[EVENT] Pénurie de PQ

    terminé #le 01.05.17 9:24

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 12 Masculin
    × Age post-mortem : 19
    × Avatar : yukine (noragami)
    × Pouvoir : distorsion spaciale
    × Appartement : Pucca
    × Métier : vendeur de potions truquées
    × Péripéties vécues : 1529
    × Øssements 157
    × Age IRL : 16 Féminin
    × Inscription : 14/01/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : la papaye
    × DCs : (laughs in ukrainian)
    (despite everything, it's still y o u)
    (despite everything, it's still y o u)

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    5/100  (5/100)
    12 Masculin 19 yukine (noragami) distorsion spaciale Pucca vendeur de potions truquées 1529 157 16 Féminin 14/01/2017 complète la papaye (laughs in ukrainian)
    mon petit, ce pq est ce pourquoi luttent tous les vrais guerriers ♢ ft. les victimes du voleur de papier toilette
    Mikhaïl n'en pouvait plus, il était
    épuisé,
    physiquement comme mentalement, il sentait déjà sa vessie se vider, goutte par goutte
    et les larmes remonter dans ses orbes. Tout ça
    pour une histoire de papiers toilette volés, tout ça pour…
    (Un caprice d'enfant ?)

    Un rire,
    et la voix d'un jeune garçon s'élevèrent, à travers le couloir, relativement audible pour l'ukrainien même si le signal sonore envahissait encore son esprit. Il se retourna alors, intrigué, pour tomber face à un château fait de rouleaux, de sopalins, ainsi que de mouchoirs.

    (Trop, c'était
    t r o p.)

    Le blond était à bout de nerfs ; retrouver le papier dont il avait tant besoin ainsi gâché l'agaça au plus haut point. Et, déterminé à leur reprendre ce que les ectoplasmes présents recherchaient depuis avant, il leva ses avant-bras, écarta ses phalanges et les laissa danser
    ce tango fantasmagorique
    qui s'en prit au sommet d'une des ailes de la construction, où se tenait une dizaine de PQ
    et les fit tomber, déroulant ou déformant, par inadvertance, certains d'entre eux.

    J'arrive pas à croire que c'est des gens comme moi qui ont fait ça ! murmura-t-il agressivement dans sa langue natale.

    Tandis qu'il observait les rares rouleaux survivants venir vers lui, quelques gosses s'écrièrent, puis se tournèrent en direction du nécromancien, responsable de la destruction partielle d'une tour. Prenant le papier arrivé près de ses pieds, Mikhaïl les toisa, cet éternel sourire malicieux tracé sur ses pâles lèvres.

    Hey ! Vous voulez encore de ça pour réparer vot' truc ? - il montre le bien en question - Alors, attrapez-moi si vous le pouvez !

    Il démarra sa course, afin de trouver refuge dans les toilettes de l'appartement le plus proche, deux des adversaires le poursuivant. Par chance, le jeune y arriva à temps, fermant la porte avant que ses traqueurs ne puissent le rejoindre au petit coin ; toutefois, son bas de pyjama n'aura pas été épargné et le sommeil l'emporta progressivement.

    (Au moins, il saurait quoi faire maintenant,
    une fois la situation
    revenue au calme.)
    MADE BY ★MEULK OF GS & THQ


    HRP (dernier post):
    Et c'est ainsi que se termine la contribution de Mik pour la chasse (et à la récupération) du PQ ! Cet event m'a vraiment plu, je suis heureuse d'avoir pu y participer

    Du coup, Mik, complètement dépassé par les derniers évènements, a décidé de se la jouer solo une fois les coupables venus avec leur château  Il a donc utilisé son pouvoir sur une petite partie du bâtiment (pour laisser les autres gens se défouler par la suite, hé, sinon ça n'aurait plus été drôle ) puis s'est barré avec le seul rouleau utilisable, les autres ayant été déformés. D'ailleurs, je précise que l'appartement dans lequel il est entré, c'est Brossard. Comme ça, si vous voulez en parler ou partir à la chasse aux deux gosses qui l'ont poursuivi et oui il s'est pissé dessus

    Oh, et pour mon précédent post, j'ai oublié de préciser que le pouvoir ne s'applique par directement sur Cassian, mais soit sur son panier à linge, soit ses vêtements, soit un autre truc encore qui pourrait l'affecter


    terminé #le 06.05.17 5:49

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 27 Masculin
    × Age post-mortem : 969
    × Avatar : Trafalgar Law - One Piece
    × Pouvoir : Vampire : Groupe A+
    × Appartement : Van Gogh
    × Logement : Envie de boire un verre ?
    × Métier : Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti.
    × Péripéties vécues : 364
    × Øssements 432
    × Age IRL : 29 Féminin
    × Inscription : 10/04/2017
    × Présence : complète
    × DCs : Pom Warren
    vampire
    vampire

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    27 Masculin 969 Trafalgar Law - One Piece Vampire : Groupe A+ Van Gogh Envie de boire un verre ? Malfrat, enquêteur, protecteur. Propriétaire du Bchobiti. 364 432 29 Féminin 10/04/2017 complète Pom Warren

    Si l'image a disparu, n'hésitez pas à me le signaler

    Ce type est bien trop maladroit pour sa propre santé ! Sérieusement, je pense qu’il est mort en essayant de s’adosser à une fenêtre ouverte. Je ne vois pas d’autres explications ! La sonnerie de l’alarme retentie. Non, mon gars, personne n’a envie de me voir en colère. Pas même moi. Je vais donc garder mon calme, malgré l’envie de t’en foutre une. Et, marquer sommairement sur un morceau de papier : « Joshua, cesse de te comporter en crétin. Amicalement, Eden I. »

    Je laisse les clés, emprunte une potion pour la migraine, choppe Cassian comme un sac poubelle sous mon bras et le tire dans les couloirs alors que des bruits se font entendre pour l’entraîner dans une salle où je le fais asseoir – tout en le maintenant toujours. Des gens autour de nous discutent. On a retrouvé les voleurs de PQ. Des gamins. GG, à eux ! Moi, je dis, qu’ils ont le méritent d’être efficace et que l’orphelinat n’a que mieux tenir leurs mômes. Je vais peut-être ENFIN pouvoir découvrir l’appartement qu’on m’a attribué.

    Je pense, c’est bien beau ! Toutefois, je suis toujours en train de maintenir ce jeune homme contre le mur. J’ouvre la fiole de potion, en avale la moitié puis d’une main ferme lui fait avaler l’autre moitié avant de le fixer, sans autre mot que ma main sur son front, puis descendant à son poignet pour écouter son rythme. Que voulez-vous, la médecine et la science reviennent souvent à moi.

    Maux de tête. Blancheur. Battements de cœur irréguliers. Il devrait aller voir un médecin, très rapidement.

    « Demande une consultation à l’infirmerie. »
    Désolé, mais moi, je ne soigne que ceux qui sont assez cons pour oublier de le faire et que je ramasse dans le caniveau. Je n’ai pas vocation à faire médecin dans ce monde. Par ailleurs, les maladies infectieuses et la chirurgie sont davantage mon domaine que les troubles cérébraux.

    « Bouge pas. Repos de 30 minutes obligatoire. »

    Ce n’est pas tout ça, mais j’ai mon bar à rejoindre – et si j’en crois la rumeur, je dois aussi le réapprovisionner en papiers toilette. Désormais bien décider à partir, je fais un signe de la main au jeune homme et quitte les lieux.

    terminé #le 07.05.17 12:15

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 27 Féminin
    × Age post-mortem : 30
    × Avatar : Original - Sawasawa
    × Appartement : Pucca
    × Logement : Chez Eul la plupart du temps ~
    × Métier : Au chomage
    × Péripéties vécues : 805
    × Øssements 1040
    × Age IRL : 24 Féminin
    × Inscription : 13/01/2017
    × Présence : réduite
    × Surnom : la pousse de bambou
    × DCs : Toulouze Ka | Margaret E. Redford
    ☢ Désintégrator ☢
    ☢ Désintégrator ☢

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    16/100  (16/100)
    27 Féminin 30 Original - Sawasawa Pucca Chez Eul la plupart du temps ~ Au chomage 805 1040 24 Féminin 13/01/2017 réduite la pousse de bambou Toulouze Ka | Margaret E. Redford
    Pénurie de PQ
       
    ft. le monde dans le couloir


       
    Tout cela commençait sérieusement à bien faire. Le chat avait de nouveau disparu, l'homme l'observant de cet air à moitié neutre tout en lui demandant si elle l'allait bien. Mais Etsu n'allait pas bien. Toute cette histoire lui sortait par les oreilles, une envie pressante pointant le bout de son nez alors que ses éternuements se faisaient moins persistant. Cela en était trop. Affichant une moue mi-boudeuse mi-contrariée, la jeune femme lâcha un soupir profond tout en fixant l'homme qu'elle avait suivi.

    - Tout cette histoire commence à bien faire, je vais passer au magasin racheter du papier... TCHOUM !!

    Sur ces belles paroles, la jeune femme quitta l'appartement sans rien ajouté, légèrement énervée et retourna dans le couloir toujours bondé de monde. Elle avait un peu passé ces nerfs sur le jeune inconnu mais elle en avait assez de tout cela. Un voleur de PQ ?! Franchement, quelle idée saugrenue. Cependant, une fois arrivée dans le couloir, la japonaise put se rendre compte que toute cette histoire n'était pas si abracadabrantesque qu'elle le pensait au départ.

    Un véritable château en rouleau de papier toilette et sopalin roulait hors d'un des appartement, la plupart des résidents le fixant avec ahurissement. Dirigé par des enfants rieurs et moqueurs, il s'avançait fièrement dans le couloir alors qu'au sommet, un des enfants pointés les adultes du doigt en ricanant.... mais c'était du délire total !

    Se produit alors ce qu'il devait se produire. Bon nombre de résidents, désireux d'aller aux toilettes rapidement, foncèrent vers le château pour récupérer des pauvres rouleaux afin d'assouvir leur envie. D'autres continuaient d'observer la scène en soupirant ou discutant quant à l'éducation plutôt passable de ces enfants. Et Etsu, quand à elle, observa tout ce petit manège avant de retourner dans son appartement d'un air blasé. Du grand n'importe quoi, comme elle l'avait pensé au départ. Une histoire à dormir debout. Elle allait s'en souvenir longtemps de celle-ci, comme beaucoup d'autres résidents qui se feraient un malin plaisir de critiquer l'organisation des orphelinats alentour et la politique du roi en place. Parce que pour que des enfants réussissent à voler autant de papier toilette sans que personne s'en rende compte, c'était qu'il y avait un problème.

    Poussant un long soupir, Etsu retourna dans son appartement, caressant au passage l'un de ses chatons qui quémandait un câlin avant de prendre la direction de la douche. Contrairement à Ellioth, faire son affaire sous la douche ne la dérangeait pas du tout. Qui plus était, elle pourrait ensuite se préparer et aller faire des courses pour des fournitures qu'elle avait déjà acheté. Un nouveau soupir. La journée commençait vraiment bien....
       

       
    fait par Blueberry


    Shining Star

    “Le poète fait abstraction de la réalité, alors, ce rêveur compte les étoiles et va même jusqu'à les imaginer.” - Giacomo Bardi

    nos partenaires