Je veux briller avec toi || ft. Pom

    terminé #le 25.03.17 20:08

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 29 Féminin
    × Age post-mortem : 32
    × Appartement : Lascaux
    × Péripéties vécues : 3407
    × Øssements 14
    × Age IRL : 18 Féminin
    × Inscription : 15/12/2016
    × Présence : réduite
    × Surnom : le perroquet
    × DCs : Ayaki Kobayashi
    ★ MISS MOMIE 2017 ★
    ★ MISS MOMIE 2017 ★

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/15  (100/15)
    29 Féminin 32 Lascaux 3407 14 18 Féminin 15/12/2016 réduite le perroquet Ayaki Kobayashi

    Je veux briller avec toi


    Pour Shirley, les nuits couvertes et tranquilles invitaient aux promenades tardives. Cette terrible malédiction nommée insomnie qui lui était tombée dessus dès son très jeune âge rendait ses heures d'éveil très propices aux longues balades sous des nuages nocturnes qui menaçaient de déverser son torrent. Elle se souvenait de ses nombreuses déambulations dans son quartier pendant son adolescence : la cigarette pourtant interdite coincée entre ses lèvres, elle traînait les pieds et contemplaient les paysages transformés par la robe de la nuit. L'air était chargé d'une humidité étouffante et sentait la pluie. Il faisait chaud, si chaud qu'il fallait qu'elle s'arrête et s’assoit sur les bancs de parc parfois. Quelques grillons stridulaient désagréablement, mais elle n'y portait que rarement attention. Ses bras que son débardeur noir laissait paraître et ses jambes découvertes par un short que sa mère jugerait trop court étaient un festin pour les moustiques. Parfois, le ciel grondait un avertissement. Ces prémonitions d'averses n'avaient jamais interrompu ses escapades. Plus d'une fois, elle rentra chez elle trempée. À l'obtention de son permis de conduire et à l'achat de sa première voiture, ces belles balades continuaient de ponctuer son quotidien mais perdirent leur charme et ses vêtements ne furent plus jamais trempés par son insouciance.

    Mais Tokyo n'était pas son petit quartier natal et la douce adolescence était partie avec son esprit rebelle sous le bras. Pourtant, ces envies de s'échapper un peu trottaient dans sa tête encore aujourd'hui. Les quelques fois où Shirley sortait la nuit, c'était pour savourer les dernières cigarettes de son paquet. Elle ne s'éloignait jamais bien loin de l'Agence au cas où le sommeil reviendrait. La jeune femme ne s'autorisait jamais à redevenir le jeune fantôme errant dans la nuit en recherche d'un peu de quiétude. C'était pour les adolescents insoucieux qui s'ennuyaient, se disait-elle. Ou pour les adultes obstinés qui se refusaient aux pénibles responsabilités qui tuaient la petite étincelle de folie qui brillait en chacun de nous. Pomme...

    Elle décida d'être l'un de ces adultes obstinés cette nuit. Tout comme ce curieux personnage qu'elle avait rencontré à la buanderie l'était.

    Pour la première fois depuis son arrivée dans l'au-delà, elle voulut mettre à l'épreuve sa peur des transports. Une Shirley ambitieuse enfila ses escarpins, osa enfiler un haut qui dévoilait ses avants-bras, attrapa son sac à main et se rendit à la station de métro la plus proche. Sa destination, elle la choisirait plus tard. Peut-être qu'à sa sortie, il pleuvrait?

    C'est en mettant le premier pied dans le métro qu'elle comprit que les transports métropolitains ne l'effrayait pas, ou du moins beaucoup moins que les voitures. Elle poussa un petit soupire en s'assoyant sur l'un des bancs inconfortables. Shirley était fière, le petit sourire sur ses lèvres le démontrait bien.

    terminé #le 29.03.17 1:17

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 31 Autre
    × Age post-mortem : 257
    × Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
    × Appartement : Jolly Jumper
    × Logement : Viens jeter un œil ?
    Empathe absorbeur hypersensible
    Gère un blog

    × Métier : Divers petits boulots
    × Péripéties vécues : 1513
    × Øssements 399
    × Age IRL : 29 Féminin
    × Inscription : 21/01/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : la pomme
    × DCs : Eden
    nécromancien
    nécromancien

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    31 Autre 257 (Rin Matsuoka Free!) Jolly Jumper Viens jeter un œil ?
    Empathe absorbeur hypersensible
    Gère un blog
    Divers petits boulots 1513 399 29 Féminin 21/01/2017 complète la pomme Eden



    On circule militairement,



    Une, deux, une deux,



    Le permis de conduire, Pom Warren ne l’avait jamais passé. Il trouvait ça particulièrement perturbant d’oser monter dans des véhicules tirés uniquement par un moteur et en avoir la responsabilité. Il n’avait pas envie d’avoir confiance en ce genre de système et préférait largement être le gars s’endormant sur la chaise passager que le type qui avait du mal à tenir ses paupières ouvertes, tout en tenant le volant. De toute façon, il n’était pas préférable au vu de son comportement qu’il conduise. Même, si, il lui était déjà arrivé d’être conducteur. Dans un jeu, un pari, un moment de bêtises. Et autant dire que ce n’était vraiment pas conseiller de lui laisser le volant.

    Son humeur était joyeuse, aussi joyeuse que sa tenue excentrique. Portant une chemise ivoire rayée de gris, un jean de marin des années 70, avec des bretelles en cuir, il avait posé sur sa chevelure plus violette que rouge aujourd’hui, un béret. Pour combler cette tenue, outre son sac noir de type militaire, il portait des bottines aux lacets orange et un gilet noir.

    Seulement, le jeune homme n’était pas là sans raison. Il était dans le métro car il cherchait des informations sur une personne. Une personne bien précise, puisqu’il s’agissait de l’un de ses enculés de fils de chiens qui l’avaient filmé alors qu’il se faisait agressé dans le métro sans venir l’aider et qui s’était permis de filmer une partie de son anatomie. Ce type, il ne méritait sans doute pas à recevoir l’émotion négative que Pom lui envoya, ni à finir effrayé dans les sanitaires, déshabillé par le nécromancien et revêtu d’une unique jupe. Il ne le méritait pas, mais il termina ainsi.

    En sortant de là, le fantasque nécromancien sautilla sur un banc de la station de métro et claquant des doigts, il se saisit de la surprise des personnes pour faire sautiller des petites bulles de couleurs jaunâtres autour d’eux. Il les fit venir à lui, sous le regard curieux de lémures, se mettant à jongler. Puis, d’un geste de la main, il transforma l’illusion en une souris poursuivi par un chat poursuivi par un chien, poursuivi par la souris. L’amusement des gens le gagnait et le rendait d’humeur joviale, jusqu’à ce qu’il entende un : « Attrapez-le ! »

    Le type nu portait désormais un bas de survêtement et était accompagné d’une bande de potes, dont l’un d’entre eux portait un survêtement coloré. Riant joyeusement, le furibond nécromancien se projeta en avant et pénétra dans le métro, en même temps que les portes se refermaient sous le signal strident et agaçant de leurs fermetures. Légèrement essoufflé, il monta une cigarette à ses lèvres – sans l’allumer et se rapprocha d’un des bancs confortables pour tomber assit.

    Avant de tourner la tête, aussi surpris qu’étonné. La cabossé ! La dernière fois qu’il l’avait croisé, elle était dans la laverie. D’ailleurs, est-ce qu’elle avait tout rangé finalement ? Pom n’en savait définitivement rien !

    Riant joyeusement, il l’observa de haut en bas. « Shirley ! Et bien la cabossée le monde est petit. Où vas-tu habillée ainsi ? » Questionna le nécromancien, avec un œil curieux, et un brin diablotin, qui ne signifiait rien de bon.




    Objets utilisés

    terminé #le 30.03.17 23:08

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 29 Féminin
    × Age post-mortem : 32
    × Appartement : Lascaux
    × Péripéties vécues : 3407
    × Øssements 14
    × Age IRL : 18 Féminin
    × Inscription : 15/12/2016
    × Présence : réduite
    × Surnom : le perroquet
    × DCs : Ayaki Kobayashi
    ★ MISS MOMIE 2017 ★
    ★ MISS MOMIE 2017 ★

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/15  (100/15)
    29 Féminin 32 Lascaux 3407 14 18 Féminin 15/12/2016 réduite le perroquet Ayaki Kobayashi

    Je veux briller avec toi


    Le métropolitain était peu emprunté à cette heure si tardive. Un ivrogne somnolent s'appuyait sur à la rampe. Ses paupières étaient si pesantes, il peinait à les garder grandes ouvertes. Il luttait contre cette fatigue écrasante sans doute induite par l'alcool. J'espère qu'il se rendra chez lui sans problèmes, pensa-t-elle avec une bienveillance qui ne voulait pas s'en mêler. Assises sur des bancs à sa droite, un petit groupe d'adolescentes qui lui rappelaient sa jeunesse semblaient manigancer à voix basse. Elles jetaient parfois des regards cruels à Shirley. Elles parlaient d'elle. Contre tout attente, la jeune femme ne baissa pas les yeux et se contenta de regarder ailleurs en espérant que leur attention se reporterait sur quelqu'un d'autre. Elle se sentait animée d'une force inconnue. Shirley savait cette résilience aux critiques temporaire et elle en profitait. Se remémorer Pomme lui avait insufflé une certaine puissance. Son humeur était rayonnante cette nuit.

    Tout était si terne, si gris et sale... Seules les publicités au-dessus des fenêtres apportaient un peu de couleur à ces tons déprimants. Les lumières froides plongeaient le wagon dans une ambiance peu accueillante. Le ronronnement de l'engin et des machines qui s'activent couvraient presque tous les sons mais réussissaient tout de même à devenir un bruit de fond pas trop désagréable, du vacarme qui ne l'entêtait même pas. Les métros de Tokyo ressemblaient à ceux de Montréal. Mais tous les métros se ressemblaient un peu, au final. Ça la faisait sourire un peu.

    Alors qu'elle contemplait la carte du réseau métropolitain pour se repérer, le métro freina en douceur pour s'arrêter au prochain arrêt. Sans grande surprise, personne n'y entra : la plupart des tokyoïtes dormaient probablement. Les portes s'apprêtèrent à se refermer et le métro à repartir, mais un homme s'y glissa rapidement de justesse. Le regard de la brune fut inévitablement attiré par toute cette agitation. Un homme à bout de souffle se laissa tomber sur l'un des bancs près d'elle. Sa crinière rouge était surprenante. Il glissa une cigarette entre ses lèvres et l'alluma en se fichant éperdument de la petite pancarte au-dessus de lui qui représentait le symbole d'une cigarette sous une croix rouge qui l'interdisait. Shirley le reconnut aussitôt. Elle le fixait, sans comprendre. Pour une fois, le hasard semblait avoir joué en sa faveur et avait créé d'agréables coïncidences.

    Le jeune homme la remarqua enfin et la salua avant de la questionner sur ses vêtements plus féminins qu'à leur première rencontre. Shirley lui adressa un sourire pour répondre à son rictus de petit diablotin.

    Tu sais, tu n'as p-pas à m'appeler "La cabossée"... Shirley suffit. osa-t-elle faire remarquer, plus confiante qu'à l'habitude. J'en sais rien, on v-verra bien. Et toi?

    Secrètement, elle espérait pouvoir passer un peu de temps avec lui à nouveau. Pas forcément pour saccager un quelconque endroit pour s'amuser, juste pour avoir l'occasion de mieux le connaître. Si Shirley avait inspiré Pomme comme il l'avait affirmé à la buanderie, les rôles s'étaient désormais inversés et il était celui qui l'inspirait.

    C'est interdit d-de fumer ici, fit Shirley avec un petit sourire en pointant l'affiche.

    terminé #le 31.03.17 1:37

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 31 Autre
    × Age post-mortem : 257
    × Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
    × Appartement : Jolly Jumper
    × Logement : Viens jeter un œil ?
    Empathe absorbeur hypersensible
    Gère un blog

    × Métier : Divers petits boulots
    × Péripéties vécues : 1513
    × Øssements 399
    × Age IRL : 29 Féminin
    × Inscription : 21/01/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : la pomme
    × DCs : Eden
    nécromancien
    nécromancien

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    31 Autre 257 (Rin Matsuoka Free!) Jolly Jumper Viens jeter un œil ?
    Empathe absorbeur hypersensible
    Gère un blog
    Divers petits boulots 1513 399 29 Féminin 21/01/2017 complète la pomme Eden



    Tu devrais écouter tes propres conseils,



    Quatre fois sept ça fait un résultat



    Un soir, Eden avait dit à Pom qu’on ne pouvait pas lutter contre l’envie de s’approcher d’autres personnes, que les êtres humains étaient comme des aimants et qu’on était tous attirés et rebutés par les autres. Il avait également dit le même jour que c’était scandaleux de commander de la vodka et du jus d’orange dans un bar. Entre les deux messages, le nécromancien n’avait jamais su lequel était le plus important. Dans le doute, il chambrait les clients voulant une vodka orange avec gentillesse et s’assurait toujours qu’Eden n’était pas dans le coin quand ça arrivait.

    Il était heureux de se retrouver auprès de Shirley, elle lui avait donné une très bonne impression lors de leur première rencontre. Il avait aimé sa joie de vivre, son rire et son enthousiasme. Il avait moins aimé son inquiétude et sa grande frayeur du monde extérieur. C’était le genre de personne qui semblait fragile et l’aimant avait entièrement sa place dans cette histoire. Elle l’attirait, parce qu’elle était ce type de personne qu’on a envie de voir rire et qui démontre des multitudes émotions. Elle était trop mignonne ! Elle le rebutait par cette fragilité. S’il finissait par l’aimer, il ne finirait pas décamper et ça Pom le savait mieux que personne. S’ouvrir, c’était fuir. Et puis, elle sérieuse. Tellement, que cela en était agaçant.

    Il n’y pensa pas pour l’heure, trop occupé à rire alors qu’elle lui demandait de la nommer par son prénom. Il y penserait peut-être. A l’occasion. Il aimait bien lui surnom qui lui donnait, car il était le seul à la nommer ainsi. Un prénom, tout le monde peut l’utiliser. Un surnom, c’est un peu un trésor entre quelques rares personnes. Même s’il est débile, ridicule ou stupide, c’est une manière de démontrer son affection – et parfois sa haine, d’humilier ou de blesser.

    « Aucune idée ! »
    Comment pourrait-il savoir où il se rendait ? Pom n’était pas très doué pour organiser un emploi du temps. Il était toujours en retard. Il était simplement venu dans l’idée de se venger de celui qui alimentait un blog d’horreurs et de saloperies sexuelles dont l’une des vidéos comportait une partie de lui. L’idée de pervers et de sadiques s’alimentant de sa douleur était devenue une soif de vengeance insatiable. Qu’il soit damné, il s’en foutait. Une fois, Jacques lui avait dit qu’il n’en voulait pas à l’arme mais à la main la tenant. Il comprenait désormais ce qu’il avait voulu dire. Ou du moins, il commençait à comprendre. Pom n’en voulait pas à son agresseur, ce n’était qu’un gamin. Il en voulait à tous ses gens qui entraînaient la haine.

    Jacques. Rose. S’ils tombaient sur cette vidéo qu’adviendrait-il ?


    Il rit, joyeusement, chassant cette vengeance de son esprit en regardant le panneau d’interdiction de fumer. Il hésita à signaler qu’il n’était pas encore en train de le faire, mais se retint de le faire. Car il était évident qu’il allait bien l’intention de l’allumer, ici ou ailleurs. Il attendait simplement que son rythme cardiaque reprenne un rythme plus lent et que son souffle redevienne plus normal ; fumer essoufflé, ce n’est pas spécialement plaisant.

    « C'est un joli tableau, mais je ne suis pas très art contemporain. »

    L’humeur rayonnante de Shirley lui plaisait, elle l’atteignait et lui donnait envie de rire. Elle était ravissante et il se dit qu’elle ne semblait pas avoir l’air de savoir où se rendre, autant resté avec elle pour l’instant. Il s’était, par ailleurs, déjà dit qu’il aimerait la recroiser. Il l’aurait sans doute fait, si le hasard n’avait pas décidé pour lui.

    « Errer sans but en étant aussi jolie, c’est un peu le début d’un livre, non ? Peut-être que je peux t’aider pour ta soirée, tu ne sais pas ce que tu veux faire ? »

    Objets utilisés

    terminé #le 01.04.17 3:41

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 29 Féminin
    × Age post-mortem : 32
    × Appartement : Lascaux
    × Péripéties vécues : 3407
    × Øssements 14
    × Age IRL : 18 Féminin
    × Inscription : 15/12/2016
    × Présence : réduite
    × Surnom : le perroquet
    × DCs : Ayaki Kobayashi
    ★ MISS MOMIE 2017 ★
    ★ MISS MOMIE 2017 ★

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/15  (100/15)
    29 Féminin 32 Lascaux 3407 14 18 Féminin 15/12/2016 réduite le perroquet Ayaki Kobayashi

    Je veux briller avec toi


    Shirley se mit à jouer un peu nerveusement avec la ficelle autour de son cou. Ce collier, c'était son interlocuteur qui le lui avait offert. Son pendentif, la minuscule fiole contenant encore la potion pour raviver leur souvenir, était dissimulé sous son gilet. La jeune femme ne s'en séparait jamais, chérissant peut-être un peu trop ce moment où elle avait existé dans les yeux de quelqu'un sans devoir tenir le rôle de bienfaitrice qui donne si généreusement. Maintenant, Shirley considérait qu'elle avait une dette envers lui. Non seulement parce qu'il avait eu la bonté d'effacer la partie du billet de son blog concernant l'onsen, mais aussi parce qu'il avait su lui faire oublier ses soucis quelques instants. Même si elle avait dû nettoyer tout derrière lui...

    En voyant qu'il lui proposait ce qu'elle n'osait pas lui suggérer, son sourire s'élargit. Elle sentait la crainte qu'il lui offre de son temps uniquement pour lui faire plaisir s'insinuer vicieusement en elle, mais elle la chassa rapidement avec un sens logique qu'elle ne possédait jamais lorsque l'anxiété la gagnait. Tu crois qu'il perdrait son temps s'il n'en avait pas envie? Et elle avait sans doute raison, mais cela ne manqua pas de faire naitre de nouvelles appréhensions en elle. Et si je ne suis pas à la hauteur de ses attentes? La dernière fois, je ne sais pas ce qui s'est passé... Mais j'étais différente. Si ça lui a plu, il n'aimera pas la personne que je suis présentement. Mon caractère est trop plat pour quelqu'un d'aussi coloré que lui. Elle malmena un peu plus son collier sous l'effet de l'inquiétude. Par peur de ne pas correspondre, Shirley esquissa un sourire espiègle menteur, plongea la main dans son sac à main et en sortit son paquet de cigarettes pour accompagner Pomme dans son délit.

    J'avais l-l'intention d-d'explorer un peu Tokyo... Débarquer à une station a-au hasard, me balader, d-découvrir de nouveaux endroits... expliqua-t-elle avant d'allumer sa cigarette. Je euh... J-J'aimerais bien que tu m-m'accompagnes, oui? Tu v-veux faire quelque chose en particulier?

    Elle n'osait rien proposer. Elle manquait cruellement d'imagination et de spontanéité, mais Pomme finirait par s'ennuyer avec elle si elle se contentait de le suivre gentiment sans rien apporter à sa soirée. La brune avait souhaité passer du bon temps avec lui de nouveau, mais maintenant qu'elle avait l'opportunité, elle avait peur.

    terminé #le 02.04.17 3:04

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 31 Autre
    × Age post-mortem : 257
    × Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
    × Appartement : Jolly Jumper
    × Logement : Viens jeter un œil ?
    Empathe absorbeur hypersensible
    Gère un blog

    × Métier : Divers petits boulots
    × Péripéties vécues : 1513
    × Øssements 399
    × Age IRL : 29 Féminin
    × Inscription : 21/01/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : la pomme
    × DCs : Eden
    nécromancien
    nécromancien

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    31 Autre 257 (Rin Matsuoka Free!) Jolly Jumper Viens jeter un œil ?
    Empathe absorbeur hypersensible
    Gère un blog
    Divers petits boulots 1513 399 29 Féminin 21/01/2017 complète la pomme Eden



    Tu devrais écouter tes propres conseils,



    Quatre fois sept ça fait un résultat



    A l’âge de quinze ans, encore dans le monde des vivants, Pom était tombé sous le charme d’une jeune femme fragile et maladroite qui vivait dans une grande ferme. Les parents de la jeune femme étaient bourgeois et ils étaient endettés à un point de non-retour. Quant à cette jeune femme, Pom avait tué son frère. Pourtant, son air nerveux, candide et maladroit, son manque de confiance en elle, son caractère pourtant bien trempé et son naturel dominant avaient à ce point séduit Pom que sa vie en avait été totalement transformé et qu’elle avait été la muse de sa vie comme de sa mort, comme de l’après. Shirley ne ressemblait pas à Rose.
    Rose avait les cheveux noirs, elle était petite, un peu rondelette et pourtant donnait l’impression d’être une allumette qu’on pouvait briser mais qui savait nous enflammer. Elle avait la peau halée par le soleil de l’été et blanche dans la neige de l’hiver. Ses yeux étaient sombres, presque noir. Sa beauté légère, à peine existante. Nombreuses personnes l’auraient sans doute trouvé quelconque : mais, Pom ne voyait et ne vivait que par elle.
    Shirley ne ressemblait pas à Rose et pourtant elle rappelait un peu cette femme à Pom. Elles étaient attendrissantes. Elles étaient capables d’écouter et de prendre des risques. Elles n’avaient pas conscience de leurs beautés. Elles savaient rire. Elles étaient secrètes, stressées et tendues.

    Toutefois, si Pom pensait à Rose de cette manière, il oubliait que le masque de la femme était tombé et qu’elle s’était montré tout autant cruelle que monstrueuse, presque sociopathe à la fin de leurs vies. Il évinçait cette partie de l’histoire comme pour épargner ses souvenirs d’une pensée triste qui n’était pas nécessaire.

    « Ce que je veux faire ? »
    Demanda Pom en répétant, questionnant, reformulant la phrase de Shirley. Il n’y avait pas songé. Que serait-il d’ordinaire s’il ne l’avait pas croisé ? Il irait à une fête, ou à la bibliothèque et entrerait par effraction. Il danserait à une rave, ou se droguerait dans un squat. Il séduirait dans un bar, ou rejoindrait le Bchobiti pour rire avec Eden et Dadine. Il regarderait une série en salle informatique ou jouerait à un jeu en ligne. Il fumerait dans une cuisine, en écoutant les rires d’une soirée dans le salon. Les possibilités étaient multiples, mais elles l’étaient tout autant avec Shirley.

    Non, Pom ne s’ennuyait pas. Il aimait bien cette fragilité qu’il ressentait en Shirley, même si elle l’agaçait aussi. Elle l’effrayait, dans un sens. Il n’avait jamais su y faire avec les gens, les amitiés, les liens, les sentiments. Il n’était pas doué pour tout ça et il finissait par blesser. La douleur cruelle et violente d’un homme maladroit. Il aurait aimé la rassurer, mais, agir sur elle avec son pouvoir n’était pas une bonne idée. Pas ce soir et il s’en rendait compte. Son humeur était joyeuse, même s’il sentait de l’inquiétude. Et il ne voulait pas substituer ce bonheur.

    « Je crois que j’aimerai aller danser. »
    Dit-il, tout simplement. Après tout, ils avaient commencé une danse sans jamais la terminer. Oui, ils iraient danser, mais pas forcément tout de suite, se dit-il. Il n’était pas si mal installé dans ce métro.

    « Sais-tu Shirley qu’il y a dans le métro de nombreux mystères ? On y organise des escape-game, voudrais-tu en faire un ? »


    Objets utilisés

    terminé #le 03.04.17 4:37

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 29 Féminin
    × Age post-mortem : 32
    × Appartement : Lascaux
    × Péripéties vécues : 3407
    × Øssements 14
    × Age IRL : 18 Féminin
    × Inscription : 15/12/2016
    × Présence : réduite
    × Surnom : le perroquet
    × DCs : Ayaki Kobayashi
    ★ MISS MOMIE 2017 ★
    ★ MISS MOMIE 2017 ★

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/15  (100/15)
    29 Féminin 32 Lascaux 3407 14 18 Féminin 15/12/2016 réduite le perroquet Ayaki Kobayashi

    Je veux briller avec toi


    Shirley n'avait jamais participé à un escape-game, mais elle se doutait qu'il ne s'agissait pas d'une activité à laquelle on participait en escarpins. La cigarette toujours entre ses lèvres, la jeune femme jeta un oeil à ses jolies chaussures peu pratiques. Ils avaient beau être ce que Teodora appelait le premier pas vers l'acceptation de soi et lui donnaient très certainement une jolie silhouette, mais ils ne lui permettraient pas de suivre Pomme dans toutes ses folies. Mais n'était-ce pas ce qu'elle était venue chercher dans son escapade à Tokyo? La spontanéité de ses jours plus jeunes et les agréables imprévus déviant sa route déjà toute tracée et ennuyeuse? Elle s'était faite belle, du moins aussi belle qu'elle pouvait l'être, mais se retrouverait à jouer de nouveau avec ce curieux personnage qu'elle avait rencontré à la buanderie. Et tu ne veux quand même pas le décevoir avec ta personnalité ennuyante. Accepte, même si tes petits pieds vont souffrir. La jeune femme releva le regard, attrapa sa clope entre son index et son majeur et souffla la fumée.

    Je v-veux bien aller danser avec toi. Si tu le veux bien, évidemment ! Je n'ai j-jamais fait d'escape game, mais j-j'imagine qu'il y a un début à t-tout? Ça me plairait d'essayer...

    Par crainte de voir Pomme lire en elle un manque d'enthousiasme à la place de son anxiété, Shirley se redressa et inspira profondément pour se calmer. Pendant ce temps, une voix féminine et fatiguée à l'interphone informait les passagers du prochain arrêt. Le métropolitain freinait en douceur.

    O-On débarque où?

    terminé #le 03.04.17 5:14

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 31 Autre
    × Age post-mortem : 257
    × Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
    × Appartement : Jolly Jumper
    × Logement : Viens jeter un œil ?
    Empathe absorbeur hypersensible
    Gère un blog

    × Métier : Divers petits boulots
    × Péripéties vécues : 1513
    × Øssements 399
    × Age IRL : 29 Féminin
    × Inscription : 21/01/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : la pomme
    × DCs : Eden
    nécromancien
    nécromancien

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    31 Autre 257 (Rin Matsuoka Free!) Jolly Jumper Viens jeter un œil ?
    Empathe absorbeur hypersensible
    Gère un blog
    Divers petits boulots 1513 399 29 Féminin 21/01/2017 complète la pomme Eden



    Tu devrais écouter tes propres conseils,



    Quatre fois sept ça fait un résultat



    Le regard de Pom n’était que davantage amusé par la jeune femme alors qu’elle répondait à ses questions. Décidément, Shirley manquait beaucoup de choses géniales dans le monde des morts. Hochant de la tête, alors que le métro s’arrêtait, il souffla : « Dans sept stations. » Et pendant tout le temps que dura le déplacement, une vingtaine de minutes, il parla à Shirley.

    D’abord de Raven. Car, chacun l’avait bien compris : Pom Warren était fan de Raven White ! Il n’y avait pas vraiment de raison à cela, il aimait juste ce qu’elle dégageait et c’était à ses yeux une raison suffisante ; ce n’était même pas certain qu’ils s’entendraient s’ils avaient dû se connaître en vrai. Pom n’était pas quelqu’un de très construit – on pouvait le dire – et du coup, après une minute à peine, il se mit à poser de multitude de questions à Shirley. As-tu un travail ? Aimes-tu les fleurs ? Quelle fleur ? Où voudrais-tu voyager ? As-tu déjà vu la tour Eiffel ? Pourquoi tu n’as jamais visité Tokyo ? Tu connais le Bar Rock ? Et l’izakaya Bchobiti ? Tu y rencontrais mon patron, Eden, il est cool. Tu écoutes quoi comme musiques ? Et tu aimes manger quoi ? Les flots de paroles de Pom était rapide, incontrôlés, et chaque réponse de Shirley en apportait une nouvelle.

    Parfois, Pom sautait du coq à l’âne quand une station lui tirait une exclamation, un commentaire sur la ville. Là, c’était le meilleur endroit pour aller boire, disait-il, là le meilleur cinéma de film amateur. Là-bas, un SDF mort dans le métro était revenu se placer et refuser de partir depuis plus de vingt ans. Là-bas, on pouvait selon lui croiser des grandes stars japonaises malheureusement décédés. Et puis, tel lieu était le meilleur endroit pour attraper des pokemons spectres.

    Pom était bavard, Pom était enjoué. Lorsqu’ils arrivèrent à la bonne station, il en fut presque surpris, ne s’étant pas rendu compte du temps passé. Il entraina immédiatement Shirley avec lui pour la conduire dans la station de métro. Seulement, Pom ne se dirigea pas vers la sortie. Bien au contraire, il poussa une porte où un accès interdit et un panneau danger avait été signalé.

    Si Shirley avait assez de courage pour fumer une cigarette, elle en aurait pour subir ça, se disait-il. C’était peut-être une erreur, les deux n’étant clairement pas la même chose.

    S’engouffrant dans un tunnel, des plus secrets, Pom ne fit pas attention aux cadavres de bouteilles et d’alcool. Ils s’engagèrent sur un quai désaffecté qui avait été abandonné.

    Une odeur désagréable était maintenant présente. Un homme – ce devait être un homme – avec un œil en moins, une oreille tombante et une odeur de putréfaction vint saluer rapidement Pom, en lui sautant presque dans les bras. Pour faire rire Shirley – ce qui ne la ferait peut-être pas rire – il se démembra le bras gauche, puis replaça le dit membre sans la moindre difficulté.

    « Alors P, tu as trouvé une belle chérie dis-moi ! Félici…

    - … Igor, la ferme. Je te présente Shirley, on voudrait faire un escape game tous les deux.
    - … Tu connais la règle P, tu ne peux pas y participer. Tu es du personnel, tu connais nos secrets. »

    Une moue boudeuse, attristée. Pom fixa le dénommé Igor avec chagrin. « Mais Igor, elle n’en a jamais fait !
    - Aussi ravissante soit la fiancé de l’épouvantail Jack, je suis navré Pom. Les règles sont les règles. Peut-être que si vous trouviez un ou deux autres partenaires, nous pourrions … »

    D’un geste de la main, Pom fit non. Igor se rapprocha de Shirley, retirant son second œil sans la moindre difficulté avant de dire, une voix grelottante dans le fond de sa bouche,

    « Dites-moi mademoiselle, voudriez-vous tenter de gagner le droit de votre équipe pour l’escape game du métro car voyez-vous, seuls ceux qui gagnent cette première épreuve peuvent participer à la vrai partie. Mais vous devrez aller seule et … »

    D’un geste de la main, Pom attrapa l’œil pour l’enfoncer dans l’orbite d’Igor. « Arrête, tes bêtises. Tant pis, Shirley, on reviendra. Je connais un endroit où nous pourrons danser ! »


    Objets utilisés

    terminé #le 03.04.17 19:42

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 29 Féminin
    × Age post-mortem : 32
    × Appartement : Lascaux
    × Péripéties vécues : 3407
    × Øssements 14
    × Age IRL : 18 Féminin
    × Inscription : 15/12/2016
    × Présence : réduite
    × Surnom : le perroquet
    × DCs : Ayaki Kobayashi
    ★ MISS MOMIE 2017 ★
    ★ MISS MOMIE 2017 ★

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/15  (100/15)
    29 Féminin 32 Lascaux 3407 14 18 Féminin 15/12/2016 réduite le perroquet Ayaki Kobayashi
    PILE:
    Shirley trouve le courage de passer l'épreuve parce qu'elle veut impressionner Pom
    FACE:
    Shirley a trop peur

    terminé #le 03.04.17 19:42

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
    × Age post-mortem : 0
    × Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : ©ART'N'STICK
    × Pouvoir : omnipotente
    × Péripéties vécues : 1455
    × Øssements 817
    × Age IRL : 0 Autre
    × Inscription : 15/03/2014
    maitre de la mort
    maitre de la mort
    0 Neutre/sans genre 0 ART ©Piscimancy GRAPH : ©ART'N'STICK omnipotente 1455 817 0 Autre 15/03/2014
    Le membre 'Shirley Dumais' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


    'PILE OU FACE' :

    terminé #le 04.04.17 7:49

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 29 Féminin
    × Age post-mortem : 32
    × Appartement : Lascaux
    × Péripéties vécues : 3407
    × Øssements 14
    × Age IRL : 18 Féminin
    × Inscription : 15/12/2016
    × Présence : réduite
    × Surnom : le perroquet
    × DCs : Ayaki Kobayashi
    ★ MISS MOMIE 2017 ★
    ★ MISS MOMIE 2017 ★

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/15  (100/15)
    29 Féminin 32 Lascaux 3407 14 18 Féminin 15/12/2016 réduite le perroquet Ayaki Kobayashi

    Je veux briller avec toi


    Le trajet ne fut pas aussi silencieux qu’elle le prévoyait. Pomme était d’un naturel très, très curieux, si bien qu’il lui posa une série de questions toutes peu reliées les unes aux autres. Shirley tentait tant bien que mal de comprendre le fil conducteur de cette succession de questions, sans succès. Elle renonça à l’idée de mettre un peu d’ordre dans ce chaos et s’évertuait à répondre chaque fois en gardant le sourire, même si cette trop grande attention qu’il lui portait l’embarrassait. Ses tentatives pour équilibrer la conversation s’avérèrent vaines : ses réponses étaient si concises et brèves, sans détails, mais elle n’avait jamais le temps de lui renvoyer ses interrogations. Toute cette parlotte l’épuisait… Shirley préférait écouter plutôt que de parler. C’était plus simple. Pomme lui avait épargné la lourde tâche de mener la discussion, mais toutes ses questions qu’elle trouvait parfois indiscrètes l’obligeant à la réflexion pour offrir une réponse satisfaisante l’avaient fatiguée. Lorsque quelque chose retenait son attention et qu’il lâchait un commentaire ou une explication à ce propos, la jeune femme poussait de petits soupirs soulagés. Leur discussion l’avait un peu assommée, mais le métro arriva tout de même rapidement à la gare. La voix du métro annonça l’arrivée à la station où ils devaient se rendre et la sauva en même temps de cette discussion trop peu construite à son goût.

    Pomme entraîna la brunette avec lui dans le métro. Il poussa une porte et ils pénétrèrent dans un tunnel sordide. Des frissons d’effroi remontèrent son échine mais elle le suivait tout de même alors qu’une puissante odeur putride attaquait ses narines. Les galeries menèrent le duo à un quai désaffecté. À leur arrivée, un zombie inquiétant se rapprocha d’eux et les accueillit. Comme s’ils étaient des amis depuis toujours, l’homme se jeta dans ses bras avant de lui en arracher un sous le regard terrifié de la jeune Lémure qui n’avait pas encore eu l’occasion de croiser des zombies aussi rongés par la décomposition…

    Ils discutèrent longuement. Shirley était terrifiée. En digne poltronne, elle s’était cachée derrière Pomme et s’agrippait à lui en regrettant amèrement de l’avoir suivi jusqu’ici. Trop effrayée pour maudire ce sacré trouble-fête qui, pendant un instant lui rappela Alex et ses mauvaises blagues qu’elle comparait à celle dans laquelle Pomme l’avait entraînée, la jeune femme attendait la suite avec de très grandes appréhensions.

    Le mort-vivant se rapprocha de Shirley, retira son œil et lui proposa de surmonter une épreuve pour gagner l’accès aux escape-games. Morte de trouille, elle n’arrivait pas à se concentrer sur ses paroles. Ses yeux terrifiés ne pouvaient se décrocher des chairs immondes qui tombaient en lambeaux et de cet œil pourri qu’il tenait entre ses doigts tout aussi pourris. Les épouvantables émanations provenant du cadavre ambulant exaltaient son effroi. L’une des mouches bourdonnantes autour de lui se posa sur sa joue d’un vert répugnant. Il ne la chassa pas. Shirley sentit une goutte de sueur froide glisser sur son front.

    Du calme, du calme… Tu peux le faire, ma grande, fit cette petite voix parfois cruelle, parfois réconfortante. Ses mains fermement cramponnées au vêtement de Pomme se détendirent un peu. Un peu de courage, allez! Pomme attrapa le globe oculaire, l’enfonça dans l’horrible orbite du zombie, ce trou infect qu’elle n’osait pas regarder par crainte d’y voir des asticots surgir, puis rétorqua à Shirley qu’ils partiraient. Je ne partirai pas.

    La brune rassembla tout son courage, relâcha son ami et fit deux pas vers le zombie puant. Clac… Clac… Ses escarpins résonnaient dans le quai abandonné, comme pour lui rappeler que ce n’était pas une bonne idée de se lancer dans de telles activités avec de telles chaussures.

    J-J-J-Je veux b-b-bien t-t-tenter de f-faire l’épreuve… répondit-elle d’une voix si tremblante et si faible qui trahissait son manque de courage.

    Shirley jeta un rapide coup d’œil à son ami pour étudier sa réaction.

    Ç-Ça peut ê-ê-être amusant, aller P-Pomme... F-Fais pas t-t-ta mauviette...

    terminé #le 05.04.17 0:02

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 31 Autre
    × Age post-mortem : 257
    × Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
    × Appartement : Jolly Jumper
    × Logement : Viens jeter un œil ?
    Empathe absorbeur hypersensible
    Gère un blog

    × Métier : Divers petits boulots
    × Péripéties vécues : 1513
    × Øssements 399
    × Age IRL : 29 Féminin
    × Inscription : 21/01/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : la pomme
    × DCs : Eden
    nécromancien
    nécromancien

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    31 Autre 257 (Rin Matsuoka Free!) Jolly Jumper Viens jeter un œil ?
    Empathe absorbeur hypersensible
    Gère un blog
    Divers petits boulots 1513 399 29 Féminin 21/01/2017 complète la pomme Eden



    Tu devrais écouter tes propres conseils,



    Quatre fois sept ça fait un résultat



    Visiblement, Pom souhaitait ménager Shirley. Cependant cette dernière lui prouva une nouvelle fois : qu’elle n’était pas incapable de courage. Le spectre visiblement zombie répondant au nom d’Igor poussa un petit sifflement de joie lorsqu’elle contredit le nécromancien aux cheveux rouges, tout en le traitant de mauviette.

    Pom Warren leva les yeux au ciel, d’un air faussement choqué et vexé. Tout en montrant clairement qu’il était très amusé. D’ailleurs, son habituel rire raisonna dans la pièce. Certes, ce n’était pas lui qui s’était caché derrière l’autre et ce n’était pas lui qui éprouvait de la peur. Enfin, si, possiblement : il ressentait celle de Shirley. Ce n’était toutefois pas lui la source de cette émotion. Cela dit : il pouvait la comprendre. La première fois qu’il avait été en ces lieux, il avait été interloqué et un peu sur ses gardes : son collègue n’inspirait pas franchement confiance. Igor était d’un naturel à en faire trop – ce qui plaisait évidemment au sorcier de l’affect – et il était visible qu’il adorait choquer l’assistance.

    Se mettant à avancer en direction d’un renfoncement, qui avait dû être prévu pour un futur magasin qui n’avait jamais vu le jour, puisque la ligne avait été abandonné, Pom Warren arrêta les félicitations et encouragement d’Igor pour dire d’une voix radieuse mais ferme :

    « Je vais avec elle, …

    - Pom …
    - Je n’interviendrais pas. Les caméras et les micros te le prouveront, non ? »

    Le spectre sembla hésiter. La règle, c’était une personne qui affronte son courage, sa pugnacité et son sens de la déduction. Certainement pas deux. Pas deux, car on est toujours plus fort accompagné par quelqu’un selon les dirigeant de l’escape Game. Cependant, il accepta. Il faisait assez confiance au nécromancien pour savoir que ce dernier ne tricherait pas.  Il l’espérait en tout cas !

    Pom expliqua à Shirley qu’elle allait se retrouver dans un lieu fermé, où elle allait devoir mener une enquête qui lui permettrait de trouver un moyen de sortir. Elle n’aurait qu’un temps donné pour le faire. « Une heure, » coupa Igor,

    En cas de temps arrivant à sa fin, avant qu’elle ne soit sortie, elle était considérée comme perdante. Il expliqua également que la pièce était sous surveillance constante pour que le spectre puisse surveiller leurs actions.

    Le spectre les mena en direction d’une porte verrouillée à clé se trouvant dans le renfoncement.  Il déverrouilla cette dernière. Après un dernier mot d’encouragement, il laissa le petit couple rentrer dans une pièce carrée et éclairée à l’aide d’un lustre à bougies. La porte se referma et Igor la verrouilla. Ils étaient désormais l’un et l’autre enfermés.

    « L’aventure commence ! »
    Déclara Pom, alors que ses yeux parcouraient l’endroit où ils se trouvaient. Le jeu changeait souvent de décor et d’histoires. Du coup, c’était également pour lui la première fois qu’il le découvrait.

    La pièce dans laquelle ils se trouvaient n’était pas très grande. Le lustre l’éclairait plutôt bien, bien que les couleurs vacillent et les ombres étaient présentes et dansantes du fait de la bougie.  

    Devant eux se trouvait un bureau, avec une bougie allumée et colorée, diffusant une odeur de lavande. Un encrier avait été renversé sur la table, une plume laissée à l’intérieur. Une chaise était allongée sur le sol.

    Sur le bureau, un mot était visible :



    De plus, dans la pièce, un piano droit se trouvait contre un mur, un tabouret devant lui et deux chandeliers éteints dessus. Des peintures du métropolitain tokyoïte en construction, se trouvaient sur le mur droit. Un mot était également encadré dans la pièce, sur le mur du fond :



    Tandis que le mur gauche n’était constitué que d’un grand miroir. Le sol était dallée, bien qu'à certains endroits il était abîmé par des trous.

    « Je ne peux pas t’aider, »
    Expliqua Pom, alors qu’il se rendait au niveau du piano, assez vétuste, dont certaines touches étaient salies, d’autres abimées ou encore à moitiés cassées.  Et l’homme se mit à pianoter dessus, tranquillement.

    Derrière eux, un gros compte à rebours affichait :  00 :59:57, puis 00 :59 :56, puis 00 :59,55, puis …  

    Le jeu pouvait commencer.

    Objets utilisés

    terminé #le 10.04.17 3:22

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 29 Féminin
    × Age post-mortem : 32
    × Appartement : Lascaux
    × Péripéties vécues : 3407
    × Øssements 14
    × Age IRL : 18 Féminin
    × Inscription : 15/12/2016
    × Présence : réduite
    × Surnom : le perroquet
    × DCs : Ayaki Kobayashi
    ★ MISS MOMIE 2017 ★
    ★ MISS MOMIE 2017 ★

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/15  (100/15)
    29 Féminin 32 Lascaux 3407 14 18 Féminin 15/12/2016 réduite le perroquet Ayaki Kobayashi

    Je veux briller avec toi


    La porte émit un grincement inquiétant derrière eux et se referma en un claquement sourd. De l'autre côté, Shirley entendit une clé se glisser dans le verrou. Ils étaient enfermés dans une étroite pièce éclairée par l'unique lumière de quelques bougies. Désormais loin de ce cadavre ambulant, Shirley se détendit un peu même si l'énorme compte à rebours derrière eux la rendait anxieuse.

    La jeune femme se dirigea vers le bureau saccagé à grands pas, par peur de perdre la moindre petite seconde. Sur celui-ci, elle vit une lettre sur laquelle était agrafé un  fragment de message. Valjean? Les Misérables... Son regard parcourut rapidement la pièce à la recherche d'un nouvel indice. Du coin de l'oeil, elle aperçut Pom s'installer à un piano abîmé et jouer quelques notes. Shirley se crispait, se concentrant sur l'énigme avec difficulté. Son regard s'arrêta sur un message encadré au fond de la pièce. Elle se rapprocha d'un pas pressé pour en prendre connaissance. Il était d'une texture similaire au bout de papier agrafé à la lettre, elle comprit aussitôt qu'il s'agissait des mots manquants.

    Je dois t'avouer... que j'aime... beaucoup l'hist... oire de Jean Valjean et sa... rédemption. J'ai ici son "vol"... et j'y tiens, lut-elle en marmonnant pour elle-même.

    Plus bas, un message crypté. Voyant un motif récurent avec le mot "fumée", elle suivit l'indication du message et retira ces mots et vit des indication naître.

    Ouvre la porte cachée en jouant les deux noires cassées...

    Le piano! Sans attendre une seconde de plus, elle se hâta jusqu'à l'instrument et observa ses touches en ignorant presque l'homme, trop absorbée par sa tâche. Ses yeux partirent à la recherche de ces fameuses noires cassées et les joua une fois qu'elle les trouva. Puis, elle remarqua les deux chandeliers éteints. Le "vol" de Valjean... C'est relié aux chandeliers. Elle se retourna vers le miroir et les tableaux pour les examiner, toujours sans comprendre leur utilité dans l'énigme...

    terminé #le 11.04.17 1:45

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 31 Autre
    × Age post-mortem : 257
    × Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
    × Appartement : Jolly Jumper
    × Logement : Viens jeter un œil ?
    Empathe absorbeur hypersensible
    Gère un blog

    × Métier : Divers petits boulots
    × Péripéties vécues : 1513
    × Øssements 399
    × Age IRL : 29 Féminin
    × Inscription : 21/01/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : la pomme
    × DCs : Eden
    nécromancien
    nécromancien

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/100  (100/100)
    31 Autre 257 (Rin Matsuoka Free!) Jolly Jumper Viens jeter un œil ?
    Empathe absorbeur hypersensible
    Gère un blog
    Divers petits boulots 1513 399 29 Féminin 21/01/2017 complète la pomme Eden



    Tu devrais écouter tes propres conseils,



    Quatre fois sept ça fait un résultat



    Le nécromancien tâcha de ne pas interférer dans l’avancée de la jeune femme, se contentant de jouer quelques notes d’un morceau de piano. Elle déchiffra rapidement les deux premiers messages, sans doute qu’ils semblaient faciles : mais nombreuses personnes s’étaient arrêtées là. Enervée ou juste paniquée par ce compte à rebours permanent. Il cessa de jouer, uniquement quand elle arriva à lui, la laissant appuyer sur les touches sans que rien ne se produisent. Il s’écarta d’elle, pour se rendre face au miroir, observant le parquet troué, ses yeux divaguant ensuite sur les tableaux avant de s’arrêter sur la bougie. En quelques enjambées, il fut près d’elle et s’alluma une cigarette roulée qui trainait dans une boîte métallique dans sa poche.

    C’était frustrant pour lui car il la savait près du but mais il ne pouvait rien dire. Il lui était pourtant difficile de ne pas regarder vers l’emplacement qu’il manquait. Il savait qu’Igor le remarquerait. Igor n’avait peut-être qu’un œil défectueux, mais il aurait été agent de surveillance dans une autre vie que Pom n’aurait pas eu de difficulté à le croire.

    Le nécromancien s’adossa à une table, riant amusé. « Si tu commences à parler toute seule, je vais commencer à m’inquiéter pour ta santé mentale. »

    C’était d’autant plus frustrant, qu’il avait envie de lui dire de ne pas s’arrêter sur des détails insolubles mais sur les solutions qu’elle avait trouvé. Car, parfois, l’intégralité des réponses ne se trouvent pas directement. Il faut débloquer le premier mécanisme pour que le second devienne utile. Elle était si proche du premier.

    Avait-il le droit de souffler ? Allait-il le faire ? Alors qu’il hésitait encore, il entendit un bruit à l’extérieur. Comme une dispute, des cris et des bruits. Etrangement, malgré l’horreur de la scène qui semblait se produire, Pom demeura irrémédiablement neutre. Il se contenta de se retourner à nouveau vers les tableaux de la construction de Tokyo, avant de baisser le regard vers le sol sans y prêter attention. Davantage par reflexe.

    Il espéra aussi que Shirley ne croirait pas en un danger extérieur. Ce bruit ne signifiait rien. Dix minutes étaient simplement passées et la bande-son avait été activée uniquement pour les stresser.

    « Mon personnage préféré dans les misérables, »
    raconta brutalement, c’est Gavroche. Quand j’étais plus jeune, je chantais souvent la chanson. Je suis tombé par terre, c’est la faute à Voltaire, le nez dans … » Il se stoppa, souriant taquin avant de fixer la bougie flamboyante.

    « Tu as un bon esprit de logique en tout cas. Je suis fier de toi. »

    Cinquante-deux minutes et cinquante neuf secondes, cinquante deux minutes et cinquante huit secondes, …

    Objets utilisés

    terminé #le 12.04.17 4:24

    avatar
    × Evolution :
    × Age de la mort : 29 Féminin
    × Age post-mortem : 32
    × Appartement : Lascaux
    × Péripéties vécues : 3407
    × Øssements 14
    × Age IRL : 18 Féminin
    × Inscription : 15/12/2016
    × Présence : réduite
    × Surnom : le perroquet
    × DCs : Ayaki Kobayashi
    ★ MISS MOMIE 2017 ★
    ★ MISS MOMIE 2017 ★

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    100/15  (100/15)
    29 Féminin 32 Lascaux 3407 14 18 Féminin 15/12/2016 réduite le perroquet Ayaki Kobayashi
    DÉ 1:
    PILE:
    Shirley a compris l'indice de Pom
    FACE:
    Shirley n'a pas compris l'indice de Pom

    DÉ 2:
    PILE:
    Shirley s'inquiète pour les bruits
    FACE:
    Shirley préfère compléter l'énigme pour impressionner Pom

    nos partenaires