneki
✘【 Prince of Vampires 】✘
Clopeur nocturne, Alpha

http://www.peekaboo-rpg.com/t1802-urie-kanekihttp://www.peekaboo-rpg.com/t2716-urie-kaneki-a-la-lumiere-de-nos-amours-113eme-cigarette-sans-dormirhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2039-urie-kaneki-portable

About ruining your day

Ça, tu l'as bien ruinée ouais.

Les variations de mon acolyte d’infortune... acolyte, sérieusement? Plutôt parasite et porteur du mauvais œil ouais. Je disais, ses variations n’étaient pas aussi facilement décelables qu’un changement climatique. Les flocons étaient encore pour ma pomme et la température fraîche me parcourant à chaque instant avait quelque chose d’agaçant. J’ai le sang chaud et la gueule d’un lézard, c’est trompeur pour beaucoup. Il était temps que tout revienne à la normale même si le jeu s’était calmé depuis que les empaffés nous filant le train avaient été mis hors jeu.

C’est ce calme qui m’a probablement fait remarquer que captain Igloo avait désormais la bouche bien fermée. Étrange bénédiction que je trouve finalement bien plus suspecte. Mon regard s’est porté vers lui, enfin… vers moi. Comment dire, je ne m’imagine pas avoir autant de nonchalance. Il se tient comme un gamin qui n’en a rien à battre de tout avec ses bras derrière le crâne. Arrête ça tu veux?.. Si jamais on tombe sur des gens que je connais…

Enfin. Toujours est-il qu’il ne répond à aucune des questions que j’ai pu lui poser et ça, ça a le don de m’agacer. Comme beaucoup de choses, certes, mais quand même, merde. C’est pas la mer à boire de formuler une phrase, si?

N’entendant toujours rien, j’ai finalement stoppé ma marche pour me rendre compte que Mister Freeze a décidé de faire du sur place. J’hausse un sourcil, émets un son s’approchant d’un questionnement implicite. Mon corps quant à lui a opéré une rotation pour faire face à ce corps qui est le mien. Je ne suis pas grand observateur concernant les expressions, encore moins lorsqu’il s’agit des miennes mais j’ai l’impression que l’atmosphère a subitement changé. Je connais assez peu le nécromancien et j’ai peut-être pas l’envie non plus de me lancer dans le social après tout ce qu’il vient de se passer aujourd’hui. Ça explique pourquoi je préfère éviter de relancer un sujet qui risquerait de le foutre dans une PLS abyssale.

Son ton n’est qu’à peine différent lorsqu’il me dit que j’aurais dû y réfléchir. Il m’agace et ma langue claque contre mon palais. Je préfère croire que les choses reprennent leur cour plutôt que de me dire que mon ressenti est différent.

Je suis pas à l’aise avec le principe de magie dans ce monde. C’est tout.

Je rétorque sèchement. Il me tape sur le système à se la jouer monsieur je sais tout avec ses grands airs… Comment ce type fait pour que mon faciès puisse paraître aussi irascible? Y’a pas moyen que je puisse autant taper sur les nerfs en parlant. Il va me dérégler mon corps ce con.

Du coup on va récupérer notre corps, comme ça, sans rien faire?

Je suis obligé de le formuler. J’ai besoin qu’on me réponde par oui ou par non.

Attends, et si jamais ça marche pas? Si jamais… je sais pas, y’a un truc qui foire, on fait quoi?

Il m’a dépassé et je l’ai suivi. Je pense qu’il se dirige vers l’entrée du parc. Bousculant quelques passants pour revenir à ses côtés, je pose ma main fraîche sur son épaule pour le stopper voir l’immobiliser.

Ça m’enchante pas forcément de trainer avec toi mais puisque t’as l’air au courant, comment ça va se passer? Quand on va récupérer nos corps on va se retrouver à la place de l’autre? Si je rentre chez moi avec ton corps, quand tu en reprendras possession, tu seras chez toi ou chez moi?

J’ai plus d’une questions… Et j’aimerais savoir pourquoi on n’a pas une putain de liste détaillée de tous les pouvoirs existants, leurs effets ainsi que la durée, la façon dont ça s’annule. Sous forme d’annuaire, ça pourrait être vachement pratique pour qu’on puisse appeler le nécromancien qui nous intéresse pour X ou Y service… Urie tu te perds, reviens au sujet présent.

J’ai pas mal de questions concernant votre race

Oh putain, ça sonne raciste.

Et j’aimerais que tu y répondes vue que t’as débarqué dans ma vie sans crier gare. En plus, c’est hors de question que je te laisse te barrer avec mon corps. On a vraiment aucune garantie sur le fait que ça va fonctionner.

Qui laisserait son corps se barrer avec la personnalité d’un autre, hein?
Terminé #26le 12.06.18 3:09
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Invité
Invité


L'irlandais ignore son compagnon de misère, arborant sa fière taille et ses mèches noires défiant la gravité par un tour de gel naturel appelé cristaux de glace, se fondant alors plus aisément dans la foule par des centimètres perdus et un faciès typique du pays. Il ignore, tour par tour, chacune des questions du vampire, n'y voyant aucun intérêt à y répondre. Chacune d'entre elles aura sa réponse en temps voulu. Contrairement à lui, Nae est un habitué de ce monde même s'il ne l'arpente pas depuis tant de temps que ça ; il n'a fêté que son second anniversaire de mort. Il ne doit ses connaissances en la matière qu'à ses fréquentations déconseillées, bien plus éducatives que l'école elle-même.

Ses pas s'arrêtent à nouveau, malgré lui et sa forte volonté de quitter cet endroit. Trop bruyant. Trop rempli. Trop tout. A contrecœur, il se tourne vers celui qui ne parvient plus à fermer sa bouche, comme s'il n'y avait pas que leurs corps qu'ils avaient échangé, puisqu'à présent Nae est le silencieux du duo, et Urie le moulin à paroles. Plutôt que lui prêter une oreille attentive, il s'amuse avec la boule d'acier qui habille sa langue, coinçant le petit objet entre ses dents et le faisant rouler le long de sa dentition.

Il aurait dû apprécier la chaleur émise par ce corps dans lequel il est actuellement coincé, en profiter autant que possible puisqu'il sait pertinemment que ce n'est que temporaire. Hélas, alors que les secondes défilent, il n'arrive plus qu'à prier pour que le temps s'écoule plus rapidement afin de récupérer son corps. De récupérer le froid qui lui est si caractéristique, à présent. Ce n'est pas son genre, de s'agacer si simplement, d'un petit claquement de doigt, d'une petite aiguille lancée droit sur son cœur. Ce n'est qu'une petite douleur, rien d'insurmontable ! Mais sa colère se fait plus bouillante qu'elle ne le devrait, et il entend bien plus le sang battre à ses tempes que les questions du japonais.

Alors, plutôt que d'ouvrir la bouche et de lui donner la moindre satisfaction, Nae s'empare de sa propre main - en actuelle possession d'un autre - pour la poser prestement sur sa joue, les doigts familiers effleurant sa tempe. Un soupir de soulagement quitte ses lippes. J'aurais jamais cru penser un jour qu'ça m'ferait du bien. Tenant fermement le membre glacé contre sa peau, il patiente jusqu'à ce que sa rage sourde s'évapore - avec toute l'ironie du monde.

Plus que calmé, ceci a l'effet d'un anesthésiant sur ses émotions, alors lorsque son regard croise de nouveau celui d'Urie, il ne ressent plus rien. Peut-être une pointe de lassitude. Relâchant sa main, il range les siennes dans les poches de son pantalon et lève la tête pour regarder autour de lui, et repère la grande horloge du parc. Vu l'heure, on en a plus pour longtemps. Et, dude... L'seul moment où ça pouvait mal tourner, c'était l'moment où l'sort a été lancé. Une fois fait, y'a plus qu'à attendre qu'l'effet s'dissipe. Donc, en résumé : sois patient ! Une belle conclusion en somme, qu'il agrémente d'un joli sourire à sa sauce - modifiée par le faciès du japonais, ce qui doit donner un rendu comique.

peace and love bro

Yeah, I think about the end just way too much
But it's fun to fantasize
On my enemies who wouldn't wish who I was
But it's fun to fantasize

  Fantasize


Terminé #27le 23.06.18 16:26
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Urie Kaneki
✘【 Prince of Vampires 】✘Clopeur nocturne, Alpha

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
About ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 As64OwE100/100About ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 EeIQN7j  (100/100)
× Présence: pause indéterminée
× Evolution : About ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 OHUS7GuAbout ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 EmptyAbout ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 6CZgETeAbout ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 EmptyAbout ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 EmptyAbout ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 IFGhJr1
About ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 Eye × Age de la mort : 20 Masculin
× Age post-mortem : 21
× Avatar : Kuki Urie - TG:re / Levi Ackerman SnK
× Pouvoir : Jurer comme un charretier
× Croisée avec : Ta mère
× Logement : Appartement au centre-ville avec Eden
× Métier : Second du roi des vampires || Alpha et gérant du Bchobiti
× Epitaphes postées : 1680
× Øssements7509
Féminin
× Inscription : 30/04/2017
× Surnom : le scolopendre
× DCs : Alexiel Etsuko
Urie Kaneki
✘【 Prince of Vampires 】✘
Clopeur nocturne, Alpha

http://www.peekaboo-rpg.com/t1802-urie-kanekihttp://www.peekaboo-rpg.com/t2716-urie-kaneki-a-la-lumiere-de-nos-amours-113eme-cigarette-sans-dormirhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2039-urie-kaneki-portable

About ruining your day

Ça, tu l'as bien ruinée ouais.

Un rendu comique? Mais fais pas ça, tu vas m’déformer la gueule! Au moins, ce que l’on peut dire de cet échange c’est qu’en effet, les rôles ont été totalement inversés. Moi, incapable de fermer la bouche et lui, arborant un silence à en glacer le sang. Mais je ne le connais pas assez et mets tout bêtement la chose sur le dos d’une personne fatiguée d’avoir vagabondé à gauche et à droite durant toute une après-midi.

Mais la faute à qui, hein? A toi, tête de flocon. Quoique, l’épouvantail capillaire actuel c’est bien moi, dans son corps.

Incapable d’en profiter plus encore, son silence me tape sérieusement sur le système. Ouais, je sais. Quand il ouvrait constamment la bouche c’était la même aussi. Mais c’est pas pareil. Là je pose des questions qui me paraissent essentielle, et lui ne prend même pas la peine d’y répondre.

Alors c’est comme ça que ça va se passer? Il m’a cherché, j’étais le premier venu à emmerder afin d’occuper sa petite journée trop calme. Et maintenant quoi? Il en a marre alors il se casse avec mon corps? La bonne blague. Hors de question.

Hey! J’te cause!

Et alors que je m’agace de son silence ainsi que de son ignorance quant à mes propos, il marque l’arrêt sans crier gare. J’ai manqué de lui rentrer dedans, me stoppant de peu avant un nouvel incident. D’ailleurs, avec ma taille habituelle, je me prends le plus souvent une épaule ou un dos. Mais là, rien dans la tronche. Les gens ne se rendent pas compte de ce genre de détail... et moi non plus puisque le nécromancien me surprend.

Sa prise sur ma main - ou plutôt la sienne - a pour effet de me calmer aussitôt. Je reste là à observer je ne sais quelle action, ou plutôt, quel but. Mes doigts se crispent d’être ainsi plaqués contre sa joue. Nous sommes au milieu de la foule, dans une grande allée bruyante. Il me fait quoi là?..



Le temps me paraît interminable et surtout, la poigne qu’il exerce sur la mienne a un niveau de force ascendant au mien. Je n’en ai pas l’habitude, un grognement s’extirpe de ma gorge attestant de mon incapacité inhabituelle à me défaire de la situation.

Heureusement, elle cesse. Je dis bien heureusement parce qu’avec le froid, que dis-je, l’ère glacière qui parcourt actuellement mes membres, la crispation qui me prend pourrait mener à ce que je me pète un bras ou la mâchoire. N’étant pas apte à rétorquer quoi que ce soit à Nae, je me contente de faire claquer ma langue contre mon palais. Seul signe de mon agacement, j’extirpe enfin ma main des siennes et l’enfonce dans la poche de mon pantalon et détourne le visage, clairement gêné par ce qu’il vient de se passer. Le visage du nécromancien étant probablement plus expressif que le sien, il doit être plus aisé de me cerner.

A nouveau ses mots me font vivement tourner le visage en sa direction. Je plisse les yeux et siffle.

Ma patiente t’en as légèrement abusé, alors t’étonnes pas si j’en manque à présent.

Cela dit, il n’a pas tord… A par attendre, il n’y a rien à faire de plus je suppose. Par habitude, j’ai levé le bras pour regarder la montre à mon poignet. Soupirant en me souvenant que ça n’était pas le mien, j’attrape mon vrai poignet pour regarder l’heure dessus. Toutes ces conneries m’ont fait perdre quasiment cinq heures de la journée.

Bousculé par les passants, je soupire et tire par le col capitaine Igloo. Le poussant dans un renfoncement, je dégage ainsi le passage et arrête de me coltiner ces regards insistants que peuvent nous jeter les badauds qui nous rentraient aussi dedans.

Je plaque ma main sur l’épaule de Nae et lui fait rapidement opérer un demi-tour pour qu’il se retrouve face au mur. Ma main s’est enfoncée dans la poche arrière de son -mon- pantalon.

Bouge pas.

Et j’en ai ressorti un portable que je déverrouille avec un code à six chiffres. M’éloignant, j’envoie un sms en galérant avec le clavier numérique… Ça m’agace, je souffle et porte machinalement une clope -piquée plus tôt- à mes lèvres. Fouillant pour retrouver mon briquet, je finis de tapoter sur le téléphone.

On va se séparer là, mais avant, file-moi ton numéro. Si y’a quoi que ce soit qui cloche on sera bien contents de remettre la main sur notre corps respectif…

Je fouille dans l’une des poches du nécromancien - son corps, qui est le mien - pour en extirper un portable.

Et essaie pas de me gruger, j’ai juste à faire sonner ton portable pour vérifier… en plus, sincèrement, j’en ai vraiment eu assez pour aujourd’hui.

Arrêtons-nous là. Toi comme moi, on se supportera pas plus.

C’est quoi ton code?..

dés:
Pile : ils reprennent possession de leur corps maintenant
Face : Bah non, toujours pas.
Terminé #28le 23.06.18 16:26
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
La Faucheuse
Maître de la mort

Infos complémentaires
× Barre d'amusement:
About ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 As64OwE0/0About ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 EeIQN7j  (0/0)
× Présence: présent
× Evolution : About ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 EmptyAbout ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 EmptyAbout ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 EmptyAbout ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 EmptyAbout ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 EmptyAbout ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 Empty
About ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 Empty × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Pouvoir : omnipotente
× Epitaphes postées : 2997
× Øssements954
Autre
× Inscription : 15/03/2014
La Faucheuse
Maître de la mort
Le membre 'Urie Kaneki' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


'PILE OU FACE' :
About ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki - Page 3 WnzlAIK
Terminé #29le 18.07.18 2:50
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Invité
Invité


Nae se fait docile aux manipulations du vampire, vulgairement traîné à l’écart de la foule et écrasé contre un mur – quoiqu’il devait ce dernier point à sa propre maladresse pour avoir trébuché lorsqu’Urie l’avait fait se tourner. Il hausse un sourcil, intrigué par ce qu’il cherche au fond de sa poche, avant qu’il ne se souvienne que ce n’est pas son pantalon. Il ne s’étonne alors pas de le voir pécher un téléphone de là, même s’il aurait pu le trouver lui-même s’il avait pris la peine de fouiller le contenu de ses poches. Une pensée qui le traverse trop tard.
Dès que l’autre a terminé de récupérer ses affaires, l’irlandais (actuellement japonais) se retourne pour lui faire face et croise les bras en restant appuyé sur le mur. Il ne sait pas bien quoi penser de son discours mais il termine par hausser les épaules, l’air de rien que peu lui importe. Nae lui offre les informations demandées dans un souffle, conscient que le vampire pourrait en profiter pour lui piquer son téléphone et se barrer avec ; mais il a également conscience que ce n’est pas son genre. Plutôt celui du nécromancien.

À peine les numéros enregistrés dans les deux portables, qu’à l’instant où Urie lui tend le sien qu’il puisse le récupérer et se carapater tout aussi vite… Un violent vertige le prend, durant lequel le monde semble tourner à 360 degrés. Secouant vivement la tête pour se reprendre, un frisson glacial lui court le long de l’échine, le forçant à se redresser d’un seul coup. Nae réalise alors que le sort s’est dissipé, baissant les yeux pour voir le japonais devant lui, visiblement pris d’un vertige similaire au sien. Il en souffle d’amusement face au timing plus que parfait.
Un regard vers ses mains occupées lui signalent qu’il a quelques choses à rendre. Là s’offre alors à lui deux options : les rendre, ou s’enfuir avec. Étant donné qu’il avait ainsi débuté cette formidable journée, ce ne serait pas déraisonnable de la finir sur une même note… Seulement, le bâton de nicotine qui reposait entre ses lèvres le dérangeait, alors il consentit à rendre ce qui ne lui servirait pas : cigarette et briquet, puis de manière plus réticente, le téléphone du vampire. Bien entendu, il aurait pu le garder et s’amuser avec, mais il avait d’autres projets pour lui.

« Welp, là j’peux pas être plus d’accord avec toi. L’temps d’se séparer, bro ! » lance-t-il d’un ton plus joyeux qu’il ne l’est réellement, agrémentant sa déclaration d’un clin d’œil, couplé d’un sourire en coin à la Nae. Se reculant d’un pas dansant, il manque de disparaître dans la foule mais, à la dernière seconde, il lui lance un signe de la main tout en mimant de sa bouche un « appelle-moi », parfaitement ironique mais qui se devait d’être placé quelque part. Pour la bonne note. Pour laisser une dernière mauvaise impression. Et sur ça, l’irlandais disparait au milieu des gens en mouvement, terminant cette journée avec son butin toujours en poche. Ce n’était pas si mal, finalement.
Il ne regrettait pas – ou presque.

peace and love bro

Yeah, I think about the end just way too much
But it's fun to fantasize
On my enemies who wouldn't wish who I was
But it's fun to fantasize

  Fantasize


  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Contenu sponsorisé
Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3
Réponse rapide :

N'oublie pas de valider le captcha avant de partir, sinon le message ne sera pas envoyé :(


forums partenaires devenir partenaire