#16 le 11.04.17 17:19

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1846
× Øssements 360
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1846
× Øssements 360
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort
Le membre 'Maxence Brydir' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


#1 '6 FACES' :


--------------------------------

#2 'PILE OU FACE' :

#17 le 11.04.17 17:53

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 86
× Avatar : Rukodo Mukro - KHR
× Pouvoir : Illusion
× Appartement : Bozo
× Métier : Revendeur de potions/Musicien
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 781
× Øssements 209
× Age IRL : 29 Transgenre
× Inscription : 03/04/2017
× Présence : complète
× DCs : Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1664-maxence-listen-to-the-stereo-tonight http://www.peekaboo-rpg.com/t1674-valar-morgulis-maxence-rs

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
70/100  (70/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 86
× Avatar : Rukodo Mukro - KHR
× Pouvoir : Illusion
× Appartement : Bozo
× Métier : Revendeur de potions/Musicien
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 781
× Øssements 209
× Age IRL : 29 Transgenre
× Inscription : 03/04/2017
× Présence : complète
× DCs : Asuma Jyüzo ; Efia Kamba ; Takuma Honda
nécromancien
Le dent de la rue


Maxence sentait la rage monter en lui, il ne savait pas comment c'était possible. C'était sûrement un coup de framboise ça. C'était lui aussi un Nécromancien, bon à savoir pour le français aux cheveux bleu. Il n'allait pas oublier ça de si tôt. Il pouffait, bien que la rage lui disait de le frapper encore. Il aimait bien voir la rage. Il pinçait la joue de son collègue. Il avait insinué par ces mots, par ces g
gestes qu'il était supérieur à lui. Mauvais plan. Très mauvais plan. Il claquait la langue, signe de son agacement. Ce type jouait clairement avec ces nerfs. Bien sûr, leur interaction ne restait pas sans surveillance, car un mangemort, question originalité, c'était le zéro pointé. Vraiment, ils n'avaient pas trouvé mieux que s'inspirer de romans pour adolescents. Qu'il avait lu au passage. Ces passages préféré étant avec les personnages dont il avait volé le nom. Donc il roulait des yeux car le type venait de poser une question vraiment conne. Il grognait sur le coup.

« Non aucun monsieur l'agent... »

Maxence piquait le téléphone de framboise et piquait son numéro, car au loin, il pouvait voir l'ombre menaçante. Il ravalait sa salive. Il n'aimait pas se montrer faible. Il devait s'en aller avant que cette chose le rattrape. Il lâchait le poignet du garçon. Il frottait ses cheveux.

« On s'entends bien monsieur... »

Puis plus bas, il s'approchait de ce garçon...

« Je m'en vais mais sache que je vais te retrouver. Crois-moi... Tu ne peux m'échapper, beau gosse... »

Il pouvait entendre son souffle se rapprocher. Il se tirait à une vitesse hallucinante, lui envoyant des illusion à cette créature venue de quoi exactement, s'il était bel et bien un diable comme il se plaisait à dire dans ses chanson, c'était un être de lumière. Sauf qu'un être de lumière n'aurait pas ce comportement.... Il devait aller le plus loin possible pour affronter sa peur comme un homme, en lui faisant face. Car c'était une peur primaire qui donnait cette expulsion d'aller voir ailleurs si il y était... Un phobie qu'il cachait du mieux qu'il pouvait. Car oui, il en avait une. Ce n'était pas les clowns, car l'appartement ne lui faisait ni chaud ni froid. Ce n'était pas une personne en particulier. Ce n'est pas la police, il avait vu tellement en prison, en avoir peur serait ridicule. Mais il avait découvert leur existence, ici au Japon... Depuis il les fuyait...
Codage par Libella sur Graphiorum

#18 le 11.04.17 21:39

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1585
× Øssements 661
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1585
× Øssements 661
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien



Non, mais ...



de quoi tu te mêles ?



Sérieusement, les raisons de la peur de l’autre homme, Pom ne les compris pas vraiment. Il chercha autour de lui, et rit de le voir aussi effrayé, de sentir sa panique et de le voir s’enfuir. Il ne savait pas bien ce que l’autre avait vu dans cette rue – pourtant il était bon observateur – mais dans tous les cas, il se jura d’essayer de s’en souvenir plus l’utiliser plus tard. Pendant quelques secondes, il discuta avec l’agent, marmonnant que tout allait bien avant de lever les yeux au ciel quand ce dernier chercha à en apprendre plus. Heureusement, Pom parvint facilement à se défaire de son emprise, par quelques sourires et excuses sur les débordements sur la voie publique. Puis, il alla en direction du Bchobiti bar.

Il se rendit sur l’interdeath. Il se rendit sur son site, mais passa par une trappe dissimulée, un code uniquement pour les gars qui le trouvaient et qui le savaient ; Il se connecta, le visage un peu sombre alors que ses doigts se mettaient à taper.

RedCloud : Qql a l’id d’un H/20-30ans/Chx bleus/oeil rouge/œil clair/français/illusionniste/bagarreur/bon battant/death entre le 19è et le 21è siècles/Gay ou bi
Toya : Tokyo ?
RedCloud : Oui, totalement.
Toya : hm. Attend.
Blackscare : Ce n’est pas ce type qui a fait du grabuge l’autre jour en provoquant une dispute entre deux dealers, en faisant apparaître un gros magot de pognon alors que ce n’était qu’un tas de déchets ?
Cinemont : J’ai entendu parler de ce type. Pas le tien blackscare, mais l’illusionniste que tu décris RedCloud. Sauf qu’il n’était pas à Tokyo. Il semblerait que ce soit un gris foncés des nécromanciens. Il use parfois de son pouvoir pour le bien, mais pas si souvent que ça.
Toya : BS, tu devrais le recruter !
Blackscare : J’ai assez d’H. TY. Il se passe quoi à Tokyo en ce moment ? Entre les rumeurs du clan des femmes, les gens dangereux, les vols de PQ.
Toya : Mdr
Redcloud : xD
Cinemont : Je me renseigne sur l’identité de ce type et je te donne rapidement des nw, RC.
RedCloud s’est déconnecté.


Il regarda sa main, doublée de volume et fronça les sourcils. Il n’avait pas l’intention de revoir cet individu de sitôt ! Fort heureusement, il n’était pas avec un tempérament à chercher querelle au-delà, sans aucune raison. Sa recherche, c’était simplement de la curiosité. Et pour s’assurer qu’il n’allait pas le recroiser dans deux jours en allant acheter des poires et des bananes au marché. Il préférait esperer qu’il n’y aurait pas de prochaines fois, car Pom avait bel et bien conscience, que la prochaine fois, lui ou l’autre risquait d’en subir les conséquences.

Sérieusement, … il se demandait tout de même pourquoi cet individu l’avait attaqué. Toutefois, une chose était certaine : il ne l’avait pas vu lui prendre et lui rendre son téléphone portable. Il était bien trop occupé à chercher autour d’eux la source de frayeur de son adversaire.


Objets utilisés