Les fouteurs de merde se retrouvent

    #le 11.04.17 14:43

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 19 Masculin
    × Age post-mortem : 86
    × Avatar : Rukodo Mukro - KHR
    × Pouvoir : Illusion
    × Appartement : Bozo
    × Péripéties vécues : 599
    × Øssements 925
    × Age IRL : 29 Transgenre
    × Inscription : 03/04/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
    nécromancien
    nécromancien

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    49/100  (49/100)
    19 Masculin 86 Rukodo Mukro - KHR Illusion Bozo 599 925 29 Transgenre 03/04/2017 complète Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
    Les fouteurs de merde se retrouvent


    Le jeune homme aimait la nuit, plus particulièrement l'ambiance des bars à ses heures qui était plaisantes pour son esprit plus que étrange. Mais il ne serait jamais quelqu'un de normal. N'en déplaise aux autres. Il s'aimait pour ce qu'il était. Maxence pouvait aller dans n'importe quel d'entre eux. Il pourrait s'amuser d'une façon ou d'une autre. Mais il ne voulait d'un vulgaire boui-boui. Il voulait un bar qui servait de la bonne bière, Allemande ou Belge de préférence. Bien qu'il aimait plus les sortes de la première, il ne crachait pas sur la qualité que semblait avoir ces gens qui avaient aidé les alliées. Il poussait la porte. Il faisait face à un calme relatif. Il balançait un truc en toute discrétion, oui, il allait s'amuser. Car la bruit créait un conflit...

    Maxence gardait une certaine bonne humeur, car il pouvait voir une bagarre de loin. Ses yeux suivaient les coups avec une intensité qui l'étonnait alors qu'il buvait une de ses boisson favorite, c'est à dire de la bière. Rien ne valait cette belle blonde devant spectacle plein de violence. Il riait en voyant le coup d'un type, c'était d'un ridicule. Les gens ne manquaient pas d'originalité pour la violence. Il sirotait sa boisson calmement. Il n'alllait pas décoller de cet endroit. Tant qu'il pouvait envenimer les choses, ajoutant des illusions de filles séduisantes ou non qui lançaient des mots tout sauf gentils. Tous était de sa propre imagination. Il payait un autre verre. Il savait qu'avec son cou d'illusion, ça ne se finirait pas si facilement. Les plus épuisé se faisait même écraser par les gens. Tout pour lui plaire. Bien entendu, il n'était pas le seul ici. Nae était là. En temps que tous les deux des fouteurs de merde, il s'appuyait sur le bar.

    « Tu pense qui s'en sortira avec le moins de blessures ? Que je puisse l'emmerder un peu d'être moins amoché que les autres... Hors nous bien entendu... Bien que je ne dirai pas non à te refaire le portrait mon cher... »

    Maxence parlait souvent sans retenue à son rival, il attisait ce feu entre eux. Celui qui rendait intéressante aux yeux de Maxence leur relation. Ils se racontait leur méfaits, se cherchait, sans aucune limite que leur imagination. Et bon sang, le français en avait pas mal, il en était de même pour l'autre. Ce n'était pas pour rien que cet imbécile était son principal rival....
    Codage par Libella sur Graphiorum

    #le 12.04.17 1:43

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 19 Masculin
    × Age post-mortem : 20
    × Avatar : Kuroo Tetsuro - HQ!!
    × Pouvoir : Cryokinésie
    × Appartement : Brossard
    × Péripéties vécues : 160
    × Øssements 317
    × Age IRL : 19 Autre
    × Inscription : 16/12/2016
    × Présence : réduite
    × Surnom : l'araignée
    × DCs : Yuzuru Kurumizawa
    nécromancien
    nécromancien

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    13/100  (13/100)
    19 Masculin 20 Kuroo Tetsuro - HQ!! Cryokinésie Brossard 160 317 19 Autre 16/12/2016 réduite l'araignée Yuzuru Kurumizawa

    A fight can express things people might not be able to say with words.

    684


    Nae est connu pour être un solitaire d'un genre assez spécial car il n'est jamais seul. C'est une contradiction qui demande une observation approfondie, car on remarquera rapidement qu'aucune de ces personnes ne côtoie le nécromancien régulièrement, ce dernier étant pareil à une tornade. Il est là, il met la pagaille, et s'en va sans demander son reste. Il demande – que dis-je, ordonne ! - qu'on le regarde, non pour satisfaire un égo d'une taille impressionnante, ou pour calmer son narcissisme, mais bien parce qu'il en a terriblement besoin.

    Il vit de cette attention accordée et se nourrit des regards, sans réussir à s'attacher à ces derniers, comme si aucun d'eux ne parvenait à combler le vide en son cœur, personne ne pouvant remplacer la source première de son problème. Alors, me demanderez-vous, que fait-il à ce bar, aux côtés de cet autre nécromancien ? Lui-même ne saurait répondre à cette question, laissant les minutes filer sans observer les aiguilles tourner, appréciant la compagnie particulière de Maxence. Dans certains traits de cet homme, il se retrouve et se redécouvre, passant par des chemins qu'il n'a jamais emprunté auparavant, trouvant le moyen de s'amuser autrement qu'en pourrissant la journée d'un autre.

    Tout du moins, ce n'est pas celle de son acolyte qu'il empoisonne. Les rires ne cessent de fuser entre eux, se moquant ouvertement des comportements violents et idiots qu'ils observent depuis leurs tabourets.

    « Qui ? Hn, j'vote pour l'chauve, au fond. Plus costaud qu'les autres, t'trouves pas ? Pis l'a l'air d'avoir l'habitude d'se battre. P't'être un ancien militaire, ou une connerie du style. »

    Volontairement, il ignore la pique lancée par le maître des illusions, bien qu'un sourire se dessine sur ses lèvres, plus narquois qu'avant, et il le dissimule derrière son verre qu'il porte à ses lèvres, une bière de sa recommandation.

    Nae ne sait pas bien combien de temps encore va durer cette étrange relation qu'ils entretiennent depuis quelques temps, ni comment elle se terminera, même s'il sait d'avance que ce ne sera pas sans quelques gouttes de sang au minimum. Les larmes ne sont ni pour l'un, ni pour l'autre, étant quasiment incapables de ressentir une émotion suffisamment forte pour les amener à leurs yeux. Peut-être qu'une grande frustration ferait l'affaire ? Jetant un œil au profil de son ami, il se questionne sur les possibilités. Un petit ricanement quitte ses lippes alors qu'il secoue la tête et reporte son attention sur le regroupement de personnes qui se frappent pour absolument aucune raison.

    « Donnons-leur un p'tit coup d'main supplémentaire... »

    Nul besoin d'être devin pour savoir que l'irlandais a une idée derrière la tête et qu'il n'y aura que les deux au comptoir pour en rire. Il appelle le barman, ce dernier paraissant intimidé par ses clients, et commande un simple verre d'eau. Celui-ci arrivant la seconde suivante entre ses doigts, Nae se lève et faisant simplement quelques pas vers le centre de la bagarre, mais restant suffisamment loin pour ne pas malencontreusement se prendre un mauvais coup, et il se penche pour verser le verre au sol, de manière à ce que l'eau poursuive son chemin jusqu'à se mêler aux pieds des protagonistes du combat. Un petit contact de ses doigts sur le liquide et celui-ci devient peu à peu solide, créant le long de la traîne une plaque de glace, sur lesquels ces chers gentlemen glissent les uns après les autres, tel des dominos.

    « Strike ! »

    Ou des quilles frappées par une boule, au choix.




    #le 12.04.17 10:51

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 19 Masculin
    × Age post-mortem : 86
    × Avatar : Rukodo Mukro - KHR
    × Pouvoir : Illusion
    × Appartement : Bozo
    × Péripéties vécues : 599
    × Øssements 925
    × Age IRL : 29 Transgenre
    × Inscription : 03/04/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
    nécromancien
    nécromancien

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    49/100  (49/100)
    19 Masculin 86 Rukodo Mukro - KHR Illusion Bozo 599 925 29 Transgenre 03/04/2017 complète Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
    Les fouteurs de merde se retrouvent


    Maxence pouffe, le pari de Nae est navrant et pas surprenant, mais il avait raison ce con. Le nécromancien français est bien obligé de s'incliner sur ce coup. Lui qui détestait montrer ne serait-ce qu'un peu de faiblesse, sur à lui. Il serrait simplement les dents. Il buvait simplement sa boisson. Il observait cet homme.

    « Peut-être en effet, il a certaines techniques que je connais, mais il les utilise mal. C'est sûrement dû à son taux d'alcoolémie. Quel crétin, se laisser enivrer si facilement... »

    Il avait ce rire de sadique qui le caractérisant à la fin de sa phrase. Laissant le combat se dérouler devant ses yeux. Ça ressemblait à parodie de mêlée au foot américain. Sauf qu'à place des insultes bêtes et stupides, on avait droit aux chapitres sur les femmes en général, mais aussi des hommes, vu que certaines des demoiselles s'étaient introduit dans cette bagarre, ne leur laissant que peu de chance de vaincre d'ailleurs... Son rival de toujours évoque une idée pour rendre le combat plus passionnant, il le laisse faire. Toujours un peu impressionné par le pouvoir de ce dernier. Il lui allait bien. Le sol ressemblait vaguement à un trottoir en plein hiver. Ce qui faisait rire Maxence. Surtout quand un type glissant, et écrasait un type au passage. C'était hilarant. Qui plus est, il jouait déjà avec ces illusions. Autant dire que cette bagarre trouverait fin que lorsque lui s’embêterait.

    « Pas mal, c'était un bon coup de ta part, pour ma part, je participe directement à l'enveniment de la situation avec quelques suggestions du plus bel effet... »

    Il avait beau trouver son pouvoir parfois casse-pied, il aimait bien. Ce dernier lui était tombé dessus, va savoir pourquoi, sûrement par ce qu'il avait fait quelque chose pour le rendre réel, va savoir quoi. Il ne savait pas trop comment il fonctionnait par moment, peut-être qu'un jour ces illusions seront maîtrisée... Après ce jour-là, il faudra encore se méfier de lui... Il haussait les épaules.

    « Du coup, ton poulain, s'est pris une belle gamelle, malgré son entraînement militaire, il est tombé comme un con, bien fait... Je dirais qu'il a ses chances s'il n'est pas trop mal tombé, sinon, je pense que le petit teigneux aux cheveux verts a ses chances. Il prends avantage sur ton terrain glissant. Il lui manque plus que les paillettes sur le corps... »

    Maxence l'imaginait avec un juste-corps sur la glace, il rigolait comme un fou. C'était impayable.
    Codage par Libella sur Graphiorum

    nos partenaires