ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son organisation

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Cinemont a posté un rp libre dans l'allée des cerisiers

    Alexiel Etsuko cherche plusieurs rps pour son personnage deux en un.

    Alexiel Etsuko a posté un rp libre dans l'appartement Kiss

    Urie Kaneki recherche divers vampires pour rp !

    Ao Ishidaru recherches plusieurs liens menant à des rps.

    Event du moment
    Calendrier de l'avent
    du 1er au 24 décembre

    Your scars tell your story || PV Shirley

    Aller à la page : 1, 2  Suivant
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 18 Masculin
    × Age post-mortem : 19
    × Avatar : Monkey D. Luffy - One Piece
    × Pouvoir : télépathie.
    × Appartement : Brossard
    × Péripéties vécues : 1749
    × Øssements890
    × Age IRL : 16 Féminin
    × Inscription : 12/03/2017
    × Présence : réduite
    × DCs : Angel C. Walsh & Anna Kovalenko

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    13/100  (13/100)
    18Masculin19Monkey D. Luffy - One Piecetélépathie.Brossard174989016Féminin12/03/2017réduiteAngel C. Walsh & Anna Kovalenko
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1571-haru-there-s-always-a-reason-to-smilehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1597-we-re-friends-right-haruhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2164-haru-smartphone
    18Masculin19Monkey D. Luffy - One Piecetélépathie.Brossard174989016Féminin12/03/2017réduiteAngel C. Walsh & Anna Kovalenko
    nécromancien
    Terminé
    #1 le 25.03.17 18:25
    your scars tell your story

    Ce jour-là, comme souvent, Haru avait prévu de partir en balade dans la ville. Il y avait encore des tas d'endroits qu'il ne connaissait pas, même si depuis qu'il était mort, il avait eu le temps d'en découvrir un sacré nombre. Il faut dire qu'à part ses promenades, il n'avait pas beaucoup de passe-temps. De son vivant, il lisait pas mal de manga, mais maintenant qu'il n'avait plus son meilleur ami pour en parler, c'était différent. Et puis, à chaque fois qu'il voyait un manga, il pensait à lui, et ça le rendait mélancolique. Comme toujours quand il se remémorait quelque chose qui lui manquait de son ancienne vie... ou plutôt, de sa vie tout court. C'était peut-être bizarre, mais il oubliait souvent qu'il était mort. Il se sentait si vivant. Il respirait, mangeait, bougeait... certes, il ne parlait pas, mais ça, c'était déjà le cas avant. Ce n'était pas lui qui avait changé, c'était le monde autour de lui. A l'exception, peut-être, d'un détail auquel il ne faisait même pas attention. Une large cicatrice sur son torse, qui témoignait de la violence de sa mort.

    Bref, il avait prévu de sortir. Sauf que, pas de chance, il pleuvait. Et ce n'était pas une petite averse de dix minutes, comme l'autre fois avec Asuma. Non, celle-là avait l'air de vouloir durer un moment. Haru hésita à sortir quand même, se disant qu'il n'aurait qu'à se trouver un parapluie... Mais finalement, il décida de rester à l'intérieur. C'était l'occasion de passer un peu de temps à l’agence et de faire un peu connaissance avec certains des fantômes qui y résidaient. Peut-être qu'il ferait une rencontre intéressante, qui sait ? Il se décida donc à rester sur place pour aujourd'hui. Pendant les premiers jours, il avait fait le tour des différentes salles, et il croyait se souvenir d'en avoir vue une remplie de puzzles. Il partit donc à la recherche de cette salle, et il ne tarda pas à la découvrir. L'endroit était plus grand que dans son souvenir, et il y avait plus de monde aussi. Sans doute qu'avec le temps qu'il faisait, beaucoup de gens avaient eu l'idée de se réfugier ici. Haru regarda un peu autour de lui. Il ne savait pas trop par où commencer... Il y avait tellement de puzzles différents ! Ils étaient rangés dans des boîtes de toutes les tailles, de toutes les couleurs, et même, constata-t-il avec étonnement, de toutes les formes. On ne faisait décidément pas dans la demi-mesure, par ici.

    Pourtant, ce qui attira le plus le regard du lémure, ce ne fut pas les puzzles, mais une femme. Pas parce qu'il la trouvait particulièrement belle, bien qu'elle soit loin d'être laide, avec ses cheveux châtains mi-longs et ses traits doux. Non, ce qui interpellait Haru chez elle, c'était les bandages qui recouvraient toute la partie gauche de son visage. Le garçon ne pouvait s'empêcher de se demander ce qu'il y avait dessous, et pourquoi cette femme tenait tant à le cacher aux regards. Bien sûr, l'explication la plus logique aurait été de penser qu'elle était gravement blessée, mais dans ce cas, pourquoi était-elle ici, en train de faire des puzzles, plutôt qu'à l'infirmerie en train de se faire soigner ? Mystère. Peut-être qu'en réalité, sa peau n'avait pas la même couleur de ce côté-là de son visage ? Ou bien peut-être qu'il n'y avait rien d'anormal, et que ce qui passait pour des bandages était en réalité un piège destiné uniquement à attirer les curieux ? Si c'était le cas, c'était réussi.

    Cédant à un besoin pressant de connaître la vérité, Haru sortit son carnet et son crayon de la poche de sa veste et se mit à écrire. « Excusez-moi, madame, est-ce que je peux vous poser une question ? Pourquoi est-ce que vous portez tous ces bandages ? » S'il restait poli, il ne voyait pas pourquoi elle refuserait de lui répondre. S'approchant doucement, il s'approcha de l'inconnue et lui tapota doucement l'épaule pour attirer son attention, avant de lui montrer ce qu'il venait d'écrire, les oreilles grandes ouvertes pour entendre la réponse.
    MADE BY PANDORA
    avatar
    Invité
    Invité
    Terminé
    #2 le 28.03.17 3:06

    your scars tell your story


    Malgré l'incident de la salle de puzzle avec Alex, Shirley avait trouvé le courage d'y retourner. Pour avoir bien souvent étudié les horaires des habitués afin de s'assurer de s'y pointer aux heures moins achalandées, la jeune femme savait les heures auxquels les témoins de leur ridicule petit spectacle se pointeraient. Même si elle se livrait de moins en moins à ses lubies et à l'étude très poussée des lieux et de leurs horaires d'achalandage, il fallait reconnaître que ces informations lui étaient toujours utiles.

    Shirley s'installa à la salle des puzzles juste avant que la pluie tombe. Peu à peu, les tables et les bancs se remplirent à mesure. Il doit pleuvoir, devina-t-elle piteusement. Elle qui espérait occuper son après-midi en toute tranquillité, c'était raté.

    La brune fut rapidement absorbée par son puzzle, si bien qu'elle oublia rapidement tous les spectres qui l'entouraient. Sans doute pour la première fois depuis son arrivée dans le monde des morts, elle se sentait un peu plus sereine en présence d'un nombre de spectres plutôt considérable... Lentement mais sûrement, la timidité de la défigurée s'en allait. À force d'expériences et de sorties, Shirley en venait à dédramatiser cette large et répugnante balafre sur son visage qu'elle s'évertuait à dissimuler jour après jour sous les bandages. Sa confiance se rebâtissait tranquillement et promettait même d'être restaurée entièrement un jour.

    Des regards curieux se posaient sur elle, mais elle ne les remarquait pas. Trop concentrée sur son puzzle à moitié complété, Shirley n'aperçut pas ce jeune garçon qui se rapprochait d'elle avec un carnet à la main. En sentant un petit tapotement timide sur son épaule, elle sursauta et se retourna vivement vers le nouveau venu.

    « Excusez-moi, madame, est-ce que je peux vous poser une question ? Pourquoi est-ce que vous portez tous ces bandages ? » peina-t-elle à lire en japonais, cette langue qu'elle ne maîtrisait pas encore totalement à l'écrit.

    Elle fit un petit sourire gêné, perplexe. Ceux qui osaient la confronter directement étaient rares. Ses bandages intimidaient. Ce jeune homme ne manquait pas de culot. Dans sa curiosité qu'il enveloppait d'une politesse trop innocente pour être condescendante, l'adolescent avait offusqué Shirley. Celle-ci s'efforçait de la masquer en souriant, mais son embarras était perceptible... Mais il n'a sans doute pas voulu me blesser... Il ne pouvait pas savoir que c'est un sujet sensible.

    La brunette comprit rapidement que le garçon qui l'abordait était muet.

    Hum... C'est assez p-personnel comme q-question... Je préfère n-ne pas y r-répondre, répondit-elle simplement en évitant d'en ajouter plus.

    Avec son accident de voiture et son ex, ses cicatrices étaient l'un des sujets qu'elle refusait d'aborder. C'était bien trop personnel pour être partagé avec qui que ce soit, encore plus avec un pur inconnu.

    Néanmoins, ce garçon l'intriguait par son handicap. Elle ne put s'empêcher de ressentir une profonde sympathie envers lui. Elle-même avait quelques problèmes de débit et d'élocution lorsque l'anxiété la tenait. Au moindre stress, ses nombreux bégaiements rendaient ses paroles incompréhensibles...

    T-Tu es muet? Tu ne p-peux pas parler?
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 18 Masculin
    × Age post-mortem : 19
    × Avatar : Monkey D. Luffy - One Piece
    × Pouvoir : télépathie.
    × Appartement : Brossard
    × Péripéties vécues : 1749
    × Øssements890
    × Age IRL : 16 Féminin
    × Inscription : 12/03/2017
    × Présence : réduite
    × DCs : Angel C. Walsh & Anna Kovalenko

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    13/100  (13/100)
    18Masculin19Monkey D. Luffy - One Piecetélépathie.Brossard174989016Féminin12/03/2017réduiteAngel C. Walsh & Anna Kovalenko
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1571-haru-there-s-always-a-reason-to-smilehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1597-we-re-friends-right-haruhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2164-haru-smartphone
    18Masculin19Monkey D. Luffy - One Piecetélépathie.Brossard174989016Féminin12/03/2017réduiteAngel C. Walsh & Anna Kovalenko
    nécromancien
    Terminé
    #3 le 29.03.17 21:14
    your scars tell your story

    Haru remarqua tout de suite que sa question embarrassait son interlocutrice, même si elle tentait de ne pas le montrer, et il en fut accablé. Evidemment, ce n'était pas du tout l'intention qu'il avait eue au départ... Il ne lui était pas venu à l'idée qu'elle pouvait ne pas avoir envie d'évoquer ce sujet. Mais même s'il était un peu tard pour s'en rendre compte, il pouvait encore se rattraper. C'est pourquoi lorsque la jeune femme l'informa qu'elle ne préférait pas répondre à sa question, il se garda bien d'insister, hochant la tête de haut en bas pour signifier qu'il comprenait. Ce refus n'avait fait qu'attiser sa curiosité, mais si obtenir une réponse nécessitait de brusquer une personne, alors il préférait ne plus y penser... pour l'instant. Il gardait tout de même la question dans un coin de sa tête, sait-on jamais. Peut-être aurait-il l'occasion de la reposer dans de meilleures conditions un jour ou l'autre.

    En attendant, la femme l'avait à son tour interrogé, et Haru s'assit à côté d'elle pour prendre le temps de lui répondre correctement, en détachant bien chaque caractère. « Oui, c'est bien ça. Je ne parle pas, mais j'entends parfaitement. » D'ailleurs, s'il s'appliquait autant, c'était parce qu'il avait remarqué que l'inconnue parlait japonais avec un accent. Accent qu'il n'avait pas reconnu. Elle avait également semblé avoir du mal à lire ce qu'il avait écrit. Il rebondit sur ce détail et ajouta : « Vous n'êtes pas japonaise, n'est-ce pas ? Votre accent, c'est d'où ? » Là encore, il se laissait guider par sa curiosité, mais cette fois, normalement, il ne risquait pas de tomber sur un sujet sensible. Et sinon... eh bien, sinon, il pourrait faire ses plus plates excuses à cette pauvre dame pour l'avoir offensé deux fois d'affilée. Un exploit dont il ne risquait pas de tirer la moindre fierté, ça c'était certain... Mais selon toute vraisemblance, il y avait peu de chance que ce soit le cas.

    Les rapports entres les êtres humains étaient d'une telle complexité ! La plupart du temps, Haru ne se prenait pas beaucoup la tête dans ses interactions sociales, tout en essayant de faire son possible pour ne pas blesser les gens. Mais ce qui lui paraissait simple et naturel ne l'était pas forcément pour tout le monde. Par exemple, il avait assez vite compris que les circonstances de mort étaient un sujet plutôt tabou chez les fantômes, alors que lui n'éprouvait pas la moindre difficulté à en parler. Apparemment, il était bien le seul que ça ne dérangeait pas... D'un autre côté, la plupart des gens aimaient bien parler d'eux, tandis qu'Haru n'y voyait pas grand intérêt, à moins qu'il n'aie quelque chose de particulièrement drôle à raconter ou bien qu'on lui pose la question. Il préférait généralement écouter les gens parler d'eux, surtout ceux qui avaient vu ou fait des choses qui lui étaient inconnues.

    Etait-ce le cas de cette femme ? Peut-être, le garçon lui trouvait une certaine aura de mystère... Entre ses bandages et son accent, elle avait bel et bien éveillé son intérêt.
    MADE BY PANDORA
    avatar
    Invité
    Invité
    Terminé
    #4 le 31.03.17 5:21

    your scars tell your story


    En voyant que le garçon ne persévéra pas pour connaître la réponse, Shirley se détendit un peu et sourit poliment face à sa considération. Certains fantômes plus espiègles se seraient contentés d'insister jusqu'à ce que la jeune femme craque. Il connaissait les bonnes manières, ils allaient s'entendre.

    Elle regarda le Japonais s'asseoir à sa table où une moitié de puzzle était assemblée et l'autre s'éparpillaient en une centaine de morceaux. Shirley ne tiqua pas en voyant qu'il avait l'intention de rester un peu plus longtemps, sa présence n'était pas désagréable et une paire de mains de plus pour reconstituer cette image ne serait pas de refus. L'adolescent inscrivit quelque chose sur son calepin en s'appliquant pour bien former chaque caractère afin de faciliter la lecture de son interlocutrice. Cette simple attention la fit sourire.

    Il lui montra ensuite le carnet qui lui demandait curieusement d'où elle venait. Après avoir déchiffré le message, elle baissa les yeux vers son puzzle, attrapa une pièce de puzzle et la compara à la partie déjà assemblée pour trouver sa place.

    Je s-suis Canadienne. Et t-toi, Japonais j'imagine?

    Les étrangers dans le Tokyo des morts n'étaient pas communs : la plupart des spectres préféraient rentrer dans leur pays d'origine. Elle sentait une curiosité inquisitrice chez le garçon et elle se douta que ses origines n'y étaient pas pour rien. Et ses bandages non plus, d'ailleurs.

    Shirley semblait hésiter. Elle avait d'autres questions...

    Tu es i-ici depuis longtemps? Tu as l'air jeune q-quand même...

    La brune craignait de l'avoir embarrassé. Elle s'empressa de changer de sujet...

    Tu peux m-m'aider avec le puzzle, si tu en as envie...

    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 18 Masculin
    × Age post-mortem : 19
    × Avatar : Monkey D. Luffy - One Piece
    × Pouvoir : télépathie.
    × Appartement : Brossard
    × Péripéties vécues : 1749
    × Øssements890
    × Age IRL : 16 Féminin
    × Inscription : 12/03/2017
    × Présence : réduite
    × DCs : Angel C. Walsh & Anna Kovalenko

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    13/100  (13/100)
    18Masculin19Monkey D. Luffy - One Piecetélépathie.Brossard174989016Féminin12/03/2017réduiteAngel C. Walsh & Anna Kovalenko
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1571-haru-there-s-always-a-reason-to-smilehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1597-we-re-friends-right-haruhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2164-haru-smartphone
    18Masculin19Monkey D. Luffy - One Piecetélépathie.Brossard174989016Féminin12/03/2017réduiteAngel C. Walsh & Anna Kovalenko
    nécromancien
    Terminé
    #5 le 31.03.17 23:28
    your scars tell your story

    Haru avait bien fait de ne pas insister. La suite de la conversation fut beaucoup plus détendue. Il apprit que l'inconnue était originaire du Canada. Un pays dont il ne savait pas grand-chose, seulement qu'il était assez grand et qu'il y faisait froid... et rien sur sa culture ou sa géographie. Le monde était bien trop grand pour qu'il aie le temps de s'intéresser à tous les pays qu'il comptait, malheureusement. En fin de compte, savoir la nationalité de cette femme ne l'avançait pas à grand-chose : au contraire, cela ne la rendait que plus mystérieuse à ses yeux. Il mourait d'envie de l'assaillir de questions sur son pays, mais il commença par répondre à celle qu'elle venait de lui poser, acquiesçant à sa supposition. Un japonais au Japon, rien de plus logique...

    « Tu es i-ici depuis longtemps? Tu as l'air jeune q-quand même... » lui demandât-elle ensuite, plutôt hésitante. Et à nouveau, le lémure hocha la tête de haut en bas pour confirmer. « J'ai presque dix-neuf ans, » précisa-t-il, toujours par écrit. Il s'apprêtait à formuler une interrogation lorsque la brune rouvrit la bouche, cette fois pour lui proposer de se joindre à elle dans l'assemblage du puzzle. Un peu pris au dépourvu par ce brusque changement de sujet, le jeune homme baissa les yeux sur les pièces éparpillées sur la table. Une bonne moitié avaient déjà trouvé leur place, mais il en restait encore un certain nombre... environ une centaine, estima le garçon. Sans s'aider du dessin représenté sur la boîte, il tenta de reconstituer l'image mentalement. Visualiser le puzzle dans sa globalité l'aiderait sans doute à mieux placer chaque morceau. Il s'était très vite laissé prendre au jeu, et pendant une longue minute, il resta immobile à réfléchir. Ensuite, il prit une pièce et l'emboîta à sa place. Une autre, et encore une autre, séparées par quelques secondes de réflexion.

    Puis il se souvint de la présence de la femme à côté de lui et releva la tête vers elle, les yeux brillants. « Désolé, » lui écrivit-il. « Je me suis laissé absorber par le puzzle... C'est plutôt intéressant, en fait. » La dernière fois qu'il avait fait un puzzle remontait à... eh bien, il ne s'en souvenait pas vraiment, mais c'était il y a longtemps. Avant que ses parents ne meurent, donc il avait moins de dix ans. Et c'était un puzzle pour enfants, très simple. Il s'était tellement ennuyé qu'il avait rangé les puzzles dans la catégorie "sans intérêt", avec les maths et les conversations d'adultes. En fait, celui-là était juste trop facile pour lui. Voilà pourquoi il ne s'était pas amusé en le faisant.
    MADE BY PANDORA
    avatar
    Invité
    Invité
    Terminé
    #6 le 03.04.17 6:03

    your scars tell your story


    Il avait donc 18 ans. Les fantômes décédés trop jeunes l'ébranlaient toujours. Que la vie était injuste... Shirley s'empressa de se concentrer sur son puzzle sans répondre pour ne pas trop y penser.

    Les deux spectres absorbés par leur tâche n'échangèrent plus le moindre mot. Le puzzle était fascinant, si bien que la salle et ses habitués qui les entouraient disparurent. Les montagnes et le lac de l'image se dévoilaient malgré quelques trous par ci par là à mesure que les pièces s'assemblaient. Le paysage n'était pas encore complet, mais les deux Lémures approchaient lentement mais sûrement du but.

    Le garçon s'agita, mais Shirley ne releva pas les yeux. D'un oeil très appliqué, elle contemplait une pièce bleue clair et la comparait ensuite à l'image pour trouver sa place. Ciel ou eau? À deux, ils avaient bien progressé, mais il ne fallait pas baisser les bras. Après de longues secondes d'étude de ce minuscule bout de paysage, la brune trouva sa place et l'emboîta dans l'image. Ciel! Parfait! Satisfaite de leur progression, elle releva les yeux et remarqua le message d'excuses de son partenaire de puzzles. Qu'il est poli, c'est un amour!

    Ce n-n'est pas grave... le rassura-t-elle. Le plus i-important, c'est que tu t'amuses! Tu t'amuses, p-pas vrai?

    La jeune femme reporta son attention sur le puzzle presque complété, un peu plus distraite cette fois-ci.

    T-Tu viens ici souvent? C'est sympathique de faire un p-puzzle à deux...

    Elle qui avait si souvent étudié la clientèle de la salle des puzzles et leur horaire se doutait bien qu'il n'était pas un habitué puisque son visage ne lui était pas familier. Mais il s'agissait là d'un habile stratagème. Une invitation déguisée. Il l'accepterait s'il en avait envie, sinon il se dirait qu'il ne s'agissait là que d'une remarque quelconque, sans arrières-pensées. La brune venait dans la salle des puzzles en quête de calme et elle n'avait donc jamais cherché à en faire un avec quelqu'un d'autre. Pourtant, ce garçon semblait le partenaire idéal : il ne pouvait pas être bien bruyant, il était muet!
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 18 Masculin
    × Age post-mortem : 19
    × Avatar : Monkey D. Luffy - One Piece
    × Pouvoir : télépathie.
    × Appartement : Brossard
    × Péripéties vécues : 1749
    × Øssements890
    × Age IRL : 16 Féminin
    × Inscription : 12/03/2017
    × Présence : réduite
    × DCs : Angel C. Walsh & Anna Kovalenko

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    13/100  (13/100)
    18Masculin19Monkey D. Luffy - One Piecetélépathie.Brossard174989016Féminin12/03/2017réduiteAngel C. Walsh & Anna Kovalenko
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1571-haru-there-s-always-a-reason-to-smilehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1597-we-re-friends-right-haruhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2164-haru-smartphone
    18Masculin19Monkey D. Luffy - One Piecetélépathie.Brossard174989016Féminin12/03/2017réduiteAngel C. Walsh & Anna Kovalenko
    nécromancien
    Terminé
    #7 le 06.04.17 18:36
    your scars tell your story

    Le puzzle était presque terminé, à présent. A deux, ils étaient allés vraiment vite, à moins qu'Haru n'aie simplement pas vu le temps passer. Oui, il s'amusait bien, et il hocha la tête en souriant à la Canadienne. Elle semblait être une personne très attentionnée, songea-t-il. Il avait de la chance, ces temps-ci, toutes les personnes qu'il rencontrait étaient des gens adorables...

    Elle lui demanda s'il venait souvent, et il se remit à écrire. « C'est la première fois que je viens ici. Les puzzles, d'habitude, ce n'est pas vraiment mon truc. » C'était bien parce qu'il n'avait rien à faire qu'il était venu ici, et non par intérêt. Et pour être honnête, il ne s'attendait pas à en trouver autant dans un simple puzzle. « Mais finalement, c'est plutôt pas mal pour passer le temps, alors je vais peut-être revenir la prochaine fois que je ne saurais pas quoi faire. » C'est à dire la prochaine qu'il pleuvrait, sans doute. Il préférait tout de même passer du temps à l'extérieur, là où il se passait le plus de choses, là où il y avait toujours des nouveautés à découvrir. Et puis, le jeune lémure n'aimait pas beaucoup passer ses journées enfermé. Il avait besoin de sortir, de respirer un peu d'air frais... quoi qu'en ville, avec toute cette pollution, l'air frais était plutôt rare.

    « Et toi, tu viens souvent ? Tu t'appelles comment ? » interrogea Haru, toujours aussi curieux. C'était la première fois qu'il rencontrait quelqu'un originaire du Canada, et il se demanda à quoi pouvait bien ressembler un nom canadien. Les noms occidentaux étaient souvent bizarres, du moins, de son point de vue. Il avait toujours eu du mal avec les langues, à l'école. Ne pas pouvoir les parler n'aidait pas, bien sûr, mais même à l'écrit, il n'était pas très doué. A part la langue des signes, il ne maîtrisait que le japonais. Les autres langues lui étaient à peu près aussi familières que le martien.
    MADE BY PANDORA
    avatar
    Invité
    Invité
    Terminé
    #8 le 11.04.17 2:27

    your scars tell your story


    Shirley sourit un peu timidement en comprenant que cette activité ne déplaisait pas au garçon. Il ne s'agissait pas d'une promesse de retrouvailles, mais d'une possibilité qu'elle chérirait. Shirley l'appréciait beaucoup pour son calme et sa politesse, qualités qui lui semblaient de plus en plus rares au vu des spectres qui erraient dans le monde des morts. La brune se surprit même à le comparer au petit Asuma qu'elle adorait de tout son coeur, même s'il ne détenait pas cette timidité attendrissante et cette aura si semblable à celle de Shirley. Une douceur s'émanait de ces garçons. Ils étaient tous les deux de ces enfants fragiles qui savaient éveiller en chacun un instinct protecteur.

    Je m-m'appelle Shirley. E-Et toi? Je viens assez souvent. Enfin... Je r-recommence à y revenir souvent...

    Le souvenir de leur petit tango au beau milieu de cette pièce la dissuadait de revenir chaque fois. Et maintenant que cet événement humiliant resurgissait dans son esprit, ses yeux se rivèrent sur la porte. Elle craignait de voir la porte s'ouvrir à la volée et d'apercevoir ce diablotin borgne aparaître, affabulé d'un surprenant costume coloré avec l'intention de la tourner au ridicule une énième fois. Son nouvel ami serait sans doute effrayé par son hyperactivité et sa malice...  et n'oserait plus revenir ici, craignant de revoir le terrible farceur et qu'il s'en prenne à lui. Pour la première fois depuis sa venue dans l'au-delà, Shirley connaissait une rencontre toute simple sans qu'une trop grande anxiété la ronge et la pousse à commettre trop de maladresses. Les deux jeunes fantômes étaient calmes et complétaient tranquillement leur puzzle, échangeant quelques phrases de temps en temps. Elle ne voulait pas que ce moment soit gâché par ce trouble-fête qui s'immisçait allègrement dans son quotidien sans qu'elle n'aie rien demandé.
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 18 Masculin
    × Age post-mortem : 19
    × Avatar : Monkey D. Luffy - One Piece
    × Pouvoir : télépathie.
    × Appartement : Brossard
    × Péripéties vécues : 1749
    × Øssements890
    × Age IRL : 16 Féminin
    × Inscription : 12/03/2017
    × Présence : réduite
    × DCs : Angel C. Walsh & Anna Kovalenko

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    13/100  (13/100)
    18Masculin19Monkey D. Luffy - One Piecetélépathie.Brossard174989016Féminin12/03/2017réduiteAngel C. Walsh & Anna Kovalenko
    avatar
    nécromancien
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1571-haru-there-s-always-a-reason-to-smilehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1597-we-re-friends-right-haruhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2164-haru-smartphone
    18Masculin19Monkey D. Luffy - One Piecetélépathie.Brossard174989016Féminin12/03/2017réduiteAngel C. Walsh & Anna Kovalenko
    nécromancien
    Terminé
    #9 le 21.04.17 13:18
    your scars tell your story

    Shirley. Comme il s'y attendait, ce prénom sonnait étrangement aux oreilles d'Haru, habitué aux noms japonais. Pourtant il n'était pas désagréable à entendre, au contraire. Il dégageait la même douceur que celle à qui il appartenait. En revanche, s'il avait dû l'écrire, le jeune homme aurait été bien embêté... Eh bien, il n'aurait qu'à éviter d'avoir à l'écrire. Ou alors, il demanderait à la jeune femme comment elle l'écrivait. « Moi, c'est Haru. » Il donna seulement son prénom, comme elle. C'était plus simple ainsi. « Il y avait quelque chose qui t'empêchait de venir ici ? » demanda-t-il ensuite, intrigué par le trouble qu'il croyait percevoir chez Shirley et le regard qu'elle avait jeté vers la porte. Un peu comme si elle craignait quelque chose... Mais qu'est-ce qui aurait pu arriver de mal dans un endroit si paisible ? Toutes les personnes présentes étaient occupées calmement avec leurs puzzles, comme eux. Il n'y avait que peu de discussions, et toutes se faisaient à voix basse pour ne pas déranger les autres. C'était un peu la même atmosphère feutrée que dans une bibliothèque.

    A mesure que la discussion se poursuivait, les pièces restantes du puzzle s'imbriquaient, et les espaces vides se raréfiaient. Les deux fantômes touchaient au but : il ne manquait plus grand-chose pour le compléter. Dommage, car Haru aurait volontiers passé plus de temps avec Shirley. Sa compagnie était agréable, apaisante, et il n'avait pas envie de la quitter tout de suite. Il voulait au moins en apprendre un peu plus sur elle avant de la quitter... Peut-être pas sur ce que cachaient ses bandages, il avait bien compris que le sujet la dérangeait, mais il y avait mille autres sujets à aborder, mille autres questions à poser à cette femme qui lui était encore inconnue. Avec un peu de chance, elle serait aussi peu pressée que lui de partir...
    MADE BY PANDORA
    avatar
    Invité
    Invité
    Terminé
    #10 le 24.04.17 22:16

    your scars tell your story


    Shirley en avait trop dit et regrettait d'avoir attiré son attention sur elle de cette façon-là. Elle n'avait pas beaucoup envie d'expliquer sa relation conflictuelle avec Alex au petit Haru, encore moins la façon dont elle s'était ridiculisée en costume de dinosaure devant les habitués de la salle de puzzles. Ainsi, elle se contenta de secouer de la tête pour indiquer qu'il n'y avait rien qui l'empêchait de venir ici. Son regard inquiet continua malgré tout de se poser sur la porte avec la constante impression de voir son trouble-fête apparaître dans l'embrasure de la porte.

    Heureusement, rien n'arriva. Shirley se détendit donc et se concentra sur le puzzle presque complété puisque le silence était retombé. Il ne restait plus qu'une pièce à imbriquer, mais encore deux trous. L'image était incomplète, il manquait un seul morceau d'image. Elle plaça celle qu'elle tenait entre son pouce et son doigt puis regarda par terre pour trouver cette pièce manquante.

    Il manque une pièce... fit-elle remarquer à son nouvel ami.

    Un homme franchit la porte de la pièce de puzzles et se dirigea vers le duo. Son air peu avenant indiquait qu'il ne venait pas leur donner un coup de main dans leurs recherches.

    Excusez-moi? demanda-t-il d'une voix grave et inquiétante. Vous n'êtes quand même pas venus ici pour semer le chaos une deuxième fois, pas vrai?

    Shirley sursauta et se retourna aussitôt vers le nouveau venu. Il s'agissait d'un employé de l'Agence Azazel... Quelqu'un avait dû l'appeler en reconnaissant Shirley, prenant les précautions nécessaires pour que celle qu'il croyait aussi malicieuse qu'Alex ne brise pas la quiétude qui régnait en tout temps dans cette salle.

    N-Non! Vous vous trompez s-sûrement de personne... mentit-elle même si ce bandage autour de son visage la rendait si facilement reconnaissable. J-Je ne vois pas d-de quoi vous parlez...

    Plus un mot. Le gringalet à côté de toi, c'est sûrement ton complice de la dernière fois... Je vous demanderais à tous les deux de quitter la salle de puzzles immédiatement.
    Aller à la page : 1, 2  Suivant
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires