ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son organisation

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Cinemont a posté un rp libre dans l'allée des cerisiers

    Alexiel Etsuko cherche plusieurs rps pour son personnage deux en un.

    Alexiel Etsuko a posté un rp libre dans l'appartement Kiss

    Urie Kaneki recherche divers vampires pour rp !

    Event du moment
    Calendrier de l'avent
    du 1er au 24 décembre

    Le jeune agneau

    Aller à la page : Précédent  1, 2
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 27 Masculin
    × Age post-mortem : 969
    × Avatar : Trafalgar Law - One Piece
    × Pouvoir : Vampire : Groupe A+
    × Croisée avec : Un chieur.
    × Appartement : Van Gogh
    × Logement : Venez !
    × Métier : Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.
    × Péripéties vécues : 713
    × Øssements1535
    × Age IRL : 30 Féminin
    × Inscription : 10/04/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Pom Warren, Cinemont, Rose

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    27Masculin969Trafalgar Law - One PieceVampire : Groupe A+Un chieur.Van GoghVenez !Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.713153530Féminin10/04/2017complètePom Warren, Cinemont, Rose
    avatar
    DIEU ALPHA TOUGENKYOU
    La cour des miracles.
    ♠️ ROI DES VOLEURS RECHERCHÉ
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1694-eden-la-science-est-un-arthttp://www.peekaboo-rpg.com/t2578-eden-toshokanhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2090-indentshi-eden-090-1333-3999
    27Masculin969Trafalgar Law - One PieceVampire : Groupe A+Un chieur.Van GoghVenez !Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.713153530Féminin10/04/2017complètePom Warren, Cinemont, Rose
    DIEU ALPHA TOUGENKYOULa cour des miracles.♠️ ROI DES VOLEURS RECHERCHÉ
    Terminé
    #11 le 13.05.17 16:03



    La discussion des deux malfrats dura un long moment. Igor remercia Eden dans des craquements d'os qu'il s'amusait à se briser pour les remettre et disparu dans le tripot, bien décidé à perdre quelques ossements dans des paris. Le vampire ne tarda pas à retourner à la bibliothèque dans l'intention de congédier son employé pour la soirée, l'heure se faisant davantage matinale que tardive.

    Allongé dans un lit d’employé, mon jeune subordonné se reposait. Je l’avais trouvé, à côté d’une petite souris et d’un livre ouvert, endormi. Je ne sais pas combien de temps il est resté dans cet état. Mon reflexe a naturellement été de le cueillir et de le conduire en salle de soin. Un rapide examen, une injection de potions antipoison et une autre pour qu’il puisse se reposer. J’aurai pu demander à un de mes hommes de prendre le relai, mais je suis médecin. Je n’abandonne pas un patient. J’ai tendance à l’oublier dans ce foutoir de brigands qu’est ma vie. Je ne pouvais laisser le jeune homme seul sans m’assurer auparavant que son état de santé n’était pas préoccupant. Ce fut donc avec tranquillité que je le mis dans le dortoir, m’activant à taper sur le clavier tactile d’une tablette, recherchant des informations pour le compte de mon père. Lui et ses affaires merdiques commençaient à me taper sur le système.

    Cette situation, je la connaissais déjà. Combien de fois étais-je resté à attendre le réveil de Pom après qu’il se soit assommé avec une dose abusive de drogues et de potions ? Je ne pouvais m’enlever de l’esprit que les spectres avaient tendance à oublier de prendre soin de leurs corps. Ce n’était pas parce qu’ils étaient morts une fois, qu’ils étaient devenus immortels. Nombreux de mes compagnons d’arme étaient retournés à la poussière.

    J’observais de temps en temps le visage juvénile de cette belle aux bois dormants. La jeunesse ne l’avait pas quitté. Là où mon visage était déjà marqué par l’âge, où mes traits étaient tirés par des cernes et où des rides étaient visibles, lui ne comportait que l’éclat de l’enfance à peine quitté. Il respirait la candeur et l’innocence. Ce lieu n’était pas fait pour lui. Aucun de mes mots n’était à ce point innocent et fragile et je le ressentais. Il me faudrait prendre garde qu’il ne perde pas sa candeur et cette responsabilité nouvelle imposée par Pom Warren me provoqua un soupçon d’inquiétude. J’étais différent de mon employé. Il était impulsif, trompeur et menteur. S’il était philanthrope et amoureux de l’être humain, voulant aider chacun, il était souvent cruel et capable du pire lorsque le pathos rentrait dans l’équation. Il adorait sympathisé avec les nouveaux morts, les spectres et les êtres fragiles.

    Je réfléchissais avant d’agir. Je ne me liais que peu et pas facilement. J’évitais les interactions sociales en dehors du travail et des missions qui étaient les miennes. Toutefois, je n’abandonnai pas les gens. Je n’étais pas le genre de personne à demander à un autre de prendre soin de mes blessés. Si Pom était capable d’abandonner une femme dans des archives, de demander à une autre de prendre soin d’une amie ou de blesser ceux qu’il aimait par des jeux et des tournures de phrases ; j’en étais bien incapable. Je pouvais tuer, sans la moindre hésitation. Je pouvais blesser, je pouvais détruire. Je n’avais pas d’état d’âme à des relations charnelles et j’étais franc, quoiqu’il arrive.

    Je suis une brute. Certes. Une brute qui se relève pour déposer la tablette sur le bord du lit quand je sens l’autre sur le point de se réveiller, ouvrant une bouteille d’eau, alors que je grogne lentement. « Jyûzo-san, il faut vous hydrater. Relevez-vous, buvez. » Des ordres. Clairs. Précis. Les anciens pouvoirs qui logent en ces lieux sont des dangers constants. Sans doute que je devrais en parler à Akio ou Joshua un jour. Ma main vient se poser derrière la nuque d’Asuma, pour le faire se redresser sur lit. Je ne comprends rien en la nature humaine, encore moins chez les jeunes générations. Je ne comprends rien aux émotions et les pouvoirs de mon ami auraient pu m’être utiles. Je sais simplement que les blessures de mon camarade devaient être soignées.
    Détail notable et qui m’amusa, la petite souris nous avait suivi, et sur le lit couinait mécontente de la brutalité que je faisais preuve. J’hésitais à me poser la question si ce n’était pas un spectre transformé en animal. L’idée me sembla totalement loufoque et ma voix se remit à parler, plus durement que je ne le souhaitais :

    « Réveillez-vous, je ne vous paye pas à dormir. »


    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 16 Masculin
    × Age post-mortem : 32
    × Avatar : Ryugamine Mikado - Durarara !!
    × Appartement : Jolly Jumper
    × Métier : Jobiste (fait des petits boulots)
    × Péripéties vécues : 1007
    × Øssements1217
    × Age IRL : 29 Transgenre
    × Inscription : 09/03/2017
    × Présence : complète
    × DCs : le chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    80/100  (80/100)
    16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1007121729Transgenre09/03/2017complètele chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)
    avatar
    Cutie courageux ☼
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1550-asuma-un-pied-dans-la-tombehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1559-ils-ont-les-balls-il-n-a-pas-la-foihttp://www.peekaboo-rpg.com/t2095-gently-slowy-asuma
    16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1007121729Transgenre09/03/2017complètele chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)
    Cutie courageux ☼
    Terminé
    #12 le 13.05.17 17:26


    Le jeune agneau Eden & Asuma Asuma rêvait, pas un de ses rêves horribles qu'avait les spectres de son espèce. Il était plutôt doux. Il homme ressemblant un peu à Haru, le même sourire en tout cas, lui disait des trucs. Il souriait. Heureux comme un enfant qui se faisait complimenter par ses parents. Il était bien dans ce rêve. Il s'y plaisait bien trop. Il serrait les couvertures. Celles qu'on lui avait mise sur son corps endormi. Il souriait si bien quand il sortait progressivement du songe. La voix grave de Eden le faisait sursauter ; Il glapissait sur le coup de ,la surprise. Sentant ses joues chauffé comme jamais. Il tendait la main, il saisissait la bouteille d'eau. Il la buvait avec beaucoup de prudence. Surtout de lenteur. Celle-là même qui le caractérisait. Il détournait la tête, un peu gêner avant de se faire crier dessus par Eden. Il sursautait de son lit. Il remarquait la petite souris. Il la regardait curieux. Abvant de retourner son regard sur Eden. Il ravalait sa salive.

    « Pardon monsieur, j'ai dû toucher un document piégé sans m'en rendre compte. Je voulais bien faire en rangeant. Avez-vous de quoi m'aider ? Des gants, un balais et un sac poubelle ? Je souhaite travailler puisque c'est pour ça que je suis payé. Vous pouvez aussi dire à Mélinda de me préparer un ordinateur. Je vais traduire certains document cette fois. Même si je vais plus ranger qu'autre chose, ne pas en traduire au moins deux serait tromperie sur la marchandise. »

    Asuma tenait à faire bonne impression. Il souriait sentant les pattes de la souris grimper sur son bras. Ignorant sûrement si quelqu'un avait déjà rangé. Il grattait l'animal. Sûrement que la créature s'était perdu. Dans ce monde. Il souriait. Tendre comme à son habitude. Il n'avait contre ce squattage de son épaule. Il se levait lentement et se dirigeait vers la bibliothèque. Le document piégé était sur le sol. Il le regardait avec appréhension. Il regardait ce dernier. Il prenait un des dossier, en Russe. Il se mettait à traduire. Il écrivait au fur et mesure. Tentant de garder le plus possible, ne pas trop adapté, mais les mots parfois étaient compliqué. Il y n'avait des termes typiquement russe qu'il notait en romanjis. L'annotait avec une petite étoile toute mignonne. Il préférait travailler avec un ordinateur. Amis l'écrit avait pour effet de bien le réveillé. Il avait un air concentrer. Il devait revoir Haru, bientôt. Ce rêve agréable était un signe.
    © Justayne
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 27 Masculin
    × Age post-mortem : 969
    × Avatar : Trafalgar Law - One Piece
    × Pouvoir : Vampire : Groupe A+
    × Croisée avec : Un chieur.
    × Appartement : Van Gogh
    × Logement : Venez !
    × Métier : Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.
    × Péripéties vécues : 713
    × Øssements1535
    × Age IRL : 30 Féminin
    × Inscription : 10/04/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Pom Warren, Cinemont, Rose

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    27Masculin969Trafalgar Law - One PieceVampire : Groupe A+Un chieur.Van GoghVenez !Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.713153530Féminin10/04/2017complètePom Warren, Cinemont, Rose
    avatar
    DIEU ALPHA TOUGENKYOU
    La cour des miracles.
    ♠️ ROI DES VOLEURS RECHERCHÉ
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1694-eden-la-science-est-un-arthttp://www.peekaboo-rpg.com/t2578-eden-toshokanhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2090-indentshi-eden-090-1333-3999
    27Masculin969Trafalgar Law - One PieceVampire : Groupe A+Un chieur.Van GoghVenez !Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.713153530Féminin10/04/2017complètePom Warren, Cinemont, Rose
    DIEU ALPHA TOUGENKYOULa cour des miracles.♠️ ROI DES VOLEURS RECHERCHÉ
    Terminé
    #13 le 14.05.17 15:01



    Dame K entra dans la bibliothèque accompagnée par Orange, à la moue boudeuse et par Melinda qui tirait sur son pantalon visiblement mal à l’aise. Un homme les accompagnait, portant une malle qu’il déposa lourdement près du bureau. Melinda se précipita pour se mettre à farfouiller dedans, alors que Dame K virait l’homme, et traitait la jeune fille de sauvage. Puis, elle se tourna vers Orange et lui ordonna de ranger. Cette dernière se redressant droite comme un piquet se mit immédiatement à obéir à chacun de ses ordres, tout en envoyant – dès que Dame K avait le dos tourné – des messages sur son téléphone portable. Parfois, elle essayait de se rapproche du jeune traducteur pour discuter mais le regard de la vieille femme l’en dissuadait toujours.


    Quel diable piquait encore ce jeune employé pour aller travailler après cet incident ? Je ne compte pas le retenir, j’ai d’autres chats à fouetter. Toutefois, comprenant bien que ce petit gars est maniaque, j’envoie un message à dame K. Certain qu’elle va s’occuper ça mieux que moi. En retour, je reçois qu’il y a un problème à régler à la salle de jeux où des clients se croient dans une maison close. J’ai tôt fait de m’occuper du problème, grondant lourdement après le personnel présent et attrapant au passage deux ou trois racailles pour leurs dire explicitement de quitter les lieux. C’était quoi ce bordel aujourd’hui ?
    Une fois la chose réglée, les clients calmés, virés ou envoyés dans un salon privé pour les plus VIP, je me dirige calmement en direction de bibliothèque qui n’a jamais reçu autant de monde ces dernières années. Dame K est là nettoyant chaque étagère. Elle est rigoureuse. Elle commence par le haut et termine par le bas. Orange trie les livres visiblement par écriture et quand elle me voit, elle détourne la tête alors que dame K lui assène d’une basse et cruelle qu’elle ferait mieux de se taire. Puis s’adressant à moi en vieux japonais, elle m’informe que Viviane est introuvable. Connaissant les deux filles, toujours fourrées ensemble, elles devaient être en train de fouiner quelques parts ou d’espionner. Comment leurs reprocher ? C’était leurs spécialités. Orange doit voir la lueur amusée dans mon regard, car elle se remplume aussitôt pour revenir vers Asuma qui travaille durement. Elle se penche vers lui, lui pinçant une joue tout en me disant que je suis trop dur avec lui de le faire bosser aussi tardivement. Ou matinalement, si j’en crois l’heure.

    Voltigeuse petite abeille, elle retourne immédiatement travailler. Je remarque alors, à l’emplacement d’un bureau, que Melinda est présente. Elle porte un bas de pantalon – je soupçonne dame K de l’y avoir obligé et flotte totalement dedans. La jeune femme est occupée à brancher des circuits à un processus d’une unité centrale. Je vois qu’elle a installé deux écrans, un modem, des haut-parleurs (je ne vois pas l’intérêt mais si ça l’amuse !) et même un casque. A ses pieds des disques durs. Elle doit vouloir blindés de mémoire la machine. Je tousse un peu, quand je la vois saisir une carte graphique. Asuma ne va pas jouer en réseau, il faut qu’elle se calme. Elle me sourit comme un enfant de cinq ans. Elle a gagné. Je suis incapable de résister à cette petite. C’est très agaçant.

    Dans tout ce bazar, je me rapproche enfin d’Asuma qui est occupé à traduire à la main un livre que je ferme brusquement sans lui laisser le temps de marquer sa page, tant mieux s’il a retenu – sinon tant pis pour lui. Je vais attendre avant de lui donner un implant permettant d’entrer dans les lieux comme il veut. Pour l’instant, il passera par les filles, Dame K, Pom ou moi. Voir Melinda, puisqu’elle a sans doute connecté leurs téléphones ensemble par un réseau à eux et qu’elle ne quitte jamais les lieux. Je le fais davantage pour sa sécurité : traîner seul dans les couloirs peut s’avérer dangereux.

    « Rentrez chez vous, c’est terminé. »


    Il doit se reposer. Il n’a sans doute aucune conscience de ce que le métier impose comme rythme ni des missions qu’il risque d’avoir par la suite. Bientôt, - trop tôt sans doute pour qu’il y soit préparé – je risque d’avoir besoin de lui. Et au rythme où il commençait, je crains de le retrouver à l’infirmerie plus rapidement qu’il ne le faut pour dire : « où sont Maxence et Pom ? »

    La question, je la pose à voix haute. Je leurs aurais bien demander de reconduire le petit. Orange rit toute seule, - cette fille est tarée – et Dame K me fixe d’un regard noir. Ah oui, j’oubliais qu’elle était raciste des non-japonais. Et elle n’est pas trop nécromancien. Autant dire qu’ils auraient pu être en train de crever au fond d’un puit transpercé par des aiguilles venimeuses qu’elle ne me l’aurait pas dit.

    Brutalement, je me souviens. Ce jour-là. L’autre-jour. Le gamin avec Pom qu’il a fallu raccompagner à l’agence car il pleuvait (bande de petits chats en sucre !), qui flippait dans ma voiture et avait préparé un menu végétarien (bouffeur de salade !) à Pom. C’était lui.

    « Je puis vous conduire ou vous faire raccompagner à l’agence, si vous le désirez. »





    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 16 Masculin
    × Age post-mortem : 32
    × Avatar : Ryugamine Mikado - Durarara !!
    × Appartement : Jolly Jumper
    × Métier : Jobiste (fait des petits boulots)
    × Péripéties vécues : 1007
    × Øssements1217
    × Age IRL : 29 Transgenre
    × Inscription : 09/03/2017
    × Présence : complète
    × DCs : le chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    80/100  (80/100)
    16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1007121729Transgenre09/03/2017complètele chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)
    avatar
    Cutie courageux ☼
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1550-asuma-un-pied-dans-la-tombehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1559-ils-ont-les-balls-il-n-a-pas-la-foihttp://www.peekaboo-rpg.com/t2095-gently-slowy-asuma
    16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1007121729Transgenre09/03/2017complètele chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)
    Cutie courageux ☼
    Terminé
    #14 le 14.05.17 16:29


    Le jeune agneau Eden & Asuma Asuma était du genre grand bosseur, ce n'était pas tous jours qu'on pouvait le voir en pleine action. Ses yeux bleu s'agitant de gauche à droite. Pour retranscrire de droite à gauche. Il avait mis un petit symbole, un œil pour indiquer le sens de lecture. Il trouvait le sigle plutôt adapté vu qu'il avait été sur sa main, mais ce dernier avait disparu, comme par magie. Pourtant il ne s'était pas lavé, pour preuve, cette odeur était revenue. Cruel rappel de sa condition. Il avait entendu les bruits autour de lui, signe qu'on comprenait son envie de voir tout ranger. Il se sentait rassurer que d'autres le fasse, bien qu'il finirait par imposer son ordre à lui. Il laissait le plus gros du travail à ses femmes qui piaillaient beaucoup, surtout à l'entrée de Eden. Le maître de ses lieux. Une des filles, une des plus jeunes lui pince la joue.

    « Aie. »

    Le geste ne faisait pas si mal que ça, il était plus déconcentrant que véritablement douloureux. Il grogne sur le moment. Le zombie voulait continuer, en regardant de temps à autre Mélinda qui lui installait un véritable monstre. Il avait un sourire. Il n'avait tant que ça travailler sur une machine puissance. Mais un voyant la ram, les disque dur, jugeant des matériaux, elle ne s'était pas retenue. Asuma serait un peu perdu au début, mais il s'adapterait. Il sursautait quand le livre se refermait brusquement, heureusement, il avait fini de traduire un chapitre. Il massait son poignet. Il était devenu pas mal douloureux depuis qu'il avait commencé. Il a récupérer le snap chat de la demoiselle, ainsi qu'un autre réseau social qu'elle semblait affectionné. Mais le jeune homme n'en avait pas entendu parler avant ça. Mais il faisait confiance en cette jeune femme. Il lui souriait discrètement avant que Eden le rappelle à l'ordre. C'était fini pour aujourd'hui. Comme un gamin privé de dessert. Le zombie faisait la moue. Il devait donc rentrer.

    Alors qu'il se mettait debout s'étirant comme un chat. Il laissait échapper un peu subtil bâillement. Il penchait la tête, il avait bien prononcé le nom de Pom, oui, il savait bien que c'était un employé à Eden, mais il ne l'imaginait pas être là ce soir apparemment oui, et avec un certain Maxence. Un frisson d'horreur remontait dans son dos. Ce n'était pas bon signe. Il le réprimait.

    « M'accompagner jusqu'à la sortie me suffira, je n'aime pas trop les voitures et tout ce qui est moyen de transport à moteur. C'est bien gentil à vous de me proposer. Mais je vais marcher, ça me fera du bien. Je t'envoie la photo de ce que tu sais Mélinda. »

    Il avait prononcé sa dernière phrase en français. La jeune fille souriait. Il lui répondait avec un certain enthousiasme.

    « Il faudra que tu me dises quels éléments tu as mis. J'ai vu que tu installais certaines choses que je croyais que du domaine du rêve pour moi. Il m'en faudra un presque pareil pour mon appartement... »

    Ils riaient de bon cœur, il était content de parler avec une vraie connaisseuse. C'était souvent pas facile à comprendre, mais très enrichissant.

    « On y va ? »
    © Justayne
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 27 Masculin
    × Age post-mortem : 969
    × Avatar : Trafalgar Law - One Piece
    × Pouvoir : Vampire : Groupe A+
    × Croisée avec : Un chieur.
    × Appartement : Van Gogh
    × Logement : Venez !
    × Métier : Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.
    × Péripéties vécues : 713
    × Øssements1535
    × Age IRL : 30 Féminin
    × Inscription : 10/04/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Pom Warren, Cinemont, Rose

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    27Masculin969Trafalgar Law - One PieceVampire : Groupe A+Un chieur.Van GoghVenez !Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.713153530Féminin10/04/2017complètePom Warren, Cinemont, Rose
    avatar
    DIEU ALPHA TOUGENKYOU
    La cour des miracles.
    ♠️ ROI DES VOLEURS RECHERCHÉ
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1694-eden-la-science-est-un-arthttp://www.peekaboo-rpg.com/t2578-eden-toshokanhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2090-indentshi-eden-090-1333-3999
    27Masculin969Trafalgar Law - One PieceVampire : Groupe A+Un chieur.Van GoghVenez !Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.713153530Féminin10/04/2017complètePom Warren, Cinemont, Rose
    DIEU ALPHA TOUGENKYOULa cour des miracles.♠️ ROI DES VOLEURS RECHERCHÉ
    Terminé
    #15 le 15.05.17 3:01



    En passant dans le couloir des chambres Dame K entendit des bruits suspects. Elle grogna mécontente, elle devait faire les draps. Puis elle vit Orange et Viviane, les deux filles semblaient discuter, mais un doute la submergea. Elle demanda qui étaient dans la chambre et les deux petites pestes se mirent à rire. Dame K fit demi-tour, bien décidé à tirer au clair cette histoire, mais elle devait d'abord nettoyer les bains. Elle soupira, brusquement, en pensant au nouveau traducteur. Enfin un japonais ! Enfin quelqu'un sur qui compter ! Pour une fois, UNE RARE FOIS, elle cautionnait le choix.

    Voir mes employés s’entendre devrait me satisfaire, mais je m’inquiète pour Melinda. Le garçon est mignon, mais si elle s’attache et qu’il ne revient jamais, après cette lamentable soirée, elle souffrira. J’ai fait signe à Orange de l’accompagner. Je vois bien que mon employé souffre sous les invectives de Dame K. Je discute avec cette dernière, nous parlons finances et arts. Vols et trafics, rien de vraiment nouveau. Elle n’est pas délicate et je ne le suis pas non plus. Je ne me refuse pas à nettoyer et je l’aide à faire le sol, pendant que le bruit d’une machine en réparation me soulage légèrement. Il n’est ni répétitif ni agaçant à mon oreille. Les sols mouillés et lavés, Dame K repart à ses occupations et je me rapproche de Melinda qui teste son nouveau jouet. Elle me regarde intriguée, cligne des paupières et frétillement me tend les bras pour que je l’attrape dedans.
    Je ne sais pas qui est cette petite. Elle a des marques de fouets sur le dol et quand je l’ai trouvé, elle était entièrement rasée. Si je puis dire que je l’ai trouvé, puisque c’est elle qui est entrée ici. Elle n’était ni douée en informatique, ni en langue d’ailleurs, baragouinant dans son dialecte avec quelques mots d’anglais. C’est en m’observant qu’elle était devenue meilleure que moi. J’en étais assez fier, il est vrai.

    Elle fait partie des personnes que j’aimerai que tu rencontres un jour. Je suis certain qu’elle aimera ta douceur et que tu aimeras sa candeur. Je la garde dans mes bras, alors que je me dirige vers la salle des ordinateurs. J’ai bien une chambre dans les hauteurs, mais certains types dont je me suis occupé tout à l’heure, occupent désormais des chambres. Et je n’ai pas envie que Melinda entente des sons qui ne devraient pas être là. Toutefois, je pense que j’irais voir plus tard si aucun d’entre eux ne s’amusent à faire leurs bazars dans le couloir. Si j’en ai encore le courage, je commence à être fatigué. Le sommeil est chez moi, un évènement sacré.

    Je rentre dans la salle, déplie le futon et je m’allonge m’endormant aussi gracieusement qu’un gros ours. Cela ne me surprendrait pas si je me mettais à ronfler. Je n’en sais rien et je ne peux pas te le raconter, ma conscience s’arrête quand je te trompe avec Morphée.

    Je me réveille au cours de la nuit et me rendort quelques heures plus tard.

    A mon réveil au matin, Melinda dort encore contre moi. J’ai l’impression d’avoir un chat. Elle s’est complétement enroulée, nue, dans une couverture. De sorte que je ne vois que ses cheveux noirs ressortirent de là. Je n’ose la réveiller et doucement je me mets à taper. Qui vivra, verra, si Asuma reviendra.

    A suivre ~



    NOTE:
    Tu me préviendras quand tu voudras que je fasse la suite ---
    Aller à la page : Précédent  1, 2
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires