Terminé #16 le 12.04.17 4:24

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1867
× Øssements 1529
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1867
× Øssements 1529
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort
Le membre 'Shirley Dumais' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


'PILE OU FACE' :
Invité

Terminé #17 le 12.04.17 5:01

avatar
Invité

Je veux briller avec toi


Des bruits provenant de l’extérieur parvinrent jusque dans la petite salle où ils étaient coincés. Il y avait des cris aussi. Visiblement, des personnes semblaient se disputer. Shirley commença à s’inquiéter, non pas pour leur propre santé mais bien pour celles de ces gens qui semblaient se bagarrer de l’autre côté de cette porte. Pomme, lui, ne se laissait pas affecter par les violences qu'on pouvait facilement deviner grâce au vacarme. Elle allait tout abandonner et tenter de porter secours à ces inconnus qui semblaient passer un sale quart d'heure, puis Pomme lui annonça qu'il était fier d'elle. Comme pour l'encourager, comme s'il avait deviné qu'elle cherchait à l'impressionner depuis le début, à être à la hauteur et qu'elle était particulièrement sensible à ce genre d'encouragements. Comme s'il avait déjà compris que Shirley avait désespérément attendu une remarque qui lui indiquait qu'elle n'était pas complètement minable à ses yeux... Je dois continuer, je dois terminer ce puzzle... pensait-elle égoïstement. J'irai les aider après...

Ayant compris les discrets indices que son ami, la jeune femme se dirigea avec le même empressement vers le bureau. Puis, une nouvelle pensée lourde de culpabilité l'arrêta. Tu vas quand même pas les laisser se taper dessus sans rien faire? Shirley, tu es une égocentrique. Tu ne penses jamais aux autres. Tu es une mauvaise personne. Sa volonté d'accomplir cette énigme vacilla sous ces mots cruels. Il fallait leur venir en aide et elle n'avait pensé qu'à son petit bonheur ainsi qu'à l'amitié qu'elle désirait tisser avec Pomme. Cette fois-ci comme bien souvent auparavant, la brune avait été prête à marcher sur ses valeurs rien que pour plaire.

P-Pomme... Il faut faire quelque chose... lâcha Shirley sur un ton inquiet.

Elle déposa la lettre sur le bureau presque avec assurance et reporta de nouveau son regard sur l'homme.

Je m-me fiche de l'énigme, j-je veux juste les aider... Je dois sortir d'ici.

Terminé #18 le 13.04.17 13:46

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1618
× Øssements 870
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1618
× Øssements 870
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien



Tu devrais écouter tes propres conseils,



Quatre fois sept ça fait un résultat



Il rit doucement, amusé, sans doute par autant de détermination. Malgré la timidité, il sentait ce courage en elle. La première fois, il avait gagné le jeu. Il l'avait gagné uniquement car il avait senti que les personnes à l’extérieur exprimaient une émotion de joie et de bonheur. Il avait deviné la farce, de par ce fait, et avait donc ignoré les bruits extérieurs. Toutefois, s'il ne l'avait pas senti, il aurait perdu lui aussi en demandant d'arrêter le jeu. Ce n'était pas la même énigme, mais les nuisances sonores devaient être habituelles.

Il ne pouvait pas lui dire que c'étaient des bruitages, des acteurs, du cinéma. Il pouvait toutefois essayer de ne pas la faire perdre. Du bout des doigts, il effleura les touches du piano droit, imprégnant une émotion de joie pour dessiner des notes de musique translucide qui disparurent en même temps qu'il se mettait à rire. D'un haussement d'épaules indifférent, il se contenta de dire :

« Ce n'est pas mon problème ! Je ne vais pas risquer ma vie pour des inconnus. »


Après tout, il avait fuit de la laverie sans l'attendre. Elle pouvait croire que c'était la vérité. D'autant, que si en marchant dans la rue, Pom entendait un cri, il hésiterait sans doute à intervenir. Parfois il irait, mais d'autres fois, il se contenterait de s'approcher, voir d'ignorer le cri en de rares occasions. Car tout simplement, il était humain et qu'il en avait les qualités, mais il en avait également les défauts, les failles et les erreurs.

« Et puis …. »


Il se rapprocha d'elle, un sourire moqueur sur le visage, alors que ses doigts s'étaient remis à remuer devant lui, sur un piano invisible, créant des notes transparantes qui disparaissaient aussi vite qu'elle était là. Après tout, c'était grâce à Shirley qu'il avait découvert son second pouvoir. C'était également à cause de Shirley.

« Et puis ... »


Continua-t-il en répétant la phrase, avec un sourire au coin des lèvres. Il se mit à rire joyeusement, il se rapprocha, lentement, très lentement, puis vivement, franchissant les derniers pas presque en courant. Si proche d'elle, il pouvait sentir ses cheveux châtains, et posant ses mains sur son épaule, il murmura : « Eh, Shirley, tu devrais savoir qu'on est enfermé. Et je n'ai pas la clé. Si tu peux casser cette porte, grand bien t'en fasse ! Sinon, toi seul peut nous faire sortir ... »

Et d'un clin d'oeil moqueur, il ne parla pas de l'option de frapper et de dire qu'elle abandonnait. Elle pouvait y penser par elle-même, et il ne voulait pas qu'elle le fasse. Par à cause d'une tromperie d'Igor qui devient bien rire de l'autre coté.

Les doigts de Pom glissèrent sur l'épaule de Shirley, dessinant sa robe, avant que sa main ne se pose sur son visage pour l'entourer. Ses yeux se mirent à briller, et d'une voix calme il murmura : « Je te fais confiance, tu vas nous en sortir. »

A bien y penser, lui qui voulait revenir ici plus tard avec des amis en commun, ce n'était peut-être pas une bonne idée – les amis en commun de Shirley et Pom n'étaient pas forcément avec les caractères les plus évidents, ni les relations les plus simples pour eux.

Que ce passeraient-ils si Ael, Alex, ou pire encore, se retrouveraient dans un jeu en leurs compagnies ? Certains que Shirley et Pom devraient apprendre à marcher sur des eux.

Quarante-six minutes et cinquante neuf secondes, quarante-cinq minutes et cinquante huit secondes, …

Objets utilisés
Invité

Terminé #19 le 18.04.17 1:15

avatar
Invité

Je veux briller avec toi


Pomme avait ce don de la déstabiliser. La pauvre petite Shirley se scandalisait de son manque de compassion, mais faiblissait sous la main tendrement posée contre sa joue et la confiance qu'il disait lui accorder. La brunette l'appréciait beaucoup moins après son manque de considération pour son prochain mais subissait toujours ce besoin d'être à la hauteur.

Et puis il avait raison. Ils étaient enfermés ici. Les seules manières de s'échapper étaient d'attendre que le compteur atteigne le terrible zéro qui annoncerait sa défaite ou de compléter l'énigme. La deuxième option lui permettrait de s'évader de cette pièce trop étroite et de venir en aide à ces gens le plus rapidement possible...

Je vais essayer, lâcha-t-elle après un bref soupir tout en dégageant doucement la main sur son visage.

Shirley souffla sur la bougie du bureau et se dirigea vers le piano en rejouant les deux noires cassées en espérant voir quelque chose se produire.

hrp : Pardon pour l'attente! Je savais pas du tout comment faire réagir Shirley

Terminé #20 le 18.04.17 21:45

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1618
× Øssements 870
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1618
× Øssements 870
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien



Tu devrais écouter tes propres conseils,



Quatre fois sept ça fait un résultat



Riant joyeusement, Pom leva les yeux au ciel avant que ses doigts ne remuent légèrement. Une fine fumée rose se leva, se mélangeant à une brume bleutée qui s’éleva au niveau du plafond, dissimulant une part des caméras. Profitant du subterfuge qu’il venait de créer, Pom laissa une pensée particulièrement énervante venir se profiler à son oreille et une fine flamme vint apparaître. Il en profita pour allumer les deux chandeliers, et il les attrapa pour les mettre dans deux trous se trouvant au sol. Puis, il ordonna d’un ton joyeusement heureux, à Shirley de rejouer les notes noires.

Au même instant, le miroir s’ouvrit et une chambre se découvrit, avec des pétales de fleurs se trouvant dessus et un message « rendez-vous à Paris. » Mais Pom ignora royalement le mot, pour attraper la main de Shirley, sortir par la porte maintenant disponible et se rendre en direction d’Igor qui riait joyeusement en secouant son bras à nouveau arraché à l’aide de sa main.

« Félicitation, »
disait-il, bien que des soupçons soient légèrement visibles dans ses yeux, « Dis-moi Pom, c’était quoi cette magie ?
- J’ai le droit d’embrasser ma chérie, sans que tu nous observes, sale pervers ! »


Igor ricana, visiblement ravi d’avoir l’étiquette de dépravé. Le bras à nouveau en place, il attrapa dans son pantalon, un morceau abimé de vieux ticket de cinéma, où était marqué « bon pour une partie. » Il la déposa dans la main de Shirley.

« Revenez accompagnez de qui vous voulez, vous aurez droit à un défi par équipe. Et ne vous inquiétez pas, jeune pucelle, ce n’était que des bruitages que vous avez entendu tout à l’heure. »

Igor ricana à nouveau, quittant la jeune femme pour se rendre en direction d’un groupe de quatre amis qui venaient d’arriver dans les yeux. Pom en profitant pour se saisir de la main de Shirley, la tirant vers lui, pour l’enlacer avec protection et une certaine forme d’inquiétude. « Je suis désolé, pour tout à l’heure. Allons danser, maintenant, nous reviendrons ici accompagnés d’amis, un soir où tu te sentiras prête. »

Après tout, il lui avait promis une danse et elle était habillée davantage pour elle que pour ce lieu.

Objets utilisés
Invité

Terminé #21 le 19.04.17 3:14

avatar
Invité

je veux briller avec toi


Avec une mine un peu dépitée, Shirley fourra ce ticket qu'elle ne méritait aucunement dans la poche arrière de son pantalon tout en poussant un soupir qui en disait long quant à son ressenti face à cette victoire qu'elle n'aurait pu remporter que par la tricherie. Que tu es bête! la dénigra une petite voix railleuse dans sa tête. Tant pis, s'il y a une prochaine fois, j'essaierai et je réussirai peut-être... Elle regarda le répugnant zombie s'éloigner avec soulagement, ses pauvres narines n'étaient plus agressées par les infectes émanations qui s'exhalaient de ce cadavre ambulant. Et maintenant, elle craignait de devoir affronter un Pomme affreusement déçu de ses performances à l'épreuve. Est-ce qu'il me trouve stupide?

Soudain, une main surprenante s'empara de la sienne. Aussitôt, Pomme l'entraîna vers lui et l'entoura de ses bras protecteurs. À son oreille, il ne glissa pas quelques paroles dénigrantes mais bien des excuses qui la surprirent. Elle n'aimait pas cette protection autour d'elle même si elle se réjouissait de ne pas le voir la rejeter. Malgré tout, la Canadienne finit par l'enlacer aussi.

Hm.. Et si je t'emmenais quelque part c-cette fois-ci? proposa-t-elle, le menton toujours appuyé sur son épaule. Je connais t-très peu Tokyo au f-final, m-mais j'aimerais bien essayer de te divertir p-pour une fois...

Elle se défit doucement de l'étreinte et jeta un oeil à la montre autour de son poignet. En voyant l'heure déjà très avancée de la nuit, elle ne cilla pas. Shirley n'était toujours pas fatiguée malgré toutes les émotions qu'elle avait vécues dans cette minuscule pièce...

La soirée est e-encore jeune, lâcha-t-elle sarcastiquement. Tu n'es pas fatigué j'espère? T-Tu aimes la forêt? J'y suis allée d-deux ou trois fois depuis mon arrivée dans le m-monde des morts... M-Mais j'ai découvert quelques trucs sympas l-là-bas..! C'est peut-être pas l'endroit où on a l-l'habitude de danser, mais ça a le m-mérite d'être original comme piste de danse!

Ce désir de l'impressionner était encore et toujours le moteur de ses actions, tout particulièrement après avoir échoué au test alors que Pomme lui avait déclaré avoir eu confiance en elle... Ses escarpins n'étaient pas la meilleure des chaussure pour les escapades en forêt, mais elle se savait résistante face à ce genre de douleur.

Terminé #22 le 19.04.17 22:59

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1618
× Øssements 870
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1618
× Øssements 870
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien



Tu devrais écouter tes propres conseils,



Quatre fois sept ça fait un résultat



La déception de la jeune femme, il pouvait la comprendre. Toutefois, il ne parvenait pas à se faire à l’idée que Shirley veuille lui prouver quoique ce soit. Le nécromancien ne la voyait pas comme un échec, ni même comme une personne nulle. Shirley manquait totalement de confiance en elle et ça, même lui qui ne comprenait pas les autres, l’avait assimilé. C’était dommage, car avec ses cheveux châtains, sa peau claire et ses beaux yeux, Shirley avait du charisme et un charme certains. Ses blessures et bandages n’étaient que davantage des artifices de beauté qui la rendaient différentes et qui donnaient envie de la connaître, d’en apprendre davantage, pour savoir ce qui se dissimulait sous ce charmant visage d’ange défiguré.

Ils s’enlacèrent et se séparèrent en laissant derrière eux le métro en travaux, le zombie Igor aux gestes désuets et l’échec d’une mission en partie réussie pourtant. Le nécromancien avait totalement conscience que Shirley aurait réussie sans le subterfuge de personnes hurlantes et criantes à l’extérieur. La balafrée avait bon cœur et l’homme ne pouvait l’ignorer ou l’oublier. Il se promit d’en tenir compte à l’avenir. Il voulait s’assurer qu’elle aille bien. Shirley était une compagne agréable, et sans doute que cette seconde rencontre lui donnait envie d’être son allié, son ami, d’être dans sa vie. Il avait vraiment envie d’en apprendre davantage sur elle.

Il proposa la danse. Elle proposa la forêt. Il fut surpris. Vraiment surpris. Non pas qu’elle propose une activité : Pom ne voyait pas Shirley comme une femme incapable de proposer quoique ce soit. Simplement qu’il était assez rare qu’on l’invite en forêt pour danser.

Certainement que Pom n’aurait pas pensé à aller en forêt maintenant, mais l’idée lui plaisait assez. Il ne pouvait qu’accepter la proposition de Shirley. Même si cela signifiait qu’il devait reprendre le métro et qu’ensuite, la marche deviendrait de rigueur – à moins qu’il ne prenne une voiture les y conduisant. C’était peut-être la meilleure solution ! Mais, une part de lui-même savait déjà que Shirley n’accepterait peut-être pas la seconde proposition. L’homme se demanda sérieusement si la tenue de la jeune femme était appropriée au lieu. Ce ne devait pas l’être selon lui. Après tout, il n’en savait rien. Il n’était pas tous les jours habillé en robe et en talons, même s’il en mettait assez souvent, - enfin, des robes. Les talons, ce n’était pas vraiment habituel. Même en étant en femme, Pom gardait des bottines, des baskets et des chaussures plutôt plates. Même en étant une femme, il gardait des sous-vêtements d’homme.

« Je pense que nous devons aller jusqu’au bout de la ligne, »
Remarqua Pom, une fois arrivé sur le quai, « Veux-tu que nous marchions ensuite ou commandions une voiture ? »

Objets utilisés
Invité

Terminé #23 le 20.04.17 1:42

avatar
Invité

je veux briller avec toi


L'idée d'aller s'évader un peu en forêt semblait lui plaire. Shirley se félicita tout de suite d'avoir osé proposer quelque chose même si la crainte d'un refus avait été immense. Un discret soupir soulagé franchit ses lèvres qui s'étirèrent ensuite en un léger sourire ravi. Shirley était du genre à ne pas aimer se salir, mais appréciait la forêt d'une façon bien paradoxale. Les insectes ne lui avaient jamais fait peur contrairement aux salissures... Mais en forêt, elle arrivait à faire abstraction des taches de boues sur ses chaussures et ses vêtements. Ça faisait partie de l'aventure, se disait-elle simplement.

Elle perdit bien vite son sourire lorsqu'il prononça le mot voiture. Rien que le mot suffit à faire remonter un désagréable frisson d'effroi jusqu'à son échine. Il était hors de question qu'elle embarque de nouveau dans ces terrifiantes machines qui vous conduisent jusqu'à votre mort plutôt qu'à la destination désirée. Se rendre jusqu'à la forêt serait sans doute bien plus long à pied... Mais certainement plus sûr.

Shirley tentait de lui dissimuler cette honteuse frayeur des voitures tout en refusant sa deuxième proposition et attendait l'arrivée du métropolitain. On pouvait déjà entendre le vacarme de ce dernier se rapprocher de la gare et voir les deux lumières rondes percer l'obscurité du tunnel.

Je préférerais m-marcher, c'est pas si loin... C-C'est mieux pour l'environnement.

Elle ne se faisait pas beaucoup de souci pour les problèmes environnementaux, à vrai dire elle ne savait même pas si le monde des morts était lui aussi touché par le réchauffement climatique. Mais ce n'était pas une mauvaise excuse.

À moins que tu préfères prendre la voiture...! lâcha-t-elle sans pouvoir s'en empêcher.

À ce moment, le métropolitain surgit du tunnel et freina en douceur devant eux.

Terminé #24 le 20.04.17 16:42

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1618
× Øssements 870
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1618
× Øssements 870
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien



Tu devrais écouter tes propres conseils,



Quatre fois sept ça fait un résultat



La peur. C’était de la peur qu’il avait senti alors qu’il avait posé la question concernant la voiture. Et bien ! En voilà une qui craignait ce type de véhicule. Est-ce qu’il était responsable de sa mort ? Avait-elle était fauchée ou était-elle à l’intérieur ? Conductrice ou passager ? Pom avait lu dans un article que de nombreux vivants mourraient à cause des véhicules motorisés du vingtième et vingtième siècles. Il hésita à lui poser la question et décida de la reporter. Ce n’était peut-être pas à lui de venir sur le sujet de la mort de Shirley. Il devait respecter au moins ça. Même si c’était rare chez lui qu’il retienne une question – et qu’il ne la retiendrait pas longtemps.

Feignant l’indifférence, il se contenta de répondre qu’il aimait marcher et que c’était mieux pour ses ossements. Ils rentrèrent dans le métro, le bruit strident des portes automatiques se refermant brutalement dans un chuintement et de la sirène d’alerte couvrant les voix pendant quelques secondes.

Ils iraient jusqu’au terminus et les places assises n’étaient plus disponibles. Petit à petit, elles se libéreraient. Tenant une des barres en l’air, Pom regarda autour de lui avec curiosité. Il se pencha alors pour rapprocher son visage de celui de Shirley et murmurer : « Alors, dis-moi, où en es-tu avec la brunette que tu m’as fait censurer ? As-tu pu lui déclarer ta flamme ? »

Un sourire, taquin, curieux, moqueur mais surtout amical. Il a envie de l’embêter, il a envie de passer une bonne soirée. Et puis, ce soir, il a surtout envie d’être proche de Shirley. Parce qu’elle lui semble toujours tellement fébrile et tremblante, qu’il veut s’assurer qu’elle vivra ! Il veut jouer, jouer quitte à en payer plus tard les conséquences.

La forêt de nuit, Pom n’y allait pas souvent. S’il était de son vivant plutôt habitué à la campagne et à la nature, et s’il l’appréciait, il n’en demeurait pas moins que la plupart de ses soirées se déroulaient au cœur des villes. D’autant que selon certaines rumeurs des bêtes zombifiées auraient été abandonné dans les bois, des bêtes de chévaudan, qui n’encourageaient pas à faire de petites escapades. Il espéra secrètement que ce n’était qu’une légende.


Objets utilisés
Invité

Terminé #25 le 20.04.17 22:50

avatar
Invité

je veux briller avec toi


Bizarrement, à cette heure tardive, de nombreux passagers occupaient le métropolitain. Si bien que le duo dut rester debout. Shirley promena un regard discret mais intéressé sur ces couche-tard. Quel genre de soirée avaient-il passé? S'étaient-ils bien amusés? Elle le leur souhaitait. Rentraient-ils chez eux ou préféraient-ils se lancer avec impulsivité dans une aventure imprévue Pomme et elle? Malgré cet intérêt qu'elle leur portait, ces usagers du métropolitain ne manquèrent pas de la mettre mal à l'aise par leur trop grand nombre et les regards parfois intrigués qu'ils posaient sur elle. Instinctivement, elle se planta tout près de son ami, le seul élément rassurant de ce wagon terne, bruyant, bondé, inquiétant qu'elle avait pourtant apprécié lorsqu'il était vide.

Pomme se rapprocha et lui murmura une question concernant Ael. Shirley fut prise au dépourvu et ricana un peu nerveusement.

Oh euh, j-je.. Je n'étais pas amoureuse d'elle, t-tu sais. Mais c'est une très belle femme, c'est vrai, fit-elle d'un ton presque amer. Tu sais de quoi je parle si tu l'as déjà rencontrée..! En tout cas, on s'entend b-beaucoup mieux.

Les hostilités qui avaient divisé les deux jeunes femmes n'étaient plus qu'un vieux souvenir après le passage sous la couette. Une complicité agréable mais inquiétante aux yeux de la Canadienne était née. Shirley s'était fait un peu plus bienveillante à son égard. Réprimant sa terrible jalousie face à sa beauté afin de s'adoucir, elle avait choisi de faire la paix avec cette femme qui connaissait si bien ses cicatrices et son visage défiguré mais qui l'avait acceptée entièrement malgré tout. Parfois, elle avait une petite pensée pour cette Raven dont Pomme lui avait parlée. Quelques fois désolée d'avoir été celle avec qui sa petite amie l'avait trompée, mais bien souvent méchante et fière... Après tout, il était difficile de ressentir la moindre sympathie pour un vulgaire prénom.

Elle lui donna un petit coup de coude amical dans les côtes qui changeait un peu de sa trop grande réserve et qui s'accordait un peu mieux à l'humeur taquine de Pomme. Tout de même exécuté avec une trop grande vigilance, il reflétait bien sa peur de commettre le moindre geste déplacé. La Canadienne estimait qu'elle pouvait lui renvoyer sa question sans le froisser, mais ses appréhensions persistaient.

Et toi? Qui fait battre ton coeur? R-Raconte-moi tout!

De ce qu'elle avait compris des hommes, ce n'était pas le genre de conversation qui les passionnait généralement. Mais bon, il avait abordé le sujet par lui-même et elle souhaitait connaître un peu mieux sa vie. Pomme en savait déjà bien long sur elle alors qu'elle avait le sentiment de ne connaître rien de lui. Et puis, même si elle était dégoûtée de l'amour et qu'elle s'y refusait, les histoires de coeur l'avait toujours grandement intéressée. Tout particulièrement racontées du point de vue de l'amoureux. Au-travers de leurs yeux brillants et de leurs longues descriptions enjolivées par l'engouement, ce sentiment semblait si beau. Le moindre geste de l'être aimé pouvait être l'ultime signe d'un amour réciproque. En parlant, la façon dont ils gesticulaient avec entrain pour mieux illustrer leurs propos et les énormes sourires béats qui ne voulaient plus quitter leur lèvres tant qu'ils parlaient de leur dulcinée touchaient Shirley. Le bonheur des autres est contagieux. Elle avait vraiment envie de savoir à quoi ressemblait Pomme lorsqu'il s'emballait en parlant d'amour, même si c'était un état qu'elle avait surtout vu chez les femmes plutôt que chez les hommes.