#31 le 05.07.17 6:10

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1611
× Øssements 796
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1611
× Øssements 796
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien








Le sinistre moment de la forêt avait provoqué un éclat d’acier dans le cœur du nécromancien. Pourtant la formulation écrite par Shirley sembla le rassurer et les couleurs d’inquiétude de l’homme se transformèrent. Si la première fois qu’il répéta les mots, la peur était toujours là, créant une présence toujours hostile autour deux, la seconde fois plus davantage assurée. Freddy se stoppa.

Alors qu’ils répétaient ensemble à nouveau la phrase, les conditions semblèrent changer et les spectres disparaître. La femme et le cauchemar se volatilisèrent. La confiance qu’il plaçait en son amie suffisait à le rassurer et à rendre l’endroit plus chaud, alors que son émotion se transformait à nouveau en un renard flamboyant et que leur hébergement de fortune reprenait des teintes chaleureuses. Se sentant soulagé et plein d’espoir, des couleurs lumineuses apparurent de part et d’autre d’eux et Pom soupira d’aise.

Osant, avec un brin de doute et de peur, regarder en direction du fantôme de la femme, Pom constata avec surprise et un soupir de soulagement qu’elle n’était plus là. Immédiatement, ses doigts enlacèrent le cou de son amie, tremblant comme une feuille incertaine de son sort.

« Merci »

L’émotion avait remplacé le besoin de se montrer courageux, même un minimum et tel une adolescente de quinze ans, il se retrouva à verser quelques larmes totalement atteint par ses hormones de descentes qu’infligeaient ce genre d’aventure. Evidemment, il se redressa vivement, balayant ses yeux noyés alors qu’un hoquet le prenait. Soupirant, il se dirigea en direction de l’œil rouge et du bout des doigts, il se mit à le toucher, hésitant visiblement à en découvrir davantage.

Franchement, il était épaté par Shirley qui avait su faire preuve d’intelligence, de clairvoyance et même d’ingéniosité dans cette histoire où il se sentait plutôt nul. Il n’avait trouvé aucune solution, ses pouvoirs n’avaient pas voulu fonctionner et il n’avait pas aidé à grand-chose. Toutefois, ce n’était pas le moment du culpabiliser pour rien. Il devait être heureux – déjà – de se sentir à l’abris.

Soupirant lentement, le jeune homme hocha doucement de la tête :

« J’ai vécu à peine deux ou trois ans au Japon depuis ma mort. » Peut-être moins d’ailleurs, maintenant qu’il essayait d’y penser. Il se justifiait, un peu, pour son incapacité à lire l’écriture japonaise tout comme son manque de pratique sur les mots à dire. Franchement, aussi, si Eden apprenait à répondre au téléphone : cela éviterait bien des ennuis.

« J’ai voulu voyager dès que je suis arrivé. »
Et fuir, aussi, sans doute. Est-ce qu’on pouvait franchement lui reprocher ? Il avait tout perdu et rien à trouver. De toute façon, il ne pourrait pas retourner dans le passé et changer cela.

S’asseyant en tailleur, désormais, au centre de la pièce, l’homme tandis les bras pour se sécher et se réchauffer en direction du renard qui dormait rouler en boule. Visiblement atteint par la fatigue du nécromancien plus à même d’être sincère et de parler de lui-même dans cet état de fatigue.

Soupirant, il remarqua aussi que son tee-shirt était collé à sa poitrine et il espéra que Shirley ne remarquerait les formes arrondies se trouvant dessous signe que les potions commençaient à moine fonctionner. Pom espéra qu’il en resterait assez pour ne pas reprendre son véritable physique et sa véritable apparence, qui était bien différente au final de celle-ci, sans en avoir jamais parlé à son amie.

« Tu nous as sauvé ! (...) Je crois que même si on se fait attaqué par des fantômes, j’aime passer du temps avec toi Shirley. »  




Objets utilisés
Invité

#32 le 12.07.17 3:13

avatar
Invité

escapade en forêt


Au plus grand bonheur des deux spectres terrifiés, la forêt sombre retrouva son état normal. Freddy Krueger et les autres esprits maléfiques tombèrent enfin en poussière, exterminés par le psaume répété par les deux exorcistes improvisés. L'illusion flamboyante retourna à sa forme de renard et illumina un peu mieux la minuscule cabane.

Enfin, ils étaient en sécurité!

Pomme se jeta au cou de Shirley, si soulagé qu'il larmoyait un peu. Elle le serra fortement contre elle pour le rassurer, mais aussi se rassurer elle-même. Dans cette étreinte, elle sentit contre sa propre poitrine deux formes arrondies naissantes sur le torse de son ami, résultat des effets de potions qui s'estompaient. Encore bouleversée par les émotions, Shirley ne le remarqua même pas.

Elle le relâcha enfin et se précipita en vitesse vers la fenêtre pour s'assurer que tous les mauvais fantômes s'étaient évaporés. Dans l'épaisse obscurité de cette forêt qui portait bien son surnom, il n'y avait plus le moindre mouvement. Il n'y avait plus cette petite fille aux yeux ensanglantés. Shirley poussa un soupir de soulagement et rejoignit Pomme. Plutôt que de s'asseoir sur les planches trempées, elle préféra s'appuyer sur le mur, non loin de lui.

Pfiou, quelle soirée! Suite à cette étrange rencontre avec Igor, le zombie fier de l'être, et cet escape game qu'elle avait lamentablement échoué, le duo avait fait la découverte de l'existence de forces démoniaques hantant les lieux la nuit. Ils n'étaient que le produit du pouvoir de Pomme, mais Shirley était désormais persuadée que cette forêt abritait des fantômes d'une tout autre race que les spectres typiques qu'on voyait rôder dans le monde des morts... À investiguer une prochaine fois, lorsqu'elle trouverait le courage de le faire.

Je n'ai jamais voyagé, lui répondit-elle en préférant rester évasive. Mais je vis à Tokyo depuis deux ou trois ans moi aussi.

En dégageant quelques mèches trempées de son visage et en essorant ses cheveux, les bandages fragilisés par l'humidité se déchirèrent. Dans cet état ils ne servaient plus à rien, elle préféra donc les retirer. Malgré toutes ces aventures qu'ils avaient vécus ensemble cette nuit, Shirley n'était pas prête à lui dévoiler cette gigantesque balafre... Ne pouvant plus se cacher derrière les bandelettes, elle plaqua sa main contre son visage, gênée.

Comprenant bien que s'évertuer à dissimuler cette cicatrice ne ferait qu'attirer davantage l'attention du nécromancien, le regard de Shirley partit à la recherche d'une nouvelle distraction qui ferait oublier à son interlocuteur qu'elle était complètement défigurée.

Elle étudia la cabane, mais rien. Lorsque ses yeux se posèrent de nouveau sur Pomme, elle remarqua un détail qu'elle n'avait pas vu plus tôt. Son regard se riva sur la poitrine soulignée par les vêtements trempés de son ami. En temps normal, la jeune femme se serait contentée de faire comme si elle n'avait rien vu, mais ses cicatrices exposée la rendaient si vulnérable... Tant pis s'il fallait embarrasser Pomme pour se sauver de ses yeux trop curieux se posant sur cette répugnante chair meurtrie déparant son visage autrefois si joli.

Euh...

#33 le 16.07.17 21:39

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1611
× Øssements 796
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1611
× Øssements 796
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
Se confier ?

Pile : Oui
Face : Non

Potion d'apparence ?

Pile : Oui
Face : Non

Potion masculine ?

Pile : Oui
Face : Non

Potion blocage ?

Pile : Oui
Face : Non

#34 le 16.07.17 21:39

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1789
× Øssements 1155
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1789
× Øssements 1155
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort
Le membre 'Pom Warren' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


'PILE OU FACE' :

#35 le 31.07.17 2:51

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1611
× Øssements 796
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1611
× Øssements 796
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien








Les secrets de Pom Warren étaient nombreux. Certains servaient à protéger autrui quand d’autres ne servaient qu’à le protéger lui-même. Alors que les potions manquaient et que l’eau avaient rendu le bandage de Shirley inutilisables, certains mystères se dévoilaient : une plaie cicatrisée sur un visage qui devait être magnifique autrefois et deux rondeurs certes peu impressionnantes mais clairement féminine. Si Eden Indentshi ne comprenait que la femme dissimule ses plaies ou que Pom cache les cicatrices de son corps, Pom Warren lui comprenait qu’on ne veuille pas montrer au monde entier les plaies qui parsemaient leurs corps morts.

Il avait tout changé chez lui. Ses longs cheveux blonds, son teint pâle, son corps mixte et même sa propre taille. Ses potions d’apparence le rendaient d’une banalité plus simple et plus acceptable à assumer. Il n’était qu’un excentrique flamboyant parmi les autres. Il n’avait pas à s’inquiéter. Il ne s’était pas douté en partant cette nuit avec Shirley qu’il oublierait de prendre assez de potions, ni qu’il aurait trop peur pour s’en rendre compte à temps. L’imprudence le condamnait à voir sa transformation disparaître.

Voyant le regard de la femme porté sa poitrine, il rougit brutalement et referma ses deux mains dessus. Réflexe plutôt mauvais puisqu’il ne fit que mettre en valeur ce qui n’était désormais plus un secret. Les joues désormais virolaient par cette honte incandescente, l’homme senti ses nerfs le secouer et il eut du mal à retenir des larmes de honte. Il ne voulait pas être vu ainsi, mais … il ne pouvait pas se cacher. Et peut-être ne devrait-il pas se cacher de sa meilleure amie. Il avait encore le choix. Le choix de prendre une potion d’apparence. Elles devaient se trouver dans son sac. Ou celui de ne pas le faire et d’offrir en échange de cette confession non-voulue de la balafrée, un secret qui lui brûlait le cœur. Non. Il refusait de lui dire.

Inconstant, le jeune homme qui n’était pas plus homme que femme, se redressa et chercha dans son sac à dos une boîte contenant une multitude de potions, ou plutôt de flacon vide puisqu’il ne lui restait véritablement plus rien. Il les posa devant lui et, rougissant, tout en observant la cicatrice de son amie, il déglutit une salive d’appréhension. Il continua de fouiller dans la boîte, en vain.

Le jeu du hasard était mauvais pour lui puisqu’en fouillant dans les potions vidées, il ne trouvait aucune qui fasse l’affaire. A la lueur d’un feu flamboyant, c’est ainsi que petit à petit, sa chevelure rougeoyante perdit de son éclat pour devenir d’une blondeur éclatante, s’étirant à en toucher le sol. L’humour de la situation le coinçant dans le haut d’un arbre, il ne lui restait plus qu’à se prénommer Raiponce. Son teint halé devenant opalin faute de l’exposer au soleil véritablement. Perdant quelques kilos et gagnant quelques centimètres, l’éphèbe redevint l’anomalie qu’il avait toujours été. Cette forme androgyne presque angélique qui ne parvenait pas à affronter du regard son amie, le teint pâle de sa peau rougit par la honte.


« Je … »

Je ne veux pas me confier. C’était là le problème. Pom avait assez vécu du temps de son vivant et des premières années chez le monde des morts pour savoir que sa particularité peu commune le rendait assez effrayant pour les autres. Il ne pouvait toutefois pas ignorer Shirley. Soupirant, et abandonnant l’idée de trouver une solution, il glissa une mèche blonde derrière son oreille, dégluti légèrement et murmura d’une voix plus douce qu’à l’ordinaire :
« Je change mon apparence. »

Non, vraiment, ça, Pom, c’est sûr ! Elle n’aurait pas pu le deviner d’elle-même Shirley. Brillant. T’es un vrai génie. Tu pourrais lui expliquer. Lui parler de Rose, de sa traque envers toi, des cicatrices qui parsèment ton corps ou de cette marque de brûlure dans ton dos. Mais tu n’as pas le courage. Tu es un lâche Pom, et tu l’as toujours été. Tout comme tu n’oses pas affronter la cicatrice de ton amie, tu n’oses pas lui parler de toi. Un enfoiré de lâche qui préfère détourner les yeux que d’affronter la réalité en face.

« … et je n’ai pas envie d’en parler. »

La mort, c’est accepté. Ou presque. Ou pas du tout. Tu comprends Shirley, je dois sans cesse fuir les monstres qui veulent me voir souffrir. Je dois fuir mon passé, ma vie et mon avenir. Je suis un courant d’air, un grain de sable. Et si peux mettre un bandage sur ta plaie pour parvenir à vivre, moi j’ai besoin de détruire chaque parcelle de celui ou de celle que j’étais.

Pom Warren s'enferma dans le silence, rejoignant ses jambes devant lui pour se dissimuler. L'assurance qu'il affichait d'habitude n'était plus visible, il se sentait à nouveau piégé et si les spectres de la forêt ne l'effrayaient pas davantage que Shirley, il aurait fuit.




Objets utilisés
Invité

#36 le 06.08.17 22:47

avatar
Invité

escapade en forêt


Dehors, la nuit cédait à une aube silencieuse. Le soleil levant jetait un peu de lumière sur cette mystérieuse forêt apparemment hantée. Les contours se perdaient de moins en moins dans la pénombre, vaguement éclairés par les rayons perçant les épaisses frondaisons qui recouvraient la cabane et les sentiers. Les esprits maléfiques semblaient bel et bien exorcisés pour de bon. L'atmosphère éclaircie par le petit matin rassurerait les randonneurs perdus. Dans la vieille cabane qui perdait son caractère effrayant à mesure que le jour se levait, Pom et Shirley, délivrés des présences démoniaques, n'étaient pas détendus pour autant.

Toujours contre le mur, l'homme au physique si différent de celui que Shirley lui connaissait frémissait de honte. De longs cheveux soyeux qu'elle aurait enviés dans d'autres circonstances encadraient ses traits particulièrement doux pour être ceux d'un homme. Sa peau de pêche se colorait violemment de rouge sous l'humiliation d'être ausculté ainsi par son amie. Derrière ses genoux remontés contre sa poitrine, il cachait ce corps qui l'embarrassait au point de le transformer radicalement à l'aide de potions magiques. Le voir dans un tel état faisait mal à la blonde. Son assurance l'avait complètement abandonné. Il semblait si fragile... Encore plus fragile qu'elle qui n'avait qu'à plaquer sa main contre la moitié de son visage pour dissimuler sa propre honte. Shirley ne détestait que son visage tandis que Pom haïssait l'entièreté de son être. Son coeur se serrait douloureusement à la vue de l'affliction du nécromancien, mais elle se ressaisit rapidement. La jeune femme était elle aussi percée à jour, baisser ses gardes pour le réconforter alors qu'elle était tout aussi vulnérable que lui n'était pas une bonne idée. Sa méfiance prenait le pas sur sa grande empathie...

Un poil paranoïaque, elle craignait qu'il ait relié tous les éléments de cette soirée avec une perspicacité sans failles. Sa crainte des voitures, son imprudence, sa figure meurtrie ainsi que la honte qu'elle ressentait vis-à-vis celle-ci... Il était impossible que Pom ait pu deviner que l'hideuse balafre était le résultat de sa stupidité et que son imprudence avait fait d'elle la meurtrière de l'être qu'elle avait le plus aimé au monde, mais ses pouvoirs la dépassaient en tout point... Peut-être le dotaient-ils d'un sens de la déduction à toute épreuve. Peut-être qu'il larmoyait juste pour endormir ses soupçons. L'inquiétude lui enserra doucement la gorge à cette idée...

Si tu ne me poses pas de question, je ne t'en poserai pas non plus... Si tu gardes ça pour toi, je ne parlerai pas non plus, fit-elle d'une voix étranglée, sous-entendant vaguement une menace s'il venait à répandre la rumeur de ce qui se cachait sous les bandages ou pire, de ce que dissimulait son passé.

#37 le 15.08.17 18:11

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1611
× Øssements 796
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1611
× Øssements 796
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien







Lui décochant un regard noir, Pom Warren demeura silencieux un long moment avant de fixer ses mains et de se redresser. Shirley était sa meilleure amie, mais elle le menaçait et elle avait peur qu’il ne soit qu’un bavard qui irait balancer des informations sur elle à tout le monde. En réalité, il n’était peut-être pas aussi amis qu’ils le croyaient. C’était le cas de nombreuses personnes dans le monde des vivants et dans le monde des morts. On pense toujours connaître l’autre, jusqu’à ce que l’autre nous déçoive en étant celui qu’il toujours été. Pom n’osait pas lui parler de lui-même et elle n’osait pas le faire de son côté. Il suffirait pourtant d’oser dire le premier mot pour que les autres sortent. A croire que notre passé est comme une boule qu’il nous faut vomir pour parvenir à en dire les traits. Dans peu de temps, ce manque de confiance qu’ils s’accordaient ressortirait. Lorsque Pom parlera de son passif – lié à l’époque de Raven – avec Ael et que Shirley en sera blessée sans parvenir à en parler. Et lorsque Pom croira que Shirley veuille Alex. Ils leurs auraient été facile de parvenir à dissiper les malentendus s’ils parvenaient à se parler. Ce n’était pas le cas.

Pour l’instant, loin de se douter de l’impact des silences et de la méfiance, l’androgyne au corps d’albâtre secoua sa longue chevelure blonde pour se rendre au niveau de la porte, il n’avait pas envie de partir : et pourtant, il n’avait pas envie de rester. Au fond, cette soirée qui devait avoir pour objectif une danse s’était transformée en un périple avec de nombreux secrets et mystères et entre la magie et le mystère, la fierté et la découverte du courage de son amie, il devait également avouer qu’il était triste. Une boule au fond de la poitrine. Soupirant, il revint sur ses pas – dans cette indécision qui lui était propre. Il voulait retourner au Bchobiti qui de tous ses sanctuaires était le billabong sécurisant qu’importe ce qui pouvait arriver. Ce qui changeait, au fur et à mesure qu’il découvrait Eden, sans se douter de la protection permanente que lui apportait ce dernier.

Le renard roux et flamboyant revint, vrai fanal dans la nuits sombre et il tandis la main, espérant ne pas être repoussé. Evidemment, il était encore humide, ses cheveux longs et son visage blanc lui donnait l’apparence d’une nymphe blonde bien loin de l’incube aux cheveux rouges qu’il aimait être, mais : s’ils partaient ainsi, ça sonnerait surement le glas de leurs amitiés.

« Je vais rentrer. Je dois prendre mes potions. Veux-tu que je te ramène au métro ? »


A dire vrai, si Shirley s’endormait ici, Pom l’abandonnerait surement sans oser la réveiller. Aussi était-il préférable qu’il puisse l’accompagner jusqu’à la sortie. Il avait toujours été ainsi et elle en avait déjà fait l’expérience. Il partait sans prendre le temps de dire au-revoir. Persuadé que les adieux n’étaient pas agréables et que l’autre ne voudrait pas qu’il reste trop longtemps avec lui ou dans sa vie. Et là, il n’avait qu’une envie : prendre la potion bloquant en grande partie ses pouvoirs et l’autre lui donnant l’apparence où chacun le connaissait.

« Il ne tardera pas à faire jour, non ? »  


En fait, il n’en savait rien. Il ne savait même pas quelle heure, il était.


Objets utilisés
Invité

#38 le 17.08.17 21:41

avatar
Invité

escapade en forêt


Probablement qu'elle le blessait dans sa méfiance exacerbée. Shirley n'aimait pas qu'on explore au-delà des apparences qu'elle affichait timidement, involontairement ou pas. Les remparts qu'elle dressait entre le monde et elle-même ne devaient jamais être abattus. Ses secrets seraient conservés sous clé, dissimulés aux yeux de tous. L'intimité, autant physique que dans les sentiments, l'inquiétait. Elle évitait de se laisser aller aux confidences à tout prix, y compris avec quelqu'un qu'elle considérait comme un bon ami. Ce simple mécanisme de défense pouvait faire mal à ceux qu'elle approchait ou qu'elle laissait approcher. Elle était la seule à blâmer, Pom n'avait jamais montré le moindre signe suggérant de mauvaises intentions à son encontre.

Elle observa la main tendue vers elle pendant quelques instants, incertaine de l'attitude à adopter. Elle voulait mettre un terme à cette petite soirée. Plus que tout, la blonde désirait s'isoler et le tenir à distance. Elle n'avait pas besoin qu'on la reconduise, elle savait se débrouiller toute seule. Ce qui l'empêchait de laisser libre-court à ses propres envies, c'était qu'elle craignait de l'offusquer en refusant. Peut-être s'ensuivrait-il des représailles si elle le blessait davantage... C'était presque hypocrite d'agir de la sorte. Shirley, elle était gentille quand ça l'arrangeait. Si elle ressentait une pointe de danger, elle se refermait comme une huître et devenait glaciale. Cet aspect de sa personnalité qu'@Ael Shanks connaissait bien d'elle devait rester inconnu de Pom. Malgré sa grande générosité et sa bienveillance, elle se protégera toujours au détriment des autres s'il le faut.

Fais un effort. C'est un mauvais moment à passer.

...Je viens, finit-elle par articuler sans se départir de ses doutes. Passe devant.

hrp si tu ne veux pas jouer le chemin du retour, dis-le-moi et j'édite mon post

#39 le 19.08.17 1:34

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1611
× Øssements 796
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1611
× Øssements 796
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien







A dire vrai, Pom pouvait comprendre Shirley. Il fuyait sa propre image et son passé depuis si longtemps qu’il avait la paranoïa permanente dès qu’une personne découvrait une part de lui-même. Il ne pouvait pas accepter d’être trahi ou blessé à nouveau. Passant en premier, il descendit sans difficulté l’échelle en bois et retomba debout sur ses jambes, après avoir sauté les derniers barreaux, il se dirigea … A dire vrai.

Il ne se dirigea nulle part. Tout se ressemblait. Des troncs, des arbres et des arbustes. De la terre. Des monticules et aucun chemin. Cette cabane était au milieu de nulle part et Pom ne serait pas y retourner une fois qu’il l’aurait quitté. Franchement, personne ne les retrouverait si la petite fille ou Freddy revenait pour les torturer. Mon dieu. Ce que Pom pouvait ces personnages à la nuit tombé. Arrête d’y penser, tu vas te faire peur toi-même. Il avait honte. Honte de ne pas avoir la force permanente de Toulouze, le sourire enclin d’Alex, la grâce de Cassian. Il n’était qu’un grand albatros à la chevelure blonde se coinçant dans les escaliers et les branchages, créant des fils de soie dorés.
 
« Dis … »


Est-ce-que tu as un bon sens de l’orientation ? Car Pom Warren. Non. Il ne sait absolument pas où il se trouve. Il laissa Shirley quitter le dernier giron de l’échelle. Le grand éphèbe blond, autant femme qu’homme à cet instant, attrapa ses cheveux longs pour tenter de les virer de son visage, avec un brin d’énervement. Pas la peine de lui couper, ses cheveux revenaient toujours à la taille de sa mort. Chaque nervure, chaque coupure, cicatrice. Sa mort refusait de partir de son corps comme-ci il avait été contaminé par une malédiction. A moins que ce ne soit car il prenait en permanence une autre apparence, et ne s’occupait pas du coup de son vrai corps ? C’est facile quand tout ce qu’on est, de la pointe de notre nez, à la rondeur de nos ongles est créé par une potion. Pom avait fait le choix de cette neutralité à la chevelure brillante, de ce gars ni beau, ni laid.

Souriant, plutôt hypocritement, mais transpirant pourtant une sincérité – totalement fausse – de joie assurée.

« … Je … sais pas où on se trouve. »


Avoua d’une voix maladroite le pauvre damné bien moins enclin à impressionner Shirley désormais. Redressant le visage en direction du sol étoilé, il se demanda si c’était possible, malgré les branchages de se diriger ainsi. Pas vraiment. Il avait toujours la tête dans les nuages et les étoiles dans les yeux, mais, il perdait le nord constamment.  
.


Objets utilisés