Terminé #1 le 07.07.17 19:08

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 52 Masculin
× Age post-mortem : 53
× Avatar : Walter C. Dornez -- Hellsing Ultimate
× Pouvoir : Détection des mensonges
× Appartement : Lascaux
× Métier : Homme de ménage hoho
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 94
× Øssements 614
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 07/07/2017
× Présence : réduite
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t2106-vassili-et-ma-vie-pour-tes-yeux-lentement-sempoisonne http://www.peekaboo-rpg.com/t2124-vassili-grand-pre-mal-fleuri-par-l-automne

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
6/100  (6/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 52 Masculin
× Age post-mortem : 53
× Avatar : Walter C. Dornez -- Hellsing Ultimate
× Pouvoir : Détection des mensonges
× Appartement : Lascaux
× Métier : Homme de ménage hoho
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 94
× Øssements 614
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 07/07/2017
× Présence : réduite
nécromancien


La tristesse durera toujours


identité
NOM : Iournaïev
PRÉNOM : Vassili Platon Gabriel
DATE DE NAISSANCE : 12/08/1963
DATE DE MORT : 03/10/2015
NATIONALITÉ : Russe.
LANGUE(S) PARLÉE(S) :
[X] Anglais.
[X] Autre(s) : Russe & allemand & langue des signes internationale
(il a prévu de se mettre au japonais. un jour)
RACE : Nécromancien (depuis peu)
PERSONNAGE DE L'AVATAR : Walter C. Dornez -- Hellsing Ultimate






physique
Couleur des cheveux : très sombres.  
Longueur des cheveux : ils tombent au creux des omoplates et sont invariablement attachés en un catogan soigné.
Couleur des yeux : bleu.
Style vestimentaire : des chemises toujours impeccables, des vestons aux couleurs usées par le temps, un nœud parfait pour ses cravates aux couleurs somptueuses mais jamais fantaisistes, des pantalons bien coupés mais dépassés (parfois il porte même du velours, vous vous rendez compte ???), des mocassins dont le cuir brille, Vassili c’est l’image de l’élégance mais lorsqu’on y regarde de plus près, il est terriblement ringard. Les plus gentils se contenteront de dire qu’il est très classique. Il a même une montre à gousset dans ses vestons.
Taille : 1m88
Piercing(s) : aucun.
Tatouage(s) : aucun.
Corpulence : sec et maigre, il paraît d’ailleurs qu’il est plus grand qu’il n’est en réalité.
Habitudes : il se coupe les ongles à ras car sinon il ne peut s’empêcher de les ronger, manie qu’il hait mais dont il ne parvient à se débarrasser XX il sourit souvent, mais du sourire Colgate, ce sourire irréprochable qui ne dit rien XX il fait craquer les articulations de ses mains tous les matins XX il se tient toujours extrêmement droit et pose les mains sur ses genoux lorsqu’il s’assieds XX mange trop peu, aurait bien besoin qu’on soit derrière lui pour le forcer à se sustenter
Autre : le bout de ses doigts est jauni par son usage intensif de cigarettes XX il porte un monocle, plus pour le style qu’autre chose, car la presbytie touchant son œil gauche est encore relativement modeste XX il use, raisonnablement toutefois, des potions anti-âge pour paraître quinze ans de moins (ceci dit, il gère mal ses stocks et il arrive des matins catastrophiques où il n’en a plus) XX souvent victime de douleurs hépatiques, d’intensité variable mais pouvant le clouer au lit XX il a la peau très pâle et le bleu de ses veines ressemble parfois à une blessure. C’est pas qu’il soit albinos mais il déteste le soleil et la chaleur qui va avec XX Mouvements assurés, gestes précis XX Bradycarde, incapable d’effort physique soutenu et n’en ressent d’ailleurs pas du tout l’envie XX Porte encore son alliance.



précisions
POUVOIR: Détection des mensonges. Il ne le maîtrise pas alors il en devient sourd, sourd de tous ces faux-semblants et muet aussi, muet d’être contraint à la vérité absolue. Il apprend péniblement à lire sur les lèvres de ceux qui parlent anglais et demande parfois à ceux qui l’accompagnent de répéter ce qu’il ne peut entendre ; en gros, il se débrouille comme il peut.
Bien entendu, il ne peut connaître le mensonge dans l’absolu ; si son interlocuteur est persuadé de la véracité de ce qu’il avance, Vassili le sera également.

Travaille comme homme de ménage XX Ancien alcoolique XX Son système nerveux est désormais totalement insensible aux effets de l’alcool ; autrement dit, vous ne le verrez jamais bourré et encore moins avec une gueule de bois. Il ne lui reste plus que le gout rance de la boisson, rien de très agréable donc et il n’y goute plus du tout car la mort l’a débarrassée de cette addiction et il refuse d’y replonger XX Il aime ses steaks à peine cuits XX Il a su jouer de la harpe mais n’y avait pas touché depuis des décennies avant de mourir. Aujourd’hui, il meurt d’envie (LOL) de s’y remettre mais il craint tout ce qu’il a oublié XX Passe énormément de temps à la bibliothèque et rend rarement ses livres plus d’une semaine après les avoir empruntés XX Dans sa chambre, il a un fauteuil fétiche, un objet aussi miteux que confortable au cuir marron et usé, qui fait face à la fenêtre XX Il a appris la langue des signes pour pouvoir gérer ses patients sourds sans intermédiaires (tous des incapables), maintenant il est un peu rouillé XX Ressent beaucoup de difficultés pour se mettre à la place des autres XX Triche lorsqu’il joue aux cartes XX A le mal de mer et peur des gros chiens.



caractère
Vassili a la rigidité des règles en bois dont se servaient autrefois les enseignants pour frapper le bout des doigts des élèves récalcitrants.
Il se tient tout aussi droit, en tout cas, et a des principes moraux stricts auxquels il ne se soustraira jamais ; porte les courses de la vieille dame, aide ton prochain autant que tu le peux, reste poli et n’insulte personne. Vous voyez le genre.

Il nettoie la saleté des autres car il faut bien que quelqu’un le fasse, et il n’attend en retour aucune gratitude.

Mieux, il exhale un calme, une sérénité totale et quasiment imperturbable ; et parfois c’est véritablement dérangeant, cette patience indéfectible qui en paraît presque surnaturelle. Mais il est comme ça, avec un sourire qui étire ses rides, spontanément, à l’écoute, tendant une oreille compatissante sans jamais exprimer de curiosité malsaine –il vous laisse l’entier choix de ce que vous lui dites ou non. Serviable, autant qu’il le peut et simple, si simple que jamais il ne juge personne.
On lui pardonne presque ses positions sociales d’un autre siècle (le mariage homosexuel ??? une aberration), ses fringues démodées, sa galanterie obséquieuse, son affreuse manie d’être rabat-joie car Vassili est l’amabilité faite spectre.  

Cependant… lorsqu’on y réfléchit, on s’aperçoit qu’on ne sait rien de lui. Alors on y regarde de plus près et on comprend que le sourire n’est que de façade car il n’atteint quasiment jamais ses yeux.

Ses yeux froids qui sont bel et bien ceux d’un mort.

Le plus gros défaut de Vassili, c’est de n’être pas honnête, c’est d’être un hypocrite renfermé. Oh, il n’est pas faux, pas totalement ! A l’intérieur, il est simplement tout aussi mort qu’il aurait dû l’être, invariablement tourné vers le passé et enfermé dans sa propre mélancolie.
Son fonctionnement paraît basé sur la compassion mais en réalité il intellectualise tout, rationnalise chaque seconde, observe, analyse.
Peut-être qu’en réalité s’il vous écoute c’est parce qu’il veut des informations.
Des informations inutiles, des informations parfois fausses car fruits de déductions erronées, des informations dont il ne fera jamais rien, des informations qu’il accumule pour essayer de se mettre à votre place (pourquoi est-ce si difficile ??) ou alors par simple amour de la connaissance.
La connaissance c’est le pouvoir -eh oui, parfois Vassili a des recrudescences de son vieux complexe de supériorité.

Il ne transparaît presque jamais mais c’est lui qui empêche à Vassili de souhaiter qu’on l’oublie totalement et qu’on le laisse dépérir en paix.
Il ne transparaît presque jamais car Vassili s’assure d’être totalement seul dans sa chambre lorsqu’il s’installe dans son fauteuil miteux comme dans le plus noble des trônes et jauge les gens circulant dans la rue en contrebas ; il lui arrive même de lâcher un petit claquement de langue réprobateur.

Ce qui pourrait le trahir, peut-être, c’est l’indifférence dans son regard lorsqu’il est fatigué de feindre l’intérêt malgré ses hochements de tête compatissants –ce qui pourrait le trahir, c’est peut-être qu’il fasse plus vieux que son âge lorsqu’il oublie ses potions anti-rides.
Ce qui pourrait le trahir, c’est sa voix parfois fade et ses épaules parfois lasses
écrasées sous le poids de ses regrets.


histoire
Feliks accueillit la naissance de son petit frère avec une extrême retenue –dictée par la prudence et la crainte de se faire voler la place d’enfant-roi, sans doute.
De manière générale, dans leur famille il y avait beaucoup d’amour mais plus encore de retenue.
Peut-être parce qu’ils faisaient partie de la bourgeoisie russe, peut-être parce qu’aucun d’eux ne voyaient comment faire autrement ; peu importe et de toute façon ni Vassili ni Feliks ne remirent jamais leur éducation en question.
Ils considérèrent comme normaux les « je t’aime » qui se sentent mais ne se prononcent jamais, tout comme l’argenterie avec laquelle il fallait réussir à manger sans mettre de traces de doigts dessus et tout comme leur départ en Allemagne afin de compléter leurs études dans un pensionnat réputé.

Huit ans d’isolement rompus seulement par les vacances d’été distendent forcément certains liens –heureusement, ils en tissent d’autres.
Sa scolarité a été calme, relativement solitaire ; Vassili avait une fâcheuse tendance à l’arrogance et même dans un internat élitiste comme celui qui fut le sien, c’était un peu trop.
Ses camarades jalousaient ses facilités scolaires et fuyaient son regard vide et glacé d’être si hautain.
Heureusement pour lui, Irene… Irene était différente.
Il ne sait plus vraiment comment, plus vraiment pourquoi (son intelligence, sa beauté, son altruisme, sa volonté de fer, tout chez elle lui semblait parfait), mais lui qui n’avait jamais eu de prédispositions l’inclinant au romantisme s’imaginait avec elle pour le reste de sa vie, à 19 ans à peine. Lui qui n’avait jamais vraiment assumé autre chose que lui-même, il revint au monde réel, comme il se plaisait à l’appeler, avec la ferme intention de la présenter à sa famille.
Lorsqu’il revint en Russie avec ses diplômes tous neufs, il trouva son père vieilli, sa mère malade, son frère absent.
Il n’avait rien de particulier à leur dire –justement parce qu’il en avait trop à raconter.

Irene et Vassili se marièrent quelques années plus tard. Ce fut une belle cérémonie, sous le vent frais de l'Allemagne où Vassili avait décidé de suivre sa fiancée.
Sa famille fut conviée, évidemment et tous vinrent –tous sauf sa mère qui était déjà partie trop loin pour cela.
Ses copains de la fac étaient là aussi, ceux avec qui il avait fini sa formation principale et allait commencer sa spécialisation à la rentrée. Ils étaient mignons, tous ces futurs chirurgiens –ils avaient déjà la morgue pour.
La famille Iournaïev fit promettre à son aîné de venir les voir en Russie, au moins une fois par an ; et Vassili s’y tint, emmenant Irene avec lui. Elle était très appréciée chez les Iournaïev ; elle était parfaite alors l’inverse aurait-il été seulement possible ?

Rapidement, il leur fallut emmener leur fille, leur jolie petite fille qu’ils avaient décidé d’appeler Sasha après d’âpres négociations.

Son père mourut et comme on le lui avait appris, il ne le pleura pas.
Vassili resta digne dans son deuil.
Comme il restait digne lorsqu’il échouait dans son travail de neurochirurgien.
Comme il restait digne dans son propre rôle de père –un peu trop strict sans doute.

Il restait digne en tout, le dos bien droit.
Avant.

***

- « Je suis désolé, Vassili, je te le redis, je suis vraiment, VRAIMENT désolé… »
Désolé
creux fade inutile naïf tardif.
C’est cet accident de voiture qui est désolant –stupide.
Avare, aussi
avare à en garder les jambes du conducteur
les jambes de Feliks
et l’éveil de sa femme.
Il n’y a pas d’excuses
pas de mots
rien pour compenser cette avarice.
Les excuses sont futiles

- « Sasha, ta mère est dans le coma et ils pensent qu’elle ne se réveillera pas. »
Sa fille qui chancèle et un silence, long silence qui s’étire presque à l’infini
simplement
il n’y avait rien à  dire de plus
et c’était déjà insupportable.
Irene ne laissait derrière elle que le silence de deux êtres abasourdis par son absence soudaine
même si elle se réveillait elle serait probablement à peine mieux qu’un légume
Vassili connaissait suffisamment son métier pour le savoir
et c’était sa première gueule de bois.

- « Je suis là pour toi, papa. On va supporter ça ensemble. »
Ce n’était pas un mensonge
juste un peu de sincérité qui lui faisait du bien.
A peine lui en voulait-elle parce qu’elle aussi souffrait
mais elle commençait à se relever
s’occuper de sa propre famille
sa jolie famille en construction
tandis que lui rampait, presque seul
presque, parce qu’elle était encore là pour lui.
Ca s’est transformé en mensonge, peu à peu.
Il ne sait pas vraiment à partir de quel verre ce changement est devenu immuable.

- « Tu es encore complètement bourré. »
Constatation, glaciale à lui en arracher un frisson.
Vassili se contenta d’acquiescer, il n’y avait rien de plus à dire, rien à signaler, pas de questions à poser et encore moins de réponses à offrir.
Il avait le regard vitreux de celui qui préférerait devenir fou plutôt que se souvenir
ne serait-ce que pour un instant
sûr qu’il était de ne pas le supporter.
Alors Sasha, excédée, s’en fut et il la regarda partir sans savoir quoi en penser
sans même savoir qu’il ne la reverrait sans doute presque jamais.
Il eut un rire, aigrelet et amer, un rire si triste
et le whisky lui irritait la gorge à force d’y passer.

- « Vous comprendrez que dans ces conditions, vous ne pouvez plus être autorisé à exercer… »
Une part de lui comprenait, bien sûr, mais il y avait tout le reste
le reste qui réclamait à grands cris un peu de patience, de compassion, de pitié peut-être
comme il en avait eu pour tant de patients.
Tout ça pour quoi ?
Il finissait chômeur
embourbé dans son mélodrame
le cœur en miette, l’honneur aux égouts, tout était noyé dans l’alcool qui n’avait même pas réussi à faire couler sa douleur.
Arriver bourré au bloc ça ne se faisait pas
bien sûr qu’il comprenait.

- « Ca fait des années qu’elle est dans le coma, vous savez. Il y a très peu de chances que son état évolue, maintenant. Il faudrait peut-être envisager la possibilité d’arrêter les soins… »
Il refusa net
s’accrochant désespérément à un espoir qu’il savait pourtant totalement futile
peu lui importait
il lui semblait que s’il cessait d’espérer il en mourrait dans d’atroces souffrances

- « Monsieur ! »
Il avait bu au-delà de ses capacités
c’était indéniable
terrassé par de la vodka
du jus de patates
l’alcool des indigents russes
pathétique.
Peut-être n’est-il plus rien de plus.
Choc puis noir.

- «  Il a bu comme un trou et s’est fracassé la tête contre le perron. Heureusement qu’il a le crâne dur, y’en a des poivrots qui ont eu plus de complications que ça. »
Le mépris d’un gamin
parlant comme si son patient n’était même pas là.
A peine 25 ans, déjà engoncé dans cette blouse blanche qui lui donne tant d’importance.  
Vassili soupire face à l’humiliation
l’humiliation qui lui fait mal
à lui qui a si souvent été de l’autre côté
désormais il est juste trop vieux
trop vieux et trop seul.

- « Vous êtes bien sur le répondeur de Sasha Ehrlich, merci de laisser un message. »
Sasha a changé de nom
Elle s’est mariée ?
Vassili ne sait pas
Sasha ne répond jamais au téléphone.
Et parfois il en pleure.
C’est indigne des Iournaïev, mais qui s’en soucie, maintenant qu’il n’y a plus que lui
lui et Feliks.
Il ne répond plus aux appels de Feliks
Plus jamais
Assassin meurtrier destructeur je te hais.

Et bim l’infarctus
à fumer et de boire autant, c’était couru d’avance
pourtant il n’a rien vu venir.

***

Ce n’est qu’à grand-peine qu’il parvint à supporter les images de sa mort –mais le pire, avec le recul, ce n’étaient pas les images mais d’être reparti pour un tour, lui qui se croyait délivré de son existence qui n’en finissait pas mais n’avait pas osé se suicider.

Il a pris un métier pathétique car il… pourquoi, d’ailleurs ? Il refuse de s’amuser comme c’est la mode ici, refuse de laisser passer son chagrin, refuse de récupérer le prestige dont il pouvait disposer avant l’accident.
Irene Irene Irene
litanie qui le quitte jamais.
Pas un jour ne passe sans qu’il regrette d’avoir refusé qu’elle soit débranchée ; c’était irrationnel et stupide et peut-être aurait-il eu ici une chance de la retrouver.
C’est stupide aussi, elle aurait eu le cerveau tout aussi cramé ici que là-bas.
Le doute le tue, le remords le ronge.

Cela faisait plus d’un an déjà qu’il avait débarqué dans le monde des morts, il ne parlait toujours pas une phrase de japonais mais commençait à avoir ses petites habitudes ; aller une heure à la bibliothèque tous les soirs, balayer des couloirs six heures par jour, déjeuner dans un parc un peu miteux, se fournir chez le même Nécromancien pour ses potions anti-âge.
Un jour celui-ci lui débita un long discours vantant les mérites d’une potion REVOLUTIONNAIRE, le rêve des Alchimistes fait réalité, permettant ATTENTION ECOUTEZ-MOI BIEN MONSIEUR une transformation de tout métal en OR !! Vous avez bien compris, la PIERRE PHILOSOPHALE est désormais une réalité !! Eh oui Monsieur, la voilà, rien que pour vous, avec des DECENNIES d’avance sur les recherches des Catacombes !! Vous voulez transformer vos plombages en dents en or pour devenir un VRAI PIRATE ?? N’attendez plus !! Vivez le rêve !
Du moins c’est ce qu’il aurait compris s’il n’était pas soudainement devenu sourd.
Il demanda deux fois au Nécromancien de répéter mais sa bouche s’articula de nouveau sur le vide et alors Vassili crut qu’il allait mourir à nouveau ; il fut soulagé avant même de se demander si c’était possible.
Puis il se rendit compte que seule la voix du charlatan ne parvenait à ses tympans.  
Lorsqu’un gamin ayant donné un coup de pied dans le seau de sa serpillère lui affirma qu’il ne l’avait pas fait exprès, lorsqu’il s’avéra incapable d’assurer à une collègue incertaine que non elle n’avait pas grossi, il comprit qu’il avait un problème avec les mensonges.
Un gros problème qui le fait passer de Lémure à Nécromancien mais qu’il n’appellera pas Pouvoir avant de le maîtriser un minimum. Pour l’instant ce n’est rien de mieux qu’un problème de plus.
Par vanité, il songea que peut-être un jour les Mangemorts l’approcheront car détecter les mensonges pourrait s’avérer fort utile en cas d’interrogatoire, mais Vassili n’attend ce jour avec aucune impatience.
C’est une aberration dans ce monde mais il attend juste que le temps passe en ruminant sur son sort.

Lui qui est mort ne parvient à faire son deuil de rien.


derrière l'écran  
PRÉNOM : Gabrielle
AGE : 21 yo
COMMENT T'AS TROUVE LE FORUM ? Via Volfoni ~
Le smiley que tu préfères ici ? (parce que je mets les reaction gif à part ceci dit, étant donné que je suis incapable de choisir entre eux)
Tes mangas préférés ? Kuroshitsuji c'est tout le fangirling de ma jeunesse, après si on parle des anime j'ai pleuré comme un KK devant FMA brotherhood et j'aime aussi beaucoup Hellsing Ultimate & Darker Than Black.


©️joshua rokuro pour peek a boo!
Invité

Terminé #2 le 07.07.17 19:29

avatar
Invité
Bienvenue ! En espérant vite te voir rp demon

Terminé #3 le 07.07.17 20:35

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 86
× Avatar : Rukodo Mukro - KHR
× Pouvoir : Illusion
× Appartement : Bozo
× Métier : Revendeur de potions/Musicien
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 813
× Øssements 352
× Age IRL : 29 Transgenre
× Inscription : 03/04/2017
× Présence : complète
× DCs : Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1664-maxence-listen-to-the-stereo-tonight http://www.peekaboo-rpg.com/t1674-valar-morgulis-maxence-rs

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
75/100  (75/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 86
× Avatar : Rukodo Mukro - KHR
× Pouvoir : Illusion
× Appartement : Bozo
× Métier : Revendeur de potions/Musicien
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 813
× Øssements 352
× Age IRL : 29 Transgenre
× Inscription : 03/04/2017
× Présence : complète
× DCs : Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
nécromancien
han un perso de hellsing ultimate jtm toi

BON COURAGE POUR LA FICHE ET BIENVENUE

Terminé #4 le 08.07.17 9:50

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 27
× Avatar : Keith (Voltron)
× Pouvoir : visions
× Logement : Maison d'Ael
× Métier : Petits boulots et sbire de Teodora
× Communication : PortableDeathbook
× Péripéties vécues : 5962
× Øssements 243
× Age IRL : 20 Autre
× Inscription : 11/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : le sans-surnom
× DCs : Léandre Delacour, l'amoureuse d'Eul ~
FLOODSHOOTER
http://www.peekaboo-rpg.com/t1434-cassian-snowflakes-shit-of-paper#29740 http://www.peekaboo-rpg.com/t2110-cassian-how-can-emptiness-be-so-heavy

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
48/100  (48/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 27
× Avatar : Keith (Voltron)
× Pouvoir : visions
× Logement : Maison d'Ael
× Métier : Petits boulots et sbire de Teodora
× Communication : PortableDeathbook
× Péripéties vécues : 5962
× Øssements 243
× Age IRL : 20 Autre
× Inscription : 11/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : le sans-surnom
× DCs : Léandre Delacour, l'amoureuse d'Eul ~
★ FLOODSHOOTER ★
Omg Kuroshitsuji... demon

C'est tellement rare d'avoir des personnages de la quarantaine ou cinquantaine ici. Je crois qu'il n'y en a pas actuellement donc... VIVE TOI ! Même s'il utilise des potions de rajeunissement (C'qui est une très bonne idée en soi)

En fait, je trouve que toutes les précisions que tu as mises sont extrêmement intéressantes ce qui rend ton personnage plus qu'intéressant, c'est tellement beau

Petite mention à ton style d'écriture qui est vraiment très bon

(En vrai j'avais une idée de TC qui ressemblait sur quelques points hihi)

Bon courage pour l'histoire, en tout cas demon

Afficher toute la signature
Réduire la signature


Invité

Terminé #5 le 08.07.17 23:31

avatar
Invité
J'ai hâte de lire ton histoire demon
Bienvenue!!

Terminé #6 le 11.07.17 21:19

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 52 Masculin
× Age post-mortem : 53
× Avatar : Walter C. Dornez -- Hellsing Ultimate
× Pouvoir : Détection des mensonges
× Appartement : Lascaux
× Métier : Homme de ménage hoho
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 94
× Øssements 614
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 07/07/2017
× Présence : réduite
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t2106-vassili-et-ma-vie-pour-tes-yeux-lentement-sempoisonne http://www.peekaboo-rpg.com/t2124-vassili-grand-pre-mal-fleuri-par-l-automne

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
6/100  (6/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 52 Masculin
× Age post-mortem : 53
× Avatar : Walter C. Dornez -- Hellsing Ultimate
× Pouvoir : Détection des mensonges
× Appartement : Lascaux
× Métier : Homme de ménage hoho
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 94
× Øssements 614
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 07/07/2017
× Présence : réduite
nécromancien
Merciiiiii à tous les quatre vous êtes beaucoup trop cute
tenez, un coeur pour chacun ♥️♥️♥️♥️

& j'en profite pour signaler que normalement ma fiche est terminéeeee

Terminé #7 le 12.07.17 12:35

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 193
× Avatar : Greed/Lin Yao - FMA
× Pouvoir : absolu /PAN/
× Logement : (à venir, je suis sdf présentement)
× Métier : Roi ♛
× Communication : (portable à venir)
× Péripéties vécues : 3239
× Øssements 1414
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 08/02/2014
× Présence : complète
× Surnom : le koala
× DCs : Luap Jones
Monseigneur Jojo roi des lémures et dragon des archives
http://peekaboo.web-rpg.com/t9-joshua-o-je-m-aime-quel-talent#14 http://peekaboo.web-rpg.com/t68-j-suis-grave-open-liens-rps-de-joshua#page-body http://www.peekaboo-rpg.com

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
38/15  (38/15)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 193
× Avatar : Greed/Lin Yao - FMA
× Pouvoir : absolu /PAN/
× Logement : (à venir, je suis sdf présentement)
× Métier : Roi ♛
× Communication : (portable à venir)
× Péripéties vécues : 3239
× Øssements 1414
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 08/02/2014
× Présence : complète
× Surnom : le koala
× DCs : Luap Jones
Monseigneur Jojo ♛ roi des lémures et dragon des archives
Je viens lire ! J'arrive j'arrive ♥️ Excuse le léger retard, le forum a planté hier soir et continue de planter aujourd'hui alors... Anyway.

Identité Je trouve les mêmes âges que ce que tu as mis dans ton profil, son deuxième prénom c'est Platon Tout est ok par ici !
Physique Il a l'air très classe Je répète comme Cass mais c'est trobien qu'il soit un peu vieux
précisions Son pouvoir Il est trop bien ! Du coup si j'ai bien compris, quand les gens mentent il ne les entend pas parler ? C'est génial C'est ok par ici !
caractère Omg il est homophobe c'est génial (enfin pas trop mais si un peu ) Bref j'adore ce caractère Et y'a rien d'incohérent dedans, donc je valide ~
histoire Son histoire est Enfin basically ce perso est trop bien Le pauvre, mais c'est trop réaliste et horrible La mort est racontée, la découverte du pouvoir aussi - j'avoue ce serait grave utile pour les Mangemorts - donc c'est parfait !


tu es validé !
Félicitations, tu peux désormais aller rp !
A son arrivée dans l'au-delà, ton personnage aura également été placé pendant une semaine dans un des appartements de l'agence Azazel :

L'appartement Lascaux
En te rendant dans le sous-forum qui y correspond, tu trouveras un sujet de "flood privé" réservé pour la discussion avec tes colocataires, n'hésite pas à t'y présenter pour nouer de premiers liens sur le forum o/

En parallèle, pense à aller recenser ton avatar dans le bottin pour ne pas qu'un futur nouveau te le pique, et à remplir les différents champs de ton profil ♥️.

Tu pourras éventuellement aussi te créer un carnet spectral pour qu'on vienne te demander des liens et des rps, et surtout qu'on sache où tu en es dans ta vie sur le forum !

Enfin, même si on n'a pas envie d'y penser à peine validé, tu peux aussi passer faire un tour dans ce sujet afin de prévoir une éventuelle disparition de personnage en cas de reboot, de départ ou d'inactivité future

Je pense que tu es assez submergé de liens pour le moment, je te laisse profiter du forum, étant donné que tu es officiellement un Nécromancien !