ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son organisation

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Rose recherche des rps et des liens !

    Meyah Sésatoriss recherche un partenaire de rp qui serait inspiré par son personnage !

    Lise K. Abbes a besoin de nouveaux partenaires pour rp et a quelques idées à proposer !

    Chappie Woodstock a posté un rp libre dans l'appartement Jolly Jumper

    Mitsuko Shinoda cherche plusieurs partenaires et a plein d'idées à proposer !

    Daisuke Yoshiro recherche un partenaire de rp nécromancien

    Event du moment
    ... Before Christmas
    du 20 décembre au 20 janvier

    Chiaroscuro ou sépia ◐ Orpheus & Cassian

    Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 19 Masculin
    × Age post-mortem : 27
    × Avatar : Keith (Voltron)
    × Pouvoir : visions
    × Logement : Maison d'Ael
    × Métier : Petits boulots et sbire de Teodora
    × Péripéties vécues : 7020
    × Øssements2106
    × Age IRL : 21 Masculin
    × Inscription : 11/02/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le sans-surnom
    × DCs : Léandre / Brendan

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    76/100  (76/100)
    19Masculin27Keith (Voltron)visionsMaison d'AelPetits boulots et sbire de Teodora7020210621Masculin11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan
    avatar
    FLOODSHOOTER
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1434-cassian-snowflakes-shit-of-paperhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2110-cassian-how-can-emptiness-be-so-heavy
    19Masculin27Keith (Voltron)visionsMaison d'AelPetits boulots et sbire de Teodora7020210621Masculin11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan
    ★ FLOODSHOOTER ★
    #21 le 11.02.18 18:40
    faille
    Orpheus Ioannis
    D'une onde vibrante, l'entrebâillement pourtant inexistant de la porte par cette poussée d'air venant donc de l'extérieur du cinéma. Inébranlable pourtant, le poing assené dans cette porte victimisé finit par, non pas délivrer le brun mais le faire réagir. Si aucune échappatoire, donc, ne se libéra à l'arrière, pas non plus à l'avant puisque l'étau se resserra sur lui.
    Se rapprochant, Orpheus ne devenait qu'un mur plutôt que des barreaux auxquels Cassian se serait volontiers accroché pour hurler sa peine à autrui, histoire qu'on lui vienne en aide. Mais, en effet, il ne consistait qu'en un mur sans trou ; plus costaud encore que la porte sur laquelle s'appuyer le garçon et que pourtant il n'arrivait toujours pas à lever de son chemin quand bien même il essayait d'actionner la longue poignée en métal noir.

    Semblait-il que l'idiot avait finalement compris la ruse consistant simplement à le border d'un édredon épais en questions au détriment de draps minces en réponses. Lit duquel il était finalement sorti, levé du pied gauche avec une moue beaucoup moins malicieuse qu'elle l'était lorsqu'elle avait fait tombé l'autre personne. Il continua de participer à ce jeu, néanmoins, mais de manière bien trop réglementaire tout en demeurant assez strict sur le bon comportement à suivre.
    Il répondait à la question et avait le droit d'en posait une autre.
    C'était quelque peu lassant pour un banlieusard trop ennuyé de ce genre de train-train qui ne veut pas d'individus comme lui ; trop burlesque.

    Tricher était une bonne solution apportant des fruits inestimables jusqu'à ce qu'on finisse par être débusqué. Rares étaient ces fois-là pour l'américain et plus rares quand l'autre joueur était Orpheus mais c'était aujourd'hui le cas où il avait perdu. Empli d'une certaine résignation, ses mots ne sortaient pas pourtant cela dit, assez vexé d'être découvert ainsi et presque humilié.
    Mais pas la résignation à vouloir s'avouer car Cassian resterait toujours un énorme menteur.
    Juste cette résignation à enfin devenir hypocrite avec Orpheus, comme tous les autres, de apsser à autre chose que son indifférence pour lui.

    Il se mordit la lèvre mais l'intérieur de sa joue aussi, cherchant comment formuler ce qu'il désirait. Il était bel et bien venu chercher quelque chose et visiblement, le grec allait peut-être lui apporter mais non sans faire d'histoires ce pourquoi tout cela devait bien tourner maintenant plutôt que rester autour du pot.
    Une fois seulement, Cassian avait hésité à dire la vérité pour obtenir ce qu'il souhaitait : Quand il devint zombie et inutile de dire que cela était donc un véritable échec que le jeune homme n'était pas prêt de commettre de nouveau. La seule méthode pertinente pour récolter ce dont il avait besoin se trouver dans le beau et parfait mensonge (qu'importe s'il devra être embelli d'autres fleurs aussi traîtresses pour ne pas faner) et non cette naïve vérité. Il n'allait donc pas simplement lui avouer qu'il venait pour satisfaire son ego en tant que fils, savoir comment le trouve sa mère actuellement : Déçue ou affligée ?

    Visage sur lequel il attachait, un instant, trop d'importance lorsqu'il s'était détourné du basané, un retour sur ce dernier, pourtant, choqua cruellement le garçon. Il ne pouvait figurer une réponse sur l'état de sa mère mais celui de son rival était plus concret, plus poignant. Ses yeux s'écarquillèrent lorsqu'ils rencontrèrent les perles azurés et mouillées et sa réflexion ne tarda pas à s'envoler pour laisser place à un réflexe auto-immune de son ego. Comment pouvait-il faire pleurer quelqu'un ? Évidemment, la consolation qu'il essaya de donner n'avait extrêmement rien d'empathique.

    Scrutant à peine le visage pleurant, le garçon regarda donc ses larmes et chercha à les prendre ; se nourrir de cette tristesse pour en créer une par effet d'imitation. L'autre les essuya assez vite cela dit par le biais d'un hiatus dans son discours et d'un apaisement. Cassian eut à peine le temps de s'en inspirer mais probablement que le réconfort artificiel qu'il donnerait l'aiderait à s'en aller.
    Se rapprochant à son tour de son adversaire mais, pour lui, de manière plus intime, il dépeint une mine désappointée sur lui.

    ▬ Pardon je n'aurais pas dû venir si ça t'affecte autant. Je savais pas que ça pourrait avoir un impact si lourd mais je voulais justement éviter une telle chose en m'en allant, en fin de compte.

    Il donna donc une ultime excuse pour pouvoir prendre la fuite sans, cette fois, poser de question mais en profitant de l'occasion. Les larmes de cet éphèbe ne l'affectaient aucunement mais en tant qu'être humain, cela dit, il devait prétendre que ça bouleversait des choses pour pouvoir continuer si, encore une fois, dans cette dernière espérance pour fuir, Orpheus refusait.
    Il devait prévoir le coup où il devrait finalement lui demander les informations même si la démarche était épineuse voire effrayante. Mais il en avait besoin.

    Encore une fois, il se mordit la joue pour chercher un peu de compassion.

    ▬ Je suis juste venu parce que je voulais savoir comment tu allais, toi. Enfin, comment est ce que tu es arrivé ici, surtout ?

    La venue d'Orpheus en ce monde était interpellante mais elle ne provoquait aucune émotion chez lui. Derrière les apparats, c'était toujours une indifférence pure.
    断層
    Afficher toute la signature


    nothing hurts
    cause i'm nothing
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 19 Masculin
    × Age post-mortem : 30
    × Avatar : Lance - Voltron
    × Appartement : Brossard
    × Métier : Ancien mannequin - Vendeur de pâtisserie
    × Péripéties vécues : 557
    × Øssements456
    × Age IRL : 21 Féminin
    × Inscription : 30/10/2016
    × Présence : réduite
    × Surnom : le diplodocus | Proh
    × DCs : Hyun-Su P. Kaiyoutei, Shu Wang & Newt Ansgar

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    28/100  (28/100)
    19Masculin30Lance - VoltronBrossardAncien mannequin - Vendeur de pâtisserie55745621Féminin30/10/2016réduitele diplodocus | ProhHyun-Su P. Kaiyoutei, Shu Wang & Newt Ansgar
    avatar
    vampire
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2143-orpheus-ioannis-you-know-nothing-finihttp://www.peekaboo-rpg.com/t2153-orpheus-carnet-d-ami-ou-pas#56173http://www.peekaboo-rpg.com/t2215-orpheus-portable
    19Masculin30Lance - VoltronBrossardAncien mannequin - Vendeur de pâtisserie55745621Féminin30/10/2016réduitele diplodocus | ProhHyun-Su P. Kaiyoutei, Shu Wang & Newt Ansgar
    vampire
    #22 le 11.02.18 20:17
    Si les souvenirs étaient des bulles que l'on pouvait percer à son désire, depuis longtemps, le passé du vampire aurait disparu dans le néant. Pourtant, ses fameux souvenirs apparaissent plus comme des sangsues dont il est impossible de s'en séparer. Ils sont là, accrochés et ils vous prennent le peu de vie que vous avez. Il y a bien des moments de répit, des moments où ils n'existent plus et c'est là qu'on peut profiter de la vie. Jusqu'à ce qu'ils reviennent … Certains reviennent doucement tandis que d'autres apparaissent comme un coup de pelle reçu sur le haut du crâne.
    Aujourd'hui, c'était un peu le cas pour Orpheus. Les choses s'étaient passés très vite, tellement vite qu'il n'avait pas vu le coup venir. C'était quelque chose d'évident, une action qu'il aurait pu prédire, ou plutôt des paroles qui n'auraient pas dû le blesser. Dans un élan de pitié ou plutôt d'hypocrisie, même si le basané ne s'en doutait pas, son ennemi s'avança dans sa direction et lui lança une première attaque. Les dégâts furent minime mais c'était le début de la fin. Si le regard du concerné s'était tourné pour observer son interlocuteur, son visage traduisait à peine ses émotions. Si ses paroles si bien dorées auraient été plus sincère, il aurait pu y croire.

    Second assaut. Le coup final. La tombée du rideau. Orpheus venait d'être touché en plein cœur. Intérieurement, son âme était en train de simuler une mort, feintant son ennemi avant de contre-attaquer avec autant de force que lui. Cette fois-ci, son visage ne resta pas aussi impassible que la première fois. Sa bouche s'ouvrit grand et ses yeux s'écarquillèrent. C'était l'indignation la plus totale, la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Heureusement pour Cassian, le grec était du genre pacifique donc il n'avait pas de coup à craindre bien que c'était tentant.
    Fermant sa bouche tout comme son poing, le regard du vampire se mit à changer. Peut-être avait-il eu tord de le garder ainsi auprès de lui. Par le passé, leur relation avait été un poison mortel. Et maintenant ? Que pouvait-il encore lui prendre ? Dans un élan de rage, Orpheus vint attraper le col du plus petit et il le força à reculer pour le plaquer contre la porte. Le mouvement n'avait pas été si violent que ça, juste assez pour faire regretter ses paroles.

    « Tu te moques de moi j'espère ?! Tu penses que tes paroles mielleuses vont encore me berner longtemps ? C'est l'hôpital qui se moque de la charité. »

    En réalité, le vampire n'avait pas les mots pour décrire ses émotions, ni même les mots pour expliquer son erreur à l'américain. Il était affligé. Un tel concentré de bêtise était possible que j'ai lui. C'était beaucoup trop. Sa tête ne pouvait pu le supporter. Orpheus devait déposé le drapeau blanc ou plutôt déposé les armes. Il s'avouait vaincu par autant de stupidité. Sa première erreur avait été de lui parler. Pourquoi ? Dans sa tête, il entendait encore la voix de cette femme qui semblait si heureuse. Elle comptait sur lui mais il avait échoué. Depuis sa naissance, il est un échec.

    « Je laisse tomber. Tu as gagné. Rentre chez toi. »

    Après avoir fini de parler, le grec relâcha le vêtement de son vis-à-vis pour le laisser tranquille. Sans même attendre de réaction, il tourna les talons. Dos à son ennemi, il ne put s'empêcher de lâcher un soupire. Il avait été si bête, si naïf. Pourquoi la mort l'aurait-il changé ? Pourquoi s'accrochait-il encore à un vieux rêve ? Maintenant, il avait tout ce qu'il voulait alors pourquoi s'encombrer encore avec le passé ? C'était un livre qu'il devait laisser moisir dans sa bibliothèque ou alors, le brûler une bonne fois pour tout. Une aiguille.

    « Adieu Cassian Sanders. »

    Ses mots voulaient tout dire. Orpheus n'avait pas envie de le revoir. Il voulait tourner la page définitivement. Il voulait tout oublier et continuer sa nouvelle vie sans ce fardeau. Pourtant, était-ce un temps soit peu possible ? Est-ce vraiment possible pour lui d'oublier alors qu'il le savait maintenant ici ? Ses pensées se tournèrent une nouvelle fois vers elle. Cette femme qui avait été comme une mère pour lui. Cette seule personne qui avait un peu donné de sens à sa vie. Dans quel état était-elle maintenant que son fils était mort ? Depuis combien de temps en plus ? Tant de question qu'il aurait aimé posé au concerné, mais ce n'était pas possible. Trop égoïste, menteur a en faire pâlir Satan, il ne pouvait pas lui faire confiance.
    Jetant un dernier regard derrière lui, le vampire reprit sa marche en direction des escaliers. Il était temps pour lui de quitter les devants de la scène. Une chose était sûre, il n'allait pas remettre les pieds dans un cinéma de si tôt. Pourtant, est-ce qu'il y a encore un espoir de suite ? Un Cassian sauvage qui serait capable d'un peu plus que d'égocentrisme ? Qui y croirait ? Plus Orpheus.
    Chiaroscuro ou sépia
    feat Cassian C. Sanders
    Afficher toute la signature


    ©️ Elentori
    Orpheus parle anglais en #59659B, japonais en #a25858,
    grec en #79679B et italien en #A79494.

    Merci beaucoup Lynn ♥️:
    Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires