avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 78
× Avatar : Mikleo • TOZ
× Pouvoir : hydrokinésie.
× Appartement : Kiss
× Métier : éducateur au refuge.
× Péripéties vécues : 2101
× Øssements686
× Age IRL : 16 Autre
× Inscription : 12/03/2017
× Surnom : la mandarine
× DCs : Angel C. Walsh & Narcisse tout court.
× Présence : complète

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
14/100  (14/100)
18Masculin78Mikleo • TOZhydrokinésie.Kisséducateur au refuge.210168616Autre12/03/2017la mandarineAngel C. Walsh & Narcisse tout court.complète
nécromancien
nécromancien
18Masculin78Mikleo • TOZhydrokinésie.Kisséducateur au refuge.210168616Autre12/03/2017la mandarineAngel C. Walsh & Narcisse tout court.complète
http://www.peekaboo-rpg.com/t2816-alwin-there-is-no-sweeter-innocence-than-our-gentle-sinhttp://www.peekaboo-rpg.com/t3200-alwin-j-ai-toujours-raison
#1 le 01.05.17 12:37

Signe-moi un mouton
Haru avait un gros défaut. Il n'était pas très organisé. Il n'avait pourtant pas beaucoup d'affaires. Quelques vêtements, deux ou trois babioles acquises en diverses occasions, un sac à dos qu'il emportait parfois en balade... Enfin bref, bien peu de choses, en somme. Mais allez savoir comment, il parvenait toujours à créer un désordre monstrueux, qui, heureusement pour ses colocataires, restait en général localisé à l'espace qui lui était réservé. En l'occurrence, la plus grande partie du capharnaüm était située sur son lit. A se demander comment il faisait pour réussir à dormir dedans. Et le fait est qu'il n'avait pas très bien dormi, justement à cause du manque de place, le reste étant occupé par un fouillis qui semblait composé en grande majorité de vêtements sales. De bout au milieu de la pièce, les bras croisés et les sourcils froncés, Haru fixait ledit fouillis d'un air contrarié. Mais ce n'était pas ça qui allait le faire disparaître. S'il voulait s'en débarrasser, il n'y avait qu'une seule solution.

Ranger.

Le japonais soupira. Ranger faisait partie des activités qu'il aimait le moins, avec étudier et faire la cuisine. Pour ce qui est de la dernière, il avait une bonne excuse étant donné que la dernière fois qu'il s'y était essayé, cela avait abouti à sa mort. Il ne risquait pas de s'y remettre de sitôt. Mais pour le rangement, il n'avait aucun prétexte. Il n'aimait pas ça, tout simplement. Cela l'ennuyait au plus haut point. Sauf qu'apparemment, il n'allait pas avoir le choix... c'était ça ou dormir par terre. Il préférait encore ranger. Il s'arma donc de résolution et se lança dans la bataille. D'abord, trier, ensuite, remettre chaque chose à sa place, ou lui en inventer une si elle n'en avait pas. C'était un vrai casse-tête, mais au bout d'une petite heure (sans compter les pauses) le japonais était arrivé à un résultat à peu près satisfaisant. Au moins, maintenant, il pourrait dormir correctement. Mais avant d'en profiter pour s'affaler avec sur son lit (l'épreuve l'avait épuisé), il avait une dernière chose à faire : une lessive. Ça commençait à être urgent, car il n'avait pas énormément de vêtements et que là, la plupart étaient sales. Direction, donc, la buanderie de l'Agence, qui avait l'avantage d'être à la fois juste à côté et peu coûteuse, deux critères assez importants. En attendant son tour, Haru pourrait toujours bavarder avec les autres personnes, s'il y en avait. Et dans le pire des cas, il était presque sûr d'avoir un rubik's cube quelque part... Il ne se souvenait pas comment il l'avait eu, mais du moment qu'il avait quelque chose pour s'occuper, le reste lui importait peu.

C'est donc ainsi qu'il fit son entrée dans la buanderie, un gros sac de linge à la main, son carnet dans une poche et le rubik's cube dans l'autre, au cas où. Mais avant de le sortir, il s'assit, posant son sac à ses pieds, et regarda autour de lui. Comme d'habitude, les quatre machines à laver étaient occupées. C'était à prévoir. Il attendrait. Ce qui attira plus son attention, en revanche, ce fut la jeune fille d'une quinzaine d'années en apparence qui se trouvait en face de lui. Selon toute vraisemblance, elle était en train de parler la langues des signes. Elle ne semblait s'adresser à personne en particulier, et de toute façon ils étaient les seuls à se trouver dans la pièce, donc Haru supposa qu'elle s'entraînait. Peut-être était-elle en train d'apprendre à signer pour pouvoir communiquer plus facilement avec quelqu'un de son entourage, comme le faisait Asuma pour lui. En tout cas, elle se débrouillait plutôt bien. Mais le garçon remarqua tout de même une erreur dans l'un de ses signes. Quelques instants plus tard, il lui tapotait doucement l'épaule.

« Désolée de te déranger, » pouvait-on lire sur la page qu'il lui tendit. « Tu t'es trompée pour "maison". Ce n'est pas exactement comme ça qu'il faut faire. Tu veux que je te montre ? » Il lui fit un petit sourire amical.
MADE BY PANDORA
Afficher toute la signature


all for you
turn down the voice inside my head. cause heaven only knows why we feel this emptiness, but I will climb out, find another view. now I've found you. days passed slowly, lost and low. you gave me hope and now there's only blood running in my veins. i've never been here before. and I got love falling like the rain, i never could've asked for more.