Terminé #1 le Mer 7 Juin 2017 - 16:12

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 13 Masculin
× Age post-mortem : 17
× Avatar : Kirua Zoldik - Hunter × Hunter
× Appartement : Brossard
× Métier : Jongleur
× Communication : Cellphone
× Péripéties vécues : 399
× Øssements 2070
× Age IRL : 18 Masculin
× Inscription : 20/04/2017
× Présence : réduite
zombie
http://www.peekaboo-rpg.com/t1763-miles-draw-my-life http://www.peekaboo-rpg.com/t1782-miles-sketchbook

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
14/100  (14/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 13 Masculin
× Age post-mortem : 17
× Avatar : Kirua Zoldik - Hunter × Hunter
× Appartement : Brossard
× Métier : Jongleur
× Communication : Cellphone
× Péripéties vécues : 399
× Øssements 2070
× Age IRL : 18 Masculin
× Inscription : 20/04/2017
× Présence : réduite
zombie
FUZZY DELIGHTS
FEAT. AIDEN GATES
À cette heure de l'après-midi, lorsque le soleil trône sur les gratte-ciels, les rues commerçantes sont d'ordinaire bien agitées. Elles étaient bondées aujourd'hui aussi, et ce pour le plus grand plaisir des commerçants qui se comptent par milliers dans la ville. C'est à travers cette masse de morts que Miles filait en skateboard. Il était simplement vêtu d'un short large et d'un tee-shirt aux teintes beiges voire jaunâtres, c'était un vieux vêtement. Trois petits trous sur la manche droite en témoignaient. Il potait des chaussettes blanches qui remontaient de ses chaussures en toile grises jusqu'à mi-mollet.

Le jeune garçon se dirigeait vers la boutique de bonbons, un lieu où il avait l'habitude de se rendre, mais où il se rendait chaque fois plus vite que la précédente. À force, il connaissait bien le trajet, mais il était surtout excité de retrouver le lieu. Ces arômes délectables, cette courte apothéose gustative : c'était ce qu'il venait y chercher. Il avait faim de ces délices sirupeux ; les imaginant déjà flatter son palais, il en salivait presque. Son regard n'était porté que sur cette enseigne, et il dévalait ainsi la rue sans adresser son attention à quoi que ce soit d'autre.

Un, deux, t'en prends plein les yeux.

Il arrivait très rapidement devant la vitrine du magasin, non pas sans manquer de bousculer pas mal de gens sur son passage. Un arc-en-ciel de couleurs défilait alors devant ses yeux ébahis. Comme tous les enfants qui étaient passés par ici avant lui dans la journée, il était fasciné par l'endroit. Ces portes en bois vernis avaient tout des portes du paradis. Et l'intérieur de la boutique n'en était que plus enchanteur : des bonbons de toutes les tailles, sortes et goûts triés par couleurs, une senteur de caramel dans l'air et de majestueuses sculptures comestibles ; décidément, cet endroit avait vraiment tout d'un paradis pour enfants.

Comme c'est souvent le cas chez les mômes, les sucreries avaient un effet presque hypnotique chez Miles. Ces odeurs, ces couleurs, tout semblait le captiver. Comme un nourrisson tétant le sein de sa mère, il semblait ne plus pouvoir s'arrêter en remplissant ses poches de ces merveilles acidulées. Et ce jusqu'à ce qu'il ne sache plus dans quel bac piocher. Alors, il s'en allait, planche sous le bras et poches remplies.

Trois, quatre, mais c'est bientôt le désastre.

Sur son chemin, il n'hésite pas à tremper son doigt dans la fontaine à chocolat et ne peut s'empêcher de toucher les sculptures gélifiées. Mais arrivé au comptoir, les choses prennent une tournure moins joviale. Alors que Miles vient de vider ses poches devant le vendeur, celui-ci fait une drôle de tête en le voyant chercher au fin fond de ses poches pour en sortir un pauvre petit Øssement.

« Je suis désolé mon garçon, mais ça ne va pas suffire. » Tenta-t-il de lui faire comprendre.

Miles n'avait pas compris chaque mot, japonais oblige, mais il ne pouvait pas faire comme s'il ne comprenait pas le message. Il gagnait pourtant pas mal d'argent avec ses numéros, mais il faut croire que donner autant de sous à un si jeune spectre était une mauvaise idée. Parce qu'en réalité, il les dépensait n'importe comment, voire les perdait. Là, il avait visiblement perdu ses petits Øs sur la route.

« Hm... tu n'as rien d'autre sur toi ? » Lui demanda le vendeur en se grattant la nuque d'un air un peu gêné.

Miles replongea ses mains au fond de sa poche, il y trouva bien une rotule ou deux, mais ça ne suffisait toujours pas. Le zombie se retrouvait bien embêté, et c'est à contre-cœur qu'il laissait le vendeur de bonbons glisser son pactole à l'intérieur d'un sachet qu'il laisserait moisir sous son comptoir.

« Et sinon vous faites pas crédit ? » Demanda Miles avec un sourire pincé, se grattant la tête. Il faut dire que c'était osé comme demande, mais il n'avait rien à perdre.

Apparemment non, la maison ne faisait pas crédit, ou alors le vendeur ne parlait pas anglais, puisque Miles se retrouvait à nouveau devant la vitrine. Dommage, il n'avait maintenant plus que ses yeux et son ventre pour le torturer. Un goût amer dans la bouche, il restait pourtant là, obnubilé par cette vitrine qui exposait tout ce qu'il désirait. Regardant un peu jalousement les gens qui sortaient de la boutique en souriant.

Cinq, six, et ça sent la réglisse.


Terminé #2 le Jeu 8 Juin 2017 - 15:29

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Lance - Voltron
× Appartement : Brossard
× Métier : Ancien mannequin - Vendeur de pâtisserie
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 390
× Øssements 124
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 30/10/2016
× Présence : réduite
× Surnom : le diplodocus | Proh
× DCs : Hyun-Su P. Kaiyoutei
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t2143-orpheus-ioannis-you-know-nothing-fini http://www.peekaboo-rpg.com/t2153-orpheus-carnet-d-ami-ou-pas#56173

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
6/100  (6/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Lance - Voltron
× Appartement : Brossard
× Métier : Ancien mannequin - Vendeur de pâtisserie
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 390
× Øssements 124
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 30/10/2016
× Présence : réduite
× Surnom : le diplodocus | Proh
× DCs : Hyun-Su P. Kaiyoutei
vampire



Miles x Aiden


« Fuzzy Delights »

In the paradise of sweets
"An unexpected meeting."



Ennui. Flemmardise. Pourtant, le soleil est déjà haut dans le ciel. Pas un bruit. L'appartement est complètement vide, vide dans le sens où les colocataires de l'anglais sont tous déjà sortis. Lui, il est seul dans sa mezzanine. En réalité, il n'est pas vraiment seul. Allongé dans son lit, entouré par ses loups, il fixe le plafond dans un silence des plus mortels. Ses compagnons ne font aucun bruit, profitant de ce moment de calme pour se reposer auprès de leur maître. Le troisième flâne quelque part dans l'appartement ou il est tout simplement en train de dormir sur son arbre. Le détective déplore son manque d'activité. Son bras est trop court pour attraper un livre, la chaleur est presque insupportable. En plus de quatre-vingt années, il ne s'était toujours pas habitué au climat du Japon, qui est totalement différent de l'Angleterre. Dans ce genre de journée, il aurait bien fermé les yeux et ainsi commencer une hibernation. Il ne devait pas.

Dans un sursaut, le brun se redressa sur son lit, réveillant ses deux compagnons qui lui tenaient encore plus chaud à s'être collé à lui. Un regard à droite sur Yuki, un regard à gauche sur Hono, les deux loups devaient avoir chaud avec leurs fourrures. Un pied en dehors du lui, suivit du deuxième, puis il sortit complètement de son lit pour descendre la mezzanine sous le regard inquiet de ses deux animaux. En marchant en direction de la cuisine, il attrapa deux gamelle en métal qu'il remplit d'eau pour ensuite remonter dans la mezzanine, non sans difficulté. Une fois les deux gamelle déposés, le brun sourit à ses deux compagnons puis il leur fit un signe de main pour leur indiqué qu'il partait. Les deux loups émirent un petit jappement.

De nouveau en bas, l'anglais entreprit de passer un petit temps dans la salle de bain avant de sortir. Ce fut après de longues minutes qu'il en ressortit enfin, vêtu d'une chemise blanche rentrée dans son pantalon noir cintré, tandis que par dessus sa chemise, il avait enfilé un veston noir où il avait rangé dans la poche, sa montre à gousset. Dans sa poche de pantalon, il avait réussit à y glisser son carnet. C'était rare les fois où il était sortit sans et cela n'avait pas été pratique. Une fois prêt, l'anglais quitta enfin l'appartement sans emporter d'affaires supplémentaire. L'idée d'affrontée la chaleur ne lui plaisait pas vraiment, mais même Dong, le colocataires le plus vieux qu'il n'est jamais vu en apparence, était sortit alors il devait faire un effort.

Errance. Le pas perdu dans les rues, le vent qui guide ses pensées, son regard se baladant entre chaque boutique. Une balade dans le parc aurait pu être plus agréable, mais le soleil tapait trop fort et ce que recherchait l'anglais, c'était un lieu où il pourrait se poser le temps de se rafraîchir. Pourtant, rien n'attira son attention. En tout cas, pour le moment. Ce n'était qu'un fantôme, il était en train de hanter les rues de la ville, sans but. C'est alors qu'au loin, un bois brillant, des vitres parsemaient de mains d'enfants, des couleurs inimaginables et une douce odeur qui éveille vos sens. Une boutique avait enfin réussi à attirer l'attention de l'anglais. Ce n'était pas le fait qu'elle aurait pu contenir une climatisation qui l'avait attiré, c'était simplement le contenu qu'elle vendait. D'ailleurs, le trafic de fantôme était important au niveau de cette boutique, surtout de jeune fantôme.

Avançant sans réfléchir, guidé par son instinct, Aiden se retrouva en quelques secondes devant la boutique, salivant devant autant de mets. Comme tout bon enfant, il se serait bien collé à la vitre pour observer chaque friandise, mais il y en avait déjà un qui semblait être bien déçu. A la vue de ce jeune garçon, l'anglais resta perplexe. La question était de savoir pourquoi une tête aussi triste alors qu'il se trouvait devant le paradis de tout enfant. Un peu timidement, il s'approcha du jeune garçon à la couleur de cheveux un peu innovante ? Un albinos peut-être ? Ce fut l'une des première pensée du détective, qui ne pouvait pas s'empêcher d'analyser son prochain.

« Excuse moi. Pourquoi es-tu aussi triste ? » Avait-il dit en japonais.

Habituellement, l'anglais n'était pas attiré par la conversation avec des étrangers, mais c'était peut-être à cause du fait que son interlocuteur était un enfant. Après tout, Aiden était en âge d'avoir au moins eu quatre ou cinq enfants. Il n'en eut jamais l'occasion. Mort beaucoup trop jeune, sans avoir connu l'amour. Maintenant, le brun était presque traumatisé de l'amour à cause de son aventure après la mort. Ce n'est pas le moment pour les histoires. Sagement, il attendit la réponse du jeune garçon en espérant que celui-ci l'avait bien entendu.

code - kuru pour meranii



Afficher toute la signature
Réduire la signature


© Elentori
Orpheus parle anglais en #59659B, japonais en #a25858,
grec en #79679B et italien en #A79494.

Merci beaucoup Lynn ♥:

Terminé #3 le Ven 9 Juin 2017 - 21:29

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 13 Masculin
× Age post-mortem : 17
× Avatar : Kirua Zoldik - Hunter × Hunter
× Appartement : Brossard
× Métier : Jongleur
× Communication : Cellphone
× Péripéties vécues : 399
× Øssements 2070
× Age IRL : 18 Masculin
× Inscription : 20/04/2017
× Présence : réduite
zombie
http://www.peekaboo-rpg.com/t1763-miles-draw-my-life http://www.peekaboo-rpg.com/t1782-miles-sketchbook

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
14/100  (14/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 13 Masculin
× Age post-mortem : 17
× Avatar : Kirua Zoldik - Hunter × Hunter
× Appartement : Brossard
× Métier : Jongleur
× Communication : Cellphone
× Péripéties vécues : 399
× Øssements 2070
× Age IRL : 18 Masculin
× Inscription : 20/04/2017
× Présence : réduite
zombie
FUZZY DELIGHTS
FEAT. AIDEN GATES
Le jeune zombie à la chevelure décolorée était collé à la vitrine, il avait posé ses mains dessus et de la buée s'était formée sur celle-ci à cause de la chaleur. Il faisait chaud, c'était une après-midi étouffante. Ce n'était cependant pas un problème pour Miles, habitué à la chaleur comme aux petits froids de son Australie natale.

Tout était là, devant ses yeux, à travers cette vitre. Et, alors qu'il était pris d'un grand désir de sucre, il ne pourrait rien avoir. Même pas une pauvre glace. C'était frustrant. Surtout que, dans ses souvenirs, il avait toujours eu tout ce qu'il voulait de son vivant. Son regard se détournait peu à peu de cette alléchante vitrine.

Il soupirait en maintenant sa planche sur ses épaules, derrière la tête. Son ventre gargouillait. Il mangeait assez peu, trop occupé à s'amuser, sans doute. D'ailleurs, maintenant qu'il n'avait plus personne sur son dos, il ne s'embêtait même plus à s'asseoir à table pour prendre le temps de manger. À cause de ces repas express et peu variés, il n'était pas rare qu'il ait un petit creux en journée. Surtout qu'il bougeait beaucoup.

Puis on vint l'interrompre dans sa contemplation tortionnaire. Un jeune homme s'approcha un peu timidement de lui pour lui adresser la parole.

« Excuse moi. Pourquoi es-tu aussi triste ? » Qu'il lui demandait.

Il parlait japonais, mais Miles n'avait pas eu de mal à comprendre cette - simple - question. Il était habitué, après tout ici tout le monde parle japonais aux étrangers, ne sachant pas quelle était leur langue natale. C'était un garçon d'apparence très soignée, même si ses cheveux en bataille atténuaient un peu l'effet trop studieux que sa tenue vestimentaire lui donnait. Physiquement, il avait l'air jeune. 18 ans, peut-être plus. Il avait un air très sérieux habillé de la sorte, et l'Australien n'aimait pas ça, les gens trop sérieux.

D'ailleurs, il lui arrivait de carrément les éviter. Et étant donné les circonstances et sa profonde déception, il n'était pas exclu qu'il le fasse maintenant. En fait, c'est exactement ce qu'il fit.

« Rien. » Lui répondait-il d'un ton sec, tout en baissant la tête, un peu rouge.

Puis, passant son skate sous son bras, il le contourna. Il s'en allait, tête baissée, les mains dans les poches, bredouille.

Mais alors qu'il repassait devant la porte de la boutique et que celle-ci s'ouvrait. Il s'arrêta net. D'un coup, il se précipite sur l'enfant qui venait de sortir du magasin. Celui-ci semblait chargé, tenant son vélo d'une main, il portait un énorme sac sûrement rempli de confiseries de l'autre. Il avait un gros casque aux oreilles. Il avait l'air d'avoir l'âge de Miles, voire un peu moins. Ce qui se remarquait le plus chez lui, c'était ses rondeurs. Des formes disgracieuses qu'il avait pris de son vivant et qu'il ne s'embêtait pas à cacher avec des potions, comme le font généralement les fantômes qui ne sont pas satisfaits de leur corps. Les yeux de Miles étaient rivés sur ce sachet qu'il venait de déposer dans la panier de son vélo.

« Nash ! » Lui lance-t-il avec un sourire un peu forcé. « Eh... ça te dirait pas de partager ? » Lui demandait-il en anglais, se frottant la nuque.

Le garçon le regardait un peu bizarrement, il n'avait rien entendu à ce que lui racontait l'Australien à cause de la musique qu'il écoutait au volume maximum.

« Yo, j'entends rien faut que je rentre y'a le vieux qui m'attend désolé. À plus. » Lui lance-t-il avec un signe de la main avant de déguerpir avec sa bicyclette.

« Tss... radin. » Se dit-il en regardant son « ami » partir, l'estomac vide.

Puis il laisse tomber son skate, volontairement, pour monter dessus. Il s'apprêtait à partir quand une pression lui fit perdre l'équilibre. Un jeune dévalait la rue à toute vitesse en bousculant plusieurs personnes sur son passage. Surpris par la présence de Miles au milieu du trottoir, il s'était appuyé sur lui pour ne pas tomber. Rien de méchant, l'Australien était retombé sur ses deux pieds. Sous la pression exercée par ces deux mêmes pieds, sa planche avait roulé sur quelques mètres jusqu'aux pieds du spectre qu'il venait d'ignorer. Il était toujours là. Le perturbateur, lui, continuait sa course.

Miles le regardait de travers sans rien dire. Il ne savait pas ce qu'il fuyait. Ou alors il était très pressé, en retard peut-être. Quoi qu'il en soit, il finit par se retourner pour récupérer sa planche. Relevant un peu la tête pour regarder le garçon en face de lui, il ne disait rien. En réalité, il cherchait ses mots, ne sachant pas trop quoi dire avec son faible niveau en japonais. Il se grattait la tête.


Terminé #4 le Dim 11 Juin 2017 - 18:23

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Lance - Voltron
× Appartement : Brossard
× Métier : Ancien mannequin - Vendeur de pâtisserie
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 390
× Øssements 124
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 30/10/2016
× Présence : réduite
× Surnom : le diplodocus | Proh
× DCs : Hyun-Su P. Kaiyoutei
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t2143-orpheus-ioannis-you-know-nothing-fini http://www.peekaboo-rpg.com/t2153-orpheus-carnet-d-ami-ou-pas#56173

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
6/100  (6/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Lance - Voltron
× Appartement : Brossard
× Métier : Ancien mannequin - Vendeur de pâtisserie
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 390
× Øssements 124
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 30/10/2016
× Présence : réduite
× Surnom : le diplodocus | Proh
× DCs : Hyun-Su P. Kaiyoutei
vampire



Miles x Aiden


« Fuzzy Delights »

In the paradise of sweets
"An unexpected meeting."



Certaines personnes ont des codes, des idées qu'ils se mettent en tête et qu'ils tiennent à tout prix à mettre en place ou plutôt, à respecter. Aiden, pour une fois, il avait dérogé à sa règle, son idée. En face de lui, un jeune garçon qu'il avait abordé, maladroitement, timidement mais il l'avait fait. Peut-être que c'était l'instinct « paternel » qui l'avait poussé à le faire, car jusqu'ici, l'anglais avait très peu abordé les fantômes, encore moins les adultes. Bien-sûr, il y avait une raison toute simple à son côté légèrement insociable, le brun voulait simplement éviter les ennuies. Dans un sens, n'était-ce pas les adultes qui créaient le plus d'ennui ? Les enfants sont peut-être un peu trop joueur, curieux, mais ils n'étaient pas méchants et ne cherchaient pas à blesser son prochain. Aiden aurait pu être encore un enfant, mais il est né à une époque qui l'avait déjà rendu adulte. La vingtaine était déjà passé à sa mort, certes, mais certains profites encore de cette « pseudo jeunesse » jusqu'à ce que la trentaine soit passé. L'anglais les admirait, il les jalousait un peu, pourtant, ce n'était pas de leur faute, ni de la sienne. D'un geste de la main, il balaya chacune de ses pensées et il se concentra à nouveau sur la personne en face de lui. Cette même personne qui ne semblait pas très coopérative au vu de sa réponse.

« Rien. »

Simple, rapide, il n'y avait pas plus efficace. Sa question n'était pourtant pas méchante, au contraire, il aurait voulu être gentil. Dans un sens, la réponse était évidente mais c'était plus simple de s'assurer de la véracité des choses que de tenter d'avoir raison. Le principe de base d'un détective, faire des suppositions et après, réussir à prouver par des faits réels que ses mêmes suppositions sont réelles. Une grosse déception pour le brun étant donné que son seul témoin a décidé de ne pas lui répondre et encore pire, de partir sans demander son reste. Pour sûr, la frustration de cette personne était présente, très présente même. Ce n'était plus la peine pour lui de tenter de jouer les gentils. Son regard émeraude se contenta de le regarder partir, sans un mot jusqu'à ce qu'il se stoppe devant la porte ouverte de la droguerie. Un autre enfant venait de la franchir, heureux de sa petite cueillette du jour, ce qui ne manqua pas d'attirer l'attention du petit déçu. De sa position, le brun les observait, toujours silencieux et il avait bien fait.

« Nash ! Eh … Ca te dirait pas de partager ? »

Sur le coup, l'anglais fut surpris d'entendre l'enfant aux cheveux décolorés parlait anglais aussi fluidement. Deux nouvelles informations venaient de lui être apporté. Enfin, l'une avait surtout confirmé sa théorie sur la déception du jeune garçon. Sur le coup, Aiden allait entreprendre de tout noter dans son carnet, mais l'autre enfant se mit à parler pour répondre à la question de ce qui semble être son ami.

« Yo, j'entends rien faut que je rentre y'a le vieux qui m'attend désolé. A plus. »

Ses enfants … A cette réponse, Aiden ne put s'empêcher de lâcher un petit soupire. Avant, ses espèces de casque n'existaient pas et tout le monde pouvait s'entendre, les gens communiquaient entre eux. L'anglais secoua rapidement la tête à ses pensées de vieille personne, entendant à peine le râle du décoloré qui venait d'être déçu une seconde fois. Pourtant, ce n'était que le début de la mauvaise journée apparemment. Alors qu'il s'apprêtait à nouveau à partir et que l'anglais était sur le point de l'arrêter, quelqu'un le fit avant lui. Un autre enfant. C'était la journée des enfants … Cet énergumène venait de descendre toute la rue en poussant tout le monde sur son passage, mais cette fois, il n'en eut pas l'occasion étant donné que le jeune spectre se trouvait en plein milieu de la route. Heureusement pour les deux, il n'eut aucun blesser et l'autre put repartir sans un mot, même pas une excuse. Dans cette action, le frustré venait de perdre sa planche qui avait trouvé refuge dans les pieds du vieux spectre.
Dans un silence de mort, Aiden observait le jeune garçon qui venait récupéré sa planche à ses pieds. Une gêne semblait s'installer quand il releva la tête. Il put parfaitement voir sur son visage qu'il était en train de chercher ses mots, enfin surtout des mots japonais étant donné qu'il lui avait parlé en japonais. C'est avec un grand sourire que le brun lui prit les devants.

« Est-ce que cela te tente que je t'achète quelques bonbons ? »

Cette fois-ci, il avait pris soin de parler en anglais comme il était sûr de la langue natale de son interlocuteur maintenant. Ce n'était pas trop son genre d'être gentil comme ça ou encore même de payer quelque chose à un inconnu, mais c'était peut-être la chaleur qui le rendait ainsi. Le détective tendit sa main, oubliant un peu qu'il avait des informations à noter dans son carnet, se disant simplement que cela pouvait attendre.

« D'ailleurs, tu peux m'appeler Aiden, Aiden Gates. »

code - kuru pour meranii



Afficher toute la signature
Réduire la signature


© Elentori
Orpheus parle anglais en #59659B, japonais en #a25858,
grec en #79679B et italien en #A79494.

Merci beaucoup Lynn ♥:

Terminé #5 le Mar 13 Juin 2017 - 13:46

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 13 Masculin
× Age post-mortem : 17
× Avatar : Kirua Zoldik - Hunter × Hunter
× Appartement : Brossard
× Métier : Jongleur
× Communication : Cellphone
× Péripéties vécues : 399
× Øssements 2070
× Age IRL : 18 Masculin
× Inscription : 20/04/2017
× Présence : réduite
zombie
http://www.peekaboo-rpg.com/t1763-miles-draw-my-life http://www.peekaboo-rpg.com/t1782-miles-sketchbook

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
14/100  (14/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 13 Masculin
× Age post-mortem : 17
× Avatar : Kirua Zoldik - Hunter × Hunter
× Appartement : Brossard
× Métier : Jongleur
× Communication : Cellphone
× Péripéties vécues : 399
× Øssements 2070
× Age IRL : 18 Masculin
× Inscription : 20/04/2017
× Présence : réduite
zombie
FUZZY DELIGHTS
FEAT. AIDEN GATES
La faim se faisait de plus en plus sentir. Son estomac ne tentait plus de se faire discret, il le sentait s'entortiller autour de lui-même. Il posait sa main dessus après avoir récupéré son skateboard aux pieds du jeune homme. Mais il oublia vite son organe qui le torturait de l'intérieur pour se concentrer sur son interlocuteur. Celui-ci venait de lui parler d'un anglais parfait, celui d'un anglophone natif. Miles n'aurait d'ailleurs pas su dire s'il était britannique ou australien tellement son accent ressemblait au sien.

En l'entendant parler, le jeune garçon fronçait les sourcils, perplexe. Il ne croyait pas trop à ce qu'il venait d'entendre. La faim lui ferait-elle perdre la tête ? Ce garçon habillé de façon bien trop studieuse pour son âge (à vue de nez) venait de lui proposer de lui offrir ses bonbons. Il avait pourtant presque tout d'un de ces adultes trop pointilleux que Miles haïssait tant, mis à part peut-être sa taille et son visage qui lui donnait un air moins mâture et intransigeant que sa tenue vestimentaire.

« Aiden, Aiden Gates »  s'était-il présenté avec un grand sourire. Il lui tendait la main. Il s'attendait sûrement à ce que ses airs de bon samaritain et son sourire rassurant attisent directement la confiance du jeune spectre qui serrerait sa main en se présentant à son tour. Seulement, ce ne fut pas le cas.

« Hein ? De quoi ? Des bon... euh... n... euh... » Lui servait-il en guise de réponse, prenant un air interrogé.

Le garçon zombifié se méfiait de cette sympathie soudaine. Pour lui, ça cachait forcément quelque chose. On avait souvent tenté de le tromper à cause de ses airs fluets et niais. Il tentait de faire passer sa méfiance pour de la timidité, même s'il était réellement gêné. Il se retournait, il lui tournait le dos. Croisant les bras, un peu rouge, il réfléchissait quelques secondes. Il avait beau être un enfant, il n'en restait pas moins capable de résonner, même si ça lui prenait plus longtemps qu'un fantôme adulte.

En soit, le brun n'était pas très grand et n'avait pas l'air particulièrement menaçant, mais Miles ne pouvait s'empêcher d'imaginer ce qu'il pouvait cacher sous son veston par une telle chaleur. Et comme les enfants le font souvent, il s'imaginait les choses les plus folles. Une dague, un pistolet laser... Il ne savait pas vraiment, mais ça l'intéressait. Et puis, il avait surtout faim. Difficile pour lui de dire non à des sucreries, mais il se méfiait quand même. Après tout c'était en ne se méfiant pas de la générosité d'un inconnu qu'il était devenu zombie.

Mais là, ce n'était pas tout à fait pareil. Il pourrait de toute façon le voir acheter les bonbons devant lui et s'assurer qu'il ne trafique rien avec. Alors sauf si c'était un de ces nécromanciens illusionnistes ou manipulateurs dont il connaissait l'existence, il ne risquerait rien. Il avait de toute façon son skateboard pour fuir si les choses tournaient au vinaigre. Il se retournait donc vers Aiden en lui rendant son grand sourire, les joues rouges, serrant sa planche à deux mains contre son abdomen.

« Ok ça marche, Aiden ! »

Il lui souriait toujours, même si ses yeux azurés esquivaient discrètement le regard émeraude de l'Anglais.

Il ne lui avait pas serré la main et ne s'était pas non plus présenté, mais il faisait apparemment preuve d'un peu moins d'antipathie envers le jeune homme. C'était un début.


Terminé #6 le Ven 16 Juin 2017 - 16:02

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Lance - Voltron
× Appartement : Brossard
× Métier : Ancien mannequin - Vendeur de pâtisserie
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 390
× Øssements 124
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 30/10/2016
× Présence : réduite
× Surnom : le diplodocus | Proh
× DCs : Hyun-Su P. Kaiyoutei
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t2143-orpheus-ioannis-you-know-nothing-fini http://www.peekaboo-rpg.com/t2153-orpheus-carnet-d-ami-ou-pas#56173

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
6/100  (6/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Lance - Voltron
× Appartement : Brossard
× Métier : Ancien mannequin - Vendeur de pâtisserie
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 390
× Øssements 124
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 30/10/2016
× Présence : réduite
× Surnom : le diplodocus | Proh
× DCs : Hyun-Su P. Kaiyoutei
vampire



Miles x Aiden


« Fuzzy Delights »

In the paradise of sweets
"An unexpected meeting."



Les parents disent souvent qu'il ne faut pas parler à un inconnu, ni même le suivre dans une ruelle et encore moins dans sa voiture. Cette règle est toujours valable dans le monde des morts, mais les enfants sont tellement faciles à manipuler. L'anglais ne faisait pas parti de ce genre de personne, qui profitait de la naïveté de son prochain, au contraire. A l'inverse, c'était ses fameux nécromanciens qui en profitaient un peu trop pour vendre leur stupide potion et pire que ça, ils transformaient des jeunes lémures en zombies. L'humain, par nature, a peur de la mort et il se capable de tout pour empêcher la Faucheuse de lui prendre sa vie. Ce ne sont que des illusions. On ne peut pas revivre et on peut encore moins empêché la faux de couper ce fil tellement fragile que représente la vie. Pourquoi de telle pensée ? Aiden avait divagué, comme à son habitude, son regard émeraude n'ayant pas lâché son interlocuteur une seule fois. Sa main était toujours tendue dans sa direction, attendant une réponse de celui-ci, mais ce ne fut nullement le cas. Juste quelques brides de mots, presque incompréhensible.

« Hein ? De quoi ? Des bon... euh... n... euh... »

Dans ce flot de parole incompréhensible, Aiden put en déduire une gêne ou alors, c'était totalement autre chose mais les informations lui manquaient. Alors même qu'il n'avait encore rien dit, le jeune garçon aux cheveux décolorés lui tourna le dos. De sa position, le brun pouvait voir que ses joues étaient légèrement rouges, ce qui contrastait parfaitement avec ses cheveux. Un petit rire s'échappa d'entre ses lèvres, trouvant sa réaction plus que mignonne. Celui-ci n'avait pas d'autre choix que d'attendre la réponse de son interlocuteur, sans cela, il était coincé sur sa position. Au moins, l'anglais était quelque peu rassuré de voir cet enfant méfiant envers lui. A l'inverse, ce jeune fantôme aurait pu lui sauter dans les bras et lui dire qu'il voulait toute les friandises du magasin, ce à quoi Aiden aurait accepté, mais une autre personne … Rien que d'y penser, un frisson se mit à lui parcourir le corps. Peut-être que cette méfiance était dû à autre chose … Le détective aurait pu y penser pendant des heures, émettre plusieurs hypothèses à ce sujet, mais son corps de penser fut interrompu par la voix du jeune homme.

« Ok ça marche, Aiden! »

Un sourire. Le brun avait enfin le droit à un sourire, mais son regard était toujours fuyant. Au passage, il put noter que ses yeux étaient bleus, donc le jeune fantôme n'était pas albinos. Des potions ? Il utilisait des potions pour sa couleur de cheveux, cela ne pouvait être que ça. Cela l'embêtait un peu, mais il n'était pas question de lui poser des questions, c'était évident qu'il risquait de lui faire peur. En plus de tout ça, il ne s'était même pas présenté donc il ne savait pas comment l'appeler. Peu lui importait. Au moins, il avait accepté sa demande et c'était déjà un grand pas en avant.

« Suit moi alors, jeune homme. »

N'ayant pas de nom, Aiden devait se contenter d'un diminutif ou plutôt d'un nom pour le catégoriser. Celui-ci espérait seulement que ce nom n'allait pas l'embêter, même si c'était de sa faute qu'il ne pouvait pas l'appeler par son prénom.
Sans attendre davantage, l'anglais entreprit d'ouvrir la porte du magasin de bonbon pour ensuite pénétrer au sein de ce paradis. Son regard émeraude se balada sur chaque aliments présents, tandis qu'un léger filer de bave apparu au bord de ses lèvres. La vue de ses nombreux délices étaient encore mieux que la vue d'une bibliothèque remplit de polar ou alors, c'était l'équivalent ? Aiden secoua rapidement sa tête, puis il se mit en quête de quelques friandises, enfin surtout ses préférés. Sa première proie fut les oursons en guimauves, un vrai péché mignon. C'est au moment de prendre quelques oursons qu'il se rappela ne pas être seul. Rapidement, sa tête se tourna en direction de son « compagnon » de fortune et lui adressa ses quelques paroles en anglais.

« Prend ce que tu veux, mais n'en abuse pas. Les friandises, c'est bon mais c'est mauvais pour les dents ! Un trop plein de sucre apporte des maladies aussi. »

Une vraie mère poule sur le coup. Dans un sens, il était un peu mal placé pour parler mais son instinct « maternel » avait été plus fort que lui. Une journée à jouer les papas, cela pourrait être amusant.

code - kuru pour meranii



Afficher toute la signature
Réduire la signature


© Elentori
Orpheus parle anglais en #59659B, japonais en #a25858,
grec en #79679B et italien en #A79494.

Merci beaucoup Lynn ♥:

Terminé #7 le Sam 17 Juin 2017 - 1:22

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 13 Masculin
× Age post-mortem : 17
× Avatar : Kirua Zoldik - Hunter × Hunter
× Appartement : Brossard
× Métier : Jongleur
× Communication : Cellphone
× Péripéties vécues : 399
× Øssements 2070
× Age IRL : 18 Masculin
× Inscription : 20/04/2017
× Présence : réduite
zombie
http://www.peekaboo-rpg.com/t1763-miles-draw-my-life http://www.peekaboo-rpg.com/t1782-miles-sketchbook

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
14/100  (14/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 13 Masculin
× Age post-mortem : 17
× Avatar : Kirua Zoldik - Hunter × Hunter
× Appartement : Brossard
× Métier : Jongleur
× Communication : Cellphone
× Péripéties vécues : 399
× Øssements 2070
× Age IRL : 18 Masculin
× Inscription : 20/04/2017
× Présence : réduite
zombie
FUZZY DELIGHTS
FEAT. AIDEN GATES
Contrairement aux mœurs de chez les vivants, les aînés de l'au-delà ne sont pas toujours très avenants avec les jeunes spectres. Ils se contentent parfois d'un regard indiscret, peut-être leur cœur les serre-t-il le temps de ce regard, meurtri par la tragédie de la chose. Il peut être rare qu'un fantôme adulte s'intéresse à un enfant décédé par hasard. Car ici, lorsqu'on s'attache à quelqu'un, c'est pour l'éternité. Même si, paradoxalement, les âmes décédées trop jeunes ne font habituellement pas long feu dans ce monde. La mort entraînant un freinage à la fois physique et psychologique de l'être, ces enfants seront incapables de se développer correctement après leur mort. Ils seront alors voués à rester des enfants pour l'éternité. Et l'éternité, c'est long, surtout quand on a treize ans. Alors, dans un endroit aussi dangereux qu'ici ; quand on pèse 40 kilos tout mouillé et qu'on doit se mettre sur la pointe des pieds pour atteindre le placard à gâteaux ; l'éternité, faut vachement s'accrocher pour y survivre.

En réalité, seuls les quelques veinards qui ont la chance d'être pris en charge par un fantôme bienveillant ou un membre de leur famille pour les guider peuvent espérer atteindre une telle longévité. Les autres finiront indéniablement entre de mauvaises mains qui ne manquent pas ici à Tokyo. Les morts sont bien plus fous que les vivants, parce que dans cette jungle, plus personne n'estime avoir d'image à tenir. Profiter de la faiblesse mentale ou physique d'une âme perdue est ici chose commune au sein des fantômes déjà établis. Certaines se font enlever, maltraiter, puis torturer ou violer jusqu'à la tombée en poussière. Le plus souvent dès leur arrivée. D'autres sont conservées plus longtemps, servant d'esclaves ou de rats de laboratoire pour des nécromanciens un peu tordus. Alors, pour un spectre plus mâture, deux choix s'offrent à lui : vouer son existence fantomatique à veiller sur ces jeunes âmes, ou les laisser se débrouiller seules jusqu'au jour où elles commettrons une erreur.

Pour Miles, ce n'était pas tout à fait la même chose. À vrai dire, c'était tout l'inverse, mais c'était aussi semblable. Son destin à lui aussi était scellé : sa vie de fantôme n'allait pas durer, il était voué à disparaître. Il n'avait pas l'éternité, au contraire : son temps était limité. Il ne le réalisait pas, d'ailleurs. Affichant toujours avec fierté son statut de zombie à tout le monde, sans se rendre compte que son temps dans ce monde en avait été affecté. Même derrière les potions, son zombïsme détruisait progressivement son corps. Outre son apparence physique naturelle, si sa condition de zombie effrayait, c'était pour ça. Parce que personne n'oserait lui dire adieu si tôt, lui avouer qu'il allait encore se retrouver ailleurs, alors qu'il avait déjà quitté la vie trop tôt.

« Suit moi alors, jeune homme. » Lui demandait-il, même si ça ressemblait plus à un ordre qu'à une demande.

Miles n'avait pas apprécié. Il n'aime pas ça, les ordres. Il est un peu rebelle, le gamin, il aime pas qu'on lui dise ce qu'il doit faire. D'ailleurs, le terme « jeune homme » ne lui plaisait pas trop non plus. C'est vrai que ce n'était plus tout à fait un enfant, mais il n'aimait pas non plus être considéré comme un adulte, ce qui est un peu contradictoire avec son refus d'autorité. Bon, c'est vrai que c'était un peu de sa faute tout de même. S'il s'était présenté, l'Anglais aurait pu l'appeler par son prénom. Mais il ne voulait pas se présenter. Se présenter, c'était se dévoiler, c'était peut-être montrer une certaine faiblesse quelque part. En fait, il n'en savait rien. Il savait juste qu'on avait souvent essayé de le tromper, et que personne n'avait jamais été là pour lui dire comment éviter les pièges de ce monde. Alors, il s'inventait des armes, comme celle-ci. Il gardait secrètes des choses qui n'avaient pas lieu de l'être, comme pour son amnésie, en pensant que c'était un avantage. Il se rassurait comme ça, peut-être.

Enfin soit, le jeune garçon le suit quand même en grimaçant. C'est qu'il les veut vraiment, ses bonbons. Le brun se dirigeait d'abord vers un premier bac sans vraiment faire attention à Miles, obnubilé par un bonbon en particulier : les oursons fourrés à la guimauve. Le zombie le regarde avec de gros yeux.

Sérieux, il va vraiment prendre ça ?
pense-t-il ;

C'était plus fort que lui. Ces trucs lui foutaient la gerbe, c'était vraiment des bonbons de vieux. Aiden, remarquant la présence du garçon qui se moque de lui intérieurement, se retourne alors.

« Prend ce que tu veux, mais n'en abuse pas. Les friandises, c'est bon mais c'est mauvais pour les dents ! Un trop plein de sucre apporte des maladies aussi. »

Gnagnagna. Ouais, dis plutôt que tu veux pas que je vide ton portefeuille ;

Voilà qu'il se met à jouer au parent. Miles ne rougit plus, entre ça et ses goûts de vieux (que ce soit vestimentaire ou alimentaire), ce spectre l'agace un peu. Il ne se fait d'ailleurs par prier pour le montrer en roulant des yeux, sans répondre.

Il se retourne ensuite en soupirant, les mains dans les poches, il pousse sa planche de skate devant lui avec un pied pour la faire avancer. C'est sacrément gonflé comme attitude, mais il s'en fiche. C'est sa façon d'être.

Ayant déjà fait ses courses et tout regardé une première fois, il ne tarde pas à revenir auprès du généreux Anglais avec un sac excessivement rempli. La remarque du brun n'avait fait que l'inciter à ne pas faire attention aux quantités.

« Voilà ! » Lui dit-il simplement en ouvrant son sac en papier devant lui.

Il n'avait pris que des bonbons du rayon « fun » qui présente toute sorte de friandises aux goûts étranges, certaines qui picotent ou explosent sur la langue comme du popcorn, mais ses préférées restent les chewing-gum qui colorent la langue et la poudre qui fait roter des bulles. Cette fois-ci encore, Aiden avait le droit à un sourire du garçon aux cheveux blancs. Un sourire plus sincère cette fois-ci tout de même, son regard ne fuyait plus ses yeux émeraude illuminés par tant de gourmandise. Même s'il n'exprimait pas encore sa gratitude, n'étant toujours pas sûr de la véracité de ce geste, le zombie était au moins heureux d'avoir ses bonbons en main pour l'instant.


Terminé #8 le Jeu 6 Juil 2017 - 12:36

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Lance - Voltron
× Appartement : Brossard
× Métier : Ancien mannequin - Vendeur de pâtisserie
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 390
× Øssements 124
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 30/10/2016
× Présence : réduite
× Surnom : le diplodocus | Proh
× DCs : Hyun-Su P. Kaiyoutei
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t2143-orpheus-ioannis-you-know-nothing-fini http://www.peekaboo-rpg.com/t2153-orpheus-carnet-d-ami-ou-pas#56173

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
6/100  (6/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Lance - Voltron
× Appartement : Brossard
× Métier : Ancien mannequin - Vendeur de pâtisserie
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 390
× Øssements 124
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 30/10/2016
× Présence : réduite
× Surnom : le diplodocus | Proh
× DCs : Hyun-Su P. Kaiyoutei
vampire



Miles x Aiden


« Fuzzy Delights »

In the paradise of sweets
"An unexpected meeting."



La boutique de bonbon. Un paradis sans nom. Si Aiden pouvait vivre dedans, il le ferait sans problème. Pourtant, il trouvait que parmi les friandises, il manquait un peu de pâtisserie et un café. Cela aurait son paradis à lui, si tout avait été réuni. Prenant la petite pelle près des paniers, l'anglais commença à se servir en guimauve. Ses oursons étaient vraiment un délice à ses yeux. Une fois qu'il en eut pris quelques uns, son choix se porta sur quelques langues de chat. L'acide n'était pas trop son truc, mais il trouvait ses bonbons marrants. Il n'en prit pas beaucoup non plus. Sur la suite de son parcours, Aiden décida de prendre quelques œufs en gélatine ainsi que quelques bêtises de cambrais. Heureusement pour l'Européen que les bonbons n'étaient pas que des exclusivités japonaises, il les trouvait un peu trop étrange à son goût les bonbons japonais.
Une fois que sa collecte fut terminée, il se tourna pour chercher du regard le jeune garçon, qui était censé l'accompagner. Sur le coup, l'Anglais ne le trouva pas mais celui-ci se présenta en face de lui avec un grand sourire et un sac un peu beaucoup rempli.

« Voilà ! »

Le brun se pencha quelques secondes en avant pour observer le contenu du sac. Celui-ci semblait être rempli de bonbon un peu étrange qu'il n'avait jamais vu auparavant, ou plutôt, auquel il ne s'était jamais intéressé. A vu d'oeil, il était certain que le sac était beaucoup trop rempli. L'anglais se redressa et lâcha un petit soupire. L'enfant en face de lui souriait sincèrement et le brun n'avait pas envie de le gronder en le faisant remettre quelques bonbons dans les rayons. Heureusement pour lui que ce n'était pas vraiment son fils, sinon il ferait un très mauvais père.

« Allons vite à la caisse avant que je regrette mon choix. »

Suite à ses mots, le détective lâcha un petit rire et afficha un large sourire à l'attention du petit garçon. Une fois les choses dites, Aiden se dirigea vers le propriétaire de la boutique ou alors le vendeur, on ne sait jamais. En même pas quelques secondes, ils furent arriver devant le comptoir et le brun déposa son sac avant de tendre sa main pour récupérer celui de son camarade de gourmandise. Le paquet en main, il le déposa à côté du sien et il attendit, non pas avec appréhension, le compte du vendeur. Celui-ci lui adressa la somme en japonais, ce qui fit un peu grimacer l'anglais, mais il ne fit pas attendre pour sortir son porte-feuille qui contenait sa pauvre fortune.

« Tenez. »

Aiden déposa les ossements sur le comptoir et le vendeur s'empressa de les récupérer pour vérifier que le compte y était. Une fois cela fait, l'Anglais put récupérer les sac et il rendit son due au jeune garçon.

« Comme je te l'ai promis, voici tes bonbons. »

De nouveau, l'anglais avait repris le dessus sur le japonais, c'était beaucoup plus simple pour converser avec son interlocuteur. La bonne action d'Aiden venait d'être fait, mais cela signifiait aussi le glas de cette mini-rencontre. Étrangement, il eut une boule au ventre. Il aurait très bien pu ne pas lui donner le sac de bonbon pour le garder un peu auprès de lui, mais ce n'était pas ses habitudes et il ne veut forcer personne à rester avec lui. Peut-être aurait-il dû passer son chemin …

code - kuru pour meranii



Afficher toute la signature
Réduire la signature


© Elentori
Orpheus parle anglais en #59659B, japonais en #a25858,
grec en #79679B et italien en #A79494.

Merci beaucoup Lynn ♥:

Terminé #9 le Lun 17 Juil 2017 - 2:58

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 13 Masculin
× Age post-mortem : 17
× Avatar : Kirua Zoldik - Hunter × Hunter
× Appartement : Brossard
× Métier : Jongleur
× Communication : Cellphone
× Péripéties vécues : 399
× Øssements 2070
× Age IRL : 18 Masculin
× Inscription : 20/04/2017
× Présence : réduite
zombie
http://www.peekaboo-rpg.com/t1763-miles-draw-my-life http://www.peekaboo-rpg.com/t1782-miles-sketchbook

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
14/100  (14/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 13 Masculin
× Age post-mortem : 17
× Avatar : Kirua Zoldik - Hunter × Hunter
× Appartement : Brossard
× Métier : Jongleur
× Communication : Cellphone
× Péripéties vécues : 399
× Øssements 2070
× Age IRL : 18 Masculin
× Inscription : 20/04/2017
× Présence : réduite
zombie
FUZZY DELIGHTS
FEAT. AIDEN GATES
L'Anglais avait remarqué le trop-plein du sac de Miles, et pourtant, il ne dit rien. C'est presque innocemment que le jeune zombie le suivit jusqu'à la caisse, tout de même encore un peu dubitatif quant aux bonnes intentions de ce « Aiden », surtout à la vue du prix qui s'affichait sur la caisse.

Mais en dépit de tout ça, entre deux soupirs et un rire, il les lui avait payés ; ses bonbons. Le vendeur était attentif à la scène derrière son comptoir ; lui qui venait de renvoyer le zombie de son enseigne était complètement attendri par le geste du plus vieux. C'était tout un personnage, ce vendeur.

Miles prit le sac sans hésiter, et à peine l'avait-il en main qu'il y piocha une confiserie et la porta à sa bouche d'un mouvement de doigt bien maîtrisé.

« M'vraiment ? Merci ! »

Il ne s'attendait pas à devoir remercier le spectre, mais son geste semblait bien réel, finalement. Ce goût acidulé de sucre gélifié que sa bouche attendait depuis trop longtemps imprégnait son visage d'un grand sourire. Il affichait un air satisfait, jovial, presque soulagé.

L'Anglais dont il s'était méfié s'était révélé être une très bonne rencontre, au final. Mais comme toutes les rencontres, celle-ci avait une fin. Fin qui était plus redoutée chez son aîné que chez lui. Il avait beau avoir été très généreux, il avait aussi l'air très ennuyeux – pour Miles, du moins.

C'est donc sans plus de blabla qu'il prit son skate à son bras et qu'il se dirigea vers la porte verte. Il levait une main pour dire au revoir à Aiden.

« À plus ! »

Il allait partir, comme ça, le dos tourné. À vrai dire, dans un coin de sa tête, il avait émis l'hypothèse que cet homme puisse lui demander quelque chose en échange de son geste. Hypothèse qui avait de quoi effrayer le zombie qui, du coup, ne souhaitait pas vraiment prolonger cette rencontre. Il ne s'était pas posé la question de « la prochaine fois » ; pas le temps pour ces banalités. Mais, alors qu'il tirait sur la poignée pour ouvrir la porte de la boutique au design atypique, il s'arrêta. Se tournant vers son interlocuteur en avalant ses sucreries, il s'adresse furtivement à lui.

« Au fait, moi c'est Miles. »

Un nouveau sourire en coin qui enguirlande rapidement son visage et il disparaît derrière cette porte, comme un vulgaire client, mais pas un voleur, au moins. Merci, Aiden.


Terminé #10 le Lun 17 Juil 2017 - 11:39

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Lance - Voltron
× Appartement : Brossard
× Métier : Ancien mannequin - Vendeur de pâtisserie
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 390
× Øssements 124
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 30/10/2016
× Présence : réduite
× Surnom : le diplodocus | Proh
× DCs : Hyun-Su P. Kaiyoutei
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t2143-orpheus-ioannis-you-know-nothing-fini http://www.peekaboo-rpg.com/t2153-orpheus-carnet-d-ami-ou-pas#56173

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
6/100  (6/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Lance - Voltron
× Appartement : Brossard
× Métier : Ancien mannequin - Vendeur de pâtisserie
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 390
× Øssements 124
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 30/10/2016
× Présence : réduite
× Surnom : le diplodocus | Proh
× DCs : Hyun-Su P. Kaiyoutei
vampire



Miles x Aiden


« Fuzzy Delights »

In the paradise of sweets
"An unexpected meeting."



L'enfant prit le paquet de bonbon et sans même attendre un peu, il piocha dedans pour régaler sa bouche de ses quelques sucreries. L'anglais était conscient que dans un sens, il ferait un très mauvais père, mais de l'autre se n'était pas son enfant et il voulait faire plaisir. Il le regardait, souriant à son tour. Il eut le droit à un merci de la part du jeune homme, qui semblait vraiment aux anges depuis qu'il avait les bonbons en main. C'est alors que la fin de cette rencontre sonnée. L'enfant récupéra sa planche sous son bras, puis il se dirigea vers la porte de sortie. Un simple « A plus » sortit d'entre ses lèvres en signe d'adieu. Un geste égoïste de sa part ou tout simplement de méfiance ? Sur le coup, Aiden n'aurait pas pu le dire mais il semblait quelque peu triste de voir son interlocuteur agir ainsi. Sans un mot, sans geste pour l'arrêter, il se contentait simplement de le regarder.
Soudainement, le jeune garçon se retourna, faisant face au brun. Il se mit à parler de nouveau, comme dans un murmure, comme si personne à part Aiden ne devait entendre ce qu'il avait à dire. Lorsque l'anglais entendit ce qu'il avait à lui dire, un nouveau sourire se dessina sur ses lèvres. L'enfant venait de lui donner son nom : Miles. Un petit nom, assez mignon, pour un jeune fantôme tout aussi adorable. Si Aiden n'était pas aussi décent, il aurait couru après l'enfant pour le prendre dans ses bras et le câliner. Il était déjà parti.

Dans un dernier petit soupire, le détective prit son paquet de bonbon en main et il quitta à son tour la boutique. Il aurait vraiment voulu que cette rencontre dure un peu plus longtemps, mais il ne peut pas lui en vouloir de se méfier de lui. Peut-être qu'un jour leurs chemins se croiseront à nouveau … Ou peut-être pas … Le monde des morts est vaste et il est empli de nombreuses personnes mortes de différentes façons, que ce soit brutal ou pas du tout. Chacun cherche à s'amuser pour oublier cette douleur. Aiden marchait tranquillement dans les rues de la ville, piochant un bonbon dans son sachet, perdu dans ses pensées. « A une prochaine fois, peut-être, Miles. »

code - kuru pour meranii



Afficher toute la signature
Réduire la signature


© Elentori
Orpheus parle anglais en #59659B, japonais en #a25858,
grec en #79679B et italien en #A79494.

Merci beaucoup Lynn ♥: