avatar
Invité
Invité
Terminé #11 le 01.05.17 21:44








hate is the new love



Skylee était là, comme une misérable, genoux à terre, mâchoire serrée et regard accusateur, regard qu'elle refusait de détourner de la face de Toulouze qui la répugnait presque. Elle ne regretta absolument pas par la suite le regard noir avec lequel elle le contemplait, mais elle avait déjà compris à cet instant-là que le zombie n'était plus lui-même. Plus du tout. Et elle ne parlait pas uniquement d'un point de vue physique : si le problème n'était que capillaire, la situation n'aurait pas pris une telle tournure. Son regard était aussi sombre que le sien, bien plus obscure même ! Elle n'avait jamais vu un regard mêlant à la fois autant de violence et de haine. Il ressemblait presque à une bête sauvage, une bête assoiffée de sang, ou pire encore... Un démon. Il était sûrement près à se défouler sur n'importe qui dans cette pièce, refaire le portrait du premier tant il était hors de lui. Peut-être que lui-même savait qu'il était hors de contrôle, c'était probablement pour cela que tout ce temps, il avait tenté de garder son calme. Ça s'annonçait mal, Skylee ne pensait pas jusqu'alors que la situation pouvait être pire, mais elle comprit rapidement qu'elle se trompait. Sentant sa tête être tirée en arrière, sa chevelure immaculée emmêlée aux doigts du basané, elle fut forcée de lui faire face – non sans une grimace de douleur. Être ainsi traitée était presque humiliant pour la princesse auto-proclamée, mais elle comprit que pour le moment, elle allait devoir faire profil bas.

Se murant dans un silence des plus totales, Skylee ravala sa rage et sa colère et préféra rester la tête froide afin de réfléchir à quelconque manière de se sortir une bonne fois pour toute de cette situation. D'ailleurs, il la relâcha enfin. Toulouze était hors de contrôle, et dans un pareil état, il était tout à fait capable de se faire les deux bouffons. De toute façon, les deux hommes avaient tout d'un lâche, donc elle ne pouvait compter sur leur coopération. Puis...

Une, deux, trois, quatre détonations.

Skylee avait sursauté, et c'est l'air scandalisé qu'elle posa ses deux yeux violets sur le corps dont un liquide rouge, semblant sans fin, s'écoulait du corps d'un des deux hommes. Les mots lui manquaient, la situation lui échappait totalement. Elle ne donnait pas chair de la peau du second homme non plus, il allait sûrement finir dans le même état, voire pire. La nécromancienne n'arrivait même plus à réfléchir calmement, elle n'avait pas une maîtrise assez correct de son pouvoir pour l'utiliser contre Toulouze, ce serait laisser la situation entre les mains du hasard. Il ne lui restait plus que la fuite, ou trouver quelque chose d'autre encore, sachant qu'elle n'avait pas non plus de potions sur elle.Et dans le cas d'une fuite, par où devrait-elle partir ? Elle ne connaissait même pas l'endroit. Quel cauchemar...

L'homme ne semblait pas rassasier de sa violence, voilà qu'il se défoulait sur le deuxième nigaud après que celui-ci ait eu la mauvaise idée d'attaquer en premier. Elle ne savait quelle forme de bonté en elle lui disait de stopper ce massacre avant que ça ne dégénère plus, elle ne se sentait pas de partir en laissant deux corps dans cette usine désaffectée, comme si de rien n'était. Malgré les apparences, elle avait un sens de l'honneur et de la loyauté bien trop élevée. Puis pour Toulouze aussi, elle ne savait pas si par la suite il le regretterait, mais... Elle ne pouvait pas le laisser comme ça.

Décidée à ne pas se contenter de son rang de spectatrice passive, Skylee se leva, et après une grande aspiration pour prendre son courage à deux mains, elle s'avança vers les deux hommes qui se battaient, les observa quelques brèves secondes, et sans réfléchir plus, avant que le zombie complètement dégénéré n'ait le temps d’asséner à l'autre imbécile un énième coup, elle se jeta sur lui, l'enferma contre elle à l'aide de ses bras tout en le tirant en arrière pour l'éloigner de l'autre homme. Même si sa force par rapport à Toulouze était bien trop insuffisante, au moins elle avait permis à celui qui la pourchassait plus tôt de se relever – un peu maladroitement et de prendre la fuite tant bien que mal en boitant, abandonnant son camarade sans aucun scrupule. La nécromancienne relâcha ensuite le zombie, soulagée d'avoir pu sauver la mise de quelqu'un. Mais ne devait-elle pas plus s'inquiéter pour son cas ? Tout ce temps, elle s'était persuadée que sa seule défense face à lui, c'était son vagin, et qu'il n'oserait pas la toucher juste à cause de ça.

« Reprends tes esprits, du con ! » Ordonna-t-elle sur un ton autoritaire, avec un regard sévère. Elle n'allait tout de même pas lui montrer qu'elle avait peur de lui. Elle n'avait peur de personne après tout. « C'est pas le moment de faire des conneries. Tape contre un mur si tu veux pour te soulager, et quand tu te sentiras mieux, trouvons un moyen pour que l'on bouge d'ici et que je puisse te trouver quelqu'un pour te donner une potion vite. On a compris que t'étais fâché, pas la peine de nous écraser la gueule avec tes poings, merde. » Et aspect monstrueux ou pas, elle lui parlera toujours avec ce même ton méprisant...


MADE BY PANDORA







avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 284
× Avatar : Daiki Aomine - Kuroko no Basket
× Pouvoir : Te cogner dans le nez :nose:
× Croisée avec : Grympy Cat
× Logement : Duplex
× Métier : Prédicateur - Cobaye
× Péripéties vécues : 1083
× Øssements2255
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 04/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : Touloose
× DCs : Etsu Morugawa | Liam Gold | Silver Leifsson

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
19Masculin284Daiki Aomine - Kuroko no BasketTe cogner dans le nez :nose:Grympy CatDuplexPrédicateur - Cobaye1083225525Féminin04/02/2017complèteToulooseEtsu Morugawa | Liam Gold | Silver Leifsson
Big Grumpy Cat
Big Grumpy Cat
19Masculin284Daiki Aomine - Kuroko no BasketTe cogner dans le nez :nose:Grympy CatDuplexPrédicateur - Cobaye1083225525Féminin04/02/2017complèteToulooseEtsu Morugawa | Liam Gold | Silver Leifsson
https://www.peekaboo-rpg.com/t1408-toulouze-broken-glasshttps://www.peekaboo-rpg.com/t1411-toulouze-find-yourselfhttps://www.peekaboo-rpg.com/t2069-toulouze-don-t-call
Terminé #12 le 06.05.17 15:09


Hate is
the new love
Got a whole tank of dopamine, flush it. You're only as low as you think, fuck it. Your never as low as you think, nah, nah...

Erreur volontaire ou inconsciente. Poussée d'adrénaline, geste réflexe. Qui pouvait dire ce qui lui était réellement passée par la tête à cet instant, alors que l'atmosphère se faisait plus lourde que le poids d'une montagne et plus froide qu'un vent polaire. Sentiments contraires, changeants et tourbillonnants alors que l'homme prenait ses jambes à son cou, abandonnant son acolyte comme une abandonne sa première chemise. Imbécile. Bougre d'imbécile. Les hommes étaient vraiment que des lâches et des cons.

Des fins doigts, chauds et durs s'étaient enroulés sur sa peau, l'espace d'un instant. Un faible instant. Mais un instant qui avait permis à son punching-ball humain de se faire la malle. Belle idée qu'elle avait eu. La surprise avait voilé ses rétines encres, l'espace d'une seconde avant que la colère et la rage ne reprennent entièrement leurs droits. Pauvre sotte. Était-ce réellement le moment de lui faire la morale ? De lui sortir ce genre de conneries ? Elle se prenait pour qui au juste ? Déjà qu'elle le mettait dans la merde, elle venait en plus le faire chier davantage.

Mauvaise idée...

Violence sourde. Gestes durs. Des prunelles aussi froides que les ténèbres et dépourvues d'émotions. À quoi avait-elle donc pensé en l'arrêtant de la sorte ? En lui parlant de la sorte ? À prendre cette expression méprisante et hautaine alors qu'il pouvait très bien sentir sa peur et son appréhension. Pauvre fille se donnant des airs de grandes dames, à faire croire qu'elle pouvait le maîtriser. Bonne blague.

Le vent avant la tempête. Sans crier gare, Toulouze attrapa la jeune femme à la gorge, sa main enserrant son cou gracile avec bien trop de force. C'était à se demander si dans cet état, il ne pouvait pas lui briser la nuque juste ainsi. Mais ce n'était pas ce qu'il désirait. Cela aurait été trop facile, trop simple, pas assez libérateur. Tordre simplement le cou de cette petite princesse habillée en lapin trop volage n'aurait pas fait diminuer sa colère. Ni même la tempérer. Il lui fallait autre chose. Quelque chose de bien plus... brutal...

Le corps de la nécromancienne se retrouva soudain au sol, le zombie l'ayant poussé sans ménagement qu'il ne la surplombe de toute sa stature. Sans douceur, ses doigts agrippèrent à nouveau la chevelure immaculée de Skylee, la forçant à soulever son visage du sol mais surtout à le tenir éloigné du sien et à ne pas le regarder. Il savait pertinemment qu'un seul de ses crachas pouvaient lui coûter un œil, comme à l'un des deux nigauds qui les avaient emmerdés. Et sa fureur était déjà assez grande pour qu'elle n'augmente davantage. Le contrôle qu'il avait sur elle était déjà bien minime. Alors une goutte de plus et le vase exploserait.

Visage sans émotion. Regard vide. Voix placide et froide. Ils étaient dans une position bien étrange, dans un endroit bien trop glauque totalement dépeuplé. Si quelqu'un débarquait, il appellerait certainement les autorités -si celles-ci n'étaient pas déjà en route pour les usines. Mais cela ne dérangeait pas le zombie le moins du monde. Que les gens viennent, ça lui ferait de la compagnie supplémentaire. Car il n'était pas dit que la princesse réussit à apaiser un tant soit peu son excès de rage.

- T'aurais pas dû te mêler de ça et te faire la malle. Tu pourrais déjà être très loin si t'avais pas voulu jouer les héros. Enfin, c'est ton problème maintenant.

Voix trop calme. Air pesant. Muscles crispés. Ses doigts enserrèrent davantage les mèches argentés qu'il se mit alors à tirer doucement, atteignant où la tête de la jeune femme ne pouvait plus reculer davantage. Ses cheveux s'arracheraient-ils si il tirait davantage ? Ou bien lui craquerait-il la nuque de cette façon ? Question futile, langueur soudaine, rage grondante.

Ça va mal finir...

- Et arrêtes de parler sur ce ton aux gens aussi, je te signale que t'es pas au-dessus des autres. T'es autant dans la merde que tout le monde.

Il tira davantage. Beaucoup trop. Son genou plaçait dans le dos de la bunny-girl poussa plus fort, tordant son torse dans une position bien inconfortable. La ligne entre la maîtrise et la folie n'était plus très loin d'être franchie, celle délimitant la perte totale des sens et de l'esprit. Ça allait mal finir. Très mal...

- Et si tu m'aidais à me calmer tient...

Avec : Skylee
Mots : 725



HRP:
Si tu veux mon avis, faudrait peut-être mettre un rating sur notre rp
Afficher toute la signature


and without you I'm losing my mind



En anglais : #006600
En japonais : #566C49
En suédois : #216658
avatar
Invité
Invité
Terminé #13 le 08.05.17 12:34








hate is the new love



Les conseils pleins de dédain que venait de donner la nécromancienne semblaient bien inutiles, au contraire, au vu de la situation, ils allaient plutôt lui porter préjudice... Toulouze n'était en rien plus calmé, il ne pouvait plus se raisonner. Skylee était à un point de non retour, et elle regrettait amèrement de ne pas s'être servie de ses jambes pour fuir le plus loin possible, avant que la situation ne soit d'autant plus grave. De toute façon, à ce stade où elle ne pouvait même plus s'échapper, elle s'était faite une raison : tout serait inefficace face à sa rage. Mots, paroles, gestes... Elle était impuissante et seule, qui plus est. Ses pensées avaient beau s'agiter, s'entrechoquer, pour trouver ne serait-ce que la moindre petite idée pour filer à l'anglaise, rien ne lui venait. Elle allait finir dans le même état que l'autre nigaud noyé dans son bain de sang, c'était certain... Le zombie n'avait plus de punching-ball sur lequel déchaîner sa colère désormais. Elle avait été bien naïve de penser qu'elle pourrait le calmer, et elle avait redoubler de bêtise lorsqu'elle eut l'erreur de l'éloigner de son précédent joujou.
À peine eut-elle fini de prononcer ses quelques mots qu'elle sentit sa gorge être compressée entre les doigts de Toulouze, comme si l'on égorgeait une vulgaire bête. Skylee savait que si elle gesticulait dans tous les sens, elle écourterait davantage sa '' vie ''. Elle tentait alors de rester calme, manquant assez vite d'air, ses doigts tentant d'arracher ceux du jeune homme de sa gorge, mais bien évidemment, elle n'y parvenait pas. Elle était bien trop faible par rapport à lui, la question ne se posait même pas. D'ailleurs, il l'envoya valser sans grand ménagement, la princesse jetée au sol, à la fois prise par la douleur de sa chute et se remettant tout juste de ce qu'il venait de lui faire subir. Alors qu'elle peinait à reprendre son souffle, la main contre sa gorge encore douloureuse, elle sentait qu'il était loin d'avoir terminé avec elle. Oh non, ce n'était que le début, il était loin d'avoir assouvi ses pulsions violentes et incontrôlables. À cette simple pensée, un frisson la parcourut toute entière. Là, pour la toute première fois, vie et mort confondues, la jeune femme expérimentait la peur. Elle en craignait pour son existence, ne voulait ni souffrir, ni subir. Elle se croyait dans un véritable cauchemar sans issue, d'où elle ne pouvait se réveiller.

Skylee se sentait comme la gamine s'étant un peu trop égarée dans les bois, sur le point d'être dévorée par le grand méchant loup. Elle sentait que Toulouze était derrière elle, son ombre et sa taille imposante la surplombant, alors qu'elle essayait de se faire toute petite, elle ne bougeait même plus. Mais, malheureusement pour la princesse, il était bien trop tard pour se faire oublier ! Elle sentit sa longue chevelure immaculée être violemment saisie par la poigne ferme du brun, son cri raisonnant dans le lieu désertique et lugubre.

« T'es complètement... » Et avant même qu'elle n'eut le temps de finir sa phrase, elle sentit son crâne être davantage tiré en arrière, son corps se distordant littéralement. C'était comme être tortuée, écartelée. Elle ne pouvait plus bouger, craignant que le moindre faux geste lui brise quelque chose. Son cou lui faisait atrocement mal, et sa colonne vertébrale également. La mâchoire serrée, elle faisait en sorte de contenir ses larmes mais elle savait bien qu'elle n'avait pas pouvoir gardé la tête haute bien longtemps. Et il tirait encore, de plus en plus fort, sa position était de plus en plus inconfortable, la douleur de plus en plus insoutenable, ses larmes ruisselant sur ses joues en cascade. Larmes qui, lorsqu'elles ruisselaient jusqu'à son costume de bunny girl, semblaient brûler petit à petit le tissu.

« C'est ça... Fais-le malin... » Déclara-t-elle difficilement, le souffle saccadé. Pour le moment, Toulouze était gagnant parce que Skylee était immobilisée au sol. Elle était loin de bien maîtriser ses acides, et ne parlons pas de combat de type corps à corps avec l'homme ( il la piétinerait sans doute ). Cependant, la situation serait nettement moins avantageuse pour lui si elle était debout, en état de se défendre. Elle se promettait intérieurement qu'elle aurait l'occasion de lui faire regretter l'instant présent, que ce soit aujourd'hui ou une autre fois. Pour le moment, son corps était presque sur le point de céder, et alors qu'elle commençait à produire malgré elle de l'acide, larmes et gouttes de transpiration devenant de plus en plus corrosives, elle finit par demander à contre-coeur, plus pour ne pas finir en deux morceaux que par réelle volonté de rompre ce rapport de haine qu'ils entretenaient:

« Arrête ça, restons en là... S'il te plaît. » S'avouant comme vaincue, mais son regard exprimait une toute autre chose. Un regard sombre vigoureux, sûrement pleins d'idées obscures et assassines...


MADE BY PANDORA







avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 284
× Avatar : Daiki Aomine - Kuroko no Basket
× Pouvoir : Te cogner dans le nez :nose:
× Croisée avec : Grympy Cat
× Logement : Duplex
× Métier : Prédicateur - Cobaye
× Péripéties vécues : 1083
× Øssements2255
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 04/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : Touloose
× DCs : Etsu Morugawa | Liam Gold | Silver Leifsson

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
19Masculin284Daiki Aomine - Kuroko no BasketTe cogner dans le nez :nose:Grympy CatDuplexPrédicateur - Cobaye1083225525Féminin04/02/2017complèteToulooseEtsu Morugawa | Liam Gold | Silver Leifsson
Big Grumpy Cat
Big Grumpy Cat
19Masculin284Daiki Aomine - Kuroko no BasketTe cogner dans le nez :nose:Grympy CatDuplexPrédicateur - Cobaye1083225525Féminin04/02/2017complèteToulooseEtsu Morugawa | Liam Gold | Silver Leifsson
https://www.peekaboo-rpg.com/t1408-toulouze-broken-glasshttps://www.peekaboo-rpg.com/t1411-toulouze-find-yourselfhttps://www.peekaboo-rpg.com/t2069-toulouze-don-t-call
Terminé #14 le 09.05.17 17:07


Hate is
the new love
Got a whole tank of dopamine, flush it. You're only as low as you think, fuck it. Your never as low as you think, nah, nah...

Cris et pleurs. Larmes et terreur. Pression ambiante. Délire passager. Déviance semi-complètement. La voix de la jeune femme résonnait dans ce lieu sordide, dans les murs de béton, dans sa tête. Il entendait sa détresse, sa douleur, sa rage et sa peur. Mais cela ne lui faisait ni chaud ni froid. Il n'avait qu'une envie : lui faire mal. Assez mal pour qu'il se sente à nouveau serein, si on pouvait dire qu'il pouvait décemment ressentir une telle émotion.

Il tirait sur sa chevelure. Fort. Bien trop fort. Il pouvait sentir sous son genou les os de la jeune femme se mouvoir de façon étrange alors que la peau de son cou était aussi pâle que la mort. Il allait lui briser la nuque, la briser en deux, lui casser le dos. Et il ne comptait pas s'arrêter là. Car ce n'était pas suffisant. Ce n'était pas assez pour soulager sa colère. Il en fallait plus. Plus de douleur. Plus de violence. Plus, toujours plus...

Arrêtes ça...

Supplications teintées de rage. Sanglots longs et déchirants. Toulouze n'en avait vraiment rien à faire, souhaitant juste tordre le corps de la jeune femme comme on brise un petit morceau de bois. La laissant là, dans une position inconfortable et douloureuse juste pour lui montrer qu'elle n'aurait pas du se mêler de ses affaires. Qu'elle aurait mieux fait de partir et de le laisser tranquille. Lui faire mal pour lui faire comprendre qu'elle aurait mieux fait de ne pas l'emmerder. Une sorte de punition bien trop morbide qui n'avait en réalité pas lieu d'être. Mais dans l'état où il était, Toulouze était tout sauf rationnel et raisonnable. La colère et la rage parlaient pour lui, le portant en des lieux et de situations qui le dépassaient bien souvent mais qu'il ne regrettait pas réellement. Car après tout, c'était de leur faute si ils en étaient arrivés là. C'était de sa faute, à la pauvre petite Skylee, si elle en était là. Lui l'avait pourtant prévenu. Sans succès. Qu'elle assume les conséquences de ses actes.

Des pleurs. Des sanglots. Des sirènes. Au loin. Bien loin. Se rapprochant lentement de l'endroit où ils étaient. Le basané releva la tête en les entendant, reconnaissant le son que produisait les alarmes des véhicules des Mangemorts lors d'une intervention. Ils venaient dans leur direction. Il en était certain. Ils venaient pour eux.

Calme plat. Redescente. La fureur retomba comme un soufflé, s'affaissant dans le fond de son estomac alors qu'il observait les potentielles sorties de l'usine. Rester pour affronter les Mangemorts n'étaient pas une bonne idée. Ils seraient beaucoup plus nombreux et la plupart du temps, c'était à des nécromanciens dont il avait à faire. Toulouze avait déjà joué des coudes avec eux et ne souhaitait pas réitérer l'expérience -bien qu'il avait réussi à s'en sortir les dernières fois. Seulement, mieux ne valait pas trop compter sur la chance en cette soirée pourrie et s'en allait. Enfin, après de longues minutes, le zombie se redressa, délaissant le corps de la jeune femme dont il lâcha les cheveux. Il la regarda s'écrouler sur le sol dans un bruit mat, se ratatiner sur elle-même en sanglotant tandis qu'il commençait à s'éloigner d'un pas rapide.

- Il faut croire que tu as de la chance...

Voix rauque. Phrase grave. Légère déception. Il devait laisser Skylee derrière, ne désirant pas se trimbaler un poids qui le ferait peut-être se faire prendre par les flics. Mais il devait laisser son punching-ball improvisé dans l'usine abandonnée. Tant pis. Il trouverait bien quelqu'un d'autre dans les quartiers les plus proches à tabasser pour se calmer complètement. Rester là n'était plus une bonne idée.

Ses pas accélèrent, le dirigeant vers la sortie pour que finalement, il quitte l'usine sordide. Toulouze ne songea même pas à aller aider la nécromancienne, celle-ci lui ayant bien trop tapé sur le système pour qu'il pense même à l'aider à se relever. Et puis, après ce qu'il venait de lui faire et ce qu'il avait pensé à lui, il n'y avait aucune raison pour qu'il joue les sauveurs avec elle.

La nuit l'enveloppa, une faible odeur de sang et de sueur lui collant à la peau, en plus de celle de son corps putréfié de son zombie. La nuit ne touchait pas encore à sa fin, lui permettant de trouver une bande d'imbéciles sur qui se défouler avant de finir dans un coin soit à dormir ou décuver. Encore une nuit passée dans les embrouilles et la rage.

Pauvre gamine. Elle avait rien demandé...

Avec : Skylee
Mots : 753



HRP:
Je te laisse conclure du coup
Afficher toute la signature


and without you I'm losing my mind



En anglais : #006600
En japonais : #566C49
En suédois : #216658