ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son organisation

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Cinemont a posté un rp libre dans l'allée des cerisiers

    Alexiel Etsuko cherche plusieurs rps pour son personnage deux en un.

    Alexiel Etsuko a posté un rp libre dans l'appartement Kiss

    Urie Kaneki recherche divers vampires pour rp !

    Event du moment
    Calendrier de l'avent
    du 1er au 24 décembre

    Arrondir les angles - Pomax [/!\ PG-16, voir descrip.]

    Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 19 Masculin
    × Age post-mortem : 86
    × Avatar : Rokudo Mukro - KHR
    × Pouvoir : Illusion
    × Appartement : Bozo
    × Métier : Revendeur de potions/Musicien
    × Péripéties vécues : 862
    × Øssements733
    × Age IRL : 29 Transgenre
    × Inscription : 03/04/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    19Masculin86Rokudo Mukro - KHRIllusionBozoRevendeur de potions/Musicien86273329Transgenre03/04/2017complèteAsuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1664-maxence-listen-to-the-stereo-tonighthttp://www.peekaboo-rpg.com/t1674-valar-morgulis-maxence-rs
    19Masculin86Rokudo Mukro - KHRIllusionBozoRevendeur de potions/Musicien86273329Transgenre03/04/2017complèteAsuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
    nécromancien
    Terminé
    #11 le 12.05.17 22:52
    Arrondir les angles


    L'illusioniste pouvait faire croire un tas de choses à Pom, mais non, pas plus d'utilisation de ses dons pour ce soir. Par contre, il avait envie d'une clope, pour le calmer un peu de cette envie dévorante. Il regardait Pom disposer les choses tranquillement, il prenait habilement la queue de billard. Il souriait. Il était devenu doué dans ce genre de jeu, à force d'y jouer depuis plus de cinquante ans. Il hésitait un moment lancé une partie n'était pas toujours quelque chose d'évident. Il n'était pas toujours le meilleur des casseur. Le comble pour un créateur de chaos.

    Il jouait, sans grand conviction, observant le jeu pitoyable de l'autre. Il le regardait toujours avec cette envie en lui. Puis deux femme venaient. Il soulevait un sourcil. L'intimité ça ne devait pas exister chez elles. Il les observait un peu, elles avaient un certain charme. Mais pas assez pour le souci qu'avait le nécromancien aux cheveux bleus. Elles étaient bruyantes, un peu collantes, mais les compliments sur lui et son pphysique faisait plaisir. Il était fier, tel un coq devant sa basse-cour. Sauf que ces poules caquetaient trop à son goût. Puis elles glissèrent une idée tentante dans son oreille. Ce qui réveillait le côté sauvage de Maxence. Il ne disait pas non à une soirée endiablés où les corps se mêlaient. Il le voulait presque. Il jouait un peu leur jeu pour le coup. Même s'il était relativement plus sage que d'habitude.

    La partie continuait dans une ambiance relativement étrange, mais plaisante. La partie était sur le point de finir quand un serveur rentrait avec les boisson. L'alcool avait un drôle d'effet sur les autres. L'éviter ce soir était une très bonne idée. Il pouvait le voir agir sur ces gens, ça l'amusait beaucoup. Puis Il avait bousculer Pom, avant qu'il eu le temps de dire un truc en Allemand. Il se retrouvait coller au nécromancien à la chevelure framboise, d'où le surnom. Il était venu à lui, de façon imprévue. Mais il avait ce qu'il voulait qu'importe les conséquences. Les regards sur eux ne lui faisait ni chaud, ni froid. Maxence souriait. Bien qu'il était immobilisé sur ce fameux mur. Il sentait cet sensation dévorante autour de lui. En lui. Il devenait fou. Alors que Pom prononçait son nom comme si c'était une prière. Il ne pouvait s'en empêcher. Il l'embrassait, comme jamais il avait fait avant, emporté par un sentiment qu'il n'avait jamais ressenti avant. Celui de l'amour. Il ne se rendait pas compte que c'était un effet secondaire du pouvoir de l'autre nécromancien. C'était bref, mais il avait ressenti ce dernier. Il se séparait de ses lèvres si tentantes pour reprendre son souffle. Bon sang, il allait tomber en poussière avec cette envie. La main tenant ses mains pouvait l'empêcher de bouger ces dernières, son corps, lui, pouvait encore agir. Il souriait alors que l'autre nécromancien l'embrassait, de son plein gré. Il allait chercher la langue de son compatriote. C'était loin d'être suffisant. Il se séparait à nouveau, il n'avait aucun doute sur la suite. Il en avait rêvé.

    « Voilà qui tombe bien, j'en ai envie. Tu veux du public ou on fait ça dans un endroit où on pourra faire seul ces choses incroyables... Je te promets une des meilleures soirées de pur et bien plus, si le désire... »

    Il voulait le caresser, le toucher plus qu'avec son corps. Surtout partie qui se sentait bien à l'était. Mais il avait décidé de faire pour le moment abstraction de la chose. De cette bête qui demandait plus. Qui demandait ce corps. Bien qu'il était d'un naturel dominant, Maxence n'avait rien contre le fait que l'autre prenne les rennes. Tant qu'il en profite aussi.

    « Même si ça me dérange pas tant que ça, Eden ne risque pas d'apprécier nos frasque dans sa salle de jeu.... Je suis à toi pour la nuit. Pom... »

    Maxence lui chuchotait les quelques mots qu'il savait en italien. Des choses pas très nettes,souvent se rapportant à leur futur partie dans un lieu plus adapté.
    Codage par Libella sur Graphiorum
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 31 Autre
    × Age post-mortem : 257
    × Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
    × Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
    × Appartement : Jolly Jumper
    × Logement : Viens jeter un œil ?
    - Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

    × Métier : Travaille pour Eden
    × Péripéties vécues : 1622
    × Øssements1333
    × Age IRL : 30 Féminin
    × Inscription : 21/01/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : la pomme
    × DCs : Eden / Cinemont / Rose

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    31Autre257(Rin Matsuoka Free!) Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.Jolly JumperViens jeter un œil ?
    - Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti
    Travaille pour Eden1622133330Féminin21/01/2017complètela pommeEden / Cinemont / Rose
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761
    31Autre257(Rin Matsuoka Free!) Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.Jolly JumperViens jeter un œil ?
    - Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti
    Travaille pour Eden1622133330Féminin21/01/2017complètela pommeEden / Cinemont / Rose
    nécromancien
    Terminé
    #12 le 13.05.17 1:18



    Ma passion du hasard ♫♪

    1.Il s'enferme dans une pièce seul
    2. Il contamine la salle et Max et tente un peu de raison
    3. Il décide de se laisser aller ici, un petit air de vengeance ou de frustration?
    4. Il le mène à une chambre mais pour se faire et lui faire entendre raison
    5. Il arrive à utiliser son pouvoir pour restreindre l'envie un minimum
    6. En essayant de se restreindre, il contamine toute personne présente
    Pile : Oui
    1. Pom contamine une partie de l'assemblée qui s'en souviendra longtemps
    2. 1+certains n'ont clairement pas envie de les laisser partir sans compensation
    3. Pom contamine Maxence sans pouvoir retenir grand chose
    4. L'amour et le désir prennent 100% de Pom
    5. Il est bien trop excité pour quitter la pièce
    6. C'est déjà bien assez compliqué comme ça !
    Face : Non
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
    × Age post-mortem : 0
    × Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
    × Pouvoir : omnipotente
    × Péripéties vécues : 1988
    × Øssements2060
    × Age IRL : 0 Autre
    × Inscription : 15/03/2014

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    0/0  (0/0)
    0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente198820600Autre15/03/2014
    avatar
    maitre de la mort
    0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente198820600Autre15/03/2014
    maitre de la mort
    Terminé
    #13 le 13.05.17 1:18
    Le membre 'Pom Warren' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


    #1 'PILE OU FACE' :


    --------------------------------

    #2 '6 FACES' :
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 31 Autre
    × Age post-mortem : 257
    × Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
    × Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
    × Appartement : Jolly Jumper
    × Logement : Viens jeter un œil ?
    - Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

    × Métier : Travaille pour Eden
    × Péripéties vécues : 1622
    × Øssements1333
    × Age IRL : 30 Féminin
    × Inscription : 21/01/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : la pomme
    × DCs : Eden / Cinemont / Rose

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    31Autre257(Rin Matsuoka Free!) Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.Jolly JumperViens jeter un œil ?
    - Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti
    Travaille pour Eden1622133330Féminin21/01/2017complètela pommeEden / Cinemont / Rose
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761
    31Autre257(Rin Matsuoka Free!) Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.Jolly JumperViens jeter un œil ?
    - Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti
    Travaille pour Eden1622133330Féminin21/01/2017complètela pommeEden / Cinemont / Rose
    nécromancien
    Terminé
    #14 le 13.05.17 5:25








    Clignement des paupières, instant fugace, chaleur. Désir. Moment intense. Cœur qui bat la chamade. Cœur qui bat et le bat. La violence des sentiments. La peur de perdre. L’envie de se perdre. Le désir. L’influence du charnel. La décadence. Des lèvres, un soupir d’aise, une vague d’excitation. Des regards désireux. Des mots, des ancres, qui ramènent à la réalité. De l’italien, vague souvenir d’un intense passé. Ses doigts se perdent, des mèches de cheveux bleus, un soupir d’impatience. Puis, la raison. La raison, brûlant l’intérieur de son corps alors que les lueurs de Pom dévorent du regard l’autre. Ce sont des éclairs de lucidité, des éclairs des souvenirs. Le nécromancien babille. Il se reconnecte à la réalité face aux mots de l’autre et son regard se tourne vers l’assemblée. Des hommes et femmes, excités, rougies, gênées ou carrément près à se rapprocher. Tous excités. Ca ! C’était perturbant. Pom avait totalement conscience de ne pas être aussi attirant que ses homologues masculins. Il n’avait ni la virilité de Toulouze, ni le charme taquin d’Alex, ou la puissance de Maxence. Pas même le charisme d’Akio. Et même eux ne pourraient pas produire naturellement cet effet, songea-t-il soudainement inquiet.
    D’un geste ferme, presque brutal, il se saisit de la main de Maxence et l’entraîne avec lui. Il passe la salle principale, ignore la salle bondée de monde, monte les escaliers et le pousse dans une chambre du bar. Il referme la porte après lui et d’un mouvement vif, impatient, il cherche les lèvres de l’autre. Il les cherche, comme un noyé cherche l’air, comme-ci son unique moyen de respirer était là.

    Sans hésitation, il a glissé les doigts sur la fermeture du pantalon de Maxence. Ses doigts glissent, passent entre le pan du tissus, et un fin soupir de satisfaction le traverse. Il veut tellement que celui qu’il désire veuille, davantage, encore et plus. Et, les lèvres de Pom se collent sur la peau, l’embrassent de fins baisers, de délicates attentions, de douceur, au milieu de toutes cette envie soudaine. C’était un calvaire que d’essayer de résister. Car malgré ses gestes, le nécromancien tentait bien de reprendre convenance. Son aspect physique avait changé. Ses cheveux s’étaient éclaircis virant presque à un blond vénitiens, allongés, son corps d’homme d’avantage proche de l’apollon que de l’hercule s’halait légèrement. La potion renversée provoquait des interférences avec celles que prenait Pom.

    La tête plongée dans la nuque de son partenaire, Pom cesse de l’embrasser. Il soupire, sa respiration plus saccadés. Brusquement, il le mord. D’un coup sec, avant de retirer ses mains. Ses poings frappent fermement sur le mur, encadrant le visage de Maxence. Ce n’est pas normal. Ce n’est pas normal. Ce désir n’est pas là, comme ça, par hasard. Ce n’est pas un coup de foudre soudain. Ce n’est pas possible.

    « … arrête-moi. »
    C’est une supplication, brutale, soudaine. Il n’est pas dans son état naturel et il le sait. Qu’on le veuille ou non, il le sait. Il désire Maxence. Seulement, ce sentiment qui brûle en lui, il ne le contrôle pas, il n’arrive pas à le retirer. Il est violent, brûlant. Ce n’est pas normal. Ce n’est pas normal. Et surtout. CE N’EST PAS NORMAL. Son front se colle à celui de Maxence, ses lèvres voulant venir chercher celles de l’autre, se retenant dans un râle carnassier. Il se devait de parvenir à reprendre le contrôle. Penser à n’importe quoi. N’importe qui. Pense à Alex.

    Pense à Alex. Ce putain de maudit vampire. Et cette rumeur qu’il avait entendu le matin, sans y croire vraiment, n’ayant pas encore eu le temps de voir les images que disaient avoir les filles. Alex. Il était sans doute l’ami le plus chiant et populaire de la création.

    « Je désire Alex Fletcher. » Il le dit, aussi brusquement que violement. S'insultant de le dire. Bravo ! En parler à Shirley. En parler à Maxence. Fais une publication sur un blog, ça ira plus vite ! Sauf que là, il le dit surtout pour se défendre. Parce que c’est une manière d’essayer de se contrôler, de se rassurer, de ne pas passer outre ses propres barrières. S’il cède, là, tout de suite, à Maxence : il ne pourra plus faire demi-tour et il en a conscience. Et, Alex aime montrer sa puissance. Si Maxence le connait de visuel ou de nom, il le craindra. Il le respectera assez pour ne pas se risquer.

    « Tu le connais peut-être ? »
    Questionne-t-il, alors qu’il s’éloigne. Sans parvenir vraiment à les faire, sa main venant toucher le visage de Maxence, ses yeux le brûlent, se retenir de le toucher, se retenir de le saisir, se retenir d’être contre Maxence était une torture. « Je suis son amant. Et je ne crois pas qu'il accepterait ça. » Gros mensonge ! Peut-être que cette fois-ci son bluff fonctionnerait mieux que la première fois. Un béguin, et n'être qu'un pote parmi tant d'autre, ne pourraient pas être un barrière de mots suffisantes pour menteur et le beau parleur qu'il était. D'autant par Maxence qui n'avait pas été incommoder par ses dires de prostitution.

    « Je crois que nous ne sommes pas dans un état normal, ni toi, ni moi. » Si la phrase semble logique, elle est saccadée, entre deux envies, deux retenues. Deux gémissements ; tantôt près à le caresser, tantôt en train de s’en empêcher. Il oscille. Il ne sait pas ce qu’il doit faire. Il se recule encore et brutalement, il plante sa main dans la chair de son poignet, il enfonce ses ongles.

    « Prends une douche. Couche-toi. Cesse de faire l'enfant gâté.
    » Des ordres. Il doit garder le contrôle. Il le doit se maîtriser, maîtriser la potion, maîtriser Maxence, maîtriser son désir. C’est beaucoup pour un junkie, dont l’aiguille lui manque autant que le désir. Il doit se droguer. Pour oublier ça. Et pourtant, malgré le manque, Maxence lui faisait davantage envie que le poison dans ses veines. Une grande première. Des pétales rouges sanguines tombent autour de Pom, sans que lui-même n’y prête attention, son pouvoir commencer à éclater de toute part. Les pétales s’envolent, prennent la forme d’une main, viennent chatouiller Maxence, cherchant à tirer vers lui. Il disait non, pensait je ne sais pas et tout son corps disait oui. Troublant. Difficile d’ignorer les battements de son cœur, les sursauts de ses hanches. Des larmes vinrent, retenus, l’une glissant sur ses joues. La frustration de se retenir et de l’envie en étaient totalement responsables. C’était une torture que de devoir s’empêcher d’aller vers l’autre. Une torture que de ne pas lui ordonner d’aller dans le lit maintenant !

    « Je, tu – ne – nous– désirons – pas. C’est … mon pouvoir … qui déraille. Je crois. Je sais pas. …. »

    Le monde était mal fait. Si seulement Maxence avait été Alex, si Alex avait été Maxence. Si Maxence était un vampire, si Alex était un nécromancien. Si c’était un ami qui avait reçu le SMS et non un protégé occasionnel. « Je vais te laisser. Je dois te laisser. Peux-tu juste t'éloigner de la porte ? »

    Très bonne idée Pom. Dans l’état où tu étais, tu pourras aller loin, tiens, s’insulta-t-il fixant désormais sa main, et uniquement cette main qui serrait ce poignet à rendre sa main blanche et gorgée de veines, en manque d’afflux sanguins. Cesser de parler, cesser de le regarder. Fuir. Dans un sanctuaire. Maintenant ! Bordel qu'il se pousse et qu'on en finisse, se répétait-il, tu ne désires pas. Il ne te désire pas. Tu l'as empoisonné. Tu l'as ... Bordel, dégage de là Maxence.


    Objets utilisés
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 19 Masculin
    × Age post-mortem : 86
    × Avatar : Rokudo Mukro - KHR
    × Pouvoir : Illusion
    × Appartement : Bozo
    × Métier : Revendeur de potions/Musicien
    × Péripéties vécues : 862
    × Øssements733
    × Age IRL : 29 Transgenre
    × Inscription : 03/04/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    19Masculin86Rokudo Mukro - KHRIllusionBozoRevendeur de potions/Musicien86273329Transgenre03/04/2017complèteAsuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1664-maxence-listen-to-the-stereo-tonighthttp://www.peekaboo-rpg.com/t1674-valar-morgulis-maxence-rs
    19Masculin86Rokudo Mukro - KHRIllusionBozoRevendeur de potions/Musicien86273329Transgenre03/04/2017complèteAsuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
    nécromancien
    Terminé
    #15 le 13.05.17 8:17
    Moi aussi j'aime les jeux de hasard, il n'y a pas de raison que je m'en prive.



    Action de maxence:
    1 ♦ Il plaque Pom, il n'en peut plus, il embrasse puis, le laisse partir, raisonnable pour une fois, lui promettant de revenir dans une semaine pour le faire.
    2 ♦ Il frappe Pom, il n'en peut plus. Maxence fini par craquer, il se colle à lui.
    Il le veut à au point que c'est difficile de lui de se retenir. Il prononce son nom tel une litanie. Il ne le laissera pas partir.
    3 ♦ Maxence à cause de pouvoir a le coeur brisé sur le coup, première peine de coeur, ça fait mal, même si Maxence est un psychopathe. Il pleure, suppliant Pom.
    4 ♦ Il se souvient de la promesse qu'il a faite à Eden, de pas trop l'abîmer.
    Il soupire. Il retient Pom, l'attache au lit, bien que c'est vachement tentant. il ne fera rien. il attendra simplement avec lui que la potion et son don cesse de faire effet.
    5 ♦ L'aveu de Pom aimant Alex fini par faire son chemin, il entre dans une colère noire. Il étranglera ce fichu vampire. Il ne devait être que son amant à lui. Il brise un objet quelconque dans la pièce.
    6 ♦ Maxence fini par chanter doucement, s'approchant de Pom, il lui fait une belle déclaration. La France peut être fier de son chant d'amour.
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
    × Age post-mortem : 0
    × Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
    × Pouvoir : omnipotente
    × Péripéties vécues : 1988
    × Øssements2060
    × Age IRL : 0 Autre
    × Inscription : 15/03/2014

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    0/0  (0/0)
    0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente198820600Autre15/03/2014
    avatar
    maitre de la mort
    0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente198820600Autre15/03/2014
    maitre de la mort
    Terminé
    #16 le 13.05.17 8:17
    Le membre 'Maxence Brydir' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


    '4 FACES' :
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 19 Masculin
    × Age post-mortem : 86
    × Avatar : Rokudo Mukro - KHR
    × Pouvoir : Illusion
    × Appartement : Bozo
    × Métier : Revendeur de potions/Musicien
    × Péripéties vécues : 862
    × Øssements733
    × Age IRL : 29 Transgenre
    × Inscription : 03/04/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    19Masculin86Rokudo Mukro - KHRIllusionBozoRevendeur de potions/Musicien86273329Transgenre03/04/2017complèteAsuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1664-maxence-listen-to-the-stereo-tonighthttp://www.peekaboo-rpg.com/t1674-valar-morgulis-maxence-rs
    19Masculin86Rokudo Mukro - KHRIllusionBozoRevendeur de potions/Musicien86273329Transgenre03/04/2017complèteAsuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
    nécromancien
    Terminé
    #17 le 13.05.17 8:33
    Arrondir les angles


    Maxence n'avait pas peur des conséquences, il n'avait pas attendre une semaine pour l'avoir, grand bien lui fasse. Au moins, il aurait fait ces choses qu'il désirait tant. Depuis un moment, sa drague était devenue lourde, d'habitude plus subtil que ça, l’illusionniste souffrait d'un manque plus que flagrant. Alors se faire emmener par Pom dans un autre endroit. Il le suivait avec grand plaisir. Il voyait que brièvement la chambre. Ses lèvres prises d'assaut sans qu'il puisse comprendre. Il accepte ses baisers, alors que ses mains le rendait fou. Le nécromancien aux cheveux bleu aimait ça, trop pour son propre bien.

    Le changement de l'autre aurait du le troubler, c'était sans compter sur envie, toujours là. Appuyant sur un bouton qu'il en avait à foutre de la logique. Il le voulait, qu'importe son apparence. Puis après des baisers qui promettait milles plaisir, il mordait, Maxence grognait sur le coup. C'était sans compter sur Pom qui pète son câble. Il le supplie ensuite de l'arrêter. Il soupire c'était trop beau pour être vrai. Il ne pouvait pas simplement se passer comme il le désirait. Il fallait que Framboise gâche tout. Qu'il devienne assez fou pour dire qu'il désirait Alex, un des habitants de son appartement. Il serait les poings. Il n'avait peur de personne, ce fichu vampire ne faisait pas exception. Puis provoquant, toujours collé à lui de manière lascive. Il demande clairement s'il connaissait le chat gris. Il a envie de frapper ce fichu vampire roux, cet enfoiré de framboise qui le titillent pour s'échapper ensuite. Il disait en plus être son amant. Il en avait rien à faire de l'avis des autres. Il le voulait qu’importe les conséquences. Pom aurait beau nier, mettre ça sur le fait qu'il avait mal joué avec le destin.

    « Normal ? Tu te trompes de personne, si tu penses que je suis une personne qui pense comme le ferait les autres, je ne vais pas t'arrêter parce que ta conscience te dis non. Prendre une douche ? Me coucher, tu crois que ça suffira pour me calmer. Sais-tu à combien de frustrations j'ai fait face ? Je vais t'avoir Pom... »

    Il pouvait voir ce pouvoir le sentir distinguemment. Le voir entrer en lui. L'attirer à lui encore et encore. Le désir, plus un sentiment qu'il ignorait toujours en temps normal. Il regardait Pom. Maxence devenait fou. Son désir ne partirait pas comme ça, pas même après une fois avec lui. Il le sentait. Il en voudrait plus qu'une partie de jambes en l'air. Il entends l'autre balbutier sur son pouvoir. Que c'est de sa faute. L’illusionniste ne le laissera pas pas passer. Tout ce spectacle pour l'éviter. Il serait presque flatter en temps ordinaire. Là, il a envie de le garder, de le coller à lui, de l'embrasser. Il en devient complètement fou. Plus qu'il est d'habitude. Ce désir est si différent. Il sent que la fin est proche. Il ne remarque pas qu'il pleure.

    « Tu crois que ça suffit ? Que de dire que tu désires Alex suffit ? Que t'éloigner de moi éteindre le feu que tu as réveillé en moi ? Pars si tu le désires. Mais je t'aime bordel, tu sais comment c'est difficile pour moi de voir à quel point tu me désires pas. Tu cherches des excuses Pom. Ça dépasse l'envie pour moi. Te serrer tendrement est-ce mon genre ? Pourtant c'est que j'ai envie. Faire comme si mon désir n'était pas là, te bercer jusqu'à ce que tu te calmes. T'avoir pour moi seul rien qu'un peu... S'il te plaît... Pom... »

    Maxence pas habitué à tout ça, éclate en sanglot. Il le veut oui, mais pas comme avant, pas seulement car son physique était devenu très attirant, mais aussi par ce sentiment. Cette sensation de déchirement qu'il pouvait ressentir dans sa poitrine, qui rendait chaque battement de cœur si douloureux. N'avait-il donc pas droit d'aimer. Comme si ses actions passées le privait de ce bonheur, de cette malédiction... Il pleure à l'entendre, il a honte sur le coup, mais ça fait du bien, ça aipaise la douleur à son coeur. Mais il n'en a plus rien à faire de ce qu'on pourrait dire de lui. Finirait-il par avoir ce qu'il désire, qui pour une fois n'avait rien avoir avec la violence ? Réveiller des sentiment chez Maxence a été la plus grosse erreur de Pom. Un jour, il devra y faire face. Peut-être serais aujourd'hui, ou dans une semaine, ou dans un dizaines d'années...
    Codage par Libella sur Graphiorum
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 31 Autre
    × Age post-mortem : 257
    × Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
    × Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
    × Appartement : Jolly Jumper
    × Logement : Viens jeter un œil ?
    - Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

    × Métier : Travaille pour Eden
    × Péripéties vécues : 1622
    × Øssements1333
    × Age IRL : 30 Féminin
    × Inscription : 21/01/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : la pomme
    × DCs : Eden / Cinemont / Rose

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    31Autre257(Rin Matsuoka Free!) Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.Jolly JumperViens jeter un œil ?
    - Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti
    Travaille pour Eden1622133330Féminin21/01/2017complètela pommeEden / Cinemont / Rose
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761
    31Autre257(Rin Matsuoka Free!) Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.Jolly JumperViens jeter un œil ?
    - Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti
    Travaille pour Eden1622133330Féminin21/01/2017complètela pommeEden / Cinemont / Rose
    nécromancien
    Terminé
    #18 le 13.05.17 15:00
    HAN REACTION AUX DES:
    Franchement xD comment j'aurai rit de voir Maxence lui chanter une petite chanson et tout et tout.

    Avertissement a écrit:Toi, aux yeux prudes et à l'innocence encore conservée, je t'intime l'ordre de ne pas lire. Nul besoin de le faire pour comprendre l'histoire et si besoin était, dans le carnet il y aura un résumé des faits.









    A l’instant même où les sanglots de Maxence furent visibles, l’illusionniste gagna la partie. D’ordinaire, Pom Warren était bien incapable de ne pas souffrir en voyant une personne pleurer et avoir des émotions négatives. Le visible et l’invisible venaient le blesser. Il lui fallait lutter pour ne pas se laisser duper et d’autant plus quand les émotions étaient vraies. C’était d’ordinaire. Là, il était amoureux de Maxence. Et que ce ne soit que le fruit de la potion ne changeait rien à l’intensité de l’émotion qu’il ressentait. Hors, jamais Pom ne voulait voir souffrir à nouveau une personne qu’il avait aimée. Il avait tout fait depuis sa mort pour fuir ce genre de situation, pour éviter de faire souffrir à nouveau une personne. Et il venait de le faire sans même se douter de quoique ce soit.

    C’était prévisible et retirant nerveusement les larmes qui menaçaient de glisser de ses propres yeux, Pom se rapprocha de l’autre homme pour refermer délicatement sa main dans la sienne. Il le fit avancer avec inquiétude de peur que l’autre ne se brise, le faisant asseoir sur la table du seul bureau disponible dans cette chambre basique. Avec précaution, le nécromancien au nom de fruit fit glisser son ongle derrière l’oreille de Maxence pour ranger cette mèche de cheveux folle. Cette peur de ne pouvoir être pardonné, de ne pouvoir être aimé, de souffrir pour le restant de ses jours, cette peur d’être un monstre, Pom la ressentait au fond de lui. Compatissant, attristé, et doucement attiré par cette part de mystère et de repentir, il lui embrassa le front. Davantage inquiet désormais de causer encore de la peine, ses lèvres suivirent l’arrête de son nez, avant de venir lui voler le plus délicat des baisers. La tendresse s’était mêlée à l’envie, Pom nettoya les larmes de ses mains, et descendant sur la gorge de Maxence, il se mit à l’embrasser.

    Si le hasard l’avait voulu, Maxence aurait pu se montrer violent. Et alors, peut-être que Pom aurait cédé ou non, mais il n’aurait pas eu à s’en vouloir d’être resté. Il aurait pu être cruellement attaché pour sa propre sécurité. Il aurait peut-être même pu recevoir un chant d’amour qui l’aurait fait rire aussi joyeusement qu’un enfant. Nombreuses possibilités auraient été possibles. Les chemins du destin et du hasard les avaient toutes effacées à l’instant où les larmes avaient coulés et où l’amour avait atteint le cœur de Maxence, par la faute du pouvoir de Pom. C’était sans doute la seule chose qui aurait pu fissurer les dernières barrières de l’homme. La seule chose qui pouvait faire qu’il en oublie le vampire et les inquiétudes. Ce type, il le haïssait tantôt. Il avait accepté sa présence dans les lieux. Il l’intriguait, le désirait et maintenant, surtout il le touchait. Tellement de peines. Tellement de souffrances. Pourquoi faut-il que les êtres humains aient si mal ?

    La seule envie de Pom était de lui faire passer sa souffrance, de l’entourer et de le protéger. De faire en sorte que personne, ni lui, ni les autres, ne puissent blesser Maxence à nouveau. Il voulait lui prendre sa peine, lui prendre sa douleur. Toutes les douleurs. De la main diffuse de Pom émanait une énergie blanche, rare chez lui, son pouvoir attrapant les peines de l’autre homme pour tenter de les prendre, de les modifier et les transformer en plaisir.

    Dans des lamentations douces, prononcées en français, le nécromancien lui susurra de ne pas s’inquiéter. Qu’il resterait avec lui. Qu’il ne l’abandonnerait pas, en des caresses et des amabilités rassurantes.  Ses mains venant glisser sur le bas de l’homme, pour le faire tomber, à leurs pieds. Sa main glissant sur l’autre, sous le dernier rempart de vêtement dans la zone de non-retour. Il s’en saisi, chuchotant à Maxence de ne pas avoir peur. Il avait le sentiment d’avoir un jeune amant, une première fois, alors même que Maxence ne l’était certainement pas. Le comportement de Pom était tout autant ambigu, semblant parfaitement maîtriser la situation et pourtant, alternant entre la timidité et l’éclat de la douce candide aux comportements excessifs et mutins du rétif.

    Sans doute parce que le spirite n’avait que des relations épisodiques, ou gardait une certaine pudeur, il laissait transparaître autant de force que de fragilité. Le trouble était palpable dans ses gestes, autant que la sensualité. Il s’agenouilla, ses lèvres embrassant un lieu où la chasteté n’existait plus, son esprit ne se connectant qu’au plaisir de l’autre.
    Il descendit son visage, embrassant ses cuisses, avant de lui retirer tout objet ou tissus qui lui couvriraient le bas. Il lui baissa les pieds, une fois, puis deux, ses yeux remontant vers Maxence. Il ne comprenait pas les peurs de l’autre, le besoin d’être aimé, ce qu’il avait à se faire pardonner. Il ignorait tout de son passif de nazi. Toutefois, Pom lui aurait entièrement pardonné : il n’était qu’un enfant. Un enfant terrorisé par la guerre, ainsi l’aurait-il vu.

    Il se redressa sur ses genoux, pour intimer à Maxence de s’éloigner de la table, le temps de faire glisser son bas sur le sol. Et dans un mouvement précautionneux, ses lèvres vinrent cueillir la dernière clé de la boîte de pandore.  Ses ongles s’enfoncèrent dans la chair tendre de la naissance de ses reins, pour le contraindre à se rapprocher de lui. L’homme ne tarderait pas à le préparer. Incapable de retenir son pouvoir, d’autant plus dans cet état, des fines branchages se mirent à pousser sur la table, et soudainement un courant d’air, semblable à une main, puis plusieurs se mirent à caresser le haut du corps en partie délaissée. Des spectres, semblables à des fantômes, des illusions de son désir, venant se presser contre lui, disparaître et réapparaitre alors que leurs propriétaires s’abandonnaient dans une dépravation séraphique. Oublié les bonnes résolutions, le passé et l’avenir. Il n’y avait que cet aimé qui comptait et le besoin de le satisfaire.


    Objets utilisés
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 19 Masculin
    × Age post-mortem : 86
    × Avatar : Rokudo Mukro - KHR
    × Pouvoir : Illusion
    × Appartement : Bozo
    × Métier : Revendeur de potions/Musicien
    × Péripéties vécues : 862
    × Øssements733
    × Age IRL : 29 Transgenre
    × Inscription : 03/04/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    19Masculin86Rokudo Mukro - KHRIllusionBozoRevendeur de potions/Musicien86273329Transgenre03/04/2017complèteAsuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1664-maxence-listen-to-the-stereo-tonighthttp://www.peekaboo-rpg.com/t1674-valar-morgulis-maxence-rs
    19Masculin86Rokudo Mukro - KHRIllusionBozoRevendeur de potions/Musicien86273329Transgenre03/04/2017complèteAsuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
    nécromancien
    Terminé
    #19 le 13.05.17 16:05
    Arrondir les angles


    Maxence souffrait, de cet abandon, de ce geste entamé par Pom. L’illusionniste n'était plus qu'un homme ballotté par ses émotions. Il voulait tellement plus. Il n'avait rien. Il sent la main de l'autre le saisir, il ressent une douleur dans son torse, c'est son cœur qui se tord sous la torture qu’inflige l'autre. Il le regarde avec un air de chaton perdu. C'est ce qu'il est, ne lui en déplaise. Le nécromancien aux cheveux bleu suit l'autre. Il l'installe sur un bureau. Il sent les mains de l'autre tenter d'effacer sa peine, celle qui déchirait son cœur. Ses gestes sont lents, ils rassurent l'ancien jeune nazi. Il souriait doucement, loin de tous les sourires qu'il avait pu sortir jusqu'à présent. Il serrait dans ses bras cet homme. Il avait besoin de cette présence. Celle qu'il ne demandait jamais en temps normal. De la tendresse, juste ça, rien de violent. Ses lèvres sur sa peau le faisait frisonner de plaisir. Serait-il possible pour lui d'obtenir, même provisoirement un bonheur dont on lui avait interdit l'accès ? Il n'en savait rien. Cet amour chamboulait tout ce que Maxence pouvait savoir. Il voyait son pouvoir danser pour lui. Il s'accrochait à l'autre avec l'énergie du désespoir.

    « Ne pars pas, s'il te plaît... »

    Ses paroles étaient déchirantes, toujours imprégné de la peine en lui. La retirer en entièrement de l’illusionniste serait bien trop fatiguant pour l'autre homme. Il n'avait pas senti que son pantalon était retiré, par contre il sentait distributivement cette main. Il se mordait les lèvres. Il s'en voulait de ressentir autant de plaisir sans que l'autre en profite. Il fermait les yeux, grossière erreur, les sensations sur son corps étaient multipliée. Il ne voulait pas que l'autre n'en profite pas. Pom toujours maître de la situation, en quelques sorte... se déshabillait le bas. Laissant à Maxence tout le loisir de l'observer. Il se mordait si fort la lèvre qu'il pouvait goûter à son propre sang, il était bien content de ne pas être vampire pour le coup. Ça pouvait les rendre fous, c'est ce que disait les rumeurs. Il n'allait résister longtemps. Il craquait lorsque que le pouvoir de l'autre s'en mêlait à nouveau. Il s'approchait de Pom.

    « Je regrette presque de le faire aussi vite. Je ne peux t'aimer comme tu devrais l'être. Je suis tellement désolé. »

    Il glissait quelques mots d'amours dans le creux de son oreille. Alors que le mains de l'illusionniste reprenait le relais. Elles s'activaient à laissé éveillé un désir pour lui. Ses doigts explorant ces lieux qui lui aurait été interdit sans cet accident. Ou il aurait attendre. Tout avait basculer par cette potion. Maxence mordillait son cou doucement, le marquant un peu au passage. Il fallait dire qu'il était vachement possessif. Bien que cette histoire serait temporaire pour l'autre. Il serait sûrement plus compliqué pour lui-même de tourner la page. Il collait son corps à celui de l'autre nécromancien. Sentir sa chaleur sur lui tout autour de lui. Il l'embrassait, avec ce sentiment d'amour que l'autre lui avait transmis. Ses gestes étaient un peu plus doux. Ils étaient pourtant pas mal enfoncé dans cette chair. Il avait craqué. Totalement. Purement. La luxure serait la seule maîtrise du reste. Il mordillait encore. Le marquer puis l'embrasser à en devenir fou. Ses mains explorant ce corps. Une main travaillant au plaisir de l'autre. Maxence ne vivait que pour plaire à Pom en cet instant.
    Codage par Libella sur Graphiorum
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 31 Autre
    × Age post-mortem : 257
    × Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
    × Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
    × Appartement : Jolly Jumper
    × Logement : Viens jeter un œil ?
    - Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

    × Métier : Travaille pour Eden
    × Péripéties vécues : 1622
    × Øssements1333
    × Age IRL : 30 Féminin
    × Inscription : 21/01/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : la pomme
    × DCs : Eden / Cinemont / Rose

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    31Autre257(Rin Matsuoka Free!) Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.Jolly JumperViens jeter un œil ?
    - Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti
    Travaille pour Eden1622133330Féminin21/01/2017complètela pommeEden / Cinemont / Rose
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761
    31Autre257(Rin Matsuoka Free!) Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.Jolly JumperViens jeter un œil ?
    - Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti
    Travaille pour Eden1622133330Féminin21/01/2017complètela pommeEden / Cinemont / Rose
    nécromancien
    Terminé
    #20 le 13.05.17 16:57
    Avertissement a écrit:Toi, qui ose jouer les espions, sache que tu tombes dans du citron. Si tu veux protéger des yeux de la perversion,
    et des fautes d'orthographe du patron, je te conseille le sujet TouTéo qui te ferra pleurer un bon coup. Ou Shialex, pour rire avec ces fous. [je fais de la pub !]









    Le  rire de Pom se mêla aux mots de Maxence, alors qu’il se relevait pour le tirer vers le futon, le conduisant contre lui, avant de se retrouver au-dessus de lui. Il vint glisser ses bras autour de son visage, sa chevelure plus longue créant un rideau protégeant leurs baisers des regards des rares insectes pouvant se glisser dans ce lieu. Les lèvres de l’autre homme vinrent marquer sa peau, dans des gémissements non retenus, l’y encourageant, le nécromancien le laissa faire. Il pouvait bien le marquer entièrement, ça n’avait pas la moindre importance à l’instant où son corps était secoué de spasme envieux et désirant toujours plus. Loin de l’inquiétude de Maxence, Pom ne réfléchissait pas à ce qui pourrait se passer par la suite. Il ne pensait qu’à cet échange, où ses ongles s’enfonçaient dans le tissu mou du matelas japonais, alors que son corps se cambrait.
    Il lui retira son haut, s’amusant un instant, à l’entortiller autour des bras de l’illusionniste, pour le contraire à être sous sa domination. Ainsi prisonnier, il s’éloigna juste assez pour se redresser et l’admirer. Quelques secondes, il demeura là, le visage souriant, les yeux remplis de désir, à voir cet amant. A en lire chaque courbe du visage, chaque trait marqué par ses lèvres et il l’embrassa chastement, relâchant la pression de ses bras pour murmurer tendrement : « Je te veux, cesse de torturer, je t’en prie Maxence. Aime-moi, comme tu veux, tant que tu m’aimes. »

    Lentement, il se redressa pour déboucler la ceinture de son pantalon. Il se déshabilla, ne gardant que son tee-shirt trop large et déchiré. La fragilité de corps nu sous lui l’excita davantage encore. L’introduction de deux de ses doigts en l’autre se mit plus naturellement encore que lorsqu’il échangeait ses baisers. Il le fit au milieu d’une marque de l’autre, gémissant plaintivement son nom. Il le voulait, terriblement et maintenant. La difficulté était de ne pas le blesser davantage en le pourfendant sans autre forme de procès.

    La respiration haletante, il se redressa et d’un geste plus violent, lui agrippa les cheveux pour le regarder à nouveau. Il voulait le voir, pervers petit empathe, tout en autant que le sentir, quand ses doigts rentreraient au fur et à mesure dans l’antre chaleureuse de l’autre. Bien heureux était son pouvoir à l’instant, lui permettant d’humecter ses doigts sans avoir besoin de chercher un moyen de secours. Les lèvres de Pom frôlèrent Maxence, il s’amusa, à venir demander un baiser, le refuser, à le chercher, à le torturer. Il avait envie de le voir souffrir, un peu, juste assez pour apaiser cette souffrance ensuite. Il avait envie de le martyriser jusqu’au supplice, pour que l’autre gémisse, supplie, implore. C’était si agréable, si profitable.

    Qu’il aimait voir l’homme qu’il désirait se mouvoir sous lui, en demander davantage, en vouloir davantage. D’une voix lascive, il lui demanda ce qu’il désirait, avant de lui murmurer de le supplier. Supplie-moi, Maxence. Supplie-moi, ordonne-moi, débauche-toi. Les mots se suivaient, alors que fermement, il retira ses doigts si profondement joueurs de l’autre pour frôler son membre avec, sans jamais s’en saisir, s’échappant aux mouvements du corps. Jouant du bout de ses ongles. L’horrible petit trompeur s’amusait terriblement. Si doux, et si dur. Si sadique, et pourtant tellement masochiste. Les années de morts ne l’avaient clairement pas rendu sage. Il en voulait plus, toujours plus.

    Dans cette perversion qui était la sienne, Pom Warren se saisi de la main de Maxence pour l’embrasser, avant de de la faire glisser entre les cuisses de l’homme. Il l'obligea à se caresser. A se damner. Ses yeux pétillèrent taquins, amusés et un peu cruels, alors qu’il murmurait : « Touche-toi, prépare-toi. Excite-moi, Maxence. Je veux t'entendre. Puisque tu me désires à ce point, retourne-toi, implore-moi. Si tu m’aimes vraiment, prouve-le-moi. » Un sourire, ravageur, illumina ce visage de succube.

    Peut-être que cette situation expliquait pourquoi Eden n’avait eu aucune difficulté à céder Pom à cet type visiblement dominant. Eden connaissait son employé. Il savait à quel point Pom avait l’apparence d’un joyeux jeune homme fragile et doux et à quel point il était un prédateur aimait s’assouvir du désir des autres. Cette drogue que lui offrait Maxence le stimulait. Il se retenait de ne pas en faire plus, davantage, l’amour lui posant des limites. Toutes les formes d’amour, il les pratiquait. De la plus délicate à moins sage. Là, la cruauté avait sa part du lot. Bien qu’il aimait cet homme plus que tout au monde, - tout en comprenant être piégé dans un sentiment – Pom avait également inconsciemment besoin de se venger des mots dits, des gestes violents et surtout, il ne pouvait qu’être attiré par les débauches, la fragilité et l’humiliation de Maxence prisonnier de son pouvoir. C’était comme voir un roi tomber à ses pieds et il en tirait toute une satisfaction des plus plaisantes. Il voulait presque revoir ses larmes pour les retirer, consoler ce corps aux doux parfums, le briser et le reconstruire en se nourrissant des efluves de son abandon.


    Objets utilisés
    Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires