ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son bar

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Event du moment
    The Nightmare...
    du 20 octobre au 20 novembre

    About ruining your day, will I regret ? | PV Urie Kaneki

    Aller à la page : 1, 2  Suivant
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 19 Masculin
    × Age post-mortem : 21
    × Avatar : Kuroo Tetsuro - HQ!!
    × Pouvoir : Cryokinésie
    × Appartement : Brossard
    × Péripéties vécues : 199
    × Øssements369
    × Age IRL : 20 Autre
    × Inscription : 16/12/2016
    × Présence : réduite
    × Surnom : l'araignée
    × DCs : Orion K. Eklund

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    13/100  (13/100)
    19Masculin21Kuroo Tetsuro - HQ!!CryokinésieBrossard19936920Autre16/12/2016réduitel'araignéeOrion K. Eklund
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1204-nae-w-dwyer-you-look-like-my-next-mistakehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1258-nae-wyatt-dwyer-just-when-you-thought-the-fun-was-over
    19Masculin21Kuroo Tetsuro - HQ!!CryokinésieBrossard19936920Autre16/12/2016réduitel'araignéeOrion K. Eklund
    nécromancien
    #1 le 22.08.17 3:39


    Il s'ennuyait.

    La journée s'annonçait riche en divertissement, l'irlandais traînant avec sa bonne bande de copain les trafiquants, sous un ciel bleu sans la moindre tâche - mais Nae le préférait avec ses touches de blanc. Ils avaient déjà conclu plusieurs marché, mais à ses yeux ça n'avait rien d'intéressant. C'était d'ailleurs pour cette excellente raison qu'il ne devenait pas un véritable nécromancien, se contentant de son pouvoir et de quelques potions ici-et-là. S'établir dans une boutique ? Jamais. Il se serait bien vite pendu, bien que ça n'aurait servi à rien ici bas.

    La mort était faite pour s'éclater un maximum, pourtant le jeune brun soupira son ennui pour la trentième fois de l'après-midi. Il ne traînait pas avec ces types pour apprécier leur pauvre compagnie, ni parce qu'il espérait les énerver une fois de trop afin de finir bien amoché dans une ruelle. Non, il voulait des frissons continus, et dans l'ordre général, il obtenait ce qu'il désirait. Ce n'était probablement qu'une mauvaise journée pour lui – alors que c'en était une merveilleuse pour ses acolytes.

    Juste pour ça, il aurait aimé la ruiner.
    Quitter ce petit gang semblait une bonne idée, aussi.
    Et s'il faisait d'une pierre deux coups ?

    Ses yeux chocolat se posèrent sur la boite sur laquelle le groupe s'extasiait depuis son obtention. Comme il ne leur prêtait plus grande attention depuis un moment, il ne savait pas ce qu'elle contenait, mais il en connaissait la valeur à leur yeux et c'était tout ce qu'il avait besoin de savoir. Il eut un rictus mauvais et s'excusa pour rejoindre les toilettes, ne recevant qu'un hochement de tête avant qu'ils ne reviennent à leur discussion, ne lui accordant aucune attention ; c'était exactement ce qu'il souhaitait à cet instant et ceci le fit ricaner tant c'était ironique. En passant près de l'objet convoité, il la subtilisa et la cacha sous sa veste et s'éclipsa de la planque aussi discrètement que possible. Mais pas trop. S'ils ne réalisaient qu'au lendemain que la boite était manquante, il allait être déçu et vexé.

    Nae joua avec la boite, lorsqu'il fut certain d'être suffisamment éloigné pour se permettre de la sortir de sa « cachette », la lançant dans sa paume, où elle tenait parfaitement. Il ne pensa même pas à l'ouvrir pour découvrir son contenu tant ça ne l'intéressait pas. Il ne dérobait pas pour le butin mais le plaisir de la chasse qui survenait juste après. Sauf que celle-ci tardait à venir. L'ennui pointa de nouveau son nez et il osa un regard en arrière mais la rue était déserte. Aurait-il dû leur laisser un message ? Leur envoyer une note comme une Cat's Eye ? N'avaient-ils pas réalisé qu'il prenait un temps monstrueux au petit coin ? Exaspéré, il jura entre ses dents et décida de pourrir la journée de quelqu'un d'autre. Peut-être que, plutôt qu'exaspéré, il était désespéré.

    À la rue suivante, son regard accrocha la cigarette pendante au bout des lèvres d'un parfait inconnu et une idée germa dans son esprit en offrant un sourire narquois à son visage déjà peu avenant. En s'approchant de sa cible, Nae testa sa capacité entre ses doigts libres et créa un léger brouillard blanchâtre. Il avait encore un piètre contrôle de son pouvoir mais c'était largement suffisant pour l'instant. Proche, il baissa les yeux pour le regarder de haut en bas rapidement, découvrant un jeune homme blasé qui n'allait certainement pas lui accorder une once d'attention, d'autant plus que ses oreilles étaient occupées par des écouteurs bien vissés.

    Tant mieux.

    S'il était aussi fermé, ça n'en serait que plus jouissif de le perturber et l'obliger à accepter son existence pour les prochaines minutes. Nae se fit un pari risqué mais c'était là ce qu'il aimait le plus alors son prochain geste fut effectué sans la moindre hésitation. Il tendit la main vers lui, refroissant ses doigts autant que possible et les posa sur le bout fumant de la clope, l'éteignant dans l'étreinte glaciale. Il eut un bref rire moqueur. Le jeune nécromancien n'avait rien senti, contrairement à la fois où il avait posé ses mains sur le bras en feu d'Issui qu'il n'avait plus vu depuis. Quel dommage.

    Pas le temps d'entendre une quelconque plainte de sa part, car il prêta plutôt son ouïe à la rue qu'il venait de quitter, écoutant les pas pressés qui martelaient le pavé et les insultes qui fusaient. Il reconnut la voix grasse de l'un des membres de son ancien groupe. La joie gonfla son cœur et il inspira un bon coup. Plus la peine d'embêter ce type, alors ! Sauf qu'en reposant son regard sur lui, ce fut une toute autre idée qu'il mit en pratique aussitôt. Nae lui offrit son plus beau sourire, rayonnant d'innocence, et dès qu'il fut sûr que le groupe l'avait repéré, la boite en main, à « discuter joyeusement » avec quelqu'un, il s'empara du poignet de l'inconnu étiqueté comme étant son complice puis l'entraîna dans une course folle sans lui demander son avis. D'une pierre deux coups, toujours. Il s'éclatait tout en pourrissant la journée de quelqu'un.

    peace and love bro

    Yeah, I think about the end just way too much
    But it's fun to fantasize
    On my enemies who wouldn't wish who I was
    But it's fun to fantasize

      Fantasize


    Afficher toute la signature


    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 20 Masculin
    × Age post-mortem : 20
    × Avatar : Kuki Urie - Tokyo Ghoul:re / Levi Ackerman SnK de Babushka Hi-Hi
    × Appartement : Michalak
    × Métier : Second du roi des vampires
    × Péripéties vécues : 1042
    × Øssements3579
    × Age IRL : 24 Féminin
    × Inscription : 30/04/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le scolopendre
    × DCs : Alexiel Etsuko

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    20Masculin20Kuki Urie - Tokyo Ghoul:re / Levi Ackerman SnK de Babushka Hi-HiMichalakSecond du roi des vampires1042357924Féminin30/04/2017complètele scolopendreAlexiel Etsuko
    avatar
    ●Prince of Vampires●
    Clopeur Nocturne

    http://www.peekaboo-rpg.com/t1802-urie-kanekihttp://carnetspectral.pab
    20Masculin20Kuki Urie - Tokyo Ghoul:re / Levi Ackerman SnK de Babushka Hi-HiMichalakSecond du roi des vampires1042357924Féminin30/04/2017complètele scolopendreAlexiel Etsuko
    ●Prince of Vampires●Clopeur Nocturne
    #2 le 22.08.17 18:29

    About ruining your day

    - Will I regret? J'espère ouais! -


    J'peux t'assurer que tout allait bien. Du moins, j'avais juste carrément pas besoin de toi dans mes pattes pour que ma journée soit merdique à souhait.

    Il ne me restait qu'une clope, une seule. Impossible de refoutre la main sur mon zippo et j'ai dû faire le tour de toutes les poches de mes futes ainsi que de mes vestes pour pouvoir foutre la main sur un putain de briquet. Sauf que, comme de pas de bol, c'en était un piqué à Eden à une soirée et il était quasiment vide.

    J'ai compté. J'ai dû faire rouler le mécanisme 48 fois, l'agiter au moins 15 fois, avant d'avoir une seule foutue flamme potable pour allumer  - difficilement - ma cigarette.

    Mon iPod vient de tomber en rade. Super. Magique. Cette journée me tape officiellement sur le système. Je le sors de ma poche, et c'est la batterie… Très bien. De toute façon je suis à la moitié du chemin pour m'acheter un paquet, ça devrait aller vite. Le nez sur l'appareil, je le maudis, le range et pendant ce laps de temps y'a un clampin qui vient d'arrêter de marcher juste devant moi.

    Qu'est-c'qu'tu fous? Fais pas chier, avance. Mais qu'est-c'qu'il..?.. Oh le con. Je vais le buter. T'as la moindre idée de l'énergie dépensée juste pour allumer cette foutue clope que tu viens d'éteindre…? Son rire que je devine mêlé à son air plaisant, je crois que t'as pas bien saisi. Mes sourcils se froncent et d'un geste enclin à beaucoup de self-control de ma part j'ai ôté un écouteur, comme s'il y avait la chance que tu me dises la moindre excuse et/ou requête pour impliquer un tel putain de geste.

    Je n'ai pas encore aligné deux mots que ton sourire s'étire de plus belle, me présentant une belle rangée de dents blanches et joliment alignées. Il pousse un peu sa chance là, non?

    Mes lèvres sont prises d'un rictus avant de réussir à se décoller, voulant former un premier mot, c'est à peine si tu me laisses le temps de placer un seul son.


    Je sens sa main se plaquer sur mon poignet, je grogne mais mon attention se porte vers le bruit de pas lourds qui vient en notre direction. Pourquoi… un groupe d'une demi-douzaine de types louches se dirige au pas de course vers nous et semblent en vouloir à ma peau aussi, hein?

    " Putain de… "

    Mon poids est entraîné vers l'avant et c'est à peine si j'ai le temps de placer mon second pied pour ré-équilibrer la chose. Me voilà entraîné dans une course dont je n'ai pas la moindre idée de pourquoi elle a débuté. Mais vu ce qu'il nous court au cul j'ai pas prévu de m'arrêter de si tôt. Attends, ce qui "nous" court au cul? Nan, nan y'a erreur. Fait chier! Mon corps est tellement habitué à avoir des réflexes que je me suis mis à détaler comme un lapin sans avoir la moindre explication… J'ai rien à voir là-dedans bordel. Lâche-moi!

    " C'est quoi cette merde?! "

    Un oeil derrière pour voir que les assaillants de ce type nous collent aux basques. Et qu'ils ont pas l'air de vouloir discuter, du tout du tout.

    Ok, on verra ça après là je me sens pas d'arrêter de courir tout de suite et de tenter la conversation vu mon potentiel sociabilité du jour non plus. J'ai clairement été embarqué dans un truc et je ne sais pas de quoi il en retourne… Mais vu la tronche des types qui nous filent le train ça craint. Un coup d'oeil en diagonal et l'autre imbécile m'a l'air plutôt fier de sa connerie à la vu du sourire qu'il a jusqu'aux oreilles. Je siffle entre mes dents.

    " TOI, on les sème et tu me dois une clope! Nan. Un paquet. Un foutu paquet de clopes! "

    L'ordre des priorités est bien différent quand t'es sur les rotules il faut croire. Je passe de la personne qu'il traine par le poignet par celle qui cherche tout autant à sauver son cul que lui. Le truc c'est que je me vois pas courir comme une gazelle pendant cent-sept ans non plus alors il me faut un truc rapide à me foutre sous la dent. Un endroit où on peut les semer. Et à défaut, où je peux les semer. Un coup d'oeil à ce joyeux luron que j'ai renommé x fois par diverses insultes fleuries, il m'a l'air solide. Très bien tu veux sautiller ma biche? On va faire ça.

    Après une succession de rues et d'autres ruelles que l'on prend au petit bonheur la chance je saisis l'occasion. Dans un coup d'épaule je l'oblige à prendre la première à droite. C'est un cul de sac mais c'est là où ça va être sympa. Un sourire en coin, d'un air plutôt mauvais, ça va être à double tranchant.

    " Hey ma biche, ils vont te latter la gueule et crois-moi que je prendrai le temps de regarder si tu morfles bien. "

    D'un geste brusque je lui fais lâcher mon poignet. Un signe de tête ainsi qu'un doigt d'honneur bien majestueusement levé, une langue percée que je tire vulgairement en ta direction - du con - et me voilà en train de te fausser compagnie. J'ai pris un peu d'élan pour sauter et agripper un cran dans le mur. Divers éléments aléatoires m'aident à mon ascension, et tant bien que mal j'arrive à me hisser tout en haut. De l'autre côté je vois des manèges… Ok, au moins ici je serai peinard.

    Je jette un oeil sur le type que j'ai normalement laissé sur la touche mais c'était sans compter sur son obstination à vouloir me chier dans les bottes. Je ne sais pas exactement comment il a fait mais le voilà de nouveau agrippé à mon bras, t'es un vrai parasite toi hein? J'ai tiré de toutes mes forces en sentant l'adrénaline monter, ses assaillants qui sont devenus par extension les miens, sont en bas et j'ai intérêt à m'agiter sévère. La barbe. Putain. De. Merde. J'y ai mis toute ma force pour faire contre-poids à tel point que lorsqu'il a été à mon niveau je n'ai plus rien pour m'éviter de me casser la gueule en arrière.

    Un bruit sourd, un grognement, un poids sur le bide qui me coupe le souffle, enfoiré je suis pas un matelas. Je soupire en tentant de rassembler mes idées et me passe une main sur le visage.

    " Deux paquets... Tu me dois... Deux paquets. Putain de journée de merde… "
    Heureusement, la chute a été amortie par...


    Dés:

    1) Des cartons
    2) Des poubelles
    3) Des herbes hautes
    4) Un conteneur de paillettes (il brillent jusqu'au fond du slip )

    Move

    - Get out -


    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
    × Age post-mortem : 0
    × Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
    × Pouvoir : omnipotente
    × Péripéties vécues : 1960
    × Øssements1982
    × Age IRL : 0 Autre
    × Inscription : 15/03/2014

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    0/0  (0/0)
    0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente196019820Autre15/03/2014
    avatar
    maitre de la mort
    0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente196019820Autre15/03/2014
    maitre de la mort
    #3 le 22.08.17 18:29
    Le membre 'Urie Kaneki' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


    '4 FACES' :
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 19 Masculin
    × Age post-mortem : 21
    × Avatar : Kuroo Tetsuro - HQ!!
    × Pouvoir : Cryokinésie
    × Appartement : Brossard
    × Péripéties vécues : 199
    × Øssements369
    × Age IRL : 20 Autre
    × Inscription : 16/12/2016
    × Présence : réduite
    × Surnom : l'araignée
    × DCs : Orion K. Eklund

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    13/100  (13/100)
    19Masculin21Kuroo Tetsuro - HQ!!CryokinésieBrossard19936920Autre16/12/2016réduitel'araignéeOrion K. Eklund
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1204-nae-w-dwyer-you-look-like-my-next-mistakehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1258-nae-wyatt-dwyer-just-when-you-thought-the-fun-was-over
    19Masculin21Kuroo Tetsuro - HQ!!CryokinésieBrossard19936920Autre16/12/2016réduitel'araignéeOrion K. Eklund
    nécromancien
    #4 le 27.08.17 18:26


    Des frémissements de pur plaisir commençaient à dévaler son échine à une vitesse folle et Nae manqua d'en couiner de joie, un large sourire lui barrant le visage pendant sa course. Le type qu'il traînait derrière lui n'avait pas eu le temps de grogner après lui, bien qu'il ait l'allure du genre à lui taper dans la face sans questionnement, alors il était d'autant plus ravi que son plan fonctionne à merveille. Après plusieurs rues suivies, il se rendit compte que son précieux otage lui criait dessus, mais habitué à cela, il avait oublié d'y prêter attention. Qu'avait-il dit ? Lui devoir un paquet de clope ? Oh, comme il avait le sens des priorités, il aimait ça. L'irlandais partit dans un grand éclat de rire, content de son choix.

    Ceci se confirma davantage lorsque le gars décida de prendre une nouvelle route, ce que le nécromancien n'avait absolument pas prévu, et qu'ils se retrouvèrent dans un cul-de-sac. Il arqua un sourcil en dévisageant celui qu'il avait choisi en se demandant si c'était voulu et il eut rapidement sa réponse. Plutôt qu'être abattu par la tournure des évènements, il n'en était que plus excité, son sourire n'en finissait plus de grandir, il commençait à en avoir mal aux joues. Offusqué par le geste du vampire – ce qu'il avait remarqué quand il lui tira la langue - ? Non, il en était amusé, s'intéressant alors de plus près à son entière personne. Comme s'il allait le laisser lui échapper. A présent, il ne s'agissait plus d'être chassé, mais d'être le chasseur. C'était nouveau pour lui et loin de lui déplaire.

    Nae passa sa langue sur ses lèvres sèches et, dès qu'il entendit les pas de leurs poursuivants se rapprocher, il ferma les yeux pour se concentrer un maximum et fit appel à son pouvoir. L'utiliser autant le fatiguerait mais ils auraient alors une bonne avance et il pourrait reprendre des forces sur le chemin. L'air autour de lui se refroidit aussitôt et le sol commença à se couvrir de givre, de plaques de glace particulièrement glissantes, et ce sur toute la longueur du mur, sur suffisamment de centimètre de large pour les empêcher de sauter directement pour s'y accrocher.
    De là lui vint une autre idée et l'irlandais testa une fois de plus l'étendue de son étrange don, qu'il maudissait autant qu'il l'appréciait pour son utilité, puis se jeta lui-même sur le mur et se créa des accroches artificielles faîtes de glace qui cèderaient peu après leur utilisation. Il était d'un poids peu négligeable, après tout. Rapidement, il put mettre la main sur l'otage qui s'était fait la malle et il s'accrocha fermement à lui, qu'un simple coup n'aurait pu suffit à faire lâcher. Seulement, contrairement à ce qu'il pensait, le vampire ne tenta pas de le dégager, ou bien le faisait-il très mal, mais Nae se retrouva hisser à son tour.

    L'instant d'après, ils tombèrent ensemble.


    La chute du nécromancien fut doublement amortie et il s'en sortit avec un simple vertige passager. En se redressant, bien qu'à moitié sur l'autre type, Nae secoua un peu la tête puis il regarda sur quoi ils étaient tombés et sa mâchoire manqua de se décrocher. Ses yeux le piquèrent. Ça brillait un peu trop pour sa rétine mais dès qu'il s'y habitua, il ne put s'empêcher d'en rire à gorge déployée. Se déplaçant pour donner de l'air au vampire, il s'amusa tout de même à prendre des paillettes dans ses paumes pour lui en mettre ensuite plein les cheveux et le rendre brillant à des kilomètres à la ronde. Fier de sa bêtise, il ricana avec les yeux pétillants. Nae se sentait particulièrement bien, pareil à un enfant qui découvrait le pays des merveilles, des étoiles dans les yeux et le cœur gonflé de joie.
    « J't'en filerais cinq, des paquets d'clope. Seul'ment si tu t'sors de là avec moi, c'la va d'soi ! Pis vu ton apparence de vamp' sorti tout droit d'Twilight, j'pense pas qu'tu puisses aller bien loin.. » Finit-il sur un beau clin d'œil, et son rictus était si large qu'il n'avait nullement besoin de ricaner pour transmettre son amusement actuel. Il en était fou de joie, même ivre ! Mais point le temps de se réjouir ou de se reposer sur ses lauriers, car il entendait les autres derrière le mur et ce n'était qu'une question de minute avant qu'ils ne trouvent un moyen de les rejoindre. Nae claqua la cuisse de son camarade et l'invita à se sortir du conteneur : « J'ai laissé d'quoi les retenir cinq minutes, donc on a une p'tite marge, t'viens ? »
    Il n'attendit pas sa réponse et le tira hors du bac-à-paillette, l'enjambant pour s'en sortir lui-même, et ce fut seulement à cet instant qu'il réalisa où ils avaient atterri exactement. Le parc d'attraction ? Il n'y avait encore jamais mis les pieds. Il déglutit puis cracha parce qu'il avait des paillettes dans la bouche. Bon, la bonne nouvelle était qu'un tel endroit signifiait une belle broche de gens et donc une superbe foule où se cacher. Quoique. Il jeta un œil à son acolyte et sourit en coin. Passer inaperçu dans leur état, c'était impossible, même au milieu d'une foule gigantesque, ils étaient repérables même par les habitants de la planète Mars. Nae pointa alors une attraction au hasard du doigt : « On y fait un tour, tant qu'on y est ? Ils nous suivraient tout d'même pas jusque-là... »

    peace and love bro

    Yeah, I think about the end just way too much
    But it's fun to fantasize
    On my enemies who wouldn't wish who I was
    But it's fun to fantasize

      Fantasize


    Afficher toute la signature


    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 20 Masculin
    × Age post-mortem : 20
    × Avatar : Kuki Urie - Tokyo Ghoul:re / Levi Ackerman SnK de Babushka Hi-Hi
    × Appartement : Michalak
    × Métier : Second du roi des vampires
    × Péripéties vécues : 1042
    × Øssements3579
    × Age IRL : 24 Féminin
    × Inscription : 30/04/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le scolopendre
    × DCs : Alexiel Etsuko

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    20Masculin20Kuki Urie - Tokyo Ghoul:re / Levi Ackerman SnK de Babushka Hi-HiMichalakSecond du roi des vampires1042357924Féminin30/04/2017complètele scolopendreAlexiel Etsuko
    avatar
    ●Prince of Vampires●
    Clopeur Nocturne

    http://www.peekaboo-rpg.com/t1802-urie-kanekihttp://carnetspectral.pab
    20Masculin20Kuki Urie - Tokyo Ghoul:re / Levi Ackerman SnK de Babushka Hi-HiMichalakSecond du roi des vampires1042357924Féminin30/04/2017complètele scolopendreAlexiel Etsuko
    ●Prince of Vampires●Clopeur Nocturne
    #5 le 29.08.17 0:25

    About ruining your day

    - Will I regret? J'espère ouais! -


    … Des putains de paillettes. Partout. Dans les yeux, les cheveux, mes fringues, ma bouche, sur ma langue. Partout. Et il m'en refout une dose ce con!

    " Tu vas me le payer cher. "

    Je grogne. Cinq paquets de clopes… Si tu crois que ça sera suffisant pour rattraper la merde dans laquelle tu viens de me mettre, tu t'es foutu le doigt dans l'oeil, en passant du coude jusqu'à ton trou de balle mec. Et ton air d'emmerdeur ne va faire qu'augmenter l'addition. Crois-moi quand tu vas devoir payer tu vas chialer et c'est moi qui vais rigoler - si j't'assure j'en suis capable -.

    Me débattant tant bien que mal dans ce conteneur de paillettes et autres confettis j'agrippe ton t-shirt et lorsque mon poing manque de s'abattre sur ta jolie petite bouille d'emmerdeur, tu me rappelles qu'on n'est loin d'être seuls. Je soupire, désarme la missive qui t'était destinée en regardant par-dessus mon épaule. On a fait une belle chute et eu une putain de chance de tomber dans ces conteneurs, sinon quelques os auraient sûrement pété. Et vu la position ça aurait été les miens.

    Un claquement sur ma cuisse me fait grimacer et revenir à ce zouave. Nan mais tu t'es cru avec qui là?! Je le fusille du regard tout en me faisant tirer en-dehors de ce merdier pailleté. Me faisant ravaler au passage d'autres copeaux brillants que je crache une fois sorti de ce foutoir, m'essuyant la bouche d'un revers de main j'observe l'environnement.

    " T'as rêvé. J'me traîne pas d'inconnu et encore moins pareil boulet que toi. Tu vas m'filer la poisse, dégage Mr.Freeze! "

    T'es juste la goutte d'eau qui fait déborder le vase d'une journée bien merdique c'est tout. Mais tu vas prendre pour l'ensemble car t'es le plus enquiquinant, et en plus tu t'obstines. Je te pousse d'un mouvement de main contre le torse pour que tu me laisses le passage et je vais pour m'éloigner - encore - de toi.

    Sauf que forcément, ce qu'on entend tomber derrière nous ça peut être qu'eux… Ils nous invectivent, nous ordonnant de rendre ce qu'on a volé. Un autre baraguine quelque chose mais je ne comprends pas. Attends, attends, t'as piqué quoi tête de con?! A peine j'ai tourné la tête que déjà… Un truc cloche. La densité du sol est pas vraiment la même et j'ai l'impression de patauger. Les derniers pas se sont faits de plus en plus difficiles et je me doute qu'y'a une couille dans le potage.

    " … "

    Je grimace et soupire, rechignant presque à baisser les yeux vu le "splotch" que ça fait. Chose faite, ça me confirme juste que j'en ai jusqu'aux chevilles et que mes rangers vont être une merde pas possible à récupérer quand je me serai tiré de là.

    J'observe mon acolyte/parasite/emmerdeur et le maudit du regard, le pointant d'un doigt menaçant. Je viens de te tuer 10 fois de suite dans mon crâne et crois-moi c'était jouissif.

    " T'es monté à 10 putain de paquets de clopes! "

    Tu me diras que c'est un paradoxe car j'ai pas la moindre envie que tu me les donnes. Au contraire je veux t'abandonner dans ta merde, ici avec tes potes pour jouer. Et après quelques efforts, au lieu de rester là à m'enfoncer - j'arrive enfin à me déloger de cette pataugeoire improvisée - super, des nécromanciens! Mais vas-y donc, y'a quoi au programme ensuite hein?! -. Je te fais un magnifique doigt d'honneur en signe de bonne chance et te regarde une dernière fois en te gueulant quelques mots doux.



    " Va t'faire foutre! Qui qu'tu sois. "

    Crois-moi j'oublierai pas ta tronche. Enfin, elle va sûrement se faire ravager si j'en crois les gros bras qui s'approchent à vitesse grand V. Façon de parler, ils sont lents en vrai… Mais un nouveau se met à agiter les doigts, ça me suffit pour décamper de là, te laissant la jouer d'admirer mon dos.

    "…"

    Putain, si seulement les nécromanciens n'existaient pas avec leurs pouvoirs de merde.

    Pause. Qu'est-c… que c'est ce bordel?! Pourquoi je me retrouve à nouveau dans la boue et surtout, comment ça se fait que je sois retourné au point de départ?! C'est quoi l'embrouille là?

    Je me tourne à nouveau, leurs voix se rapprochant à un point où j'ai pas tant le temps de réfléchir. Je force à nouveau pour m'extirper de ce pétrin et lorsque c'est fait, je me mets - encore - à détaler en passant à côté d'un type, pas bien grand. Par réflexe mes yeux l'ont suivi du regard alors que je le dépassais et là… Ma mâchoire a manqué de se décrocher - façon extrême de dire que j'ai haussé un sourcil -.

    " … C'est quoi ce délire? "

    Y'a mon corps juste… Devant moi. Et là, je phase. Mes jambes se sont stoppées d'un coup. Sur le cul que ma journée soit aussi… improbable.


    Dés:

    Inversement de la gauche et la droite pour :
    Pile : Nae
    Face : Urie

    Échange de personnalité :
    Pile : Oui
    Face : Non

    Le sol se transforme en :
    1 - Chewing-gum
    2 - Boue
    3 - Braises
    4 - Rien

    Ils perdent/abiment leurs chaussures si le sol se transforme :
    Pile : Oui
    Face : Non

    Move

    - Get out -


    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
    × Age post-mortem : 0
    × Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
    × Pouvoir : omnipotente
    × Péripéties vécues : 1960
    × Øssements1982
    × Age IRL : 0 Autre
    × Inscription : 15/03/2014

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    0/0  (0/0)
    0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente196019820Autre15/03/2014
    avatar
    maitre de la mort
    0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente196019820Autre15/03/2014
    maitre de la mort
    #6 le 29.08.17 0:25
    Le membre 'Urie Kaneki' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


    #1 'PILE OU FACE' :


    --------------------------------

    #2 '4 FACES' :
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 19 Masculin
    × Age post-mortem : 21
    × Avatar : Kuroo Tetsuro - HQ!!
    × Pouvoir : Cryokinésie
    × Appartement : Brossard
    × Péripéties vécues : 199
    × Øssements369
    × Age IRL : 20 Autre
    × Inscription : 16/12/2016
    × Présence : réduite
    × Surnom : l'araignée
    × DCs : Orion K. Eklund

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    13/100  (13/100)
    19Masculin21Kuroo Tetsuro - HQ!!CryokinésieBrossard19936920Autre16/12/2016réduitel'araignéeOrion K. Eklund
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1204-nae-w-dwyer-you-look-like-my-next-mistakehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1258-nae-wyatt-dwyer-just-when-you-thought-the-fun-was-over
    19Masculin21Kuroo Tetsuro - HQ!!CryokinésieBrossard19936920Autre16/12/2016réduitel'araignéeOrion K. Eklund
    nécromancien
    #7 le 31.08.17 2:41


    Jusqu'ici, on lui avait donné beaucoup de surnom qu'il appréciait tout particulièrement (tel que connard, enfoiré, emmerdeur), mais celui offert par le vampire était d'un autre calibre et il sentit presque son cœur battre un peu plus vite. Il adorait ça, qu'on prenne du temps à penser un surnom pour lui, aussi fleuri que ce soit. Habituellement, il n'avait droit qu'à ceux qui viennent naturellement en tête lorsque quelqu'un décide de pourrir leur journée, mais celui-ci était plus personnel et lui correspondait bien plus.
    Alors, bêtement, Nae resta bloqué dessus et en oublia pendant un moment qu'ils étaient poursuivis. Il ne réalisa pas dans l'immédiat que ses poursuivants les avaient rattrapé jusqu'à ce qu'il remarque l'air étrange sur le faciès de son acolyte. Ils gueulaient derrière lui mais il ne se retourna pas, surtout parce qu'il avait pris trop de temps à réagir et qu'il ne pouvait plus. Ses yeux se baissèrent automatiquement et s'écarquillèrent momentanément en remarquant que ses pieds s'enfonçaient dans la boue - une boue qui n'était pas là une minute auparavant.

    Oh, oui, il y avait d'autres nécromanciens dans son groupe.

    Face à son constat, il se tapa la paume du poing puis posa son doigt sur ses lèvres en rangeant l'autre main dans sa poche, en pleine réflexion ; qu'avait-il réussi à oublier d'autre qui poserait sûrement problème dans les minutes à venir. Sa réponse lui vint plutôt vite quand son regard rencontra celui d'un autre nécromancien qui lui beuglait de rendre la boite, mais il l'ignora aussitôt parce qu'une autre paire d'yeux quémandait son attention. Frissons. Il cligna des yeux avant de comprendre qu'il en frémit à cause des intentions qu'il devinait dans le noir abyssal de ses prunelles envoûtantes par leur envie de meurtre à son égard. Oh, si cela ne tenait qu'à lui, Nae lui offrirait bien une centaine de paquet, c'était dire à quel point cette journée prenait en son sens un magnifique tournant ! Tournant ? Quelque chose lui titilla le fond du crâne et il y pensa fort tout en essayant de sortir ses pieds du sol, réalisant qu'ils n'étaient plus très loin d'eux, pour ne pas dire en face.
    Un peu plus loin, ceux qui descendaient encore du mur, l'irlandais en entendit hurler des ordres, tel que « empêchez-le de s'en aller », traduit dans un langage plus soutenu que celui actuellement employé. Oh, c'était vrai qu'ils en avaient les moyens, et Nae n'était qu'un moyen de plus à leur disposition. Il prit alors en compte les pouvoirs qu'il connaissait de ses anciens camarades, mais avant qu'il ne puisse partager ses connaissances à son « complice », c'était trop tard. Resté immobile un trop long moment, l'autre nécromancien avait eu tout le loisir de l'entraver dans son pouvoir et à peine un clignement de paupière plus tard, sa localisation avait changé. Il jura entre ses dents et grogna en sentant les crocs toucher sa peau, nullement habitué à avoir des canines pareilles.

    S'il n'y avait eu que la dentition.

    Ses yeux s'ouvrirent en grand et il fixa ensuite son propre visage qui le regardait avec incrédulité. Comme il le pensait, quitter son corps menait à... une délivrance indescriptible. Il n'y avait plus ça. Tout à coup, il avait l'impression d'être revenu à la vie, car le froid avait été chassé, tout ce qu'il avait connu depuis que son âme avait quitté les vivants pour s'installer ici. Non, il était chaud, il avait chaud, et c'était terriblement bon. Il eut presque envie de fausser compagnie au véritable vampire, qui se baladait à présent dans son corps de nécromancien, afin de garder son enveloppe chaude pour lui, mais ce qui lui titillait la gorge lui déplût aussitôt.
    En quelques secondes à peine, il ressentit beaucoup trop de choses pour que ça ait un quelconque sens pour lui, mais une chose était certaine : il avait à présent toute l'attention du vampire pour lui et ce type le suivrait jusqu'au bout de cette aventure parce qu'il n'avait tout simplement pas d'autre choix s'il voulait récupérer son corps. Nae se décida donc enfin à réagir pour de bon et attrapa le bras... le sien, en fait, et l'attira dans une course plutôt difficile au vu de l'état boueux du sol. « T'es p'tiiiit ! » Lâcha-t-il en s'apercevant de la différence qui lui causait du souci dans ses mouvements.
    Comment s'en sortir, désormais ? Les rues étaient son domaine, mais l'intérieur du parc était pareil à un labyrinthe pour lui. Il ne savait pas vers où se diriger. Ce qu'il voulait faire, en premier lieu, c'était s'éloigner de ces autres nécromanciens aux pouvoirs particulièrement embêtants, mais dès qu'il lança un regard vers l'arrière pour les zieuter et jauger leur chance, il sut qu'il y avait une nouvelle contrainte à leur fuite. Il ne sentit aucun changement de son côté, les secondes qui suivirent, alors il comprit que ce n'était pas exactement à lui qu'on avait jeté un « sort ». Décidément, ils voulaient son corps ! Ou juste la boite qu'il avait glissé dans sa poche.

    Nae, coincé dans un corps brûlant étrange, se mordit fortement la lèvre en réfléchissant à toute allure. S'amuser, il adorait ça. Pourrir la journée d'autrui, aussi. Perdre une ou deux dents, ce n'était pas un problème. Finir avec trois ou quatre côtes cassées, non plus. Seulement, ce n'était pas lui qui en pâtirait exactement, et il n'appréciait pas qu'on lui vole la vedette. Il comptait bien récupérer son corps, puis la journée n'était pas terminée, il lui restait encore plusieurs heures pour détruire un peu plus sa journée et marquer son existence dans sa mémoire pour plusieurs mois. Un sourire narquois se dessina sur ses lèvres alors qu'il décida subitement de tourner et repéra ensuite une attraction qui pourrait les aider à se débarrasser de ses poursuivants.
    « Tu m'trouvais collant et insistant ? Bah j'vais être pire maint'nant qu't'as mon corps, donc essaie pas d'te casser, sauf si tu veux dire bye bye à ton corps. Ah et, essaie pas d'jouer avec mon pouvoir, tu l'regretterais... » Une vive explication aussi claire que le temps au triangle des Bermudes. Nae ne sait pas s'exprimer, c'était bien connu. Sa spécialité, c'est faire chier, pas trouver des mots justes pour communiquer. En général, il n'a même pas besoin de parler, un simple coup d’œil à sa tronche moqueuse donne envie de le frapper. Bref, il entraîna vivement son corps à sa suite et entra dans l'attraction qui lui fit aussitôt mal aux yeux. Était-ce parce que les paillettes sur leurs corps se reflétaient sur une dizaine de miroir ? Quoi qu'il en soit, ils n'étaient pas tirés d'affaire, mais courir tout droit dans ce labyrinthe était un pur suicide.

    « D'ailleurs... On t'a déjà dit que t'étais une chaudasse ? »

    Et ça aussi, c'était un pur suicide.

    peace and love bro

    Yeah, I think about the end just way too much
    But it's fun to fantasize
    On my enemies who wouldn't wish who I was
    But it's fun to fantasize

      Fantasize


    Afficher toute la signature


    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 20 Masculin
    × Age post-mortem : 20
    × Avatar : Kuki Urie - Tokyo Ghoul:re / Levi Ackerman SnK de Babushka Hi-Hi
    × Appartement : Michalak
    × Métier : Second du roi des vampires
    × Péripéties vécues : 1042
    × Øssements3579
    × Age IRL : 24 Féminin
    × Inscription : 30/04/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le scolopendre
    × DCs : Alexiel Etsuko

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    20Masculin20Kuki Urie - Tokyo Ghoul:re / Levi Ackerman SnK de Babushka Hi-HiMichalakSecond du roi des vampires1042357924Féminin30/04/2017complètele scolopendreAlexiel Etsuko
    avatar
    ●Prince of Vampires●
    Clopeur Nocturne

    http://www.peekaboo-rpg.com/t1802-urie-kanekihttp://carnetspectral.pab
    20Masculin20Kuki Urie - Tokyo Ghoul:re / Levi Ackerman SnK de Babushka Hi-HiMichalakSecond du roi des vampires1042357924Féminin30/04/2017complètele scolopendreAlexiel Etsuko
    ●Prince of Vampires●Clopeur Nocturne
    #8 le 31.08.17 6:53

    About ruining your day

    - Will I regret? J'espère ouais! -


    Mon corps, à moi. Putain. De. Bordel. De. Merde.

    Le souffle encore coupé, mes poumons se vident laissant s’échapper de mes -ses- lèvres entrouvertes un nuage de condensation… Je ne comprends pas exactement. Mais ce dont je viens d’hériter m’a l’air pourri au possible et que lui, ça n’a pas l’air de le déranger le moins du monde.

    " Si t’es pas content tu m’le rends, du gland! " Va t’faire foutre à la fin.

    Malheureusement -ou heureusement tu me diras- je n’ai pas le temps de développer toute la thématique de la scène. Mon moi physique m’agrippe le poignet gau… non, l’autre et m’entraîne dans cette course effrénée.

    " C’est quoi ce délire à la fin?! Lâche-moi Crétin. HEY tu m’écoutes putain?! "

    Je discerne un truc assez irréaliste. Mec c’est quoi ce sourire sur MA tronche? J’espère que t’auras des crampes! Cela dit t’as pas tord sur un point et ça me fait mal au cul d’avouer que t’as raison. Maintenant que TU as MON corps, il est hors de question que je te laisse te barrer avec… Je suis foutrement relié à toi. Et d’une façon que je ne comprends toujours pas.

    Je grince des dents et tourne la tête vers nos poursuivants. Vu comme ils bousculent les badauds je crois que ça sera bien pire s’ils nous rattrapent. Et le pire, le pire! C’est que toi petit merdeux t’auras quasiment rien puisque TU as MON FOUTU corps. Et moi j’ai ta sale gueule de petit délinquant qu’aime juste foutre la merde.

    " J’te hais… "

    Je te menace de mon index accompagné par un regard meurtrier. Ton visage doit être tellement déformé par mes expressions toi qui semble naturellement sourire.

    " On les sème et je veux une putain d’explication et que tu me rendes mon corps. Si tu le fais pas… Crois-moi tu vas le sentir passer. "

    Je n’ai pas fait gaffe à où tu nous amènes, trop pris par mon envie de te faire passer le goût du sang. D’ailleurs… Cette sensation est étrange. Je n’ai pas faim.

    Mais quand je sors de mes pensées je me trouve confronté à ces miroirs. Partout. Et ta réflexion. Mais sérieusement, ferme ta gueule tu veux. J’veux juste récupérer mon corps, pas jouer à la dinette avec toi.

    " J’avais des doutes quant à ta santé mentale. Si t’as le feu au cul rien qu’à te r’garder t’as un sérieux problème J’te préviens, touche-moi et ça va être ta fête! "

    Bien. Maintenant que ça c’est clair, le but c’est de les semer hein? Je croise mon reflet dans le miroir et… Ouais tu m’étonnes que je sois une chaudasse. C’est quoi cette coupe de cheveux de boys band? Je  tire sur mon col et choisis une direction par logique, celle où il n’y a pas de miroir. A droite donc, avec un pas plutôt soutenu.

    Hey allez! Un bruit sourd, un douleur diffuse tout le long de l’arrête de mon nez. Ça fait mal sa mère! Ma main s’est portée sur mon visage. L’air dubitatif je regarde de l’autre côté où il n’y a pas de miroir… Pourquoi j’ai été dans le mauvais sens?

    " … C’est quoi ce délire… "

    Faisant demi-tour, je me démonte pas. Et cette fois aucun soucis pour aller tout droit vers là où je voulais aller. Étrange. Je garde ma main plaquée sur mon nez, me passe la langue sur les lèvres pour laper ce liquide qui n’a aucun effet sur moi. Aucune sensation, envie, soif, rien.

    Tout part en vrille aujourd’hui, vraiment tout.

    " Allez bouge ton cul! "

    Je t’ai bien vu te foutre de ma tronche, mais c’est ta jolie petite tronche que je ruine ainsi. Bien fais pour ta gueule. Allez, on a pas tout notre temps! Loin de me dégonfler je cherche à m’y retrouver.

    Sauf que bien vite je me doute qu’un truc cloche, et toi aussi sûrement d’ailleurs. Genre vraiment. Car à chaque fois que je vais pour prendre une direction c’est de l’autre que je me dirige. Les premières fois j’étais pas sûr, mais arrivé la troisième je suis bien obligé d’exprimer quelque chose autre que des jurons. A ce rythme ils vont nous suivre à la trace avec le sang que j’étale sur les vitres.

    " … Ok, y’a vraiment un truc qui cloche. Hey tête de con. T’as une explication ou tu vas te poiler tout du long? "

    Ils sont pas loin derrière, j'dis ça, j'dis rien.

    Dés:

    Les péripéties :
    1 ) Un type leur tombe dessus
    2 ) Deux types
    3 ) Un type s'explose dans un miroir mais pas l'autre ( et BIM! )
    4 ) OKLM les mecs sont pas doués et galèrent dans l'attraction

    Pile : De par son énervement, l'atmosphère refroidit autour de lui
    Face : En fait non, il gère la fougère. Mais il est vénère.

    Pile : Urie par dans un sens différent et ils doivent se retrouver dans le labyrinthe
    Face : En fait non, ça va Nae le gère

    Move

    - Get out -


    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
    × Age post-mortem : 0
    × Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
    × Pouvoir : omnipotente
    × Péripéties vécues : 1960
    × Øssements1982
    × Age IRL : 0 Autre
    × Inscription : 15/03/2014

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    0/0  (0/0)
    0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente196019820Autre15/03/2014
    avatar
    maitre de la mort
    0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente196019820Autre15/03/2014
    maitre de la mort
    #9 le 31.08.17 6:53
    Le membre 'Urie Kaneki' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


    #1 '4 FACES' :


    --------------------------------

    #2 'PILE OU FACE' :
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 19 Masculin
    × Age post-mortem : 21
    × Avatar : Kuroo Tetsuro - HQ!!
    × Pouvoir : Cryokinésie
    × Appartement : Brossard
    × Péripéties vécues : 199
    × Øssements369
    × Age IRL : 20 Autre
    × Inscription : 16/12/2016
    × Présence : réduite
    × Surnom : l'araignée
    × DCs : Orion K. Eklund

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    13/100  (13/100)
    19Masculin21Kuroo Tetsuro - HQ!!CryokinésieBrossard19936920Autre16/12/2016réduitel'araignéeOrion K. Eklund
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1204-nae-w-dwyer-you-look-like-my-next-mistakehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1258-nae-wyatt-dwyer-just-when-you-thought-the-fun-was-over
    19Masculin21Kuroo Tetsuro - HQ!!CryokinésieBrossard19936920Autre16/12/2016réduitel'araignéeOrion K. Eklund
    nécromancien
    #10 le 03.09.17 1:30


    Nae reprit son souffle, plus essoufflé qu'il ne l'aurait pensé, si peu habitué à ce corps qui n'était pas le sien, perdu dans l'utilisation de ces jambes et de ces bras. C'était fatiguant car il devait penser à ses mouvements, avant et tout en les exécutant. L'arrivée au palais des glaces lui offrait une pause, incroyablement courte, mais suffisante pour que l'air rentre de nouveau dans ses poumons et que la piqûre du froid ne le dérange pas. C'était étrange, si étrange qu'il était venu à se pincer le bras puis la joue pour s'assurer que ce n'était pas un songe. Oui, aux yeux de l'irlandais, cette journée ressemblait à un beau rêve duquel on n'aurait pas envie de se réveiller, mais dont on teste la réalité jusqu'au bout, avant d'ouvrir les yeux et de ressentir une énorme vague de déception.

    Elle ne vint pas.

    Ses lèvres s'étirèrent sur un fin sourire, une sensation particulière lui emplissant le cœur et faisant battre des ailes de papillon dans son estomac. Il était ravi, encore et toujours plus, au fur et à mesure que les minutes défilaient et que sa compagnie se trouvait obligé de rester près de lui. C'était si parfait, si exquis, irrésistible. Il se pourlécha les lèvres avant de rire, de cette voix qui n'était pas la sienne, un ton et un timbre qui ne lui étaient pas familiers. D'une bien étrange manière, il apprenait à connaître le vampire. « J'parlais pas d'mon corps, j'parlais du tien, ducon ! T'as r'marqué qu'le mien était glacial, nah ? » Une évidence à ses yeux, puisqu'il en avait perdu la sensation, retrouvant la chaleur de sa vie, et c'était si plaisant qu'il avait vraiment envie de garder ce corps, si seulement cela lui avait été possible.

    Un nouvel éclat de rire s'échappe de ses lèvres. Incontrôlable. C'était que ça l'amusait de voir son propre corps se prendre un miroir dans la face, en sachant qu'il n'avait rien à voir dans ces événements. C'était tordant, de savoir que le vampire s'était fait aussi mal, suffisamment pour que du sang dégouline sur les traits de l'irlandais. Puis beaucoup moins amusant lorsqu'il réalisa que ce rouge, ce magnifique liquide écarlate, ce beau rubis étalé, l'attirait irrémédiablement. Étonnant, songea Nae en arquant un sourcil. Jusqu'ici, tout ce qui lui avait fait de l'effet, c'était ce qu'il avait toujours souhaité : l'attention et la haine d'autrui.

    Et cette pensée le fit rire davantage. Il était si beau, ce jour-là. Sûr qu'une fois rentré - où ça -, il marquerait sur le calendrier que c'était magique comme journée. Il s'en fit un devoir de s'en souvenir et de le fêter à l'année suivante.

    C'était à peine s'il bougea, par la suite, parce qu'il suivait l'autre idiot quelques fois, puis d'autres non, étant donné qu'il le voyait foncer droit dans les miroirs, encore et encore, inlassablement, à répandre ce rouge spécial un peu partout, creusant un peu plus son appétit à chaque fois. Il rangea les mains dans ses poches quand le vampire arrêta son jeu débile et vint le voir pour lui quémander des explications de la plus douce des manières. Comme il était étrange de contempler son propre visage, vraiment. Il ne parvenait pas à savoir s'il se trouvait beau, ou non. Étrange, étrange.

    « Hum ? Ooh, oui. J'sais c'qu'il s'passe. Pourquoi tu croyais que j'te tenais avant ? Pas parce que j'voulais t'sentir, nop. Un autre nécro a utilisé son pouvoir sur toi, du coup, t'inverses la droite et la gauche. Eh ouaip. T'as pris du temps à l'réaliser, n'empêche. » Et s'il allait plutôt directement se creuser une deuxième tombe ? Oh, mais en avait-il seulement une première. Que de question, mais jamais assez de réponse. Il haussa les épaules en affichant un sourire en coin, clairement en train de se moquer de la personne face à lui. En revanche, pas de temps pour les chamailleries, parce qu'il entend les autres qui arrivent, qui ne les lâchent jamais, qui ne font que penser à Nae. La pensée le fait frissonner et une étincelle de joie explose dans son regard.

    Ils n'ont pas beaucoup avancé dans le labyrinthe aux reflets multiples, mais assez pour ne pas tomber sur une horde de chiens enragés. Juste un qui se planta derrière eux en riant d'un air triomphant et qui appela les autres. Comme un loup signalant sa position au reste de la meute. Mais Nae réalisa bien vite que cette sensation familière qui picotait presque agréablement sa peau, c'était son froid à lui qui envahissait l'air, recouvrait les miroirs de quelques arabesques glacées. Oh, aurait-il un peu trop titillé son acolyte ? Le type allait le prendre comme une menace, s'il ne se contrôlait pas, mais comment le pouvait-il alors qu'il avait hérité de ce pouvoir seulement une dizaine de minutes plus tôt. Alors l'irlandais ricana sombrement. S'il refroidissait un peu plus les environs, il ne doutait pas qu'un ou deux miroir céderait et éclaterait. Dehors, le temps était merveilleux, et l'intérieur de l'attraction était chaud, trop pour que le verre ne le ressente pas violemment au contact de son don de nécromancien.

    Un, deux, trois.

    Nae ne savait pas si cela était dû à un quelconque réflexe, mais ce fût sans réfléchir qu'il se jeta sur son faux-complice, le protégeant des éclats. Il avait de l'expérience en la matière, usant de ce pouvoir depuis deux ans, et il en avait eu des aventures particulières par sa faute. Ce problème de choc thermique lui arrivait donc régulièrement. Ah, si dangereux... « Profitons-en, » murmura cette voix à laquelle il était inaccoutumée désormais sienne pour un temps limité, puis il s'empara non du bras ou du poignet du vampire mais directement de sa main pour le tirer et le lever, ensuite il l'entraîna comme à son habitude, dans le dédale de miroir. Le type qui les avait rattrapé s'était adossé un peu plus loin, des morceaux de verre brisé coincés dans sa chair, ce qui soutira un rictus amusé à Nae avant qu'il ne le perde de vue.

    La sortie n'était plus très loin, après de longues minutes à essayer de ne pas se prendre un miroir dans la face, ou de calmer le vampire afin qu'il ne brise pas tous les miroirs qu'ils croisaient (ah, non, rayez cette mention inutile). Ils terminèrent par l'atteindre sans qu'aucun autre bonhomme furieux ne leur bloque la route. Chanceux, hein ? Mais, non, car Nae en entendait deux-trois qui se rapprochaient dangereusement de leur position. Ils fuyaient, n'est-ce pas ? Alors que quelqu'un explique à cet idiot d'irlandais ce que cela signifiait, car à peine étaient-ils dehors, il s'engouffra dans une nouvelle attraction parce qu'elle lui plaisait bien dans sa présentation, sans lâcher sa main une seule seconde. C'était chaud, puis c'était froid, un mélange étrange auquel il n'était certainement pas habitué, mais c'était plaisant, tout comme cette belle journée d'août.

    Il avait alors vite oublié ce qui leur courait après. Nae était redevenu ce gamin insouciant et plein d'innocence, qui souriait de toutes ses dents et s'émerveillait d'un rien. Il s'arrêtait très souvent au milieu de l'attraction pour montrer du doigt à son otage les pantins supposés les effrayer alors que lui ne trouvait plus son souffle entre deux éclats de rire. Il oubliait, il oubliait, même si on lui rappelait, peut-être, parce qu'il ne prêtait plus oreille à rien. Il était dans un parc d'attraction, bordel. Et il n'y était pas seul ! Evidemment qu'il souhaitait en profiter un maximum, surtout en étant entré sans payer.

    Au final, on se questionnait à son sujet. Avait-il réellement oublié, ou feignait-il l'ignorance ? La question se posait car, subitement et venu de nulle part, il avait tiré celui qui possédait son corps actuellement, se glissant dans la pénombre, derrière un rideau épais. Juste à temps, car de petites secondes après, on entendit des gens pressés dans leur furie se demander les uns les autres s'ils n'avaient pas repéré les deux « gigolos » qui s'étaient fait la malle. Ces fameuses personnes se cachaient, à une proximité dangereuse l'une de l'autre, et ça n'avait pas du tout l'air de déranger Nae. Non, plutôt qu'être intimidé par ce rapprochement, sa main libre vint à la recherche du corps de l'autre, tâtant dans le noir pour trouver son torse, son flanc, et descendit, ignorant les voix proches d'eux encore. Quand allaient-ils partir ?

    peace and love bro

    Yeah, I think about the end just way too much
    But it's fun to fantasize
    On my enemies who wouldn't wish who I was
    But it's fun to fantasize

      Fantasize


    Afficher toute la signature


    Aller à la page : 1, 2  Suivant
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires