Terminé #11 le 11.05.17 1:21

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1570
× Øssements 968
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~
http://www.peekaboo-rpg.com/t1218-ael-shanks http://www.peekaboo-rpg.com/t1260-le-carnet-d-ael#22064

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1570
× Øssements 968
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~

Ael x Shi
Les frivolités de l'existence..


Elle s’était assise sur le comptoir. J’aimais cette façon qu’elle avait de faire comme si elle était chez elle. Parfois je me demandais même qu’est ce qui pourrait l’empêcher aujourd’hui de venir vivre ici ? Un engagement supplémentaire peut-être.

Je pris mon verre et le portai à mes lèvres. L’alcool chauffa mon palais et une arôme de châtaigne se répandit dans ma bouche. Il était excellent. Je me tournai vers elle à nouveau l’écoutant parler avec cette attention qu’elle me connaissait maintenant.

- "Tu vas te reposer ce soir, pas vrai? Tu as travaillé fort pour ta maison ces dernières semaines… Profites-en. Aujourd'hui, tu te reposes et je m'occupe du reste! Et ce soir, on regardera un peu Deathflix et on jouera un peu aux jeux vidéos. J’ai regardé rapidement, tu as des jeux qui ont l’air bien."

J’aimais cette fille. J’aimais clairement son attention pour moi, ces efforts pour me faire plaisir, son envie de prendre soin de moi parfois ? J’aimais notre relation aujourd’hui. Elle était simple, sans prise de tête. Je posai mon verre sur le comptoir derrière moi pour venir me placer, debout, entre ses jambes, un sourire discret au coin de mes lèvres. Je posai mes mains d’abord sur ses genoux avant de les remonter doucement vers le haut de ses cuisses. Je me mis sur la pointe des pieds pour venir l’embrasser délicatement. J’insistai un instant sentant cette envie que je nous connaissais tant s’immiscer entre nous. Mais la sonnette interrompit notre étreinte et je me reculai un instant et lui souris.

- "T’amènes les verres sur la terrasse ? Je vais aller chercher les pizza. Merci ma belle."


J’embrassai une dernière fois son petit nez retroussé que j’aimais tant, pris les clefs qui trainaient sur le plan de travail, quelques osselets de la poche de ma veste et sortis de la maison en direction du portail. Un scooter était en marche devant l’entrée. Le livreur me tendit la pizza et moi l’argent puis je retournai vers la maison. Lexa me rejoignit un instant, balle dans la gueule. Je m’accroupis à ses côtés gardant ma pizza en équilibre et attrapai le jouet d’entre ses dents pour le lui lancer le plus loin possible. Je retournai dans la cuisine. Les verres et Shirley n’étaient plus. Je posai la pizza, lavai mes mains et m’avançai vers la terrasse.

- "Shirley ?"


© PRIDE
Afficher toute la signature
Réduire la signature


"Don't let anyone treat you badly because you're scared of losing them. Someone who comes in and out of your life isn't worth the stress. You are not a reflection of those who could not love you properly. You are a priority, not an option."
Even the smallest person can change the course of the future.
Invité

Terminé #12 le 17.05.17 4:52

avatar
Invité

les frivolités de l'existence !


Shirley tressaillit en sentant les mains agiles et désormais familières d'Ael se poser sur ses genoux et remonter jusqu'à ses cuisses. La Métisse captura ses lèvres tendrement mais avec insistance. D'un réflexe que leurs nombreux rapprochements lui avaient inculqué, Shirley l'entoura de ses bras et se rapprocha de son amie pour mieux lui rendre son baiser. Si elle appréciait ces moments de douceur, ils l'inquiétaient aussi. Elle était vulnérable en amour, elle affirmait que ses sentiments à l'égard d'Ael n'étaient pas amoureux mais tout au fond, elle craignait s'enticher de cette femme qui devait rester une amie. L'embrasser et lui faire l'amour nourrissait ses appréhensions et ne faisait que renforcer cette intimité physique qu'un couple aurait et non pas deux amies... L'attirance charnelle qui les poussait parfois aux caresses et aux baisers fougueux lui permettait de se défaire un peu de sa réserve en sa présence, mais certainement pas de sa culpabilité.

La sonnette retentit et obligea les deux amantes à se séparer. La jeune femme ronchonna un peu lorsque son amie se détacha d'elle et se dressa à nouveau sur la pointe des pieds pour embrasser son nez, mais la laissa partir. En se dirigeant vers le comptoir où elle avait laissé ses bandages, elle faillit trébucher sur un gros truc qui n'était pas là quelques minutes plus tôt. Shirley se rattrapa de justesse et posa les yeux sur son lézard qui avait presque causé sa chute. Plutôt que de le gronder, elle se contenta de bander son visage sans un mot et emmena les deux verres sur la terrasse comme demandé. La bête lui emboîta le pas. Même si Shirley adorait son ami à écailles, elle regrettait de l'avoir emmené chez Ael... Son envergure plutôt impressionnante faisait de lui un animal de compagnie très encombrant. Muzo la suivait partout et ne lui laisserait certainement pas une minute d'intimité avec Ael.

Alors qu'elle était sur la terrasse, toujours flanquée de l'énorme reptile, la voix de la nécromancienne l'interpella. Elle la rejoignit aussitôt. Sa main se glissa sur sa hanche alors qu'elle déposait un baiser sur sa joue.

Va t'asseoir, lui recommanda-t-elle simplement. Je m'occupe de tout, je t'ai dit.

Shirley la libéra, attrapa des assiettes et les couverts puis les emporta avec la boîte sur la terrasse. Elle fit un dernier aller-retour pour se laver les mains, puis servit la pizza.

Terminé #13 le 20.05.17 2:36

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1570
× Øssements 968
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~
http://www.peekaboo-rpg.com/t1218-ael-shanks http://www.peekaboo-rpg.com/t1260-le-carnet-d-ael#22064

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1570
× Øssements 968
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~

Ael x Shi
Les frivolités de l'existence..


J’aimais sa douceur et sa tendresse, ses petites marques d’affections, sa main sur ma hanche, ses lèvres sur ma joue. Un sourire accompagnait toujours ses gestes bienvenues. Je fermai légèrement les yeux à ce contact avant de la sentir me libérer de cette semi-étreinte. D’une moue un peu boudeuse je la laissai faire à sa guise m’avançant vers la terrasse. À peine avais-je franchis la porte de la bais vitrée que je le vis une nouvelle fois là, dans mon espace de vie. Son petit monstre. Je regardai un instant Shirley se laver les mains puis à nouveau son gros lézard. Je ne pouvais pas l’éviter éternellement en réalité. Je le contournai tout de même mais cette fois en évitant de claquer des dents. Après tout l’animal ne semblait pas si excité que ça finalement.

Je m’assis donc sur l’un des canapés de dehors attendant qu’elle revienne avec la pizza. La situation était confortable. Qui aurait pu prédire tout ça. En réalité j’aimais un peu trop ce mode de vie là, j’aimais un peu trop l’avoir près de moi, j’aimais un peu trop ses signes d’affection, j’aimais un peu trop être dans ses bras et m’abandonner à elle. Je l’aimais tout simplement un peu trop. Je le savais, depuis le début c’était ainsi, elle avait un pouvoir sur moi que je ne pouvais pas contrôler. Mais nous avions réussi à être amies et sans doute devais-je chérir cela plus que tout le reste. Peut-être devais-je m’éloigner un peu ? Après tout je ne voulais pas la mettre mal à l’aise avec cette bourrasque de sentiments. Peut-être oui. Mais pas aujourd’hui, aujourd’hui je profiterai encore un peu de sa présence.

Portant mon verre de vin à mes lèvres je la regardai alors revenir et déposer une tranche de pizza dans chacune de nos assiettes. Je l’invitai alors à s’asseoir à mes côtés et la regardai alors avec tendresse.

- "Tu sais, tu peux les enlever tes bandeaux, il n’y a personne ici et puis tu es réellement très belle Shirley, tu ne devrais pas te cacher."
Je déposai alors un baiser sur le coin de son épaule et attrapai ensuite mon assiette et celle de Shirley que je lui tendis. "Tiens." Un sourire sur mon visage, je posai la mienne sur mes cuisses et prenais alors la part de pizza entre mes doigts. En quelques secondes j’engloutis ma portion avant d’en reprendre une autre. Je regardai alors mon amie afin de lui en proposer une seconde.

- "Tu en veu… ".

Je ne sais pas pourquoi mais d’un seul coup je me sentis mal à l’aise, un peu sale peut-être. Un peu gênée, de la sauce tomate au coin des lèvres, je pris alors mes couverts et commençai à couper ma pizza avant de venir mettre de minuscules petits bouts dans ma bouche.

- "Désolée, j’oublie parfois ce que c’est que de vivre en communauté."

Je finis ma part et encore une autre avant d’être calée. Le vin se vida au même rythme et je sentais déjà les effets de l’alcool. Mais c’était plutôt agréable. Le temps passa et le soleil commença à descendre dans le ciel. Nous discutâmes un moment quand je sentis une brise fraîche caresser ma nuque.

- "Ça te dit qu’on continue ce bon moment dans le salon ? On peut regarder un film ou jouer à des jeux si tu veux. Je peux ouvrir une autre bouteille aussi évidemment."

Je passai ma main dans ses cheveux, les entortillant autour de mes doigts, ma tête sur son épaule.

© PRIDE
Afficher toute la signature
Réduire la signature


"Don't let anyone treat you badly because you're scared of losing them. Someone who comes in and out of your life isn't worth the stress. You are not a reflection of those who could not love you properly. You are a priority, not an option."
Even the smallest person can change the course of the future.
Invité

Terminé #14 le 23.05.17 2:58

avatar
Invité

les frivolités de l'existence !


À la différence de son amie, Shirley buvait lentement son vin. Si les effets de l’alcool ne l’affectaient pas encore, elle savait pertinemment qu’ils la happeraient de plein fouet un peu plus tard si elle n’était pas raisonnable. Sa corpulence faisait d’elle quelqu’un de peu résistant à l’alcool, elle préférait donc boire avec prudence. Elle avait passé l’âge des gueules de bois.

Je préfère les garder si on sort, répondit Shirley sur un ton qui n’incitait pas du tout à la discussion de cette décision.

Elles commencèrent à manger. La Canadienne proprement, avec ses couverts, tandis que son amie dévorait littéralement la pointe de pizza d’un tel manque de délicatesse… Le gras de la pizza coulant sur ses doigts luisants, la sauce tomate sur le coin de sa bouche, le fromage qui allait tomber sur le pantalon de son amie… Brrr.. Shirley, un peu dégoûtée, baissa le regard sur son propre repas qu’elle  dégustait presque sans appétit. Appétit qui risquait d’être rapidement coupé pour de bon si elle contemplait trop longtemps son amie manger comme un animal. Les salissures la rebutaient à un tel point, mais elle n’était pas chez elle et se garda bien de lui faire remarquer qu’elle risquait de tacher pour de bon la nappe qui recouvrait la table. Lorsqu’Ael lui proposa une deuxième part alors qu’elle n’avait même pas encore terminé la première, Shirley refusa poliment et reporta rapidement son regard sur son assiette.

Une fois rassasiées, Ael se rapprocha de son amie pour se blottir contre elle. Tandis que ses doigts se perdaient dans ses cheveux, elle lui proposait quelques plans pour la soirée. Sa main dans sa chevelure était propre, Shirley l’avait consciencieusement regardée essuyer ses mains pleines de gras de pizza, mais elle s’écarta tout de même vivement de ses caresses en espérant qu’elle n’y verrait pas un rejet. La Canadienne détestait seulement la saleté. Pas au point où il s’agissait d’une phobie tout de même, mais suffisamment pour qu’elle veuille à tout prix l’éviter. Elle ne voulait pas avoir de gras dans les cheveux.

Oui, faisons ça. Je te rejoins, va te laver les mains pendant ce temps, proposa-t-elle innocemment avant de se lever.

Shirley attrapa les croûtes de la pizza et les donna au dragon de komodo qui les avait regardées manger avec envie. C’était la même histoire à chaque repas : Muzo prédisait que Shirley ne mangerait pas toute la nourriture dans son assiette. Ses prédictions s’avéraient presque toujours vraies et il avait droit à ces restes qu’il contemplait avec des grands yeux brillants.

La brune s’empara de la vaisselle et se rendit à la cuisine, toujours flanquée de son gros reptile qui ne la quittait pas une seule seconde. Elle nettoya les assiettes et les couverts sans qu’Ael ne lui ait rien demandé tout en s’assurant que cette dernière nettoie bien ses mains avant de la retoucher.

Terminé #15 le 23.05.17 3:28

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1570
× Øssements 968
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~
http://www.peekaboo-rpg.com/t1218-ael-shanks http://www.peekaboo-rpg.com/t1260-le-carnet-d-ael#22064

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1570
× Øssements 968
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~

Ael x Shi
Les frivolités de l'existence..


Je l’avais vu me regarder avec cet air réprobateur que je lui connaissais de plus en plus. Elle n’avait rien dit mais son regard avait été suffisant pour que je finisse ma pizza avec honte. Je n’aimais pas cette sensation. J’avais été bien éduquée et à chaque fois ses expressions me ramenaient au rang d’animal. Mon père avait veillé à ce que je sois quelqu’un de bien et me faire juger par ma façon de manger un bout de pizza me restait clairement en travers de la gorge. Mais je connaissais Shirley, je savais qu’il n’y avait rien de mauvais en elle la dessus, juste quelques manies auxquelles je devais faire attention.

Alors je m’étais essuyée les mains et je m’étais approchée d’elle afin de réclamer son attention, comme à mon habitude finalement. Mais elle me rejeta. Elle s’éloigna rapidement de mon étreinte sans aucune explication. Aie. Je ne m’attendais pas à ça.. L’avais-je dégouté à ce point.. Après tout ce qu’on avait partagé.. Était-ce ça ou autre chose ? Peut-être était-il temps que je m’éloigne ? Après tout, elle n’était plus claire avec moi .

- "Oui, faisons ça. Je te rejoins, va te laver les mains pendant ce temps."

Ah encore mes mains. Comment pouvait-on repousser quelqu’un que l’on aime par rapport à ses mains ? Par rapport à ses mains que l’on a essuyé.. Je ne comprenais pas tout ça et ne voulais pas le comprendre. C’était beaucoup trop de questions dont je n’étais pas apte à répondre et que je n’avais clairement pas envie de lui poser non plus. Mais je m’exécutai, m’avançai dans la cuisine, me savonnai les mains au dessus du lavabo, frottant bien partout, comme à mon habitude finalement, les rinçai sans un mot et les essuyai enfin dans quelques feuilles de sopalin que je jetai ensuite à la poubelle.

Je retournai alors au salon, la laissant faire la vaisselle, sans rien dire, sans un regard. Je crois bien qu’à ce moment là une part de moi lui en voulait. J’essayai de relativiser mais rien n’y faisait, je savais qu’au final je risquais juste de la perdre. Mais je ne pouvais rien faire contre cette émotion. Alors je retournai à la cuisine, près de Shirley. J’attrapai le limonadier et ouvris la seconde bouteille de rouge. Je me versai un verre entier que je bu d’une seule traite, voulant faire passer le gout amer de ce rejet que je venais de vivre. Je me retournai vers elle, le visage assez stoïque. Je ne voulais pas qu’elle voit ma tristesse mais je ne pouvais pas être joyeuse non plus. Je lui montrai alors la bouteille.

- "T’en veux ?"

Sans attendre sa réponse je me versai un autre verre de vin et posai la bouteille sur le comptoir.

- "Je te la laisse là, tu peux te servir si tu veux. Sinon je serai au salon. Enfin c’est comme tu veux bien sur."

Que j’étais con parfois. Incapable juste de lui en parler, de rafficher ma honte. Non, il fallait que je sois froide, distante pour arriver à me calmer. Je me connaissais il me faudrait soit du temps, soit une conversation pour arriver à l’approcher avec confiance. Je venais de me reprendre un mur de sa part et ça faisait plutôt mal.
Je retournai sur le canapé, m’installai dans le bout avec un plaid sur les genoux et mon verre à la main et allumai deathflix.

© PRIDE
Afficher toute la signature
Réduire la signature


"Don't let anyone treat you badly because you're scared of losing them. Someone who comes in and out of your life isn't worth the stress. You are not a reflection of those who could not love you properly. You are a priority, not an option."
Even the smallest person can change the course of the future.
Invité

Terminé #16 le 26.05.17 1:26

avatar
Invité

les frivolités de l'existence !


Suite ces paroles lancées avec une froideur inhabituelle, Ael s’éloigna et retourna au salon. Le regard de Shirley se reposa sur l’assiette et l’éponge savonneuse qu’elle tenait dans ses mains alors qu’elle soupirait. Son manque de délicatesse l’avait froissée. Mais il ne suffisait pas que d’un chiffon pour se débarrasser du gras laissé par un aliment graisseux! Ce n’était pas de sa faute! Ael avait dû finir par comprendre à quel point elle craignait les taches et les saletés, mais elle s’était offusquée malgré tout. Shirley s’en voulait au point où elle se promit de ne plus manger avec elle. La Canadienne termina tout de même cette tâche de bon cœur malgré la petite saute d’humeur de son amie, rangea les assiettes et les couverts désormais propres, se lava les mains une dernière fois et se débarrassa enfin de ces bandages qu’elle avait été contrainte de porter de nouveau. La brune finit par rejoindre le salon où elle trouva Ael assise sur le canapé tassée au bout comme si elle espérait que Shirley prenne le bout opposé et qu’elles se séparent équitablement le territoire. Un nouveau soupir franchit ses lèvres, mais elle s’efforçait d’esquisser un sourire pour égayer l’atmosphère saumâtre qui régnait désormais entre elles. La balafrée n’accéda pas à la demande qu’Ael semblait vouloir lui transmettre silencieusement et prit place tout près d’elle. Dans un geste théâtral destiné à la faire rire et à chasser cet air renfrogné de son visage, Shirley s’étira pour passer ensuite un bras autour de ses épaules. Elles n’avaient plus besoin de ces techniques d’approche ridicules mais tellement réutilisées pour se rapprocher si elles avaient envie de se blottir l’une contre l’autre, mais son sourire démontrait bien son espièglerie.

Il te va bien ce haut, remarqua-t-elle en se penchant vers son interlocutrice sans perdre son petit air badin. Mais il irait encore mieux sur le sol de ta chambre.

C’était un pick-up line complètement bidon qu’elle avait lâché toujours dans l’optique de lui arracher un petit rire ou au moins un sourire. Elle s’apprêtait à se glisser sous le plaid contre le gré de son amie mais se ravisa aussitôt, craignant en faire trop et l’agacer. Shirley en profita plutôt pour terminer son premier verre de vin et s’en servir un deuxième pour accompagner son amie et ramena son bras auprès de son corps.

Ce soir tu peux choisir le film. Je pense que tu en as assez de regarder des films d’amour et des films indépendants…

Terminé #17 le 27.05.17 0:59

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1570
× Øssements 968
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~
http://www.peekaboo-rpg.com/t1218-ael-shanks http://www.peekaboo-rpg.com/t1260-le-carnet-d-ael#22064

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1570
× Øssements 968
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~

Ael x Shi
Les frivolités de l'existence..


Cette légère rancoeur que j’avais contre elle et malgré moi je la regardai faire. Parce que je pense que j’aimais tout simplement l’observer je crois, j’aimais sa façon d’être, sa façon de se déplacer, cette délicatesse qu’elle prenait lorsqu’elle retirait ses bandages, ses doigts fins contournant ses cicatrices par la même occasion.
Mais je tournai ma tête vers mon verre de vin quand elle se rapprocha de moi. Rapidement je la sentis se poser près de moi sur le canapé. Je la regardai alors du coin de l’oeil et elle me fit sourire. Elle était tout simplement adorable et je ne pu m’empêcher de retenir un gloussement. Très rapidement je repris mon sérieux. Évidemment je ne devais pas succomber si vite à ses charmes voyons. Elle se rapprocha et je sentis alors sa semi étreinte ce qui m’apaisa. Au moins elle ne me fuyait pas. Je compris très vite que c’était son côté légèrement maniaque qui avait finalement parlé plus tôt.

- "Il te va bien ce haut. Mais il irait encore mieux sur le sol de ta chambre."

Je ne puis m’empêcher de prendre cet air si malicieux qu’elle me connaissait si bien, souriant forcément à ces quelques mots. Je ne pu m’empêcher de regarde le haut de ses clavicules quand elle se pencha également. L’envie ne me manquait jamais avec Shirley mais là, j’avais tout juste, en réalité, envie de la prendre dans mes bras pour me faire pardonner. Mais elle s’éloigna, finit son verre et en reprit un. Je finis le miens à mon tour et le posai vide sur la table.

- "Ce soir tu peux choisir le film. Je pense que tu en as assez de regarder des films d’amour et des films indépendants…"

Comment lui dire que dans ces moments là je m’en foutais un peu des films qu’on regardait. La seule chose qui comptait vraiment c’était davantage le fait qu’elle soit contre moi, qu’elle me caline et s’endorme parfois dans mes bras. Je repoussai alors un peu le plaid de mes jambes et me redressai pour venir passer une de mes jambes derrière son dos et m’asseoir juste derrière elle, passant mes mains autour d’elle, les posant sur son ventre. Ma tête sur une de ses épaules je lui murmurai alors quelques mots.

- "On regarde ce que tu veux ma belle, moi je suis encore focus sur mon si joli haut atterrissant sur le sol."

Je riais au près de son oreille venant embrasser le creux de son cou avant de la serrer un peu plus fort dans mes bras, lâchant un soupir de confort. Quelques instants plus tard je me décalai sur le côté pour retournai dans mon coin tout en lui tendant les bras.

- "Choisis le film et viens contre moi."

J’étais légèrement plus autoritaire qu’en général. Autoritaire mais tendre. Je la regardai tout simplement avec tendresse lui ordonnant de venir avec un telle douceur que s’en était presque contradictoire en réalité. En fait, tout était devenu si naturel. C’était naturel d’être contre elle, naturel de siroter un verre de vin à ses côtés, de la voir se servir dans les placards comme si elle était chez elle. Je n’avais même plus à lui demander de passer la nuit avec moi en réalité, elle le faisait par elle même et c’était juste.. agréable.

© PRIDE
Afficher toute la signature
Réduire la signature


"Don't let anyone treat you badly because you're scared of losing them. Someone who comes in and out of your life isn't worth the stress. You are not a reflection of those who could not love you properly. You are a priority, not an option."
Even the smallest person can change the course of the future.
Invité

Terminé #18 le 03.06.17 5:41

avatar
Invité

les frivolités de l'existence !


Ha ha! Victoire! pensait joyeusement Shirley qui ne put réprimer son sourire grandissant alors que les bras de son amante l’entouraient. Le rire communicatif d’Ael contamina aussitôt la brune qui riait doucement sous les baisers glissés au creux de son cou et son étreinte.

On se garde ça pour plus tard, dit Shirley en glissant une main sur sa cuisse avant que son amie s’éloigne.

Avant de se lever pour attraper la télécommande et pour voir un peu mieux les recommandations de DeathFlix, elle termina son verre de vin pour s’en resservir un troisième — et sans doute son dernier puisqu’elle s’imposait une limite de deux consommations même si elle n’était qu’avec son amie. Les effets du premier verre, malgré la lenteur avec laquelle elle l’avait siroté alors qu’elles dinaient, se diffusaient doucement mais sûrement dans son corps. Plutôt que de partir à la recherche de la télécommande perdue, la Canadienne eut une tout autre idée. Ael tendait les bras vers elle telle une enfant qui réclamait quelque chose, mais plutôt que de lui offrir les câlins qu’elle quémandait, Shirley attrapa ses mains pour la tirer de ce canapé et l’attirer vers elle.

J’ai envie de danser plutôt, lâcha-t-elle sur un ton taquin. Tu sais danser la valse? Moi non plus, mais je veux essayer! Mets de la musique s'il te plait, je sais pas comment ça marche…

Curieux paradoxe, Shirley aimait bien danser mais n'aimait pas beaucoup la musique qui avait surtout tendance à l'agacer à moins d'être douce et discrète. Sauf quand elle était ivre ou simplement joyeuse au point d'avoir une plus grande patience face au bruit. Elle n'avait jamais pris de cours pour en apprendre les rudiments et n'en prendrait sans doute jamais sous prétexte qu'elle n'avait ni le temps ni l'argent même s'ils auraient un effet bénéfique sur sa forme physique médiocre. Pourtant, sa taille fine, son sens du rythme inné et sa souplesse naturelle aurait fait d'elle une gracieuse danseuse. Tant pis!

S'il te plaiiit, j'ai pas envie de rester assise, je veux bouger!

Tiens, d'ailleurs il était où Muzo? Bah, Shirley ne se faisait pas beaucoup de souci, elle souhaitait surtout s'amuser ce soir. Sans doute constateraient-elles l'étendue des dégâts occasionnés par la bête un peu plus tard...

Terminé #19 le 03.06.17 11:01

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1570
× Øssements 968
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~
http://www.peekaboo-rpg.com/t1218-ael-shanks http://www.peekaboo-rpg.com/t1260-le-carnet-d-ael#22064

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1570
× Øssements 968
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~

Ael x Shi
Les frivolités de l'existence..


Moi qui espérais une soirée au calme devant un bon film voila qu’elle me tirait vers elle, réclamant une valse. Je n’avais pas dansé ainsi depuis des années ; même si j’en connaissais les bases cela risquait d’être plus compliqué que prévu. J’hésitai un instant, n’aimant pas me ridiculiser devant les autres et encore moi devant Shirley avec qui j’essayais de paraitre au mieux. Elle me réclama une énième fois, employant un ton des plus enfantins qui me fit sourire comme à chaque fois. Je l’aimais à la voir joyeuse ainsi, peut-être un peu alcoolisée aussi, mais cela lui permettait de lâcher prise un peu, enfin c’est ce que je ressentais. Et puis il y avait une certaine quiétude ce soir à faire toutes ces choses le plus naturellement possible. Alors pour lui faire plaisir, je me relevai un peu et me rapprochai d’elle.

- "Aller, donnes moi ça" lui dis-je en gloussant légèrement. Je lui attrapai alors doucement la télécommande des mains et me rendis dans le menu de la tv afin de mettre spotydeath. "Une valse, une valse.. Qu’est ce qui conviendrait à une valse ?" Je me parlais à moi même, faisant défiler la multitude de playlist présente sur le site. "Ah je sais !" Un sourire taquin vient alors emprisonner mon visage. Il nous fallait une musique à la hauteur de ses espérances. Alors je cliquer sur Trau Schau Wem du Grand Orchestre Bohemien.

Je posai rapidement la télécommande et me levai alors. Je fis le tour de la table du salon et la poussai contre le canapé afin d’avoir plus de place. La musique commença doucement à se répandre dans la pièce. Je saisis alors la bras de Shirley la ramenant contre mon corps.

- "Si mademoiselle veut bien m’accorder cette danse" lui murmurai-je à l’oreille tout en venant déposer un baiser sur sa joue.

Alors sans vraiment attendre son consentement que je savais positif, je lui pris la main et la déposai sur mon épaule tout en lui enserrant la taille afin de la guider. "Wow, ça fait une éternité que je n’ai pas dansé ainsi." Je ris doucement, me souvenant rapidement de ces soirées ou mon père me prenait sur ses pieds pour m’apprendre quelques mouvements. C’était des instants paisibles ou l’insouciance de la jeunesse me permettait de profiter du temps présent sans me poser mille questions. Ce soir c’était l’alcool qui avait ce rôle et c’était tant mieux, car toutes les barrières que l’on pouvait se mettre dans notre relation à Shirley et moi, tombaient peu à peu.
Alors sans plus aucune réflexion de trop je fis un pas en arrière, la tirant vers moi pour qu’elle me suive. Je fis ensuite un pas en avant afin qu’elle recule un peu. Ça me revenait peu à peu.

- "Suis moi ma belle, je vais te faire valser !"

Je l’entrainai alors au son de la musique qui s’accélérait de plus en plus.

© PRIDE
Afficher toute la signature
Réduire la signature


"Don't let anyone treat you badly because you're scared of losing them. Someone who comes in and out of your life isn't worth the stress. You are not a reflection of those who could not love you properly. You are a priority, not an option."
Even the smallest person can change the course of the future.
Invité

Terminé #20 le 05.06.17 16:05

avatar
Invité

les frivolités de l'existence !


Tandis qu’Ael l’entraînait dans cette valse, Shirley comprit rapidement qu’elle était plus douée qu’elle. Sans être une experte, la nécromancienne avait tout de même les bases alors que sa partenaire ne cessait de lui piétiner les pieds. Dans un désir de l’impressionner et de la surpasser, elle persista en tentant de suivre ceux de son amie mais n’y arriva pas. Découragée de ne pas être à la hauteur, elle décida d’abandonner après seulement quelques pas.

Je m'ennuie, j’ai plus envie! s’exclama-t-elle d’une joie induite par l’alcool. Ferme la musique s'il te plait.

Sans doute se serait-elle agacée de sa propre incapacité en temps normal, mais son ivresse les préservait d’une dispute. L'acerbité suscitée par la jalousie de Shirley comme engourdie par l'alcool consommé, elle préféra simplement se retirer pour ne pas se ridiculiser davantage. Ael était si douée! Et elle, si nulle! L'Asiatique qui avait le double de son âge avait eu le temps de perfectionner et de s'essayer à une multitude d'aptitudes, mais Shirley ne voulait pas le voir. Elle voulait être aussi talentueuse qu'elle, voire même plus. Tant pis. Plus jamais elle ne danserait avec elle. La Canadienne relâcha la main et l'épaule auxquelles elle s'était maladroitement agrippée et se dirigea d'un pas léger vers le réfrigérateur de la cuisine à la recherche d'un goûter susceptible de la détourner de ces pensées dénigrantes.

HRP sorry c'est court mais je pense que tu as quand même un peu de matière pour répondre, sinon viens me le dire et je modifie