avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 16 Masculin
× Age post-mortem : 32
× Avatar : Ryugamine Mikado - Durarara !!
× Appartement : Jolly Jumper
× Métier : Jobiste (fait des petits boulots)
× Péripéties vécues : 1016
× Øssements1437
× Age IRL : 29 Transgenre
× Inscription : 09/03/2017
× Présence : réduite
× Surnom : le chinchilla
× DCs : Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
84/100  (84/100)
16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1016143729Transgenre09/03/2017réduitele chinchillaMaxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda
Cutie courageux ☼
Cutie courageux ☼
16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1016143729Transgenre09/03/2017réduitele chinchillaMaxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda
https://www.peekaboo-rpg.com/t1550-asuma-un-pied-dans-la-tombehttps://www.peekaboo-rpg.com/t1559-ils-ont-les-balls-il-n-a-pas-la-foihttps://www.peekaboo-rpg.com/t2095-gently-slowy-asuma
Terminé #11 le 18.04.17 16:48
Asuma n'était pas la personne plus brillante du monde. Mais il avait un cerveau, il savait s'en servir de temps à autre. Pas comme le ferait des génies en tout genre. Il souriait un peu en imaginant Shirley couvrir ses arrières. Elle serait une alliée adorable, mais utile pour ce piège. Puis de toute façon, cette aventure ne serait complète que si elle était là. Car c'était un peu pour elle qu'il voulait mettre le rouquin dans l’embarras. Cette femme, malgré ces côtés adorables, avait un côté mignon, qui donnait envie de la serrer fort contre soi...

Il restait un moment surpris, elle lui demandait vraiment de parler de lui ? Comme ça ? Pour mieux se connaître. C'était gênant, il commençait à sentir ses joues chauffé comme un feu qui se répandait en lui. Il détournait un peu son regard. Se concentrant sur une des tâches de la table.

« Parler de moi ? »

Il y a eu un moment de silence très gênant, Asuma se mordait les lèvres. Il ne savait que dire sur lui. S'il commençait par le début. Il respirait à fond. Ne voulant pas se faire perturber par les réactions étranges de son corps... Il regardait un peu Shirley avant de se détourner d'elle un peu.

« Heum... J'aime beaucoup marcher, je fais des photos de jolis paysages, je ne suis pas très doué, mais j'aime garder des souvenirs de ces endroits que j'ai visité. J'apprends les langues, car j'ai l'impression de voyager. Le voyage, ça doit être un des trucs qui me font vibrer. Sûrement. J'aime beaucoup le thé, je suis plus quelqu'un d'ordonné. J'ai un petit lapin, à part ça, on ne peut dire grand chose de moi, je vis de mes petits boulots qu'on donne à un adolescent comme moi... Et toi ? Raconte-moi plus sur toi... »

Bien sûr, il avait bégayé comme un fou, rougit comme une tomate bien mûre en disant ces mots. Il se morfondait à présent sur la chaise où il était installé. Se faisant encore plus petit qu'il est en réalité. Il avait cet air gêné encore sur son visage. Il buvait la fin de son thé pour le cacher du mieux qu'il le pouvait. Il n'aurait pas d'autre tasse ? Alors il gardait la tasse, la faisant tourner entre ses mains. Se mordant toujours un peu les lèvres... Il avait dit des choses sur lui, mais peut-être attendait plus sur lui ? Mais quoi au juste. Il n'en savait rien.
avatar
Invité
Invité
Terminé #12 le 18.04.17 21:43

les victimes font un plan sur la comète

E-E-Excuse-m-moi...! Je ne v-voulais surtout pas t-te brusquer, Asuma! s'excusa-t-elle en apercevant son agitation et sa timidité de nouveau grandissante en réaction de cette question peut-être trop indiscrète.

Une culpabilité trop familière lui creva l'estomac et sa réserve habituelle revint la refréner dans son approche sans doute inquisitrice, l'empêchant de commettre de nouvelles bévues mettant son interlocuteur mal à l'aise. La petite cuillère qu'elle tripotait nerveusement un peu plus tôt se retrouva de nouveaux entre ses doigts anxieux. Un sourire désolé et terriblement gêné apparut sur ses lèvres. Importuner Asuma était bien la dernière des choses qu'elle souhaitait, mais c'était ce qu'elle venait de faire. C'était avec difficulté que l'adolescent lui avait répondu : ses bégaiements entravant parfois la communication et la compréhension et ce ton incertain, presque craintif.

Il jouait vigoureusement avec sa tasse, produisant un horrible bruit répétitif qui ne manqua pas d'irriter Shirley. Vite vite! À sa place? À sa place, comment aimerais-tu qu'on agisse? Le frottement de la céramique contre la table la crispa un peu plus et n'arriva qu'à la rendre un peu plus nerveuse. Oh, et il attirait sûrement l'attention avec ses petits trépignements. Oh, les regards allaient se poser sur elle. Ils remarqueraient ses bandages. Ce garçon qu'elle avait réduit à une anxiété incontrôlable aussi. Ils la jugeraient. Les rumeurs circuleraient. Ils circuleraient comme l'événement de l'onsen! Mais ils grossiraient tout! Que penseraient-ils d'elle? Quel genre de regards lui adresseraient-elle?

Shirley lâcha la cuillère dans un tintement métallique tout aussi désagréable, se pencha au-dessus de la table et posa sa main tremblante sur la tasse pour l'immobiliser. Elle lui adressa un sourire qui l'invitait à se détendre un peu.

H-H-Hé... D-Du calme... fit-elle en retrouvant ses bredouillements. Tu n-n'as pas à ê-être timide avec m-moi... Je ne t-t-te veux aucun m-mal... C-C-C'était par curiosité, mais c'était d-déplacé. Je suis sincèrement d-désolée.

Shirley retrouva bien vite sa place sur sa chaise en espérant que les regards imaginaires braqués sur eux se détournent enfin vers leur occupation.

Je me p-passionne pour la littérature. Avant j-j'écrivais. R-Rien de fantastique, des n-nouvelles pour passer l-le temps. Puis j'ai arrêté, j-je n'étais pas très douée. J'aime les b-balades moi aussi, mais p-p-pas beaucoup la ph-photographie. Et les p-puzzles... J'aime un peu les films, même si j'ai des goûts très limités et que je m'ennuie r-rapidement.. J-J'appréciais beaucoup faire de la cuisine aussi a-avant. Je vis à T-Tokyo depuis... environ 3 ans seulement! Et je suis aussi une très j-jeune lémure...

Elle soupira de soulagement lorsqu'elle termina les présentations, n'aimant pas beaucoup se confier. Même lorsqu'il s'agissait seulement d'échanger ses préférences et ses passe-temps...

Shirley avait cru bon de lui révéler qu'elle était un très jeune fantôme pour se racheter de l'embarras qu'elle lui avait causé. Elle préférait garder secret ce qu'elle avait vécu dans le monde des vivants en général.
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 16 Masculin
× Age post-mortem : 32
× Avatar : Ryugamine Mikado - Durarara !!
× Appartement : Jolly Jumper
× Métier : Jobiste (fait des petits boulots)
× Péripéties vécues : 1016
× Øssements1437
× Age IRL : 29 Transgenre
× Inscription : 09/03/2017
× Présence : réduite
× Surnom : le chinchilla
× DCs : Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
84/100  (84/100)
16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1016143729Transgenre09/03/2017réduitele chinchillaMaxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda
Cutie courageux ☼
Cutie courageux ☼
16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1016143729Transgenre09/03/2017réduitele chinchillaMaxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda
https://www.peekaboo-rpg.com/t1550-asuma-un-pied-dans-la-tombehttps://www.peekaboo-rpg.com/t1559-ils-ont-les-balls-il-n-a-pas-la-foihttps://www.peekaboo-rpg.com/t2095-gently-slowy-asuma
Terminé #13 le 19.04.17 8:05
Dire que Asuma était troublé était bien faible comparé à ce qu'il ressentait réellement. Il regardait la demoiselle. Il s'était pas attendu à une réaction comme ça, il approchait doucement sa main de son poignet et tentait de la rassurer en massant un peu. C'était sûrement un geste trop intrusif. Il s'arrêtait rapidement. Elle voulait le calmer, pas sa tendresse, le zombie se calmait un peu. Il allait se placer à côté d'elle. Car cette distance entre eux avait créer quelque chose qu'il n'arrivait pas bien à contrôler, une distance qu'il voulait un peu effacer pour rendre cette femme plus accessible. Il n'avait pas voulu montrer ce côté de sa personnalité. Il soupirait doucement. Alors qu'elle parlait de ses passions timidement, un peu comme lui. Ils se ressemblaient un peu. C'était quelque chose qui touchait le zombie au plus profond de son cœur. Elle vivait à Tokyo depuis trois ans, ce qui expliquait ses difficultés en japonais. Il ne comprenait pas toujours ce que lémure pouvait signifier. C'était étrange, il y avait bien des gens qui était vampire d'après eux, zombie ou nécromancien. C'était une réalité une fiction dans laquelle il vivait. C'était la question qu'il se posait pas de fois.

« Nous avons en plus les balades en communs... Tu écrivais ? C'est cool, je ne me sens pas assez créatif pour ce genre de chose. Les puzzles me rendent un peu malades, je n'ai jamais la patience de les faire. Sans compter mon envie de tout ranger qui vient me hanter. Une vraie malédiction.... »

Il posait sa main sur son épaule. Avec un grand sourire. Oui, parler de lui était gênant, car il n'était pas habitué d'avouer ce qu'il pouvait être. Il avait gardé les choses pour lui par habitude. Il les avait un peu confié à Pom, un garçon bien étrange aux cheveux colorés.

« Pardon pour ma réaction un peu excessive, je n'ai pas encore l'habitude qu'on s'intéresse à moi. Je passe assez inaperçu normalement... »

Asuma se grattait l'arrière du crâne, essayant par ce moyen de retirer la gêne qu'il pouvait ressentir. Il n'en voulait pas à Shirley de lui poser des question, après tout c'était en sachant un peu ce que l'autre pouvait faire qu'on pourrait piéger Alex. C'était toujours le but du zombie. Même si au fond de lui, il ferait pas grand mal au démon roux. Il fallait pour ça qu'il montre son côté courageux. Mais comment ?

« Vu le personnage, on a plus de chance de le prendre au vol le soir. Le matin, quand je me lève trop tôt, je me balade, mais je ne le croise jamais durant ces heures-là. Tu l'as vu vers quels heures environ ? »

Asuma tentait de mettre un plan infaillible en place. Il ne serait pas le meilleur qui soit, mais idéal pour le lapin bondissant.
avatar
Invité
Invité
Terminé #14 le 20.04.17 3:25

les victimes font un plan sur la comète


En le voyant rediriger la conversation vers le sujet initial qui les réunissait, Shirley comprit qu'il n'avait pas envie de discuter d'autres choses que du plan avec elle. Il la désirait surtout en tant que précieuse alliée et complice plutôt qu'en tant qu'amie potentielle. Cette constatation la chagrina mais n'en laissa rien paraître. C'est son choix et j'ai encore l'intention de faire mon possible pour le protéger. La jeune femme qui se disait pourtant solitaire avait cette tendance à s'attacher trop rapidement et à vouloir tout de suite tisser des liens avec ceux qui lui paraissaient amicaux et doux. Bien souvent, elle idéalisait ces personnes comme elle avait idéalisé Pomme ou pire encore, Cassian. Cette mauvaise habitude lui apportait souvent d'innombrables déceptions qui abîmaient toujours un peu plus sa confiance en soi déjà fragilisée. D'autres fois, elle lisait simplement maladroitement entre les lignes et s'imaginait un rejet. Ainsi, Shirley décida de n'être pour lui qu'une protectrice qui ne s'intéressait qu'à ses persécuteurs qu'elle tenterait de remettre à leur place plutôt que de prendre le risque de devenir une bienfaitrice mal aimée et trop envahissante comme elle l'avait été pour Issui.

La Canadienne se mit à réfléchir aux horaires où elle avait croisé leur petit diablotin roux. Bien souvent, c'était lui qui venait la chercher et non le contraire. Shirley, qui n'était pas très matinale vu les heures souvent tardives à laquelles elle s'endormait, ne pouvait pas savoir s'il traînait à l'Agence en matinée. Souvent, Alex venait l'embêter lorsqu'elle était de sortie, soit en après midi et en soirée.

L'après-midi et le soir, s-souvent. Entre 14h et 19h... C-C'est souvent lui qui vient me voir, je n-ne le croise presque jamais... Si j'en apprends plus, j-je viendrai te le dire!

Quelques jours plus tard, Shirley apprendrait qu'Alex se battait parfois la nuit et qu'il était possible de le croiser après minuit dans les couloirs silencieux de l'Agence Azazel. Asuma ne serait jamais être mis au courant.

Si tu d-détiens la moindre information supplémentaire qui p-pourrait nous être utile pour le piéger, partage-la.
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 16 Masculin
× Age post-mortem : 32
× Avatar : Ryugamine Mikado - Durarara !!
× Appartement : Jolly Jumper
× Métier : Jobiste (fait des petits boulots)
× Péripéties vécues : 1016
× Øssements1437
× Age IRL : 29 Transgenre
× Inscription : 09/03/2017
× Présence : réduite
× Surnom : le chinchilla
× DCs : Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
84/100  (84/100)
16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1016143729Transgenre09/03/2017réduitele chinchillaMaxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda
Cutie courageux ☼
Cutie courageux ☼
16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1016143729Transgenre09/03/2017réduitele chinchillaMaxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda
https://www.peekaboo-rpg.com/t1550-asuma-un-pied-dans-la-tombehttps://www.peekaboo-rpg.com/t1559-ils-ont-les-balls-il-n-a-pas-la-foihttps://www.peekaboo-rpg.com/t2095-gently-slowy-asuma
Terminé #15 le 20.04.17 10:12
Asuma souriait, alors qu'elle parlait des horaire où elle croisait Alex, c'était plus ou moins ce qu'il se disait. Cet homme était ceux qui vivaient souvent la nuit. Il se mettait à réfléchir à comment le croiser dans ces heures-là. Alors que parfois, il bossait. Il devait composer avec sa vie fait de bric et de brocs. Il devait compter sur ces mots. Il les notait dans un coin de sa tête. Il devait compter sur elles. Le piège autour du diable roux se refermait progressivement sur lui. Il s'amusait à savoir qu'il arriverait à le piéger. Ça oui. Il devait compter sur tout ce qui pouvait se dire.

« Il aime beaucoup le danger, c'est un peu avec ça que je vais le piéger. L'adrénaline est son moteur principal... Sinon, je me posais une question sur toi libre à toi d'y répondre ou non. Tu disais aimer les puzzles, c'est quoi tes motifs préférés ? Cet surtout quels nombres de pièces ? Quand je vois les grands qui comptes des milliers de pièces. Je me demande comment on ne devient pas fou. »

Asuma avait un petit rire gêné, il n'aimait pas faire ce genre de choses, mais il était assez admiratif de la patience des gens qui faisaient ce genre d'activité. Lui qui n'était pas toujours des plus patient. Il savait par avance que ce n'était pas l'activité qu'il apprécierait le plus. Il devait pas se contenter de parler du démon roux. Il voulait d'une dame aussi classe dans ses amis. Oui. Car elle restait impressionnante avec ces cicatrices. Lui-même n'avait pas gardé les séquelles de ses aventures avec le lapin sauteur de pont. Il souriait doucement.

« J'adore l'allée des cerisiers, surtout au printemps, c'est un excellent endroit où se balader. Emmener une personne que vous apprécier et ça ne sera que plus magique. C'est un de mes endroit favori où marcher. Je n'aime pas trop les transport en communs. »

Même s'il avait peur d'y aller un peu, car sans ce genre de personne, c'était moins beau à ses yeux. Il passait une main dans ses cheveux sombres, puis lui faisait un grand sourire. Vu qu'elle n'aimait pas les photos, il lui montrerai pas ces dernières. Pourtant, il en était assez fier. Il pourrait se contenter de lui parler de ses endroits favoris où il se baladait, des bonnes surprises que lui avaient fait le hasard.
avatar
Invité
Invité
Terminé #16 le 23.04.17 8:07

les victimes font un plan sur la comète


La conversation dévia de nouveau contre son gré à sa plus grande surprise. Ce garçon lisait en elle comme dans un livre ouvert ou ses questions était le fruit du hasard? Vaguement déroutée par cet intérêt soudain qu'il lui portait, Shirley bredouilla faiblement qu'elle aimait bien les paysages naturels mais qu'elle préférait largement faire des puzzles sur lequels figuraient des animaux qu'elle trouvait mignons. Elle répondait à ses questions sans grande implication, comme par crainte de le voir rediriger la discussion sur Alex.

A-t-il lu dans mes pensées? C'est un pouvoir de nécromancien, ça? C'est bizarre de passer d'un sujet puis de revenir à un autre, il a su que je me suis sentie inintéressante? Soudain, cette pensée la figea. Non non bien sûr que non, il ne lit pas dans mes pensées. C'est un Lémure, comme moi, se dit-elle pour tromper l'hypothétique nécromancien assis en face d'elle. Un brin de paranoïaque, Shirley sentit son intimité violée et s'évertua à brouiller ses pensées pour éviter qu'il ne lise un peu plus en elle. La petite voix dans sa tête perdit même son anglais canadien pour s'exprimer d'un français québécois plus inaccessible pour ceux qui n'avaient pas eu l'occasion de grandir entre les gigantesques forêts et sous l'épais de manteau de neige du Québec ou d'être souvent en contact avec ce patois.

Elle l'écouta parler de l'allée des cerisiers en ne pouvant s'empêcher de le regarder avec suspicion. Parfois, elle se risquait même à penser quelque chose en japonais pour observer sa réaction afin de déterminer s'il était vraiment doué d'un tel don. Asuma, si tu comprends ce que je pense, il faut que tu me le dises. Elle ne se sentait pas en sécurité avec ce potentiel décrypteur de pensées. Salut? Tu m'entends? Bizarrement, toujours aucune réaction de sa part. J'espère que mon amie va apprécier le bango... mango... panga..?? que tu m'as conseillée! Soit il avait des nerfs d'acier, soit il n'était pas un nécromancien comme elle le supposait...

Lorsqu'il termina d'énumérer les raisons le poussant à apprécier cet endroit, Shirley réalisa qu'elle ne l'avait écouté que d'une oreille distraite, trop occupée à démystifier cette théorie élaborée sur un vulgaire hasard. Elle se trouva bien stupide, mais décida de rester sur ses gardes en la présence de l'adolescent. Peut-être qu'il s'intéresse vraiment à moi? Salut Asuma, tu t'intéresses à moi? pensa-t-elle en réitérant l'expérience. Sans grande surprise, le garçon n'esquissa pas la moindre réaction. Ah! C'est un hasard! Heureusement... Oooh, qu'il est adorable!Ça veut dire qu'il a envie de discuter avec moi..! Pour de vrai...!

O-Oh euh... C'est génial! Je m-m'y rends quelques fois p-pour aller sur la bibliothèque quand il fait beau. Je préfère le R-Rainbow Bridge! Ou la Rivière S-Sumida! Je m'y rends pour fumer le soir, c-c'est paisible...! s'exclama-t-elle en retrouvant son enthousiasme.
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 16 Masculin
× Age post-mortem : 32
× Avatar : Ryugamine Mikado - Durarara !!
× Appartement : Jolly Jumper
× Métier : Jobiste (fait des petits boulots)
× Péripéties vécues : 1016
× Øssements1437
× Age IRL : 29 Transgenre
× Inscription : 09/03/2017
× Présence : réduite
× Surnom : le chinchilla
× DCs : Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
84/100  (84/100)
16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1016143729Transgenre09/03/2017réduitele chinchillaMaxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda
Cutie courageux ☼
Cutie courageux ☼
16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1016143729Transgenre09/03/2017réduitele chinchillaMaxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda
https://www.peekaboo-rpg.com/t1550-asuma-un-pied-dans-la-tombehttps://www.peekaboo-rpg.com/t1559-ils-ont-les-balls-il-n-a-pas-la-foihttps://www.peekaboo-rpg.com/t2095-gently-slowy-asuma
Terminé #17 le 23.04.17 9:32
Le jeune zombie était à des lieues d'imaginer de ce qui passait dans la tête de cette femme. Donc, il faisait face à cette dernière avec un sourire,n bien que ces expressions le rendait un peu curieux. Que pouvait-il se passer là dedans. Il soulevait un sourcil, alors qu'il retentait brièvement de se faire remarquer par le serveur. Il n'avait même pas droit à un regard. Il soupirait doucement. Ce n'était pas avec lui qu'il obtiendrait ce qu'il voulait. Ce serveur aurait une mauvaise réputation, sur Raver, avec cent quarante caractères, il pourrait mettre quelques dièses suivi d'un mot ou d'une situation. Il souriait, il ne sortirait pas son téléphone portable maintenant, c'est extrêmement impoli. Il souriait alors que la dame disait qu'elle aimait aussi l'allée des cerisiers. Il était assez fier que son endroit soit apprécié par cette femme. Malgré qu'elle préfère d'autres endroits. Après tout c'était logique, après tout, on disait souvent que les goûts et les couleurs, ça ne discutaient pas. Il souriait avant d'entendre le fait qu'elle fumait, son côté adolescent, ressortait à ce moment.

« Fumer ce n'est pas bon pour la santé, ça peut donner le cancer... »

Il faut dire qu'il se sentait encore vivant, alors qu'il était mort, il niait encore cette dernière avec force.

« Sinon, je ne peux pas voir le Rainbow bridge normalement, depuis que le rouquin à trouvé ça amusant de sauter de ce dernier pour finir dans l'eau. Tant que je ne vais pas dans cette Rivière, je pense qu'elle pourrait être un bon endroit pour se balader. Faire des photos du couché de soleil. »

Asuma ne fumerait jamais, il avait été trop matraqué par les médias des dangers de ces bâtons de la mort. Elle avait aussi dit qu'elle allait à la bibliothèque, si elle était plus livre que manga, elle pouvait comprendre sa connaissance assez faible dans ces derniers. Il y avait pire que lui. Il le savait. Et ces derniers étaient parfois bien effrayants. Il retenait un frisson, mais il pouvait le sentir remonter le long de sa colonne vertébrale.

« Ces paysages enchanteurs me donnent parfois envie de les peindre, sauf que je suis une catastrophe en peinture, je préfère la photo, c'est moins salissant. Et le matériel se range relativement vite. »

Car Asuma avait après sa rude soirée, il avait testé des choses, parce qu'il se sentait plus libre. Il n'avait pas eu un seul message de ses parents. De ses enseignants. La mort lui apporter une liberté que la pression lui avait privé. Qui l'avait conduit à prendre ses médicaments...
avatar
Invité
Invité
Terminé #18 le 30.04.17 7:13

les victimes font un plan sur la comète


Shirley s'étonna de voir le petit zombie lui parler des méfaits de la cigarette dans le monde des morts. Pouvait-on vraiment être atteint de cancer dans l'au-delà? Cette possibilité lui paraissait peu probable mais sema tout de même le doute dans son esprit. Néanmoins, cette mince probabilité ne la convainquit pas d'arrêter de fumer tout comme elle ne l'avait jamais fait dans le monde des vivants. La seule raison qui l'avait déjà poussée à délaisser la cigarette, c'était la santé de son enfant. Et maintenant qu'elle n'était plus enceinte, elle ne s'en privait plus.

Le cancer? On peut v-vraiment avoir des maladies de ce genre i-ici? demanda-t-elle curieusement.

Derrière cette apparence enfantine se cachait peut-être un homme d'expérience qui avait tout vu et tout vécu dans le monde des morts. Peut-être que cette timidité maladive et cette gêne à parler de soi conservait de nombreux secrets. Shirley avait toujours cette habitude propre aux vivants de se fier au physique pour estimer l'âge. Elle se laissait si souvent fourvoyer par les visages d'adolescents ou de jeunes adultes et sautait aux conclusions. Les jeunes fantômes commettaient souvent cette erreur, encore trop peu habitués aux réalités de ce nouveau monde qui s'ouvrait à eux.

La jeune femme avala la dernière gorgée de son café. Elle jeta ensuite un oeil à la montre autour de son poignet. La petite aiguille indiquait déjà 15h. Le temps s'était égrené à une vitesse folle en la présence d'Asuma! Une légère déception marqua son visage.

Oh, déjà quinze heures... J-Je dois y aller. Écoute, je n'ai pas de téléphone p-portable mais je suis facilement joignable à l'appartement Lascaux d-de l'Agence Azazel. Tu sais où c'est?

Shirley sortit un bout de papier et un stylo de son sac à main et les lui tendit en l'invitant à y écrire son numéro de téléphone afin qu'ils puissent se rejoindre pour mettre leur plan à l'oeuvre. Ensuite, elle en tira son portefeuille d'où elle sortit quelques ossements pour payer le thé qu'il avait commandé et son café. Malgré le piètre service que les employés leur avait offert, elle eut tout de même la gentillesse d'y ajouter un pourboire.

Ça me fait plaisir, fit-elle en posant les ossements sur le coin de la table. Je paie. E-Et j'aimerais bien que tu m-me montres tes photographies u-un jour.
avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 16 Masculin
× Age post-mortem : 32
× Avatar : Ryugamine Mikado - Durarara !!
× Appartement : Jolly Jumper
× Métier : Jobiste (fait des petits boulots)
× Péripéties vécues : 1016
× Øssements1437
× Age IRL : 29 Transgenre
× Inscription : 09/03/2017
× Présence : réduite
× Surnom : le chinchilla
× DCs : Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
84/100  (84/100)
16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1016143729Transgenre09/03/2017réduitele chinchillaMaxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda
Cutie courageux ☼
Cutie courageux ☼
16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1016143729Transgenre09/03/2017réduitele chinchillaMaxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda
https://www.peekaboo-rpg.com/t1550-asuma-un-pied-dans-la-tombehttps://www.peekaboo-rpg.com/t1559-ils-ont-les-balls-il-n-a-pas-la-foihttps://www.peekaboo-rpg.com/t2095-gently-slowy-asuma
Terminé #19 le 30.04.17 9:33
Asuma était encore plus ou moins persuadé qu'il était vivant. Alors pour lui, le cancer menaçait toujours avec ces pinces affûtes. Il avait peur rien que d'y penser. La dame n'avait pas peur, lui sortant la même excuse qu'avait Alex, ils ne risquait pas grand chose dans ce monde. Comme s'il était tombé dans une dimension parallèle. Il avait souvent bien du mal à le comprendre. Alors que la dame regardait son bras. Le jeune zombie était prêt à sortir une armada d'argument contre la consommation de cette drogue dure. Bon, en soi, le jeune homme n'était pas le plus convainquant du monde. Mais il pouvait tester. C'était sans compter sur l'empressement de sa collaboratrice. Il était quinze heures et apparemment, elle avait quelque chose de prévu. Car elle s'empressait d'ajouter son absence de téléphone portable et notait sur un papier le numéro de son appartement. Lascaux... Comma la grotte ? Il se demandait s'il avait les dessin et tout. Puis il écrivait ensuite son numéro personnel.

« Tu peux m'appeler un peu près quand tu veux. Je répondrai le plus vite possible... »

Asuma rougissait alors que la dame disait qu'elle était contente de le rencontrer. Pour preuve, elle avait payé. Lui qui sortait son argent trop souvent, surtout pour le confort des profiteurs. Il était un peu pris de court sur le coup. Elle ajoutait même qu'elle voulait voir ces photos. Il souriait.

« Avec un grand plaisir, Merci Shirley. C'était un agréable moment en ta compagnie. Je vais profiter de ton départ précipité pour aller à l'académie, il y a peut-être un cours de langues de libre à cette heure. »

Sachant qu'il était lent, il était plus sûr d'arriver à seize heures qu'autre chose. Mais les cours semblaient prendre fin que tard dans la soirée. Une fois, rien qu'une fois il aimerait participer à tous ces cours. Apprendre des nouveau mots. Voir son vocabulaire s'enrichir encore plus. Puis ça l'aiderait pour son futur. Car il le voyait entouré de gens qu'il avait pu aider. Les habitué doucement au japonais, en utilisant leur langue. Après tout son enseignant de Coréen, un homme bon lui avait dit mille fois que parler une langue c'était la travailler. Donc il parlait parfois seul en langue étrangère. Ce qui était sûrement étrange. Mais Asuma n'était plus une personne ordinaire, il était tous les gens de ce monde, un cadavre qui vivait une seconde vie.