avatar
Invité
Invité
Terminé #1 le 15.04.17 22:58








hate is the new love



« … Hein ? »

Une petite tête à la chevelure immaculée en cascade, c'était bien la seule chose présente au milieu de cette usine désaffectée digne des plus grands films d'horreur, ou jeux pour adultes, au choix. Un lieu bien lugubre, paysage en demi-teinte, des murs tenant à peine debout, des sortes d'échos que l'on ne saurait expliquer, des rats, souris et toutes sortes d'êtres petits et vivant dans la crasse, de la poussière, de la saleté, un endroit froid et sans lumière. La demoiselle plissa les yeux, se demandant bien comme elle avait pu atterrir ici, dans cette tenue de bunnygirl rouge qu'elle ne portait que lorsqu'elle était au travail, dans un des casinos de la ville. Soudain, elle fut prise d'un mal de tête indescriptible, ayant l'impression qu'on lui martelait le crâne avec une grosse pierre et un clou. Premier indice : elle avait beaucoup trop bu. Ce n'était d'ailleurs pas dans ses habitudes, après tout il n'y avait rien de charmant à ne plus marcher droit et agir comme un pitre, et pire encore, ne même pas se souvenir de ses actes par la suite... Être saoul quoi. Mais soudain, comme une claque, tout lui revint en tête. Cette soirée où elle avait accepté un cocktail de M. Nakamura à chacune de ses victoires aux jeux, assez vite elle s'était retrouvée dans un sale état, puis elle était rapidement partie avec sa moto pour une affaire qui devait normalement avoir lieu ici... Le reste, elle ne s'en souvenait plus trop, et dans tous les cas, elle avait fini par s'endormir par terre, dans une usine abandonnée et dans un coin perdu.

Au fond, ça l'arrangeait car ici, elle était seule. Ramenant ses jambes à son torse pour poser son visage sur ses genoux, elle se laissa aller, pensa. Skylee appréciait particulièrement la solitude parce qu'à chaque question qu'elle pouvait se poser, elle n'obtenait jamais de réponse toute faite. Simplement un long silence. Rien de plus. En absence de compagnie, il n'y avait pas de masque à porter, pas de comédie à jouer. Elle s'enroulait juste dans une forme de vulnérabilité qu'elle abhorrait pourtant, se plaisait quelques secondes dans ses bras, puis immédiatement, elle les quittait car il n'y avait rien de plus stupide que la fragilité. C'était une faiblesse des hommes qu'elle préférait laisser dans le monde humain. Malheureusement, le moment fut bien court, elle ne put se complaire davantage dans sa véritable nature... Des bruits de pas s'étaient fait entendre. Skylee n'était pas plus effrayée que ça, il n'y avait rien à craindre après la mort après tout. C'est pour cela qu'elle lança avec sa nonchalance habituelle :

« Qui c'est ? » Et plutôt que d'être surprise par la présence de l'inconnu, elle se leva d'elle-même, se guidant vers les bruits de pas, tombant nez à nez avec Toulouze qu'elle croisait toujours dans des endroits un peu... Louches. Elle finissait presque par croire qu'il la suivait, ou qu'une mauvaise force supérieure les poussait à être ensemble. Entre la fois où elle lui avait vendu des potions et cette fois-là, ils avaient tendance à se croiser un peu trop souvent peut-être. Croisant les bras sous sa poitrine, elle glissa alors à son égard : « Oh, mais c'est la caïd au cœur tendre... Tu fais quoi ici ? » Et sans réellement attendre sa réponse, Skylee haussa les épaules, commençant déjà à avancer de son côté. Elle savait bien qu'il n'allait pas la suivre d'ailleurs. « Pour une potion j'espère ? Tu commences à sentir le pourri. »


MADE BY PANDORA







avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 284
× Avatar : Daiki Aomine - Kuroko no Basket
× Pouvoir : Te cogner dans le nez :nose:
× Croisée avec : Grympy Cat
× Logement : Duplex
× Métier : Prédicateur - Cobaye
× Péripéties vécues : 1083
× Øssements2255
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 04/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : Touloose
× DCs : Etsu Morugawa | Liam Gold | Silver Leifsson

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
19Masculin284Daiki Aomine - Kuroko no BasketTe cogner dans le nez :nose:Grympy CatDuplexPrédicateur - Cobaye1083225525Féminin04/02/2017complèteToulooseEtsu Morugawa | Liam Gold | Silver Leifsson
Big Grumpy Cat
Big Grumpy Cat
19Masculin284Daiki Aomine - Kuroko no BasketTe cogner dans le nez :nose:Grympy CatDuplexPrédicateur - Cobaye1083225525Féminin04/02/2017complèteToulooseEtsu Morugawa | Liam Gold | Silver Leifsson
https://www.peekaboo-rpg.com/t1408-toulouze-broken-glasshttps://www.peekaboo-rpg.com/t1411-toulouze-find-yourselfhttps://www.peekaboo-rpg.com/t2069-toulouze-don-t-call
Terminé #2 le 15.04.17 23:15


Hate is
the new love
Got a whole tank of dopamine, flush it. You're only as low as you think, fuck it. Your never as low as you think, nah, nah...

Lumière blafarde. Les réverbères à moitié pétés du quartier n'étaient rien à part des morceaux de bitume craquelé. Dans la nuit aussi noire qu'un puits sans fond, mieux valait ne pas traîner à cet endroit. Surtout à cette heure. Qui pouvait savoir ce qu'il allait arriver, quel fou allait sortir de derrière un poteau pour vous détrousser et vous malmener ? Personne. Et personne d'un minimum respectable ne viendrait pointer son nez dans un lieu aussi sordide, crade et dangereux.

Mais tu n'es pas respectable. Pas vrai Toulouze ?

Des nuages noirs, sombre comme le vide dans son âme. La pluie n'allait pas tarder à tomber et déverser ses larmes sales sur ce monde pourri dans lequel il était tombé. Peut-être pleuvrait-il jusqu'au matin, l'averse l'obligeant à rester sur place un bon moment. Peut-être allait-il devoir rester là, à rester sur ses gardes pour qu'aucun dealer ou crétin n'essaie de lui piquer ses affaires. Combien de fois un truc pareil avait failli lui arriver par le passé. Des centaines de fois. Heureusement qu'il se méfiait bien plus des gens à l'heure actuelle.

Ça, c'est ce que tu dis.

Ses lèvres affichèrent une grimace, un sentiment grondant emplissant sa poitrine. Le manque se faisait sentir, dangereux, violent. Il allait le pervertir, l'enrager, le corrompre. Comme toujours. D'ordinaire, il prenait ses précautions, faisait attention à ne pas tomber dans un tel état d'insuffisance. Sauf qu'il n'avait pas prévu d'être aussi irritable ces derniers jours.

Et bien Toulouze, tu perds la main.

Ses pas résonnaient dans l'usine à peine éclairée, ses yeux remplis de méfiance scrutant les environs. Cela faisait plus de deux heures que Toulouze vagabondait dans le coin, après s'être réveillé dans un coin dans un immeuble abandonnée. Il n'avait eu aucun souvenir de ce qu'il avait fait les heures précédents son arrivée, sa mémoire ayant, comme bien souvent, effacé une partie de sa journée. Le zombie avait totalement oublié comment il avait fait pour se retrouver par terre, à moitié nu et sa gourde vide. En plus de cela, il n'avait rien noté sur cet événement sur son portable. Alors comment se souvenir de quoi que se soit.

Mais sa mémoire n'était pas son plus gros problème. C'était bien cette sensation de manque. Toulouze la connaissait, par cœur. Comme une femme que l'on a aimé mais qui nous torture plus qu'autre chose. Toulouze savait que d'ici peu, il se sentirait mal, qu'il aurait envie de hurler, de frapper quelque chose. Il lui fallait une potion, rapidement. Avant de tomber dans la folie.

T'es mal barré mec...

Une voix. Une voix de femme. Dans les décombres de cette usine désaffectée, une voix de femme résonnait. Intrigué, l'homme se dirigea vers elle, espérant trouver une dealeuse pas trop chiante pour le fournir. Quand il la découvrit. Cette nana aux longs cheveux clairs. Toulouze sourcilla en la voyant, en l'entendant également. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire là, vêtue de cette tenue tout sauf adéquate, dans un endroit pareil ? Le zombie en avait vu des choses en presque trois siècles d'existence dans ce monde. Mais cette fille restait l'une des choses qui l'intriguait le plus. Sans parler de sa façon de l'énerver.

Tentant de ne pas relever sa remarque moqueuse et acerbe, le grand métis se dirigea jusqu'à elle, l'observant avec le plus de calme possible afin de voir si elle pouvait lui servir à quelque chose. Elle ne portait que ce costume de lapin ridiculement vulgaire et des escarpins qui n'étaient pas sans lui rappeler sa nécromancienne de colocataire. Vraiment, que foutait-elle ici ? Toulouze voulut grogner, son sang tournant trop vite dans ses veines. Il ne se souvenait même plus de son nom.

Comme si tu en avais quelque chose à faire.

- Qu'est-ce que tu fous là ?

L'homme rabaissa sa capuche et observa la lapine trop peu couverte. Il tenta de ravaler sa colère, son manque et ses paroles grossières pour se poster devant elle, les mains dans les poches.

Mais on sait bien Toulouze que tu ne resteras pas calme bien longtemps...
Avec Skylee
Mots : 673

Afficher toute la signature


and without you I'm losing my mind



En anglais : #006600
En japonais : #566C49
En suédois : #216658
avatar
Invité
Invité
Terminé #3 le 15.04.17 23:17








hate is the new love



Alors qu'elle repartait déjà de son côté, n'attendant même pas une réponse de sa part malgré sa question, Toulouze finit étonnamment par émettre un son... Alors bien évidemment, il n'avait pas réagi à ses paroles taquines, ni même répondu à sa question, mais il lui avait tout de même parlé. Skylee n'ignorait pas qu'aux yeux du métis ( et beaucoup d'autres personnes dans son cas ), elle était agaçante. Ce qu'il y avait de particulier dans le cas du grand brun, c'est que malgré tout, il semblait comme... Intrigué par elle. Elle ne voyait pas trop pourquoi, au-delà de son naturel parfois décontenançant, elle n'avait rien de plus que les autres... Enfin si, c'était une princesse, mais voilà, d'un point de vue purement objectif, elle restait Mademoiselle Toutlemonde. C'était au fond assez paradoxal. Il ne l'appréciait pas, fuyait sa compagnie, mais en même temps il avait cette sorte de curiosité pour elle. Du côté de Skylee, les choses étaient de suite plus simple. Elle ne le détestait pas. Sans parler d'amitié ou autre, on ne pouvait pas non plus parler de totale indifférence... Non, en fait, ce n'était pas plus simple. Après quelques secondes, la demoiselle s'arrêta, s'adossant alors contre un mur qu'elle jugea de pas trop sale.

« Oh, t'es trop mignon, tu t'intéresses à moi. » Encore une pointe d'ironie, on avait presque l'impression que la langue de cette nécromancienne ne pouvait s'empêcher de danser sur ces tons acerbes et ironiques, pas bien méchants au fond, encore heureux ! Elle laissait les mots les plus cruels pour les êtres les moins aimés. « Mais ce serait trop d'honneur que de te répondre, puis je ne savais pas que tu jouais dans la cour des conventions... Entre nous, je pense que la réponse ne t'intéresse pas tant que ça. »

Skylee plissa les yeux, pensive. Elle avait secrètement espéré que Toulouze sache la réponse à la question qu'il avait lui-même posé, malheureusement ce n'était pas le cas. Sa présence ici n'était pas dû au zombie, ou alors lui-même ne s'en souvenait plus. Il y avait là un aspect drôlement flippant à cela, être venue dans un pareil endroit une nuit et s'y être réveillée sans se souvenir de rien. On aurait pu avoir tenté de l'anéantir, elle ne s'en souviendrait même pas. Du moins, tout ses souvenirs seraient passés sur le plan de l'inconscient. Après quelques secondes à avoir dévisagé le zombie avec un air interrogateur,  Skylee se demanda sincèrement s'il ne valait pas mieux pour elle de s'estimer heureuse de ne pas avoir été en compagnie de l'homme cette nuit, du moins si c'était réellement le cas. Il semblait si irrité – bien plus que d'habitude, qu'elle voyait presque dans son aspect tout entier quelque chose de bien trop instinctif, dangereux. Malgré le calme qu'il tentait de faire apparaître, l'anglaise avait ce mauvais pressentiment, cette impression désagréable que cette rencontre était loin d'être une bonne chose. Et honnêtement, subir la colère de cet homme, c'était bien la dernière chose qu'elle voulait expérimenter à ce moment même, son cerveau était bien trop lent là.

« J'imagine que tu t'es réveillé là également. » Et en plus, les deux étaient en vie, véritable exploit. S'approchant de quelques pas avec son éternel air malicieux, elle poursuivit alors : « Il serait bête que l'on découvre que l'on a fait des trucs bizarres ensemble. Genre moi avec un zombie faussement bad boy, ew. T'as rien sur toi là ? Même pas un petit truc qui nous indiquerait au moins l'heure ? Une montre, ou... » La jeune femme s'arrêta net, fermant les yeux quelques instants pour se tempérer. Elle avait senti comme un orage noir passer quelques instants passer dans son esprit, dont surtout un coup de tonnerre violent qui tapa contre ses méninges, lui provoquant des maux insupportables. Les revers d'une soirée bien trop alcoolisée, elle l'imaginait bien.


MADE BY PANDORA







avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 284
× Avatar : Daiki Aomine - Kuroko no Basket
× Pouvoir : Te cogner dans le nez :nose:
× Croisée avec : Grympy Cat
× Logement : Duplex
× Métier : Prédicateur - Cobaye
× Péripéties vécues : 1083
× Øssements2255
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 04/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : Touloose
× DCs : Etsu Morugawa | Liam Gold | Silver Leifsson

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
19Masculin284Daiki Aomine - Kuroko no BasketTe cogner dans le nez :nose:Grympy CatDuplexPrédicateur - Cobaye1083225525Féminin04/02/2017complèteToulooseEtsu Morugawa | Liam Gold | Silver Leifsson
Big Grumpy Cat
Big Grumpy Cat
19Masculin284Daiki Aomine - Kuroko no BasketTe cogner dans le nez :nose:Grympy CatDuplexPrédicateur - Cobaye1083225525Féminin04/02/2017complèteToulooseEtsu Morugawa | Liam Gold | Silver Leifsson
https://www.peekaboo-rpg.com/t1408-toulouze-broken-glasshttps://www.peekaboo-rpg.com/t1411-toulouze-find-yourselfhttps://www.peekaboo-rpg.com/t2069-toulouze-don-t-call
Terminé #4 le 15.04.17 23:22


Hate is
the new love
Got a whole tank of dopamine, flush it. You're only as low as you think, fuck it. Your never as low as you think, nah, nah...

Pourquoi tu lui as adressé la parole au fait ?

Les billes sombres du zombie se posèrent un instant sur la jeune femme, une boule de colère hasardeuse enflant dans le creux de sa poitrine. C'était ce qu'il y avait de plus agaçant chez cette femme, bien plus que chez les autres : ses remarques. Toulouze ne savait jamais réellement à quoi s'attendre avec elle, son petit minois de princesse lui donnant plus l'air de parler avec simplicité et calme. Mais c'était se tromper sur la couverture du livre qu'elle était.

Et à chaque fois, tu te fais avoir.

Son nez se retroussa légèrement, son regard se faisant plus perçant alors que ses doigts se crispaient davantage dans les poches de sa veste. Il n'avait rien à faire là et rester avec la jeune femme n'était pas dans les choses qu'il désirait faire. Ce qu'elle pouvait bien faire ne le regarder pas et il n'en avait strictement rien à cirer. De plus, vu son état, il se devait de trouver rapidement un dealer ou un nécromancien pour se fournir en potion. Toulouze n'était plus très loin de taper sur quelque chose ou quelqu'un ou hurler à la mort qu'elle s'était bien fichue de lui. Il n'avait pas réellement envie de se donner en spectacle devant cette bunny girl aux airs aristocratiques ni de défigurer sa jolie frimousse. Ce n'était pas dit qu'elle puisse se défendre contre lui et le zombie préférait de loin une bonne bagarre à un échange à sens unique.

Mais qui sait, si ça se trouve, elle s'est se défendre.

Lâchant un mugissement, le métis tourna les talons sans plus s'occuper de la jeune femme, ne fit pas attention à ses gestes qui s'étaient arrêtés ni à son teint de plus en plus pâle. De toute façon il ne pouvait pas faire grand chose pour elle et ce n'était pas dit qu'il ne lui fasse pas pire. Mieux valait ne pas rester là. Seulement, un autre élément perturbateur l'empêcha de faire ce qu'il désirait.

- Ah bah elle est là !

Deux hommes. Grands. Vêtus de noir et portant des lunettes de soleil. Toulouze eut la vague impression d'avoir à faire à des punks d'une autre décennie à la recherche de crack. Ils étaient là pour la petite princesse apparemment, qui se fourrait toujours dans des histoires bizarres. Le zombie les fixa un instant, les jaugea, retint sa colère et continua son chemin. Ce n'était pas ses affaires, il n'avait rien à faire là.

Mais t'as bien envie de leur péter la gueule pas vrai ?

Avec Skylee
Mots : 429

Afficher toute la signature


and without you I'm losing my mind



En anglais : #006600
En japonais : #566C49
En suédois : #216658
avatar
Invité
Invité
Terminé #5 le 15.04.17 23:30








hate is the new love



À peine fut-elle remise de son mal de crâne insupportable, véritable orage dans son esprit, que Skylee se rendit assez vite compte que Toulouze l'avait délaissée, sûrement peu intéressé par ce qu'elle disait. Elle n'avait encore rien dit de bien piquant, mais elle imaginait qu'il était loin d'être le genre d'homme que l'on pouvait qualifier de patient. Ils ne s'étaient jamais entendus, et les peu de fois où ils avaient l'occasion de se rencontrer, ça finissait toujours ainsi. Il la fuyait véritablement, et elle ne cherchait point à le retenir. D'un simple mouvement d'épaules las, elle se reconcentra sur sa propre personne, pensant bien évidemment à partir. La tenue qu'elle portait n'était pas la plus appropriée pour se balader dehors jusqu'à son appartement, mais... Elle n'allait pas non plus camper une nuit de plus dans une usine désaffectée pour cette simple raison. Pensant avancer jusqu'à la sortie, son petit cheminement fut très vite interrompu par deux hommes bien costauds vêtus de noir avec des lunettes de soleil – plutôt ridicule ils étaient en pleines nuits. Ils semblaient vouloir se la jouer à la Men in Black avec un pareil accoutrement... M'enfin, parlons peu, celui dans lequel était Skylee était tout autant ridicule. La demoiselle resta immobile face à eux, ne se sentant pas plus concernée que cela, c'est que leur tête ne lui disait absolument rien...

« Ah bah elle est là! » Lança l'un des deux en la pointant du doigt, tout de suite ils se mirent à courir vers elle.
« ...Moi ? » Reprit l'anglaise, assez surprise qu'on la désigne ainsi. 

Le tout se déroula très vite, en même temps, Skylee n'avait pas réellement cherché à prendre la fuite... Après être arrivés à sa hauteur, les deux hommes avaient saisi la princesse auto-proclamée : l'un par le bras gauche, l'autre par le droit. Ils la tenaient avec une telle fermeté et une telle force qu'elle n'arrivait à échapper à leur prise, et ne pouvait se contenter que de crier et d'agiter ses pieds dans tous les sens, comme une enfant sans défense, hormis les insultes qu'elle proférait qui n'avaient rien d'enfantines. Bien entendu, malgré l'air de détresse qu'elle se donnait, la nécromancienne avait bien plus d'un tour dans son sac... Comment se serait-elle sortie de toutes ses situations loufoques sinon ? Elle n'était que très rarement accompagnée, et qui dit solitude dit savoir se débrouiller seule, comme maintenant. Ils étaient là, ces deux lâches, à bavarder de tout et de rien, à parler de leurs dernières conquêtes et à insinuer qu'elle pourrait bien faire partie de leur liste très prochainement, croyant l'effrayer en disant : « Que pensera ton copain le métis, hein ? Il sera fou de rage. On pourrait peut-être lui demander une rançon ! » Elle eut envie de leur rire au nez, ce n'était pas son copain, jamais, mais ses pensées étaient davantage occupées à élaborer un plan... Agitant ses lèvres charnues pour secréter une salive acide, elle finit par se tourner vers l'un d'eux, celui qui puait l'alcool et la cigarette :

« Vous avez les yeux verts ou bleus ? Je peux voir ? » Demanda-t-elle avec son air le plus niais pour le charmer. Flatté par l'air aguicheur que prenait la captive, l'homme retira naïvement sa paire de lunettes, n'ayant même pas le temps de répondre à sa question qu'il reçut un crachat dans l’œil, possédant le même ph qu'un jus de citrons. Ah, la petite salope ! qu'il grogna en gémissant et en se couvrant les yeux. Profitant de la stupeur du second qui n'avait pas été attentif à la scène, elle l'assomma d'un coup de tête, puis elle en profita pour s'échapper le plus rapidement possible, malheureusement elle était toujours dressée sur ses échasses noires... Skylee savait pertinemment qu'elle ne pouvait pas fuir loin, elle ne pourrait les semer, alors le mieux était de se cacher et au plus vite car les voilà déjà qui étaient à ses trousses, tirant dans tous les sens avec leurs armes à feux ! Apercevant au passage le zombie, elle le saisit par le bras dans le feu de l'action, le tirant dans un coin dans lequel ils pourraient se cacher. Qu'il ne se mette pas à râler, elle lui avait peut-être sauvé la vie... Enfin, du moins, elle lui avait évité un séjour à l’hôpital et des tas de potions à avaler pour apaiser la douleur des balles. Avant qu'il n'ait le temps de murmurer le moindre mot, elle plaqua sa main contre ses lèvres, lui lançant un regard autoritaire pour lui faire comprendre que ce n'était pas le moment. 

Des bruits de pas se firent entendre...

Et encore une situation cocasse !


MADE BY PANDORA







avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 284
× Avatar : Daiki Aomine - Kuroko no Basket
× Pouvoir : Te cogner dans le nez :nose:
× Croisée avec : Grympy Cat
× Logement : Duplex
× Métier : Prédicateur - Cobaye
× Péripéties vécues : 1083
× Øssements2255
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 04/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : Touloose
× DCs : Etsu Morugawa | Liam Gold | Silver Leifsson

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
19Masculin284Daiki Aomine - Kuroko no BasketTe cogner dans le nez :nose:Grympy CatDuplexPrédicateur - Cobaye1083225525Féminin04/02/2017complèteToulooseEtsu Morugawa | Liam Gold | Silver Leifsson
Big Grumpy Cat
Big Grumpy Cat
19Masculin284Daiki Aomine - Kuroko no BasketTe cogner dans le nez :nose:Grympy CatDuplexPrédicateur - Cobaye1083225525Féminin04/02/2017complèteToulooseEtsu Morugawa | Liam Gold | Silver Leifsson
https://www.peekaboo-rpg.com/t1408-toulouze-broken-glasshttps://www.peekaboo-rpg.com/t1411-toulouze-find-yourselfhttps://www.peekaboo-rpg.com/t2069-toulouze-don-t-call
Terminé #6 le 15.04.17 23:38


Hate is
the new love
Got a whole tank of dopamine, flush it. You're only as low as you think, fuck it. Your never as low as you think, nah, nah...

Mais qu'est-ce qu'elle fout ?

La lumière filtrait à peine dans le coin de mur où ils se trouvaient. C'était dire si on y voyait quelque chose des alentours tellement la pénombre était présente et que ce espace était bien caché. Une bonne place pour se faire oublier ou se planquer. Sauf que dans son cas, il n'avait pas réellement eu envie de se planquer !

Les deux hommes étaient passés à côté de lui sans même se préoccuper de sa personne, laissant Toulouze quitter ce lieu sordide en tout tranquillité quand il avait entendu des cris et des coups de feu. L'homme s'était retourné en se demandant pourquoi il faisait un tel vacarme pour une simple gamine habillée en lapin quand la dite gamine était sortie de nulle part et l'avait entraîné à sa suite. Le zombie se retrouvait alors coincé dans un coin de mur, presque collé à une nana qu'il pouvait pas piffer et deux mecs armés rodant dans les environs. Pourquoi il était sorti de son appartement ce matin-là ? Il aurait mieux fait de dormir toute la journée, de se shooter à la potion et de pioncer dans les affaires de sa colocataire. Mais non.

Faut toujours que tu te mettes dans la merde mon gars.

Un grognement monta dans la gorge de Toulouze, ses prunelles marines fixant la jeune femme près de lui qui avait eu l'audace de le faire taire. Sérieux, elle se fichait de lui ? Si elle avait réussi à s'extirper de la prise de ces deux armoires à glace c'était qu'elle pouvait très bien se démerder toute seule. Pourquoi l'impliquer dans ces histoires ? Il avait autre chose à faire que se retrouver mêler à ses conneries. Bien plus furieux qu'il ne l'était déjà, l'homme poussa la main de la bunny-girl d'un geste brusque, prêt à lancer une remarque acerbe lorsque qu'un son lui parvint. Et voilà ce que les deux autres guignoles se remmenaient.

Pourquoi t'es sorti déjà ?

L'homme garda sa remarque pour lui, portant son regard noir vers la direction d'où venait les deux hommes. Si ces deux abrutis n'avaient pas été armés, Toulouze se serait fait un plaisir de leur rentrer dedans, la colère et le manque aidant. Il les auraient affronté sans plus se poser de question, sans se soucier de l'issu de leur violent échange. Seulement, le zombie n'avait pas du tout envie de faire face à des types avec des armes. Ces trucs étaient bien l'une des choses qui le révulsaient le plus et le crispait, lui rappelant des souvenirs qu'il aurait largement préféré oublié. Cependant, dans la situation actuelle, il n'était pas dit qu'il puisse éviter le combat.

C'est mal parti mon pote.

Les pas se rapprochaient, sensiblement. La rencontre était inévitable et Toulouze savait qu'ils allaient en prendre plein la tronche s'ils ne faisaient rien. La fille restait cachée entre lui et le mur et ne semblait pas rassurée non plus. Le zombie tiqua, marmonnant dans sa barbe avec contrariété, plus pour lui même que la jeune femme.

- Faut toujours que tu te mettes dans la merde.

Le son était plus proche, bien plus proche. Tel un prédateur, l'homme attendit, les muscles tendus à leur paroxysme quand le poing armé d'un des hommes apparut alors. D'un geste vif, Toulouze attrapa son poignet et frappa avec force sur son bras, un bruit de craquement se faisant entendre. L'homme hurla de douleur, lui arrachant un sourire de satisfaction malsaine. Cependant, il n'était pas seul. Et alors qu'il relevait la tête après avoir plaqué son assaillant au sol, il put découvrir l'arme pointé sur lui.

Et bien Toulouze, c'est vraiment pas ton jour.


Avec Skylee
Mots : 610

Afficher toute la signature


and without you I'm losing my mind



En anglais : #006600
En japonais : #566C49
En suédois : #216658
avatar
Invité
Invité
Terminé #7 le 15.04.17 23:39








hate is the new love



Skylee pouvait sentir le regard de Toulouze peser sur sa personne, un regard lourd... Sa colère et sa haine pour la demoiselle devaient être si grandes à cet instant-là qu'elle osait à peine en mesurer l'étendu dans ses pensées. Elle regrettait amèrement de l'avoir embarqué avec elle, finalement il allait être un problème de plus, comme si elle n'en avait pas suffisamment déjà... Initialement, son intention n'avait rien eu de mauvaise, elle était paniquée, ne pensait qu'à trouver un endroit où se protéger de ces deux tarés qui la poursuivaient, et en un quart de seconde en voyant le jeune homme, elle s'était dit que le laisser là, alors que les mecs derrière étaient armés... Enfin, il aurait pu lui arriver quelque chose ! Elle n'avait fait preuve qu'un peu de bon sens et de civisme, en réalité. Chose inutile étant donné qu'à présent, elle réalisait qu'il aurait sans doute préférer se prendre une balle entre les deux yeux que cette proximité embarrassante avec une personne qu'il ne pouvait pas se voir en peinture. Elle fronça les sourcils lorsque Toulouze lui fit retirer sa main d'un geste brusque, son regard lui envoyant comme des éclairs, mais elle n'émit aucun son, espérant bien qu'il fasse de même... Les insultes fuseraient plus tard, là, ils devaient se contenir, d'autant plus qu'ils ne tardèrent pas à être rejoints des deux nigauds armés.

Leurs pas indélicats se firent de plus en plus d'entendre, et leur respiration de porcs essoufflés également. A leur pas, Skylee comprenait que cette fois-ci, elle n'allait pas pouvoir leur fuir. Ils avaient sûrement été repéré, et bien évidemment, il était trop tard pour s'échapper et changer de cachette. Ils allaient devoir se rendre, ou attaquer. La jeune femme tentait de réfléchir le plus rapidement possible, ils n'auraient sans doute pas le temps de monter un plan en quelques secondes, mais elle s'imaginait qu'ils pouvaient toujours... Bah non, Toulouze avait décidé de directement se lancer à peine eut-il vu le bras d'un des deux clowns se tendre vers lui. L'arme tomba au sol, les yeux de Skylee les suivant avec convoitise. Avec discrétion, elle tendit sa jambe et tenta alors de la ramener à elle au plus vite, se souciant à peine du jeune homme qui se débattait avec l'autre tant elle était occupée par l'arme. Disons... Qu'il faisait diversion. Enfin, il pouvait lui permettre de faire diversion jusque-là, mais lui-même avait été pris au piège par le second homme qui lui pointait son arme sur la tronche. En toute sincérité, pendant quelques secondes, l'anglaise s'était demandée si ça en valait réellement la peine de l'aider une seconde fois. C'est vrai, la première fois il lui avait lancé un tel regard qu'elle en était venue à remercier Dieu de ne pas lui avoir mis des mitraillettes à la place des pupilles.

« C'est ça qu'ça fait quand on s'mêle de choses qui nous regarde pas ! » Dit l'homme à Toulouze, comme pour se donner un air cool avant de tirer. Malheureusement pour lui, il n'avait rien d'un premier rôle. Skylee leva les yeux au plafond face au ridicule de la situation, et sans grande ménagement et avec une nonchalance qui lui était propre, elle se contenta d'assommer ce crétin avec l'arme qu'elle était parvenue à récupérer. Bon... Les deux étaient au sol. Elle imaginait donc qu'ils s'en sortaient plutôt bien pour cette fois ?

« Ça, c'est fait. » Se souffla-t-elle avant de lancer un bref regard à celui qu'elle avait embarqué dans cette histoire. « On ne peut même plus compter sur les hommes pour prendre les choses en main, tss... » Et bien évidemment, sans un merci – comme elle estimait s'être sortie de cette situation seule, elle partit de son côté, cherchant une nouvelle fois la sortie de cette usine miteuse.


MADE BY PANDORA







avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 284
× Avatar : Daiki Aomine - Kuroko no Basket
× Pouvoir : Te cogner dans le nez :nose:
× Croisée avec : Grympy Cat
× Logement : Duplex
× Métier : Prédicateur - Cobaye
× Péripéties vécues : 1083
× Øssements2255
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 04/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : Touloose
× DCs : Etsu Morugawa | Liam Gold | Silver Leifsson

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
19Masculin284Daiki Aomine - Kuroko no BasketTe cogner dans le nez :nose:Grympy CatDuplexPrédicateur - Cobaye1083225525Féminin04/02/2017complèteToulooseEtsu Morugawa | Liam Gold | Silver Leifsson
Big Grumpy Cat
Big Grumpy Cat
19Masculin284Daiki Aomine - Kuroko no BasketTe cogner dans le nez :nose:Grympy CatDuplexPrédicateur - Cobaye1083225525Féminin04/02/2017complèteToulooseEtsu Morugawa | Liam Gold | Silver Leifsson
https://www.peekaboo-rpg.com/t1408-toulouze-broken-glasshttps://www.peekaboo-rpg.com/t1411-toulouze-find-yourselfhttps://www.peekaboo-rpg.com/t2069-toulouze-don-t-call
Terminé #8 le 15.04.17 23:45


Hate is
the new love
Got a whole tank of dopamine, flush it. You're only as low as you think, fuck it. Your never as low as you think, nah, nah...

Alors ça, c'est la meilleure.

Un mouvement de tête, des cheveux qui volent au vent et un regard méprisant au possible. Il n'y avait pas à dire, cette nana était INSUPPORTABLE ! Non seulement elle le mettait dans une merde profonde avec ses histoires louches mais en plus elle se permettait de sortir un truc pareil alors qu'il n'avait pas servi de lampadaire. Certes, il avait agi à l'instinct mais cela ne voulait pas dire qu'il avait servi à rien. Piqué dans sa fierté et déjà passablement énervé entre le manque de potions et ces deux abrutis finis pas capable de viser correctement avec une arme à feu, le zombie se redressa de toute sa stature tout en fixant la jeune femme s'en allait.

Ma jolie, t'es mal...

Deux enjambés suffirent à Toulouze pour rattraper la bunny girl et lui saisir le poignet, la retournant brutalement pour qu'elle lui fasse face. Ses perles sombres l'observaient avec un mélange complexe de fureur et d'exaspération profonde, ses lèvres se crispant en un rictus désapprobateur tandis qu'il sentait dans le creux de son estomac tout ces sentiments contraires crépiter comme le ferait des feux artifices. Ça promettait de ne pas être joli joli... Skylee n'avait pourtant pas fait grand chose de condamnable mais elle s'était retrouvée au mauvais endroit... au pire moment possible.

- Où tu crois aller comme ça ? Tu débarques avec tes emmerdes et tu penses que tu peux te barrer comme si de rien était ? Tu te mets le doigt dans l'oeil gamine.

Ça s'annonce mal...

Ses doigts du zombie se resserrèrent sur le bras de la jeune femme, lentement, durement. Il perdait le contrôle, il le sentait s'en aller, lui glisser sur la peau pour se faire la malle comme le traître qu'il était. Très vite, des bleus apparaîtraient sur le poignet de la nécromancienne, si ce n'était pas plus. Les choses allaient mal se passer. Très mal.

- Personne ne bouge.

Putain mais le con !


La voix de l'homme dans son dos arracha à Toulouze un nouveau grognement, plus guttural et inquiétant que les précédents. Empli de colère, ses iris marine se tournèrent vers le nigaud à nouveau debout, son flingue pointait sur lui. Il cherchait pas la merde celui là ?

- Aller sois gentil et donne la fille.

Orage silencieux. Coup de tonnerre violent. Souffle extatique. La colère se muait en rage, le manque annihilant presque toute forme de contrôle qui existait encore dans le corps du basané. Ses muscles étaient tendus à un point qu'on pouvait se demander si sa peau n'allait pas se craqueler pour les laisser apparaître. La situation devenait critique et ce n'était pas le changement de couleurs de ses mèches folles qui pouvait attester du contraire. Mâchoire serrée et poings armés. Le zombie n'était plus très loin de craquer.

Ça va faire mal...

- Prends la donc ta pouffiasse.

Sans ménagement, l'homme tira la nécromancienne qu'il tenait toujours avant de la balancer sur le zigoto muni de son arme. Toulouze ne se demanda même pas si Skylee allait lui rentrer dedans ou non mais il était certain d'une chose : il était bien parti pour foncer dans le tas et frapper à tout va.

Avec Skylee
Mots : 536

Afficher toute la signature


and without you I'm losing my mind



En anglais : #006600
En japonais : #566C49
En suédois : #216658
avatar
Invité
Invité
Terminé #9 le 15.04.17 23:49








hate is the new love



Skylee s'en allait presque en sautillant, contente d'être parvenue à mettre à terre deux hommes... Plus ou moins seule, on va dire. Enfin, selon elle. Oh oui, elle se voyait en bonne et grande victorieuse, avançant de la même manière que Beyoncé sur scène, secouant magnifiquement sa chevelure immaculée et brillante dans un mouvement léger... Mais assez vite, elle fut stoppée en plein élan. Elle sentit son poignet être saisi fermement, et sans même qu'elle ait le temps de prononcer le moindre mot, elle fut tirer en arrière, faisant un tour à 180°C avant de se retrouver face à Toulouze. Sur le moment, la miss s'était presque sentie rassurée en le voyant simplement lui. Elle s'était dit qu'il voulait simplement la complimenter, la remercier, ou peu importe, c'était toujours mieux que d'être ainsi attrapée par les deux nigauds qu'elle était censée avoir mis K.O. Enfin, c'est ce qu'elle avait pensé au début... Mais à son regard, elle comprit vite qu'elle n'était pas encore tout à fait sortie de la situation. Un problème de plus, comme si c'était le moment. Devait-elle se battre contre trois hommes désormais ? Soufflant longuement, elle lança avec une certaine lassitude à Toulouze :

« Qu'est-ce que tu veux ? Ton regard ténébreux n'a aucun effet sur m- AH ! » Cria-t-elle avant de se mordre la lèvre pour contenir sa douleur. Le gars était pas très joyeux, et il le lui faisait bien sentir en compressant ainsi son poignet, le sang ne parvenait même plus à circuler. C'était certain, sous cette poigne se formait un magnifique bleu qu'elle pourra porter au moins deux ou trois jours. Tentant de lui faire retirer sa main à l'aide de sa main libre, elle finit par s'agacer et lancer : « Mais qu'est-ce qui te prend ?! Lâche-moi ! »

Et en effet, comme la princesse l'avait – gentiment – demandé, il la lâcha, mais pas du tout comme elle l'avait imaginé... Le brun la jeta littéralement dans la gueule du loup, sans aucune pitié ni même une once de regret lisible sur son visage. Le traître ! Alors que Skylee était parvenue à se débarrasser d'eux, lui, il lui enfonçait la tête sous l'eau. Elle atterrit misérablement aux pieds des deux hommes qui s'étaient enfin relevés, étrangement silencieuse alors qu'elle aurait pu se servir de sa bouche pour l'insulter de tous les noms... Comme elle l'aurait sans doute fait en temps normal.

« C'est bien, mec ! Voilà, on te cherchera pas d'embrouilles. Et toi, petite traînée, si tu t'étais montrée coopérative dès le début, peut-être qu'on aurait été sympa... »

Skylee s'enferma dans un silence, contenant sa rancœur intérieur. Elle ne comprenait tout simplement pas comment il avait été capable de faire une chose pareille. C'était tout simplement... Déloyal. Comme un couteau dans le dos. Même si elle avait un caractère de chien et qu'elle n'avait jamais soufflé le mot merci, quand il s'agissait de le sortir de la mouise ( dans laquelle elle l'avait elle-même entraîné ) elle l'avait fait sans hésité. Elle l'avait tiré avec elle afin qu'il ne se fasse pas sauter la cervelle par une balle perdue, puis avait assommé l'autre crétin avec ses mains propres alors qu'elle aurait pu se contenter filer en douce. 

« Je suis peut-être odieuse, mais moi je ne me permettrais pas d'abandonner qui que ce soit dans une pareille situation. » Lâcha-t-elle à Toulouze avec un regard lourd de reproches.


MADE BY PANDORA







avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 284
× Avatar : Daiki Aomine - Kuroko no Basket
× Pouvoir : Te cogner dans le nez :nose:
× Croisée avec : Grympy Cat
× Logement : Duplex
× Métier : Prédicateur - Cobaye
× Péripéties vécues : 1083
× Øssements2255
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 04/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : Touloose
× DCs : Etsu Morugawa | Liam Gold | Silver Leifsson

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
19Masculin284Daiki Aomine - Kuroko no BasketTe cogner dans le nez :nose:Grympy CatDuplexPrédicateur - Cobaye1083225525Féminin04/02/2017complèteToulooseEtsu Morugawa | Liam Gold | Silver Leifsson
Big Grumpy Cat
Big Grumpy Cat
19Masculin284Daiki Aomine - Kuroko no BasketTe cogner dans le nez :nose:Grympy CatDuplexPrédicateur - Cobaye1083225525Féminin04/02/2017complèteToulooseEtsu Morugawa | Liam Gold | Silver Leifsson
https://www.peekaboo-rpg.com/t1408-toulouze-broken-glasshttps://www.peekaboo-rpg.com/t1411-toulouze-find-yourselfhttps://www.peekaboo-rpg.com/t2069-toulouze-don-t-call
Terminé #10 le 15.04.17 23:54


Hate is
the new love
Got a whole tank of dopamine, flush it. You're only as low as you think, fuck it. Your never as low as you think, nah, nah...

Le vide. Aussi grand qu'un univers. Aussi creux que le fond d'un gouffre. Le vide. S'emplissant peu à peu de noirceur, de froideur, d'animosité. Un vide remplit par la haine, la frustration, la colère. Un vide semblable au plus profond des puits, à la nuit noire et glacée, aux ténèbres les plus inquiétantes. Heures sombres et décadentes. Minutes sauvages et vibrantes. Les aiguilles de l'horloge qui régissait son être étaient déréglées, annonçant le pire. Plus rien ne pourrait le faire reculer à présent. Il était trop tard. Il était perdu.

La femme au sol le fusillait du regard, comme ces types avaient bien failli lui trouer avec leur revolver à la con. Indignée et furieuse, elle lui cracha ses mots à la figure avec une rage grandissante. Mais qu'en avait-il réellement à faire ? Cela lui était totalement égal de vendre quelqu'un contre sa peau, de livrer une femme ou même un môme contre la tranquillité. Le zombie n'en avait strictement rien à faire. Du moment qu'on ne le faisait pas chier.

Chose qui malheureusement, n'est pas tout à fait le cas.

Son cou le démangeait, comme l'arrière de son crâne et son visage. Toulouze n'était pas en train de reprendre sa véritable apparence, pas encore mais la racine de ses cheveux avaient déjà changé de couleur. Tout comme ses rétines qui passèrent d'un bleu bien trop sombre à une mer d'encre poisseuse. Il n'était plus possible de distinguer l'iris de la rétine, un écran noire voilant ses pupilles. Cela avait quelque chose d'extrêmement dérangeant, une chose que le zombie ne se souvenait jamais. Mais qui pour les autres annonçait un mauvais présage. Les deux hommes parurent le sentir mais gardèrent une expression plutôt joviale et satisfaite. Surtout que le basané s'accroupissait près de la jeune femme d'un air mauvais, ses lèvres se retroussant en un rictus irrité alors qu'il glissait ses doigts sans la moindre délicatesse dans les mèches cendrées de Skylee, la forçant à lui faire face.

- Et alors ? Ça ne va pas m'empêcher de te laisser là. Je suis pas du genre à aider les gens. Et encore moins ceux qui m'emmerdent.

Un rire gras se fit entendre au-dessus d'eux, les onyx profondes du zombie observant un instant l'homme en train de pouffer à sa remarque pendant que l'autre souriait bêtement. Bande de cons. Si ils croyaient que c'était terminé pour eux, ils se trompaient. La colère du zombie avait atteint le point de non-retour, ce terminus ou même la promesse d'une douleur atroce ne lui faisait ni chaud ni froid. La seule qui allait se produire à cet instant, était l'explosion de rage qu'il contenait vainement dans sa poitrine depuis des heures. Une explosion qui allait d'abord toucher ces deux nigauds.

- D'ailleurs, vous aussi vous m'emmerdez...


Ca promet.

Toulouze se redressa d'un coup, son murmure rauque ayant étonné les deux hommes qui n'avaient pas eu le temps d'anticiper son action. Le crétin le plus proche recula d'un pas, son arme pointé devant lui seulement, il n'eut pas l'occasion de faire quoi que se soit que le grand zombie attrapa le revolver pour le brandir vers l'autre homme. Il y eut un instant d'hésitation de la part de celui-ci, ses prunelles étant certainement braquées sur l'objet dangereux dans la main de ce zombie complètement fou. Mais tout comme son acolyte, il n'eut pas le temps de faire quoi que se soit.

On perçut le bruit des balles sifflants dans l'air, des détonations. Puis le silence. Cela avait été rapide. Plus rapide qu'il ne l'aurait pensé. Il n'avait tiré que quatre fois tout compte fait mais cela avait eu le mérite de clouer l'homme au sol, assommé sous la douleur des coups de feu qu'il avait reçu. Toulouze pencha la tête sur le côté, sa colère n'étant pas apaisé pour un sou. Il n'avait même pas réussi à viser la tête correctement. Du beau gâchis. Il y avait du sang partout mais la tête du type était toujours là.

C'est glauque...

Violente douleur. Surprise soudaine. Le poing du premier nigaud avait rencontré sa joue avec force, le faisant vaciller avant que, dans un vieux réflexe, il ne réponde à l'attaque par son poing. L'arme ne servait plus à rien, vidée de ses munitions. La nécromancienne non plus ne l'intéressait plus, trop menue pour servir de défouloir à sa fureur. Ce type ferait grandement l'affaire et lui offrirait la bagarre dont il avait besoin pour se calmer. Une bonne grosse bagarre, dont l'issue n'avait pas d'importance. Juste frapper. Encore et encore. Jusqu'à en oublier ce qui l'entourait. Sourire mutin et rire grave. Ce n'était vraiment pas la meilleure soirée du siècle.

Avec Skylee
Mots : 775

Afficher toute la signature


and without you I'm losing my mind



En anglais : #006600
En japonais : #566C49
En suédois : #216658