#1 le 14.06.17 8:56

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1618
× Øssements 868
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1618
× Øssements 868
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien








On aurait pu l’oublier, tant il était rare que ce fait soit évoqué, mais Pom Warren avait en dehors de l’habitude de faire n’importe quoi de sa vie et de divaguer d’un lien à un autre en accumulant divers boulots plus louches les uns que les autres, un véritable travail qui entrainait sans doute la conséquence des faits évoqués. Il était en effet un des hommes de mains de d’Izakaya Bchobiti. Lorsqu’il n’était pas occupé à réaliser une mission à la con pour un patron grognon, il servait tout simplement au bar. Sa place préférée était au niveau des cocktails qu’il savait parfaitement préparés avec cette dose de nécromancie et d’habilité artistique proche de la jonglerie – le poste où il valait mieux éviter de le mettre était derrière le coin cuisine. Jamais quelqu’un n’avait pu comprendre comment ce type qui avait vécu aussi longtemps pouvait être aussi mauvais cuisinier et confondre la farine, le sucre, le sel et même parfois le poivre. C’était simple, si Pom allait derrière les fourneaux, les clients connaissant un peu le personnage préféraient encore se faire livrer que de lui commander quoique ce soit. Lorsqu’ils le faisaient, vous pouviez être certains qu’ils étaient en train de jouer à un jeu à boire.

Evidemment, dans ce genre de lieu, il n’y a pas que deux métiers. Et si on excepté le nombre incalculable derrière le mur s’ouvrant sur un monde de trafics et de commerces très louches, il y avait également dans le petit bar de quoi faire. Entre le nettoyage des tables, des sols et de la vaisselle, le service aux clients, le soin de donner des chambres pour l’hôtel ou d’ouvrir l’accès aux bains privés. Evidemment, dans le meilleur des mondes, une personne aurait été dévolue à une tâche. Le monde des morts n’étaient pas le meilleur des mondes vraisemblablement.  

La soirée avait été particulièrement agitée et le personnel n’avait pas chômé à l’Izakaya Bchobiti. Pourtant, pas de Pom pour ce soir-là. Le patron lui avait bel et bien envoyé un message pour lui demander de venir travailler, la réponse avait été le silence complet. Puis, quelques heures plus tard, un simple : je bosse demain matin. Ce n’était pourtant pas dans ses habitudes. Pom aimait faire des cocktails, Pom aimait donc faire le soir. Le matin, les clients étaient rares. C’étaient principalement des vieux japonais à l’ancienne qui connaissaient déjà le lieu du temps de leurs vivants ou avaient été des clients réguliers depuis plus d’une cinquantaine d’années. Des clients buvant du thé japonais, râlant des tables désormais occidentalisées et préférant, par ce temps clément, être à l’intérieur alors même qu’une terrasse leurs étaient offertes dans une impasse où à part une vieille toute aussi japonaise, personne ne se trouvait jamais.

Personne, exceptée @" Margaret E. Redford" et le principal concerné ne devait comprendre pourquoi le jeune homme avait changé d’attitude vis-à-vis de son travail. Ni même pourquoi il mettait une distance raisonnable entre son patron – qui était son meilleur ami depuis si longtemps qu’évoquer le fait qu’ils puissent s’ignorer plus de sept jours n’était pas possible – et lui-même. De son côté, l’homme ne comprenait pas pourquoi il restait au Bchobiti bar après avoir appris que @Eden Indentshi était un vampire. Il avait besoin de réfléchir. Besoin de comprendre où il en était.

L’homme ne semblait pas enclin à discuter avec son patron, pas encore tout du moins. Et le patron semblait avoir préféré attendre que le serveur vienne de lui-même évoquer le sujet plutôt que d’aller à la confrontation. Certain que l’un des deux perdraient à ce jeu de patience mais ce n’était pas encore le moment.

Pour l’instant, en cette matinée clame et ensoleillée d’un timide, mais bel et bien présent soleil, le "jeune" homme était occupé à nettoyer les tables avec un chiffon humide, tout en écoutant les deux seuls clients : une vieille japonaise morte à cinquante-sept ans, plusieurs centaines d’années auparavant, qui s’était empoisonné par erreur en essayant de tuer son mari et ledit mari qui profitant de la mort de sa femme était mort à soixante-trois ans en glissant stupidement sur un grain de riz. Les deux vieux partageants le même amour destructeur depuis le premier jour buvait un thé parfumé à la fleur de lotus.

Derrière le bar, Dame K, une vieille japonaise, au chignon rigide et aux lunettes qui voulaient dire « je suis trop sérieuse moi ! » était occupée à sermonner Pom sur sa tenue. C’est qu’à force de faire les soirées, l’occidental avait totalement oublié qu’il était censé bien s’habiller. Il était habillé, c’était certain.

Bien. Non. Non, il n’était pas bien habillé. Il était tout sauf bien habillé. Avec son grand tee-shirt bleu pastel où était tissé un nuage blanc en une sorte de coton, et l’écriture « Je me fournis chez @Maliva Maöri », un jean gris délavé et déchiré ainsi qu’une ceinture noire et totalement punk, le garçon ne ressemblait pas à ce que la vieille japonaise attendait d’un serveur. Rajouté à tout cela qu’il portait ses cheveux en une queue de cheval maintenue par un élastique noir et un bandeau gris pour éviter les mèches rebelles – imposé par la vieille – et vous comprendrez que la femme était furieuse.

Agacé, quoiqu’un peu amusé, le serveur – au vu du nombre considérable de deux clients – s’autorisa une pause cigarette malgré le regard réprobateur de la vieille mégère. Sur la terrasse, où personne ne se trouvait, il soupira et s'installa à un et une table. Franchement, il fallait qu’elle évolue !



Objets utilisés

#2 le 16.06.17 16:39

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Lance - Voltron
× Appartement : Brossard
× Métier : Ancien mannequin - Vendeur de pâtisserie
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 127
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 30/10/2016
× Présence : réduite
× Surnom : le diplodocus | Proh
× DCs : Hyun-Su P. Kaiyoutei & Newt Ansgar
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t2143-orpheus-ioannis-you-know-nothing-fini http://www.peekaboo-rpg.com/t2153-orpheus-carnet-d-ami-ou-pas#56173

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
18/100  (18/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Lance - Voltron
× Appartement : Brossard
× Métier : Ancien mannequin - Vendeur de pâtisserie
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 127
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 30/10/2016
× Présence : réduite
× Surnom : le diplodocus | Proh
× DCs : Hyun-Su P. Kaiyoutei & Newt Ansgar
vampire



Pom x Aiden


« La Pom et l'Aiden »

Over a cup of coffee
"Let us speak of literature."



Un jeune lémure de plus de cent ans, qui flâne dans les rues le soir. Son regard se balade maladroitement entre chaque bâtiments, les dédaignant les uns après les autres. C'était un soir pas comme les autres, car habituellement, il aurait été déjà rentré chez lui. Discutant peu, marchant vaguement dans une direction, il était un peu perdu. C'est alors qu'au détour d'une ruelle, fine et sombre, son regard croisa celui d'un bar ou alors un restaurant, il n'arrivait pas à faire la distinction. Pour autant, son corps ne s'y arrêta pas et il continua de marcher jusqu'à ce qu'il retrouve enfin le chemin de son appartement. D'un pas de travers, une main tremblante, l'anglais prit sa clé et entreprit d'entrer dans ce qui est maintenant, sa maison. Rapidement, sans vraiment se dévêtir, son corps se dirigea vers l'échelle qui menait à la mezzanine. Une fois en haut, l'homme fut accueillit par deux grosses boules de poils qui semblaient inquiètes de son retour si tardif. D'un lécher mouvement, sa main vint se perdre dans leur pelage respectif avant que son corps ne vint s'écrouler dans son lit. Le brun buvait rarement, mais quand cela arrivait, ce n'était vraiment pas sa tasse de thé. Assez rapidement, Morphée vint le prendre dans ses bras pour le conduire dans un monde merveilleux, celui du sommeil.
La nuit fut courte, presque trop courte même. En bas, dans la cuisine plus précisément, les colocataires parlaient entre eux d'une voix joyeuse. Ses mêmes voix qui agissaient comme un marteau piqueur dans la tête de l'anglais. Ronchonnant, la tête dans son cousin, il ne pouvait pas rester une minute de plus dans l'appartement. Sans attendre, il se redressa dans son lit et entreprit de la quitter aussi rapidement que possible, suivit par le regard de ses deux loups. D'un pas pressé, il descendit son échelle et un des compagnon le suivit. Parmi les deux, il n'y avait que Yuki qui avait le droit de sortir, Hono étant bien trop caractériel pour s'entendre avec d'autre personne. Sans même se changer, sans même aller passer un coup de peigne dans ses cheveux, le vieux lémure quitta son appartement sous le regard étonné de ses colocataires. Lui qui était très soigneux envers sa tenue, il sortait mal habillé et les cheveux en batailles. Bien-sûr, il n'était pas de mauvaise humeur, mais le bruit matinale lui perçait la tête et il avait l'impression que celle-ci allait explosé à n'importe quel moment. Le problème était maintenant de savoir où aller. Le bruit extérieur était pire que celui intérieur. C'est alors qu'il se souvint de cette ruelle.

En quittant son lit, sa main avait attrapé un de ses livre de sa collection personnelle. Un authentique Edgar Poe en édition original, un de ses auteur préféré. Pour une fois, il avait décidé d'abandonner Conan Doyle pour changer un peu de registre et aussi pour éviter de perdre son admiration pour le grand détective. Edgar Poe, le grand précurseur des « detective story ». La lecture était un bon remède contre la gueule de bois, à son avis. Sans plus attendre, Aiden reprit le chemin de hier soir dans le sens inverse, accompagné de sa jeune louve arctique, c'était à peine s'il avait remarqué sa présence. Ce ne fut que quelques longues minutes plus tard qu'il réussit enfin à retrouver la ruelle qu'il avait traversé le soir d'avant. Étrangement, maintenant qu'il était sobre, cette ruelle lui donnait moins envie de la traverser. Une odeur nauséabonde s'en dégageait et celle-ci semblait très mal entretenue, en plus d'être étroite. Un long soupire s'échappa d'entre ses lèvres. Le brun se motiva pour la pénétrer, se disant tout simplement que de l'autre côté, c'était le calme et le plaisir d'une terrasse de café qui l'attendait. Pourtant, hier soir, cet endroit n'était pas aussi calme que cela, mais ça, il l'avait oublié.
Après une rude épreuve à travers la ruelle, l'anglais put apercevoir la lumière du jour qui signait la fin de cette fine ruelle. Quand son corps fut libéré de toute pression, son regard s'émerveilla en découvrant une nouvelle fois le lieu. Peut-être avait-il aussi oublié à quoi cela ressemblait, mais il avait l'impression que le lieu était plus beau que dans ses souvenirs. En plus de cela, l'odeur nauséabonde avait quitté ses narines pour laisser place à une douce odeur de cuisine. Comme c'était le matin, Aiden avait l'impression de sentir les croissants et les petits pains à peine chaud. C'était peut-être son imagination qui lui faisait des tours. Sans plus attendre, remettant un peu ses vêtements en place, le brun se dirigea vers ce fameux bar/restaurant ou même café, il ne savait pas trop le définir. Tout en avançant vers le bâtiment, le regard du jeune homme fut attiré par la présence d'un autre garçon. A vu de nez, celui-ci semblait avoir le même âge que l'anglais. Aiden ne s'y intéressa pas davantage, car au vu de ses vêtements, celui-ci devait être un client en train de fumer sa clope du matin.

Quand son pied frôla la terrasse, le brun fut heureux de constater le silence présent en ses lieux. Un silence presque trop reposant, mais ce n'était plus le moment de dormir. Ni une, ni deux, il s'installa à une table tandis que son loup vint se loger sous cette même table, étant bien à l’affût du moindre danger. Une fois bien installé, Aiden ouvrit son livre et se plongea immédiatement dans sa lecture. Son café du matin pouvait bien attendre et pour le moment, son estomac ne semblait pas crier famine. De plus, son regard n'avait pas croisé l'ombre d'un seul serveur donc il devra certainement rentrer pour commander, ce qu'il n'avait pas trop envie de faire pour le moment. Le soleil était agréable sur sa peau un peu trop pâle et la brise matinale lui donnait quelques frissons agréables.

code - kuru pour meranii



Afficher toute la signature
Réduire la signature


©️ Elentori
Orpheus parle anglais en #59659B, japonais en #a25858,
grec en #79679B et italien en #A79494.

Merci beaucoup Lynn ♥️:

#3 le 19.06.17 3:12

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1618
× Øssements 868
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1618
× Øssements 868
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien








N’étant pas un habitué des clients du matin, le nécromancien manipulateur de sentiments fut surpris de voir arriver un client qui ne lui était pas totalement inconnu. Si Aiden Gates ne devait pas savoir qui il était, Pom lui l’avait déjà espionné par hasard pour une mission remontant à quelques mois auparavant. En réalité, ce n’était pas le garçon brun qui l’intéressait – ce n’était qu’un dommage collatéral. En effet, l’appartement qu’occupait le garçon était également occupé par Miu Nagareboshi, May Rivers (qui avait disparu dernièrement et que Pom recherchait en vain car le jeune homme n’avait pas supporté sa condition de vampire) et plus récemment Urie Kaneki. Autant de personnes que l’espion avait surveillées soit pour le compte du Bchobiti soit pour son compte personnel.

Du peu qu’il avait vu de ce garçon, il était discret, sérieux et avait une quantité d’animaux incroyables – dont l’un lui avait grogné dessus quand il s’était approché par mégarde de la mezzanine lors d’une de ses visites. (Pom ne savait pas si les chats étaient à lui par contre, vu qu’Aiden sortait principalement ses chiens.) D’ailleurs, le jeune homme était venu accompagné de l’un d’entre eux : ressemblant grave à un loup blanc ! Il ne faudrait pas que cet être à l’allure si pur rencontre le chien du patron : un gros chien-loup, surement bâtard selon le nécromancien, qui avait été zombifié par des connards, suintait le sang et sentait particulièrement mauvais.

Si le chien d’Eden n’avait rien d’adorable, celui d’Aiden était craquant à souhait. Pom hésita un instant à le prendre en photographie pour le mettre sur sa story. Seulement, il voulait aussi terminer sa clope.

Rien de plus ne l’avait marqué concernant Aiden, c’était plutôt mince – mais que foutait ce type sérieux dans ce bar ? Pom n’avait pas en charge de le surveiller lui, aussi s’était-il contenté de relever son identité et de le noter au cas où – comme il notait chaque nouveau venu et départ de chaque appartement. Tirant sur sa cigarette, à moitié consommée, il constata que l’homme s’était arrêté pour lire un ouvrage dont il ne parvenait pas à lire le titre d’où il était et qui sentait le vétuste. Eden, le patron de Pom, adorait ce genre de relique. Certains étaient même des artefacts qu’il chassait avidement autant dans le monde des morts que des vivants.

Constatant avec un soupir las que le client ne comptait pas rentrer commander auprès de Dame K, le nécromancien écrasa sa cigarette derrière une planche en bois attaquée par du lierre et il se rapprocha du jeune homme avant de se faire engueuler pour son manque d’activités.

Ohayougozaimasu, puis-je prendre votre commande ? »

Sérieusement, il semblait surtout vouloir squatter la terrasse sans rien dépenser. Si c’était le cas Pom le laisserait tranquille. Il n’avait pas de raison de pousser à la consommation et en plus, il n’y avait pas un chat à fouetter, enfin, si techniquement : en bas de l’allée, les chats abandonnés étaient nombreux, mais Pom les aimait bien trop pour les fouetter. Les aurait-il pas aimés, qu’il n’aurait pas non plus voulu le faire. Les seuls êtres qu’il acceptait de fouetter étant les êtres humains.

Ainsi debout, devant son client, la fraicheur venant taquiner son fin visage, Pom se sent bien. Il n’est d’ordinaire pas très matinal, mais cette fraîcheur, face à la chaleur arrivant à grand pas, étant un luxe qu’il ne pensait pas pouvoir s’ouvrir. Protégé par le positionnement judicieux de la terrasse, l’air pénétrait sans jamais devenir violent ou inexistant comme aspiré par le lieu.

L’index de Pom se tendis pour indiquer l’emplacement de la carte sur la table. Puis ses yeux bifurquèrent sur le nom de l’auteur de l’ouvrage. Pom en connaissait quelques nouvelles et poésies, d’ailleurs c’était son patron qui lui avait fait lire étant passionné de cinéma et de l’adaptation de certaines de ses œuvres.

Ce fut à cet instant que le nécromancien remarqua la tenue froissée et les cheveux en bataille. Et bien ! Aiden avait dû passer une nuit bien torride pour être à un café, le matin de bonne heure. Le petit filou cachait bien son jeu et le nécromancien n’avait aucune idée de la femme qu’il avait dû quitter.

Vous êtes dans un sale état, monsieur. Peut-être devriez-vous prendre une chambre à l’hôtel et aller vous reposer quelques heures. »

Sincèrement, le nécromancien n’imaginait pas un seul instant qu’Aiden puisse avoir plus de 10 ans de vie dans le monde des morts. Il était terriblement trop à l’ouest. » Il avait un petit côté Cassian en plus mature et moins âgé.


Objets utilisés

#4 le 06.07.17 19:25

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Lance - Voltron
× Appartement : Brossard
× Métier : Ancien mannequin - Vendeur de pâtisserie
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 127
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 30/10/2016
× Présence : réduite
× Surnom : le diplodocus | Proh
× DCs : Hyun-Su P. Kaiyoutei & Newt Ansgar
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t2143-orpheus-ioannis-you-know-nothing-fini http://www.peekaboo-rpg.com/t2153-orpheus-carnet-d-ami-ou-pas#56173

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
18/100  (18/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Lance - Voltron
× Appartement : Brossard
× Métier : Ancien mannequin - Vendeur de pâtisserie
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 127
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 30/10/2016
× Présence : réduite
× Surnom : le diplodocus | Proh
× DCs : Hyun-Su P. Kaiyoutei & Newt Ansgar
vampire



Pom x Aiden


« La Pom et l'Aiden »

Over a cup of coffee
"Let us speak of literature."



Assis tranquillement sur sa chaise, son livre dans une main et l'autre qui tourne lentement les pages jaunis par le temps. Le livre laisse s'échapper une douce odeur de « vieux », de poussière, il sent le vécu. Aiden aime cette odeur, mais ce qu'il aime encore plus, c'est le contenu du contenant. Certaines vieilles personnes disent que c'est dans les plus vieux pots qu'on fait les meilleurs confitures ou ce n'était pas ça ? Peu importe. L'anglais s'était perdu dans sa lecture, vivant chaque scènes, chaque dialogues. Devant ses yeux filés les scènes les plus sanglantes ou les plus excitantes lors du dénouement. Si quelqu'un devait le mettre dans tous ses états, c'était bien Edgar Poe. Du récit réaliste ou récit fantastique, il n'y avait qu'un pas à faire avec cet auteur et c'était ce qui plaisait le plus à Aiden. Soudainement, la magie vint à être brisée. A ses pieds, son loup se mit à grogner, pointant du museau l'inconnu qui s'approchait un peu trop de son maître.
Son regard sortit d'entre les pages, l'émeraude croisant alors le rubis de l'inconnu. Le brun connaissait cet homme, il l'avait surtout vu, cela ne faisait même pas quelques minutes. Le plus important n'était pas cet homme, mais ce qui se trouvait sous la table. Rapidement, il s'abaissa et observa l'animal blanc qui se trouvait à ses pieds. Ses sourcils se froncèrent et Yuki comprit assez rapidement que sa place n'était pas là, mais il était beaucoup trop tard.

« Ohayougozaimasu, puis-je prendre votre commande? »

Au son de la voix, l'Anglais sortit la tête d'en-dessous de la table et il se mit à sourire. En vrai, celui-ci était un peu confus. L'homme qu'il pensait être un client, il s'avérait être en réalité un serveur et ce même serveur avait vu son loup. Bien-sûr, ce n'était pas la première fois que le Lémure sortait en compagnie de son compagnon, mais jamais, il ne s'était arrêté à un café ou à un restaurant avec. Pourquoi ? Tout simplement parce que le loup était un peu trop protecteur envers son maître, la preuve avait été les grognements à la proche du jeune homme. Aiden secoua rapidement la tête. Ce n'était pas le moment de s'inquiéter de cela, enfin si. Le serveur reprit la parole avant même qu'il ne puisse répondre, ni même dire quoique ce soit.

« Vous êtes dans un sale état, monsieur. Peut-être devriez-vous prendre une chambre à l'hôtel et aller vous reposer quelques heures. »

Dans un sale état ? C'est au même moment qu'il se souvint qu'il n'était pas passé à la salle de bain avant de sortir. Honteux, Aiden entreprit de remettre un peu ses cheveux en état à l'aide de ses mains. Ce n'était peut-être pas une si bonne idée que ça de sortir. En vrai, l'anglais aurait préféré croiser aucun serveur, mais c'était peut-être un peu trop demander pour ce genre d'établissement. La confusion était de plus en plus présente. Il déposa donc son livre sur la table et prit la parole à son tour, après avoir prit une grande inspiration.

« Je suis confus. Pardonnez mon accoutrement et la présence de mon animal. J'ai eu un réveil un peu compliqué ... »

Devait-il partir ? Dans sa galanterie et surtout dans son code de bon anglais, il aurait dû le faire mais il n'avait pas envie de retourner en ville, ni même à l'appartement. L'air était si bon ici, le calme était son meilleur ami et il avait envie de continuer sa lecture. Pourtant, sa moralité prit le dessus.

« Dois-je quitter les lieux ? Je sais que vous m'avez demandé ce que je voulais, mais ... »

C'est vrai que le serveur avait avant tout demandé ce qu'il désirait, la remarque quand à son physique avait été faite surtout pour lui proposer une chambre. Aiden n'avait pas envie de dormir, il voulait simplement profiter du matin. Pourquoi devait-il toujours compliquer les choses ? D'ailleurs, Yuki était toujours en train d'exprimer son mécontentement face à la présence du jeune garçon. Légèrement apeuré par ce qu'elle était capable de lui faire, le brun se pencha à nouveau sous la table et lui mit un petit coup sur le museau, tout en lui montrant qu'elle ne devait rien dire. Yuki était son premier loup et surtout premier animal, il tenait beaucoup à elle mais des fois, c'était compliqué de se balader avec elle ou même de l'avoir à l'appartement. Certaines personnes étaient contre la présence des deux canidés, mais Aiden leur tenait tête. L'arrivé du chat les avait un peu calmé quand à ce sujet. Par contre, il dû promettre à Miu de ne plus acheter d'animaux.
De nouveau, sa tête sortit de sous la table et un sourire fut encore une fois offert au serveur. Maintenant, le Lémure était dans l'attente d'une réponse négative ou positive du jeune homme, il espérait surtout qu'elle soit négative.

code - kuru pour meranii



Afficher toute la signature
Réduire la signature


©️ Elentori
Orpheus parle anglais en #59659B, japonais en #a25858,
grec en #79679B et italien en #A79494.

Merci beaucoup Lynn ♥️: