ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son organisation

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Cinemont a posté un rp libre dans l'allée des cerisiers

    Alexiel Etsuko cherche plusieurs rps pour son personnage deux en un.

    Alexiel Etsuko a posté un rp libre dans l'appartement Kiss

    Urie Kaneki recherche divers vampires pour rp !

    Ao Ishidaru recherches plusieurs liens menant à des rps.

    Event du moment
    Calendrier de l'avent
    du 1er au 24 décembre

    Oui || ft Lucas

    avatar
    Invité
    Invité
    #1 le 07.06.17 4:31

    oui


    Le monde marin avait toujours fasciné Shirley, les deux énormes aquariums de Lascaux témoignaient bien de son intérêt pour les créatures de la mer. Lorsqu'elle avait entendu parler du Zoo Spectral et de ses gigantesques aquariums abritant de nombreuses espèces de poissons que la sélection naturelle avait rayées du monde des vivants, elle avait tout de suite souhaité s'y rendre. Sa peur des foules et du regard des autres l'avait vite dissuadée de visiter le zoo : ce genre d'endroit était généralement bondé. Hors de question de s'y rendre! De s'y rendre seule, en tout cas...

    Mais aujourd'hui, se sentant particulièrement aventureuse, Shirley avait choisi de prendre son courage à deux mains afin de visiter ce lieu qui l'intriguait tant. Son premier réflexe fut de demander à Ael si elle était disponible. Elle travaillait aujourd'hui. Elle contacta donc Pomme, mais lui aussi était occupé. Bon, c'était pas génial, Shirley n'avait pas beaucoup d’amis à qui le proposer... Elle ne savait pas trop sur qui se rabattre, jusqu'à ce qu'elle ait une illumination. Ah oui! Ce type qu'elle avait rencontré récemment! Lucas! Avec les cornes bizarres, celui qu'elle suspectait de s'être joué des chimères pour obtenir l'injection! Ses premières impressions lui indiquaient qu'il était très impulsif et agité, mais plutôt gentil et guilleret. Ne possédant pas de téléphone portable, elle passa à la salle d'informatique en vitesse pour l'y inviter sur FaceDeath. Il accepta, ils planifièrent une heure et un point de rencontre. Shirley s'y rendit une dizaine de minutes en avance pour s'assurer de ne pas être en retard.

    Un peu nerveuse, Shirley attendait patiemment près de l'entrée du zoo tout en scrutant les visages inconnus des visiteurs à la recherche de cornes familières. Leur physique atypique faisait d'eux un curieux duo et, en sa présence, les bandages qui barraient la moitié du visage de la jeune femme semblaient un peu moins anormaux. Les yeux curieux des spectres et des vampires se braquaient inévitablement sur eux, mais ils l'effrayaient un peu moins la Lémure qui ne les affrontait plus toute seule.

    Au vu de son cercle d’amis très restreint, on devinait rapidement que son introversion l’entravait souvent dans sa relation avec l’autre. Lucas était probablement le premier vers qui elle était allée d'elle-même depuis son arrivée dans l'au-delà. Le combat acharné qu'elle livrait contre cette timidité maladive semblait porter ses fruits, même s'il y avait encore beaucoup de travail à faire.

    L'attente était insupportable, Shirley s'exposait à tant de regards inquisiteurs. Puis, elle aperçut finalement les fameuses cornes qu'elle attendait tant. Elle fit un petit signe discret de la main pour attirer l'attention de Lucas sans se douter une seule seconde qu'il profiterait de cette rencontre pour tenter de la décoincer.
    avatar
    Invité
    Invité
    #2 le 07.06.17 17:35
    Je m’ennuie… Pourquoi j’ai rien à faire comme ça ? Pourquoi j’ai pas de potes en fait ? Parce qu’avec des copains on a toujours quelque chose à faire non ? Ou sinon c’est peut-être parce que je bosse les soirs et que les gens que je fréquente, eux, sont occupés la journée… Ouais on va dire que c’est ça, des emplois du temps incompatibles plutôt qu’un manque certain de personnes à côtoyer. C’est moins triste. Du coup je squatte l’appartement, fais un tour sur FD, vais voir ailleurs, actualise, pars me faire un café, réactualise, et… Oh, un message. Il suffisait que je me plaigne !
    Shirley… Il me faut un peu de temps pour mettre un visage sur le prénom, mais ça fini par me revenir, miss-demi-momie, rencontrée il n’y a pas si longtemps que ça. Vu comment elle avait l’air coincée, ça m’étonne un peu qu’elle me contact. Très gentille, certes, mais timide et pas très très extravertie.
    En attendant, elle vient me sauver de ma solitude, aquarium ou n’importe où ailleurs, je suis ton homme, il est grand temps que j’aille prendre un peu l’air.

    J’arrive quelques minutes après l’heure du rendez-vous, ne prends même pas la peine de réfléchir à une excuse, je ne crois pas qu’elle m’en tienne rigueur, et alors que je scrute la foule à la recherche de miss-demi-momie, mes doigts se baladent le long d’une de mes cornes, distraitement.
    Ca m’étonne un peu que ce soit à moi qu’elle ait proposé une virée culturelle, pas que ça me déplaise, ça me fera vaguement penser à mon boulot pré-mortem, mais je ne le croyais pas du genre à se balader dans un aquarium avec un type qu’elle a à peine rencontré.
    Je démêle quelques mèches enroulées autour de ma splendide ramure quand je la vois me faire un signe discret, devant l’entrée. Oh allez Shirley, c’est quoi ce micro-coucou ? J’agite frénétiquement un bras en retour, me foutant pas mal des quelques regards que je m’attire, et m’avance vers elle. Tiens c’est peut-être pour ça que c’est vers moi qu’elle s’est tournée pour aujourd’hui, pour que moins de regards se posent sur elle et ses bandelettes, ou au moins pour que les fameuses bandelettes ne soient pas les seules à attirer l’attention. La peau grisâtre et les cornes, ça laisse peu de gens indifférents, même ici bas. J’aime bien l’idée d’être un bouclier anti-complexes pour la jeune femme, même si je suis certainement en train de me faire des films à ce sujet.

    Vu que je n’ai pas affaire à une japonaise, je me permets de poser ma main sur son épaule en lui disant bonjour. Cette petite sortie est peut-être l’occasion de la décoincer un peu non ? Je suis sûr qu’elle serait bien plus à l’aise si elle osait un peu plus, si elle n’avait pas constamment peur d’attirer l’attention et si son but premier dans la mort n’était pas de passer totalement inaperçue.


    – Salut ! Ca va ? T’as l’air tendue…


    Mes lèvres s’étirent en un demi sourire alors que je l’attire à ma suite vers l’aquarium. Ne faisons pas attendre les petits poissons.


    – Je ne m’attendais pas à ce que tu me proposes une sortie, mais c’est une bonne idée ! Pourquoi l’aquarium ?


    Commençons tout en douceur, l’air de rien, détendons la bête, et attendons le bon moment pour tenter de lui faire faire des petites folies… Héhé, je crois qu’on va bien se marrer aujourd’hui !
    avatar
    Invité
    Invité
    #3 le 12.06.17 2:33

    oui


    À la vue des grands gestes énergiques que lui envoyait Lucas, l’esquisse d’un sourire se dessina sur ses lèvres. La compagnie d’une telle boule d’énergie ne la préservait certainement pas des regards qu’elle fuyait tant depuis sa mort, mais ça suffisait à la faire rire au moins. Même s’ils contrastaient violemment avec sa personnalité plutôt réservée et calme, Shirley aimait cette énergie et cherchait un peu à s’entourer de ce genre de personnes.

    O-Oui oui, ça va, le rassura-t-elle même si elle était bel et bien aussi nerveuse qu'il l'avait fait remarqué.

    Lucas n'attendit pas une seconde de plus et entraîna Shirley vers les aquariums. Le Zoo n'était pas aussi bondé qu'elle l'imaginait, mais c'était suffisant pour l'effrayer un peu. La température clémente était propice aux sorties en plein air, mais le Zoo ne semblait pas avoir été priorisé par les spectres en manque de divertissement.

    Ils arrivèrent rapidement à de gigantesques aquariums contenant des litres et des litres d'eau dans lesquels nageaient poissons et autres bestioles aquatiques. Sous le chaud soleil d'après-midi, l'eau bleutée étincelaient. Un banc contenant un nombre impressionnant de minuscules poissons argentés passa devant eux alors que le zombie la questionnait quant à son choix d'activité. Il était vrai qu'il n'était pas aussi commun d'apprécier les animaux marins comme on pouvait adorer les chats ou les chiens, mais c'était le cas de Shirley malgré tout. Selon cette dernière, ils ne laissaient pas de poils sur le canapé et étaient silencieux, il s'agissait donc du parfait animal de compagnie. Puis ils étaient mignons, mais cette raison était un peu plus subjective. Valentyn la surprenait souvent à parler aux guppys de Lascaux et saisissait cette opportunité pour l'embêter à coup sûr.

    J'aime b-bien les poissons et il y a des espèces disparues ici apparemment. Puis c'est beau, r-regarde-les nager.

    Si elle s'était détendue un peu, on devinait rapidement les restes de son anxiété à ses bégaiements.

    E-Et il y a des dodos ici, aussi! C'est l'attraction principale, o-on devrait aller voir après s'il n'y a pas trop de gens. Enfin... si tu ne t'ennuies pas trop, évidemment!

    C'était sa plus grande inquiétude : elle aimait les gens énergiques, mais les divertir pouvait s'avérer être un défi...
    avatar
    Invité
    Invité
    #4 le 12.06.17 15:32
    Nous voilà tous deux, avançant parmi une foule disparate et clairsemée vers les gigantesques aquariums abritant une foule d’espèces différentes. Je me demande l’espace d’un instant si ces poissons déjà morts en ont quelque chose à faire d’être dans une eau réellement appropriée à leurs besoins lorsqu’ils étaient envie. Est-ce que des poissons d’eau de mer s’en sortiraient bien en eau douce, est-ce que les tropicaux et leur eau d’une douce chaleur pourraient côtoyer ceux des abysses dans le froid et l’obscurité ? Est-ce qu’un poisson déjà mort pourrait « survivre » hors de l’eau, et se faire promener en laisse dans le plus grand des calmes ? Je ne pense pas. Même si je n’ai pas essayé de me noyer depuis ma mort, je n’en ai pas franchement envie et ne veux pas franchement tenter le coup.

    Il m’apparait soudain que j’ai bien des lacunes quant à la vie dans le monde des morts. Tellement occupé que je l’ai été à me morfondre pendant un temps puis à remonter la pente et gagner de la thune pendant les années qui suivirent, je me rends compte qu’il y a quantité de questions que j’aurais peut-être du me poser.

    Shirley m’assure qu’elle va bien, mais à ses bégaiements, je vois bien qu’elle est bien trop tendue pour profiter pleinement de la vie sous-marine qui s’agite devant nos yeux.

    C’est vrai que c’est sympa de les regarder nager comme ça, comme dans une grande danse superbement chorégraphiée. J’ai toujours aimé les aquariums moi aussi, les couleurs chatoyantes de ces petites créatures ondulant au fil de l’eau. Et puis, il faut dire qu’elle a piqué ma curiosité avec les espèces disparues, même si…



    – Que font des dodos dans un aquarium ?



    Les mains collées à la vitre et le nez pas si loin, j’observe sous tous les angles les poissons les plus proches du bord, comme un gosse.



    – Faudra qu’on trouve les méduses, j’adore les regarder flotter entre deux eaux et avancer comme…



    Ne trouvant pas de mot approprié, je mime le mouvement des deux mains, m’accompagnant de quelques onomatopées peut-être pas forcément adaptées à une méduse. Une fois mon petit tour de marionnettiste terminé, je reviens sur ce qu’elle a dit juste avant, quelques mots qui ne m’avaient pas fait percuter alors que j’avais le nez collé sur les poissons mais qui ont maintenant fait leur petit bout de chemin dans ma tête.



    – Tu t’empêcherais d’aller voir les dodos s’il y a trop de monde ? Tu sais ils ne vont pas te manger, ils sont là pour regarder les dodos, ou les poissons, pas toi, et même, le cas échéant, je suis sûr que personne ne nous jettera de cailloux si nos têtes ne leur revienne pas.



    Dixit le mec qui a passé des mois enfermé dans sa chambre après sa zombification et qui a claqué l’équivalent de la moitié de tous ses revenus terrestres de l’époque dans des potions d’apparence. Ok, je ne suis peut-être pas le mieux placé pour parler de ça.
    avatar
    Invité
    Invité
    #5 le 15.06.17 9:12

    oui


    Émerveillé par la vie sous-marine disparue de la surface de la Terre du monde des vivants, Lucas avait plaqué son visage contre la vitre. Près de lui, Shirley contemplait les créatures marines avec un peu plus de retenue. Sa fascination était aussi grande que la sienne et aurait voulu elle aussi coller son visage contre l'aquarium pour mieux les observer. Lorsqu'il lui demanda ce que faisait des dodos dans un aquarium, elle ria un peu avant de lui répondre qu'ils étaient sans doute de l'autre côté du zoo, avec les autres animaux terrestres.

    Et après son excellente imitation de méduses qui arracha de nouveaux rires discrets à Shirley, il la questionna un peu plus sérieusement sur les raisons qui la poussaient à éviter d'aller voir les dodos s'il y avait trop de monde. Nerveuse, elle pinça les lèvres avant de rétorquer rapidement :

    O-Oh euh.. Oui on ira alors, puisque tu insistes!

    La lémure ne lui laissa pas le temps de répondre qu'elle l'entraîna en direction d'un aquarium abritant des poissons abyssaux avec l'espoir d'y trouver ces fameuses méduses qu'il savait si bien mimer.

    Viens! J-Je pense que les méduses sont par là!

    Le duo arriva devant un aquarium beaucoup plus large que le second. L'eau contenue dans cette dernière était moins claire. Les poissons semblaient y être en moins grand nombre mais étaient certainement plus... grands. Shirley se rapprocha et chercha du regard les méduses et, à ce moment, un poisson à l'air méchant faisant un peu plus que sa taille émergea soudainement des ténèbres la fit sursauter un peu.

    T'as vu ce gros truc? Ça fait flipper. T-Tu vois les méduses? Je suis certaine qu'il y a des méduses abyssales dans le zoo, je l'ai lu sur leur site web...

    avatar
    Invité
    Invité
    #6 le 19.06.17 13:49
    Je souris lorsqu'elle me fait comprendre que les dodos ne sont pas dans l'aquarium à proprement parler, mais du côté des animaux terrestres. Logique. Je me sens un peu con.

    Bon publique, elle rit à mon imitation de la méduse, je souris en retour, puis tique face à la réponse qu'elle me sert concernant sa rétissance à aller là où il y a du monde.
    Alors comme ca elle ne voulais pas y aller seule mais finalement si la responsabilité du choix m'imcombe elle est partante ? Ca me donne une petite idée cette histoire.

    Elle ne me laisse cependant pas le temps d'en parler qu'elle m'atire vers un immense Aquarium rempli de créatures des abysses. Elle se penche, s'approche, cherche des yeux les fameuses méduses, et fini par se faire surprendre par une bestiole énormissime et d'une laideur sans nom. Pas forcément très bon seigneur pour le coup, je dois dire que j'ai bien rit en la voyant sursauter. C'était à prévoir, les poissons des abysses sont la source même du mot flippant.


    - Non je ne les vois pas pour le moment... Elles se cachent peut-être ailleurs.


    Je regarde un peu autour de moi, il y a un type du personnel à quelques pas de là, il saurait certainement nous renseigner, et puis, c'est peut être l'occasion de travailler un peu sur la timiditer de Shirley...


    - Ca te dit de jouer à un jeu ? C'est pas compliqué, tu réponds juste "oui" à tout ce qu'on te demande. Par exemple... Est-ce que tu pourrais s'il te plait, aller demander à M. Aquqrium là bas, où on peut trouver les méduses ?


    Je désigne l'homme d'un signe de tête et lui sert un de mes plus beaux sourires. En commencant doucement, il y a moyen de bien s'amuser non ?


    - Si ca peut t'encourager, je joue avec toi.
    avatar
    Invité
    Invité
    #7 le 26.06.17 5:16

    oui


    Si Lucas n'avait pas proposé de prendre part au petit jeu, Shirley n'aurait probablement pas eu le courage d'accepter. C'était plus équitable si elle aussi pouvait lui soumettre quelques défis à relever. Et puis, que risquait-elle réellement? En la présence d'un être cornu aux cheveux blancs, la Canadienne se sentait presque immunisée contre les regards inquisiteurs des autres visiteurs du zoo. La dernière fois qu'elle avait suivi un ami dans l'une de ses folies, elle s'était beaucoup amusée! Prédisant tirer un peu de plaisir et de rires de ce jeu, Shirley fit abstraction de la mince anxiété au creux de son estomac et décida de participer.

    Oui, p-pourquoi pas! accepta-t-elle, toutes sourires.

    Elle contempla nerveusement l'homme vêtu de l'uniforme des employés du Zoo spectral. Il ne semblait pas bien méchant, juste un peu ennuyé par sa tâche de gardien de zoo. Franchement, il y avait de quoi... Que gardait-il, les poissons? Ils n'allaient pas s'enfuir quand même! Quoi que... Elle se remémora le saut vertigineux qu'avait effectué l'un de ses guppys pour se nicher dans l'échancrure du débardeur d'Ael. Puis elle imagina l'immonde créature abyssale bondir hors de son aquarium comme l'avait fait Leonardo DiCapricaviar. Un frisson remonta son échine. Bon, elle n'avait plus une minute à perdre... La brune s'empressa de s'éloigner de ce gigantesque poisson qui la fixait encore de l'autre côté de la vitre et rejoignit l'employé.

    B-Bonjour m-monsieur, euh... Pourriez-v-vous m'indiquer où se trouvent l-les méduses s'il-v-vous-plait?

    C'est par là-bas ma p'tite dame! déclara-t-il en pointant un autre aquarium un peu plus loin. Il est cool votre look! C'est la nouvelle mode? La nouvelle génération de fantômes est si créative!

    E-E-Euh.. Merci p-pour l'information, passez une bonne journée.

    Son teint habituellement si livide s'était rapidement coloré, résultat de l'embarras causé par ce compliment bizarre. Malgré l'apparence jeune et fringante de ce gardien de zoo, celui-ci devait avoir quelques siècles d'expérience avec le monde des morts dans sa poche pour parler de ses différentes générations.

    Le rouge de sa gêne envahissait encore ses joues, mais Shirley se retourna et fit signe à Lucas de la rejoindre pour qu'elle le conduise aux méduses tant convoitées.

    La beauté particulière de ces créatures phosphorescentes leur avait mérité leur propre aquarium. Ce dernier était un peu à l'ombre pour que les visiteurs puissent observer facilement leurs tentacules luminescentes. Malheureusement, les méduses semblaient un peu oubliées des visiteurs du zoo, sans doute parce que l'aquarium leur étant dédié était un peu plus loin des attractions principales.

    Pour pimenter le jeu... Je propose qu'on ait droit à un seul joker. Et si on refuse un défi après l'avoir utilisé, il y aurait une conséquence. Ça peut être drôle, suggéra Shirley sur un ton distrait, sans quitter des yeux les méduses.
    avatar
    Invité
    Invité
    #8 le 06.07.17 12:57
    Shirley sourit, bégaie, accepte, et c’est au tour de mes lèvres de s’étirer en un sourire radieux, heureux de voir que l’on va pouvoir jouer un peu. Rien de méchant, juste l’occasion de gouter un peu à l’inconnu, de se frotter aux autres ou de flirter avec ses limites que l’on n’ose souvent même pas imaginer.


    Elle scrute l’employé un instant, l’air interdit, je croise les bras sur mon torse et l’observe s’approcher de lui, gardant mes distances pour ne pas lui permettre de s’appuyer sur moi comme échappatoire.


    Ils échangent quelques mots, elle pique soudainement un fard, je souris, amusé, me demandant ce qu’il a bien pu dire pour lui faire monter le rose aux joues de cette façon. Elle me fait signe, je rapplique, mon sourire en coin en disant long sur ma satisfaction et mon amusement face à ses petites pommettes colorées.


    Elle m’entraine vers l’aquarium des méduses, et franchement, ça valait le coup d’aller demander. Légèrement dans l’ombre, leurs couleurs transparentes doucement relevées par la lumière de quelques néons savamment placés, et en plus pas trop de monde agglutiné autour des vitres.


    – Merci d’avoir demandé.


    Je lui adresse un clin d’œil et m’approche du verre pour observer ces petites créatures sous toutes les coutures, pendant ce temps, elle met des règles à notre petit jeux. Ah tiens, moi qui suis plutôt du genre « aucunes règles si ce n’est pas de coups en dessous de la ceinture », ça va me changer un peu. Un joker ? Si ça peut la rassurer, pourquoi pas, mon but sera de ne pas l’utiliser, après on sait jamais, il est toujours bon d’avoir une échappatoire. Bon, là on ne joue que tous les deux, du coup il y a bien peu de risques, mais je m’étais mis en tête une fois de passer un mois à répondre « oui » à tout le monde et toutes les propositions et demandes qui m’étaient faites. Outre le fait qu’en tant que barman ça fait offrir des verres à un certain nombre de clients, quand un type « un peu lourd » te demande dans le rue « tu suces ? », ça peut être bien d’avoir un joker… Mais là n’est pas la question.


    – Il sera nécessaire de bien peser le pour et le contre au moment de refuser un défis, si ça se trouve le gage sera bien pire que la demande de départ…





    Un petit sourire diabolique aux lèvres, je me demande quelle conséquence serait la plus adaptée à un refus d’obtempérer. Je ne sais pas encore mais si elle m’y contraints, je trouverai bien quelque chose.


    Est-ce que ce serait considéré comme de l’anti jeu de lui redemander quelque chose tout de suite sans attendre qu’elle ait tenté sa chance ? probablement.

    avatar
    Invité
    Invité
    #9 le 17.07.17 1:44

    oui


    Le sourire diabolique naissant sur les lèvres pâles du zombie lui fit aussitôt regretter sa proposition. Shirley utiliserait ce joker judicieusement, le gage serait sans doute bien plus cruel que le défi imposé si elle ne faisait pas attention... Pour le moment, il l'avait ménagée, mais elle craignait entrevoir chez ce curieux personnage une cruauté inattendue dans de futures demandes. Pour sa part, la jeune femme resterait fidèle à elle-même et se contenterait de lui proposer des défis simples qui ne le ridiculiserait pas trop. Lucas était bien plus courageux qu'elle, mais sa trop grande gentillesse l'empêcherait de profiter de l'occasion pour bien rire.

    D'ailleurs, elle se mit à chercher rapidement un défi à lui donner puisqu'elle avait réussi à parler au gardien du zoo comme ils l'avaient entendu. Si sa compassion et sa crainte de représailles lors des prochains tours ne la bridaient pas, elle lui aurait carrément proposé de lui ramener l'un des poissons exotiques du zoo pour qu'elle puisse l'adopter et le laisser dans les aquariums de Lascaux... Elle se contenterait de lui soumettre un challenge un peu moins risqué, pour son propre bien-être et le sien.

    Le poisson de tout à l'heure... L-Le gros, celui qui était t-tout moche... Essaie de l'effrayer!

    Vu la taille de la bête, la tâche serait peut-être un peu ardue mais ne présentait aucun débordement possible. C'était tout simple et, elle l'espérait, n'inciterait pas son nouvel ami à lui dire de faire quelque chose qui la forcerait à franchir un peu trop sa zone de confort...

    Et puis franchement, cette mocheté à nageoires l'avait bien méritée!
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires