ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Lilith Meath recherche des clients

    Lumi Sakamaki recherche une prochaine conquête

    Django Otori recherche des employés pour le Kakegoto

    Urie Kaneki cherche des employés pour le nouveau Bchobiti

    Event du moment
    La Chasse aux Lapins
    les 2 et 3 avril

    Cela ressemble beaucoup à un pebobear [PV : Mikhaïl]

    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 23 Masculin
    × Age post-mortem : 24
    × Avatar : Katsuki Bakugou - My hero academia
    × Appartement : SDF
    × Métier : artificier - réparateur amateur d'accensseur
    × Péripéties vécues : 210
    × Øssements133
    × Age IRL : 24 Féminin
    × Inscription : 18/04/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le kiwi
    × DCs : Inari Nakamura

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    0/0  (0/0)
    23Masculin24Katsuki Bakugou - My hero academiaSDFartificier - réparateur amateur d'accensseur21013324Féminin18/04/2017complètele kiwiInari Nakamura
    avatar
    J'écris ma fiche !
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1724-fubuki-zetsu-un-jour-je-serais-roi-en-attendant-je-fais-chier-le-mondehttp://carnetspehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1725-carnet-de-fubukictral.pab
    23Masculin24Katsuki Bakugou - My hero academiaSDFartificier - réparateur amateur d'accensseur21013324Féminin18/04/2017complètele kiwiInari Nakamura
    J'écris ma fiche !
    #1 le 21.04.17 19:58
    A la base il ne devrait pas être au zoo. Genre vraiment pas. Il était parti pour jouer à la machine à sous, rien de plus. Pas pour lui. Il ne mettrait pas un ossement à lui là-dedans. Il était partie pour aller là-bas et jouer avec les nerfs des vrais joueurs. Là c’était vraiment amusant à faire. C’était comme jouer avec des drogués, mais l’effet de la drogue en moins dans leur sang et avec des réactions plus vives. Un peu moins par contre, mais on ne pouvait pas tout avoir dans la mort. Malheureusement, sinon là aussi ça perdrait de son piquant. C’était tellement mieux quand il était difficile d’attendre son but. Bref, le zoo ce n’était pas sa destination du tout à la base, mais il avait vus qu’il y avait des ventes de peluches exclusives là-bas. Il ne pouvait absolument pas passé à côté de cela ! Il y avait une possibilité qu’il y est ses merveilleuses peluches miniatures.

    Ce fut donc ainsi qu’il termina au zoo. Quitte à être sur placez autant faire aussi le tour pour visiter en prime. Ce n’était bien entendu pas la première fois qu’il venait, mais le faire assez souvent en surveillant des enfants ce n’était pas la même chose que le faire tout seul. Il y avait moins de taches de glace sur les vêtements ou de hurlement désespéré car on ne commençait pas par  tigre à dent de sabre. Beaucoup plus reposant quelque part. Beaucoup trop. Par déformation ses yeux cherchent des plus jeunes dans la foule. Un sourire se fait sur ses lèvres quand il voit l’un des gamins dont il c’était occupé à son arrivé au refuge avec sa nouvelle famille recomposé faire un tour dans le coin. Il avait vraiment eu de la chance d’avoir des yeux de chiot ce gamin.

    Aussi tendre qu’un steak de bœuf cuit à la perfection son regard se fixa sur un autre gamin qu’il ne connaissait pas cette fois. Il n’y avait personne avec lui et avait l’air juste trop adorable. Puis soudain sa part au fond de lui, celle qui est la protectrice magique en costume de catwomen version lapin magique par le pouvoir des castors sacrée de Jupiter dans la constellation de la petite ours, celle qu’on veut pas trop savoir ce qu’elle fait là, celle-là même s’éveille. Genre en fanfare en lui hurlant bien dans le crane la musique de l’agence tout risque en prime. Ce pauvre petit avait peut-être un problème grave à être là tout seul comme une âme en peine. OK, il n’y avait que dans sa tête que c’était une âme en peine, mais osef. Du coup dans son plus bel élan d’héroïsme il fila vers lui et lui tendit un mouchoir.

    « Hey gamin, ça vas ? Tu t’es perdu ? Tu fugues ? Tu veux une glace menthe ? Sinon je crois qu’il aussi chocolat, mis elles sont certainement dégueulasse. Oh ! Attends je crois que t’a un truc sur la joue. »

    Le mouchoir toujours en main et sans aucune gêne, comme si il connaissait parfaitement ce parait inconnue il commença à lui frotter la joue de son mouchoir préalablement mouillé de sa si propre salive. Ce qu’il pouvait être prévenant, c’était beau tout de même.
    avatar
    Invité
    Invité
    #2 le 29.04.17 16:29

    don't hurt me ;
    Mikhaïl aux yeux étincelants,
    Mikhaïl au regard d'enfant qui observait,
    appuyé contre la rambarde en bois,
    les wombats s'aventurant dans leur enclos
    vivant leur vie
    leur quotidien
    dévoilé au grand jour pour le plaisir des ectoplasmes.

    Certains se délectaient de divers végétaux, d'autres jouaient entre eux, tandis que le garçon se demandait si eux aussi avait été vivants, s'ils
    ont également rejoint l'au-delà une fois décédé ou s'ils étaient tous issus de ce monde tellement
    étrange, tellement
    intrigant.

    Tirant de sa sacoche un paquet de bonbons, le blond soupira longuement, plongea sa main dans le sachet, attrapa une poignée de sucreries et de les porta à sa bouche. C'est qu'il
    s'ennuyait beaucoup, seul en ce lieu,
    le pauvre n'a pu convaincre ses colocataires de l'accompagner au zoo
    (les adultes sont toujours occupés, même lorsqu'ils sont morts)
    mais il s'est promis qu'à sa prochaine sortie, il emmènera
    (la douce l'adorable)
    Abby avec lui, peut-être Asuma aussi. Ce serait largement plus amusant de visiter à trois, pensait Mikhaïl, bien qu'il ne soit pas déçu de son après-midi parmi les animaux.

    Après avoir rangé les confiseries, le nécromancien s'en alla
    voir d'autres petites bêtes, encore,
    cependant il ne savait plus vraiment où se diriger, quoi faire par la suite. Admirer les gros reptiles ? Les ours polaires ? Ou jeter un coup d'oeil à l'aquarium ? Le jeune adolescent cessa sa marche, hésitant entre les trois chemins se présentant face à lui. El alors qu'il s'apprêtait à chanter les premières paroles de l'Am stram gram, Mikhaïl aperçut un homme venir dans
    sa
    direction.
    (non non non non)

    Ses mots et ses gestes
    brutaux
    l'effrayèrent, il voulait
    s'enfuir, l'abandonner là avec ses questions dignes d'un interrogatoire, sauf qu'il s'en sentait
    incapable, ses jambes fluettes le clouaient sur place.
    (ne me faites pas de mal ne me faites pas de mal ne me faites pas de mal je vous en prie)

    Néanmoins, ce n'était pas cet inconnu qui pourrait lire ses pensées et il ne se gêna pas,
    son mouchoir humide frotta à plusieurs reprises sa joue, il
    agressait l'intimité de Mikhaïl,
    le mettait mal à l'aise en le touchant de cette façon, sans même savoir
    son nom.

    Un cri se mélangea à l'air,
    un cri que l'enfant cracha au visage du malotru, avant d'enchaîner par un léger coup de poing contre son bras afin de se libérer de l'emprise indésirable et recula, les bras levés devant son visage, comme un mécanisme de protection.

    « Ne... Ne me touchez pas ! »

    À chaque seconde, il s'en
    éloigna plus, inconscient de foncer droit contre un mur derrière lui,
    la peur l'aveuglait, l'empêchait de se concentrer,
    quitte à se mettre tout seul en
    (p é r i l).

    ( ps ─ )
    ♥️
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 23 Masculin
    × Age post-mortem : 24
    × Avatar : Katsuki Bakugou - My hero academia
    × Appartement : SDF
    × Métier : artificier - réparateur amateur d'accensseur
    × Péripéties vécues : 210
    × Øssements133
    × Age IRL : 24 Féminin
    × Inscription : 18/04/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le kiwi
    × DCs : Inari Nakamura

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    0/0  (0/0)
    23Masculin24Katsuki Bakugou - My hero academiaSDFartificier - réparateur amateur d'accensseur21013324Féminin18/04/2017complètele kiwiInari Nakamura
    avatar
    J'écris ma fiche !
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1724-fubuki-zetsu-un-jour-je-serais-roi-en-attendant-je-fais-chier-le-mondehttp://carnetspehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1725-carnet-de-fubukictral.pab
    23Masculin24Katsuki Bakugou - My hero academiaSDFartificier - réparateur amateur d'accensseur21013324Féminin18/04/2017complètele kiwiInari Nakamura
    J'écris ma fiche !
    #3 le 27.06.17 15:19
    Il pu la peur à plein nez. Enfin si tu avais été un chien ou un animal avec de l’odorat assez développé pour sentir les émotions ton brave petit nez trouverais que ce gamin pu la peur. Enfin pas besoin de le sentir pour le voir aussi. Tout son être hurle la peur. Même sa voix là. Voir ses bras devant son visage en protection lui serre le cœur. Pauvre petite chose. Il avait dû vivre des choses certainement moche de son vivant ou de sa mort pour réagir aussi violement des gestes que tu as eu. Certes, tu n’as pas été des plus doux, ni des plus subtile, ni rien de vraiment engageant pour un enfant, mais rien pour avoir le droit à ça. En tout cas tu en es certain. Tu baisses du coup les bras. Seulement de façon littérale, parce que dans ta tête tu es déjà en conseil de guerre pour la suite.

    Il est hors de question de laisser ce gamin dans cet état ou bien avoir à vivre ainsi. Ce n’est pas sain de vivre sans contact. Etre mort est déjà pas sain de base, si en plus on cumul les soucis on n’est pas sortie de l’agence. Voilà aussi une des raisons pour laquelle Joshua est incompétent à son poste, même pas capable de voir le malheur de pauvres petites âmes comme ce gamin. Qu’importe que ça soit sa faute à la base, il ferait un meilleur roi de base et il allait le prouver en aidant ce petit ! Voilà ! Il est génial ! Complètement génial. Il faudra qu’il se fabrique une super médaille pour ça, mais plus tard du coup … Pour le moment l’important est ce petit.

    Tu lèves doucement la main bien en évidence et fait un pas en arrière pour ne pas plus acculé la petite merveille qui a peur. Aller mon grand ! Bouge ton putain de cul pour te trouver la bonne approche. Tu es un adulte responsable, quelque qui a de base des responsabilités avec des enfants, tu sais quoi faire. Voilà, respire un coup, reste concentrer et …

    « Tu veux qu’on jongles ensemble pour que je t’approche pas ? »

    … C’EST QUOI CETTE PUTAIN DE PROPOSITION DE MERDE ? Mature ? Responsable ? Tact ? Savoir-faire ? Il n’y a pas une de ses choses que tu sais un peu faire ? Genre même un tout petit peu pour te donner un genre ? Non … J’oublie que tu es trop gamin pour te prendre la tête là et que même si le petit est mort de peur tu préféré en jouer et rire en pensant qu’il en fera de même à force. Espèce de clown de service naïf. À moins que ce soit con le mot en question. Ça ne change rien à la situation. Il faudrait peut-être que tu partes du coup et laisse ce …

    « Je suis Fubuki, éducateur au refuge et toi c’est comment ? »

    Pourquoi avances-tu encore une fois ta putain de main vers lui en te présentant ? Tu lui fais peur idiot ! Ça se voie, les gens autour vous regardent même super étrangement en plus. Il y a même un agent de sécurité du parc qui commence à venir vers vous. Misère … dans quoi est-ce que tu t’embarque encore ? Une merde ça c’est certain, mais la profondeur est encore à évaluer…
    avatar
    Invité
    Invité
    #4 le 04.07.17 14:30

    don't hurt me ;
    (C'est un putain de cauchemar)
    il avait l'impression de vivre la tragique fin d'un conte une fois encore,
    lui était le petit chaperon rouge et l'homme faussement familier le grand méchant loup qui pouvait à tout moment se jeter sur lui et le dévorer tout cru
    (comme e u x l'ont fait)
    Le garçon ne voulait pas y penser,
    promesse pour ceux qu'il aime,
    mais ses yeux ne voyaient qu'un (monstre) aux intentions malsaines. Et alors que le pauvre môme s'attendait aux pires des issues, l'adulte cessa d'avancer et s'éloigna légèrement de lui.

    Apeuré, le corps vacillant, Mikhaïl arrêta également de reculer, puis agrippa son sac en bandoulière, se préparant à sortir son taser le plus rapidement possible au cas où il oserait le toucher une nouvelle fois, espérant tout de même le voir s'en aller. Sauf qu'il restait là, n'hésitant pas à lui poser d'autres questions. Jongler ensemble ? Ses dents grincèrent.

    Pas même dans ses (r ê v e s).

    Le prenait-il pour un imbécile ? Jamais il ne jouerait avec l'ennemi, et il comptait bien le lui faire comprendre. Autour d'eux, des spectres assistaient, tous plus ou moins étonné, à cette confrontation inattendue, au milieu de ce chemin ensablé.

    Aucun son n'osait briser ses lèvres, tandis que l'individu redouté divulgua son identité, la main tendue dans sa direction. Le nécromancien déglutit
    (il entendait presque les rires jaunes qui accompagnaient ces doigts tapant sa pâlotte chair)
    pourtant, il était motivé, déterminé à ne plus laisser ses craintes prendre le dessus.

    Ses émotions l'agitèrent et sans crier gare, Mikhaïl tira la fermeture de sa sacoche afin de s'emparer de l'instrument électrique. Il visa le bas-ventre de l'inconnu, sur lequel le choc s'étendit. Les étincelles claquèrent dans les oreilles, laissant vite place à la colère du cadet.

    JE T'AI DIS DE PAS ME TOUCHER, BLIN ! LAISSE-MOI TRANQUILLE ESPÈCE DE PERVERS !

    Et le jeune adolescent s'enfuit, sous les soupirs de stupéfactions et les râles qui culpabilisaient l'adulte. Il ne savait réellement vers où il se dirigeait, mais peut lui importait, tant que cette personne quittait son champ de vision. Malheureusement, son impulsivité dans cette situation l'empêcha de se concentrer sur la route, et fonça contre les racines d'un immense arbre, s'écorchant le bras en voulant se rattraper au tronc.

    Dans l'immédiat, certaines personnes sont venues à son secours, clôturant l'espace personnel du blessé qui, embarrassé par cet apparent échec visible aux yeux de tous, commença à sangloter,
    silencieusement
    ((je ne veux pas être faible))

    ( hrp ; ohlala c'est pas très beau, je suis désolée
    sinon, blin est l'équivalent d'un punaise ! en français, bien que tes recherches te diront en premier que ça veux dire crêpe en russe/ukrainien :3 )
    ♥️
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 23 Masculin
    × Age post-mortem : 24
    × Avatar : Katsuki Bakugou - My hero academia
    × Appartement : SDF
    × Métier : artificier - réparateur amateur d'accensseur
    × Péripéties vécues : 210
    × Øssements133
    × Age IRL : 24 Féminin
    × Inscription : 18/04/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le kiwi
    × DCs : Inari Nakamura

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    0/0  (0/0)
    23Masculin24Katsuki Bakugou - My hero academiaSDFartificier - réparateur amateur d'accensseur21013324Féminin18/04/2017complètele kiwiInari Nakamura
    avatar
    J'écris ma fiche !
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1724-fubuki-zetsu-un-jour-je-serais-roi-en-attendant-je-fais-chier-le-mondehttp://carnetspehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1725-carnet-de-fubukictral.pab
    23Masculin24Katsuki Bakugou - My hero academiaSDFartificier - réparateur amateur d'accensseur21013324Féminin18/04/2017complètele kiwiInari Nakamura
    J'écris ma fiche !
    #5 le 31.07.17 11:55
    On t’avait demandé de dégager de plein de façon. Vraiment plein. A force d’avoir une drague merdique avec tout ce qui bouge et semble être humain ça doit bien arriver. Mme si tu nieras pour toujours avoir aussi draguer le lapin nain d’une camarade de classe en étant trop bourré en pensant que c’était elle. Il fallait dire aussi qu’elle s’envoyait en l’air dans la pièce à coté avec un autre type de votre classe cette fois-là. Tu avais eu une super illusion d’avoir fait prendre son pied à une fille simplement avec tes mots. Paix à l’âme de ce pauvre lapin qui vivait régulièrement ce genre de situation, mais ne nous occupons pas de Roger, il n’est pas encore mort lui et de plus non présent ici.

    Du coup nous disons qu’on t’avait demandé de dégagé de bien des manières, mais au grand jamais on n’avait utilisé un taseur sur toi. Bon dieu, si il existait quelque part, que ça faisait mal. Ça coupe purement et simplement le souffle sur le coup, déjà que son cris t’avais un peu sonné détestant complétement qu’un enfant est aussi peur de toi là ça avait fini de te refroidir. La merde est définitivement profonde et tu es en plein dedans. Les murmure autour de toi t’agaces, ça parle, mais n’agis pas. Comme tout le temps. Au sol, te massant le ventre pour faire passer comme tu le peux, tu lèves les yeux pour regarder le gamin qui c’est lui aussi ramasser au sol et qui sanglote. Félicitation t’a complétement foiré.

    Avec un long soupir et surtout beaucoup d’effort tu te relèves et sens bien sur toi les regards qui te suivent pour voir la suite du désastre. Pitié qu’un agent de sécurité n’arrive pas trop rapidement. Tu t’approches du gamin, te laisse tomber à côté de lui dans un long soupir et passe rageusement une main dans tes cheveux cherchant les mots pour la suite. Réfléchis pas, vas-y au feeling, ça peut-être difficilement pire que là.

    « Hey marmot, bon réflexe, mais vas falloir travailler ta fuite. »

    Les muscles complétement endolories une grimace vient sur tes lèvres alors que tu continues de masser le point d’impact dans l’espoir que ça calme quelque peu la douleur. Il fait un signe de la main pour clairement faire comprendre de dégagé au gens autour. Certain recule, mais d’autres reste tout de même aussi proche en cas du moindre souci supplémentaire.

    « Gamin, sinon j’ai dit Fubuki en nom, pas Blinis. Je ne voulais pas te toucher, je m’étais arrêté. Sérieusement, tu vas comment toi ? Je peux au moins te toucher pour voir que tu n’as rien de casser ? Tu as mal où ? Pleure pas Little, je n’aime pas ça… »

    Allez un peu de courage. Peut-être avec beaucoup d’effort tu verras que la merde n’est pas si profonde que ça. L’espoir fait vivre. Dommage que tu sois mort quelque part.
    avatar
    Invité
    Invité
    #6 le 10.10.17 17:46

    don't hurt me ;
    Le vent se levait et sifflait avec ses pleurs. Les secondes passèrent et les visiteurs vinrent plus nombreux observer le désastre qu'était devenu le petit garçon soleil en l'espace d'un contact, d'une discussion.
    Mikhaïl ne relève plus les yeux, il a si honte d'avoir à nouveau échoué dans sa mission, d'avoir brisé un peu plus sa promesse
    (ils l'ont eu une fois encore)

    Et même lorsque l'inconnu à l'ombre monstrueuse est venue s'asseoir à ses côtés pour lui parler, il resta immobile,
    recroquevillé,
    la tête posée contre ses genoux blessés,
    tandis que les mots se perdaient dans ses sombres pensées.

    Il refusait d'écouter ce qu'il croyait être un flot de mensonges,
    alors il condamna ses oreilles de ses paumes,
    murmurant de l'aide dans la langue de son père
    (l'inconnu du bataillon)
    entre deux râles sibilants.
    Pourtant, personne ne répondit à ses appels, désormais tous occupé à blâmer le plus vieux des fauteurs de trouble ; comme si chacun voulait gagner ce concours de lynchage.

    Tant de bruits qui rendaient sa tentative d'atteindre le silence inutile.

    Ses mains glissèrent jusqu'à ses yeux, essuyant au passage les larmes qui s'y étaient immiscées, pendant que l'homme s'adressa à lui. Mikhaïl n'osa plus montrer son visage, anéanti par ses émotions trop faciles à libérer, et ne communiqua qu'avec sa voix étouffée sous sa respiration.

    Ne… Me touche pas, j'ai dit.

    Il passa le bout de son index sur la plaie ouverte de son bras,
    tira une grimace au contact du sang, plus dégoûté par la souillure qu'il provoquait que par le fourmillement ressenti.

    Je veux pas de ton aide. C'est à cause de toi que j'en suis là, espèce de monstre.

    Son regard se perd au loin.
    Un regard, empli de haine,
    et surtout de peine.

    T'as gâché ma journée. Je te déteste.

    Sa voix se brisa sur les dernières syllabes.

    Je veux juste rentrer à la maison…

    Fébrilement, Mikhaïl se releva, tête baissée, agrippant sa sacoche telle une peluche, puis reprit son chemin au pas rapide, évitant les spectres qui s'étaient préparés à lui proposer de l'aide suite à cet incident
    (nouveau repas pour ses peurs).

    ( hrp ; JE SUIS VRAIMENT EN RETARD OMG PARDON )
    ♥️
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 23 Masculin
    × Age post-mortem : 24
    × Avatar : Katsuki Bakugou - My hero academia
    × Appartement : SDF
    × Métier : artificier - réparateur amateur d'accensseur
    × Péripéties vécues : 210
    × Øssements133
    × Age IRL : 24 Féminin
    × Inscription : 18/04/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le kiwi
    × DCs : Inari Nakamura

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    0/0  (0/0)
    23Masculin24Katsuki Bakugou - My hero academiaSDFartificier - réparateur amateur d'accensseur21013324Féminin18/04/2017complètele kiwiInari Nakamura
    avatar
    J'écris ma fiche !
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1724-fubuki-zetsu-un-jour-je-serais-roi-en-attendant-je-fais-chier-le-mondehttp://carnetspehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1725-carnet-de-fubukictral.pab
    23Masculin24Katsuki Bakugou - My hero academiaSDFartificier - réparateur amateur d'accensseur21013324Féminin18/04/2017complètele kiwiInari Nakamura
    J'écris ma fiche !
    #7 le 07.11.17 17:30
    Tu détestes cela. Cette impression constante d’avoir complétement foiré. De t’être pris un mur complet. Pourtant, c’est ce qui est arrivé avec cet enfant. En voulant bien faire, en pensant bien faire, tu as simplement tout fait de travers. Encore. Toujours. A croire que c’est un don chez toi pour certaines choses. Une boule se forme dans ta gorge et tes yeux regardent le blondin sans savoir quoi lui dire. Tu aurais voulu réparé tout d’un simple revers de la main, que tout soit un simple songe. Seulement ce n’est absolument pas le cas. C’est horrible, mais c’est ainsi. Dommage pour toi.

    « Désolé. »


    Parce que tu l’es, vraiment. Tu n’as jamais voulu lui gâcher tout. Quelque part, tu n’as simplement pas compris sa réaction, ça t’a complétement dépassé, comme tout le reste. Il y a eu trop de trucs d’un coup. Trop d’émotion en une seule fois. Trop de trop. Tes yeux se portent sur sa blessure et ton instinct te demande de le soigner. De le mettre dans une forteresse pour prendre soin de lui et te faire pardonner. Seulement, tu ne peux pas écouter cet instinct, tu ne le sais que trop bien. Car ça serait définitivement faire de la merde avec tout ce qu’il reste.

    « Attends. Il faut te soigner. »

    Il ne t’écoute pas. Il part, et toi, tu n’as pas beaucoup d’options qui s’offrent à toi là tout de suite. Soit tu le laisses partir et tu reprends le cours de ta mort comme elle n’aurait jamais dû s’arrêter, mais te laissant cette culpabilité dans le fond du ventre, soit tu le suis prêt à racheter ton erreur dès qu’il fera une pause, mais te mettre dans le risque d’un nouveau coup de teaser. L’option un est éliminé presque d’office, alors tu prends sur toi et te redresses pour le suivre tel une ombre. Un peu de loin, ne le lâchant pas d’une semelle, tout en étant près à agir à la moindre de ses actions.

    « Je ne voulais vraiment pas. Laisse-moi au moins te soigner. Tu ne vas pas rester avec une plaie comme ça tout de même. Tu peux me détester, mais fais attention à toi tout de même. »

    Il est peut-être têtu, mais tu l’es tout autant, puis le laisser seul serait complétement irresponsable. Même si tu n’es pas le roi des responsabilités, tu sais l’être pour certaines choses tout de même.
    avatar
    Invité
    Invité
    #8 le 11.11.17 15:28

    don't hurt me ;
    Ses orbes noyés cherchent leur chemin gravé sur le sol,
    son corps s'est crispé, son visage s'est déformé sous une indifférence mal jouée,
    lui qui ne voulait pas attirer l'attention, on continuait à le dévisager même dans l'incompréhension.

    Qu'est-ce qui lui est arrivé ? ;
    (rien, vraiment,
    je suis un grand garçon)
    aurait-il voulu dire avec le sourire aux lèvres,
    mais ce serait mentir
    (que penserait-elle de moi si elle me voyait dans cet état ?)
    alors il continue à avancer
    en portant le poids de sa lâcheté.

    Pourtant, il le sent,
    on le suit
    il le suit
    il s'obstine, ça le met mal à l'aise
    (plus encore qu'il ne l'effraie à ce point)

    Ses pas s'accélèrent, se transforment presque en course,
    ses doigts écrasent le cuir de son sac,
    son regard commence à se perdre loin devant, sans daigner voir derrière lui.

    Mikhaïl espère toujours le faire partir en appelant à l'ignorance ; pourtant ça ne marche pas, il est là, accroché à son ombre, à essayer de...

    de quoi, en fait ?

    L'enfant se voyait déjà mourir à nouveau,
    il voyait que cet homme avait un comportement étrange, qui paraissait trop déviant dans sa tête. Mais, avait-il réellement l'intention de lui faire mal ? Il semblait tenir à soigner son bras
    (et les conséquences de ses erreurs)

    Le doute s'installe.
    Sa marche cesse, sa manche essuie vite fait ses larmes pour la énième fois, et il pencha sa tête vers l'aîné, l'air exaspéré.

    Donc, si j'en crois le baratin que tu sors depuis tout à l'heure, tu veux vraiment m'aider à soigner ma blessure ?

    Il le dévisagea un instant, puis se tourne afin de faire face à l'ennemi.

    T'es super chiant, en plus d'être flippant tu sais.

    Sans se préoccuper de l'avis du concerné, l'ukrainien soupira, avec une insolence qu'on ne lui soupçonnerait même pas.

    Bon, tu sais quoi ? T'as qu'à me soigner si t'en a envie. Mais fait gaffe à pas faire un geste de travers, sinon je vais te taper ! — peut-être avec son taser, mais il est bien trop imprévisible pour en être sûr — Par contre, après, tu devras partir, parce que j'ai plus envie de voir ta tronche en fait.

    Ah, Mikhaïl et sa franchise.
    ♥️
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires