#1 le 02.04.17 18:41

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1611
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t1469-alex-fletcher-fun-is-waiting-for-us http://www.peekaboo-rpg.com/t1498-alex-fletcher-jump-in-the-flow-of-death

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
58/100  (58/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1611
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire



Un silencieux et un violent



Les bordure de la rivière Sumida semblait sereine en cet après-midi nuageux. L’eau grise coulaient sans se soucier des passants qui marchait sur le chemin. La rive était penchée, l’eau léchant la verdure. Pourtant, si on penchait l’oreille, on pouvait entendre un brouhaha. Ce serait-lui ? Un homme décoré d’un cache-œil noir et d’une chevelure rousse se promenait sur le chemin. Un nouvel arrivant dans ce monde pourrait voir un marcheur ordinaire dans cette figure. Cependant, ceux qui habitait le coin depuis un moment pouvait reconnaître aisément ce personnage. Les followers d’un certain blog auraient pu lire les rumeurs de ces farces incessantes. Danger public qui ne se lassait jamais de piéger les pauvres habitants de la ville, beaucoup trembler à sa vue, de peur, de colère ou d’excitation. Nous préparait-il encore un nouveau forfait sur les bords de cette rivière ?

N’ayez crainte population de Tokyo, vous n’avez pas besoin de vous cacher dans le coin de chambre sous une couette même si le charlatan aurait quand même pu vous retrouver. Alex Fletcher n’était pas la source du chahut. Pour une fois. Ce jour-là, il était présent pour une affaire plus sérieuse si le mot sérieux pouvait être utiliser avec ce clown.  Il marchait avec un but, la demeure d’un client. Le vampire avait effectivement un travail qui était celui de Récupérateur. Un travail qui pouvait plus être qualifier de passe-temps qui servait à grapiller des ossements lors de ces passages dans le monde des vivants. Si quelqu’un devait qualifier son rôle, ce serait sûrement Farceur officiel de Tokyo.

L’objet qu’on lui avait demandé de retrouver était un de ces comics japonais. Son client voulait obtenir à tout prix le nouveau tome d’un manga dont la sortie était aujourd’hui dans le monde des vivants. La publication chez le monde des morts était toujours en retard concernant les livres de chez les vivants et il semblait que certains n’avait pas la patience d’attendre aussi longtemps. Les passions du vivant ne se perdait pas facilement même après la mort. Il s’était donc rendue à une librairie japonaise ce matin-là ce fameux manga qui parlait de pirates et de fruits avec des cercles. Le jeune homme ne connaissait pas les détails, n’étant que le transporteur de l’objet mais il se rappelait la ferveur de son client essayant de lui expliquer cette merveille mais il n’y avait pas prêté attention. Il s’intéressait trop à ses propres aventures pour s’intéresser à celles imaginaires. Il se rappelait encore le fou rire qu’il avait dû contrôler à la caisse. La vendeuse l’avait regardé avec des yeux ronds lors de son passage en caisse. C’est vrai qu’avec ces cheveux roux, son cache-œil noir, il ressemblait à un vrai pirate. Il avançait donc avec son sac plastique contenant le livre.

Mais d’où provient donc le vacarme alors ? L’unique œil glissa plus bas vers la rive pour y apercevoir la source. Un attroupement d’humains. Des agresseurs, une victime. Une scène plutôt banale me direz-vous et c’est exact. Les autres marcheurs passaient leurs chemins ne voulant pas être impliqué. Tout le monde préfère garder sa peau intacte plutôt que de la risquer pour un parfait inconnu. Shirley aurait peut-être essayé de l’aider, elle qui aidait même ceux qu’elle ne pouvait supporter. Cependant la gentillesse pouvait se retourner à tout moment contre vous. Message qu’Alex avait essayé de lui faire passer. La victime à l’apparence jeune semblait être d’origine asiatique avec ses cheveux noir de jais. Ses agresseurs eux semblait lui dire des choses qu’Alex ne put entendre mais il n’était pas bien difficile de deviner ce type de conversation. Cependant ce qui attira son attention fut le mutisme de l’enfant. Il ne criait ni ne suppliait, ou peut-être qu’il ne pouvait rien entendre d’où il se tenait. Le borgne arrêta ses pas. Il n’était qu’un simple spectateur d’un phénomène quotidien pour l’instant mais sa curiosité venait d’être piqué. Il décidait donc s’approcher légèrement pour mieux entendre leurs propos mais pas assez pour avoir à être impliqué dans l’affaire.

#2 le 04.04.17 19:46

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 19
× Avatar : Monkey D Luffy - One Piece
× Pouvoir : télépathie.
× Appartement : Brossard
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 1494
× Øssements 206
× Age IRL : 16 Féminin
× Inscription : 12/03/2017
× Présence : actuellement absent(e)
× DCs : Angel C. Walsh
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1571-haru-there-s-always-a-reason-to-smile http://www.peekaboo-rpg.com/t1597-we-re-friends-right-haru

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
6/100  (6/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 19
× Avatar : Monkey D Luffy - One Piece
× Pouvoir : télépathie.
× Appartement : Brossard
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 1494
× Øssements 206
× Age IRL : 16 Féminin
× Inscription : 12/03/2017
× Présence : actuellement absent(e)
× DCs : Angel C. Walsh
nécromancien
un silencieux et
un violent

La journée n'avait pas si mal commencé. Il ne faisait peut-être pas très beau, mais au moins, il ne pleuvait pas, et en début d'après-midi, n'ayant rien de particulier à faire, Haru avait décidé de sortir faire un tour. Et ses pas l'avaient mené jusqu'aux berges de la rivière Sumida. Il était déjà venu par ici plusieurs fois, et bien que ce soit un endroit agréable, il n'avait rien vu d'extraordinaire dans les parages. Mais qui sait ? Peut-être que cette fois, il ferait une rencontre surprenante.

Tout en longeant le bord de la rivière, le lémure s'adonnait à un petit jeu : il regardait les passants et essayait d'imaginer où ils pouvaient aller, pourquoi, quel était leur métier... Bref, il leur inventait une vie - ou une mort, devrais-je dire. C'était facile et plutôt distrayant. Tiens, par exemple, cette gamine aux cheveux de toutes les couleurs, eh bien en fait, elle avait plus de trois cent ans. Et si elle semblait si pressée, c'était sans doute parce qu'elle avait rendez-vous avec sa petite amie. Quant à cet homme barbu, entre deux âges, il était probablement mort depuis très peu de temps, et c'était un vampire. Mais il avait la phobie du sang... Le pauvre. Et cette grande femme, là-bas, celle qui parlait fort, n'était en réalité qu'une illusion créée par son interlocuteur, un puissant nécromancien.

Haru commençait à inventer des histoires de plus en plus abracadabrantes, quand une voix agressive l'interpella brusquement. « Eh, toi ! » Pas très poli, comme façon d'aborder quelqu'un, mais le japonais ne s'en formalisa pas et se tourna vers la personne qui venait de l'appeler. C'était un type d'une vingtaine d'années en apparence, à la dégaine de motard, veste en cuir et toute la panoplie. Il était accompagné par deux autres fantômes habillés dans le même style, une fille et un garçon. Haru leur lança un regard interrogateur. Il se demandait bien ce que ces gens pouvaient lui vouloir. « Tu vas où, comme ça ? » demanda l'inconnu d'un ton moqueur, comme s'il y avait quelque chose d'incroyable à ce qu'Haru marche le long de la rivière. L'intéressé leva la main devant lui pour signifier à son interlocuteur d'attendre, et il sortit son carnet pour répondre. Mais avant qu'il aie le temps d'écrire plus de deux mots, l'autre s'agaça : « Tu vas me répondre ou quoi, petit ? » Le "petit" le dépassait de plusieurs centimètres et n'était sans doute pas beaucoup plus jeune que lui, mais il ne releva pas, se contentant de changer sa phrase en cours de route. Ce qui donna, lorsqu'il tourna la page vers eux : « Je vais Je suis muet, je ne peux pas parler. » Et il adressa un sourire amical aux trois personnes qui lui faisaient face. Les motards affichèrent un air perplexe pendant quelques secondes, le temps que l'information arrive à leur cerveau, sans doute. Puis ils se regardèrent, et la fille éclata de rire. « On est tombé sur un débile, » fit-elle d'un air badin, comme si Haru ne pouvait pas l'entendre, et les deux autres s'esclaffèrent à leur tour.  

Estimant qu'il avait assez perdu de temps en compagnie de ces gens qui ne lui étaient pas vraiment sympathiques, le lémure fit un pas de côté pour s'éloigner du groupe et reprendre son chemin, mais il fut stoppé par une main sur son épaule. « Bah alors, tu t'en vas déjà, le débile ? » C'était le plus grand des deux hommes, qui faisait à peu près la même taille que lui. Haru lui sourit. « Oui, désolé, mais je n'ai pas vraiment envie de parler avec vous. Au revoir ! » Et il voulut s'en aller. Il se heurta alors au premier motard, qui venait de se glisser derrière lui. Il n'avait plus nulle part où aller. « T'es sûr ? Tu veux pas rester un peu avec nous ? » Évidemment que non, mais apparemment, il n'avait pas tellement le choix. Pourtant, le garçon n'abandonna pas et commençait à écrire une nouvelle phrase pour leur demander de le laisser partir, lorsqu'une main aux ongles vernis lui arracha brusquement son carnet et le stylo qui allait avec. « Je t'emprunte ça, » déclara la fille en lui souriant. « Ça te dérange pas, j'espère ? »

Si, ça me dérange, pensa Haru, mais sans support pour écrire, il n'avait plus aucun moyen de communiquer. A moins que ses agresseurs ne parlent la langue des signes, mais il en doutait fortement. Et même s'il n'en laissait rien paraître, il était quelque peu contrarié de ne pas être en capacité d'exprimer son refus... Même s'il avait bien compris que de toute façon, avec ces gens-là, cela ne servait à rien. Il allait probablement passer un mauvais moment.

Pourtant, la journée avait bien commencé...
MADE BY PANDORA

#3 le 06.04.17 5:43

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1611
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t1469-alex-fletcher-fun-is-waiting-for-us http://www.peekaboo-rpg.com/t1498-alex-fletcher-jump-in-the-flow-of-death

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
58/100  (58/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1611
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire





La stupidité de la scène fit presque soupirer l’observateur. Trois motards contre un jeune. Il pouvait comprendre se sentir puis puissant avec le nombre et les machines. Mais il se demandait parfois pourquoi les motards étaient obligés de se sentir plus puissant que les autres. Il était vrai que les machines aidait à rendre les hommes plus forts. Il n’était pas là pour dire le contraire ayant manipuler des machines de guerres auparavant. Mais des bécanes ? Jamais ça n’avait réussi à rendre quelqu’un plus puissant, enfin, ce n’était qu’un détail.

"Vous semblait faire quelque chose d’amusant. Je peux participer ?"

Il n’avait pas eu l’intention de se mêler de cette affaire. Alex ne faisait pas de la charité. Le monde était régi par la loi du plus fort et c’était comme ça. Et cependant le mutisme de la victime ne cessait de interpeller. Il lui rappelait l’absence de débattement qu’avait eu la lémure au bandage quand il l’avait plaqué contre le mur. Pourquoi donc les victimes n’essayaient pas d’appeler à l’aide ? Pourquoi abandonnaient-elles ? Il savait que ni la vie ni la mort était aussi simple que ça mais l’idée s’était incrusté dans sa tête. Alors, il n’avait pu s’empêcher d’intervenir. Il s'appocha un grand sourire comme s’il demandait de jouer aux cartes avec eux.

"On ne t’as pas sonné toi."

"Ouai. Dégages."

"Laissez-le. Il veut aussi s’amuser avec ce minable. Tu veux te joindre à nous ?"

Les deux hommes le regardait avec suspicion, sûrement pas habituer que quelqu’un vienne se mêler à ce genre d’histoire. En général, tout le monde fuyait ce genre de situation mais ce n’était pas ses trois pauvres spectres qui allait effrayer le borgne. Cependant la jeune femme les calma tout en lui lançant un sourire séduisant vers lui pour inviter le vampire.

"Regarde-moi celui-là. Il ne peut rien faire sans son précieux carnet."

Elle mettait les accents sur chaque mot pour humilier sa victime. Elle se pavanait devant lui tel un faon, lui montrant le carnet devant lui tout en se moquant de lui. L’asiatique aurait pu essayer de le reprendre mais les deux autres hommes l’empêchaient d’atteindre ce précieux objet. Il ne fut pas difficile pour l’américain de percer le secret de son mutisme. Les moqueries étaient un assez bon indice. Les trois compères rigolèrent de cet homme comme on jouerait avec un animal en cage qui ne pouvait rien faire. Le roux lui ne fit rien, observant le comportement de l’asiatique et de ses agresseurs.

"Je me joindrais à vous volontiers mais c’est avec vous que je veux m’amuser."

Leur rire s’arrêta à l’instant et un silence plus que lourd s’installa entre eux. Ils se retournèrent vers lui, demandant le sens de ces paroles. Ce fut alors à son tour de rigoler dans ce calme que personne aurait osé braver. Les visages des trois motards étaient magnifiques, peint par la stupeur et l’incompréhension. Ils pensaient vraiment qu’il l’aurait aidé dans une entreprise aussi ennuyeuse ?

"Je vais t’apprendre comment te défendre."

Le roux adressa un sourire assuré vers le muet. Il se tenait nonchalamment, les mains dans sa poche mais son regard respirait la confiance. Les regards des agresseurs étaient remplis d’une colère soudaine et surprise. Il le regardait tel un traître alors qu’il n’avait nullement eu l’intention de devenir un des leurs. Un des hommes se précipita sur lui, courant tout droit. Geste d’amateur. Il le laissa s’approcher pour l’éviter à la dernière seconde, laissant juste traîner sa jambe. Le motard embrassa le sol recouvert d’herbe.

"Tu vois ? C’est pas difficile."

Son ami le suivit l’attaquant également. D’un coup d’œil, Alex sut que celui-ci était plus expérimenté que le premier. Il évita le coup de poing puis le coup pied. Il était rapide mais pas assez pour un homme qui se battait contre des hommes entraînés à la nuit tombée. Il évita un autre coup, le sourire toujours au visage.  L’autre s’agaçait de son attitude sentant qu’il ne faisait que jouer avec lui. Il se précipita trop rapidement et le roux ne laissa pas échapper cette ouverture. Il s’introduisit dans la garde de l’autre et lui asséna un coup de tête violemment. Alex n’avait pas sorti les poings de ses poches une seule fois, essayant de montrer qu’il n’était pas forcément nécessaire d’être un tas de muscle et d’égo pour être fort. Celui qui avait connu le goût de la terre des rives de la rivière Sumida se releva pour revenir à l’assaut mais il répondit par un coup de genoux bien placé dans l’entre-jambe. Le conseil de Shirley lui avait été bien utile. L’homme s’écroula, une grimace décomposant ses traits. Les hommes pouvaient poursuivre leur assaut mais Alex venait de leur afficher sa supériorité. Leur compagne le foudroyait du regard, déversant toute sa haine dans ce regard. L’ignorant complètement, il se retourna vers l’asiatique un grand sourire sur les lèvres.

"C’est comme ça que ça se fait."

#4 le 19.04.17 21:53

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 19
× Avatar : Monkey D Luffy - One Piece
× Pouvoir : télépathie.
× Appartement : Brossard
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 1494
× Øssements 206
× Age IRL : 16 Féminin
× Inscription : 12/03/2017
× Présence : actuellement absent(e)
× DCs : Angel C. Walsh
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1571-haru-there-s-always-a-reason-to-smile http://www.peekaboo-rpg.com/t1597-we-re-friends-right-haru

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
6/100  (6/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 19
× Avatar : Monkey D Luffy - One Piece
× Pouvoir : télépathie.
× Appartement : Brossard
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 1494
× Øssements 206
× Age IRL : 16 Féminin
× Inscription : 12/03/2017
× Présence : actuellement absent(e)
× DCs : Angel C. Walsh
nécromancien
un silencieux et
un violent

Parfois, toute la bonne volonté du monde ne suffit pas à empêcher une situation de mal tourner. En l’occurrence, Haru avait été aussi poli que possible avec ses agresseurs, mais il avait eu beau persévérer, la diplomatie n'avait servi à rien. Dans ces cas-là, il n'y avait plus qu'une seule option : subir et attendre. En général, lorsqu'ils voyaient qu'Haru ne réagissait pas, les gens finissaient par se lasser de le malmener et s'en allaient chercher une victime plus intéressante, une qui crierait, qui pleurerait et qui supplierait qu'on la laisse tranquille. Et puis, parfois, un élément imprévu entrait dans la partie et changeait la donne, en bien ou en mal. Comme cet étrange homme aux cheveux roux et au cache-œil noir qui s’immisça soudain dans la discussion. Les trois motards ne semblaient pas le connaître, et il ne leur ressemblait pas. Rien dans son allure ni dans son attitude ne le rapprochait de ces grossiers personnages. Il était beaucoup plus intéressant. La fille reprit ses moqueries, brandissant fièrement le carnet du lémure tandis que les deux autres lui bloquaient le passage en s'esclaffant. Haru ne fit aucune tentative pour le leur reprendre, sachant pertinemment que ce serait inutile. Pendant ce temps, l'inconnu aux cheveux écarlates observait la scène en silence. Le japonais lui lança un regard intrigué. Quel était son but ? Allait-il rester témoin ou bien intervenir, et si oui, dans quel sens ? Il était curieux de le découvrir... Il eut bientôt sa réponse.

« Je me joindrais à vous volontiers mais c’est avec vous que je veux m’amuser, » déclara l'homme. Et devant le silence empreint d'hésitation des motards, qui n'étaient pas sûrs de saisir le sens de ses paroles, il se mit à rire. « Je vais t’apprendre comment te défendre, » ajouta-t-il cette fois à l'intention d'Haru.

S'il y avait une chose à laquelle il ne s'attendait pas, c'était bien cela. Ainsi c'était là les intentions de ce mystérieux individu ? Lui apprendre à se défendre ? Haru lui aurait volontiers répondu qu'il n'était pas intéressé, mais tant qu'il n'aurait pas récupéré son carnet, il resterait incapable de s'exprimer. Il se contenta donc d'observer la suite des évènements avec un étonnement croissant. En quelques poignées de seconde, le roux avait envoyé ses deux adversaires au tapis, la fille n'ayant pas cru bon de se joindre à eux. Et ceci sans sortir une seule fois les mains de ses poches.  Haru plaignait celui qui s'était pris un coup dans les parties sensibles de son anatomie... Mais il devait reconnaître que la violence avait une fois de plus prouvé son efficacité, ce qu'il déplorait.

Avec un dernier regard furieux dans sa direction, la motarde jeta son carnet sur le sol. « Tiens, l'handicapé. Je te rends ton accessoire, » lança-t-elle d'un ton haineux avant de se diriger vers l'un de ses camarades pour l'aider à se relever. « Allez, on s'en va. » Sans leur prêter attention, Haru se baissa pour ramasser son cahier. Il avait été sérieusement maltraité et plusieurs pages pendouillaient lamentablement, à moitié arrachées. Le fait d'avoir été négligemment balancé sur la rive n'avait pas arrangé son état : il était couvert de boue. Mais il pouvait encore servir. Le jeune homme se contenta de l'essuyer sur son pantalon avant de dénicher une page miraculeusement indemne.

« Merci pour le coup de main, » écrivit-il. « Mais je n'ai aucune envie d'apprendre à me battre. Je ne pense pas que la violence soit une bonne solution... même si des fois, on peut penser qu'il n'y en a pas d'autre. » C'était sa façon de dire qu'il ne condamnait pas les actes de son bienfaiteur, et qu'il lui était reconnaissant de l'avoir aidé, mais qu'il ne comptait pas suivre son exemple. Il montra la page à l'homme et lui rendit son sourire. Il n'approuvait peut-être pas ses méthodes, mais ce drôle de type aux cheveux roux lui paraissait tout de même sympathique. Plus en tout cas que les trois motards, c'est sûr. Il n'y avait plus qu'à espérer qu'ils étaient partis pour de bon, et pas pour revenir au bout de dix minutes, dix fois plus nombreux. Sinon, même le roux ne pourrait pas en venir à bout...
MADE BY PANDORA

#5 le 05.05.17 4:05

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1611
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t1469-alex-fletcher-fun-is-waiting-for-us http://www.peekaboo-rpg.com/t1498-alex-fletcher-jump-in-the-flow-of-death

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
58/100  (58/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1611
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire





La bande de méchants loups aka les motards s’enfuirent, la femme n’essayant même pas de riposter contre lui. Juste ça. Pathétique. Les deux motards ne lui avaient même pas servis en tant que réchauffement et il était même déçus de leur faiblesse. Après, le résultat n’était pas très étonnant. Il n’était pas face à des adversaires qui combattaient de façon régulière. Il devrait peut-être faire tour à Underground ce soir. Il était presque en manque de combat au moment même.  

Le roux ramena son attention à l’asiatique qui ramassait son carnet maltraité par la motarde. L’homme était étrange du point de vue du vampire. Il était resté immobile, impassible à tout ce qu’avait fait ces agresseurs. C’était une des raisons pour laquelle il s’était approché bien sûr. Une de raisons était devenu assez claire : son mutisme mais elle n’expliquait pas tout. Le gamin gribouilla sur son carnet avant de le brandir devant lui.

Du japonais. Il reconnut l’écriture si spécifique. Après plusieurs années, il maitrisait parfaitement la langue orale mais il avait toujours du mal à lire ces lettres si sophistiquées. Il parvint cependant à lire le message, prenant un peu plus de temps qu’un japonais né.

"Merci pour le coup de main. Mais je n'ai aucune envie d'apprendre à me battre. Je ne pense pas que la violence soit une bonne solution... même si des fois, on peut penser qu'il n'y en a pas d'autre."

Il trouva sa réponse à sa question. Il était tombé sur un pacifiste. Son unique sourcil se haussa tandis qu’il soupira intérieurement. Voilà donc la raison pourquoi il était resté tel un piquet face aux moqueries des trois compères. Il s’était retrouvé devant un suivant de Gandhi. Il n’avait rien de personnelle contre Gandhi mais cette histoire de non-violence le faisait toujours rire. Ses gens-là pensaient vraiment que tout pouvait se résoudre sans violence ? C’étaient des conneries. Toute sa vie avait été violence. Le monde tournait autour de la violence. Qu’ils aillent dire ça à tous ceux qui ont vécus les guerres. Ne les envahissez pas parce que c’est pas bien la violence. Ne ripostez pas parce que c’est pas bien la violence. Il était d’accord que la violence gratuite sans raison était mauvaise. Il savait que la violence était mauvaise, comme s’il n’avait pas vu les dégâts durant sa vie. Mais dire que tout pouvait se résoudre par autre chose, c’était des bobards que racontaient les idéalistes. Malgré ces pensées, il sourit à l’asiatique devant lui tout en lui répondant en japonais.

"De rien. Mais dis-moi, comment tu voulais t’en sortir grâce à une bonne solution comme tu le dis ?"

Le roux souriait alors qu’il posait cette question. Aucune rancune ou méchanceté ne se faisait apparaître dans la voix, juste de la curiosité. Il imaginait assez facilement que ce genre d’accident n’était pas rare dans la vie du sourd. Il faisait une parfaite cible, silencieuse ne pouvant riposter.

"Parce que rien faire et attendre que ça passe, j’en suis pas sûr qu’on peut appeler ça une bonne solution.  Sauf si tu es un masochiste. Dans ce cas, je m’excuse d’être intervenu."

Le roux s’éloigna de l’asiatique tout en parlant avec une attitude désinvolte. Il attrapa le sac qu’il avait amené avec lui, sortant le manga du sac pour vérifier que sa marchandise était en bon état. Il revint tout en continuant à parler, présentant son éternelle sourire à l’asiatique.  



#6 le 07.05.17 16:22

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 19
× Avatar : Monkey D Luffy - One Piece
× Pouvoir : télépathie.
× Appartement : Brossard
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 1494
× Øssements 206
× Age IRL : 16 Féminin
× Inscription : 12/03/2017
× Présence : actuellement absent(e)
× DCs : Angel C. Walsh
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1571-haru-there-s-always-a-reason-to-smile http://www.peekaboo-rpg.com/t1597-we-re-friends-right-haru

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
6/100  (6/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 19
× Avatar : Monkey D Luffy - One Piece
× Pouvoir : télépathie.
× Appartement : Brossard
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 1494
× Øssements 206
× Age IRL : 16 Féminin
× Inscription : 12/03/2017
× Présence : actuellement absent(e)
× DCs : Angel C. Walsh
nécromancien
un silencieux et
un violent

La question que lui posa le roux prit Haru au dépourvu. Qu'est-ce qu'était une bonne solution ? Une solution qui ne cause de tort à personne, songea-t-il d'abord. Sauf que dans un cas comme celui-là, il y avait forcément une personne qui subissait des torts : lui. Malgré tout, il se voyait mal répliquer par des coups face à des gens qui n'avaient fait que se moquer de lui un peu méchamment. En fait, il se voyait mal répliquer tout court. La simple idée de blesser une autre personne lui paraissait inconcevable. Même s'il l'avait souhaité, il en aurait été incapable. C'était un peu comme le mensonge : ça n'était tout simplement pas dans sa nature. Peut-être que ça pouvait changer, peut-être pas. Personnellement, il se trouvait bien comme il était.

« Je ne sais pas. Ne rien faire n'est sans doute pas une solution, c'est sûr. Peut-être qu'il n'y a pas de bonne solution ? »

Il prit le temps d'écrire avec soin, car le temps que l'homme avait pris à lire ses mots précédents laissait à penser que le japonais ne lui était pas parfaitement familier. Autant lui faciliter la tâche en écrivant correctement. Son écriture habituelle était plutôt élégante, mais ça ne coûtait rien de s'appliquer un peu. D'autant que pour éviter les taches de boue, il avait coupé sa phrase d'une drôle de façon et écrit plus petit qu'à l'ordinaire. Il allait sans doute devoir s'acheter un carnet neuf. C'était assez contrariant, car celui qu'il tenait dans les mains n'était pas si vieux et il aurait dû lui durer encore quelques temps. Le seul point positif dans tout ça, c'était qu'il venait de rencontrer une nouvelle personne. Une de plus à ajouter au cercle de ses connaissances. Le japonais ne pouvait que se réjouir. Il en profita pour se présenter à son sauveur inespéré.

« Je m'appelle Haru. Et toi ? »

Il sourit. Discuter avec quelqu'un de nouveau lui faisait toujours plaisir, quelle que soit la personne. Ou presque. Il y avait quand même des gens qu'il n'aimait pas beaucoup. Les trois de tout à l'heure, par exemple. Ceux-là, il aurait préféré ne pas croiser leur chemin. Au moment où cette pensée lui traversait l'esprit, un bruit de moteur lui fit relever la tête.

Résultat du dé :
Pile : un bateau à moteur passe à toute allure sur la rivière.
Face : une quinzaine de motards s'arrêtent près d'Haru et Alex ; la fille de tout à l'heure se trouve parmi eux.
MADE BY PANDORA
Afficher toute la signature
Réduire la signature


RISE UP
Such is the way of the world, you can never know just where to put all your faith. And how will it grow? Gonna rise up burning black holes in dark memories. Gonna rise up turning mistakes into gold.

© Frimelda

#7 le 07.05.17 16:22

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1849
× Øssements 371
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1849
× Øssements 371
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort
Le membre 'Haru Miyamoto' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


'PILE OU FACE' :

#8 le 10.05.17 17:03

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1611
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t1469-alex-fletcher-fun-is-waiting-for-us http://www.peekaboo-rpg.com/t1498-alex-fletcher-jump-in-the-flow-of-death

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
58/100  (58/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1611
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire
Et c'est l'heure du...:

Plouf
Pile: Évitage professionnel
Face: Douche pour tout le monde!

Au secours
Pile: De quoi?
Face: Aïe, aïe, Aïe. Des motos partout

#9 le 10.05.17 17:03

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1849
× Øssements 371
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1849
× Øssements 371
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort
Le membre 'Alex Fletcher' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


#1 'PILE OU FACE' :


--------------------------------

#2 'PILE OU FACE' :

#10 le 10.05.17 21:11

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1611
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t1469-alex-fletcher-fun-is-waiting-for-us http://www.peekaboo-rpg.com/t1498-alex-fletcher-jump-in-the-flow-of-death

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
58/100  (58/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1611
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire





Au moins cet asiatique n’était pas un Gandhi japonais. Il ne lui sortait pas des trucs comme si on vous frappe une joue, tendez l’autre. Ceux-là étaient de parfaits imbéciles ou des masochistes de niveau international. Ils penseraient peut-être différemment si on leur plantait des morceaux de verres dans le visage ou balançait des bombes dans la tronche. Le roux était assez ouvert d’esprit en général, ses connaissances s’étendant de mendiants à transsexuel passant par des gourous de sectes. Cependant ceux qui réclamait le peace and love en permanence l’énervait assez facilement et le fait que le muet soit réaliste dans sa réponse lui plut. Le petit asiatique reprit son carnet alors pour écrire. Son écriture était devenue plus lisible et plus belle. Le muet avait dû se rendre compte de sa difficulté à lire. Ses efforts furent appréciés par le vampire, une pointe de respect naissant en lui en voyant le muet écrire à chaque fois pour que ceux ne connaissant pas le langage des signes le comprennent. Il n’avait jamais appris ce curieux langage des mains car il avait toujours besoin de ses mains pour préparer un énième mauvais coup. Cependant l’état du carnet était assez désastreux, recouvert de boue, déchiré à certains endroits, il en aurait bien besoin d’un nouveau pensa le roux.

"Je m'appelle Haru. Et toi ?"

Un prénom. Il se rendit qu’il ne s’était pas présenté. Il oubliait souvent, sa réputation permettant à la moitié des personnes de le reconnaître à cause de son look si caractéristique. De plus, il était tellement plongé dans l’action du moment que se présenter devenait la dernière des choses.

"Haru, comme la saison ? Pile la bonne période pour te rencontrer alors. Moi je m’appelle Alex."

La bonne période comme il le disait en mois d’avril, les fleurs de cerisiers en plein festival de floraison décorant de leur teinte rosée les branches des arbres. L’américain se présenta alors, toujours en japonais. Il eut à peine le temps de finir sa phrase que toute la chaleur accumulait par les doux rayons de soleil sur sa peau furent volé. Une marée d’eau engloutit les deux riverains, laissant leurs vêtements dégoulinant d’eau. Le fautif ? Un bateau à moteur piloté par quelqu’un qui devait se croire en formule 1. Alex n’eut même pas le temps de lui crier dessus qu’il était déjà bien loin. Ses mèches rouges s’était collé sur son visage rendant sa chevelure d’habitude indomptable lisse. L’humain trempé regarda alors sa main et le sac en plastique qu’il tenait. Il ouvrit le sac et aperçut alors le manga plongé dans une marre d’eau. Il attrapa du bout des doigts cette chose dégoulinante.

"Merde. Faut que j’aille en racheter un autre maintenant."

Son client n’accepterait sûrement pas ce tas de papier illisible. Il devra aller faire un nouveau tour du côté des vivants dans la journée pour en racheter un autre. Son œil vert se posa alors sur l’autre qui était tout aussi trempé que lui. Le carnet composé de feuilles était lui définitivement décédé, prêt pour être jeter à la poubelle. Le bruissement du vent n’aidant aucunement pour se sécher. Alex sortit son portable waterproof de son portable, pour le tendre au japonais.

"Tiens prends-ça. Tu vas rien pouvoir écrire sur ton truc. J’ai le clavier japonais intégré dedans donc tu ne devrais pas avoir trop de problème à écrire. On a une douche gratuite on dirait."

Même dans ces instants la bonne humeur du vampire ne s’effaça, forçant le japonais à prendre son portable. Il ne pourrait pas communiquer autrement de toute façon. Il allait proposer de se trouver un endroit pour faire bronzette ou se sécher quand à nouveau le son de moteur résonna aux environs. Ce ne fut pas du côté de la rivière mais du chemin que le roux se tourna. Là, tels des preux cavaliers sur leur cheval noir sur une colline prêt pour guerroyer, une bande de spectres les regardaient tout en ricanant.

"Encore vous ?"

Encore eux, les motards de tout à l’heure accompagnés d’autre compagnons s’était amassé faisant résonner leur moteur pour les impressionner. Technique très peu efficace pour un ancien militaire. Ils se moquaient de leur état, rigolant à chaque remarque que faisait l’un d’eux. La femme se tenait au milieu de cette masse de motard, tel une fière commandante. Un dessin aux premières allures effrayant mais qui ne fit que bouillir d’amusement le sang combatif du roux. Il fit craquer ses doigts, ses os prêts à bondir à la moindre de leur attaque. Ils avaient beau être nombreux, Alex n’avait aucunement l’intention de se laisser faire.



Aller à la page : 1, 2  Suivant
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Les liens externes sont activés pour les invités.
N'oubliez pas de remplir le captcha avant de partir pour que le message soit bien enregistré