ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son organisation

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Event du moment
    The Nightmare...
    du 20 octobre au 20 novembre

    Masao Haruyama ■ you’re dead you dumb

    Aller à la page : 1, 2  Suivant
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 33 Masculin
    × Age post-mortem : 36
    × Avatar : Hijikata Toshiro - Gintama
    × Pouvoir : Force surhumaine
    × Appartement : Gagarine
    × Métier : Garde du corps officiellement et vendeur de potions pour modifier l'apparence à ses heures perdues
    × Péripéties vécues : 32
    × Øssements192
    × Age IRL : 27 Bigenre
    × Inscription : 16/07/2017
    × Présence : complète

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    0/100  (0/100)
    33Masculin36Hijikata Toshiro - GintamaForce surhumaineGagarineGarde du corps officiellement et vendeur de potions pour modifier l'apparence à ses heures perdues3219227Bigenre16/07/2017complète
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2142-masao-haruyama-youre-dead-you-dumbhttp://carnetspectral.pab
    33Masculin36Hijikata Toshiro - GintamaForce surhumaineGagarineGarde du corps officiellement et vendeur de potions pour modifier l'apparence à ses heures perdues3219227Bigenre16/07/2017complète
    nécromancien
    Terminé
    #1 le 17.07.17 12:31


    I NEVER THINK OF THE FUTURE - IT COMES SOON ENOUGH. (EINSTEIN)


    identité
    NOM : Haruyama
    PRÉNOM : Masao
    DATE DE NAISSANCE : 10/09/1980
    DATE DE MORT : 04/04/2014
    NATIONALITÉ : Japonaise
    LANGUE(S) PARLÉE(S) :
    [x] Anglais (rudimentaire)
    [x] Japonais
    [ ] Autre(s) : __________
    RACE : Nécromancien
    PERSONNAGE DE L'AVATAR : Hijikata Toushirou - Gintama






    physique
    Couleur des cheveux : Noir corbeau, noir de jais, noir comme le fond d'un puit. Il n'échappe pas à ses origines avec cette couleur et ses cheveux épais. Le gêne brun domine dans sa famille. Il fait partie de la masse de touffe noir qui envahit les rues nipponnes. Aucune coloration n'a jamais transformée ses cheveux, surtout pour qu'on puisse le respecter dans le milieu du travail (et parce que c'était interdit).
    Longueur des cheveux : L'homme les porte court mais avec plus de longueur sur le haut du crâne. Il les a déjà eu très court au début de sa carrière militaire.
    Couleur des yeux : À l'origine, deux prunelles sombres jetaient un regard sur le monde. Désormais, ses yeux bridés ont été éclaircis par diverses potions. Il a été le cobaye et l'apprenti d'un nécromancien reconnu avant d'en devenir un à son tour. Masao se met régulièrement des gouttes dans les yeux pour garder cette couleur océan qui contraste avec sa couleur de cheveux naturelle. La particularité de ces yeux n'est pas d'avoir un joli bleu hypnotique mais de changer de teinte en fonction de ses humeurs. Gris pour l'anxiété, un pourpre pour la colère, un noir profond pour la peur. Les variantes sont nombreuses. Pourtant, si l'ancien militaire ne met pas ses gouttes journalières, ses pupilles disparaissent pour ne laisser que le blanc de l'oeil. Ceci est le point le plus contraignant de l'histoire. L'homme a été le cobaye d'un scientifique un peu tordu et a donc dû encaisser quelques échecs. Il est donc contraint d'utiliser cette potion une fois par jour. D'ailleurs, il y a fort à parier que s'il porte des lunettes de soleil, c'est qu'il est en rupture de stock de ce produit. Le vieillard n'a pas eu envie de lui donner la recette de sa potion pour qu'il puisse la copier... Tss ce clampin veut garder une assurance financière sous le coude.
    Style vestimentaire : tout et rien. Les habits militaires et les joggings ont été son style vestimentaire pendant des années. Le Japonais n'a appris ce qu'était le style que lorsqu'il a décidé de travailler en tant que garde du corps. Les trois pièces lui vont à merveille et lui donnent une allure distinguée plus que satisfaisante. Pourtant, il les déteste. Il favorisera les kimonos, les joggings et les vieux jeans. Tout ce qui est ample et qui laisse respirer le corps. Masao n'est d'aucun style. S'il pouvait vadrouiller à poil ça l'arrangerait bien.
    Taille : plutôt grand pour un Japonais, il atteint le mètre quatre vingt sans aucune difficulté. Cela n'a jamais été dû à la soupe de sa mère ni à un équilibre alimentaire parfait, mais plutôt aux gênes paternel. Lorsqu'il était petit on l'appelait l'anguille ou la tige, parce qu'il était extrêmement maigre et qu'on avait l'impression qu'il se tordait lorsqu'il ne se tenait pas droit.
    Piercing(s) : Rien à signaler de ce côté-ci, il n'a jamais ressenti le besoin d'aller vers ce genre d'excentricité. Il s'en fout complètement et il ne trouve pas ça spécialement esthétique.
    Tatouage(s) : Pareil qu'au-dessus, même si c'était plutôt une coutume de faire ça dans son unité.
    Corpulence : Masao est plutôt bien bâti. Ni trop musclé, ni trop maigre, il a su s'investir physiquement pour faire partie des meilleurs. Ses épaules sont robustes et son corps est athlétique. S'il se laisse clairement aller depuis qu'il est mort, son physique n'en pâtit pas vraiment et il garde une musculature solide.
    Habitudes : Il mange comme cinq. Il aime se prélasser et ne rien faire du tout. Quand il aime, il relit plusieurs fois les mêmes bandes dessinées (les romans sont trop longs à lire qu'il dit). Il fume et bois un peu trop : c'est certainement cet excès qui lui a couté la vie. D'ailleurs, le brun dégage une odeur extrêmement forte de tabac et d'alcool qu'il ne cherche même pas à masquer. Plutôt un nocturne, il aime dormir la journée et faire un maximum de choses la nuit. Il tient cette habitude de ses nuits de cauchemar qui ne lui laissaient aucun répit. L'homme écoute de la musique extrêmement fort et de ce fait, parle toujours plus fort que les autres. Il aime le bruit et déteste l'inactivité (venant des autres cela va de soi). Alors, il s'entoure assez souvent de personnalités bruyantes et survoltées.



    précisions / pouvoir
    • Il a une ceinture noire de judo, il en est précisément au 5ème dan. • Il est plutôt doué quand il s'investit dans quelque chose, mais il est difficile à motiver. • Il change de goût et d'avis assez souvent, surtout lorsqu'il s'agit de nourriture. Il peut aimer un plat le jour précédent et le trouver mauvais le jour d'après. • Il a du mal avec l'immobilité, la tranquillité, il aime lorsqu'il y a de l'animation autour de lui. C'est un bon pilier de bar et il tient bien l'alcool. • Il fume une cigarette derrière l'autre, surtout quand il n'a rien d'autres à faire. • Les livres, surtout les gros volumes, il les trouve ennuyeux avant de les lire. • Il n'aime pas les menteurs. • Quand il dort, il dort. Il peut y avoir une explosion à coté de lui qu'il ne se réveillerait pas. • Il a découvert son pouvoir une semaine après son arrivée dans le monde des morts. • Depuis il utilise ce pouvoir à l'excès dans toutes les situations. • On le craint pas mal pour ses accès de colère et au mieux on l'évite dans ces moments.



    caractère
    Parler mal, c'est de famille. Ses parents n'ont jamais fait partie des familles japonaises bien posées, bien cadrées, bien traditionnelles. Les seules règles qu'il y avait dans son petit monde était le respecter ses ainés. La famille passait avant l'école, avant les amis, et avant l'État. Son père a toujours été un révolutionnaire dans l'âme, passant à plusieurs reprises par la case prison au plus grand désarroi de sa famille. La mère elle était une femme forte et bornée au caractère bien trempé. Elle avait passé le plus clair de son temps dans les bidonvilles de Tokyo et s'était investi dans la restauration dès sa majorité. Ce côté grossier et râleur, le brun l'a clairement chopé de sa mère. Elle n'a jamais lésiné sur les mots, ponctuant chacun de ses récits et de ses commentaires de mots fleuris finement choisis. Emportant de cette façon le plus jeune dans cette spirale d'automatisme de vulgarité dont il eut du mal à se défaire quelques années plus tard. Volubile, le brun n'a jamais su fixer ses idées et semble avoir des avis brouillons voir totalement inexistants. Il change d'avis comme de chemise, et ne semble même pas savoir ce qui lui plaît vraiment au fond.
    À cause du comportement de ses frères, il s'est développé un côté colérique qui ne plaisait pas du tout à sa mère. Ces accès de colère passagers pour des broutilles sont difficiles à gérer mais facile à calmer. Il suffit d'aller voir ailleurs et de s'éloigner de lui, lui répondre ne fait qu'aggraver la situation. Être le dernier d'une fratrie de quatre garçons n'a rien d'amusant lorsqu'on est la cible des railleries. Les mauvais jeux ont tendances à marquer au fer rouge l'âme d'un enfant. Mais ce n'est qu'en enseignement secondaire lorsqu'il n'a que treize ans, qu'il commence à pratiquer le judo (assez tardivement donc) et qu'il devint plus cassant et imprévisible. Sans pour autant être mauvais bougre, il apprit à ne plus se laisser faire par les plus gros bras et en envoya quelques uns au tapis. Les écoles publiques dans les quartiers n'ont rien d'un parcours de santé. Pourtant il s'en sortit mieux que ses frères. Mais pas forcément mieux du point de vue de la société puisqu'il fit partie de cette mauvaise graine qui pousse dans les coins sombres de la ville. Sa fainéantise ne lui a jamais permis de s'appliquer comme il l'aurait fallu à l'école, c'était un point secondaire pour lui puisqu'il sentait que s'il luttait contre sa condition il n'en changerait rien. Blasé par la société actuelle et par le comportement plutôt automatique de certaines personnes, il commença à rejeter un peu tout ce qui était issue de la société. Dégoûté par le gouvernement, dégoûté par la malhonnêteté humaine, dégoûté par l'animosité naturelle des gens envers leur propre espèce, dégoûté par rapport ce que devenait le monde.

    Protecteur il ne laisse rien ni personne faire du mal à ce à quoi il tient. Il joue un peu un rôle de grand frère parfois pour ses proches. Il n'a pas froid aux yeux et on le sait courageux dans toutes épreuves. Autrefois téméraire, avec l'art martial qu'il pratique depuis l'adolescence, il a appris à canaliser son énergie et sa connerie. Ce trait de caractère s'est affirmé encore lorsqu'il s'est engagé dans l'armée de terre. Ce gars-là sait aussi se démerder, on le qualifie donc de débrouillard. S'il est du genre à flemmarder sans discontinuité il sait aussi être habile de ses dix doigts. Remercier les conditions dégradantes de son quartier et le faible revenu de ses deux parents serait un peu déplacés dans ce cas, mais c'est un peu grâce à son chemin de vie qu'il s'est forgé. Ce qu'on reconnaît chez Masao c'est surtout sa ténacité. Il a un mental d'acier, difficile à briser, il ne flanche pas et ne fait pas dans le sentimentalisme lorsque la situation l'exige. Dans ces moments on le qualifie facilement comme froid, taciturne ou encore hautain, mais ce n'est que dû à l'objectif qu'il a en tête. Il n'est pas aussi froid qu'il peut le paraître.
    Le brun est autoritaire. Son entourage le respecte, sa voix porte, et il n'a aucune mal à se faire respecter. Il n'aime pas qu'on le contredise, surtout lorsqu'il est persuadé d'avoir raison. Il n'y a rien de borné dans son attitude, il juge avoir plus de maturité et d'expérience que la majorité de ses congénères. La franchise et l'honnêteté dont il fait preuve à de quoi en agacer plus d'un. Pourquoi ça ? Parce qu'il est du genre à vous le dire s'il ne vous aime pas, et aussi du genre à le dire qu'une chose l'emmerde. Mais à coté de ça, il ne laissera pas un malaise rester enfermer dans une boîte à chaussures et dira clairement pourquoi vous lui cassez les couilles. Masao n'est pas du genre à aller par quatre chemins, il n'en emprunte toujours qu'un seul, une ligne droite, comme une autoroute, menant droit vers vous. Reconnaissance et fidélité. Pour le premier, il n'oubliera jamais si vous lui avez apporté quelque chose. S'il a l'air détaché et blasé par tout, il a l'art et la manière de rendre la pareille lorsque quelqu'un agit pour son bien-être. Il n'oublie pas, et prend même le temps depuis un certain temps de noter quelques noms à ne pas oublier dans un carnet de cuir brun. Pour ce qui est de la fidélité, elle est couplée avec la reconnaissance. C'est quelqu'un de dévoué, qui se donnera un fond pour une personne qu'il chérit, et malheur si on vient à le trahir.


    histoire


    « In the end, it’s not the years in your life that count. It’s the life in your years » Lincoln


    T'as fait un peu tout ça pour rien. T'acharner pour t'en sortir. 'Y mettre du tiens pour être fier. C'est con parce que s'y t'avais écouter ta mère, t'aurais pas crevé à cet âge-là. Bah c'est trop tard maintenant, tu t'en prends qu'à toi même et t'acceptes qu'on t'redonne un contrat neuf pour refaire ta vie. Mais qui t'dis que je vais pas la réécrire avec la même encre c't'histoire-là ? Mordu va. J'vais vous chier la même connerie, boire, fumer, manger, baiser, rien d'autres. Si, l'travail peut être. 'Y a pas trop l'choix même dans c'trou à fantôme. Ça dit qu'faut s'éclater, qu't'as une seconde chance, mais ça t'file même pas une mallette pleine de bif gratos pour compenser. C'quoi ce système à la con.

    Le petit dernier était la curiosité de la maison. Les préférences de la mère allaient d'ailleurs pour son dernier rejeton, tout simplement parce qu'il était à son image. Il avait son visage, ses yeux marron, son petit nez retroussé, son air d'ahuri, son petit caractère pourri aussi. Elle était irrémédiablement proche du petit Masao. Jamais elle ne laissa les frères de coté, il eut à peu près tous la même dose d'affection. Mais les regards en disaient long, et les trois plus grands étaient jaloux. Ils avaient beau avoir peur des représailles de leur mère (oui la mère), ils trouvaient toujours une fourberie à faire, un petit piège dans lequel le petit naïf tombait dedans comme un con.
    Les Haruyama étaient bruyants, énervants mais ne manquaient pas de générosité. C'est ce qu'auraient dit les voisins en tout cas.
    Je ne perdrais pas mon temps à vous raconter quels étaient les talents de Masao à l'école. Il n'en avait pas. Le brun n'a jamais réussi à se concentrer sur quoique se soit, son regard allait toujours vers la cour de récréation. D'un naturel rêveur, il avait toujours eu du mal avec la concentration. Les professeurs avaient beau lui taper sur la tête, le punir ou convoquer ses parents, les améliorations ne venaient pas. Du moins... Elles ne duraient que peu de temps. Puis à l'école, l'anguille était une proie facile à malmener. Les gros bras aimaient bien le tordre et lui voler son repas. Il s'exécutait toujours sans trop de mal, laissait même choir son faible repas avant de s'enfuir dans un coin tranquille avec son copain de classe. Il savait tenir jusqu'au soir. Ses frères l'emmerdaient à la maison, des têtes de con l'emmerdaient à l'école. Que pouvait-il y faire ? En tout cas, il n'avait rien envie de faire ni de dire pour changer sa condition. Il avait surtout trop de fierté.

    Plus tard, une unique chose transforma la tige en boule de nerfs enragés.  Hiro avait eu le malheur de ramener avec lui son dernier cadeau d'anniversaire en date, une jolie petite toupie aux couleurs multiples qui tournait si vite qu'elle avait fait le bonheur des deux garçons pendant la récréation. Une petite joie qui fut écourter par l'arrivée des imbéciles qui vinrent piétiner l'objet sans répit. Le visage du brun avait changé de couleur en voyant le visage décomposé de son ami. Son instinct de survie passa en une fraction de seconde à zéro alors qu'il s'élançait sur le chef de la bande en gueulant. Il referma sa mâchoire sur le bras du gamin en face. S'il n'avait pas trouvé mieux comme offensive, il savait qu'il était un piètre combattant mais que la force de sa mâchoire était aussi écrasante qu'un marteau frappant l'enclume. Les hurlements avaient fait lever toutes les têtes.

    T'puis ce jour-là, on m'a plus vraiment emmerder. Non seulement parce que ma mère a fait un scandale à l'école, mais aussi parce que mes frères se sont transformés en protecteur hors pair. T'crois ça toi. M'ont cassé les couilles depuis ma naissance, et d'un coup ils se sont transformés en adorables grands frères. Ça m'fait marrer encore aujourd'hui. J'suis sûr qu'ma mère leur a dit une connerie et ils ont flippé. Ou alors ils ont dû s'dire que j'étais leur souffre douleur et qu'ils voulaient pas partager qui sait. C'bande de blanc bec. En tout cas l'gars que j'ai mordu s'est retrouvé avec de ces points de sutures, c'était moche à voir. Bon vu qu'il avait déjà une sale gueule à la base, ça n'la pas arrangé t'crois bien. Puis, même si l'ombre des grands frères planaient sur ma tête, j'ai dû quand même me démerder à l'école. J'étais en enseignement secondaire, le deuxième cycle, et eux étaient déjà barrés au lycée. L'plus vieux était au collègue technologique, au kôsen. Donc z'étaient là pour surveiller, mais quand j'passais la grille c'était autre chose. Hiro l'était pas fichu de se démerder, alors, j'me suis arrangé pour devenir plus fort tout seul.

    Il n'implora pas longtemps ses parents pour entrer dans un dojo pour pouvoir exercer le judo. La pratique intensive de ce sport lui permit de découvrir son entêtement et son ambition. Il était capable de se concentrer et ses parents étaient heureux que leur fils ne soit pas totalement un demeuré. Oh joie.
    En clair, Masao ne s'améliora jamais à l'école. Il resta de moyen à médiocre dans chacune des matières. Si au Japon, c'était relativement mal perçue par son entourage, sa mère l'encouragea à faire ce qu'il aimait plutôt que ce que la société attendait de lui. Son père resta plutôt en retrait l'année de ses quinze ans parce qu'il se retrouva enfermé pendant un an pour trouble de l'ordre public dans le cadre d'une manifestation sur une nouvelle taxe. À dix-neuf ans, il sortit enfin de sa dernière année de lycée avec son diplôme en poche. Son meilleur ami Hiro eut la chance (ou la malchance) d'obtenir une place sur un plateau dans une université reconnue de Kyoto et disparut de sa vie.

    Avant d'avoir eu l'idée d'entrer dans les forces japonaises d'autodéfenses (l'idée n'était clairement pas venue de lui en vrai), il s'était trouvé un petit boulot tranquille dans le dojo qui l'accueillait. Il faisait principalement le ménage. Et si ce boulot l'ennuyait profondément, il avait un réel atout. Il était nourri et loger, ce qui n'était pas rien. C'est le maître qui lui implanta cette idée dans le crâne, celui de servir le pays autrement. Il aurait pu tout aussi bien entrer dans la police pour protéger les habitants des malfrats. Il aurait pu tout aussi bien continuer à récurer les chiottes et le sol du dojo. Ses choix n'ont pas forcément un sens précis puisqu'il était simplement en quête de changement. D'ailleurs, les entrainements militaires eurent le don de l'obliger à se tenir et à fermer proprement sa gueule. Autant vous dire que des tours de terrain il en a fait pour avoir répondu en toute franchise à ses supérieurs. Il arrêta vite et rentra tout doucement dans les rangs. Masao était relativement doué. S'il a fait partie des meilleurs de son régiment il ne s'en vanta jamais.

    Les missions à l'étranger assombrirent son tableau et le rendirent plus morose. Il perdit quelques amis sur le terrain et manqua de laisser tomber ce métier... Épuisé d'être encore en vie sans doute pendant que d'autres n'avaient pas eu cette chance.
    Si je ne vous ai jamais parlé de ces conquêtes, c'est qu'il n'y a rien à savoir de particulier. Il n'eut qu'une seule vraie relation qui ne dura qu'un an. Trop instable, trop proche de la bibine, trop sombre dans ses pires jours, trop agité le soir, il était impossible qu'une personne réussisse à le supporter sur le long terme. Puis, ses frères avaient bien fait le travail tant attendu. Ils s'étaient mariés, avaient eu des gamins. Il n'était pas obligé de suivre. Il n'avait de toute façon pas le temps. Lorsqu'on lui proposa le grade de lieutenant, il accepta. Il avait vingt-neuf ans et il n'était jamais trop tard pour avoir un poste à responsabilités.

    La trentaine dépassée, il se retrouvait le cul entre deux chaises, forcé de devoir arrêter son spectacle macabre contre la mort pour se ranger du coté des blessés au combat. Sa jambe ne lui permettait pas de se mouvoir librement et sa blessure mettait trop de temps à cicatriser. Au chômage forcé, il retourna au dojo et récupéra les rennes de ce dernier pour alléger le travail du maître. Il avait beau être résistant, il commençait à faire des grasses matinées un peu trop longues.

    Sa vie fonctionna au ralenti le jour où le vieillard rendit l'âme. Il continua à faire des descentes au bar tous les soirs, à descendre de deux à trois paquets par jour tout en draguant la dernière serveuse en date. Il commença même à venir complètement beurrer au dojo, et sa mère n'hésita pas à l'assommer tous les jours au téléphone en lui disant qu'il allait crever avant l'heure. C'est qu'elle avait eu bien raison la pauvre. S'il avait su, il aurait peut-être songé à se calmer et à arrêter de se noyer dans cette flaque d'emmerdes. Mais au moins, lorsque son coeur se serra dans sa poitrine et qu'il eut l'impression qu'on lui piétinait celui-ci, il mourra entourer de ses amis, de sa petite amie du moment et de sa boisson favorite le Nigori Umeshu. Il avait trente-trois ans lorsqu'il se fit terrasser par une crise cardiaque. Trop d'alcool et surtout trop de tabac. Il aurait pu contracter un cancer ou d'autres horreurs du genre, mais le destin en avait décidé autrement.

    « We all have two lives, the second begins when we realize we only have one »

    Arrivé dans l'autre monde, il n'eut droit au même brief que les autres. On l'amena à une sorte de tout-puissant qui lui faisait un replay de sa mort pour bien le faire réaliser sans doute. On lui exposa cette nouvelle chance qu'il avait de refaire sa vie parce que l'ancienne n'était soi-disant pas assez chargé. De toute façon, il ne crachait pas dessus et accepta simplement son sort. Ne croyez pas que ça l'emmerdait pas d'être mort, mais il s'était assez vite rendue à l'évidence qu'en pleurer n'en changerait rien. Alors lorsqu'il erra quelques jours, il ne sut pas vraiment quoi faire. Il tomba sur un certain Tomoe, homme chétif et ratatiné aux cheveux gris avec qui il se lia d'amitié. Enfin, une amitié qu'on pourra qualifier d'assez platonique. L'homme lui offrait un toit, lui parlait du monde qu'il parcourait depuis presque cinquante ans, et lui offrait un brin de conversation. Masao avait pris connaissance du métier de l'individu au bout d'une semaine dans ces lieux, et il découvrit son pouvoir au même moment.

    Si tu avais vu ma gueule de tocard quand je l'ai pris en flagrant délit. Il était en train d'foutre le contenu d'une de ses fioles dans ma bouffe. Je me suis toujours demandé pourquoi c'qu'il me donnait ça faisait un goût trop bizarre sur ma langue. Ça pétillait tu vois, j'avais l'impression que des petits asticots faisaient une fête sur ma langue. Ça m'a jamais chiffonné, je m'étais dit que c'était normal. il ne faut pas faire confiance à n'importe qui hein, surtout à un vieux fou qui fait des expériences sur ta pomme sans t'le dire. Heureusement j'suis pas mort, mais j'ai sûrement les boyaux roses fluo ou une connerie du genre. Mais tu vois je me suis énervé, ça faisait longtemps, et quand je lui ai demandé c'qu'il foutait comme merde dans ma bouffe, j'ai mon poing qui a juste traversé sa table de travail. Un truc en métal quand même, c'était pas rien. J'ai fait un trou de la taille de mon poing dans un table mec, c'était assez déstabilisant sur le moment. Ça m'a vite calmé, et l'autre aussi avant qu'il commence à se marrer en sautant dans tous les sens, persuadé que c'était son oeuvre. C'était peut-être le cas d'ailleurs, j'étais plus un lémure qu'il disait, il avait accéléré le processus, il était content. P 'tain, j'ai même commencé à croire que ça venait de lui au bout d'un moment, mais pour tout te dire je le sais franchement pas. Depuis ce jour, il a arrêté de cacher ses expériences sur moi, il venait en face me dire qu'il fallait que je teste ses merdes. J'aurais pu refuser, mais il me faisait pitié et vu qu'il me donnait un toit et qu'il me faisait à bouffer (ni l'envie de me trouver un taf) fallait bien que je paie ma dette.

    Il est arrivé un moment où Tomoe a accepté de lui apprendre des choses. Masao n'était sincèrement pas très doué dans le maniement des ingrédients, il dut apprendre tout à la base. Certains avaient des dons pour ce genre de chose, comme Tomoe malgré ses nombreuses expériences ratées dont il avait fait les frais. Lui n'avait pas la fibre artistique. Il se contentait de suivre des recettes basiques pour modifier l'apparence, il n'avait aucune créativité dans le domaine. Pourtant, ses produits se vendaient plutôt bien. Ses prix n'étaient pas trop élevés, et ses potions permettaient aux zombies de ressembler à quelque chose. C'était les plus à plaindre ceux-là, enfermés dans leur désir de retourner dans l'autre monde.

    Masao se trouva embaucher dans plusieurs bars différents pour se la jouer garde du corps et dissuader les plus malins. Son avantage résidait dans sa force qui fit assez vite le tour du royaume des morts. Enfin... Disons que sa capacité à cogner avant de parler était plutôt ce qui l'avait fait se faire connaître. À côté de ça, son petit manège de vendeur était plutôt transparent par rapport aux activités florissantes du "maître" qui pouvait pas s'empêcher de continuer à mélanger n'importe quoi à sa bière sainte.




    derrière l'écran
    PRÉNOM : Meg
    AGE : 28
    COMMENT T'AS TROUVE LE FORUM ? Je sais pas pourquoi, mais j'adore votre forum depuis des lustres. J'avais fait un premier essai il y a presque un an avec un certain Shinji, mais j'avais pas tellement réussi à m'intégrer, m'investir, et j'ai disparu. J'accepte qu'on me balance des pierres pour ça hein. J'suis impardonnable. Parce qu'il n'y a pas à dire, vous êtes trop canon.
    Le smiley que tu préfères ici ?  
    Tes mangas préférés ? SNK, X-1999, Gangsta, Awaken, Blie Exorcist, Tokyo Ghoul, Tsubasa, (...) et masse de yaoi.


    ©️joshua rokuro pour peek a boo!
    Afficher toute la signature


    "Life is not black and white; there is some gray nuance to it." (P. Asbaek)
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 18 Masculin
    × Age post-mortem : 19
    × Avatar : Monkey D. Luffy - One Piece
    × Pouvoir : télépathie.
    × Appartement : Brossard
    × Péripéties vécues : 1671
    × Øssements723
    × Age IRL : 16 Féminin
    × Inscription : 12/03/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Angel C. Walsh & Anna Kovalenko

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    7/100  (7/100)
    18Masculin19Monkey D. Luffy - One Piecetélépathie.Brossard167172316Féminin12/03/2017complèteAngel C. Walsh & Anna Kovalenko
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1571-haru-there-s-always-a-reason-to-smilehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1597-we-re-friends-right-haruhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2164-haru-smartphone
    18Masculin19Monkey D. Luffy - One Piecetélépathie.Brossard167172316Féminin12/03/2017complèteAngel C. Walsh & Anna Kovalenko
    nécromancien
    Terminé
    #2 le 17.07.17 12:56
    Bienvenue
    Je ne connais pas ton avatar, mais il est beau Bon courage pour faire la suite de ta fiche
    Afficher toute la signature


    RISE UP
    Such is the way of the world, you can never know just where to put all your faith. And how will it grow? Gonna rise up burning black holes in dark memories. Gonna rise up turning mistakes into gold.

    ©️ Frimelda
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 18 Masculin
    × Age post-mortem : 193
    × Avatar : Greed/Lin Yao - FMA
    × Pouvoir : absolu /PAN/
    × Logement : (à venir, je suis sdf présentement)
    × Métier : Roi ♛
    × Péripéties vécues : 3555
    × Øssements1709
    × Age IRL : 21 Féminin
    × Inscription : 08/02/2014
    × Présence : complète
    × Surnom : le koala
    × DCs : Luap Jones

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    38/15  (38/15)
    18Masculin193Greed/Lin Yao - FMAabsolu /PAN/(à venir, je suis sdf présentement)Roi ♛3555170921Féminin08/02/2014complètele koalaLuap Jones
    avatar
    Monseigneur Jojo roi des lémures et dragon des archives
    http://peekaboo.web-rpg.com/t9-joshua-o-je-m-aime-quel-talent#14http://peekaboo.web-rpg.com/t68-j-suis-grave-open-liens-rps-de-joshua#page-body
    18Masculin193Greed/Lin Yao - FMAabsolu /PAN/(à venir, je suis sdf présentement)Roi ♛3555170921Féminin08/02/2014complètele koalaLuap Jones
    Monseigneur Jojo ♛ roi des lémures et dragon des archives
    Terminé
    #3 le 17.07.17 13:04
    Je me souviens de toi Shinji demon (c'est un exploi en passant car, à l'image de mon perso, j'ai une mémoire de merde )

    Et bien REBIENVENU alors ♥️ Et bon courage pour ta fiche ♥️
    J'espère que ce coup-ci tu réussiras à t'intégrer On veut de toi nous
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 27 Féminin
    × Age post-mortem : 30
    × Avatar : Tomoko - Ikenaga Yasunari
    × Pouvoir : Poussière d'étoile
    × Croisée avec : Rien du tout :nose:
    × Appartement : Pucca
    × Logement : Chez Eul la plupart du temps ~
    × Métier : Au chomage
    × Péripéties vécues : 1441
    × Øssements924
    × Age IRL : 25 Féminin
    × Inscription : 13/01/2017
    × Présence : réduite
    × Surnom : la pousse de bambou
    × DCs : Toulouze Ka | Margaret E. Redford | Juunko Naonori

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    29/100  (29/100)
    27Féminin30Tomoko - Ikenaga YasunariPoussière d'étoileRien du tout :nose:PuccaChez Eul la plupart du temps ~Au chomage144192425Féminin13/01/2017réduitela pousse de bambouToulouze Ka | Margaret E. Redford | Juunko Naonori
    avatar
    ☢ Désintégrator ☢
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1294-etsu-morugawa-lassee-de-la-viehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1298-etsu-morugawa-come-watch-the-sky-with-me#23487https://parolesdindecise.wixsite.com/blog
    27Féminin30Tomoko - Ikenaga YasunariPoussière d'étoileRien du tout :nose:PuccaChez Eul la plupart du temps ~Au chomage144192425Féminin13/01/2017réduitela pousse de bambouToulouze Ka | Margaret E. Redford | Juunko Naonori
    ☢ Désintégrator ☢
    Terminé
    #4 le 17.07.17 13:59
    Hijikata demon
    Rebienvenue à toi. On fera en sorte que tu t'integres cette fois-ci. Tu vas y arriver
    Afficher toute la signature


    I love and I hurt you
    Sur mon coussin comme un dessin Comme une tâche C’est ton mascara qui déteint Quand on se fâche Et ce coussin d’ici demain Après l’orage Sera témoin que l’on sait bien Tourner la page


    En japonais : #6600FF ; En anglais : #998AA8
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 33 Masculin
    × Age post-mortem : 36
    × Avatar : Hijikata Toshiro - Gintama
    × Pouvoir : Force surhumaine
    × Appartement : Gagarine
    × Métier : Garde du corps officiellement et vendeur de potions pour modifier l'apparence à ses heures perdues
    × Péripéties vécues : 32
    × Øssements192
    × Age IRL : 27 Bigenre
    × Inscription : 16/07/2017
    × Présence : complète

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    0/100  (0/100)
    33Masculin36Hijikata Toshiro - GintamaForce surhumaineGagarineGarde du corps officiellement et vendeur de potions pour modifier l'apparence à ses heures perdues3219227Bigenre16/07/2017complète
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2142-masao-haruyama-youre-dead-you-dumbhttp://carnetspectral.pab
    33Masculin36Hijikata Toshiro - GintamaForce surhumaineGagarineGarde du corps officiellement et vendeur de potions pour modifier l'apparence à ses heures perdues3219227Bigenre16/07/2017complète
    nécromancien
    Terminé
    #5 le 17.07.17 22:11
    Haru • Luffy ! ** Merci pour l'accueil !

    Joshua • Avec le monde qui passe par ici, étonnant que tu t'en rappelles ! En tout cas ça m'fait trop plaisir ! Merci pour l'accueil

    Etsu • Merci beaucoup à toii, et être au chômage c'est bien
    Afficher toute la signature


    "Life is not black and white; there is some gray nuance to it." (P. Asbaek)
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 21 Féminin
    × Age post-mortem : 30
    × Avatar : Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure Time
    × Appartement : Lascaux
    × Métier : Fleuriste au Hana no Yuki
    × Péripéties vécues : 1078
    × Øssements1511
    × Age IRL : 21 Féminin
    × Inscription : 30/04/2016
    × Présence : réduite
    × Surnom : l'abricot
    × DCs : Miu Nagareboshi

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    11/100  (11/100)
    21Féminin30Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure TimeLascauxFleuriste au Hana no Yuki1078151121Féminin30/04/2016réduitel'abricotMiu Nagareboshi
    avatar
    zombie
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2001-ebiko-kaiyoutei-flower-girlhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2048-ebiko-kaiyouteihttp://www.peekaboo-rpg.com/t2148-ebiko-kaiyoutei-les-messages-d
    21Féminin30Princess Bonnibel Bubblegum - Adventure TimeLascauxFleuriste au Hana no Yuki1078151121Féminin30/04/2016réduitel'abricotMiu Nagareboshi
    zombie
    Terminé
    #6 le 17.07.17 22:20
    Bienvenue parmi nouuuus ! Hésite pas à passer sur la CB
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 19 Masculin
    × Age post-mortem : 27
    × Avatar : Keith (Voltron)
    × Pouvoir : visions
    × Logement : Maison d'Ael
    × Métier : Petits boulots et sbire de Teodora
    × Péripéties vécues : 6512
    × Øssements1043
    × Age IRL : 20 Autre
    × Inscription : 11/02/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le sans-surnom
    × DCs : Léandre / Brendan

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    68/100  (68/100)
    19Masculin27Keith (Voltron)visionsMaison d'AelPetits boulots et sbire de Teodora6512104320Autre11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan
    avatar
    FLOODSHOOTER
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1434-cassian-snowflakes-shit-of-paperhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2110-cassian-how-can-emptiness-be-so-heavy
    19Masculin27Keith (Voltron)visionsMaison d'AelPetits boulots et sbire de Teodora6512104320Autre11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan
    ★ FLOODSHOOTER ★
    Terminé
    #7 le 18.07.17 20:12
    Faut qu'on parle <<< Ceci était ma phrase d'approche que je me suis empressé d'éditer une fois que j'ai eu le temps pour te faire mon commentaire
    ET TE SOUHAITER LA BIENVENUE OF COURSE

    Je suis overbooké niveau li Je veux lien quand même
    Parce que ton perso n'est pas juste charismatique mais... Ahum... Il détesterait mon perso mais genre tellement Bref, fais moi signe si tu veux

    ET OUI PASSE SUR LA CB OH GOD
    Je poupoute pas mais je et on fera en sorte que cette fois-ci, tout se passe bien pour que tu restes avec nous

    Concernant ta fiche (non c'pas moi qui valide mais voilà, j'aime en parler) je la trouve riche en détails qui se présentent comme être drôles surtout Mais ça m'a grave plu de les lire justement. J'aime les langages de charretier, les odeurs de clopes (@Urie Kaneki cc). Et le coup de la potion à la place des lentilles

    BON COURAGE POUR L4HISTOIRE
    Afficher toute la signature


    nothing hurts
    cause i'm nothing
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 33 Masculin
    × Age post-mortem : 36
    × Avatar : Hijikata Toshiro - Gintama
    × Pouvoir : Force surhumaine
    × Appartement : Gagarine
    × Métier : Garde du corps officiellement et vendeur de potions pour modifier l'apparence à ses heures perdues
    × Péripéties vécues : 32
    × Øssements192
    × Age IRL : 27 Bigenre
    × Inscription : 16/07/2017
    × Présence : complète

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    0/100  (0/100)
    33Masculin36Hijikata Toshiro - GintamaForce surhumaineGagarineGarde du corps officiellement et vendeur de potions pour modifier l'apparence à ses heures perdues3219227Bigenre16/07/2017complète
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2142-masao-haruyama-youre-dead-you-dumbhttp://carnetspectral.pab
    33Masculin36Hijikata Toshiro - GintamaForce surhumaineGagarineGarde du corps officiellement et vendeur de potions pour modifier l'apparence à ses heures perdues3219227Bigenre16/07/2017complète
    nécromancien
    Terminé
    #8 le 20.07.17 22:38
    Ebiko ; J'fais mon maximum pour ne pas aller sur la cb avant d'avoir terminer ma fiche sinon j'reste trop longtemps et j'avance pas. Déjà que j'suis un escargot pour bien poser mes bases et pour que tout soit le plus correcte possible.

    Cassian ; Ton petit pavé d'amour m'as rendu tellement curieux que j'ai pas pu m'empêcher d'aller dévorer ta fiche. Je l'ai trouvé excellente   . On s'imprègne tellement bien du personnage qu'on peut pas le détester au final (enfin moi dernier l'écran). De mon point de vue, en faisant partie de sa vie de mensonge, de son envie de se faire aimer en copiant ce qu'il y a de meilleur, t'as envie de lui faire des câlins et de lui apprendre comment faire autrement.
    Par contre, en effet Masao risque de pas sentir Cassian (j'parle pas de sa condition de zombie *sort*) blague de merde mise à part. j'ai quelques micros idées qui ont germé pour des idées liens, j't'envoie ça dès que je rentre d'Allemagne (soit le 24 juillet).


    Sinon j'précise que je serais pas là pour terminer ma fiche dans les trois jours à venir. J'pars du 21 au 23 juillet au soir. J'comptais finir avant mais c'est loupé :/  

    À bientôt donc :)
    Afficher toute la signature


    "Life is not black and white; there is some gray nuance to it." (P. Asbaek)
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 19 Masculin
    × Age post-mortem : 27
    × Avatar : Keith (Voltron)
    × Pouvoir : visions
    × Logement : Maison d'Ael
    × Métier : Petits boulots et sbire de Teodora
    × Péripéties vécues : 6512
    × Øssements1043
    × Age IRL : 20 Autre
    × Inscription : 11/02/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le sans-surnom
    × DCs : Léandre / Brendan

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    68/100  (68/100)
    19Masculin27Keith (Voltron)visionsMaison d'AelPetits boulots et sbire de Teodora6512104320Autre11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan
    avatar
    FLOODSHOOTER
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1434-cassian-snowflakes-shit-of-paperhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2110-cassian-how-can-emptiness-be-so-heavy
    19Masculin27Keith (Voltron)visionsMaison d'AelPetits boulots et sbire de Teodora6512104320Autre11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan
    ★ FLOODSHOOTER ★
    Terminé
    #9 le 20.07.17 22:50
    Je... Finis ta fiche. Vite.
    Afficher toute la signature


    nothing hurts
    cause i'm nothing
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 18 Masculin
    × Age post-mortem : 193
    × Avatar : Greed/Lin Yao - FMA
    × Pouvoir : absolu /PAN/
    × Logement : (à venir, je suis sdf présentement)
    × Métier : Roi ♛
    × Péripéties vécues : 3555
    × Øssements1709
    × Age IRL : 21 Féminin
    × Inscription : 08/02/2014
    × Présence : complète
    × Surnom : le koala
    × DCs : Luap Jones

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    38/15  (38/15)
    18Masculin193Greed/Lin Yao - FMAabsolu /PAN/(à venir, je suis sdf présentement)Roi ♛3555170921Féminin08/02/2014complètele koalaLuap Jones
    avatar
    Monseigneur Jojo roi des lémures et dragon des archives
    http://peekaboo.web-rpg.com/t9-joshua-o-je-m-aime-quel-talent#14http://peekaboo.web-rpg.com/t68-j-suis-grave-open-liens-rps-de-joshua#page-body
    18Masculin193Greed/Lin Yao - FMAabsolu /PAN/(à venir, je suis sdf présentement)Roi ♛3555170921Féminin08/02/2014complètele koalaLuap Jones
    Monseigneur Jojo ♛ roi des lémures et dragon des archives
    Terminé
    #10 le 21.07.17 11:59
    On t'attend sans soucis
    Aller à la page : 1, 2  Suivant
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires