Terminé #16 le 13.05.17 8:17

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1856
× Øssements 417
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1856
× Øssements 417
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort
Le membre 'Maxence Brydir' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


'4 FACES' :

Terminé #17 le 13.05.17 8:33

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 86
× Avatar : Rukodo Mukro - KHR
× Pouvoir : Illusion
× Appartement : Bozo
× Métier : Revendeur de potions/Musicien
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 787
× Øssements 239
× Age IRL : 29 Transgenre
× Inscription : 03/04/2017
× Présence : complète
× DCs : Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1664-maxence-listen-to-the-stereo-tonight http://www.peekaboo-rpg.com/t1674-valar-morgulis-maxence-rs

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
70/100  (70/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 86
× Avatar : Rukodo Mukro - KHR
× Pouvoir : Illusion
× Appartement : Bozo
× Métier : Revendeur de potions/Musicien
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 787
× Øssements 239
× Age IRL : 29 Transgenre
× Inscription : 03/04/2017
× Présence : complète
× DCs : Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
nécromancien
Arrondir les angles


Maxence n'avait pas peur des conséquences, il n'avait pas attendre une semaine pour l'avoir, grand bien lui fasse. Au moins, il aurait fait ces choses qu'il désirait tant. Depuis un moment, sa drague était devenue lourde, d'habitude plus subtil que ça, l’illusionniste souffrait d'un manque plus que flagrant. Alors se faire emmener par Pom dans un autre endroit. Il le suivait avec grand plaisir. Il voyait que brièvement la chambre. Ses lèvres prises d'assaut sans qu'il puisse comprendre. Il accepte ses baisers, alors que ses mains le rendait fou. Le nécromancien aux cheveux bleu aimait ça, trop pour son propre bien.

Le changement de l'autre aurait du le troubler, c'était sans compter sur envie, toujours là. Appuyant sur un bouton qu'il en avait à foutre de la logique. Il le voulait, qu'importe son apparence. Puis après des baisers qui promettait milles plaisir, il mordait, Maxence grognait sur le coup. C'était sans compter sur Pom qui pète son câble. Il le supplie ensuite de l'arrêter. Il soupire c'était trop beau pour être vrai. Il ne pouvait pas simplement se passer comme il le désirait. Il fallait que Framboise gâche tout. Qu'il devienne assez fou pour dire qu'il désirait Alex, un des habitants de son appartement. Il serait les poings. Il n'avait peur de personne, ce fichu vampire ne faisait pas exception. Puis provoquant, toujours collé à lui de manière lascive. Il demande clairement s'il connaissait le chat gris. Il a envie de frapper ce fichu vampire roux, cet enfoiré de framboise qui le titillent pour s'échapper ensuite. Il disait en plus être son amant. Il en avait rien à faire de l'avis des autres. Il le voulait qu’importe les conséquences. Pom aurait beau nier, mettre ça sur le fait qu'il avait mal joué avec le destin.

« Normal ? Tu te trompes de personne, si tu penses que je suis une personne qui pense comme le ferait les autres, je ne vais pas t'arrêter parce que ta conscience te dis non. Prendre une douche ? Me coucher, tu crois que ça suffira pour me calmer. Sais-tu à combien de frustrations j'ai fait face ? Je vais t'avoir Pom... »

Il pouvait voir ce pouvoir le sentir distinguemment. Le voir entrer en lui. L'attirer à lui encore et encore. Le désir, plus un sentiment qu'il ignorait toujours en temps normal. Il regardait Pom. Maxence devenait fou. Son désir ne partirait pas comme ça, pas même après une fois avec lui. Il le sentait. Il en voudrait plus qu'une partie de jambes en l'air. Il entends l'autre balbutier sur son pouvoir. Que c'est de sa faute. L’illusionniste ne le laissera pas pas passer. Tout ce spectacle pour l'éviter. Il serait presque flatter en temps ordinaire. Là, il a envie de le garder, de le coller à lui, de l'embrasser. Il en devient complètement fou. Plus qu'il est d'habitude. Ce désir est si différent. Il sent que la fin est proche. Il ne remarque pas qu'il pleure.

« Tu crois que ça suffit ? Que de dire que tu désires Alex suffit ? Que t'éloigner de moi éteindre le feu que tu as réveillé en moi ? Pars si tu le désires. Mais je t'aime bordel, tu sais comment c'est difficile pour moi de voir à quel point tu me désires pas. Tu cherches des excuses Pom. Ça dépasse l'envie pour moi. Te serrer tendrement est-ce mon genre ? Pourtant c'est que j'ai envie. Faire comme si mon désir n'était pas là, te bercer jusqu'à ce que tu te calmes. T'avoir pour moi seul rien qu'un peu... S'il te plaît... Pom... »

Maxence pas habitué à tout ça, éclate en sanglot. Il le veut oui, mais pas comme avant, pas seulement car son physique était devenu très attirant, mais aussi par ce sentiment. Cette sensation de déchirement qu'il pouvait ressentir dans sa poitrine, qui rendait chaque battement de cœur si douloureux. N'avait-il donc pas droit d'aimer. Comme si ses actions passées le privait de ce bonheur, de cette malédiction... Il pleure à l'entendre, il a honte sur le coup, mais ça fait du bien, ça aipaise la douleur à son coeur. Mais il n'en a plus rien à faire de ce qu'on pourrait dire de lui. Finirait-il par avoir ce qu'il désire, qui pour une fois n'avait rien avoir avec la violence ? Réveiller des sentiment chez Maxence a été la plus grosse erreur de Pom. Un jour, il devra y faire face. Peut-être serais aujourd'hui, ou dans une semaine, ou dans un dizaines d'années...
Codage par Libella sur Graphiorum

Terminé #18 le 13.05.17 15:00

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1587
× Øssements 677
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1587
× Øssements 677
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
HAN REACTION AUX DES:
Franchement xD comment j'aurai rit de voir Maxence lui chanter une petite chanson et tout et tout.

Avertissement a écrit:Toi, aux yeux prudes et à l'innocence encore conservée, je t'intime l'ordre de ne pas lire. Nul besoin de le faire pour comprendre l'histoire et si besoin était, dans le carnet il y aura un résumé des faits.









A l’instant même où les sanglots de Maxence furent visibles, l’illusionniste gagna la partie. D’ordinaire, Pom Warren était bien incapable de ne pas souffrir en voyant une personne pleurer et avoir des émotions négatives. Le visible et l’invisible venaient le blesser. Il lui fallait lutter pour ne pas se laisser duper et d’autant plus quand les émotions étaient vraies. C’était d’ordinaire. Là, il était amoureux de Maxence. Et que ce ne soit que le fruit de la potion ne changeait rien à l’intensité de l’émotion qu’il ressentait. Hors, jamais Pom ne voulait voir souffrir à nouveau une personne qu’il avait aimée. Il avait tout fait depuis sa mort pour fuir ce genre de situation, pour éviter de faire souffrir à nouveau une personne. Et il venait de le faire sans même se douter de quoique ce soit.

C’était prévisible et retirant nerveusement les larmes qui menaçaient de glisser de ses propres yeux, Pom se rapprocha de l’autre homme pour refermer délicatement sa main dans la sienne. Il le fit avancer avec inquiétude de peur que l’autre ne se brise, le faisant asseoir sur la table du seul bureau disponible dans cette chambre basique. Avec précaution, le nécromancien au nom de fruit fit glisser son ongle derrière l’oreille de Maxence pour ranger cette mèche de cheveux folle. Cette peur de ne pouvoir être pardonné, de ne pouvoir être aimé, de souffrir pour le restant de ses jours, cette peur d’être un monstre, Pom la ressentait au fond de lui. Compatissant, attristé, et doucement attiré par cette part de mystère et de repentir, il lui embrassa le front. Davantage inquiet désormais de causer encore de la peine, ses lèvres suivirent l’arrête de son nez, avant de venir lui voler le plus délicat des baisers. La tendresse s’était mêlée à l’envie, Pom nettoya les larmes de ses mains, et descendant sur la gorge de Maxence, il se mit à l’embrasser.

Si le hasard l’avait voulu, Maxence aurait pu se montrer violent. Et alors, peut-être que Pom aurait cédé ou non, mais il n’aurait pas eu à s’en vouloir d’être resté. Il aurait pu être cruellement attaché pour sa propre sécurité. Il aurait peut-être même pu recevoir un chant d’amour qui l’aurait fait rire aussi joyeusement qu’un enfant. Nombreuses possibilités auraient été possibles. Les chemins du destin et du hasard les avaient toutes effacées à l’instant où les larmes avaient coulés et où l’amour avait atteint le cœur de Maxence, par la faute du pouvoir de Pom. C’était sans doute la seule chose qui aurait pu fissurer les dernières barrières de l’homme. La seule chose qui pouvait faire qu’il en oublie le vampire et les inquiétudes. Ce type, il le haïssait tantôt. Il avait accepté sa présence dans les lieux. Il l’intriguait, le désirait et maintenant, surtout il le touchait. Tellement de peines. Tellement de souffrances. Pourquoi faut-il que les êtres humains aient si mal ?

La seule envie de Pom était de lui faire passer sa souffrance, de l’entourer et de le protéger. De faire en sorte que personne, ni lui, ni les autres, ne puissent blesser Maxence à nouveau. Il voulait lui prendre sa peine, lui prendre sa douleur. Toutes les douleurs. De la main diffuse de Pom émanait une énergie blanche, rare chez lui, son pouvoir attrapant les peines de l’autre homme pour tenter de les prendre, de les modifier et les transformer en plaisir.

Dans des lamentations douces, prononcées en français, le nécromancien lui susurra de ne pas s’inquiéter. Qu’il resterait avec lui. Qu’il ne l’abandonnerait pas, en des caresses et des amabilités rassurantes.  Ses mains venant glisser sur le bas de l’homme, pour le faire tomber, à leurs pieds. Sa main glissant sur l’autre, sous le dernier rempart de vêtement dans la zone de non-retour. Il s’en saisi, chuchotant à Maxence de ne pas avoir peur. Il avait le sentiment d’avoir un jeune amant, une première fois, alors même que Maxence ne l’était certainement pas. Le comportement de Pom était tout autant ambigu, semblant parfaitement maîtriser la situation et pourtant, alternant entre la timidité et l’éclat de la douce candide aux comportements excessifs et mutins du rétif.

Sans doute parce que le spirite n’avait que des relations épisodiques, ou gardait une certaine pudeur, il laissait transparaître autant de force que de fragilité. Le trouble était palpable dans ses gestes, autant que la sensualité. Il s’agenouilla, ses lèvres embrassant un lieu où la chasteté n’existait plus, son esprit ne se connectant qu’au plaisir de l’autre.
Il descendit son visage, embrassant ses cuisses, avant de lui retirer tout objet ou tissus qui lui couvriraient le bas. Il lui baissa les pieds, une fois, puis deux, ses yeux remontant vers Maxence. Il ne comprenait pas les peurs de l’autre, le besoin d’être aimé, ce qu’il avait à se faire pardonner. Il ignorait tout de son passif de nazi. Toutefois, Pom lui aurait entièrement pardonné : il n’était qu’un enfant. Un enfant terrorisé par la guerre, ainsi l’aurait-il vu.

Il se redressa sur ses genoux, pour intimer à Maxence de s’éloigner de la table, le temps de faire glisser son bas sur le sol. Et dans un mouvement précautionneux, ses lèvres vinrent cueillir la dernière clé de la boîte de pandore.  Ses ongles s’enfoncèrent dans la chair tendre de la naissance de ses reins, pour le contraindre à se rapprocher de lui. L’homme ne tarderait pas à le préparer. Incapable de retenir son pouvoir, d’autant plus dans cet état, des fines branchages se mirent à pousser sur la table, et soudainement un courant d’air, semblable à une main, puis plusieurs se mirent à caresser le haut du corps en partie délaissée. Des spectres, semblables à des fantômes, des illusions de son désir, venant se presser contre lui, disparaître et réapparaitre alors que leurs propriétaires s’abandonnaient dans une dépravation séraphique. Oublié les bonnes résolutions, le passé et l’avenir. Il n’y avait que cet aimé qui comptait et le besoin de le satisfaire.


Objets utilisés

Terminé #19 le 13.05.17 16:05

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 86
× Avatar : Rukodo Mukro - KHR
× Pouvoir : Illusion
× Appartement : Bozo
× Métier : Revendeur de potions/Musicien
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 787
× Øssements 239
× Age IRL : 29 Transgenre
× Inscription : 03/04/2017
× Présence : complète
× DCs : Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1664-maxence-listen-to-the-stereo-tonight http://www.peekaboo-rpg.com/t1674-valar-morgulis-maxence-rs

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
70/100  (70/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 86
× Avatar : Rukodo Mukro - KHR
× Pouvoir : Illusion
× Appartement : Bozo
× Métier : Revendeur de potions/Musicien
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 787
× Øssements 239
× Age IRL : 29 Transgenre
× Inscription : 03/04/2017
× Présence : complète
× DCs : Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
nécromancien
Arrondir les angles


Maxence souffrait, de cet abandon, de ce geste entamé par Pom. L’illusionniste n'était plus qu'un homme ballotté par ses émotions. Il voulait tellement plus. Il n'avait rien. Il sent la main de l'autre le saisir, il ressent une douleur dans son torse, c'est son cœur qui se tord sous la torture qu’inflige l'autre. Il le regarde avec un air de chaton perdu. C'est ce qu'il est, ne lui en déplaise. Le nécromancien aux cheveux bleu suit l'autre. Il l'installe sur un bureau. Il sent les mains de l'autre tenter d'effacer sa peine, celle qui déchirait son cœur. Ses gestes sont lents, ils rassurent l'ancien jeune nazi. Il souriait doucement, loin de tous les sourires qu'il avait pu sortir jusqu'à présent. Il serrait dans ses bras cet homme. Il avait besoin de cette présence. Celle qu'il ne demandait jamais en temps normal. De la tendresse, juste ça, rien de violent. Ses lèvres sur sa peau le faisait frisonner de plaisir. Serait-il possible pour lui d'obtenir, même provisoirement un bonheur dont on lui avait interdit l'accès ? Il n'en savait rien. Cet amour chamboulait tout ce que Maxence pouvait savoir. Il voyait son pouvoir danser pour lui. Il s'accrochait à l'autre avec l'énergie du désespoir.

« Ne pars pas, s'il te plaît... »

Ses paroles étaient déchirantes, toujours imprégné de la peine en lui. La retirer en entièrement de l’illusionniste serait bien trop fatiguant pour l'autre homme. Il n'avait pas senti que son pantalon était retiré, par contre il sentait distributivement cette main. Il se mordait les lèvres. Il s'en voulait de ressentir autant de plaisir sans que l'autre en profite. Il fermait les yeux, grossière erreur, les sensations sur son corps étaient multipliée. Il ne voulait pas que l'autre n'en profite pas. Pom toujours maître de la situation, en quelques sorte... se déshabillait le bas. Laissant à Maxence tout le loisir de l'observer. Il se mordait si fort la lèvre qu'il pouvait goûter à son propre sang, il était bien content de ne pas être vampire pour le coup. Ça pouvait les rendre fous, c'est ce que disait les rumeurs. Il n'allait résister longtemps. Il craquait lorsque que le pouvoir de l'autre s'en mêlait à nouveau. Il s'approchait de Pom.

« Je regrette presque de le faire aussi vite. Je ne peux t'aimer comme tu devrais l'être. Je suis tellement désolé. »

Il glissait quelques mots d'amours dans le creux de son oreille. Alors que le mains de l'illusionniste reprenait le relais. Elles s'activaient à laissé éveillé un désir pour lui. Ses doigts explorant ces lieux qui lui aurait été interdit sans cet accident. Ou il aurait attendre. Tout avait basculer par cette potion. Maxence mordillait son cou doucement, le marquant un peu au passage. Il fallait dire qu'il était vachement possessif. Bien que cette histoire serait temporaire pour l'autre. Il serait sûrement plus compliqué pour lui-même de tourner la page. Il collait son corps à celui de l'autre nécromancien. Sentir sa chaleur sur lui tout autour de lui. Il l'embrassait, avec ce sentiment d'amour que l'autre lui avait transmis. Ses gestes étaient un peu plus doux. Ils étaient pourtant pas mal enfoncé dans cette chair. Il avait craqué. Totalement. Purement. La luxure serait la seule maîtrise du reste. Il mordillait encore. Le marquer puis l'embrasser à en devenir fou. Ses mains explorant ce corps. Une main travaillant au plaisir de l'autre. Maxence ne vivait que pour plaire à Pom en cet instant.
Codage par Libella sur Graphiorum

Terminé #20 le 13.05.17 16:57

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1587
× Øssements 677
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1587
× Øssements 677
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
Avertissement a écrit:Toi, qui ose jouer les espions, sache que tu tombes dans du citron. Si tu veux protéger des yeux de la perversion,
et des fautes d'orthographe du patron, je te conseille le sujet TouTéo qui te ferra pleurer un bon coup. Ou Shialex, pour rire avec ces fous. [je fais de la pub !]









Le  rire de Pom se mêla aux mots de Maxence, alors qu’il se relevait pour le tirer vers le futon, le conduisant contre lui, avant de se retrouver au-dessus de lui. Il vint glisser ses bras autour de son visage, sa chevelure plus longue créant un rideau protégeant leurs baisers des regards des rares insectes pouvant se glisser dans ce lieu. Les lèvres de l’autre homme vinrent marquer sa peau, dans des gémissements non retenus, l’y encourageant, le nécromancien le laissa faire. Il pouvait bien le marquer entièrement, ça n’avait pas la moindre importance à l’instant où son corps était secoué de spasme envieux et désirant toujours plus. Loin de l’inquiétude de Maxence, Pom ne réfléchissait pas à ce qui pourrait se passer par la suite. Il ne pensait qu’à cet échange, où ses ongles s’enfonçaient dans le tissu mou du matelas japonais, alors que son corps se cambrait.
Il lui retira son haut, s’amusant un instant, à l’entortiller autour des bras de l’illusionniste, pour le contraire à être sous sa domination. Ainsi prisonnier, il s’éloigna juste assez pour se redresser et l’admirer. Quelques secondes, il demeura là, le visage souriant, les yeux remplis de désir, à voir cet amant. A en lire chaque courbe du visage, chaque trait marqué par ses lèvres et il l’embrassa chastement, relâchant la pression de ses bras pour murmurer tendrement : « Je te veux, cesse de torturer, je t’en prie Maxence. Aime-moi, comme tu veux, tant que tu m’aimes. »

Lentement, il se redressa pour déboucler la ceinture de son pantalon. Il se déshabilla, ne gardant que son tee-shirt trop large et déchiré. La fragilité de corps nu sous lui l’excita davantage encore. L’introduction de deux de ses doigts en l’autre se mit plus naturellement encore que lorsqu’il échangeait ses baisers. Il le fit au milieu d’une marque de l’autre, gémissant plaintivement son nom. Il le voulait, terriblement et maintenant. La difficulté était de ne pas le blesser davantage en le pourfendant sans autre forme de procès.

La respiration haletante, il se redressa et d’un geste plus violent, lui agrippa les cheveux pour le regarder à nouveau. Il voulait le voir, pervers petit empathe, tout en autant que le sentir, quand ses doigts rentreraient au fur et à mesure dans l’antre chaleureuse de l’autre. Bien heureux était son pouvoir à l’instant, lui permettant d’humecter ses doigts sans avoir besoin de chercher un moyen de secours. Les lèvres de Pom frôlèrent Maxence, il s’amusa, à venir demander un baiser, le refuser, à le chercher, à le torturer. Il avait envie de le voir souffrir, un peu, juste assez pour apaiser cette souffrance ensuite. Il avait envie de le martyriser jusqu’au supplice, pour que l’autre gémisse, supplie, implore. C’était si agréable, si profitable.

Qu’il aimait voir l’homme qu’il désirait se mouvoir sous lui, en demander davantage, en vouloir davantage. D’une voix lascive, il lui demanda ce qu’il désirait, avant de lui murmurer de le supplier. Supplie-moi, Maxence. Supplie-moi, ordonne-moi, débauche-toi. Les mots se suivaient, alors que fermement, il retira ses doigts si profondement joueurs de l’autre pour frôler son membre avec, sans jamais s’en saisir, s’échappant aux mouvements du corps. Jouant du bout de ses ongles. L’horrible petit trompeur s’amusait terriblement. Si doux, et si dur. Si sadique, et pourtant tellement masochiste. Les années de morts ne l’avaient clairement pas rendu sage. Il en voulait plus, toujours plus.

Dans cette perversion qui était la sienne, Pom Warren se saisi de la main de Maxence pour l’embrasser, avant de de la faire glisser entre les cuisses de l’homme. Il l'obligea à se caresser. A se damner. Ses yeux pétillèrent taquins, amusés et un peu cruels, alors qu’il murmurait : « Touche-toi, prépare-toi. Excite-moi, Maxence. Je veux t'entendre. Puisque tu me désires à ce point, retourne-toi, implore-moi. Si tu m’aimes vraiment, prouve-le-moi. » Un sourire, ravageur, illumina ce visage de succube.

Peut-être que cette situation expliquait pourquoi Eden n’avait eu aucune difficulté à céder Pom à cet type visiblement dominant. Eden connaissait son employé. Il savait à quel point Pom avait l’apparence d’un joyeux jeune homme fragile et doux et à quel point il était un prédateur aimait s’assouvir du désir des autres. Cette drogue que lui offrait Maxence le stimulait. Il se retenait de ne pas en faire plus, davantage, l’amour lui posant des limites. Toutes les formes d’amour, il les pratiquait. De la plus délicate à moins sage. Là, la cruauté avait sa part du lot. Bien qu’il aimait cet homme plus que tout au monde, - tout en comprenant être piégé dans un sentiment – Pom avait également inconsciemment besoin de se venger des mots dits, des gestes violents et surtout, il ne pouvait qu’être attiré par les débauches, la fragilité et l’humiliation de Maxence prisonnier de son pouvoir. C’était comme voir un roi tomber à ses pieds et il en tirait toute une satisfaction des plus plaisantes. Il voulait presque revoir ses larmes pour les retirer, consoler ce corps aux doux parfums, le briser et le reconstruire en se nourrissant des efluves de son abandon.


Objets utilisés

Terminé #21 le 13.05.17 18:10

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 86
× Avatar : Rukodo Mukro - KHR
× Pouvoir : Illusion
× Appartement : Bozo
× Métier : Revendeur de potions/Musicien
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 787
× Øssements 239
× Age IRL : 29 Transgenre
× Inscription : 03/04/2017
× Présence : complète
× DCs : Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1664-maxence-listen-to-the-stereo-tonight http://www.peekaboo-rpg.com/t1674-valar-morgulis-maxence-rs

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
70/100  (70/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 86
× Avatar : Rukodo Mukro - KHR
× Pouvoir : Illusion
× Appartement : Bozo
× Métier : Revendeur de potions/Musicien
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 787
× Øssements 239
× Age IRL : 29 Transgenre
× Inscription : 03/04/2017
× Présence : complète
× DCs : Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
nécromancien
Arrondir les angles


Maxence n'était pas du genre à se soumettre si facilement, plus dominant que dominé dans ses parties de jambes en l'air. Il se laissait pourtant attacher les bras. Ainsi, il serait frustré de pas le toucher comme il le désirait. Et bon sang, comme il en avait envie. Difficile de le nier vu son état. Il souriait alors que son partenaire se faisait plus dominant. Il le regardait, alors que le manipulateur d'émotion lui disait de pas le laisser comme ça. Il sentait des mains le fouiller. L'explorer encore et encore. Il finissait par gémir de plaisir, c'était bien plus fort que son envie de le dominer comme il ferait en temps normal. Il était soumis aux désirs de Pom. Il était le seul maître de la suite. Il soupirait lascivement. Puis l'autre nécromancien libérait ses mains, non pour le toucher. Mais pour se toucher lui-même. Maxence voulait le toucher sa framboise, pas l'inverse. Il grognait sur le moment. Il était bien trop amoureux actuellement pour protester. Il était faible face à ce désir, à cette sensation qu'il avait longtemps ignoré.

Il avait regard provoquant, embrassant brièvement l'autre avant de se retourner avec un petit sourire pervers et se préparer. Comme si il était totalement contre. Il en crevait d'envie. Il serrait tentant pour l'autre de le soumettre, mais il n’aurait pas assez avec un fois, il devait lui aussi avoir le dessus sur le nécromancien qui l'avait contaminé. Lui murmuré ces mots d'amour qu'il semblaient sortir de nulle part. Il était là à se préparé, murmurant le nom de l'autre de façon sensuelle, surtout quand il frôlait cette tâche de plaisir. Il avait fait avec autant d'homme que de femme. Il n'avait rien contre une partie comme ça avec cette homme. Il le voulait pour lui seul. Étais-ce seulement possible. Il s'égarait, il devenait fou, ordonnant en allemand malgré lui que Pom s'approche. Il parlait sûrement dans le vide. Ses mains s’accélérait, autant que son souffle devenu court.

« S'il te plaît... Viens... »

Vouloir d'une personne à ce point ça faisait mal à Maxence. Il n'était pas prêt pour sentir ces choses. Il n'en connaissait rien. Il était trop loin pour soigner son mal. Autant qu'il se consomme jusqu'à en tomber en poussière. Ce sentiment était plus ravageur pour l’illusion site. Car il était déjà pour une personne ordinaire. Autant vexé dans la haine que l'était l'homme aux cheveux bleus, voir ce côté de ce que le genre humain cherchait souvent à en perdre raison. Il ne sortirait pas indemne de cette soirée. En bien ou en mal.
Codage par Libella sur Graphiorum

Terminé #22 le 13.05.17 19:49

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1587
× Øssements 677
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1587
× Øssements 677
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
Avertissement a écrit:Au cas où tu aurais cliqué de manière innocente, sans voir les deux autres avertissements et sans parler du titre mon enfant ; je tiens à te dire que si tu continues cette lecture, tu pourras réclamer ton badge Kochon ! Voyeur, va !









Enregistrant à jamais cette image dans sa tête, le nécromancien doué d’empathie demeura un instant à observer l’autre en train de se procurer du plaisir, parlant différentes langues, perdant la raison. Il n’avait que quelques notions d’allemand, mais reconnu l’accent germanique qui le fit rire amusé, loin de se douter de sa provenance chez Maxence. Il fallait dire que Pom était mort avant les prémices de cette guerre et elle ne lui venait en tête que comme une tranche de l’histoire d’un demain qu’il était heureux de ne pas avoir connu. Son ignorance était salutaire, autant pour lui que pour l’autre. Nul ne sait ce que Pom aurait été capable de faire. Le rire, il ne l’empêchait pas, malgré la situation, il était teinté de désir, comme des notes d’eaux dans un concert où tout semblait prévu d’avance.

Un gémissement de trop le fit se hâter. A trop attendre, il risquait de tout perdre. Arrêtant le mouvement de Maxence, sans prendre la tête de le prévenir, il lui éloigna les mains et le fit se retourner. Il lui remonta les jambes entre ses hanches, souleva son bassin et ses mains appuyant sur ses cuisses, ses ongles transperçant la peau, il le fit se presser contre lui pénétrant l’autre avec satisfaction. Il le fit avec une lenteur chirurgicale, près à tout pour observer le regard de Maxence alors qu’il le prenait. Prêt à tout pour voir le désir, la douleur, la passion, ou tout autre sentiment dans les yeux de son amant.

Il se pressa, plus profondément encore, pour venir lui arracher un baiser, goutant au sang de l’autre, et mordillant cette peau qui l’avait déjà été par Maxence lui-même. Puis, comme secoué par une musique inconnue, ses mouvements se firent de plus en plus volontaires. Le regard ambré de Pom s’accompagna de l’émulsion de ses pouvoirs. Le feu brûlant qu’il ressentait, transperçant la pièce, créant un chaos qui aurait déclenché l’alarme à incendie si elle n’était pas défectueuse depuis un long moment. C’était un étrange mélange, entre ce feu brûlant et cet océan de désir. Autour de Pom, d’innombrable feu follet. Et, l’espace d’un instant, deux loups apparurent, l’un bleu, l’autre rouge. Ils se hurlèrent dessus, avant de se jeter à la gorge de l’un et de l’autre. Disparaissant dans un râle de Pom.

Des cris, des bruits, des susurrements. Des gémissements. Perdant pied, Pom se laisser aller, répondant au désir de Maxence, tout en l’empêchant de venir, s’amusant à s’arrêter au moment le plus douloureux, pour reprendre plus lentement et recommencer. Il le voulait se plier, et les sentiments qu’il transmettait n’était plus possible d’être arrêté par lui-même. Soudainement, il le redressa. Obligeant Maxence à se lever sur ses jambes flageolantes. Supportant une partie de son poids, avant de le presser contre lui. Il le poussa contre le mur, et devint davantage bestial le torturant de ses vas et viens brutaux. Et au milieu de cette bestialité, auquel nul n’aurait pensé Pom capable, des mots d’amour qu’il croyait oublier sortaient de ses lèvres enflammées. Dans un soupir, presque fou, il lui avoua tantôt l’aimer, tantôt qu’il lui appartenait. Parfois, la vulgarité franchissait sa gorge, et sous des insultes humiliantes il laissait passer la douleur de ses sentiments.





..

Enfin, ses doigts répondirent à l’appel de la libération, remontant et descendant sur le désir de l’autre, jusqu’à sentir l’ivresse de l’autre entre ses doigts. Alors, il se libéra, laissant les traces de son passage immaculé la boîte de pandore et glisser le long des cuisses martelés par ses ongles. Pom recueillit Maxence dans ses bras, se pressant contre lui, l’embrassant tendrement. Passant du loup sauvage à la douce biche, il recueillit un peu de ses anciennes larmes, de son sang du bout de la langue, venant ensuite caresser son front contre le sien. Il l’encercla alors, retombant simplement assit, serrant Maxence contre son tee-shirt souillé. Il sentait son désir, il le sentait encore. Il sentait aussi que l’amour n’était pas passé et il n’e comprenait pas la raison. Calmement, il tira un pan de drap sur le corps nu, embrassant à nouveau l’illusionniste.

Il soupira d’aise dans son cou, se nichant ainsi, alors qu’il soupirait contre l’illusionniste, tentant de chasser enfin ce sentiment qui se refusait de le fuir. Enfin, il comprit en fixant son pantalon oublié, les bouts de verre tombé de la poche. La potion qu’il devait faire boire à l’autre débile d’informateur … Eden et tes plans foireux … Combien de temps duraient-elles ? 24 heures normalement. Mais, l’intégralité de la potion n’avait pas été bue. Douze heures tout au plus, se dit-il. Si Maxence s’endormait, elles seraient vite écoulées.

« … Maxence … »
Il n’osait rien dire, priant pour l’autre soit fatigué et s’endorme enfin. Ainsi, il aurait tout le loisir de réfléchir. Plus de 5 heures s’étaient écoulées depuis que la potion s’était renversée.


Objets utilisés

Terminé #23 le 13.05.17 23:21

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 86
× Avatar : Rukodo Mukro - KHR
× Pouvoir : Illusion
× Appartement : Bozo
× Métier : Revendeur de potions/Musicien
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 787
× Øssements 239
× Age IRL : 29 Transgenre
× Inscription : 03/04/2017
× Présence : complète
× DCs : Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1664-maxence-listen-to-the-stereo-tonight http://www.peekaboo-rpg.com/t1674-valar-morgulis-maxence-rs

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
70/100  (70/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 86
× Avatar : Rukodo Mukro - KHR
× Pouvoir : Illusion
× Appartement : Bozo
× Métier : Revendeur de potions/Musicien
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 787
× Øssements 239
× Age IRL : 29 Transgenre
× Inscription : 03/04/2017
× Présence : complète
× DCs : Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
nécromancien
Arrondir les angles


Maxence n'attendait pas bien longtemps, il se retrouvait bientôt pénétré, sans aucune autre forme de procès. Il frissonnait du plaisir, un peu de douleur, mais il avait eu pire que ça niveau douleur. Mais ils étaient enfin un. Il désirait l'embrasser, son souhait était exaucé. Il soupirait doucement, cueillant ses lèvres avec un plaisir qu'il apprenait à connaître. Alors que les hanches de l'autre me mettait à bouger en lui. Il pouvait sentir les poussées de l'autre. Ce plaisir qui commençait à s'allumer en lui. Il avait tout le mal du monde à retenir ses gémissements. Cet homme le torturait, littéralement, le menant si proche de la fin pour s'arrêter brutalement. L’illusionniste sifflait comme un serpent alors qu'il l'obligeait à se mettre debout. Il en avait rien à faire de ce qu'on pouvait penser de lui. Cette possession profonde de lui, qu'il sentait dans chacun de ses mouvement le rendait fou. Ces mots entrait dans la tête de l'ancien jeune Nazi. Il en voulait encore et encore de ses mots. Qu'importe si Pom était parfois vulgaire. Il serrait Pom, comme il avait qu'il reste à jamais dans ses bras. Pourquoi devait-il partir ? Pourquoi ce sentiment était là. Le tuant à petit feu. Il le serrait, il en avait encore un peu envie. Il voulait lui aussi lui faire sentir son amour. Destructeur, dévastateur.

« Pom... Je veux te faire plaisir, comme tu me l'as fait pour moi. Laisse-moi t'aimer comme tu as tenté de le faire. Mes sentiments pour toi vont avoir du mal à s'éteindre. S'il te plaît... »

Maxence n'était pas du genre supplier. Il ne laisserait pas tomber si facilement. Il glissait ses mains sur ce corps soulevant ce fichu t-shirt. L'apparence de l'autre, il voulait la voir dans son entiereté. Malgré son corps pas tout fait ordinaire. Il l'aimait. Il embrassait sa peau nue. Profitant de ses moments. Se laissant porter par les sensation, laissant le désir le dévorer encore. Cet amour en lui devait s'apaiser.

« Si je t'appartiens, tu devra m'appartenir. Tu ne m'échapperas pas Pom. Je t'aime trop pour te laisser t'en aller et utiliser une de tes ruses. Il est temps de déguster ta récompense. »

Maxence n'était plus le même, bon il pinçait la peau, mordillait, il restait une personne violente. Il aurait Pom. Il inverserait les positions. Il le mettait sous lui. Le tenant en son pouvoir par sa force. Alors que ces lèvres marquaient la peau pâle que son autre main avait fini le travail commencé plus tôt. Tant qu'il n'avait pas satisfait son côté dominateur, il n'en finira pas avec lui. Il devrait s'y faire.
Codage par Libella sur Graphiorum

Terminé #24 le 14.05.17 22:14

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1587
× Øssements 677
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1587
× Øssements 677
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien



Ma passion du hasard ♫♪

1. Efficace, et pour encore au moins 10H00
2. Efficace, et pour encore au moins 5 heures
3. Efficace, et pour encore au moins 2H30
4. Un peu moins efficace, mais encore 10h00
5. Un peu moins efficace, mais encore 5H00
6. Un peu moins efficace, mais encore 2h30
LovePotion
1. Crise totale 100%
2. 80%, trainé
3. 60%, catin
4. 40%, allumeuse
5. 20, allumette,
6. Prude
désir de Maxence
1. Gifle en revers
2. Retrait stratégique  
3. Mots diplomatique
4. Position défensive
5. Coup de fouet !
6. Gardez vos positions !
Réaction de Pom
1. 100%
2. 80%
3. 60%
4. 40%
5. 20%
6. 0%
Potion cachemisère
1. Pas de changement (90%)
2. 80%
3. 60%
4. 40%
5. 20%
6. 00%
Potion apparence
1. 100%
2. 80%
3. 60%
4. 40%
5. 20%
6. 0%
Potion XY

Terminé #25 le 14.05.17 22:14

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1856
× Øssements 417
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1856
× Øssements 417
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort
Le membre 'Pom Warren' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


'6 FACES' :