#1 le 10.05.17 10:35

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 86
× Avatar : Rukodo Mukro - KHR
× Pouvoir : Illusion
× Appartement : Bozo
× Métier : Revendeur de potions/Musicien
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 795
× Øssements 206
× Age IRL : 29 Transgenre
× Inscription : 03/04/2017
× Présence : complète
× DCs : Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1664-maxence-listen-to-the-stereo-tonight http://www.peekaboo-rpg.com/t1674-valar-morgulis-maxence-rs

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
70/100  (70/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 86
× Avatar : Rukodo Mukro - KHR
× Pouvoir : Illusion
× Appartement : Bozo
× Métier : Revendeur de potions/Musicien
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 795
× Øssements 206
× Age IRL : 29 Transgenre
× Inscription : 03/04/2017
× Présence : complète
× DCs : Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
nécromancien
Perturbante collision


Cette recherche le rendait chèvre, il s'était même mis à mâcher du papier à force de se retrouver comme un con avec quoi comme résultat ? Rien, simplement. Il rageait, il grognait, il ressemblait plus à un animal sur le moment. Il avait pris ple soin de cacher la marque de ce cher Eden, un œil sur le dos de sa main, quel drôle d'idée. Il avait trop vu ce film étrange dont il a oublié le nom. La télévision avait ce petit truc magique, pour lui ça avait été une sacrée découverte. Il n'avait pas manqué une seule émission de certains morts. Oui, car même dans l’au-delà, il avait leur programme, certains diffusait des trucs du monde du vivant, mais les plus gros succès de ce monde était en grande partie de celui où il vivait actuellement. Après tout le livre le plus vendu était une fanfiction, bien avant que les vivants ne jure que par les 50 nuances. Il trouvait cette histoire à peine émoustillante. Le sadisme et le masochisme. Quelle connerie. Il haussait les épaules. Il marchait tranquillement, plongé dans ses pensées, ses pieds le conduisant par habitude dans ces lieux. Il aurait pu aller loin avec sa moto. Mais il voulait sentir le poids de ses pas, ses muscles travaillant comme des fous. Il était tellement concentré, rassemblant les indices sur cet homme. Qu'il bousculait quelques gens. Certains l'insultait, d'autres, par peur fuyaient. Pourtant un d'entre eux attirait assez son attention pour le stopper dans ses pensées. Une odeur comme ça, un zombie. Il n'y avait pas de doute. Il regardait l'étrange homme. Il était tombé sur un étrange loustic. Il soulevait un sourcil. Pourquoi lui avait réussi à le sortir de ses pensées. Il s'approchait du type.

« Je ne sais pas comment tu as fait, mais j'ai perdu le fil de mes pensées à cause de toi... Je t'écoutes un peu, qu'as-tu à me dire ? »

Il était un peu sur les nerfs. Il fallait le comprendre. Rien avoir alors qu'il s'était pas mal calmé sur ses addictions diverses et variés. Il méritait plus de la vie à présent, il en voulait plus. À en devenir fou. Le couper de ses choses avait peut-être empiré les choses. Il jetais un regard sur le type, le débarrassait de la poussière dans ses cheveux. Il lâchait un soupir.

« Je n'ai rien, si tu es un voleur, je te laisse dix secondes d'avance, si tu veux fuir... »
Codage par Libella sur Graphiorum
Invité

#2 le 15.05.17 20:34

avatar
Invité

I really
love speaking about
your sex fantaisies baby

Solaris avait vraiment passé toute son après-midi à se vernir nonchalamment les ongles à côté de son téléphone rose dans l'attente d'un appel d'un potentiel client. Malheureusement, aucun n'était survenu et cela ne l'avait pas étonné car il s'agissait de ses heures creuses. Ces gros obsédés préféraient parler de sexe le soir. C'était dommage car le zombie aurait vraiment aimé pouvoir se fendre discrètement et silencieusement la poire derrière son combiné face à toutes les idioties que son partenaire lui débiterait mais également les siennes. Il n'y avait vraiment pas besoin de grand chose pour les exciter. Quelques gémissements érotiques et hop le tour était joué mais Solaris aimait prendre son temps, surtout pour faire plus exploser leurs factures téléphoniques et gagner de l'argent plus que de les masturber oralement. Certains étaient carrément tordus et se caressaient déjà l'Excalibur avant et durant l'appel.

Lassé, l'égyptien avait donc décidé de quitter son entreprise pour traînasser un peu. Il s'était beaucoup éloigné de son lieu de travail, fier de faire claquer ses escarpins sur le bitume et d'afficher son fessier rebondi joliment moulé par son pantalon en cuir rose pâle. Solaris avait les yeux rivés sur les devantures des magasins bordant l'avenue principale en même temps qu'il avançait. Il ne regardait pas forcément devant lui en marchant et bien entendu, une désagréable collision finit par survenir. Il couina légèrement de douleur tout en étant un peu propulsé vers l'arrière à cause de la brutalité de cette dernière. Il était rentré en plein dans un inconnu. Il s'agissait d'un beau gosse et il le trouva chelou sur le coup à cause de sa question. Agacé de ne pas entendre la moindre excuse de sa part, Solaris sortit une potion pour regagner une odeur normale car les effets de celle qu'il avait prise auparavant commençaient à s'amoindrir. Il remit ensuite le flacon dans sa poche puis donna hautainement un léger coup de main dans ses bouclettes vénitiennes. Il snoba littéralement le bellâtre.

En premier lieu on s'excuse quand on rentre dans quelqu'un ce que je m'apprêtais à faire mais vu ton attitude ...

Solaris fit non de l'index avec des claquements de langue dignes d'une pimbêche. L'autre homme retira ensuite la poussière de ses cheveux ce qu'il aurait pu trouver très charmant s'il ne l'avait pas soupçonné d'être un voleur par la suite. Il croisa les bras et afficha un air exaspéré en ouvrant de surprise la bouche. Il commençait déjà à lui taper sur le système.

Hmpf ! La seule chose que j'aurais eu envie de faire avec toi serait de te mettre la main aux fesses mon mignon. Tu crois vraiment que j'ai une tête de voleur ? Hmpf !

Solaris ouvrit son sac à main et sortit un miroir de poche ainsi qu'un rouge à lèvres pour se contempler et ourler ces dernières d'une nouvelle couche car l'ancienne s'était énormément ternie. Il fit ensuite un smack imaginaire très sensuel et sexy pour bien étaler le maquillage.

BY MITZI

#3 le 16.05.17 8:41

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 86
× Avatar : Rukodo Mukro - KHR
× Pouvoir : Illusion
× Appartement : Bozo
× Métier : Revendeur de potions/Musicien
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 795
× Øssements 206
× Age IRL : 29 Transgenre
× Inscription : 03/04/2017
× Présence : complète
× DCs : Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1664-maxence-listen-to-the-stereo-tonight http://www.peekaboo-rpg.com/t1674-valar-morgulis-maxence-rs

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
70/100  (70/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 86
× Avatar : Rukodo Mukro - KHR
× Pouvoir : Illusion
× Appartement : Bozo
× Métier : Revendeur de potions/Musicien
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 795
× Øssements 206
× Age IRL : 29 Transgenre
× Inscription : 03/04/2017
× Présence : complète
× DCs : Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
nécromancien
Perturbante collision


Le nécromancien fixait du regard le pauvre homme. Soulevait un sourcil quand ce dernier sortait une potion comme si rien n'était. Définitivement, un zombie. Pas un récent quand on voit que prendre la potion ne le dérangeait absolument pas. Il avait un geste de petite catoin, ce qui faisait rire intérieurement Maxence. Il était l'image parfois ridicule qu'on se fait des gens homosexuel de sexe mâle. Un cliché tellement gros que s'en était drôle. Le français n'avait rien contre les hommes efféminé. Pour cause, la seule pensée tordait son cœur. Il roulait des yeux. Il n'était définitivement plus le même homme depuis cette histoire. L'ancien Nazi pouffait alors que scandilisé l'homme venait de lui avouer qu'il préférait lui mettre la main aux fesses que le voller avant de mettre du maquillage. Ce type était vraiment un cliché spectral. Le nécromancien avait besoin de ce genre moment, il riait doucement.

« La main aux fesses ? Vraiment, voilà qui est intéressant et direct. Tu es un drôle de gars, si je peux m'exprimer ainsi. »

Oh oui, il osait. Il osait sous-entendre qu'il le trouvait vachement féminin pour un homme. Il n'était pas bien mieux avec ses cheveux longs. Mais il restait tout de même assez masculin dans l'ensemble. Il souriait avant de le fixer. Un ancien spectre, il pouvait le connaître. Il respirait à fond.

« Tu n'aurais pas vu un certain Aten, un homme assez balaise. La peau mâte, mais pas trop. Parlant français avec un accent assez prononcé. »

Pour tourner la page, il devait le voir. Il avait besoin de cet homme, si monsieur étrange était une bonne personne il ne cracherait pas dessus non plus. Un ancien zombie aurait vu plus de chose que lui de ce monde des morts. Tellement qu'il serait sûrement bien vite perdu. Maxence ne s'excuserait jamais pour sa bousculade, il n'était pas ce qu'on pouvait nommer gentil. Mais il était bien forcé de penser qu'il n'était pas totalement méchant. Il préférait toujours la haine à autre chose. Pmais se faire haïr par un informateur serait une grave erreur. Il serait plus prompt à le trahir s'il faisait comme à son habitude. Il lâchait un soupir.

« Tu sera un ange si tu me donnes un indice valable, pour la main aux fesses, je ne vois pas pourquoi tu ne le fais pas. »

C'était un geste parmi tant d'autres. Il aimait toujours draguer, dans le fond. Même si sa tête était un sacré bordel depuis un moment.
Codage par Libella sur Graphiorum