#1 le 04.08.17 22:50

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 23 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 24
× Avatar : Bokuto - Haikyuu !! Merci Miles ♥
× Appartement : Bozo
× Métier : Educateur au refuge
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 140
× Øssements 611
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 18/04/2017
× Présence : complète
× Surnom : le kiwi
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t1724-fubuki-zetsu-un-jour-je-serais-roi-en-attendant-je-fais-chier-le-monde http://carnetspehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1725-carnet-de-fubukictral.pab

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
4/100  (4/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 23 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 24
× Avatar : Bokuto - Haikyuu !! Merci Miles ♥
× Appartement : Bozo
× Métier : Educateur au refuge
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 140
× Øssements 611
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 18/04/2017
× Présence : complète
× Surnom : le kiwi
vampire
Chaque appartement dans l’agence à sa propre particularité. Des choses les plus simples au plus extraordinaire quelque part. Pas les plus simples en fait, mais ce n’est pas le sujet. Ce qui est important là c’est que tu as entendu parler de ce merveilleux appartement. Celui qui te donne des étoiles dans les yeux rien qu’à l’idée même du lieu. Bon, tu es aussi parfaitement conscient qu’y vivre au quotient ça doit être sacrément chiant, mais pour le moment, comme simple squatteur ça à l’air trop cool. Un appartement complétement fait sur le thème de la pâtisserie. Tellement mieux pour le ventre que les clowns. Vivre constamment dedans te donnait des carries rien qu’à l’idée, mais vraiment y faire un tour te disait beaucoup.

Genre à chaque fois que tu passes devant tu as la tête d’un môme voulant frapper à la porte d’un inconnue le soir d’halloween dans l’espoir d’avoir des tonnes de bonbons. Seulement tu ne frappes jamais. Il y a toujours autre chose à faire ou bien quand tu es libre tu n’as plus vraiment la foi ou l’envie. Tu es une larve inutile, mais tu le vis très bien. Au moins qu’on dise qu’on le mort très bien ? Rien n’à faire, ce n’est pas ça l’important. L’histoire aurait pu s’arrêter là, ça aurait été mieux pour tout le monde que ça reste une simple envie jamais accomplis. Tu n’as jamais su arrêter tes envies à la simple notion d’envie. Foncer tête baisser, réfléchir ensuite, c’est comme ça que tu fonctionne. C’est avec ce genre de raisonnement que tu as été recalé à chacun de tes entretiens d’embauche de ton vivant. Pas que tu en as fait des milliers, mais l’idée est là tout de même.

Du coup, te voilà, ce matin, la bouche en cœur, un vieux jean vert kaki plein de trou et de paillettes, ainsi qu’il T-Shirt My Little Pony, celui noir avec Rainbow Dash dessus et écris Brony, lui est plein de vielle tâche de peinture. Avec toi, dans un super sac de course acheté pour l’occasion il y a toute une base pour faire des gâteaux, sucre, farine, œuf, chocolat, crème, spéculos, beurre et un tablier voler à un employé du refuge, tu ne pouvais absolument pas passer à côté du tablier bleu avec des nuages, complétement impossible, puis ça n’aurait fait chier personne et c’était surtout ça le pire. Donc, nous disons qu’ainsi armé et équipé tu t’apprêtes à demander poliment et gentiment de pouvoir cuisiner dans leur cuisine à eux car tu veux savoir ce que ça fait d’avoir cet expérience là au milieu de sucrerie. A la base tu étais vraiment bien partie. A la base seulement malheureusement.

La logique, celle des gens normaux et poli, ceux qui ont visiblement pas un soucis dans leur tête, aurait voulu que après cinq minutes à tambouriner sans interruption à la porte sans avoir aucune réponse venant de derrière, même pas un grognement de frustration contre le con qui s’acharne, et bien tout bêtement que tu comprenne que l’appartement était vide actuellement et qu’il faudrait tenter ta chance une autre fois. Ça aurait été la bonne chose à faire. Bien entendue, sinon on ne serait pas là actuellement, ce n’est pas ce que tu as fait. Les réactions logiques c’est pour les gens bien. Ceux qui savent utiliser leur matière grise. Ce que visiblement tu es complétement dépourvus. Il faudrait sérieusement qu’il pense à en fournir un d’office avec le fait de mourir, au moins pour toi.

Tu as du coup choisi d’appuyer sur la poigné de la porte. Histoire de voir. Quelle chance, c’est ouvert. Misère pour les pauvres habitants du lieu. Bonheur pour toi. Sans aucune gêne, comme si tu pouvais en avoir de toute façon, tu rentres en pensant bien à refermer la porte derrière toi. Parce que tu ne voudrais pas non plus que n’importe quel clampin pense à rentrer en voyant la porte rester ouverte. Tes yeux parcours le lieu et ta bouche laisse sortir des piaillements d’excitation, c’est tellement sucré, tu adores. Il faut vraiment que tu cuisine ici, voir que tu amènes certain des petits sous ta garde pour jouer. Définitivement tu vas devoir la jouer fine avec les résident pour ça. Le mieux ça serait sérieusement que tu rebrousse chemin et retente ta chance quand il y aura du monde, pas en étant sur place comme un voleur ; Le mieux tu t’en branle complétement visiblement vus que tu vas dans la cuisine et installe ton sac plein sur la table comme si c’était la chose la plus naturelle du monde.

Un jour, peut-être, on t’apprendra à agir comme les gens normaux. En attendant te voilà à fouiller dans les placards pour trouver ton bonheur et cuisiner ce que tu voudras. Fubuki rentre chez toi, vraiment, là ce n’est pas bien ce que tu fais, même si ça part d’un bon sentiment à la base. L’enfer est pavé de bonnes intentions. Toi tu es pavé dont ne sais quoi. T’écoute jamais de toute façon … Moment fatidique où tu ouvres le frigo. Sérieusement fait un gâteau avec seulement ce que tu as pris, laisse les affaires des gens à leur place. Trop tard, tu as vus ses petits suisses à la fraise. L’élément parfait qu’il te manque pour faire une variante du cheese cake avec tout ce que tu as. Du coup tu les prends, tous, jusqu’au dernier et commence ta recette avec. Ce gâteau est rapide à faire, le plus long c’est la cuisson qui prends du temps, ainsi que le temps de repos avant de pouvoir les dégusté. Là tu es affalé sur une chaise devant le four en regardant le tout cuire quand tu entends la porte s’ouvrir. Le plus naturellement du monde, sans bouger de ta place tu dis de façon bien forte pour être entendu.

« Bonjour, c’était ouvert, je me suis permis d’entré. »


Tu renifles un peu l’odeur du four en souriant, ça sentait bon, c’était pour toi un bon présage pour la suite.

#2 le 05.08.17 18:50

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 17 Féminin
× Age post-mortem : 73
× Avatar : Hana Koumeda - Crimson Prince
× Appartement : Michalak
× Métier : Maman adoptive de Joshua à temps plein.
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1525
× Øssements 8267
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 07/02/2016
× Présence : complète
× Surnom : le chou / le mérou
× DCs : Ebiko Kaiyoutei
Glittering Mama
http://peekaboo.web-rpg.com/t608-miu-dans-la-vie-rien-n-est-definitif-tu-sais http://peekaboo.web-rpg.com/t609-miu-l-eau-de-javel-c-est-pas-bon#6441

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
6/100  (6/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 17 Féminin
× Age post-mortem : 73
× Avatar : Hana Koumeda - Crimson Prince
× Appartement : Michalak
× Métier : Maman adoptive de Joshua à temps plein.
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1525
× Øssements 8267
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 07/02/2016
× Présence : complète
× Surnom : le chou / le mérou
× DCs : Ebiko Kaiyoutei
Glittering Mama

       

   

   
   
Cheese cake saveur petit suisse fraise ou comment faire de belles rencontres

   

   
Zetsu Fubuki
Morugawa Etsu

   
   Un matin comme les autres pour Miu qui s'était levée ni trop tôt, ni trop tard. Elle avait testé une nouvelle recette de compote la veille et était pressée d'en amener au roi pour qu'il lui donne son avis. @Joshua Rokuro n'était peut-être pas le meilleur juge lorsqu'il était question de nourriture, mais elle savait que cela lui ferait plaisir.

   Elle quitta donc l'appartement désert sans fermer derrière elle ; après tout, elle serait de retour dans peu de temps. Parfois, ses colocataires ronchonnaient en lui disant que ce n'était pas bien prudent, mais que risquait-elle ? Pas grand chose.

   Ce qu'elle n'avait pas prévu, c'était que la salle d'attente serait remplie de petits nouveaux et Joshua Rokuro bien trop occupé à les accueillir. Ne voulant pas non plus déranger, elle confia le tupperware à la Faucheuse qui n'eut pas l'air dérangée, mais pas l'air enchantée non plus. De toutes façons, Miu n'avait jamais réussi à savoir ce que pensait cet être mystérieux.

   Avant de rentrer, elle fit aussi un détour par le bureau d'@Akio Yamada. Celui-ci était aussi absent que son confrère Lémure, alors elle se contenta de poser son paquet avec un petit mot. C'est ainsi qu'elle revint chez elle en moins d'une heure - le temps d'affronter les escaliers et de se perdre un peu dans les couloirs.

   
« Bonjour, c’était ouvert, je me suis permis d’entrer. » l'accueillit une voix inconnue au bataillon.


   Il flottait dans l'air un parfum de pâtisseries - s'il était possible que cet appartement sente encore plus le sucré - et, surprise, Miu se dirigea vers la cuisine. Elle y trouva un inconnu, installé devant le four dans le plus grand des calmes. C'était peut-être un ami d'un de ses colocataires, on ne savait jamais.

   
« Bonjour. » articula-t-elle tout en réfléchissant à ce qu'elle devait faire, « Je peux savoir ce que vous faites ici ? »


   Même assis, il avait l'air beaucoup trop grand à son goût. Toutefois, cela ne l'empêcha pas de s'approcher en évitant quelques tas de chantilly qui avaient dû pousser pendant la nuit.

   
joshua rokuro pour peek a boo!

   
Afficher toute la signature
Réduire la signature


#3 Hier à 16:30

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Tomoko - Ikenaga Yasunari
× Pouvoir : Poussière d'étoile
× Croisée avec : Rien du tout :nose:
× Appartement : Pucca
× Logement : Chez Eul la plupart du temps ~
× Métier : Au chomage
× Communication : Portable - Deathbook - Incinegram
× Péripéties vécues : 1046
× Øssements 398
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 13/01/2017
× Présence : réduite
× Surnom : la pousse de bambou
× DCs : Toulouze Ka | Margaret E. Redford
☢ Désintégrator ☢
http://www.peekaboo-rpg.com/t1294-etsu-morugawa-lassee-de-la-vie http://www.peekaboo-rpg.com/t1298-etsu-morugawa-come-watch-the-sky-with-me#23487 https://parolesdindecise.wixsite.com/blog

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
20/100  (20/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Tomoko - Ikenaga Yasunari
× Pouvoir : Poussière d'étoile
× Croisée avec : Rien du tout :nose:
× Appartement : Pucca
× Logement : Chez Eul la plupart du temps ~
× Métier : Au chomage
× Communication : Portable - Deathbook - Incinegram
× Péripéties vécues : 1046
× Øssements 398
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 13/01/2017
× Présence : réduite
× Surnom : la pousse de bambou
× DCs : Toulouze Ka | Margaret E. Redford
☢ Désintégrator ☢



Cheesecake
aux petits suisses
I want sugar

     - Bon. Bon bon bon...

C'était un jour où la cuisine était en bon état. Où tout était à sa place. Et où rien n'avait disparu surtout. Un jour où Etsu avait réussi à maîtriser son pouvoir et ne rien faire se volatiliser. Un bon jour en somme. Elle avait eu sa dose de chocolat chaud après le réveil. Sa dose de câlins avec ses chats. Elle avait pu voir Ellioth qui l'avait pris dans ses bras et avait même réussi à préparer un repas typiquement japonais pour ses colocataires. Seulement, il y avait cette chose en face d'elle qui lui posait de légers soucis.

- Bah bah quand il faut y aller.

Réprimant un soupir, la jeune femme alla enfiler un t-shirt à manches longues couvert d'un motif colibri et une jupe en tulle noire avant d'enfiler ses chaussons et prendre l'énorme canaris sur le plan de travail. Canaris qui ne lui appartenait pas et devait retourner chez ses propriétaires. Soufflant un peu sous le poids de l'objet, Etsu s'engagea à petit pas hors de l'appartement avant de prendre la direction de l'étage en-dessous afin de rendre son bien à son amie.

La japonaise avait un peu de mal à se dire que Miu pouvait porter un truc pareil. Pour tout dire, elle l'impressionnait pas mal. Etsu savait que la jeune femme à l'apparence de jeune fille avait bien plus de capacités qu'elle mais cette marmite pesait trois tonnes ! Presque essoufflée, la jeune nécromancienne arriva enfin à l'étage souhaité avant de poser son paquet et de reprendre une bonne grosse inspiration. Franchement, mais comment avait-elle fait ? Surtout qu'il était à moitié plein de riz quand Miu le lui avait apporté. Lorgnant l'objet avec dédain, Etsu se demanda une seconde si elle n'aurait pas mieux fait de prendre l'ascenseur. Mais après avoir entendu qu'un couple s'était retrouvé coincé lors de la fête d'anniversaire d'un de ses colocataires, la japonaise évitait soigneusement de prendre l'appareil. Hors de question de se retrouver dans cette cage aux folles.

Ses épaules roulèrent un peu tandis qu'elle se saisissait de l'objet et s'en allait vers l'appartement Michalak. Bien qu'elle ait entendu parler de ce logement rempli de sucre et de pâtisserie, Etsu n'y avait jamais mis les pieds. D'une part parce qu'elle n'était pas curieuse au point de venir frapper à la porte et d'autre part car elle voyait le plus souvent Miu à Pucca ou dans les pièces insolites de l'Agence. Alors se retrouver devant la porte du dit appartement gâteau lui faisait bizarre... et ce encore plus quand elle remarqua que la cloison était entrebâillée. Interloquée, la jeune nécromancienne posa la grosse casserole avant de frapper trois coup contre la paroi de bois.

- Excusez-moi. Il y a quelqu'un ?

     notes: désolée pour l'attente


Afficher toute la signature
Réduire la signature


I love and I hurt you
Sur mon coussin comme un dessin Comme une tâche C’est ton mascara qui déteint Quand on se fâche Et ce coussin d’ici demain Après l’orage Sera témoin que l’on sait bien Tourner la page


En japonais : #6600FF ; En anglais : #998AA8