Invité

#1 le 05.04.17 5:46

avatar
Invité
Shirley Dumais
TJ Dumais
Quand les grands esprits se rencontrent
         Un autre début de journée comme les autres, TJ est couché sur son lit à contempler le plafond, encore à se demander ce qu'il va faire de sa journée. Évidement, rester enfermé à l'appartement n'est pas une option puisque ça fait déjà une semaine qu'il n'est pas sorti. À quoi bon y réfléchir, pense-t-il, c'est comme chasser l'inspiration, plus t'y réfléchis, moins t'as de chance de trouver. À cette réflexion, il se lève pour aller enfiler un skinny grisâtre ainsi qu'un débardeur bleu royal, parfait contraste. Rassemblant ses cheveux en toque, il sort de sa chambre pour se rendre à l'entrée où repose ses bottes qu'évidement, il enfile question de sortir en étant chaussé.

         Il sort donc de son immeuble, allant se promener en ville à la recherche de quelque chose à faire pour passer le temps. Alors il marche, regardant les gens parler, rire et pleurer. Il a toujours trouvé ça intéressant de voir toute l'action qu'il peut y avoir dans la civilisation tout en restant dans une « ambiance » calme vue le silence qui l'accompagne à chaque instant. Jadis il se demandait c'était quoi l'intérêt des films muets, maintenant il les comprend totalement. Son plaisir c'est de se faire sa propre interprétation de ce qui se passe, de s'imaginer plein de scénarios, de laisser son imagination travailler quoi.

         C'est lorsqu'il se décide enfin à porter attention à où il met les pieds plutôt qu'aux autres personnes, qu'il remarque où ses pieds l'ont mené. Un parc, pourquoi pas ? Il y a clairement de quoi se divertir ici. Il espère que ses pensées sont vraies, sinon le temps va être long. Le parc étant tout de même assez grand, il s'y aventure afin de trouver LE coin le plus intéressant. Un coin sport? Pour le moment, il ne considère pas cette option, tant qu'il n'aura pas un total contrôle sur son bras, il préfère faire son sport à la maison. Du coup, il continue sa marche vers une autre source de diversion. Des musiciens ? Ça, il n'aime pas, ça lui rappel qu'il ne peut plus écouter de musique donc il fait son chemin sans envisager un arrêt.

         Ce qui fini par attirer son attention, ce n'est pas les divertissements habituels du parc. Non, il s'agit plutôt d'une personne qui est sûrement juste là à prendre l'air et profiter du beau temps, qui sait. Est-ce que les pieds d'une personne peuvent savoir où mener celle-ci pour lui donner ce qu'elle veut ? Drôle de pensée, il vous l'accorderait probablement, mais pourtant, c'est une question qu'il se pose réellement. Il a passé quelques semaines à visiter tous les petits recoin de cette ville à sa recherche et c'est en arrêtant de la chercher qu'il la trouve ? Quelle ironie. Ce qui est plus ironique c'est que soudainement, il n'est plus sûr de s'il devrait ou pas. Au diable les devrais-je ou ne devrais-je pas, si je n'y vais pas maintenant, j'y irai jamais.

         Ne se laissant pas le temps de changer d'avis, il s'avance vers la personne en question et, lorsque considéré assez près, il prend la décision d'attirer son attention à prononçant son prénom Shirley.?
Codage par Libella sur Graphiorum

Invité

#2 le 08.04.17 1:11

avatar
Invité

quand les grands esprits se rencontrent

Un homme à l'allure trop familière se rapprochait de Shirley. Il s'agissait de retrouvailles qu'elle aurait préféré connaître bien plus tard. Ludovic était donc mort? Ou peut-être était-ce TJ. Elle l'étudia sous toutes ces coutures pour savoir de quel jumeau il s'agissait. Sa mémoire avait été altérée par ces trois années perdues dans le Tokyo des morts et les rares visites où ils se retrouvaient enfin pendant les dernières années de sa vie. La jeune femme chancelait, en proie à l'horreur de recroiser un proche dans l'au-delà... Une main tremblante s'était plaquée contre sa bouche et des larmes embrouillaient sa vue. Il était mort à... elle calcula mentalement en vitesse... 19 ans.

Il s'agissait de TJ. D'une façon sans doute bien cruelle pour son frère, l'étau qui enserrait le coeur de la brune se fit un peu moins puissant. Il ne s'agissait que de TJ.

T-TJ... Qu'est-ce que.. Qu'est-ce que tu fais ici?.. demanda-t-elle en français d'une voix tremblante, choquée. D-Dis-moi que t'es pas mort... Que tu t'es juste fait mordre par un vampire...

La jeune femme avait toujours considéré que la vampirification était moins grave que le décès. S'il était vampire, son contact avec le monde des vivants ne serait pas entièrement coupé... Et ça excluait la possibilité d'avoir subi une mort douloureuse, surtout. Et s'il est un zombie? Sans vraiment s'être informée sur la situation des zombies, Shirley se doutait que cette condition était très pénible... Ses traits inquiets communiquaient parfaitement tout le souci qu'elle se faisait pour son petit frère qu'elle n'avait pas revu depuis bien longtemps déjà...
Invité

#3 le 13.04.17 3:59

avatar
Invité
Au moment où il la voit plaquer une main contre sa bouche, son sourcil s'arque. Qu'il le veuille ou non, si elle la laisse la en parlant, ça ne sera pas très pratique. Autrement, il se demande pourquoi elle semble si.. choquée de le voir là. Il faut comprendre qu'il s'est mis en tête qu'à part une personne, sa mort n'a sûrement pas affectée qui que ce soit.

Il pense un peu la tête si le côté en regardant Shirley parler, ironiquement heureux qu'elle lui parle en français. Enfin une langue qu'il peut facilement comprendre. À sa question, TJ ne peut se retenir de rire. Qu'est-ce qu'il fait ici ? Il a presque envie de répondre qu'il fait le mort, mais il se retient, un peu de sérieux ne ferait pas de mal.

Que veux-tu que je fasse ici autre qu'être mort? Il hausse les épaules. Un vampire? Non, juste un.. mort, comme les autres.

Pourquoi semble-t-elle espérer qu'il aie été mordu par un vampire? C'est pas ça qui aurait changé grand chose. Quoi que.. C'est vrai qu'il avait entendu dire que les vampires peuvent retourner dans le monde des vivants. Bravo, maintenant il se dit qu'il aurait bien aimé que ce soit le cas et cette pensé fait disparait le sourire qu'il avait. Il secoue la tête pour ensuite regarder Shirley à nouveau.

Sais-tu, il était temps qu'on se croise. Ça fait quand même quoi.. 3 mois que je suis ici? Bref, je dois avouer être content de te revoir. Sur ces paroles, il lui adresse un sourire.
Invité

#4 le 18.04.17 2:45

avatar
Invité

quand les grands esprits se rencontrent

TJ était bel et bien mort. La confirmation qu'il venait de lui donner l'ébranla un peu plus. Faute de savoir comment réagir face à une telle révélation, Shirley glissa une main qui alla se perdre dans ses cheveux châtains en échappant un rire inquiet. Ses bandages se déplacèrent et découvrirent un peu la cicatrice mais son atterrement l'empêchait de le réaliser.

O-Oh mon dieu... susurra-t-elle d'une voix tremblante.

Sa mort était donc récente. Qu'avait-il vécu depuis la dernière fois qu'elle avait obtenu de ses nouvelles? Shirley n'avais pas beaucoup parlé à sa famille avant de mourir puisque son ex ne les aimait pas beaucoup. De plus, la brune n'avait jamais été très proche de TJ, préférant nettement son frère jumeau à lui. Son attention avait été si rarement portée vers lui... Être mise au courant de son décès lui faisait regretter son manque de considération pour le mouton noir de la famille, celui qui avait été le plus délaissé.

Elle se jeta dans ses bras et le serra fortement contre elle, un peu pour s'excuser de son manque d'attention et surtout pour s'accrocher fermement aux fragments d'une vie qu'elle croyait derrière elle à tout jamais. Puis, elle remarqua le bras métallique, sans doute le produit d'un terrible événement de sa vie dont elle n'avait pas pu le protéger. Son coeur se serra alors que Shirley resserrait un peu plus son étreinte.

J'aurais nettement préféré te revoir plus tard... Beaucoup plus tard! C-C'est terrible... TJ, rassure-moi... Tu as connu une mort douce? fit-elle en français sans faire l'effort de dissimuler son accent comme elle l'aurait fait en s'adressant à Pomme. Je veux savoir tout ce qui t'est arrivé avant... qu'on arrête de se voir... Je suis si inquiète de te voir ici...