ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son organisation

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Cinemont a posté un rp libre dans l'allée des cerisiers

    Alexiel Etsuko cherche plusieurs rps pour son personnage deux en un.

    Alexiel Etsuko a posté un rp libre dans l'appartement Kiss

    Urie Kaneki recherche divers vampires pour rp !

    Event du moment
    Calendrier de l'avent
    du 1er au 24 décembre

    La pluie des belles fleurs

    × Evolution :
    × Image : take me away × Age de la mort : 19 Masculin
    × Age post-mortem : 69
    × Avatar : KAITO - VOCALOID
    × Pouvoir : Hoshi (星)
    × Appartement : Brossard
    × Métier : Fleuriste / Serveur / Magicien
    × Péripéties vécues : 519
    × Øssements775
    × Age IRL : 21 Masculin
    × Inscription : 25/06/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le cachalot
    × DCs : Nope.

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    12/100  (12/100)
    take me away19Masculin69KAITO - VOCALOIDHoshi (星)BrossardFleuriste / Serveur / Magicien51977521Masculin25/06/2017complètele cachalotNope.
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2431-hoshiko-ito-my-dear-broken-boyhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2433-hoshiko-ito-shine-a-lighthttp://www.peekaboo-rpg.com/t2040-hoshiko-ito-telephone
    take me away19Masculin69KAITO - VOCALOIDHoshi (星)BrossardFleuriste / Serveur / Magicien51977521Masculin25/06/2017complètele cachalotNope.
    nécromancien
    #1 le 06.07.17 1:39
    La pluie des belles fleursLe Hana no Yuki, dont l’enseigne s’écrivait ‘‘花の雪’’, se trouvait dans le très charmant quartier européen de Tokyo des morts. La boutique n’était pas la plus grande, mais elle jouissait d’une réputation convenable et les clients ne manquaient pas, qu’ils furent réguliers ou non. La rue était assez animée, ce qui était normal étant donné le nombre de cafés, restaurants et boutiques qui jonchaient le chemin, qui donnait sur un carrefour. Le quartier était un piétonnier, ce qui signifiait évidement qu’il n’y avait pas de voiture aux alentours, sauf peut-être très tôt le matin, ne serait-ce que pour recevoir les livraisons.
    C’était une belle journée, avec un beau soleil. Mais Hoshiko était à l’intérieur, lui qui ne faisait qu’encaisser l’argent. Il était caissier parce que Kaiyoutei avait besoin d’un caissier. Et que lui avait besoin d’argent. En plus de ses activités externes. Pourquoi travailler autant ? Pourquoi avoir besoin d’autant d’argent ? C’était une question qu’il s’était souvent poser. Et il était venu à une conclusion. Il en avait marre de vivre avec les mêmes imbéciles pendant des années. C’étaient des inconnus pour lui, il n’avait aucune attache ici. De même, il ne se sentait pas chez lui à l’agence…
    Bon, évidemment, il ne se sentait pas non plus chez lui, dans sa maison, quand il était encore vivant. Mais ce n’est qu’un petit détail.

    La chaleur de l’été devenait presque étouffante. Le nécromancien ne pensait pas pouvoir tenir encore longtemps. Sa patronne, Ebiko Kaiyoutei, était parti précipitamment, criant au passage qu’elle allait se chercher des potions. Ce n’était pas la première fois que ça arrivait. C’était même devenu une habitude, plus ou moins une fois tous les trois mois.
    Hoshiko tentait de se faire de l’air avec ce qu’il trouvait, car le petit ventilateur tournant poser sur un meuble n’était pas suffisant. Des longs bouts de papiers colorés étaient accrochés. Ils flottaient et bougeaient en même temps que la machine. Le magazine dans sa main ne servait pas beaucoup pour le faire respirer. Qui était le salaud qui avait inventé le climat, que Hoshiko puisse l’étrangler ? L’air semblait circuler très mal. Il y avait cette sensation de canicule, une chaleur trop dense, pas assez d’eau dans l’air. Très sec. Le nécromancien ne savait pas ce qui était pire.
    Sans y prêter attention, les gouttes avaient commencées à tomber sur son front, tandis qu’il avait balancer sa tête en arrière d’exaspération à cause de la chaleur. Sa première pensée ne fut pas « Tiens, il y a de l’eau à l’intérieur » mais plutôt « Que cette pluie fait du bien. »
    Très vite, les choses dégénérèrent et le bâtiment fut rapidement inondé. Pris de panique, Hoshiko appela (ou plutôt envoya une dizaine de message à) un Kaiyoutei. Hyun, en l’occurrence, probablement parce que le nécromancien était trop effrayé que pour dire à Ebiko que sa boutique était… inutilisable.
    Ce ne fut évidemment qu’après toute cette histoire que Hoshiko découvrit que les problèmes provenaient de la boutique voisine, mais bon. Là, il ne le savait pas.
    © CRIMSON DAY

    Old version:
    C’était une journée superbe, comme on pouvait s’y attendre pendant le mois de juillet. Il était presque midi, pourtant le soleil était déjà haut, chauffant la surface de la ville et des quartiers perdus de Tokyo, qu’ils soient d’origines ou des quartiers reconstruits par des européens restés vivre au Japon. Des cafés, d’où de succulentes odeurs de café, de thé et de dessert s’échappaient, étaient déjà ouverts et remplis de clients. La galerie, dans la rue principale, était splendide, faite de brique, d’une pointe d’or et d’argent. Dedans, plusieurs boutiques était visible.
    La boutique, le Hana no Yuki (花の雪), ne se trouvait pas très loin de la galerie, sur un coin près de l’entrée (ou de la sortie) de cette longue rue protégée par un toit de verre. La boutique de fleur était une belle petite boutique avec un simple étage au-dessus. La façade était blanche, avec une grande porte vitrée au centre, sur les côtés il y avait deux superbes vitres, travaillées avec des ornements en acier, faisant penser à de l’art nouveau. Au-dessus de tout ça se trouvait trois auvents en tissus bleues et blanches, à rayures verticales. De nombreux pots, fleurs et de présentoirs étaient présents en face de la boutique. L’enseigne était écrite en japonais, mais un sous-titre, la transcription du nom, était noté, dans un style ancien, dans le même style que les métaux des belles vitres.
    L’intérieur n’en était pas moins magnifique, ou fleuri, par ailleurs. La boutique se composait principalement de trois pièces : l’atelier, qui était à l’arrière aux cotés de la réserve, la serre, qui se trouvait sur le toit et la boutique en elle-même, où se vendait les produits. Les murs blancs refroidissaient la salle, mais l’atelier était fait entièrement de bois, tout comme le sol de la belle bâtisse. C’était un parquet bien ciré, d’un bois clair et charmant.
    L’étage était en vérité un appartement, composé d’un salon, d’une cuisine, d’une grande chambre et d’une belle salle de bain, comme à la vieille Europe. Cependant, tout l’étage était inhabitable. Pour cause, cela faisait quelques années déjà qu’il était en rénovation (clairement, les morts avaient tout leur temps).
    Malheureusement, c’était là, la source de tous les problèmes de Hoshiko.
    Il arriva sur les lieux de son travail, comme d’habitude, par les transport en commun et en marchant un peu. L’endroit était comme d’habitude. La journée avait commencée comme n’importe laquelle. Pourtant, très vite, tout parti bizarrement. Ebiko était partie en précipitation, on ne savait où, laissant la boutique à Hoshiko, lui disant : « Je te confie la boutique ! ».
    Ç’avait surpris le faiseur de potion quand elle était partie, sans expliquer pourquoi*. Mais il avait accepté le rôle, sans soucis. Généralement, il n’y avait pas beaucoup de monde, à cette heure-ci. Ce fut, près d’une demie-heure après le départ de la propriétaire du commerce, que les problèmes commencèrent.
    D’abords, il eut un bruit d’explosion, ou du moins quelque chose de ressemblant. De panique, le nécromant était sorti voir ce qu’il se passait. Seuls les gens très proche de la boutique avait entendu le bruit. Mais il n’y avait plus rien, pas grand-chose. Heureusement, se dit Hoshiko, qui ne chercha pas à savoir plus. Il reprit son rôle de vendeur, comme s’il était quelqu’un d’autre. Il jouait littéralement un rôle, dans une pièce. Si les clients avaient commencé à chanter, il n’aurait pas trouver ça étrange. Mais lui, il n’aurait pas pu. Il n’aimait pas son corps, mais sa voix était pire que tout. C’était une voix désagréable, terne, un peu trop grave à son goût, et encore pire à l’audio. Mais ce n’était pas un important.
    Ensuite, il eut les gouttes d’eau. C’était amusant, on aurait dit que la pluie s’était installée dans la pièce. Ca arrosait les fleurs, les pots. On aurait dit une sorte de pouvoir, d’un nécromancien.
    « – Est-ce que l’un de vous est la cause de cette pluie ? Non ? » Personne. Aucun d’eux n’était coupable. Mais le pire, ce fut le petit ruisseau qui descendit les escaliers, noyant peu à peu les pieds de tout le monde, qui sortit d’ailleurs en précipitation. Hoshiko inclut. Mais il retourna rapidement à l’intérieur, commençant à sortir les produits à vendre. Il appela trois à cinq fois Ebiko, avant de passer des messages désespéré à Hyun-Su.
    Allait-il répondre ? Oui, il l’avait fait. Entre chaque message, il y avait une attente, car Hoshiko était fort occupé. Et l’eau qui n’arrêtait pas de monter. Il n’avait pas la moindre idée de comment stopper tout ça. C’était une véritable catastrophe. Et les papiers qui commençaient à prendre l’eau !
    Le nécromancien avait sorti quelques plantes dehors, proche de la boutique, mais éloigné du courant qui sortait des portes. Heureusement qu’il y avait les caniveaux qui n’étaient pas trop loin, qui prenait l’eau plutôt que la rue entière.
    Hoshiko faisait de son mieux, mais il était déjà débordé, littéralement, par les problèmes. Il savait qu’il aurait dû monter pour régler ça, mais il était paniqué, et il n’avait pas la moindre idée de quoi faire, alors, il attendait Hyun-Su qui devait arriver, tôt ou tard, son dernier message lui demandant s’il voulait d’autres vêtements. Ciel, oui. Il donnerait son or pour des vêtements secs, même si ça signifiait se changer devant Hyun-Su. Hoshiko était quelqu’un d’assez pudique. Et en particulier en face de garçon, principalement à cause de sa… condition.
    Mais bien sûr, même si le monde des morts était fort tolérant, Hoshiko n’avait jamais pris la peine de l’avouer, et ce, pour plusieurs raisons. La première était très simple : ce n’était pas leurs oignons, la deuxième était qu’il n’avait personne d’assez proche à qui le dire, et la troisième était que la première fois qu’il l’avait annoncé, il était mort.
    Et en toute sincérité, Hoshiko n’avait aucune envie de quitter ce monde-ci : il s’y plaisait plus ou moins, et c’était plus que son autre vie.
    C’est au moment d’envoyer son message qu’une nouvelle vague (d’eau) débarqua au rez-de-chaussé.
    « – Bordel, bordel, bordel, bordel, bord-… », répéta-t-il en boucle.
    Le garçon tenta, tant bien que mal, de retirer l’eau qui ne cessait de revenir, ce qui revenait à donner des coups d’épée dans l’eau : c’était fort inutile.
    Hoshiko était paniqué, trempé, à bout de nerf. Et il n’avait pas encore réussi à tout sortir.
    Heureusment que ce fut à ce moment-là que Hyun-Su débarqua.




    * Ebiko est partie chercher un stock de potion pour son ouïe.
    Afficher toute la signature


    Mais il faut pas que tu désespères, perds pas espoir : "promis juré qu’on la vivra notre putain de belle histoire". Ce sera plus des mensonges, quelque chose de grand, qui sauve la vie qui trompe la mort qui déglingue enfin le blizzard. ▵ Joy
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 25 Masculin
    × Age post-mortem : 35
    × Avatar : Natsume Takashi - Natsume Yuujinchou
    × Pouvoir : Transformation en chat
    × Appartement : Kiss
    × Métier : Infirmier
    × Péripéties vécues : 163
    × Øssements219
    × Age IRL : 21 Féminin
    × Inscription : 26/06/2017
    × Présence : réduite
    × DCs : Orpheus Ioannis, Newt Ansgar & Shu Wang

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    14/100  (14/100)
    25Masculin35Natsume Takashi - Natsume YuujinchouTransformation en chatKissInfirmier16321921Féminin26/06/2017réduiteOrpheus Ioannis, Newt Ansgar & Shu Wang
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2000-hyun-su-finihttp://www.peekaboo-rpg.com/t2080-hyun-su-carnet-de-lien
    25Masculin35Natsume Takashi - Natsume YuujinchouTransformation en chatKissInfirmier16321921Féminin26/06/2017réduiteOrpheus Ioannis, Newt Ansgar & Shu Wang
    nécromancien
    #2 le 11.07.17 20:35



    Hoshiko x Hyun


    « La pluie des belles fleurs »

    Under the see
    "We spend one day together."



    Une nouvelle journée de commencée. Le soleil était déjà haut dans le ciel, ses lueurs traversaient les vitres de l'infirmerie. Sa chaleur s'immisçait doucement. Les lits recouvert de drap blanc étaient vides de toute âme. La pièce en elle-même était vide de toute présence, enfin presque vide. Le silence était maître des lieux. L'infirmier était assis à son bureau, écrivant quelques mots sur son carnet, il attendait patiemment la venue de quelqu'un. Pourtant, personne ne vint jusqu'à ce qu'il reçoit un premier SMS. Le portable étant posé non loin sur le bureau, sa vibration se propagea au travers de la matière jusqu'à atteindre la position de l'intéressé. Celui-ci eut un petit sursaut avant que son regard ne se tourne vers l'objet métallique, dont une petite lumière verte montrait le bout de son nez. C'était assez étonnant pour lui de recevoir un message étant donné le peu de contact présent dans son portable, alors il pensa dans un premier temps à sa cousine. Quand son doigt vint s'écraser contre le bouton qui se trouvait sur le côté, l'écran s'alluma, dévoilant ainsi le nom du responsable. Au-dessus des quelques phrases japonaises, un joli jeu de mot se présentait sous le regard amusé du Coréen. Ce n'était pas sa cousine, c'était loin d'être elle.
    Lisant tranquillement les quatre messages, son visage changea d'expression. Son sourire disparu, laissant la quiétude s'installait. Avant même de répondre au concerné, l'infirmier changea de contact et envoya un SMS à sa cousine. Éteignant l'écran, il déposa son portable sur le bureau et il attendit. Les secondes se transformèrent assez rapidement en minute, de très longues minutes qui devenaient insupportable. Il n'arrivait plus à attendre, alors il reprit son portable en main et il répondit à ses premiers messages. Rapidement, l'objet métallique retourna à sa position initiale tandis que le propriétaire se levait pour aller se changer. Alors qu'il était en train de retirer sa chemise, son portable se mit à vibrer une nouvelle fois mais cette fois-ci, il ne le sut pas. Ce fut qu'une fois que sa blouse fut rangé qu'il put voir les nouveaux messages qui l'attendaient. La situation semblait grave, mais il savait que c'était mauvais de céder à la panique, du coup, il tenta de rassurer son correspondant. Une fois le message envoyé, Hyun-Su quitta l'infirmerie en laissant un mot derrière lui qui disait qu'il reviendrait certainement plus tard et que pour toute urgence, on pouvait l'appeler.

    Alors que le Coréen était en train de marcher en direction de la boutique de fleur « Hana no Yuki », son portable reçu à nouveau un message. Sans attendre, il jeta à un coup d’œil pour savoir de quoi il retournait et il en fut d'ailleurs très étonné. Encore une fois, il dû répondre mais une fois cela fait, il continua sa route sans dévier. Ce fut au prochain SMS que celui-ci dû changer de trajectoire, allant donc à l'agence pour ensuite rentrer à son appartement. C'est dans sa chambre que le nécromancien récupéra deux paires de chaussures et qu'il emporta aussi quelques vêtements de rechange, même s'il ne savait pas vraiment ce qui se passait à la boutique de sa cousine. Avant de repartir, il jeta un coup d’œil à son portable et il constata la présence d'un nouveau message. Ce dernier l'inquiéta de plus en plus. Encore une fois, il y répondit puis il s'empressa de quitter l'appartement. Il avait quand même prit soin de mettre les vêtements dans un sac en plastique et de même pour les chaussures, c'était ainsi plus facile pour lui de tout transporter. En cours de route, l'infirmier observa une paire de fois son portable pour voir s'il avait d'autre réponse, mais toujours rien. Après deux SMS supplémentaire, il se mit à courir, de plus en plus inquiet.
    Après de longues minutes de courses, Hyun-Su arriva enfin devant la boutique. Une troupe s'était rassemblé devant comme si quelque chose de grave s'était passé. Cette vision donna des frissons au Coréen, qui se rappela un peu le jour de sa mort. Sans attendre davantage devant le bâtiment, Hyun s'avança et pénétra à l'intérieur. C'est alors qu'il fit l'étendu des dégâts en plus de Hoshiko, qui était au centre de tout ça. Le sol était trempé, tout comme le responsable des SMS. L'eau semblait venir d'en haut. A la vue de tout cela, le Coréen ne put s'empêcher de lâcher un petit soupire de soulagement, lui ayant pensé que les choses étaient beaucoup plus grave. Lentement et marchant où il pouvait, il s'avança vers son correspondant tout en tapant un autre message mais qui n'était pas voué à être envoyé.

    « Comment est-ce arrivé ? As-tu eu des nouvelles de Ebiko entre deux ? »

    L'écran était tourné dans la direction du jeune japonais pour qu'il puisse lire le message, pendant ce temps, le nécromancien baladait son regard dans l'ensemble de la boutique. Les dégâts étaient déjà bien important et cela n'allait pas être facile de nettoyer tout cela à deux, surtout si l'eau continuait de couler. Un autre soupire sortit d'entre les lèvres de l'infirmier, qui se mit à penser qu'il n'aurait pas dû mettre sa belle chemise blanche aujourd'hui, ni son pantalon cintré noir. Une fois, son observation terminée, son attention se porta à nouveau sur son camarade qui semblait bien embêté par tout cela. Un léger sourire se dessina sur les lèvres de Hyun, tandis qu'il était encore une fois en train d'écrire sur son portable.

    « On va s'y mettre tout de suite, mais il faudra faire attention à mon appareil auditif : 3 »

    Hyun-Su eut un petit rire, essayant de détendre l'atmosphère.

    code - kuru pour meranii



    Afficher toute la signature


    Coréen : ~Langage des signes~ - « Parle en #FEB863 » - « Ecrit en #FEB863 »
    Japonais : ~Langage des signes~ - « Parle en #D08C8B » - « Ecrit en #D08C8B »

    Merchi Hoshi ♥️:
    × Evolution :
    × Image : take me away × Age de la mort : 19 Masculin
    × Age post-mortem : 69
    × Avatar : KAITO - VOCALOID
    × Pouvoir : Hoshi (星)
    × Appartement : Brossard
    × Métier : Fleuriste / Serveur / Magicien
    × Péripéties vécues : 519
    × Øssements775
    × Age IRL : 21 Masculin
    × Inscription : 25/06/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le cachalot
    × DCs : Nope.

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    12/100  (12/100)
    take me away19Masculin69KAITO - VOCALOIDHoshi (星)BrossardFleuriste / Serveur / Magicien51977521Masculin25/06/2017complètele cachalotNope.
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2431-hoshiko-ito-my-dear-broken-boyhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2433-hoshiko-ito-shine-a-lighthttp://www.peekaboo-rpg.com/t2040-hoshiko-ito-telephone
    take me away19Masculin69KAITO - VOCALOIDHoshi (星)BrossardFleuriste / Serveur / Magicien51977521Masculin25/06/2017complètele cachalotNope.
    nécromancien
    #3 le 11.09.17 1:28
    someday these flowers will bloomHyun arriva enfin. Pour Hoshiko, c’était une bénédiction, car il ne savait plus quoi faire. Il pleurait presque, devant la boutique qui avait été mal traitée par les canalisation voisine. Le nécromancien aurait pu embrasser le métamorphe tant il était heureux de le voir. Mais heureusement, il avait un peu de retenu. Et aucun sentiment pour le coréen. Surtout ça, en fait. Il prit le téléphone de son camarade et commença à écrire sa réponse, le plus vite possible.
    « – Comment est-ce arrivé ? As-tu eu des nouvelles de Ebiko entre deux ?
    – Kaiyoutei-sama est partie aller se racheter des provisions de potions. Elle est tombée à court. Et… je ne sais pas pourquoi c’est arrivé. »
    Cette histoire tétanisait Hoshiko, ses idées partaient dans tous les sens, dans son cerveau, c’était la panique. Plusieurs plantes trônaient dans la rue, sauvé par l’employé de Ebiko, devant la boutique, mais assez loin que pour ne pas être inondée.
    « – Merci pour les affaires. On va en avoir besoin ! » écrivit-il et rendit l’appareil à son possesseur.
    Hyun-Su Kaiyoutei recommença à taper sur le petit écran et forma un message.
    « – Oui ! » commença à écrire Hoshiko, « Allons-y ! »

    Mais ce n’est qu’à mi-chemin vers la boutique le nécromancien se rendit compte d’un problème.
    « – Où est Kaiyoutei-kun ? », fut le seul commentaire qu’il fit à haute voix à au seul membre de cette famille qui était actuellement présent.
    © CRIMSON DAY
    Afficher toute la signature


    Mais il faut pas que tu désespères, perds pas espoir : "promis juré qu’on la vivra notre putain de belle histoire". Ce sera plus des mensonges, quelque chose de grand, qui sauve la vie qui trompe la mort qui déglingue enfin le blizzard. ▵ Joy
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 25 Masculin
    × Age post-mortem : 35
    × Avatar : Natsume Takashi - Natsume Yuujinchou
    × Pouvoir : Transformation en chat
    × Appartement : Kiss
    × Métier : Infirmier
    × Péripéties vécues : 163
    × Øssements219
    × Age IRL : 21 Féminin
    × Inscription : 26/06/2017
    × Présence : réduite
    × DCs : Orpheus Ioannis, Newt Ansgar & Shu Wang

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    14/100  (14/100)
    25Masculin35Natsume Takashi - Natsume YuujinchouTransformation en chatKissInfirmier16321921Féminin26/06/2017réduiteOrpheus Ioannis, Newt Ansgar & Shu Wang
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2000-hyun-su-finihttp://www.peekaboo-rpg.com/t2080-hyun-su-carnet-de-lien
    25Masculin35Natsume Takashi - Natsume YuujinchouTransformation en chatKissInfirmier16321921Féminin26/06/2017réduiteOrpheus Ioannis, Newt Ansgar & Shu Wang
    nécromancien
    #4 le 28.09.17 10:14



    Hoshiko x Hyun


    « La pluie des belles fleurs »

    Under the see
    "We spend one day together."



    La boutique était vraiment dans un sale état. Quelques plantes étaient en train de flotter, d'autres s'étaient retrouvés dehors à cause du courant mais elles furent sauver à temps. Il était évident que si Ebiko voyait cette scène, elle deviendrai certainement incontrôlable. Est-ce que le jeune homme était vraiment chanceux de se retrouver à travailler pour sa cousine ? Hyun la trouvait adorable mais elle avait aussi un sacré caractère. Un léger frisson lui parcouru le corps et ce n'était pas un frisson dû à l'eau. Le coréen fut sorti de ses pensées à la vue de son écran de portable tourné vers lui. Hoshiko lui avait pris son bien pour écrire à son tour dessus pour répondre à sa question, peut-être aurait-il dû lui dire avant qu'il avait son appareil auditif ? Peu importe. L'infirmier alla poser ses affaires un peu plus loin pour dire qu'elle reste au sec, puis il revint vers le jeune employé. Au même moment, celui-ci s'exprima à voix haute pour poser une question plutôt inquiétante.
    Hyun-Su tourna son regard de félin en direction du jeune homme aux cheveux bleus, l'observant un long moment. Son regard pouvait en dire long. Ce n'était pas de la couleur, ni même de la peur mais plus un mélange d'angoisse et d'inquiétude. Il y avait une très forte chance pour que son cousin se trouve dans le fond de la boutique mais si l'eau l'atteignait, cela allait être une catastrophe. Dans un sens, le coréen n'était pas contre pour que celui-ci joue au jeu vidéo pour dire de faire quelque chose de sa vie, mais ceux-ci pouvaient mettre sa vie en danger, comme aujourd'hui. Rapidement, le nécromancien se saisit de son portable et il y écrivit quelque chose mais au lieu de montrer l'écran, il laissa le logiciel vocal parlait à sa place.

    « Il faut aller voir à l'arrière de la boutique s'il y est ! On ne peut pas le laisser comme ça, si l'eau arrive jusqu'à lui, cela peut devenir dangereux. »

    Sans vraiment attendre de réponse, l'infirmier s'empressa de se diriger vers la porte qui menait à l'arrière de la boutique. Ce n'était pas facile de se déplacer avec l'eau, en plus, celle-ci était froide. Son corps frissonnait un peu, mais ce qui lui arracha un premier éternuement, ce n'était pas le froid. Rapidement, son regard se tourna pour observer la masse florale flottante. Hyun-Su était venu aider Hoshiko mais ce qu'il avait oublié, c'était qu'il était allergique au pollen. Sa main vint se placer devant sa bouche, il allait devoir trouver une solution pour ce problème sinon il finirait en chat sans avoir pu aider l'employé de sa cousine.

    code - kuru pour meranii



    Afficher toute la signature


    Coréen : ~Langage des signes~ - « Parle en #FEB863 » - « Ecrit en #FEB863 »
    Japonais : ~Langage des signes~ - « Parle en #D08C8B » - « Ecrit en #D08C8B »

    Merchi Hoshi ♥️:
    × Evolution :
    × Image : take me away × Age de la mort : 19 Masculin
    × Age post-mortem : 69
    × Avatar : KAITO - VOCALOID
    × Pouvoir : Hoshi (星)
    × Appartement : Brossard
    × Métier : Fleuriste / Serveur / Magicien
    × Péripéties vécues : 519
    × Øssements775
    × Age IRL : 21 Masculin
    × Inscription : 25/06/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le cachalot
    × DCs : Nope.

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    12/100  (12/100)
    take me away19Masculin69KAITO - VOCALOIDHoshi (星)BrossardFleuriste / Serveur / Magicien51977521Masculin25/06/2017complètele cachalotNope.
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2431-hoshiko-ito-my-dear-broken-boyhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2433-hoshiko-ito-shine-a-lighthttp://www.peekaboo-rpg.com/t2040-hoshiko-ito-telephone
    take me away19Masculin69KAITO - VOCALOIDHoshi (星)BrossardFleuriste / Serveur / Magicien51977521Masculin25/06/2017complètele cachalotNope.
    nécromancien
    #5 le 13.10.17 9:48
    and the winner is...Dangereux n’était pas vraiment le mot adapté, tout du moins, c’est ce que pensait Hoshiko. On pouvait difficilement mourir lorsqu’on était déjà mort. Après, ça risquait de devenir fort embêtant. Peut-être qu’on aurait eu un Ushio en pièce détaché. Urh. Hoshiko détestait les puzzles.
    Son compagnon plaça une main devant son nez et sa bouche. Il pouvait sentir l’autre Kaiyoutei d’ici ? Ce serait pratique, ça. Au moins, ils pourraient le repérer facilement. Ou alors… c’était une allergie au pollen.
    Avec (beaucoup de) chance,  Ushio était sain et sauf. Mais le nécromancien en doutait fortement. Cependant, il fallait toujours espérer et positiver, enfin, quand c’était possible.
    Il plongea ses pieds nus dans l’eau glaciale qui avait envahit la boutique. Plus il avançait, plus il devait forcer contre le courant de l’eau qui était décidée à s’évader. Le bas de son pantalon était tout simplement trempé, et probablement qu’il serait irrécupérable. Enfin, Hoshiko ne s’y connaissait pas assez en lessive.
    Ses pas, sûrement suivit de ceux de Hyun, le guidèrent vers l’arrière-boutique où le presque zombie avait l’habitude de rester, pour jouer à ses jeux. Est-ce que l’assurance couvrait tout ? Il fallait appeler, prendre les papiers. Et Ebiko qui n’était toujours pas au courant. Fabuleux. Magique. Fantastique.
    Hoshiko avait l’impression d’être un de ces soldats, pendant les guerres, qui rampait jusqu’à son objectif. C’était… très casse-pied. Et aussi très difficile. L’eau lui arrivait jusqu’à la taille (est-ce que quelqu’un pourrait penser à couper le courant ?)
    Le nécromancien était devant la porte maintenant, et se retourna vers Hyun-Su.
    « - C’est le moment de vérité... »
    Et il ouvrit la porte dans un grand geste.

    FACE - Ushio n'est pas là, et Hoshiko se souvint que le Kaiyoutei n'était pas venue car il trainait encore dans une boutique de jeux vidéos (l'une de ses rares sorties, par ailleurs...)
    PILE - Ushio se tenait sur un bureau et lança un regard acerbe aux arrivants, crachant qu'ils avaient encore fait des conneries.
    ©️ CRIMSON DAY
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
    × Age post-mortem : 0
    × Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
    × Pouvoir : omnipotente
    × Péripéties vécues : 1989
    × Øssements2060
    × Age IRL : 0 Autre
    × Inscription : 15/03/2014

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    0/0  (0/0)
    0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente198920600Autre15/03/2014
    avatar
    maitre de la mort
    0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente198920600Autre15/03/2014
    maitre de la mort
    #6 le 13.10.17 9:48
    Le membre 'Hoshiko Ito' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


    'PILE OU FACE' :
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 25 Masculin
    × Age post-mortem : 35
    × Avatar : Natsume Takashi - Natsume Yuujinchou
    × Pouvoir : Transformation en chat
    × Appartement : Kiss
    × Métier : Infirmier
    × Péripéties vécues : 163
    × Øssements219
    × Age IRL : 21 Féminin
    × Inscription : 26/06/2017
    × Présence : réduite
    × DCs : Orpheus Ioannis, Newt Ansgar & Shu Wang

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    14/100  (14/100)
    25Masculin35Natsume Takashi - Natsume YuujinchouTransformation en chatKissInfirmier16321921Féminin26/06/2017réduiteOrpheus Ioannis, Newt Ansgar & Shu Wang
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2000-hyun-su-finihttp://www.peekaboo-rpg.com/t2080-hyun-su-carnet-de-lien
    25Masculin35Natsume Takashi - Natsume YuujinchouTransformation en chatKissInfirmier16321921Féminin26/06/2017réduiteOrpheus Ioannis, Newt Ansgar & Shu Wang
    nécromancien
    #7 le 21.10.17 12:55



    Hoshiko x Hyun


    « La pluie des belles fleurs »

    Under the see
    "We spend one day together."



    Hoshiko l'avait rejoint, voir même dépassé pour continuer son exploration dans l'arrière boutique à la recherche du cousin perdu. L'eau était de plus en plus haute, cela devenait de plus en plus difficile d'avancer. Après quelques minutes de débâcle dans l'eau, les deux compères atteignirent enfin la porte de la pièce où devait se trouver Ushio. Sans plus attendre, l'employé ouvrit la porte et … La pièce était vidé. Hyun-Su poussa un léger soupire de soulagement, heureux de constater que pour une fois son cousin était sorti au lieu de rester enfermé dans l'arrière boutique. Profitant d'être dans cette pièce, l'infirmier retira sa chemise de son pantalon pour lui arracher un morceau de tissu. Peut-être qu'il aimait bien cette chemise, mais il avait besoin de quelque chose pour couvrir sa bouche et son nez, le temps qu'il s'occupe de la boutique. Une fois le tissu en main, il vint le poser contre sa bouche pour ensuite le nouer derrière sa tête. A ce moment-là, il ne ressemblait plus à un infirmier, mais à un terroriste près à tout faire exploser. Ironique.
    Sans faire attention à la réaction de son compagnon d'infortune, le nécromancien retourna sur ses pas pour se retrouver à nouveau dans la boutique. Le tissu semblait bien accomplir sa tâche, même si au bout d'un certain temps, les choses allaient devenir compliquer. Le plus important pour le moment, c'était de trouver la source de cette inondation. Hyun tourna pour mieux observer la salle mais il n'avait aucune idée d'où pouvait provenir cette catastrophe. Son regard de félin se tourna en direction de l'homme aux cheveux bleus, l'interrogeant du regard comme pour savoir s'il avait une quelconque idée quand à la provenance de l'eau. Bien-sûr, les deux n'étaient pas capable de se comprendre par le regard, ni même par les mots et encore moins par les gestes. L'infirmier reprit son portable et y écrivit quelque chose avant de laisser la voix robotique parler à sa place.

    « Tu n'aurais pas une idée quand à la position de la source de toute cette eau ? Quand je regarde la boutique, je n'ai pas l'impression que cela provient d'ici. Il est important qu'on arrête l'eau avant de tout éponger. »

    Le regard du coréen était plus que sérieux. S'ils ne s'empressaient pas de s'occuper de l'eau, les choses allaient devenir de pire en pire. Non loin du nécromancien, sur une petite étagère en bois dont une partie était épargnée par l'eau, une petite créature avait fait ses quartiers. Son corps était aussi noir que le néant, son corps était couvert par des poils microscopiques, tandis que son nombre de patte s'élevaient au nombre de huit. Patiemment, elle attendait son moment venu pour jouer un rôle important dans cette journée.

    code - kuru pour meranii



    Afficher toute la signature


    Coréen : ~Langage des signes~ - « Parle en #FEB863 » - « Ecrit en #FEB863 »
    Japonais : ~Langage des signes~ - « Parle en #D08C8B » - « Ecrit en #D08C8B »

    Merchi Hoshi ♥️:
    × Evolution :
    × Image : take me away × Age de la mort : 19 Masculin
    × Age post-mortem : 69
    × Avatar : KAITO - VOCALOID
    × Pouvoir : Hoshi (星)
    × Appartement : Brossard
    × Métier : Fleuriste / Serveur / Magicien
    × Péripéties vécues : 519
    × Øssements775
    × Age IRL : 21 Masculin
    × Inscription : 25/06/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le cachalot
    × DCs : Nope.

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    12/100  (12/100)
    take me away19Masculin69KAITO - VOCALOIDHoshi (星)BrossardFleuriste / Serveur / Magicien51977521Masculin25/06/2017complètele cachalotNope.
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t2431-hoshiko-ito-my-dear-broken-boyhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2433-hoshiko-ito-shine-a-lighthttp://www.peekaboo-rpg.com/t2040-hoshiko-ito-telephone
    take me away19Masculin69KAITO - VOCALOIDHoshi (星)BrossardFleuriste / Serveur / Magicien51977521Masculin25/06/2017complètele cachalotNope.
    nécromancien
    #8 le 31.10.17 13:28
    boire les nuagesLa machine parla. C’était étrange, se rendit compte Hoshiko, d’entendre une autre voix que celle avec qui on parle. Mais il le savait : il y avait très peu de chance qu’il entende un jour Hyun-Su parler. Il y avait très peu de chance qu’un jour, ils puissent communiquer librement l’un avec l’autre, sans aucun intermédiaire. C’était dommage.
    C’était comme la vie, c’était dommage. Comme une peur dans la poitrine, quelque chose qui ne veut pas partir, une peur qui est là depuis le début et qu’il se cache en permanence. Que peut-il y faire ? Il est ainsi, luttant contre lui-même depuis le début.
    Mais elle là, la peur que ce soit sa faute encore. Peur stupide, il le sait, mais il ne veut pas. Et se frôler le ferait sursauter, car elle revient, doucement, comme une vipère. Et Hoshiko se rend compte de ses vêtements qui collent à sa peau, mouillés et froids, le courant d’air qui empire les choses, il commence à trembler mais refuse de le montrer, de le dire.

    « – Non, j’en ai pas la moindre idée » dit-il à voix haute. « Faut voir à l’étage, mais c’est un peu risqué. »

    L’escalier formait une cascade avec toute l’eau qui tombait de là. C’était un désastre, une catastrophe naturelle. Hoshiko posa ses mains sur son visage et soupira, puis il regarda le plafond. Peut-être que c’était à côté ? Il espérait que ça venait d’à côté.

    « – Bon. On fait quoi ? »
    ©️ CRIMSON DAY
    Afficher toute la signature


    Mais il faut pas que tu désespères, perds pas espoir : "promis juré qu’on la vivra notre putain de belle histoire". Ce sera plus des mensonges, quelque chose de grand, qui sauve la vie qui trompe la mort qui déglingue enfin le blizzard. ▵ Joy
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires