ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son bar

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Event du moment
    The Nightmare...
    du 20 octobre au 20 novembre

    Le poisson et le pêcheur - Chapitre III

    Aller à la page : Précédent  1, 2
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 15 Féminin
    × Age post-mortem : 16
    × Avatar : OC par W-hosrising
    × Appartement : Van Gogh
    × Péripéties vécues : 617
    × Øssements607
    × Age IRL : 14 Féminin
    × Inscription : 12/04/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Thomas Slotlow

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    30/15  (30/15)
    15Féminin16OC par W-hosrisingVan Gogh61760714Féminin12/04/2017complèteThomas Slotlow
    avatar
    lémure
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1706-dorina-cthulthank-quand-la-mort-rencontre-euh-bah-la-morthttp://www.peekaboo-rpg.com/t1707-dorina-le-journal-d-une-paumee#38700http://www.peekaboo-rpg.com/t2115-dorina-03-421303
    15Féminin16OC par W-hosrisingVan Gogh61760714Féminin12/04/2017complèteThomas Slotlow
    lémure
    Terminé
    #11 le 10.06.17 18:49
    “ Le poisson et le pêcheur - Chapitre III „

    L’adolescente huma la vapeur qui s’élevait au dessus de son bol et goûta les ramens.

    J’aime bien dit-elle tout simplement.

    Quand elle entendit la réponse d’Eden, ses yeux s’illuminèrent. Elle lâcha :

    Tu ferais ça pour moi ?!

    Elle était heureuse. Une autre adolescente aurait été contente d’avoir la robe qu’elle avait vu en vitrine, le dernier modèle de téléphone portable… Mais Dorina n’était pas comme ça. On l’emmenait voir un arbre et elle devenait la gamine la plus heureuse du monde. Tout ce que produisait la nature la ravissait, elle était capable de s’extasier pendant des heures devant une fleur, un papillon, un coléoptère.

    Elle finit rapidement ses ramens et s’étonna :

    Tu dois aller travailler si tôt et seulement deux heures ?! Je… Je peux savoir ce que tu fais comme métier ?


    Dorina avait hésité à poser sa question, elle la trouvait peut-être un peu trop indiscrète mais elle avait vraiment envie de savoir. Pour ce qui était de garder le poisson, elle savait faire. En plus, ça ne se baladait pas trop un poisson et ça faisait pas de bruit. Où pourrait-elle le mettre ? Dans sa chambre ? Non, il y avait Abby. Dans un placard ? Non, il fallait qu’il puisse voir la lumière du soleil. Finalement, ça ne serait pas si facile que ça. De toute façon, il n’y avait jamais personne dans cet appart’ ! Il fallait juste espérer que ça serait aussi le cas aujourd’hui.

    Promis ! J’ouvrirai à personne ! Surtout si cette personne à l’air gentille et me propose une belle pomme rouge ! En plus, je ne suis pas Schneewittchen…

    Ce conte, elle l’avait lu en Allemand. Bien sûr qu’elle connaissait la version française, elle avait d’ailleurs vu le film de Disney avant de lire la version des frères Grimm, mais elle trouvait la version originale moins niaise. Il faut dire que devoir danser dans des souliers de fer chauffés jusqu’à ce que mort s’en suive, c’est beaucoup plus classe que de tomber d’un falaise !
    Afficher toute la signature


    Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn !
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 27 Masculin
    × Age post-mortem : 969
    × Avatar : Trafalgar Law - One Piece
    × Pouvoir : Vampire : Groupe A+
    × Croisée avec : Un chieur.
    × Appartement : Van Gogh
    × Logement : Envie de boire un verre ?
    × Métier : Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.
    × Péripéties vécues : 669
    × Øssements1333
    × Age IRL : 29 Féminin
    × Inscription : 10/04/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Pom Warren, Cinemont

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    27Masculin969Trafalgar Law - One PieceVampire : Groupe A+Un chieur.Van GoghEnvie de boire un verre ?Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.669133329Féminin10/04/2017complètePom Warren, Cinemont
    avatar
    DIEU ALPHA TOUGENKYOU
    La cour des miracles.
    ♠️ ROI DES VOLEURS RECHERCHÉ
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1694-eden-la-science-est-un-arthttp://www.peekaboo-rpg.com/t2578-eden-toshokanhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2090-indentshi-eden-090-1333-3999
    27Masculin969Trafalgar Law - One PieceVampire : Groupe A+Un chieur.Van GoghEnvie de boire un verre ?Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.669133329Féminin10/04/2017complètePom Warren, Cinemont
    DIEU ALPHA TOUGENKYOULa cour des miracles.♠️ ROI DES VOLEURS RECHERCHÉ
    Terminé
    #12 le 11.06.17 18:47


    C'était difficile de comprendre ce qui pouvait faire en sorte qu'une relation entre Dorina et Eden puisse tenir. Il n'était pas évident de comprendre ce que cette jeune fille, un brin gothique et à coté de ses pompes, avait pu trouver en cet homme effrayant pour lui accorder sa confiance. Ce qui était certain,
    c'est que l'association des deux avait un coté tout aussi évident que scandaleux. De manière surprenante et pourtant, pas tant que ça, l'alliage de leurs deux métaux fonctionnait plutôt bien.

    Je pourrai lui mentir. Lui dire que je suis chanteur de country, danseur étoile ou bien grand cuisinier dans un fast-food à la lettre W. Je pourrais lui dire tout ça. Je ne le ferais pas. Elle s’est déjà confiée à moi et je lui dois un minimum de respect. Je ne prends pas des responsabilités à la légère. Je sais parfaitement qu’en mettant mon nom sur le papier de son aidant, je me mets moi-même des règles de conduite. Je ne l’abandonnerais pas. Que son professeur vienne dans le monde des morts, sa mère ou les tarés qui se sont amusés avec elles, je serais leurs montrer que maintenant : elle n’était pas seule. Et que les règles qu’ils avaient fixées, risquaient d’être changées. Je ne prends pas de décisions à la place de ceux que j’aide – rarement en tout cas – et je la laisserais faire ses choix. Mais je serais là, en permanence, plus fort qu’un arbre enraciné jusqu’au centre de la terre. Rien ne peut me faire abandonner ce qui m’appartient. Et en signant ce papier, j’avais inscrit cette gamine dans l’acte de propriété de mes relations. Ce n’était peut-être pas très sain pour elle. Tant pis. Elle avait fait ce choix, inconscient, en me suivant dans mes conneries.

    C’est pour cette raison que je vais être honnête, alors que je pointe mon doigt sur son nez et que je lui offre un des rares sourires dont j’ai le secret. Et sans la ménager ou prendre le moins tournant dans ce que je vais dire, je réponds :

    « Je suis le patron d’un bar qui dissimule le gros marché noir de la ville. Et il m’arrive d’être détective privé. Je t’y emmènerai bientôt. »


    Bientôt n’étant pas aujourd’hui, car aujourd’hui je dois me rendre aux arènes où il y a du grabuge. Je n’y suis pas propriétaire. Personne n’est vraiment propriétaire de ce lieu à ma connaissance. Pas encore, en tout cas. Les combats sont organisés par les uns puis par les autres. Je finance certains. Comme le combat de ce soir. Qui définitivement doit être bien violent. Pas le genre d’endroit où je conduirais dès le premier soir une gamine qui prend sa douche avec un poisson.

    La référence du conte me fait rire intérieurement. Ce qui me fait encore plus rire, c’est le nom du fruit. Vraiment, mon jeune employé n’a pas choisi le meilleur surnom. Il aurait mieux fait de garder Philip. C’était au moins clair et moins suspicieux.

    « Ne fais surtout pas confiance aux pommes, ce sont les pires. »


    J’ai enfilé un long manteau noir, attrapé un sac – plutôt gros et je me prépare à quitter les lieux. Puis, brusquement je me retourne, comme-ci j’avais la certitude que je devais la protéger ou la rassurer. Je ne le fais pas exprès, à dire vrai. J’ai des instincts très paternalistes. Un coté très protecteur envers ceux auquel je décide de me lier. Les êtres étranges, à côté de la plaque, en particulier. Je sais pas bien l’expliquer, mais j’ai l’impression que je n’ai pas été placé là par hasard. Pas que je crois aux foutaises du destin ou des dieux, mais scientifiquement, il doit y avoir une explication.

    « Je rentre rapidement. »


    La porte claque. ~ Je reviendrais dans quelle heure, comment retrouvais-je l’appartement ? Retrouvais-je le poisson ? Dorina ? Seule ou accompagnée ? Seule la suite me le dira.




    [arrêt I] L'homme frappa, encore et encore, juqu'à ce que le pauvre spectre tombe inconscient. Puis, il nettoya la paume de sa main, sur le revers de son pantalon et redressa le visage de l'autre pour l'obliger à se réveiller. Solidement, il remit l'épaule déboiter, "Tu vas être remis sur pied en moins de vingt-quatre heures. Et tu vas utiliser ce temps de guérison pour nous remettre ce que tu nous dois, c'est clair ?"

    La vie est faîtes de choix, encore faut-il assumer ceux qu'on fait.

    [arrêt II] La jeune femme à la longue chevelure rouquine rentra joyeusement dans la boutique de fleurs où Eden venait de s'arrêter. Tournoyant sur elle-même, elle vint tenter une bise, auquel il accéda froidement. Puis, elle détourna les talons pour se rendre en direction d'une arrière-salle. Elle sortie quelques graines de fleurs, d'un sachet et lui remit en échange d'une grosse liasse de billets. 

    "Peux-tu me dire ce qu'il adviendra quand je mourrais ?
    - Nous sommes déjà mort, Eden.
    - Ce n'est pas ce que je veux dire et tu le sais.
    - Tu ne mourras pas. Pas avant moi.
    - Je suis considérablement plus vieux.
    - Tu ne peux pas mourir.
    - Ecoute-moi.
    - Tu ne peux pas me laisser seule."  

    Afficher toute la signature


    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 15 Féminin
    × Age post-mortem : 16
    × Avatar : OC par W-hosrising
    × Appartement : Van Gogh
    × Péripéties vécues : 617
    × Øssements607
    × Age IRL : 14 Féminin
    × Inscription : 12/04/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Thomas Slotlow

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    30/15  (30/15)
    15Féminin16OC par W-hosrisingVan Gogh61760714Féminin12/04/2017complèteThomas Slotlow
    avatar
    lémure
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1706-dorina-cthulthank-quand-la-mort-rencontre-euh-bah-la-morthttp://www.peekaboo-rpg.com/t1707-dorina-le-journal-d-une-paumee#38700http://www.peekaboo-rpg.com/t2115-dorina-03-421303
    15Féminin16OC par W-hosrisingVan Gogh61760714Féminin12/04/2017complèteThomas Slotlow
    lémure
    Terminé
    #13 le 21.06.17 15:29
    “ Le poisson et le pêcheur - Chapitre III „

    Quand Dorina entendu le métier d’Eden, elle eut comme un déclic : il fallut qu’elle reconnaisse qu’elle ne fréquentait jamais des gens très nets. Mais elle s’en fichait, elle trouvait ça excitant. Comme si elle était l’héroïne des livres qu’elle lisait. Pour le bar d’Eden, elle l’imaginait situé dans une rue sordide, emplit de gens tentant d’être discret, des grandes valises noires à la main et s’échangeant d’énormes liasses de billets. Elle fut contente quand elle sut qu’elle pourrait y aller. Bientôt ? Mais quand était-ce ? Cependant, elle ne montra rien de son impatience. Si on veut mériter quelque chose, il faut l’attendre sinon cette chose risque de s’évaporer sous vos yeux.

    L’adolescente regarda Eden, pourquoi les pommes seraient les pires ? Elle ne comprenait pas. Une pomme, une poire, qu’elle était la différence ? De toute façon, la conclusion ne changerait pas : il ne fallait qu’elle ouvre à personne sous aucun prétexte. Elle le regarda partir, sans broncher. C’était pas comme si c’était la première fois qu’elle restait toute seule.

    La première chose qu’elle fit, ce fut de prendre le nouveau bocal du poisson et de le flanquer sous son lit. Là-dessous, elle était quasiment sûre que personne ne le trouverait, au milieu du bazar qui s’y trouvait déjà. En plus, le dessous de lit était dans la pénombre et il y faisait bon. Dorina était persuadée que le poisson s’y sentirai bien.

    Ensuite, il fallut s’occuper. L’adolescente était crevée, mais elle n’avait aucune envie de se coucher. Elle voulait bouger. Elle finit par se jeter sur son lit, chopa ses écouteurs et les vissas à ses oreilles en montant le son de son téléphone. Elle voulait écouter quelque chose de brutal, d’entraînant, qui débordait d’énergie. Elle s’allongea sur le dos et prit un bouquin, un Lovecraft. Après quelques minutes à peine de lecture, elle s’endormit comme une souche, son livre dans ses mains et la musique hurlant à ses oreilles.
    Afficher toute la signature


    Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn !
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 27 Masculin
    × Age post-mortem : 969
    × Avatar : Trafalgar Law - One Piece
    × Pouvoir : Vampire : Groupe A+
    × Croisée avec : Un chieur.
    × Appartement : Van Gogh
    × Logement : Envie de boire un verre ?
    × Métier : Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.
    × Péripéties vécues : 669
    × Øssements1333
    × Age IRL : 29 Féminin
    × Inscription : 10/04/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Pom Warren, Cinemont

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    27Masculin969Trafalgar Law - One PieceVampire : Groupe A+Un chieur.Van GoghEnvie de boire un verre ?Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.669133329Féminin10/04/2017complètePom Warren, Cinemont
    avatar
    DIEU ALPHA TOUGENKYOU
    La cour des miracles.
    ♠️ ROI DES VOLEURS RECHERCHÉ
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1694-eden-la-science-est-un-arthttp://www.peekaboo-rpg.com/t2578-eden-toshokanhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2090-indentshi-eden-090-1333-3999
    27Masculin969Trafalgar Law - One PieceVampire : Groupe A+Un chieur.Van GoghEnvie de boire un verre ?Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.669133329Féminin10/04/2017complètePom Warren, Cinemont
    DIEU ALPHA TOUGENKYOULa cour des miracles.♠️ ROI DES VOLEURS RECHERCHÉ
    Terminé
    #14 le 25.06.17 4:04



    Voltigeant contre le mur sinistre d’une ruelle crasseuse l’homme à la tête goguenarde perdit son sourire en même temps à la main broyeuse referma ses phalanges sur une nuque qui émit un craquement proche d’une brindille séchée qu’on aurait brisé. L’individu émit un gémissement plaintif de douleur alors que la rondeur d’un genou venait heurter sa nuque, ramener à hauteur par la main. Il retomba lourdement sur le sol et l’homme, identifié comme Eden Indentshi le redressa dans un sinistre sourire : « Où est le gamin ? » Marmonna-t-il alors que l’homme se mettait à pleurer. Minable petite créature. « Elle me tuera. »

    Souriant, le patron du Bchobiti bar s’abaissa, posant son genou meurtrier sur le sol, alors que sa main venait caresser les cheveux de l’intermédiaire dont les yeux s’agrandir alors qu’Eden sortait un scalpel. Avec minutie, il coinça ses genoux entre la main et le bras de l’homme, laissant le poignet à découvert. La lame chirurgicale fit le tour du morceau de peau écartant la première chaire avant de commencer à couper le peu de gras. Les muscles cédèrent fibres par fibres, puis les ligaments comme des élastiques se recroquevillèrent. Les hurlements de l’homme se firent plus énergiques.

    Le scalpel fut rangé, soigneusement, le sang coulant abondamment. Seuls les os retenaient encore cette main à son poignet. Un bruit, semblable à un rassoir électrique se fit entendre. La petite scie laissa une poudre blanche au fur et à mesure qu’elle sciait soigneusement l’os. Les cris cessèrent, la victime tombant dans l’inconscience.

    Eden récupéra le membre et le rangea soigneusement dans une petite glacière. Il redressa le visage de sa victime et l’obligea à ouvrir les yeux. Les geignements du passeur devinèrent douloureusement sincère et Eden lui sourit de ses canines de vampires : « Trouve où elle l’a emmené et je te rendrais ton butin ; sinon prépare-toi à retrouver chaque membre de ton corps éparpillé. »

    La clé dans la serrure dans l’appartement, je rentre dans la pénombre de ce lieu en sous-sol. Aucune présence, si mes colocataires étaient là, ils étaient dans leurs chambres. Mon pull à capuche noir et déchiré et imprégné d’un sang dont une partie seulement est le mien. Mon arcade est bleutée, pas encore soignée par une potion et ma lèvre est enflée. Je ricane intérieurement mais mon visage est plus dur que jamais. J’ai croisé des personnes cherchant à retrouver le poisson, aucune n’est venue me trouver. Je me dirige lentement vers la chambre de Do.

    Elle dort. J’ai été trop long. J’ai perdu du temps et je le sais. Je m’installe à côté du lit, entend un instant les bruits de ses écouteurs et puis regarde le livre à ses côtés. Je n’ai fait aucun bruit jusqu’à présent, je suis un vampire, je sais être discret. Si je voulais, je pourrais la mordre là. L’idée m’amuse, mais ce ne serait pas très correct.

    La lumière de la chambre est allumée, je peux donc l’observer sans la moindre difficulté. Un sentiment de déjà vu me prends alors que je m’installe sur le lit de sa colocataires absentes. Je me mets à travailler sur une tablette tactile, des lunettes de vues sur les yeux. Je vais attendre son réveil. Je quelques questions à lui poser.




    Afficher toute la signature


    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 15 Féminin
    × Age post-mortem : 16
    × Avatar : OC par W-hosrising
    × Appartement : Van Gogh
    × Péripéties vécues : 617
    × Øssements607
    × Age IRL : 14 Féminin
    × Inscription : 12/04/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Thomas Slotlow

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    30/15  (30/15)
    15Féminin16OC par W-hosrisingVan Gogh61760714Féminin12/04/2017complèteThomas Slotlow
    avatar
    lémure
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1706-dorina-cthulthank-quand-la-mort-rencontre-euh-bah-la-morthttp://www.peekaboo-rpg.com/t1707-dorina-le-journal-d-une-paumee#38700http://www.peekaboo-rpg.com/t2115-dorina-03-421303
    15Féminin16OC par W-hosrisingVan Gogh61760714Féminin12/04/2017complèteThomas Slotlow
    lémure
    Terminé
    #15 le 25.06.17 12:17
    “ Le poisson et le pêcheur - chapitre III „

    Dorina était dans un palais d’un blanc étincelant. Sa silhouette noire faisait tâche dans ce paysage immaculé. Il y avait plusieurs couloirs, elle ne savait pas lequel choisir. Elle opta finalement pour celui en fasse d’elle qui était sombre et étroit. Elle s’y engagea malassurée et put admirer sur les murs des pans de sa vie qui défilaient. Elle revit sa mère, l’ombre qui lui avait servit de père, Viktor… Plus elle avançait, plus les images devenaient floue. Un point brillant, au loin, l’attirait inexorablement. Elle marchait vers cette lueur, c’était devenu son but ultime et quand elle l’atteint, elle fut surprise de voir le plafond de sa chambre.

    Dorina ouvrit lentement un œil, puis l’autre. Elle les referma un instant, la lumière lui piquait les yeux, puis elle les rouvrit. L’adolescente secoua sa tête et s’étira. Combien de temps avait-elle dormi ? Elle n’en avait aucune idée. En roulant sur le côté, elle aperçut Eden et stoppa son mouvement. Elle se redressa rapidement, chassa ses écouteurs d’un geste de la main  et ouvrant de grands yeux étonnés elle s’exclama :

    Qu’est-ce qu’il t’est arrivé ? Tu t’es battu ?

    La jeune fille se dressa sur ses jambes en clignant des yeux, encore mal réveillée, puis elle s’assit à l’indienne sur le lit d’Abby, à côté d’Eden. Elle observa attentivement l’homme sérieusement amoché. Tout ce sang ! Il y en avait trop par rapport aux blessures apparentes. Soit elles étaient cachées sous son pull, soit ce n’était pas le sien. Elle le savait. Elle s’était suffisamment écorchée pour le savoir. Elle murmura, pensive :

    On dirait que tu viens de tuer quelqu’un…


    Puis elle se souvint de quelque chose et ses yeux s’illuminèrent. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, elle plongea sous son lit, écarta tout le bazar qui jonchait le sol et se saisit du bocal du hareng. Elle le montra à Eden, fière d’elle.

    T’as vu, j’ai bien gardé le poisson ! Bon, en même temps je crois qu’il n’y a personne qui est rentré donc il risquait pas grand chose…


    Afficher toute la signature


    Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn !
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 27 Masculin
    × Age post-mortem : 969
    × Avatar : Trafalgar Law - One Piece
    × Pouvoir : Vampire : Groupe A+
    × Croisée avec : Un chieur.
    × Appartement : Van Gogh
    × Logement : Envie de boire un verre ?
    × Métier : Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.
    × Péripéties vécues : 669
    × Øssements1333
    × Age IRL : 29 Féminin
    × Inscription : 10/04/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Pom Warren, Cinemont

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    27Masculin969Trafalgar Law - One PieceVampire : Groupe A+Un chieur.Van GoghEnvie de boire un verre ?Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.669133329Féminin10/04/2017complètePom Warren, Cinemont
    avatar
    DIEU ALPHA TOUGENKYOU
    La cour des miracles.
    ♠️ ROI DES VOLEURS RECHERCHÉ
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1694-eden-la-science-est-un-arthttp://www.peekaboo-rpg.com/t2578-eden-toshokanhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2090-indentshi-eden-090-1333-3999
    27Masculin969Trafalgar Law - One PieceVampire : Groupe A+Un chieur.Van GoghEnvie de boire un verre ?Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.669133329Féminin10/04/2017complètePom Warren, Cinemont
    DIEU ALPHA TOUGENKYOULa cour des miracles.♠️ ROI DES VOLEURS RECHERCHÉ
    Terminé
    #16 le 28.06.17 1:42


    Visiblement, l'homme avait fait attendre trop longtemps la jeune femme qui s'était sagement endormie sur son lit, sous un air violent de musique, un livre à coté d'elle. Une image que l'homme immortalisa en une photo, pour ne pas l'oublier. Même si sa mémoire ne pourrait, de toute façon, jamais le faire.
    Contrairement à ce que mon côté dominant semble faire croire, je ne suis pas un acharné du contrôle. Je n’ai jamais été un être anonyme et je n’ai jamais été blanc comme neige. L’ignorance était aussi absente chez lui que les cheveux sur la tête d’un chauve. Les cendres que j’ai laissées sous chacun de mes pas m’empêchent de voir grandir les fleurs, les herbes et les plantes. La terre brulée qui est d’habituel plus fertile devient stérile en ma présence. Ni joie, ni peine, juste le néant d’une science salutaire et préférable à tout autre émotion. Mes mains se joignent devant mon visage quand la rouille du sang sur mes vêtements semble t’inquiéter. Je suis une personne horrible, à l’odeur d’ammoniac et je ne suis pas certain d’être une bonne influence pour une petite adolescente en pleine révolte.

    J’imagine que tu étais en train de rêver, en pleine dérivation de ce monde s’offrant à toi. Pour ma part, j’appuie en bas de mon dos, au niveau de mon bas, là où se situe l’os iliaque et je me le fais craquer dans un bruissement sonore. Tu sais qu’avec ta petite tête d’ange, tu un bon appât pour les pervers et les violeurs. Tu les attirais, tu leurs donnerais l’impression d’avoir une chance et dans l’ultime moment, ils pourront voir tes yeux un peu fous quand ils se changeront en poussière. Leurs êtres abordables par la terre. Est-ce que, ce serait injurieux de tenter de te pervertir ? Est-ce serait une falsification d’innocence ?

    D’un mouvement brusque, ma main se pose sur tes cheveux noirs. Tu me rappelles Peter. Tu me rappelles à quel point j’étais le plus lourd de nous deux lorsqu’on allait chasser. J’imagine parfaitement que tu aurais pu vivre dans un monde où les centaures t’auraient montré les étoiles à suivre pour ne pas te tromper de chemin. Aussi, je me perds un peu dans mon esprit. Tu sembles avoir vécu dans un univers démonisme mais cela ne signifie pas que tu dois continuer et vieillir dans ce genre d’univers. Même si dans une décennie, la guérison de ta nuque n’aura toujours pas eu lieu et aucune ride n’aura entaché ton visage.

    « Je suis à la recherche d’une personne et un type a refusé de m’informer sur la provenance de potions qui semblent être fabriquées à partir de son sang. »

    L’éloignement que je provoque en me levant, et qui me rappelle l’écrasement du poids de mon corps tant le matelas se soulève brusquement de quelques centimètres, ne provient que de mon regard en direction du poisson. J’ai un sourire amusé. Je dois dire que l’autoroute de notre relation doit connaître quelques excès de vitesse, mais j’apprécie assez ta compagnie. Je ne sais pas combien d’épaves tu y trouveras par ma faute, mais au moins, tu es comme une flèche vers le haut : positive et enthousiasme.

    « J’ai coupé la main de ce champion et je lui ai proposé un marché qu’il acceptera sans doute. »


    Mon doigt joue en l’air, comme formant une tornade, mais rien ne se produit. Je ne suis pas nécromancien. J’aurais apprécié pour faire bouger les éléments. Cela aurait sans doute été amusant. Créer de magnifique crise en coercition avec dieu. Une part de moi-même se sent, déjà, invisible là où une autre sait que ce n’est absolument pas le cas. Je pense que le paradigme qui n’habite peut être nuisible pour une adolescente de ton âge.

    L’anchois nage sans la moindre hésitation comme alimenter par une batterie qui ne veut pas s’arrêter. J’ai oublié de te prévenir, qu’en dehors de l’établissement, une pluie légère a commencé. J’ai oublié de te prévenir que la lune était haute et que des créatures bizarres veulent mordre. Des goules dans certaines croyances, des vampires dans l’autre, moi.

    « Je suis fier de toi ! »


    Je ne le fais pas, mais vous pouvez imaginer un pouce tendu vers le haut qui dit toute ma fierté ! Même si je ne suis pas très doué pour créer des margauderies.  

    Tel un contorsionniste, je me penche un peu plus vers le poisson de mes yeux qui provoque la terreur. Il n’est pas bousculé par eux. Dis-moi, l’anchois et dis-moi Dorina, en avez-vous assez d’être enfermés dans être casemate où on a la sensation de compter du sel en permanence ? Il faut se bouger. Ma main se pose en une étreinte sur la seconde coupable du vol de la semaine et, et évitant une toux toxique en étant soudainement infligé d’un chat dans la gueule, je dis d’une voix rauque :

    « Une petite promenade à la rivière Sumida pour le relâcher te conviendrait-il ? »

    Je ne suis pas stupide, je sais bien que tout le monde se demande qui a volé le poisson du roi, mais je ne suis pas le genre de personne qu’on viendrait ennuyé en quittant l’établissement et je n’ai pas envie d’enterré l’animal dans cet appartement en sous-sol. Il mérite de connaître le gout de la pluie, du vent et de la rivière. C‘est franchement un acte très écologique que je suis en train de faire. D’autant que la période est aux ciguës, ses plantes où sur de petites branches poussent une multitude de fleurs blanches donnant un côté très divin à la nature. Je ne sais pas où nous pilote le destin et si nous sommes sans avenir. Je ne sais pas combien de convulsion de souffrance un corps peut endure, ni les rainures qui naissent dans notre cœur quand le goût amer de la fin nous atteint. Je ne sais pas si la douleur dans ton cœur est musclée par un entraînement trop rigoureux. Je sais que tu peux compter sur moi, pour le moment et que je ne peux pas te promettre grand-chose d’autres, mais que c’est déjà ça.




    Tu sais, Do, la vie est jamais simple et la mort non plus. C'est comme ça. On aimerait croire qu'on naît avec une place définie, et parfois ce doit être vrai : pour certains. Je ne les connais pas. Toi, tu es née et on t'a posé là. Tu as reçu des cailloux et on t'a dit, lève la tête, encaisse et marche.
    Moi, on m'a placé au milieu d'une foule fanatique qui m'aimait quoique je fasse. On m'a dit : tu deviendras le roi des brigands. On a souvent ce que les pense qu'on mérite. Moi, je méritais d'être le Roi des Dragons et toi tu méritais d'être la petite sorcière de Salem. Nous ne sommes que les pions de la destinée.  
    Eden Indentshi n'avait jamais pensé qu'il passerait plus d'une nuit à l'appartement de l'Agence. Il n'était là que pour s'en servir comme planque. Pourtant, au fur et à mesure que le temps passait, il trouvait une certaine tranquillité à déplier son futon, s'endormir dans un drap et une couverture qui aurait mérité d'être passé à l'assouplissant. Parfois, il s'autorisait à rester dormir ici sans la moindre raison. Juste parce qu'il en aimait le ronron quotidien.


    Je suis ton aidant et je t'aiderai quoiqu'il arrive.

    Afficher toute la signature


    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 15 Féminin
    × Age post-mortem : 16
    × Avatar : OC par W-hosrising
    × Appartement : Van Gogh
    × Péripéties vécues : 617
    × Øssements607
    × Age IRL : 14 Féminin
    × Inscription : 12/04/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Thomas Slotlow

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    30/15  (30/15)
    15Féminin16OC par W-hosrisingVan Gogh61760714Féminin12/04/2017complèteThomas Slotlow
    avatar
    lémure
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1706-dorina-cthulthank-quand-la-mort-rencontre-euh-bah-la-morthttp://www.peekaboo-rpg.com/t1707-dorina-le-journal-d-une-paumee#38700http://www.peekaboo-rpg.com/t2115-dorina-03-421303
    15Féminin16OC par W-hosrisingVan Gogh61760714Féminin12/04/2017complèteThomas Slotlow
    lémure
    Terminé
    #17 le 02.07.17 17:38
    “ Le poisson et le pêcheur - chapitre III „

    L’adolescente regarda et écouta son aidant parler. Elle eut une petite moue réprobatrice et annonça :

    C’est pas bien de couper des bouts de gens sans leur autorisation, parce que je doute que le type était d’accord… Et je peux te dire d’expérience que ça fait pas du bien ! Mais après si il faisait des potions avec le sang de quelqu’un d’innocent, il l’a bien mérité ! Tu lui as rendue ou tu l’as gardée ? Ça ressemble à quoi une main sans son propriétaire ?

    On pouvait lire dans les yeux de l’adolescente une fascination morbide. C’était plus fort, qu’elle, elle ne pouvait pas s’en empêcher même si elle savait que ce n’était pas quelque chose de normal. De toute façon, qu’est-ce qui était normale chez elle ? Rien ! Et elle en était fière : les gens normaux sont parfois ennuyeux. D’ailleurs qu’est-ce que c’était que la normalité ? Elle n’en savait strictement rien. Elle observa d’un air rêveur le doigt d’Eden dessiner des arabesques dans les airs tout en imaginant des rubans colorés entraînés par ce mouvement circulaire. Quand elle entendit ses félicitations, elle lui sourit. Mais ce n’était pas un sourire forcé, ni un sourire timide : c’était un grand sourire enfantin, un sourire sincère, le sourire d’une ange déchue. Elle se sentait bien. Elle aimait bien Eden, elle lui faisait totalement confiance. Elle trouvait en lui la figure paternelle qu’elle avait si longtemps cherchée. Selon l’adolescente, tout ce qu’il disait ne pouvait être que vrai, tout ce qu’il proposait ne pouvait être qu’un bonne idée. Peu importe l’avis des gens, elle était naïve, elle le savait mais ça lui convenait.

    C’est où la rivière Sumida ? J’espère qu’elle conviendra à Monsieur l’Anchoix.

    Dorina souleva le bocal au niveau de ses yeux pour regarder le poisson frétiller. Libre, il serait libre ! Dans le fond, elle l’enviait un peu. Elle aussi elle aurait aimé parcourir le monde dans les rivières, fleuves, mers et océans. Mais ça, ce sera pour plus tard. Elle ne cessait de se le répéter intérieurement : elle avait l’éternité devant elle.
    Afficher toute la signature


    Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn !
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 27 Masculin
    × Age post-mortem : 969
    × Avatar : Trafalgar Law - One Piece
    × Pouvoir : Vampire : Groupe A+
    × Croisée avec : Un chieur.
    × Appartement : Van Gogh
    × Logement : Envie de boire un verre ?
    × Métier : Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.
    × Péripéties vécues : 669
    × Øssements1333
    × Age IRL : 29 Féminin
    × Inscription : 10/04/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Pom Warren, Cinemont

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    27Masculin969Trafalgar Law - One PieceVampire : Groupe A+Un chieur.Van GoghEnvie de boire un verre ?Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.669133329Féminin10/04/2017complètePom Warren, Cinemont
    avatar
    DIEU ALPHA TOUGENKYOU
    La cour des miracles.
    ♠️ ROI DES VOLEURS RECHERCHÉ
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1694-eden-la-science-est-un-arthttp://www.peekaboo-rpg.com/t2578-eden-toshokanhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2090-indentshi-eden-090-1333-3999
    27Masculin969Trafalgar Law - One PieceVampire : Groupe A+Un chieur.Van GoghEnvie de boire un verre ?Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.669133329Féminin10/04/2017complètePom Warren, Cinemont
    DIEU ALPHA TOUGENKYOULa cour des miracles.♠️ ROI DES VOLEURS RECHERCHÉ
    Terminé
    #18 le 05.07.17 18:20


    Loin de se douter de ce qui peut se passer dans la tête de ma jeune amie, je lui montre la sortie de l’appartement du doigt et m’y dirige avec elle afin de l’accompagner. Je réponds toutefois à ses questions avec une voix amusée par sa curiosité morbide que je peux comprendre. Je lui réponds sans la moindre hésitation, bien que sommairement, à ses questions. Si elle veut vraiment savoir à quoi ressemble une main coupée, je peux lui en montrer. Une chose de plus à rajouter à la liste de tout ce que nous devons faire. D’ordinaire, vu que nous sommes deux, je prendrais une moto pour me rendre à notre lieu de direction. Toutefois, avec le précieux poisson protégé par les soins de ma jeune colocataire, je préfère prendre la voiture. Teintée et noire, elle est le stéréotype des voitures discrètes – et donc absolument pas – qu’on voit dans les films d’action en noir et blanc, un poil rétro mais plutôt tendance, il faut dire que je suis un adepte de cinéma. En même temps que je me mets à conduire, je me dirige dans les rues de Tokyo, ce qui permet à ma jeune amie de découvrir davantage et sous un autre aspect la ville.

    « A suivre ici »





    Le 11/08/17

    Yoh ! Dorina, c'est Eden. Je te donne rendez-vous en bas, à 05:00, je compte sur toi pour être prête devant l'agence !

    23:33


























    Afficher toute la signature


    Aller à la page : Précédent  1, 2
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires