#1 le 09.05.15 21:03

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1865
× Øssements 1513
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1865
× Øssements 1513
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort

Qu’est-ce qui s'est passé ? Tu as une douleur sourde dans le crâne et tu n’as aucune idée de l’endroit où tu te trouves. C'est dans un froncement de sourcils que soudain un grand type t'attrape par le bras et t'entraîne vers la porte qui se situe à l'autre bout de la pièce. Ta vue s'accommode à la pénombre mais tu n'as pas le temps de te faire à cette idée car déjà le géant qui t'a agrippé te pousse dans la pièce attenante. Celle-ci est nettement plus éclairée que l'autre, et tu es légèrement aveuglé. Tout en te protégeant les yeux, tu pénètres dans ce qui paraît être un bureau, et tu entends distinctement une voix mais il t'est impossible de distinguer d'où elle vient. Il semble qu'elle... chante... un air pour enfant...



« C'est l'heure d'Hamtaro, kissikissikissikissi oupla ! Ham-ta-rooo, c'est moi le plus petit des grands hér- »



La voix s’interrompt, son propriétaire ayant vraisemblablement constaté ton arrivée. En effet tu le vois enfin sortir de derrière une plante verte, faisant un geste de la main pour renvoyer celui qu'il appelle "la Grande Faucheuse" à ses occupations. L’homme est lui aussi très grand, a les yeux bridés et un sourire de squale dont il te gratifie avec enthousiasme. Son visage est assez près du tien pour que tu puisses précisément compter ses dents pointues.


Bon sang, où est-ce que tu es tombé ?


Et soudain, l’inconnu allume l’écran LCD sur le mur du fond : et tu revois la scène. Ton accident. Le sang. Tu te vois mourir à nouveau.


Tu es un fantôme, une âme en peine perdue entre deux mondes. D’après ce qu’explique l’homme en face de toi, au moment de ton incinération tu as été transporté dans une dimension parallèle entre la vie et la mort véritable : et tu es là pour une raison précise.



« Vieux, t’aurais pas un peu oublié de t’amuser pendant que t’étais en vie ? » s’exclame le Roi des Lémures devant ton air ahuri.



A ces mots, quelque chose te revient en mémoire dans un flash. Des mots que tu as vus inscrits sur un mur au moment où tu es arrivé dans ce monde :



楽しんでtanoshindehave fun


Comme tu l'as compris, te voilà dans le Tokyo de l'au-delà, avec pour but d'enfin te lâcher et réaliser tes rêves les plus fous. Visiblement, ta vie n'a pas été jugée assez trépidante : on t'offre une chance que ta mort le soit d'avantage ! Les conséquences envolées, c'est l'occasion pour toi de faire tout ce que tu as toujours rêvé de faire de ton vivant.

Trouver l'amour, te jeter d'un pont accroché par les pieds à un élastique, faire un road trip en Europe, manger des grenouilles, perdre plein de fric au casino... Absolument tout est à ta portée pour peu que tu te donnes la peine. Et sache qu'ici, quoi que tu en dises, la société t'encouragera à t'amuser en toutes circonstances !